Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 130

Rectocolite Ulcero-hemorragique




  1. #1
    miliemoi

    rectocolite hémorragique

    Bonjour, j'ai 27 ans et une RCH depuis 3 ans. On parle beaucoup ici de la maladie de Crohn, que l'on considère souvent comme proche de la RCH. Personnellemnt, je ne suis pas tout à fait d'accord, qu'en pensez-vous? Je suis toujours à l'affût concernant l'évolution de la recherche autour de cette maladie, sur son origine notamment. Qui a des infos? Je suis à l'écoute de témoignages également, on se sent ainsi toujours moins seule dans notre galère. Vous espérant nombreuses et nombreux sur ce sujet...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Somath

    Re : rectocolite hémorragique

    Bonjour moi, j'ai 24 ans et cela fait environ 5 ans que je sais que j'ai une RCH et 5 ans de plus que les premiers symptome sont arrivée par courte période.
    Pour répondre à "miliemoi : On parle beaucoup ici de la maladie de Crohn, que l'on considère souvent comme proche de la RCH. Personnellemnt, je ne suis pas tout à fait d'accord, qu'en pensez-vous?"
    Moi j'en ai parlé avec mon spécialiste et il m'a dit que ce n'était pas pareil que la maladie de crohn car la maladie de crohn et due au globule blanc ce qui n'est pas le cas de la RCH, il m'a égalment dit que la science avançait bien sur la maladie et que la solution serait trouvée dans les dix ans .
    La RCH si je me rappelle bien vient des cellules, qui en se détruisant "naturellement" perce l'intestin.

    Pour ma part j'aimerais savoir qu'elle aliment vous ne consommez plus. Moi j'ai arrêtez le lait il y a environ 12 ans. Ce qui explique pourquoi la maladie c'est dévellopé tardivement après les premiers sympthomes. Et récemment j'ai arrêté les laitages à la suite de mes deux dernières crises espacées de deux mois. Je demanderais à mon gastro-entherologue si je peux reprendre des yaourth car le calcium est indispensable.
    Voilà.

  4. #3
    Borh

    Re : rectocolite hémorragique

    Le crohn et la RCH sont toutes les deux des maladies intestinales inflammatoires. Il existe quelques différences :
    Le Crohn atteint tout le tube digestif, de la bouche à l'anus et est segmentaire (il y a des espaces de tissus sains). La RCH n'atteint que le rectum et le colon et est continue.
    Les complications sont différentes : Dans le Crohn, ce sont les occlusions, les perforations, avec un risque de lymphome. Dans la RCH, ce sont plutôt les hémorragies et un risque de cancer.
    Je suis pas capable de dire laquelle est la plus grave. De toute façon, l'expression est très variable dans les deux maladies.


  5. #4
    louna76

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour j ai 34ans j ai une rch depuis un ans j ai eu deux crises je ne peux plus boire du lait et manger des oeufs je voulais savoir si il y a des persones qui on d autre aliments qu il ne peuvent plus manger merci a tous

  6. #5
    olivierb82

    Re : rectocolite hémorragique

    l'alimentation n'est pas toujours la cause mais la cause est plutôt le stress et plus souvent cette maladie est héréditaire,,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    conandoyle92600

    Smile Re : rectocolite hémorragique

    Bonjour à tous!
    Je ne voudrais avoir l'air de m'incruster mais je doit bien avouer mon ignorance sur cette maladie; RCH. J'espère ne pas vous offencer ou vous rendre les choses plus pénibles qu'elles ne le sont en vous demandant de bien vouloir me décrire les symptômes de cette maladie. Peut-elle devenir mortelle? Le morale des gens atteind peut-il être gravement touché?
    J'espère, à travers ces questions, mieux vous comprendre et ainsi mieux en parler. Peut-être que dans mon entourage certains en sont atteind et que mon ignorance sur le sujet les contrainds à garder cette souffrance pour eux, je ne sais pas...
    Au plaisir de vous relire,bien amicalement.

