Discussion fermée
Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 178

Remonter le temps est-il possible ?



  1. #1
    Pym-s

    Remonter le temps est-il possible ?


    ------

    salut a tous

    Je voudrais avoir votre sur les machines a remonter le temps.

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    astropierre
    Citation Envoyé par Pym-s
    salut a tous

    Je voudrais avoir votre sur les machines a remonter le temps.

    merci
    La réponse la plus précise me semble :

    Dans l'état actuel de nos connaissances : Impossible ...

    Voilà


    Pierre

  4. #3
    Pym-s
    tu as raison car pour moi le temps n'existe pas

  5. #4
    astropierre
    euuuuh, ca n'était pas vraiment ce que je voulais dire

    Mais après tout, c'est un point de vue intérressant




    Pierre

  6. #5
    Pym-s
    c'est vrai que c'est bisarre mais tu trouveras peut etre raison apres mon explication:

    Le temps:
    -pour le calculer on observe des mouvement perpetuels
    -or c'est mouvement change avec la gravitation ( Albert avais dis que le temps variai en fonction de la vitesse)cela a etait prouvé (une horloge dans l'espace est décalé par rapors a celle de la Terre)
    -Donc le temps n'est qu'une reaction du mouvement
    -sans mouvement, pas de temps

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    sylvainix
    Selon moi, la relativité ne dit aps que le temps n'existe pas, mais qu'il n'est aps absolu, nuance ...

  9. Publicité
  10. #7
    Pym-s
    je sais que la relativite ne las pa dit mais je l'ai decouvert en reflechisant apres avoir lu le dernier Science et Vie qui diser que nous n'avons pas trouver de formule pour l'exprimer

  11. #8
    vince
    Citation Envoyé par Pym-s
    je sais que la relativite ne las pa dit mais je l'ai decouvert en reflechisant apres avoir lu le dernier Science et Vie qui diser que nous n'avons pas trouver de formule pour l'exprimer
    De rien, c'est toujours un plaisir d'aider les gens

  12. #9
    invite78632345678
    Salut!!

    Vince le professeur d'orthographe ! Décidément, tu ne lacheras jamais ce qui font des fautes ! (mais là je pense qu'ils le font exprés, donc tu as raison de les mettre au pied!)

    Voilà,
    @+! :P

  13. #10
    Bee_z_zoo
    Le temps est effectivement en relation avec le mouvement mais aussi avec l'espace .
    Qu'il soit divisible en heure ou en jour , il est toujours en relation avec le MOUVEMENT DE LA TERRE .

    Selon moi , un autre mouvement de la terre que l'on attribue faussement à la lumière gère l'horloge biologique , il est de quelque 300,000 km/sec.

    Jackk

  14. #11
    astropierre
    Citation Envoyé par Pym-s
    c'est vrai que c'est bisarre mais tu trouveras peut etre raison apres mon explication:
    :? oui ?

    Le temps:
    -pour le calculer on observe des mouvement perpetuels
    Mouvement perpétuel ? grrrrr
    où as-tu vu le moindre mouvement perpétuel, par ici ?

    -or c'est mouvement change avec la gravitation ( Albert avais dis que le temps variai en fonction de la vitesse)cela a etait prouvé (une horloge dans l'espace est décalé par rapors a celle de la Terre)
    -Donc le temps n'est qu'une reaction du mouvement
    -sans mouvement, pas de temps
    Alors, si je poursuit ta pensée :
    -sans mêtre, pas d'espace ?
    -sans photosynthèse, pas de Soleil ?
    -sans maladie, pas de microbes ?

    tu n'inverse pas les rôles, là ?


    Le mouvement est une notion qui est définie PAR RAPPORT au temps, et pas l'inverse, le phénomène qui sous-tend l'autre n'est pas celui que tu dis...
    La vitesse est FONCTION du temps (v = x/t), et pas l'inverse...

    sans temps, pas de mouvement, oui...




    Pierre

  15. #12
    sylvainix
    Donc le temps existe, absolu ou non, quoi qu'on en dise, puisqu'il y a du mouvement !

