Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

apres BAC STI electrotechnique



  1. #1
    simonsen

    apres BAC STI electrotechnique

    bonjour,
    je suis pour l'instant en 1er sti electrotechnique,
    1er trimestre:11.69 moyenne avec encouragments
    2eme trimestre:12.5 moyenne avec encouragment
    3eme: baisse en maths 9.5 moyenne, 15 physique,13 electrotech, 13anglais,12 mecanique.
    j'aimerai rentrer a l'INSA lyon qui prend les STI ou l'ESTACA apres bac. sinon faire DUT mesures physiques.
    j'ai une chance d'aller en ecoles d'inge ou de faire le dut?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chaverondier

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Citation Envoyé par simonsen
    Bonjour, je suis pour l'instant en 1ere sti electrotechnique,
    1er trimestre:11.69 moyenne avec encouragments
    2eme trimestre:12.5 moyenne avec encouragment
    3eme: baisse en maths 9.5 moyenne, 15 physique, 13 electrotech, 13 anglais, 12 mecanique.
    J'aimerais rentrer a l'INSA Lyon qui prend les STI ou l'ESTACA apres bac ou sinon faire DUT mesures physiques. J'ai une chance d'aller en ecoles d'inge ou de faire le dut?
    Dans un premier temps, le mieux est de "mettre le turbo" (notamment en math, compte tenu de l'objectif visé, mais il ne faut rien négliger pour autant, et surtout pas l'anglais ni le français). Dans un deuxième temps l'orientation post bac demande effectivement de bien réfléchir sur les possibilités d'études post-bac qui s'offrent, sur les taux de réussite à l'examen dans la filière visée pour des élèves issus de la section à laquelle on appartient, sur les débouchés à l'issue de la formation visée et sur ce qu'on se sent soi-même capable de faire (sans se mentir).

    * Soit on a de bonnes capacités ET on a su les exploiter pour obtenir à la fois de bonnes bases, de bons résultats ET de bonnes appréciations sur les bulletins (c'est ça qu'on regarde dans les dossiers de recrutement). Dans ce cas, tout est possible.

    * Soit on a des capacités ou une autonomie ou une discipline de travail ou des appréciations moyennes, et dans ce cas la filière BTS est une excellente filière de réussite. L'encadrement et le suivi des élèves leur permet d'exploiter au mieux leurs capacités, mais le travail y est plus appliqué et plus scolaire qu'en DUT ou en faculté (on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre).

    La filière BTS débouche
    * soit directement sur un emploi pour ceux qui ne souhaitent pas poursuivre des études post BTS ou n'en n'ont pas les moyens,
    * soit sur des poursuites d'étude pour les élèves qui, à l'issue de leur BTS, se sentent motivés pour continuer leurs études.

    Les possibilités de poursuites d'étude sont (en gros)
    - soit réaliser une formation complémentaire par alternance (1 an),
    - soit faire une licence professionnelle (1 an),
    - soit faire une école d'ingénieur par alternance (3 ans),
    - soit faire une spé ATS pour préparer un concours d'entrée en école d'ingénieur (3 ans en plus de la spé)
    - soit encore être admis sur dossier et/ou concours en école d'ingénieur (3 ans).

    Les taux de réussite en BTS sont d'environ 65% toutes sections confondues (chiffre cité de mémoire donc à vérifier sur le net) et de presque 80% pour les S d'après ce que j'ai pu voir (même réserve). Le taux de réussite des Bac pro qui tentent un BTS dépasserait malgré tout 40% toutes filières confondues (je ne sais pas ce qu'il en est dans les BTS à caractère scientifique et technique) ce qui (au vu de l'expérience que j'en ai) est une belle performance compte tenu du handicap du à leur faible niveau (notamment dans les matières générales, mais en fait pas seulement dans ces matières) et à la difficulté qu'ils ont à fournir un travail personnel suffisant en dehors des cours.

    L'obtention d'un BTS donne déjà une bonne sécurité en terme d'emploi. Moins de 10% de diplomés d'un BTS seraient sans emploi (et, pour ceux que je sais être dans ce cas, le dynamisme, la volonté de trouver un emploi et la mobilité géographique ne sont pas vraiment leurs points forts).