  9. #7
    olivierb82

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour,

    Et bien pour répondre à votre question, le RCH peut eventuellement être mortel si elle ne se traite pas. Question moral cela joue énormément...
    En faite le RCH peut être considéré comme une gastro-enterite sauf qu'elle ne se soigne pas mais elle se traite et elle n'est pas contagieuse....
    Ce RCH répond souvent psycologiquement...
    C à d que si maintenant une personne se trouvant dans une phase inconfortable, elle va commencer à stresser et le RCH va se faire ressentir, cela fait 9 ans que je suis atteind du RCH et mon plus grand souhait c'est que quelqu'un trouve la solution!!!!!!

  10. Publicité
  11. #8
    conandoyle92600

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par olivierb82
    bonjour,

    Et bien pour répondre à votre question, le RCH peut eventuellement être mortel si elle ne se traite pas. Question moral cela joue énormément...
    En faite le RCH peut être considéré comme une gastro-enterite sauf qu'elle ne se soigne pas mais elle se traite et elle n'est pas contagieuse....
    Ce RCH répond souvent psycologiquement...
    C à d que si maintenant une personne se trouvant dans une phase inconfortable, elle va commencer à stresser et le RCH va se faire ressentir, cela fait 9 ans que je suis atteind du RCH et mon plus grand souhait c'est que quelqu'un trouve la solution!!!!!!
    Bonjour,
    J'espère que le traitement n'est pas trop lourd. Y a-t-il beaucoup de spécialistes qui planchent exclusivement sur le RCH?

  12. #9
    olivierb82

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour,

    et bien ce qui est pour les spécialistes, j'en ai strictement aucune idée,, le spécialiste qui s'occupe de moi ne sait plus trop quoi faire car après 9 ans certains médicaments ne réponde plus,,,, mais bon je préfère que se soit la science qui se planche un peut plus sur le problème,, car pour le moment il n'y a pas encore de solution à ce problème,, je dirais que mon spécialiste est tout aussi perdu que moi..... voilà

  13. #10
    jcfass

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par conandoyle92600
    Bonjour à tous!
    Je ne voudrais avoir l'air de m'incruster mais je doit bien avouer mon ignorance sur cette maladie; RCH. J'espère ne pas vous offencer ou vous rendre les choses plus pénibles qu'elles ne le sont en vous demandant de bien vouloir me décrire les symptômes de cette maladie. Peut-elle devenir mortelle? Le morale des gens atteind peut-il être gravement touché?
    J'espère, à travers ces questions, mieux vous comprendre et ainsi mieux en parler. Peut-être que dans mon entourage certains en sont atteind et que mon ignorance sur le sujet les contrainds à garder cette souffrance pour eux, je ne sais pas...
    Au plaisir de vous relire,bien amicalement.
    bonjour,
    j'ai 58 ans et je suis atteint de rectocolite depuis 1977.
    en fait, j'ai eu les premiers symptômes +/- 9 mois après avoir cessé totalement de fumer.
    Au Début, je n'ai fait aucun lien entre la maladie et le sevrage de tabac, mais après avoir lu dans science et vie que d'après une étude statistique faite aux USA, la maladie était 7 fois plus fréquente chez les non-fumeurs,
    j'ai décidé de reprendre le tabac quelque temps pour voir quel en serait l'effet.
    Après environ un mois, les hémorragies qui me handicapaient fortement ont disparu et les symptômes ont nettement diminué, si bien qu'il a été possible de réduire fortement les doses journalières de corticoides.
    J'ai encore de temps à autre une poussée ( souvent au printemps et à l'automne, mais plus de pertes de sang.
    Si vous connaissez d'autres personnes ayant fait la même expérience, merci de me le faire savoir.

  14. #11
    jcfass

    Re : rectocolite hémorragique

    Quelqu'un à t-il des informations sur le lien entre la RCH et le fait d'avoir cessé de fumer ?
    Pour ce qui me concerne, j'ai eu les premiers symptômes +/- 9 moi après avoir cessé de fumer....
    S'il y a d'autres personnes dans le même cas, merci de me le signaler

    Meilleur bonjour
    Dernière modification par jcfass ; 21/12/2005 à 17h22.

