Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.



  1. #1
    Abdou98

    Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.


    ------

    Bonjour dans le cadre de mon projet de fin d'études, je dois faire la thermographie infrarouge de nos installations mécaniques. Les conduites transportant l'huile chaude en font partie. Même si ces derniers sont isolés, les imageries thermiques ont révélé l'existence de déperditions thermiques.

    Je voudrais donc estimer les gains économiques potentiels si on renforce ou répare l'isolation.

    Seulement j'ai oublié les notions que j'avais apprises en transfert thermiques. Pourriez-vous m'indiquer les formules de déperditions thermiques à appliquer ? Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Bonjour et bienvenue sur le forum,

    Citation Envoyé par Abdou98 Voir le message
    Seulement j'ai oublié les notions que j'avais apprises en transfert thermiques.
    Ça ne serait pas plus simple d'ouvrir vos anciens cours ? JDCJDR
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  5. #3
    RomVi

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Avant tout il faut être sur de l'imagerie thermique. De quel type est le calorifuge ? Est il couvert par une tôle d'aluminium ?
    Quelle est son épaisseur ? Quelle est la température de l'huile qui passe dans les conduites ?

  6. #4
    Abdou98

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Bonjour.

    On a utilisé du laine de roche. Oui c'est couvert par une tole d'alu. La température de l'huile est de 50°C. Pour le moment je dispose pas d'autres informations.

    Donc pour ne pas perdre du temps, je compte inscrire tous les formules sur un tableau Excel et après si j'ai tous les infos, je calcule directement.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Abdou98

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Yup déja fait . Seulement mon soucis maintenant c'est comment calculer les coef de conductivité (lambda) et d'échange superficiel (hi, he).

  9. #6
    gts2

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Citation Envoyé par Abdou98 Voir le message
    c'est comment calculer les coef de conductivité (lambda) et d'échange superficiel (hi, he).
    Un coefficient de conductivité cela ne se calcule pas, cela se mesure, ou se trouve dans des tables, sur internet (première réponse à "coefficient de conductivité laine de roche" isover.fr/guides/materiaux-isolants/) pour les h c'est un peu plus compliqué.

  10. Publicité
  11. #7
    RomVi

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Citation Envoyé par Abdou98 Voir le message
    Bonjour.

    On a utilisé du laine de roche. Oui c'est couvert par une tole d'alu. La température de l'huile est de 50°C. Pour le moment je dispose pas d'autres informations.

    Donc pour ne pas perdre du temps, je compte inscrire tous les formules sur un tableau Excel et après si j'ai tous les infos, je calcule directement.
    Dans ce cas il est probable qu'il n'y ai aucune déperdition notable. Faire de la thermographie sur de l'aluminium, avec une température potentielle maximale de 50°C est très compliqué pour ne pas dire impossible, car l'environnement rayonne beaucoup plus, et se reflète sur le métal.

  12. #8
    yves35

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    bonjour,

    la température mesurée via une thermographie n'est pas celle à retenir pour votre calcul. Il faut la mesurer avec un thermomètre (une sonde)posé sur le revêtement extérieur(mesure par contact) et également connaitre la température moyenne de l'ambiance extérieur à la conduite.
    La question avait déjà été posée sur futura:
    https://forums.futura-sciences.com/t...uyauterie.html
    également ceci:
    http://www.jcg2.fr/conduite.php
    en espérant que vous trouverez votre bonheur...

    yves

  13. #9
    RomVi

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonjour,
    la température mesurée via une thermographie n'est pas celle à retenir pour votre calcul.
    yves
    Bonjour

    Pour une estimation de déperdition la mesure de température n'a pas besoin d'être précise, car on raisonne sur la différence avec l'environnement, pas sur la valeur absolue.
    Par exemple sur une maison peut importe que la valeur mesurée soit décalée de 1 ou 2°C si on voit les points chauds.
    Ici le problème vient de l'aluminium, qui agit comme un réflecteur et possède une émissivité faible (si il ne reflète rien il apparaitra comme beaucoup pus froid que sa température réelle). Dans tous les cas la comparaison avec son entourage est impossible.

    Pour utiliser la camera il faudrait par exemple coller une bande de scotch sur la conduite, le même scotch sur un témoin (une plaque de plastique, de bois, de carton...) et comparer les 2 sur la même thermographie.

  14. #10
    trebor

    Re : Gain économique suite à une isolation - Formule de déperditions économiques.

    Bonjour à tous,
    Connaitre la perte de chaleur est possible si on a la température à l'entrée et de la sortie de la conduite ainsi que le débit en litre par heure.
    Après pour isoler plus et réduire ces pertes, je ne sais pas quelle couche supplémentaire pourrait maintenir la T° à ? °C ou limiter la perte à ? °C.
    Dernière modification par trebor ; 23/10/2021 à 13h22.
    Faire tout pour que demain soit meilleur

Discussions similaires

  1. Calcul déperditions thermiques, isolation et rentabilité
    Par lamaisondubonheur dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 23
    Dernier message: 11/01/2021, 11h03
  2. Deperditions thermiques et utilité isolation
    Par Mr_Since dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 33
    Dernier message: 02/01/2017, 20h15
  3. isolation toiture économique
    Par zimzoum10 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/12/2013, 18h59
  4. déperditions - demande d'explications sur une formule
    Par thier12 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2012, 15h23
  5. isolation mais déperditions quand même
    Par nono1979 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/02/2012, 15h06