Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 89

Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?



  1. #1
    Agaldian

    Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?


    ------

    Bonjour,

    Je précise avant tout que je vais parler d'un fantasme que je ne sais pas être viable de nos jours, et probablement pas non plus dans les décennies à venir. De plus j'admets clairement que la neurologie est un domaine auquel je ne connais rien et qui me dépasse de loin, à chaque fois que j'ai voulu me renseigner sur la viabilité de ce dont je vais parler je n'ai rien compris à ce que j'ai trouvé. Navré donc si je sors des énormités, c'est justement pour le savoir que je poste. Enfin il me semble que le cerveau, et notamment le passage du fonctionnement du cerveau à sa manifestation concernée dans ce sujet, l'esprit humain, est un domaine qui résiste encore à notre science moderne, je suis donc conscient que les réponses qui seront fournies sont faillibles.




    J'ai depuis de nombreuses années un fantasme sur une technologie qui pourrait révolutionner l'humanité, peut-être même la faire sortir de ce que nous considérons aujourd’hui comme humain. Ce fantasme s'appuie sur une prémisse qui me semble évidente : tout ce qui compose notre psyché, que ce soit la mémoire, les schémas psychologiques, les tendances émotionnelles ... bref tout provient d'une réalité physique. Je crois comprendre qu'à l'heure actuelle le sujet est encore mal maitrisé mais qu'à priori ça devrait principalement ou totalement se jouer autour des connexions synaptiques (si je me trompe j'accepterais volontiers qu'on me fournisse des indications).

    Partant de cette prémisse on peut imaginer avoir un jour une analyse du cerveau tellement fine que nous pourrions avoir connaissance de toutes les connexions synaptiques existantes. Et de là reconstituer toute la psyché d'un individu (qui regroupe donc ce que j'évoquais, mémoire, modes de pensées, émotions ...). Et de là toutes les applications possibles et imaginables : psychologie et psychiatrie qui deviendraient des sciences exactes, donc prévention et traitement personnalisé de toute pathologie voire de toute souffrance morale, accès à sa propre psyché dont l'inconscient, pourquoi pas des humains qui deviennent technologiquement télépathes, recherche d'affinités entre individus basé sur tout ce qui compose leur personnalité ...bref de quoi apporter une révolution au moins aussi importante, me semble-t-il, que l'a été l'informatique et le numérique.



    Mes questions sont donc : existe-t-il des éléments que je ne connais ou ne prends pas en compte qui feraient que, dans l'état actuel de nos connaissances, cette technologie n'a aucune chance de voir le jour, y compris dans le siècle à venir voire plus loin ? Une sorte de limite de planck qui empêcherait que soit un jour scannées les connexions synaptiques, ou encore le fait que de multiples choses ne se jouent pas à priori sur les connexions synaptiques mais sur quelque chose de plus insaisissable ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    ansset

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    c'est une perspective dans l'idée du "Humain Brain Project".
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Human_Brain_Project
    mais il est difficile aujourd'hui de dire exactement jusqu'où la modélisation pourra aller.
    je doute fort qu'on arrive facilement à atteindre tout ce que tu cites.(*)

    et plus généralement, les prévisions sur nos connaissances et avancées technologiques à l'horizon de la fin du siècle sont plus du ressort de Mme Irma que d'une analyse scientifique ( qualitative et quantitative ).

    (*) par exemple la télépathie me semble aujourd'hui inatteignable.
    elle ne fait d'ailleurs pas partie des capacités connues du cerveau.
    Dernière modification par ansset ; 03/04/2019 à 10h52.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  4. #3
    ansset

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    On peut faire un parallèle avec le projet "génome humain" débuté en 1990 et achevé en 2003.
    Il faut se souvenir de tout ce qu'on semblait attendre de celui-ci dans cette période récente.
    des guérisons à foison, des "manip génétiques" sans risques et impressionnantes....
    ( je n'ai plus les ref, désolé ).
    force est de constater que ce fut un énorme pas mais qui fut loin d'avoir les retombées annoncées.
    mieux ( ou pire ) ceci a relancé d'autres sujets comme l'épigénétique qui s'est révélée plus complexe que celle imaginée.

    la science avance tj ainsi, par pas, et à chaque fois la frontière est repoussée, parfois dans des directions non prévues.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  5. #4
    Giordano Bruno

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Le cerveau fonctionne aussi par influx chimiques (la matière gliale) : comment une machine l'intégrerait ? Cette question reste ouverte, je ne sais pas, à supposer qu'on crée des machines intégrant de l'organique, et il y a des fantasmes aussi en physique autour d'une éventuelle "proto-conscience" de la matière comme en esprit quantique, mais j'ai du mal déjà avec la notion de conscience, à ne pas y voir de seuls processus d'attention (une "attentionalité").