  15. #12
    GMD

    Red face Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par jcfass
    Quelqu'un à t-il des informations sur le lien entre la RCH et le fait d'avoir cessé de fumer ?
    Pour ce qui me concerne, j'ai eu les premiers symptômes +/- 9 moi après avoir cessé de fumer....
    S'il y a d'autres personnes dans le même cas, merci de me le signaler

    Meilleur bonjour
    Bonjour,
    Pour répondre à jcfass, j'ai 59 ans, j'ai arreté de fumer en mars 1981 et j'ai une RCH déclarée depuis juin 1982.
    C'est peut être un facteur déclencant mais je pense que l'origine est ailleurs, sans doute dans le stress, l'anxieté, ou la génétique. J'ai eu peu de rémission, toujours de courte durée, 3 à 6 mois maxi, avec des crises très violentes, je suis sous Pentasa ( 3 g / j) et occasionnellement Solupred, retraité depuis peu, j'éspérai une amélioration dixit mon spécialiste, mais pour le moment rien de changé !
    Bon courage à tous.

  16. #13
    jcfass

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par GMD
    Bonjour,
    Pour répondre à jcfass, j'ai 59 ans, j'ai arreté de fumer en mars 1981 et j'ai une RCH déclarée depuis juin 1982.
    C'est peut être un facteur déclencant mais je pense que l'origine est ailleurs, sans doute dans le stress, l'anxieté, ou la génétique. J'ai eu peu de rémission, toujours de courte durée, 3 à 6 mois maxi, avec des crises très violentes, je suis sous Pentasa ( 3 g / j) et occasionnellement Solupred, retraité depuis peu, j'éspérai une amélioration dixit mon spécialiste, mais pour le moment rien de changé !
    Bon courage à tous.
    bonjour,
    GMD, nos cas se ressemblent . J'ai cessé de fumer la cigarette pendant 10 ans.J'ai eu les premiers symptômes après +/- 9 mois. J'avais continuellement des hémoragies et je devais prendre des doses de cortisone ( Bétmétazone ) très importantes en lavements + autres anti-inflamatoires classiques. Après une dizaine d'années, je suis tombé par hazard sur un articme dans un science et vie où il était fait mention d'une étude statistique faite aux USA qui mentionnait que la RCH était 7 fois plus fréquente chez les non-fumeurs.
    Après en avoir disuté avec mon gastro, j'ai décidé de faire l'expérience de reprendre le tabac. N'ayant plus aucun goût pour la cigarette, j'ai fumé modérément des petits cigares de bonne qualité ( havanes naturels ).En fait, j'ai eu au début difficile de refumer, alors je je n'avais eu aucune peine pour arrêter... . Quelques semaines après, je n'avais plus d'hémoragies. Depuis maintenant + de quinze ans, ma RCH ne me pose plus de gros problèmes, seulement une pousée 1 ou 2 fois par an maximum , sans hémoragies ( uniquement quelques glaires ), qui sont très facilement jugulées par la prise de prednisolone en gellules de 7,5 mg enrobées( 1 par jour le matin) pendant quelques jours. J'ai également perdu progessivement un excédent de poids de 30 kgs consécutif au traitement à la cortisone.
    Je ne sais pas si je peux conseiller de tenter la même expérience, mais mon gastro m'a dit qu'entre deux poisons, il fallait choisir le moins agressif .....

