Répondre à la discussion
Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 157

Hyperactivité



  1. #121
    Truckin Joe

    Re : hyperactivité

    Dans le Québec-Science d'avril, il semble qu'on puisse traiter l'hyperactivité avec des Omega-3 :

    Québec-Science, avril 2007

    -----

    Truckin Joe, pèlerin devant l'Éternel

  2. Publicité
  3. #122
    Jiav

    Re : hyperactivité

    remplace "traiter" par "pourraient contribuer à prévenir"
    L'été vient.

  4. #123
    tiloulou

    Re : hyperactivité

    bonjour à toutes et tous
    j'aimerai partager avec vous notre expérience
    mon tiloulou était sous ritaline depuis 9 mois.
    il végétait pas mal car meme la maitresse le trouvait éteint.
    nous avons du arreter à cause d'un cardio souffle systolique et donc depuis 1 mois ,plus rien.
    le sevrage fut trés trés difficile.beaucoups d'agressivité,d'impulsivité,à fleur de peaux."en manque"
    effet rebond comme on dit mais puissance 50
    la cocotte minute avec un couvercle pendant 9 mois venait de s'ouvrir
    depuis 2 bientot 3 semaines,nous le supplementons en magnésium et mon tiloulou voit enfin le bout du tunnel.
    il s'apaise enfin...
    il suit depuis quelque mois une therapie cognitivo comportementale que nous avons renforcée depuis une semaine à l'aide d'une PNL (programmation neuro linguistique)
    je dois remercier un DCT de l'ancienne école qui fait toujours des recherches sur la supplémentation en Mg et vitamine b6.
    une alternative,enfin...

  5. #124
    docteur vincent

    Re : hyperactivité

    PNL, vous pouvez nous en dire plus sur cette méthode?

  6. #125
    Corazon

    Re : hyperactivité

    C'est pourtant la première fois que j'entends parler d'une période de sevrage au ritatlin. À ma connaissance ce n'est dans aucun texte scientifique.

    Quant à la PNL, je ne vois pas quelle conclusion vous pouvez en tirer après 1 semaine. D'ailleurs, la PNL est remplie de zones obscures et n'est pas considérée comme une valeur sure et objective.

  7. #126
    garuda55

    Re : hyperactivité

    bonjour je m'appelle alex et je suis hyperactif depuis tout petit ce qui m'a valut pas mal de deboire maintenant je suis sous concerta et pour repondre a kamalou j'ai eu la meme chose moi aussi mais avec une bonne hygiene de vie ca se passe
    sinon voici ma question connaissez vous des associations de parents d'enfant hyperactif ma chere mere me subit et aimerai des conseils ou discussion entre adultes bon en clair elle se deserpere de moi alors svp aidez la

  8. Publicité
  9. #127
    regina13

    Exclamation Re : hyperactivité

    Bonjour,
    Nous avons découvert récemment que notre enfant de 21 ans souffrait d'hyperactivité.
    Je me trouve démunie devant ses réactions vis à vis de nous.
    Est-ce dû en partie à son hyperactivité??
    Sera-t-il amélioré par le traitement? Pouvez-vous m'en parler? Me donner des témoignages??
    En attente de réponse.
    Merci

  10. #128
    walpurgis

    Re : hyperactivité

    L'hyperactivité est une pure invention des laboratoires pharmaceutiques pour écouler les médicaments qu'ils produisent
    Tous les psychotropes sont des stupéfiants, la ritaline également
    Ils vont meme dans les écoles pour démarcher leurs produits
    former les enseignants...etc elargissent leurs niches...
    C'est du pur business !!!
    Ce qui est plus inquietant c'est le role joué par certains Psy
    (USA)
    Proposent au gouvernement de vouloir controler la délinquance
    Controler la société...