    A ma connaissance et à ce jour le BTS s'avère être aussi une bonne base pour poursuivre des études. Le choix de poursuivre des études après un BTS s'élèverait d'ailleurs à plus de 40% (chiffre cité de mémoire, qu'il vaut donc mieux vérifier. Il y a de bons sites à ce sujet sur le net). BC

  4. #3
    fasenface

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Salut,
    Puisque je suis à l'INSA de Lyon et que j'ai fait un bac STI électrotech je vais pouvoir répondre à une partie de ta question.
    Non je ne pense pas que tu puisse intégrer l'INSA avec ces note (9.5 en maths) pour l'instant si tu garde les meme moyennes pour l'année prochaine.
    Si tu veux rentrer il faut avoir au moins plus de 13 en maths physique anglais esti mais il faudra compter plus sur un 15 de moyenne générale.

    De toute facon rien n'est perdu puisque tu es encore en premiere alors il faut mettre un bon court de bourre pour l'année prochaine

    Tes notes me paraissent correct alors pourquoi pas tenter un IUT.
    A+
    Devenir Ingénieur avec un bac STI => Filière FAS INSA Lyon

  5. #4
    simonsen

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    ok de toutes facons tan pis si je peu pas jirai en DUT mesures physiques opton TI.
    ma moyenne en maths-physique-anglais sont:
    1er trimestre: 12
    2eme: 14.8
    3eme: 13

  6. #5
    Stephking

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Salut fasenface; dis moi qu'elles note avais-tu pour entrer directement à l'insa ?

    Moi j'ai eu en gros 16-17 en maths-physique sur l'année et entre 12 et 14 dans les autres matiètres.

    Je me demande si j'aurai pas du tenter une demande à l'insa...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    fasenface

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Salut Stephking,
    Tu aurais pu ...
    Alors tu ne l' a pas fait, c'est dommage parce que tu aurais pu etre pris à l'entretien ... (l'avantage du conditionnel c'est que ca n'engage à rien)
    Perso j'avais a peu pres 18-19,7 en matsh physique et entre 14-17 pour les autres matieres.
    Mais les notes sont tres indicatives parce qu'il faut aussi voir les appreciations des professeurs qui compte énormément par exemple 19 en maths mais avec "Tape sur ces camarades" c'est pas bon.

    Voila maintenant j'espere que tu va pas regretter ton orientation
    Devenir Ingénieur avec un bac STI => Filière FAS INSA Lyon

  9. Publicité
  10. #7
    moussa06000

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    slt
    je me presente je suis actuellement en terminal sti electrotechnique et je voudrais savoir si y a pas un de vous
    qui aurait des information sur l iut maintenance industriel
    si c bien si y a des debouchés surtout si les 2 ans d' iut sont dur ( j' hesite entre mi ou stid)


    merci d' avance pour toute information possible

  11. #8
    mamouchka88

    AIDE oral ESTI

    BJR voila je suis en terminal STI electronique et je sais pas commment faire pour mon projet en ESTI. avait vous des liens ou autre pour la preparation et la creation du dossierce qu'il faut mettre et tout merci de vos reponse ca pourrai m'aider surtout que je suis tres bon dans cette matiere

  12. #9
    alpha3

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Citation Envoyé par chaverondier Voir le message
    Dans un premier temps, le mieux est de "mettre le turbo" (notamment en math, compte tenu de l'objectif visé, mais il ne faut rien négliger pour autant, et surtout pas l'anglais ni le français). Dans un deuxième temps l'orientation post bac demande effectivement de bien réfléchir sur les possibilités d'études post-bac qui s'offrent, sur les taux de réussite à l'examen dans la filière visée pour des élèves issus de la section à laquelle on appartient, sur les débouchés à l'issue de la formation visée et sur ce qu'on se sent soi-même capable de faire (sans se mentir).

    * Soit on a de bonnes capacités ET on a su les exploiter pour obtenir à la fois de bonnes bases, de bons résultats ET de bonnes appréciations sur les bulletins (c'est ça qu'on regarde dans les dossiers de recrutement). Dans ce cas, tout est possible.