  17. #14
    fannya

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour je m'appelle fannya j'ai 22 ans j'aimerai de temps en temps discuter avec des gens qui partagent la meme souffrance que moi sa va faire 1 an que jai une recto colyte hemoragique

  18. #15
    fannya

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour je m'appelle fannya j'ai 22 ans j'aimerai de temps en temps discuter avec des gens qui partagent la meme souffrance que moi sa va faire 1 an que jai une recto colyte hemoragique

  19. #16
    fannya

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par olivierb82
    bonjour,

    Et bien pour répondre à votre question, le RCH peut eventuellement être mortel si elle ne se traite pas. Question moral cela joue énormément...
    En faite le RCH peut être considéré comme une gastro-enterite sauf qu'elle ne se soigne pas mais elle se traite et elle n'est pas contagieuse....
    Ce RCH répond souvent psycologiquement...
    C à d que si maintenant une personne se trouvant dans une phase inconfortable, elle va commencer à stresser et le RCH va se faire ressentir, cela fait 9 ans que je suis atteind du RCH et mon plus grand souhait c'est que quelqu'un trouve la solution!!!!!!
    eefectivement moi ca ne fait qu'un an a peine que j'ai appris que ma maladie s'est déclarée je trouve ela très dur d'aacepter le fait de vivre avec elle tous les momentsde ma vie sans solutions ni d'aide.Je suis dans le broillard le plus complet même mon médecin ne m'aide pas....
    Je voudrais savoir si la RCH vous donner des douleurs articulaires???

  20. #17
    jcfass

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par fannya
    bonjour je m'appelle fannya j'ai 22 ans j'aimerai de temps en temps discuter avec des gens qui partagent la meme souffrance que moi sa va faire 1 an que jai une recto colyte hemoragique
    bonjour Fannya,
    bon courage,
    Moi j'ai une RCH depuis +/- 28 ans.
    D'après ma soeur ( médecin endocrinologue ), les douleurs articulaires sont normales et provoquées par la production par notre organisme d'oncogènes en période de fortes inflammations.
    Dans mon cas, lors de ces fortes poussées ( essentiellement les premières années ), on m'a prescrit de la béthamétozone ( BETNEZOL ) en lavements quotidiens + AZACOL - anti inflammatoire non-stéroidien ( comprimés ).
    Les deux premières années de la maldie ont effectivement été assez pénibles : longues périodes d'incapacité de travail,fortes hémorragies, etc...
    Après, cela a été beaucoup plus supportable et j'ai pu reprendre une vie normale ( travail, sport... ).
    Dans mon cas, le facteur déclenchant a été essentiellement l'arrêt du tabac !
    Si tu le désire, on peut en parler sur SKYPE ( téléphone gratuit pat internet ).
    Mon pseudo SKYPE est jcfass.
    pays : Belgique
    code postal : 4458
    Localité : JUPRELLE

    Meilleur bonjour,

    Jean-Claude.

  21. #18
    GMD

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par fannya
    bonjour je m'appelle fannya j'ai 22 ans j'aimerai de temps en temps discuter avec des gens qui partagent la meme souffrance que moi sa va faire 1 an que jai une recto colyte hemoragique
    Bonjour Fannya,
    Vous êtes jeune et la recherche avance vite, il faut quand même garder beaucoup d'espoir.
    J'ai bientôt 60 ans et je suis malade depuis 1981, au début c'est difficile mais il faut s'adapter à sa maladie et faire avec, cela veut dire, s'adapter aux circonstances de la vie de tous les jours, anticiper sur les événements, repérer les toilettes partout ou l'on va, ce n'est pas facile mais on y arrive !
    Et il faut surtout être bien entouré par des proches qui vous aiderons sans pour autant vous materner, et qui vous accompagnerons dans toutes les démarches médicales, vous aurez des coups de déprime, c'est normal, mais vous aurez aussi, j'espère, des rémissions qui pourrons durer de qq mois à plusieurs années. Mon frère d'un an plus jeune est atteint depuis 1969, il est en remissions (complète ??) depuis près de 10 ans !
    Il faut absolument essayer de vivre normalement, personnellement je cumule des activités (bénévoles, je suis en retraite) dans des associations, et je tiens parfaitement le coup malgré cette maladie, elle n'aura pas le dessus, de plus cette maladie n'est pas plus mortelle qu'une autre, juste un peu handicapante.
    Je me soigne normalement, j'ai presque arrêté les régimes qui à mon avis ne changent rien ou presque, mais ce n'est que mon avis.
    L'an passé je suis parti en cure dans une station thermale sur les recommandations de mon médecin, je n'ai pas eu de résultat, mais c'était plutôt agréable, j'y retourne en mars prochain pour 3 semaines, c'est au bord de la mer, on ne pense à rien, c'est hyper zen, on nous chouchoute, et même si il n'y a pas encore de résultat et que la cure fatigue un peu, on se sent vraiment bien.
    Voila Fannya, courage vous avez la vie devant vous !!
    Amitiés
    GMD