  16. Publicité
  17. #13
    astropierre
    Citation Envoyé par sylvainix
    Donc le temps existe, absolu ou non, quoi qu'on en dise, puisqu'il y a du mouvement !
    Le mouvement prouve que le temps existe, mais il n'en est pas la cause.

    C'est juste ce que je voulais dire...

    ...
    ...
    ...

    En fait, quand je te relis, je crois qu'on est d'acord


    Astro-Moi

  18. #14
    dgino
    le temps...persone n'a encore ete capable de le definir correctement jusqu'a present

  19. #15
    Pym-s
    bon je vais repondre a astropierre

    c'est vrai que notre formule pous calculer une vitesse a besoin du temps mais j'en ai trouver une autre:
    si on lache un photon P (lumiere) et un objet X
    si quand le photon a fait un metre(notons la distance Y) alors que l'objet a fait un centimetre(M) alors sa vitesse est A/100 où A est un nombre que l'on a choisie comme referentiel

    Donc la formule est (Y*A)M= vitesse

    plus besoin de temps

  20. #16
    sylvainix
    Il y a quand même le temps qui agit de loin, puisque c'est pendant le temps que P parcours 1m que X parcours 1 cm, non ?

  21. #17
    Pym-s
    c'est vrai qu'on peux penser que le temps agit car pour nous le temps est toujours le facteur d'un mouvement or mon équation montre qu'un mouvent n'a pas besoins de temps.

    Il suffit de comparer une vitesse a une référence (celle de la lumiére qui est toujours la même dans les mêmes conditions)

  22. #18
    GeNeTiX
    pour moi c'est une chose a ne pas faire
    regardez les films comme les visiteurs ou retour vers le futur
    c'est ce qui pourrait se passer sauf qu'il n'y auras pas de personne pour nous remettre a notre epoque !

  23. Publicité
  24. #19
    ado
    je voudrais repondre en me referant sur la theorie de relativité restreinte. selon ma connaissance limitée je peux vous dire que nous vivons dans un espace à 3 dimensions et nos sens ne peuvent pas capter la 4eme. Il existe ds l'espace à 4 dimensions des lignes fixes qui correspondent à tout mouvement. le passage du temps est le critere qui fait de ces lignes fixes dans notre espace à 3 dimension un mvt!!!!!!!!!!!!

  25. #20
    MIMATA
    Invité
    Pas facile de prendre en route le débat...

    Allez voir le site : http://perso-info.enst-bretagne.fr/~.../Info/ntp.html
    Ca me parait clair et complet en ce qui concerne la mesure du temps et "les mouvements perpétuels".

    Il me semble que le temps et les mouvements sont étroitement liés, ne parle t'on pas d'"espace-temps" ? Le temps se mesure par rapport à la durée d'un mouvement et un mouvement se mesure en distance parcourue pendant un certain temps (km/seconde par exemple).
    Tant que l'Univers n'existait pas, il n'y avait ni temps, ni espace et donc pas de mouvement non plus. Ces notions n'avaient pas lieu d'être.
    Depuis ce fameux big bang, le temps, l'espace et les mouvements se constatent à chaque instant, je ne vois donc pas comment on peut dire que "le temps n'existe pas". Par contre, il est relatif donc variable et il n'est pas équivalent en tout point de l'Univers. On parle parfois du temps comme étant la 4ème dimension. En tout cas, au delà, on a du mal à conceptualiser avec nos petits cervaux.

    Pour ce qui est de remonter le temps, c'est à priori pas possible à cause du principe de cause à effet dont vous parliez. Une cause produit un effet qui produit à son tour un autre effet et devient donc une cause qui produit un effet...etc. Vous comprenez qu'un effet ne peut pas être sa propre cause car il en découle. En gros, vous ne pouvez pas être le père de votre mère (bien résumé ça )
    Donc, on ne peut pas remonter le temps ou plutôt, on ne peut pas inverser le cours du temps.

  26. #21
    baticho
    Pour moi, le temps est une loi qui nous régit comme une autre... est que nous percevons à notre niveau !