    Après sur un plan éthique, je vois mal en quoi le transhumanisme fait rêver, mais c'est un autre débat.

    Dans l'immédiat, tout se passe comme si l'on était juvéniles à tripper sur la notion philosophique de représentation, qui n'est au fond valable qu'analogiquement et surfaite par les représentations artistiques et médiatiques (de la mimesis aristotélicienne à la société du spectacle intégré debordienne). Nos idées à ce sujet sont-elles fiables ? La pensée est-elle une salle de cinéma ou un jeu vidéo en VR ?
    Dernière modification par Giordano Bruno ; 04/04/2019 à 15h26.

  6. #5
    ansset

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    je suppose que ce qui est évoqué, c'est un modèle aussi avancé que possible du(des) fonctionnement(s).
    En ce sens, il n'est pas forcement nécessaire de connaitre toutes les connections synaptiques.
    De même, les "lister" ne suffit pas à comprendre le fonctionnement.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Giordano Bruno

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    C'est la question de la modélisation cognitiviste adoptée, aussi. Qui sait, elle pourrait jouer sur le type de personnalité qu'il serait possible de placer en input !

  9. Publicité
  10. #7
    Agaldian

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Merci beaucoup pour vos réponses et vos liens, que je vais consulter avec plaisir.

    Je précise juste, m'étant apparemment mal fait comprendre, que lorsque je parlais de télépathie technologique je voulais dire que si la machine peut lire dans l'esprit, donc dans les penses, elle peut alors transmettre l'information. Je ne parlais donc pas d'une fonction "naturelle" du cerveau".

    Sinon pour ce qui est de la chimie cérébrale je partais surtout du principe que c'est géré par le cerveau, donc si on a un accès précis à ce qui s'y passe j'ai supposé qu'on pouvait en déduire le reste. Mais bon, même sans ça avec des machines dont les technique d'imagerie permettent de voir les connexions synaptiques je pense qu'on peut partir du principe qu'identifier les substances ne serait pas une grosse difficulté.

    Et oui, au moins dans un premier temps lister les connexions ne fournirait pas forcement toutes les infos, mais au fil des analyses du cerveau on peut supposer là aussi, je pense, que lorsque nous en serons au stade où c'est possible nous devrions aussi pouvoir gérer les analyses statistiques ou de l'apprentissage des ia, et donc en apprendre beaucoup au fil des cerveaux étudiés. Peut-être même suffisamment pour en construire des modèles et donc pouvoir plus ne fier qu'à notre compréhension du fonctionnement et non plus aux statistiques de départ.

    Quant aux raisons pour lesquelles ça peut faire rêver je pense avoir lister quelques applications qui feraient quand même vachement envie je trouve, et il me semble qu'on peut en trouver encore de multiples autres qui pourraient participer au bonheur de l'humanité future.

  11. #8
    ansset

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    ça fait quand même beaucoup de "si".
    par exemple :
    Mais bon, même sans ça avec des machines dont les technique d'imagerie permettent de voir les connexions synaptiques je pense qu'on peut partir du principe qu'identifier les substances ne serait pas une grosse difficulté.
    sous entendu : lire et interpréter toutes les "substances" ( tu parles certainement des neurotransmetteurs ) de toutes les connections, et ce en temps réel, en imaginant que cela te permettrais de "lire" dans les pensées.

    sachant par ailleurs que les "pensées"/"ressentis" ne sont pas structurés à l'identique du langage exprimé.
    Dernière modification par ansset ; 04/04/2019 à 18h49.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  12. #9
    aygline

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par Agaldian Voir le message


    existe-t-il des éléments que je ne connais ou ne prends pas en compte qui feraient que cette technologie n'a aucune chance de voir le jour ? Une sorte de limite de planck qui empêcherait que soit un jour scannées les connexions synaptiques, ou encore le fait que de multiples choses ne se jouent pas à priori sur les connexions synaptiques mais sur quelque chose de plus insaisissable ?
    bjr,