  11. #129
    Corazon

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par walpurgis Voir le message
    L'hyperactivité est une pure invention des laboratoires pharmaceutiques pour écouler les médicaments qu'ils produisent
    Tous les psychotropes sont des stupéfiants, la ritaline également
    Ils vont meme dans les écoles pour démarcher leurs produits
    former les enseignants...etc elargissent leurs niches...
    C'est du pur business !!!
    Ce qui est plus inquietant c'est le role joué par certains Psy
    (USA)
    Proposent au gouvernement de vouloir controler la délinquance
    Controler la société...
    Il y a effectivement de l'exagération ou du moins un manque de nuance en ce qui a trait à l'hyperactivité....mais vous tombez dans l'autre extrême. Vous avez certes droit à votre opinion, mais cela demeure une opinion fort subjective.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  12. #130
    Truckin Joe

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par regina13 Voir le message
    Bonjour,
    Nous avons découvert récemment que notre enfant de 21 ans souffrait d'hyperactivité.
    Je me trouve démunie devant ses réactions vis à vis de nous.
    Est-ce dû en partie à son hyperactivité??
    Sera-t-il amélioré par le traitement? Pouvez-vous m'en parler? Me donner des témoignages??
    En attente de réponse.
    Merci
    Il y a des pour et des contre. Il s'agit de vous documenter pour vous faire une idée par vous-même. Cherchez « Déficients attentionnels » dans des moteurs de recherche. Évitez les opinions catégoriques.
    Truckin Joe, pèlerin devant l'Éternel

  13. #131
    Jiav

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par regina13 Voir le message
    Je me trouve démunie devant ses réactions vis à vis de nous.
    Un effet favorable est bien sur possible, bien sur pas certain. Le mieux placé pour vous aider à appréhender la situation reste un médecin et/ou un psychologue que vous rencontrerez dans son cabinet plutôt que sur internet.

    Citation Envoyé par walpurgis
    L'hyperactivité est une pure invention des laboratoires pharmaceutiques pour écouler les médicaments qu'ils produisent
    Bien sur... et tous les agences de santé de la planète sont tombées dans le panneau. Incroyable comme elles sont crédules n'est-ce pas? Heureusement que vous êtes là pour révéler la vérité
    L'été vient.

  14. #132
    walpurgis

    Re : hyperactivité

    Si vous trouvez normal que l'on préscrive des dérivés amphétaminiques à des enfants ...
    A chacun sa conscience , à chacun sa vérité

  15. Publicité
  16. #133
    Corazon

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par walpurgis Voir le message
    Si vous trouvez normal que l'on préscrive des dérivés amphétaminiques à des enfants ...
    A chacun sa conscience , à chacun sa vérité
    Rien à voir. Ce qui est contesté c'est ce que vous dites ici:

    L'hyperactivité est une pure invention des laboratoires pharmaceutiques pour écouler les médicaments qu'ils produisent
    L'hyperactivité existe, et j'en suis moi-même atteint.

    Est-elle diagnostiquée à outrance, et sans discernement? Je crois que oui.

    L'environnement scolaire et son esprit de conformisme total influence-t-il grandement la prescription de la médicamentation? Je crois aussi que oui.

    C'est la raison pour laquelle je dis qu'il y a 2 extrêmes.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  17. #134
    walpurgis

    Re : hyperactivité

    Le cerveau humain n'a jamais été exploré !!!
    On n'en sait pas plus sur l'origine biologique des maladies mentales
    D'ou Prudence ! lorsque l'on vous préscrit ce genre de médicaments!!

  18. #135
    Corazon

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par walpurgis Voir le message
    Le cerveau humain n'a jamais été exploré !!!
    Vous avec tout faux. Désolé.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  19. #136
    walpurgis

    Re : hyperactivité

    La Nature a horreur du vide
    Et la Psychiatrie est le parent pauvre de la médecine

  20. #137
    walpurgis

    Re : hyperactivité

    Conseil à KOLMALOU
    Tu ferais mieux de faire du sport !