    * Soit on a des capacités ou une autonomie ou une discipline de travail ou des appréciations moyennes, et dans ce cas la filière BTS est une excellente filière de réussite. L'encadrement et le suivi des élèves leur permet d'exploiter au mieux leurs capacités, mais le travail y est plus appliqué et plus scolaire qu'en DUT ou en faculté (on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre).
    Pour equilibrer on peut aussi dire que le BTS ca change pas trop du lycée, et que les IUT permettent une ouverture avec un encadrement en petit groupes comme en BTS

    La filière BTS débouche
    * soit directement sur un emploi pour ceux qui ne souhaitent pas poursuivre des études post BTS ou n'en n'ont pas les moyens,
    * soit sur des poursuites d'étude pour les élèves qui, à l'issue de leur BTS, se sentent motivés pour continuer leurs études.


    Les possibilités de poursuites d'étude sont (en gros)
    - soit réaliser une formation complémentaire par alternance (1 an),
    - soit faire une licence professionnelle (1 an),
    - soit faire une école d'ingénieur par alternance (3 ans),
    - soit faire une spé ATS pour préparer un concours d'entrée en école d'ingénieur (3 ans en plus de la spé)
    - soit encore être admis sur dossier et/ou concours en école d'ingénieur (3 ans).
    Quelques staitsiques : 30 a 40% des BTS poursuivent leur etudes, + de 70% en DUT, en particulier dans les filieres industrielles et notamment en ecole d'ingé (>50~60%) ou en licence pro (30%). La majorité des licences pro sont ouvertes dans les IUT (~800 sur 1200) et dans tous les cas en partenariat avec un IUT ou une université. Les licences pro accueuillent aussi des BTS (40%) mais c'est asez selectif


    Les taux de réussite en BTS sont d'environ 65% toutes sections confondues (chiffre cité de mémoire donc à vérifier sur le net)
    Oui environ 65% de reussite a l'examen final apres 2an de preparation. ATTENTION c'est NON COMPTés les abandons en 1ere année (15 a20% ?) ni 2eme année .....

    http://media.education.gouv.fr/file/32/6/6326.pdf

    En IUT les statistiques (75% de reussite en 2 ou 3 ans dans les DUT secondaires) se rapportent au nombre de diplomés divisé par le nombre d'etudiants qui se sont inscrit en DUT 2 ou 3 ans avant.... http://media.education.gouv.fr/file/30/5/6305.pdf

    ]et de presque 80% pour les S d'après ce que j'ai pu voir (même réserve)
    Il ya peu de bac S en BTS (~20%)
    . Le taux de réussite des Bac pro qui tentent un BTS dépasserait malgré tout 40% toutes filières confondues (je ne sais pas ce qu'il en est dans les BTS à caractère scientifique et technique) ce qui (au vu de l'expérience que j'en ai) est une belle performance compte tenu du handicap du à leur faible niveau (notamment dans les matières générales, mais en fait pas seulement dans ces matières) et à la difficulté qu'ils ont à fournir un travail personnel suffisant en dehors des cours.

    L'obtention d'un BTS donne déjà une bonne sécurité en terme d'emploi. Moins de 10% de diplomés d'un BTS seraient sans emploi (et, pour ceux que je sais être dans ce cas, le dynamisme, la volonté de trouver un emploi et la mobilité géographique ne sont pas vraiment leurs points forts).

    A ma connaissance et à ce jour le BTS s'avère être aussi une bonne base pour poursuivre des études. Le choix de poursuivre des études après un BTS s'élèverait d'ailleurs à plus de 40% (chiffre cité de mémoire, qu'il vaut donc mieux vérifier. Il y a de bons sites à ce sujet sur le net). BC
    Pour un etudiant qui veux poursuivre des etudes mais qui n'est pas trop sur d'aller a BAC+5, le DUT est une option plus interessante

  13. #10
    kanashimi

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    bonjour je suis en terminale STI électronique et je voulais savoir si je pouvais rejoindre un IUT informatique de programmation ou de création de logiciel informatique ????
    je vous présente mes salutation
    j'attends vos réponse