    Si par "quelque chose de plus insaisissable" vous voulez dire "l'esprit" là je pense que c'est là qu'est la réponse en effet s'il n'y a pas d'esprit, si tout ce qu'il se passe dans la tête d'une personne est de nature physico-chimique, en effet alors a priori rien ne peut s'opposer, en théorie, à ce qu'un jour les sciences neuronales parviennent à réaliser les prouesses que vous dites. Donc comme personne ne sait ce qu'est ou ce que pourrait être, concrètement, "l'esprit" en effet cette question de l'esprit n'est pas du ressort des sciences neuronales. Si tout est physico-chimique là-dedans peut être est-ce simplement uen question d'échelle, en effet si des appareils pouvaeint descendre encore plus dans l'infiniment petit ils trouveraient sans doute à mesurer des phénomènes insoupçonnés auparavant et des explications scientifiques nouvelles de ce qu'il se passe concrètement chez une personne qui pense, pourraient être apportées. Pendant très longtemps quand des personnes avaient des troubles psychiatriques la vindicte populaire pensait qu'ils étaient démoniaques, envahis eux-mêmes par des démons, donc avec le temps et les progrès scientifiques dans ces domaines, aujourd'hui ce n'est plus le prêtre qui est requis pour traiter ces gens mais des psychologues ou des psychiatres. Donc peut-être qu'avec les progrès des neuro-sciences le cerveau humain qui peut apparaître comme un sommet de complexité pourait s'avérer être, en définitive, extrêmement simple, pas du tout complique ou complexe à comprendre et en soi. A l'instar de la bipédie qui pouvait passer jusqu'à il y a peu d'années de cela, extrêmement complexe à comprendre et à réaliser mais aujourd'hui les robots-bipèdes sont devenus très courants, presque banals, en effet la bipédie est facilement reproduite par des robots bipèdes actuellement. Et même la bipédie artificielle est plus performante que la bipédie naturelle dans des cas de situations extrêmes
    Dernière modification par aygline ; 16/04/2019 à 17h02.
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  13. #10
    GoutteDUnOceanInfini

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Pouvez vous m'éclairez pourquoi donc vous vous obstinez à vous comparer à des robots biologiques donc ne possédant pas de libre arbitre ?
    Sans aucune preuve validant cette théorie , et si on pousse l'absurde à son maximum , cela veut dire que vous suivez une programmation qui vous
    pousse à participer à ce forum.

  14. #11
    aygline

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Oui et vous, vous croyez peut-être qu'en balançant des esprits, des "libre-arbitres", des anges et ne ne sais pas quoi plus là-dedans, vous êtes plus près de la vérité dans ces domaines ? Donc vous voulez penser qu'en plaquant des esprits, des anges et ne ne sais pas quoi d'autres là-dednas vous serez plus proche du réel ? A priori perso je ne dis pas que le réel n'est pas compliqué ni complexe en soi ou à comprendre, simplement il faut toujours se méfier de ces gens bien intentionnés qui viennent tranquilles, ratiboiser le réel en inventant des entités abstraites comme des esprits ou des anges. Donc simplification illégitime et rarement désintéressée par souci d'intelligibilité, de compréhension, est la marque de ces gens-là qui ont toujours vite fait de perdre pied avec la réalité en se réfugiant dans des explications scabreuses, pas scientifiques évidemment en effet comment observer, mesurer un "esprit". Histoire d'enfermer le réel dans un système cohérent d'idées, de s'approprier le réel en fin de compte, de décider à sa place ce qu'il est ou ce qu'il doit être !

    SAGESSE : Il se peut que le réel en soi soit lui-même compliqué ou complexe. Il se peut qu'il ne soit pas lui-même compliqué ni complexe. Il se peut que le réel soit compliqué ou complexe, à comprendre ou à expliquer. Il se peut qu'il ne soit pas lui-même du tout compliqué ni complexe, à comprendre ou à expliquer
    Dernière modification par aygline ; 16/04/2019 à 17h40.
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  15. #12
    Agaldian

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Bonjour,

    @aygline : En parlant de quelque chose d'insaisissable je faisait référence à une contrainte que nous pensons à ce jour indépassable quelque soit notre technologie, comme descendre dans le plus petit que la limite de planck. En effet je pense que l'esprit humain est totalement physico-chimique (je pourrais préciser plus mes croyances mais ce serait largement hors-sujet). Toutefois même si ce n'était pas le cas j'avoue que je ne verrais pas l’intérêt de questionner quiconque sur un esprit immatériel, car je ne vois pas en quoi je pourrais estimer un avis pertinent.