  22. #19
    pascalounette

    Re : rectocolite hémorragique

    Salut,

    Je m'appelle Pascale, j'ai 38 ans.
    Je souffre de RCH depuis Décembre 1996.
    J'ai eu plusieurs traitements qui n'ont rien donné puis, le COLOFOAM fut mon remède miracle.
    Il a arrêté les saignements mais pas les colites.
    J'en souffre toujours et je n'ai plus aucun traitement.

    6 mois après la déclaration de la RCH, j'ai eu une violante douleur, de nuit, dans le dos, qui me transperçait le torse, sous les cotes.

    Je suis rentrée à l'hopital pour pancréatite aigüe.
    D'abord diagnostiquée comme incurable et inopérable, j'ai finalement été opéré en Juin 1997 et on m'a oté le canal de Wirsung (tête du Pancréas).
    J'ai fait une hémoragie interne post-opératoire plus de 15 jours après l'opération.
    J'ai donc été ré-opéré et transfusé en juillet 1997.

    Depuis, je prend à chaque repas du CREON 2500 mais si je l'oublie, ou le prend au mauvais moment (trop tôt ou trop tard dans le repas), les crises de colites reprennent pour quelques jours.

    Les gastro-entérologues que j'ai vu ne trouvent pas les 2 faits liés. Moi si !
    Ils pensaient que je pourrais arrêter le CREON dans les 6 mois suivant l'opération.
    Cela fait 8 ans et demi et je n'ai même pas pu diminuer les doses.

    Je n'ai aucun régime alimentaire spécial et c'est moi qui ait dû trouver les aliments qui me créent les crises.
    Depuis 1 mois, j'ai l'impression que je ne digère plus rien correctement.

    Je me sens enfermée dans ces maladies, impuissante et incomprise.
    Je cogite beaucoup, sans trouver de réponses ni d'aide.

    Je suis habituellement une battante et une optimiste indécrotable mais actuellement, je sens mes belles résolutions fondrent comme neige au soleil et je fatigue ......
    La maladie n'a jamais pris le dessus sur moi.
    J'ai toujours mené ma vie sans la laisser me guider.
    J'ai repris mon métier 5 mois après mon opération quand les toubibs pensaient cela impossible et inconciliable avec les symptomes et les contraintes de ces maladies.
    La vie est belle et je m'en veux terriblement de me sentir diminué en ce moment.

    Voilà pourquoi je viens sur ce forum.
    Lire que je ne suis pas seule.
    Trouver des idées et des techniques pour me requinquer.
    Essayer de comprendre pourquoi la maladie s'est déclaré chez moi.
    Me faire idée sur son devenir.