  14. #11
    chaverondier

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    Pour un etudiant qui veut poursuivre des etudes mais qui n'est pas trop sur d'aller a BAC+5, le DUT est une option plus interessante
    C'est vrai plutôt pour des étudiants ayant un certain degré d'autonomie dans le travail. Ca l'est nettement moins pour ceux qui ont du mal à se motiver et qui ont besoin, pour réussir, d'un mode de fonctionnement plus scolaire.
    • L'IUT pour des STT ? J'ai pu constater que ça marche correctement et que le BTS marche bien aussi.
    • L'IUT pour des bac pro ? Je n'y crois pas du tout (c'est déjà très difficile pour eux en BTS).
    • L'IUT pour des STI (actuels) ? Sauf quelques exceptions le BTS me semble être, dans l'ensemble, une meilleure solution.
    • La discussion a un sens surtout pour des élèves de S-SI. Grosso-modo, à mon avis, des élèves S-SI moyens à faibles mais travailleurs peuvent sans problème réussir en IUT. Pour des élèves de S_SI qui sont moyens à faibles et qui, en plus, ont du mal à se motiver, le BTS est, dans l'ensemble (chaque cas est un cas particulier, il ne faut pas trop généraliser) une meilleure solution d'après moi.
    • Pour des élèves S sans SI, l'IUT me semble, dans l'ensemble, une solution bien adaptée compte tenu du profil généraliste de ces élèves. La solution BTS peut cependant être intéressante pour ceux qui partent sur l'idée de s'arrêter au bout de 2 ans. A noter cependant que, dans les sections techniques, les S ont besoin de faire pas mal d'efforts pour acquérir les bases techniques qu'ont déjà leurs camarades.
    • Dans tout ça, il ne faut pas oublier les solutions d'alternance, intéressante pour des étudiants voulant acquérir plus rapidement une autonomie financière et/ou ne se sentant pas motivés pour un parcours post-bac purement scolaire.
    • Il ne faut pas oublier non plus (pour les S et S-SI) les écoles d'ingénieur qui recrutent directement après le bac
    • Pour des élèves bosseurs et d'un certain niveau (toujours en S et S-SI), il ne faut pas oublier non plus les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles qui sont, à ce qui m'a été dit par des enseignants dans ces filières, d'un accès moins sélectif que par le passé (de plus, à ce que m'ont dit ces mêmes enseignants, le rapport étudiants présentés aux concours/étudiants admis dans une école d'ingénieur serait, lui aussi, plus favorable qu'il ne l'a été par le passé).
    Dernière modification par chaverondier ; 03/03/2008 à 21h00.

  15. #12
    alpha3

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Citation Envoyé par chaverondier Voir le message
    C'est vrai plutôt pour des étudiants ayant un certain degré d'autonomie dans le travail. Ca l'est nettement moins pour ceux qui ont du mal à se motiver et qui ont besoin, pour réussir, d'un mode de fonctionnement plus scolaire.
    Pour ceux qui ont du mal a se motiver, je ne les vois pas aller a bac +5 , que ce soit par un BTS (ce qui est de toute facon rare) ou par un IUT.
    • L'IUT pour des STT ? J'ai pu constater que ça marche correctement et que le BTS marche bien aussi.
    • L'IUT pour des bac pro ? Je n'y crois pas du tout (c'est déjà très difficile pour eux en BTS).
    • L'IUT pour des STI (actuels) ? Sauf quelques exceptions le BTS me semble être, dans l'ensemble, une meilleure solution.
    • La discussion a un sens surtout pour des élèves de S-SI. Grosso-modo, à mon avis, des élèves S-SI moyens à faibles mais travailleurs peuvent sans problème réussir en IUT. Pour des élèves de S_SI qui sont moyens à faibles et qui, en plus, ont du mal à se motiver, le BTS est, dans l'ensemble (chaque cas est un cas particulier, il ne faut pas trop généraliser) une meilleure solution d'après moi.
    Pour les S SI, il n'y a aucun probleme en DUT , ce sont les eleves les mieux preparés du fait d'un niveau equivalent aux S et de connaissances technologiques importantes et tres adap^tées aux DUT
  16. Pour des élèves S sans SI, l'IUT me semble, dans l'ensemble, une solution bien adaptée compte tenu du profil généraliste de ces élèves. La solution BTS peut cependant être intéressante pour ceux qui partent sur l'idée de s'arrêter au bout de 2 ans. A noter cependant que, dans les sections techniques, les S ont besoin de faire pas mal d'efforts pour acquérir les bases techniques qu'ont déjà leurs camarades.
  17. Dans tout ça, il ne faut pas oublier les solutions d'alternance, intéressante pour des étudiants voulant acquérir plus rapidement une autonomie financière et/ou ne se sentant pas motivés pour un parcours post-bac purement scolaire.
  18. Il ne faut pas oublier non plus (pour les S et S-SI) les écoles d'ingénieur qui recrutent directement après le bac
  19. Pour des élèves bosseurs et d'un certain niveau (toujours en S et S-SI), il ne faut pas oublier non plus les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles qui sont, à ce qui m'a été dit par des enseignants dans ces filières, d'un accès moins sélectif que par le passé (de plus, à ce que m'ont dit ces mêmes enseignants, le rapport étudiants présentés aux concours/étudiants admis dans une école d'ingénieur serait, lui aussi, plus favorable qu'il ne l'a été par le passé).