    Je te remercie en tout cas pour ta réponse, notamment l'information qu'à ta connaissance il n'existe pas de telle contrainte.


    @ GoutteDUnOceanInfini : Pour ma part je n'oppose pas déterminisme et libre arbitre. je crois aux deux. Je suis donc tout à fait à l'aise avec le fait d'être une machine biologique répondant à son programme. En effet si je préfère manger de la glace au chocolat plutôt que du poisson je fais un choix, libre et conscient, j’obéis toutefois à une certaine programmation en moi qui fait que je n'aime pas le poisson alors que j'aime la glace. Je n'ai jamais saisi pourquoi tant de gens opposaient ces deux visions. Faut-il qu'un choix n'ait aucune raison d'être pour être un choix ? Quoique ce soit peut-il être considéré comme sans raison d'être, hors de toute causalité ? Toute causalité est une forme de déterminant, mais tout déterminant n'exclue pas que ce qui est détermine est un choix.

  16. Publicité
  17. #13
    aygline

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Pour qu'il y ait un programme il faut un programmeur. Donc les ingénieurs pensent, programment cet avion ou ce robot donc à ce moment-là il connaissent parfaitement cet avion ou ce robot dans tous leurs retranchements, donc cette fois à leurs yeux cet avion ou ce robot sont simples à comprendre, évidemment puisque ce sont eux qui les ont programmés, pensés. En mêem temps qu'ils les ont pensés, programmés, ils peuvent voir s'ils sont compliqués ou complexes en soi. En revanche le vivant a-t-il un programmeur, qui le sait ? Donc l'inférence logique qui consiste à dire "cet objet est compliqué à comprendre DONC il est complexe ou compliqué en soi", est fallacieuse, en effet a priori rien ne permet d'inférer cela.

    Moralité : quand des ingénieurs-biologistes auront com-pris le vivant dans tous ses retranchements et ce n'est pas tellement le cas actuellement, alors ils pourront dire "le vivant est complexe ou il n'est pas complexe, en soi" mais avant, pas possible
    Dernière modification par aygline ; 16/04/2019 à 18h02.
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  18. #14
    Agaldian

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Je ne vois pas en quoi la définition de programme nécessite un programmeur. A la limite le terme machine, lui, fait référence à de l'artificiel, et me semblerait donc plus facilement attaquable. Toutefois pour l'un comme pour l'autre je pense qu'à peu près tout individu qui utilise ces terme le fait en tant qu'analogie. D'ailleurs, après vérification, je n'ai même pas de vis, en tout cas sous cette orthographe : )

  19. #15
    Merlin95

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par Agaldian Voir le message
    psychologie et psychiatrie qui deviendraient des sciences exactes
    C'est le rêve de tout psychologue ou psychiatre, voir philosophe. Par exemple, Freud (même s'il a fait tout le contraire, faut pas demander à se psychanalyse d'être cohérente...) disait que c'était l'avenir et le salut de la psychologie.

    Mais comme vous le dîtes c'est peut-être un fantasme même si vous essayez de réduire le problème à un problème de synapse, car on pourrait se demander par exemple qu'est-ce qui coordonnent les synapses entre elles pour que se produisent les phénomènes psychologiques.

    Sinon, je pense que la psychologie scientifique va dans le sens de ce que vous dîtes, ou tente de s'en approcher, on a des concepts "macro" comme la pensée, les opinions, les goûts, la conscience, l'inconscience et on essaie de voir comment ca fonctionne précisément dans le cerveau et le corps, si on veut faire vraiment de la psychologie d'une manière la plus scientifique, c'est vers cela qu'on doit travailler mais "faut en avoir" (ou avoir une certaine obstination et foi) pour oser se lancer là-dedans.

    A noter que cette voie s'effondre totalement devant l'hypothèse dualiste qui dissocie (ce qu'il est appelé) l'âme et le corps.
    Dernière modification par Merlin95 ; 16/04/2019 à 20h08.

  20. #16
    Merlin95

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    SAGESSE : Il se peut que le réel en soi soit lui-même compliqué ou complexe. Il se peut qu'il ne soit pas lui-même compliqué ni complexe. Il se peut que le réel soit compliqué ou complexe, à comprendre ou à expliquer. Il se peut qu'il ne soit pas lui-même du tout compliqué ni complexe, à comprendre ou à expliquer
    vraie position = votre sagesse + il se peut le contraire.