    On sera être capable de voyager dans le temps si on conçoit un engin qui va plus vite que la vitesse de la lumière... et pour cela, il faut modifier l'espace temps au niveau du nez de l'engin. Autrement dit, on es loin de le réaliser !

    Pis on n'est certains de rien, mais tout est possible !
    Signature effacée par la modération.

  27. #22
    replicant
    remonter le temp ne serait possible qu'a la condition de trouver une matiere a masse negative sinon l'objet ou la personne qui entrerai dans la "machine a voyager dans le temp ne pourrai en ressortir".

    Et meme si l'on possedait cette matiere la machine s'autodetruirait surement dés sa mise en marche en raison d'un effet de resonnance.En effet KIP THORNE a montré que lalumiere s'amplifie infiniment en circulant entre passé et futur et vient détruire la machine au moment meme où elle commence a fonctionner.

  28. #23
    [RV]
    lut

    mais imagines voir un peu, tu pourrais changer le cours de l'histoire ... que se passerit-ils alors ?

    ++

  29. #24
    Super Striker
    Salut,

    Bon, dans tout ce qui à été dit, à savoir des hypothèses des un et des autres je pense qu'il est nécessaire d'y apporter l'avis d'un grand spécialiste. Je veux parler bien sûr de Hubert Reeves, Astrophysicien reconnu dans le monde entier.
    Antoine Suarez, physicien au centre de philosophie quantique de Zurich et Etienne Klein, spécialiste de mécanique quantique et philosophe ont eux participé dans l'expérience qui à montré à des echelles infimes que le temps n'existe pas ; vous pouver retrouver cette expérience historiqe dans le numéro de S&Vie n°1024.


    Voyons l'avis de Hubert Reeves.

    La vitesse de la lumière reste une limite infranchissable selon la théorie de la relativité restreinte.En effet, les photons sont des particules sans masse," elles sont pures energie". En outre, le corollaire nous précise que pour une particule possedant une masse, atteindre la vitesse de la lumière necessiterait l'apport dune energie infinie: mission impossible, donc.

    Mais si la vitesse de la lumière est ainsi un véritable tabou physique, rien n'interdit de concevoir des particules qui se deplaceraient plus rapidement que la lumière dans le vide. Ces particules purement théoriques, batisées tachyons, ne briseraient aucun interdit théorique, puisqu'elles évolueraient naturellement au-dessus de la limite. Une limite infranchissable à elle aussi, mais en sens contraire:il leur serait impossible de decelérer jusqu'à la limite "basse" de la vitesse de la lumière sans utiliser une energie infinie.

    Selon la théorie, les tachyons serainet constitués d'une "matière" étrange, aux propriétés très différentes de celle de notre univers connu. Au repos, leur masse esst dite imaginaire, c'est à dire determinée par un nombre complexe (somme d'un nombre réel et d'un nombre imaginaire pur, dont le carré de cette masse est un nombre négatif; habituellement le carré d'un nombre réel est positif).

    Donc si ils existent vraiment, ils seraient à l'origine de phénomènes saugrenus capables de tordre la principe de causalité. Maintenant, si nous étions en possession d'une balle tachyonique et qu'un enfant la lance vers une fenêtre, nous verrions d'abord la vitre se briser avant de voir l'enfant lancer la balle, car la lumière se déplace plus lentement.

    Encore plus surprenant, des éxpériences récentes ont montré que les vitesses supraluminiques peuvent exister, en tout cas dans des contextes précis. Ainsi, à l'automne 2000, un groupe de chercheurs américains de l'institut de recherche NEC, à Princeton, a observé un pulse de lumière sortant d'une petite cellule dans lasquelle il n'était pas encore entré. Dans ce cas, c'est l'intéraction du pulse de lumière emis par un laser avec le gaz de césium contenu par la petite cellule qui a permis de dépasser la vitesse de la lumière. Un effet très localisé de vitesse supraluminique, qui est étudié depuis les années 1970 et experimenté depuis les années 1980.
    Bref, pour Hubert Reeves ces expériences n'en restent pas moins localisées et ne permettent pas de trouvés des débouchés pour de concrets voyages interstellaires.