  23. #20
    luuuke

    Re : rectocolite hémorragique

    Coucou Pascalounette,
    J'ai 23 ans et j'ai subi une RCH pendant 8 ans, donc approximativement toute mon adolescence, j'ai eu toute sorte de traitements, mon père étant médecin et non chirgurgien, il a donc essayé pendant ces 8 longues années de traiter la maladie par voie médicamenteuse, jusqu'au jour ou j'ai appri que mon colon tubulisé et cancereux ne pourrait plus jamais me servir, c'est alors que la décision d'opérer était la dernière.
    Je n'ai absolument pas eu de pancréatite, ni de traitement comme tu as eu, j'ai carburé pendant 8 ans a des doses de cortisones élévés et d'autres traitements comme immurel, ou pentasa, sans aucun résultat, voir même plutôt l'inverse, comme des trombopénie aigue et j'en passe.
    Dans tous les cas, il me semble avoir un point commun avec toi, c'est que il y a 1 an maintenant il m'a semblé ne plus rien digéré et tomber de plus en plus de fatigue, malgré l'augmentation des doses, qui était totalement inéfficace.
    J'ai du faire un lavement barrité, ce que je ne souhaite à personne surtout dans le cas d'une RCH, pour finalement découvrir les véritables raisons pour lesquelles je ne digérais plus rien c'est à dire comme je citais plus haut, colon totalement tubulisé et donc pas plus éfficace qu'un tuyau de plomb...
    Bref j'en suis venu à me faire opérer, c'est donc 2 operations succéssives, une pour faire le gros du travail soit une coloprotectomie totale avec reservoir ileo-anal, mais avec une poche tout de même pour aider a cicatriser puis vient après quelques mois, la seconde intervention consistant à rétablir la continuité. Je passe les détails, le tout n'étant pas une partie de plaisir. La seule chose que je puisse dire actuellement, c'est que 4 mois après mon opération je suis totalement opérationnel, je mange ce que je veux, je ne suis quasi plus fatigué, je vais aux toilettes 4/6 fois par jour mais c'est totalement controlé, c'est à dire que je n'ai ni fuite, ni envie extremement préssante! Et tout ça en mangeant énormement, je pense que je mange pour deux, tellement j'ai été privé pendant 8 ans.
    Je ne pensais vraiment pas en arriver là, je redoutais véritablement l'intervention chirurgicale; aujourdhui si j'avais su j'aurai réalisé l'intervention dès le premier jour.
    N'hésite pas à me contacter via mon email si tu veux plus de renseignement la dessus, sur l'operation, mes médecins etc... ( sducoulombier@gmail.com)

  24. #21
    fannya

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour c'est gentil de m'avoir repondu je voulais savoir si c'est vraiment genetique parcek j'ai une bout chou de 4ans 7mois malgres mes 22ans voici mon traitements salazopyrine,fivasa celebrex

  25. #22
    fannya

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjor moi c'est fannya j'ai 22ans sa vas faire 1ans ke j'ai cette merde je vis seule avec ma fille de 4ans 7mois j'ai pas de famille à toulouse donc c'est tres dure et je ne m'imagine pas vvre a long terme avec cette maladie jsuis une jeune fille dinamique j'adore danser mettre des haut talons .a causes de mes douleures articulaires et de balonnement de ventre je ne peux plus rien faire

  26. #23
    nomoloos

    Re : rectocolite hémorragique

    Bonjour,
    si je peux t'aider d'une manière ou d'une autre
    j'ai posté un message sur le forum

    a+

  27. #24
    louna76

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour c est louna je voulais savoir si les personnes qui on une rch on pris du poid avec leur traitements merci a tous

  28. #25
    GMD

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par louna76
    bonjour c est louna je voulais savoir si les personnes qui on une rch on pris du poid avec leur traitements merci a tous
    Bonjour Louana, Pour répondre à ta question, tout dépend de ton traitement, si tu as de la cortisone (Solupred par exemple) tu auras tendance à "gonfler" un peu mais c'est normal et passager, cela ne dure pas, il faudra éviter le sel qui retient l'eau d'ou ce gonflement.
    Pour ce qui est du traitement de fond, Pentasa en ce qui me concerne, cela ne m'a pas fait prendre de poids, je me maintiens entre 78 et 80 kg alors que je faisais 75 kg au début de ma maladie en 1981 ! donc 3 à 5 kg en 25 ans c'est correct pour 1m80.
    Je connais des gens atteins de la même maladie qui non seulement non pas grossis mais qui ont maigris, ce qui n'est pas forcément mieux.
    Dons ne soit pas inquiète, fais confiance à ton toubib et n'hésite pas à lui poser toutes les questions qui te tracasse.
    Et tiens bon la recherche avance,