  • Publicité
  • #13
    chaverondier

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    Pour ceux qui ont du mal a se motiver, je ne les vois pas aller a bac +5, que ce soit par un BTS (ce qui est de toute facon rare) ou par un IUT.
    Voir même aller à bac+2, notamment en STI (surtout parmi ceux qui n'ont pas été retenus en IUT).

    Quant à savoir quelle formation (STS ou IUT) offre, à étudiant égal, des chances supérieures de poursuite d'étude, ça ne me semble pas si facile que ça de le vérifier de façon concrète et fiable. Ca mériterait d'être étudié sérieusement en évitant, notamment, de se référer trop exclusivement aux contenus d'enseignement. Ce qui compte c'est (à élèves de palettes de compétences, de niveaux et de motivations égaux), le niveau de compétence et d'aptitude à apprendre atteint par l'élève (à l'issue de tel ou tel cursus) indépendemment du contenu supposé de la formation.
    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    L'iut pour les bac pro c'est sur c'est inadapté
    Et c'est vrai aussi du BTS pour ces élèves, car, malgré le suivi qui est (généralement) réalisé en STS, il est difficile d'y faire réussir des bac pro. Le bond à leur faire franchir pour les amener à rattraper leurs lacunes dans toutes les matières (pas seulement dans les matières générales) et à se remettre au travail est, dans la majorité des cas, un obstacle très difficile à leur faire franchir.
    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    c'est d'ailleurs pour ca que l'admission en BTS est automatique pour les bac pro obtenant mention B ou TB.
    Une sélection en BTS laissant les équipes pédagogiques juger de la pertinence du recrutement de tel ou tel élève (quelle que soit d'ailleurs sa section d'origine), en s'appuyant sur les éléments disponibles dans son dossier scolaire et en s'appuyant sur leur retour d'expérience, permettrait d'éviter de tromper certains élèves en les incitant à croire qu'ils sont faits pour poursuivre des études supérieures alors qu'ils n'ont pas nécessairement les compétences et la motivation requises pour ne pas y perdre leur temps.

    Ajoutons à cela que la présence (dans une promotion d'élèves d'une formation donnée) d'élèves inadaptés à la formation dispensée ou à la forme d'enseignement pratiquée nuit à la dynamique de groupe du reste de la promotion, puis à l'employabilité des étudiants qui, au contraire, y ont toute leur place. En effet, ces étudiants risquent de recevoir une formation de qualité dégradée par la perte d'efficacité de l'enseignement découlant de la présence, dans leur promotion, d'élèves qui n'y ont pas leur place.
    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    Pour les STI le BTS serait une meilleure solution mais pour quoi faire ?
    Peut-être, une fois leur diplôme en main, pour exercer un métier de technicien supérieur par exemple ?
    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    Parce qu'apres le BTS il y a 2 ou 3 fois moins de poursuites d'etudes qu'apres un DUT.
    Reste à en connaitre la raison. En particulier, doit on en conclure qu'un élève donné diminue ses chances de poursuivre des études au dela de bac+2 s'il suit des études post-bac en STS au lieu de d'aller étudier IUT ? Personnellement, j'ai le sentiment que ça dépend de l'adéquation profil de l'élève/type de formation, notamment en terme de motivation (tant au plan des contenus de formation que de la méthode d'enseignement) et non de la formation en elle-même considérée comme la solution la mieux adaptée dans l'absolu pour à peu près tous les élèves de S-SI et de STI.