    A bonne entendeur, salut.
    (C'était un passionné de physique quantique et de philosophie qui vous parlait)

  30. Publicité
  31. #25
    Pym-s
    slut

    Voyager dans le temps implique des consequences.

    -quand on remonte le temps, on va dans le passé, et si on change quelque chose cela changera le futur,par contre je ne pense pas que l'on pourait aller dans le futur (comment la machine pourrait-elle savoir se qui c'est passé entre temps ?)

  32. #26
    replicant
    bien au contraire voyager dans le futur est bien plus simple et realiste que voyager dans le passé car voyager dans le futur ralentir le temp dans la machine.

    et ralentir le temp ca on sais faire enfin en labo quoi.
    je vais recherche mes doc la dessus et je te dit comment ca marche le voyage vers le futur.(attention pas d'hommes)

  33. #27
    replicant
    et ralentir le temp ca on sais faire enfin en labo quoi.

    pardon :

    et ralentir le temp ca on sais faire enfin en theorie.

  34. #28
    replicant
    bon alors j'ai retrouvé une page web mais il y en a plusieurs sur ce sujet je te les retrouverai.

    Les vérifications expérimentales

    Étant donné le bouleversement total de la physique qu'impliquait la relativité générale, il fallait bien évidemment prouver que la théorie était correcte, qu'il ne s'agissait pas uniquement d'une magnifique construction intellectuelle, mais bien d'une description du monde réel. Les premières confirmations observationnelles arrivèrent très rapidement après la publication de la théorie et, jusqu'à nos jours, aucun test expérimental n'a réussi à prendre celle-ci en défaut.

    La première confirmation fut apportée par Einstein lui-même, lorsqu'il appliqua la relativité générale au mouvement des corps du système solaire. Nous avons vu que l'orbite de la Terre était une ellipse. Si notre planète était la seule à tourner autour du Soleil, cette ellipse serait fixe. Mais ce n'est pas le cas. Les autres planètes ont également une influence gravitationnelle et perturbent en conséquence le mouvement de la Terre. Le résultat est que l'ellipse n'est pas fixe, mais tourne très lentement sur elle-même. Cet effet, appelé la précession du périhélie, concerne toutes les planètes et s'explique très bien en utilisant les lois de Newton.

    Les observations astronomiques ont montré que l'ellipse de chaque planète du système solaire tourne bien à la vitesse prédite par la mécanique classique. Sauf pour Mercure. L'ellipse de la planète la plus proche du Soleil tourne légèrement plus vite qu'elle ne devrait. L'avance est très faible, environ 43 secondes d'arc par siècle, mais néanmoins mesurable à long terme. C'est à ce problème qu'Einstein appliqua sa nouvelle théorie. En effet, la déformation de l'espace-temps autour du Soleil étant maximale au niveau de Mercure, un désaccord avec la physique de Newton y est fort possible. Einstein montra en 1915 qu'en appliquant la relativité générale au mouvement de cette planète, il arrivait à une précession du périhélie égale à celle que l'on mesurait effectivement et qui avait laissé perplexe des générations d'astronomes. C'était une première confirmation éclatante du bien fondé de sa théorie.

    Plus récemment, un phénomène similaire a été observé, cette fois dans une étoile binaire dont l'un des membres est un pulsar. Cette situation est idéale car l'observation radio du pulsar permet de déterminer les mouvements au sein du couple. La précession du périhélie est beaucoup plus forte dans ce cas, de l'ordre de quatre degrés par an, ce qui n'a pas empêché les prédictions de la relativité générale d'être parfaitement vérifiées.

    La deuxième confirmation de la relativité générale arriva en 1919, lorsque des observations mirent en évidence que la trajectoire des rayons lumineux est effectivement courbée en présence de masse. Comme nous l'avons vu, le Soleil déforme l'espace-temps autour de lui, ce qui entraîne une légère déviation des rayons lumineux qui passent à proximité. Cela signifie qui si vous observez des étoiles à un moment où elles apparaissent proches du disque solaire, leur position apparente doit être légèrement modifiée. Par exemple, l'image des étoiles les plus proches du disque solaire doit se déplacer de 1,75 secondes d'arc.