  29. #26
    melilena

    Re : rectocolite hémorragique

    bonjour, j'ai 24 ans et malheureusement ce n'est pas moi qui é atteinte d'une rch c'est ma fille melinda de 3 ans.
    sa maladie a ete diagnostiqué il y a maintenant 4 mois aprés qu'elle é subit une coloscopie ( moment qui à ete trés dur a vivre). elle à ete mise au regime sans fibre ( pour la maladie) et sans sucre et sans sel (pour les corticoide) pendant 3 mois.
    oujourd'hui ca crise é passé elle a de nouveau droit o sucre et o sel et on commence doucement les legume et les fruits quel plaisir de la voir mangé. c'est petit yeu brille quand je lui dit que je lui é préparé des harricots verts.
    maintenant j'ai trés peur de la prochaine crise, elle n'a que 3 ans et j'ai peur qu'elle ne sache pas me dire que ca ne va pas.
    j'ai peur que ce soit une crise severe et surtout j'ai peur pour sont avenir.
    les complication du a cette maladie m'angoisse.
    autre chose je suis enceinte et j'ai peur de lui annoncer, j'ai peur que si elle le vie mal cela declanche une nouvelle crise.
    enfin voila mes petits souci.
    je ne saurais jamais vraiment ce qu'elle vie et ressent. par contre vous vous savez alors si vous avez des conseil a me donné je prend!!!

  30. #27
    luuuke

    Re : rectocolite hémorragique

    Salut Melilena,
    j'ai eu une rectocolite pendant 8ans mais qui ne s'est déclaré uniquement à mon adolescence; je me suis fait opérer il y a quelques mois.
    Je ne savais pas qu'elle se déclarait aussi tôt.
    Est ce que le diagnostique de la rectocolite est certain?
    Autrement il est possible que cette crise soit la première et la dernière qu'elle fera, en tout cas je l'espere.
    Je connais des personnes, certes plus agées, qui n'ont plus de crises après en avoir subi pendant des années.
    Pour ce qui est des conseils, je pense qu'il faut lui éviter le maximum de stress possible, suivre tout de même une hygiène de vie au niveau de la nourriture, éviter la fatigue,
    bien l'entourer tout au long de sa vie quand elle grandira, sans pour autant trop l'ennuyer Mais je pense que tu dois déjà savoir tout ça, mais je ne fesais que énumérer ce qui je pense a pu provoquer chez moi des crises...
    Pour le futur heureux évènement; je pense qu'elle sera heureuse d'avoir un petit frère ou une ptite soeur, et que ça pourrait peut être même avoir des effets bénéfiques sur la maladie.

    Simon.
    ######## Merci de ne pas laisser vos coordonnées personnelles sur le forum.
    Pour la modération, Vinc.

    n'hésites pas a me demander plus de renseignements
    Dernière modification par Vinc ; 13/04/2006 à 11h01.

  31. #28
    olivierb82

    Re : rectocolite hémorragique

    salut, moi j'ai 23 ans et je comprend ce que tu peux ressentir moi ca va faire 10 ans que j'en suis malade,, et pourtant je garde espoire,,,, est ce que tu as déjà essayé l'imuran 32 mg,,,, à conseiller,,, bien toi

  32. #29
    bélinda

    Re : rectocolite hémorragique

    Citation Envoyé par fannya
    bonjour je m'appelle fannya j'ai 22 ans j'aimerai de temps en temps discuter avec des gens qui partagent la meme souffrance que moi sa va faire 1 an que jai une recto colyte hemoragique
    slt fannya ca fait 1ans et 8moi ke g la rch et jmré discuter avc toi

  33. #30
    bélinda

    Re : rectocolite hémorragique

    moi je fesé 40kg et avc mon traitement je fé 50kg

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Rectocolite hémorragique: au secours
    Par ginano dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2007, 19h23
  2. Utérus fibromateux hémorragique
    Par maretraite dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/12/2006, 22h14