  21. #17
    Merlin95

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par Merlin95 Voir le message
    vraie position = votre sagesse + il se peut le contraire.
    En fait, désolé, c'est exactement ce que vous disiez (j'ai lu trop vite).

  22. #18
    aygline

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    En effet je pense que l'esprit humain est totalement physico-chimique
    Il s’agit en fait d’une croyance (scientifique), d’un principe méthodologie propre aux sciences physiques en général, aux sciences biologiques en particulier. Cette croyance (scientifique) ou ce présupposé méthodologique n’exclut pas, évidemment, l’hypothèse que des esprits immatériels puissent roder un peu partout ici ou là genre gouverner les corps humains, simplement les scineces physiques disent « ce n’est pas notre affaire, en tant que sciences physiques nous partons du présupposé méthodologique, de la croyance scientifique qu’il n’y a aps d’esprits immatériels qui gouvernent l’univers physique ou le corps humain ». Ce principe est pour elles condition de progrès en effet s’il était acquis, définitivement, que des esprits genre des « âmes » ou des « principes vitaux », immatériels, gouvernent les corps humains, alors comme ces esprits seraient ni mesurables ni observables, cela sonnerait la fin des haricots pour ces sciences soucieuses de progresser toujours davantage, step by step, dans la compréhension scientifique du vivant en général et de ce vivant particulier qu’est l’être humain en particulier. En effet le progrès dans les sciences physiques consiste à méthodiquement démonter, désosser, dé-complexifier, dé-obscurcir, démythifier, démystifier le réel et si comme Cassandre elles partaient battues d’avance en disant « rien ne sert à rien, pas la peine tout est hors champ scientifique, laissons tomber tout ça on n'y comprend rien » alors elles ne progresseraient jamais, selon leur ordre propre, et cela serait terrible pour tout le monde

    Moralité : le progrès scientifique libère l’être humain de croyances ancestrales qui tombent dans l’oubli, l’obsolescence ou la désuétude les unes après les autres au fur et à mesure. L’animisme primitif est tombé dans l’oubli, est devenu complètement has been et la bipédie artificielle qui semblait impossible à réaliser il y a de cela dix ou vingt ans seulement, est devenue presque banale aujourd’hui à l’heure des robots-bipèdes très performants. Les premiers savants qui étaient des philosophes posaient des questions devenues bizarres mais en leur temps elles ne l’étaient pas du tout, genre « pourquoi quand je mange du poulet je ne deviens pas moimême poulet » (présocratiques) et autres. Devenues avec le temps complètement obsolètes, dénuées d’intérêt, has been, passées de mode. En effet chacun sait parfaitement de nos jours que la terre n’est pas plate ou que les saignées qui étaient les remèdes courants prescrits par de drôles de « médecins » jusqu’au début du XVIII ième sont à proscrire, définitivement
    Dernière modification par aygline ; 17/04/2019 à 11h55.
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  23. Publicité
  24. #19
    Merlin95

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    Il s’agit en fait d’une croyance (scientifique), d’un principe méthodologie propre aux sciences physiques en général, aux sciences biologiques en particulier. Cette croyance (scientifique) ou ce présupposé méthodologique n’exclut pas, évidemment, l’hypothèse que des esprits immatériels puissent roder un peu partout ici ou là genre gouverner les corps humains, simplement les scineces physiques disent « ce n’est pas notre affaire, en tant que sciences physiques nous partons du présupposé méthodologique, de la croyance scientifique qu’il n’y a aps d’esprits immatériels qui gouvernent l’univers physique ou le corps humain ». Ce principe est pour elles condition de progrès en effet s’il était acquis, définitivement, que des esprits genre des « âmes » ou des « principes vitaux », immatériels, gouvernent les corps humains, alors comme ces esprits seraient ni mesurables ni observables, cela sonnerait la fin des haricots pour ces sciences soucieuses de progresser toujours davantage, step by step, dans la compréhension scientifique du vivant en général et de ce vivant particulier qu’est l’être humain en particulier. En effet le progrès dans les sciences physiques consiste à méthodiquement démonter, désosser, dé-complexifier, dé-obscurcir, démythifier, démystifier le réel et si comme Cassandre elles partaient battues d’avance en disant « rien ne sert à rien, pas la peine tout est hors champ scientifique, laissons tomber tout ça on n'y comprend rien » alors elles ne progresseraient jamais, selon leur ordre propre, et cela serait terrible pour tout le monde
    Il y a une autre croyance dont vous n'avez pas parlé c'est que la science puisse aboutir à ses fins. En effet sans parler d'esprit immatériel ou autre, il est fort possible que le réel échappe en partie à la science et que nous soyons destiné à rester dans l'inconnu. Pas de Dieu, religion ou autre mais une limite intrinsèque aux sciences. C'est même un présupposé naturel scientifiquement parlant, pourquoi en tant qu'un humain espèce parmi tant d'autres sur la planète soyons à même de connaitre le réel, nous ne sommes que des créatures issus de la nature comme les autres. L'humilité et notre statut en tant qu'espèce animale comme une autre d'un point de vue scientifique et biologique devrait nous conduire à rester prudent. La croyance serait plutôt de croire que nous avons le germe nous permettant de connaitre entièrement le réel. Mais c'est à chacun de croire ou ne pas croire en ce qu'il veut ou en ce qu'il ne veut pas, comme vous le disiez dans le message précédent.