    Pour vérifier cette prédiction, il fallait organiser une observation en deux temps. La première opération consistait à prendre une photographie des étoiles proches du disque solaire lors d'une éclipse de Soleil, lorsque la lumière de notre étoile était masquée par la Lune. Ensuite il fallait prendre un deuxième cliché de la même région du ciel, lorsque le Soleil s'était suffisamment éloigné et que les rayons lumineux n'étaient plus perturbés. La comparaison des deux images devait montrer directement si la position des étoiles avait changé. L'Anglais Arthur Eddington et d'autres astronomes firent cette expérience en 1919. Ils constatèrent que la position des étoiles avait effectivement changé entre les deux clichés et que le déplacement était celui que la relativité générale prédisait. Ce deuxième succès confirma pour de bon la portée de la relativité générale et fit rapidement d'Einstein une célébrité mondiale.

    Le troisième type de prédiction concerne le ralentissement du temps au voisinage d'un corps massif. Une fois encore la théorie fut vérifiée par l'expérience. Une horloge atomique fut placée à bord d'un avion volant à 10 kilomètres d'altitude. Au retour, elle avait quelques milliardièmes de seconde d'avance sur une horloge identique qui était restée au sol. Le temps s'était bel et bien écoulé un peu plus lentement à la surface de la Terre qu'à une altitude de 10 kilomètres.

    D'autres expériences mirent en évidence un phénomène associé au précédent : l'effet Einstein. Imaginons qu'un rayonnement de longueur d'onde donnée est émis à la surface d'un corps massif. Pour un observateur au loin, qui voit le temps s'écouler plus lentement à la surface de l'astre, la période de la lumière et sa longueur d'onde apparaissent légèrement plus longues. Ainsi, par exemple, de la lumière jaune serait légèrement décalée vers le rouge. Ceci a été vérifié pour le rayonnement provenant de plusieurs naines blanches, le décalage relatif étant dans ce cas de l'ordre de quelques cent-millièmes. L'effet Einstein a également été mesuré sur Terre. Le décalage de longueur d'onde entre la base et le sommet d'un immeuble de 20 mètres n'est que d'un millionième de milliardième, mais il a été possible de le mettre en évidence et de vérifier l'accord avec la relativité générale.

    sources : http://www.astronomes.com/

    allez @+

  35. #29
    Super Striker
    Apparemment pierrrM tu ne connais pas les univers parallèles et l'équation de Shrodinger. Parce que là tu reflechis selon une logique qui obéit à la loi de CAUSE-CONSEQUANCE, or en remontant le temps la logique est totalement différente.

    Comme je l'ai longuement expliqué tout à l'heure Hubert Reeves n'est pas contre l'idée que des particules puissent allé plus vite que la lumière, donc en tant qu'avis de spécialiste je ne pense pas que son avis est à négligé par rapport à notre avis de profane ou d'amateur de science.

    :P Bref, en tant que BOUFFON je tiens ma position que remontrer le temps reste une posibilité.....y a t il d'autre personne qui veulent rejoindre la communauté des BOUFFON...

    ciao

  36. #30
    Karibou Blanc
    Salut,

    Apparemment pierrrM tu ne connais pas les univers parallèles et l'équation de Shrodinger. Parce que là tu reflechis selon une logique qui obéit à la loi de CAUSE-CONSEQUANCE
    Apparemment toi non plus, tu ne sais pas de quoi tu parles Les univers parallèles constituent une interprétation très exotique du postulat de réduction du paquet d'onde en mécanique quantique. Elle représente seulement une tentative invérifiable, faite pour donner un sens à ce postulat.
    L'équation de Schrödinger n'a rien à voir là dedans.

Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Remonter le temps
    Par Shtroumpfette dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/04/2007, 14h12
  2. Remonter dans le temps
    Par Tesla dans le forum Physique
    Réponses: 172
    Dernier message: 07/12/2006, 07h56
  3. Remonter le temps
    Par Math_ dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/12/2004, 15h36