    En tout cas, parmi les élèves de STS que j'ai vu poursuivre leurs études en école d'ingénieur, certains d'entre eux n'auraient (à mon avis) pas retrouvé le niveau et la motivation requises pour une telle poursuite d'études avec un type d'enseignement faisant plus fortement appel à leur capacité à apprendre en autonomie et à s'auto-motiver.
    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    Comme je le signalais dans mon precedent post, les taux de reussite de BTS masquent un probleme : celui des demissions en cours de BTS. Ceux la n'apparaissent pas dans les echecs car ils ne s'inscrivent pas a l'examen.
    Ceux là, j'en ai vu un certain nombre et, du moins dans la section où j'enseignais, je ne vois guère où ils auraient pu réussir (du moins dans les filières scientifiques et techniques).
    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    Quand aux DUT, la grande part de travaux pratiques et projets (industriels quelquefois) ainsi que le controle continu sont des atouts pour les etudiants pour qui, justement, l'aspect tres scolaire du BTS et l'examen final apres 2 ans ne leur conviennent pas.
    car ils n'ont pas besoin de cet aspect scolaire pour réussir. Pour ces élèves, une forme d'enseignement plus scolaire pourrait même être un frein à leur motivation car ils ont les compétences (ou l'aptitude à les acquérir) et le degré d'autonomie requis pour un enseignement de type IUT.
    Citation Envoyé par alpha3 Voir le message
    Pour les S SI, il n'y a aucun probleme en DUT, ce sont les eleves les mieux preparés du fait d'un niveau equivalent aux S et de connaissances technologiques importantes et tres adaptées aux DUT
    Du moins, pour ceux que vous voyez arriver en IUT. Pour ceux qui n'y sont pas retenus, il est cependant rare qu'ils échouent en BTS quand ils ont pris la précaution de s'y inscrire et, du moins pour ceux que j'ai vu dans la section où j'enseignais (il ne faut peut-être pas généraliser), il est fréquent qu'ils poursuivent des études après leur BTS.

  • #14
    faahoro

    Cool Re : apres BAC STI electrotechnique

    Salut a tous ! Voila en lisant vos discussions une question m'est apparue , je suis actuellement en 1 ere STI electrotechnique , et commence a m'orienter vers les filieres qui suiveront le bac (sans etre pretentieux ), je voudrai savoir quelles notes générales faudrai-t-il avoir pour avoir une chance d'etre accepter en BTS electrotechnique ??! MERCI A TOUS de répondre au plus vite et éfficacement ! ( style pas de réponses qui me renvoient a ma question )

  • #15
    maxime12

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Bonjour
    je suis en terminal STI électrotechnique toute l'année de première mes moyennes sont constante
    15 en électrethnique
    17 en physique
    18 en maths
    12 en méca
    on me conseille de faire un dossier pour aller dans les écoles d'ingénieurs, mais je ne sais pas, car on m'a dit que les niveaux son très dur. J'ai une motivation énorme mais je ne sais pas ou aller ni si je vais y arrivé

  • #16
    jin46

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Je suis actuellement en terminale sti électrotechnique et j'aimerais m'orienté vers un bts d'automatisme, pour le moment j'ai pensé au bts domotique. Pouvez-vous m'en dire plus sur le bts domotique et sur des études a poursuivre après ma terminale ainsi que sur des métiers dans lesquelles ont utilise l'automatisme. Merci

  • #17
    jojol

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Bonsoir,

    Si tu ne sais pas quelle école choisir, il existe une classe préparatoire réservée au bacheliers de bac STI. Cela se fait en 2 ans. A la fin des deux ans, tu passes les concours et tu intègres une école.

    Bye,

    Jojol

  • #18
    jin46

    Re : apres BAC STI electrotechnique

    Merci. Je vais y réfléchir

  • Publicité
  • Sur le même thème :

    Discussions similaires

    1. Comment devenir pilote de chasse après un Bac STI Génie Electrotechnique??
      Par le rital dans le forum Orientation après le BAC
      Réponses: 9
      Dernier message: 28/06/2010, 21h01
    2. Quel BTS après STI électrotechnique ?
      Par Titine11 dans le forum Orientation après le BAC
      Réponses: 7
      Dernier message: 21/02/2009, 03h40
    3. robotique après un bac STI génie électrotechnique
      Par darnok dans le forum Orientation après le BAC
      Réponses: 7
      Dernier message: 08/10/2007, 18h00
    4. BTS Systèmes Electroniques après un BAC STI Electrotechnique, difficultées?
      Par b0bs74 dans le forum Orientation après le BAC
      Réponses: 4
      Dernier message: 01/09/2007, 15h32
    5. apres sti electrotechnique licence physique?
      Par simonsen dans le forum Orientation après le BAC
      Réponses: 8
      Dernier message: 14/03/2006, 21h17