    Moralité : le progrès scientifique libère l’être humain de croyances ancestrales qui tombent dans l’oubli, l’obsolescence ou la désuétude les unes après les autres au fur et à mesure. L’animisme primitif est tombé dans l’oubli, est devenu complètement has been et la bipédie artificielle qui semblait impossible à réaliser il y a de cela dix ou vingt ans seulement, est devenue presque banale aujourd’hui à l’heure des robots-bipèdes très performants. Les premiers savants qui étaient des philosophes posaient des questions devenues bizarres mais en leur temps elles ne l’étaient pas du tout, genre « pourquoi quand je mange du poulet je ne deviens pas moimême poulet » (présocratiques) et autres. Devenues avec le temps complètement obsolètes, dénuées d’intérêt, has been, passées de mode. En effet chacun sait parfaitement de nos jours que la terre n’est pas plate ou que les saignées qui étaient les remèdes courants prescrits par de drôles de « médecins » jusqu’au début du XVIII ième sont à proscrire, définitivement
    Cette moralité est en contradiction avec la sagesse dont vous parliez auparavant (il se pourrait comme il ne se pourrait pas). En effet une comparaison n'est pas un argument logique, ca reste qu'une comparaison qui pourrait avoir des limites et ne pourrait pas s'appliquer à ce à quoi elle est sensé s'appliquer ici que la science apportera toujours une réponse. Comme vous le disiez auparavant, il se pourrait comme il se pourrait le contraire.

  25. #20
    ansset

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    +1
    pertinent et joliment exprimé.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  26. #21
    GoutteDUnOceanInfini

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    ce genre de comparaison est problématique , le procédé surtout , on a donc un phénomène génant à percevoir et on lui mets à coté des phénomènes délirants et on fait en sorte
    de bien préciser que ces phénomenes ne sont pas sérieux en espérant que le lecteur ait la meme opinion concernant le premier phénomène .
    une machine pourra lire les zones du cerveau qui s'active quand la personne pense a une maison , un fleuve etc pour batir un référentiel mais n'espèrez pas plus

  27. #22
    aygline

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Bjr,

    Evidemment plusieurs conceptions existent quant à savoir ce qu’est la visée des sciences physiques :

    Constructivisme :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Constr...épistémologie)

    Réalisme :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Réalisme_scientifique

    Avec des nuances nombreuses, pas toujours directement d’obédiences directement scientifiques, qui s’y rapportent style utilitarisme, pragmatisme, conventionnalisme etc.

    Reste acquis qu'indépendamment de ces points de vue divers il est évident que les sciences physiques progressent, selon leur ordre propre. Donc si quelqu’un ne voit pas que les sciences biologiques ont résolu drastiquement, définitivement, la question de savoir pourquoi quand je mange du poulet je ne deviens pas moi-même poulet ou pourquoi les saignées prescrites autrefois par des drôles de « médecins » sont à proscrire, définitivement, ou les sciences physiques qu e l aterre n’est pas plate … perso je ne sais pas dans quel monde il vit celui-là, s’il n’a pas plutôt perdu pied définitivement avec la réalité, avec la vraie vie, celui-là
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  28. #23
    aygline

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par GoutteDUnOceanInfini Voir le message
    une machine pourra lire les zones du cerveau qui s'active quand la personne pense a une maison , un fleuve etc pour batir un référentiel mais n'espèrez pas plus
    Tiens voilà Cassandre donc goutted'eau semble vouloir faire office de Cassandre, genre le dépité de service le ronchonneur le stroumph grognon le défaitiste invétéré. Sauf qu'il ne faut jamais dire jamais et donc, encore une fois, si vous partez battu d'avance genre "laissons tomber tout ça on n'y comprend rien" ... est-ce le remède ? Genre les progrès en bipédie artificielle et donc si, il y a dix ou vingt ans de cela, les ingés s'étaient dit "on n'y arrivera jamais c'est trop compliqué laissons tomber la bipédie artificielle, faut des esprits aux bipèdes" …
    Dernière modification par aygline ; 18/04/2019 à 11h02.
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  29. #24
    Antropos

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par GoutteDUnOceanInfini
    une machine pourra lire les zones du cerveau qui s'active quand la personne pense a une maison , un fleuve etc pour batir un référentiel mais n'espèrez pas plus
    En fait, vous n'en savez rien, cher ami.

    Il est préférable de dire : "mais selon moi, ça n'ira pas plus loin."

    Préciser qu'aucune source n'est annexée à vos propos est toujours intéressant également.
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger

  30. Publicité
  31. #25
    Merlin95

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    perso je ne sais pas dans quel monde il vit celui-là, s’il n’a pas plutôt perdu pied définitivement avec la réalité, avec la vraie vie, celui-là
    Qui veut tuer son chien dit qu'il a la rage. Ou alors peut-être ne voyez vous pas la différence entre une question comme la terre est-elle plate ? Et une question comme par exemple que faisons nous dans l'univers ? Qur vous soyez peut-etre scientiste c'est votre droit mais ca ne reste qu'une croyance.
    Dernière modification par Merlin95 ; 18/04/2019 à 17h21.

  32. #26
    ansset

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par Antropos Voir le message
    En fait, vous n'en savez rien, cher ami.
    en allant plus loin, la question est elle vraiment de savoir si on atteindra un stade x ( à préciser quand même ) ou pas ?
    il n'est pas improbable que l'on obtienne un(des) résultat(s) y non vraiment attendu(s).
    et que ceux ci ouvrent des perspectives différentes de celles qui sont imaginées ( ou fantasmées )..
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  33. #27
    Merlin95

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Il n'est pas non plus improbable qu' un astéroïde frappe la terre ou que le soleil s'eteigne plus rapidement que nous accroissons nos connaissances scientifiques ou que la terre subissent une période glacière fatale etc

  34. #28
    ansset

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    pourquoi cette ironie.
    il est fréquent que des domaines de recherche aboutissent à appli/technos non prévus.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  35. #29
    Antropos

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    en allant plus loin, la question est elle vraiment de savoir si on atteindra un stade x ( à préciser quand même ) ou pas ?
    il n'est pas improbable que l'on obtienne un(des) résultat(s) y non vraiment attendu(s).
    et que ceux ci ouvrent des perspectives différentes de celles qui sont imaginées ( ou fantasmées )..
    Je ne prétend justement pas pouvoir répondre à la question J'ai mon point de vue personnel qui est optimiste, mais je consens à dire que ce n'est qu'un point de vue

    Qu'entends-tu par ces perspectives différentes ?
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger

  36. #30
    Merlin95

    Re : Viabilité d'un fantasme futuriste, la lecture de l'esprit par une machine ?

    Pourquoi de l'ironie ? pour moi c'est tout fait possible. Pour moi scientisme/religion c'est même combat. Je ne vois pas par quel principe on pourrait écarter de telles possibilités. La présence de l'homme sur terre ne représente qu'une goutte d'eau par rapport à la date d'apparition de la vie et elle pourrait bien le rester. Faut avoir aussibpeut-etre du recul à une échelle qui est difficile à imaginer, un échelle géologique.
    Dernière modification par Merlin95 ; 18/04/2019 à 19h24.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Lecture de fichiers sur HD Linux avec autre machine
    Par hary dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/09/2016, 08h53
  2. Lacan, fantasme et désir
    Par creon31 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 26
    Dernier message: 01/07/2013, 17h37
  3. [Microbiologie] Viabilité d'une bactérie et ARN
    Par Meningo dans le forum Biologie
    Réponses: 53
    Dernier message: 20/10/2009, 13h39
  4. [Biologie Cellulaire] Viabilité du chloroplaste
    Par alopex dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/09/2007, 13h05