  21. #138
    agata c

    Re : hyperactivité

    Bonjour,
    J'interviens pour la première fois sur ce forum
    Je trouve très interressante la discussion engagée depuis 2004 autour du thème de l'hyperactivité.
    Je recommande, pour les personnes qui sont dans la recherche d'informations de consulter les messages de Marleneange qui montrent l'exemple d'une recherche approfondie sur un thème scientifique peut être menée par un autodidacte.
    Elle permets de sortir de la polémique et apporte des réponses documentées et poussées plus accessibles que le jargon scientifique.
    Lire aussi la carte blanche sur les relations psychisme santé, qui mettent en évidence que nous "fonctionnons" en temps que système très complexe et qu'il n'y a pas qu'un type de réponse possible à un problème humain.


    La diversité des comportements individuels, variant de la norme à la maladie mentale est une nécessité qui permet à notre espèce de s'adapter comme aucune autre à une multiplicité d'écosystèmes...
    soignons la souffrance, mais pas la "maladie".
    La maladie (psychiatrique ou psychologique) pourrait être simplement une réponse possible pour un environnement différent.
    Nous n'aurions surement pas survécu si nous avions été "uniquement" adaptés à vivre notre enfance dans une école assis 8 à 10 heures par jour, en mangeant de la nourriture qui nous tombe du ciel.
    Comment imaginer ce qu'un enfant présentant des signes d'hyperactivité serai devenu en vivant dans un milieu "naturel".
    Comment son système nerveux aurai-t-il répondu et se serai-t-il dévellopé.
    Les déviances devraient plutôt être considérées comme des variations.
    je répète soignons la souffrance plutôt que de mettre des étiquettes sur les symptômes qui nous rassurent, mais enferment les gens dans un comportement.
    Continuons à chercher à comprendre

  22. Publicité
  23. #139
    Jiav

    Re : hyperactivité

    Réaction en retard...
    Citation Envoyé par walpurgis Voir le message
    Si vous trouvez normal que l'on préscrive des dérivés amphétaminiques à des enfants ...
    Quand un enfant se casse un bras, est-ce qu'on va le priver de morphine sous prétexte qu'on peut dériver la morphine de l'héroïne?

    Jouer sur les peurs des gens n'est pas très... constructif disons. :?
    L'été vient.

  24. #140
    chapeou

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par walpurgis Voir le message
    L'hyperactivité est une pure invention des laboratoires pharmaceutiques pour écouler les médicaments qu'ils produisent
    Tous les psychotropes sont des stupéfiants, la ritaline également
    Ils vont meme dans les écoles pour démarcher leurs produits
    former les enseignants...etc elargissent leurs niches...
    C'est du pur business !!!
    Ce qui est plus inquietant c'est le role joué par certains Psy
    (USA)
    Proposent au gouvernement de vouloir controler la délinquance
    Controler la société...
    Il semblerait que le CNRS s'intéresse à une "pure invention des laboratoires pharmaceutiques" :

    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=17186586

    Le trouble déficit attentionnel avec hyperactivité (TDAH) est une affection fréquente chez l'enfant d'âge scolaire. Aux côtés des facteurs environnementaux, une composante génétique a été mise en évidence par différentes méthodes d'épidémiologie génétique. Les études de génétique moléculaire se sont multipliées, à la recherche des gènes de vulnérabilité au trouble. Les gènes des systèmes dopaminergiques, sérotoninergiques et noradrénergiques ont été particulièrement étudiés du fait de leurs rôles dans l'hyperactivité motrice, le déficit attentionnel, et l'impulsivité. Ces études retrouvant des résultats souvent contradictoires, il convient d'évaluer par méta-analyse si certains gènes ont un rôle significatif. Cet article propose une revue des études d'association entre le TDAH et les gènes codant pour des protéines potentiellement impliquées dans la physiopathologie du trouble. Pour apprécier le lien entre le TDAH et les principaux gènes candidats, une méta-analyse des études d'association intrafamiliale est réalisée.Les résultats montrent que les gènes codant pour les récepteurs dopaminergiques D4 (OR = 1,26, p = 0,01) et D5 (OR = 1,4, p = 0,01) sont vraisemblablement associés au TDAH. Les gènes codant pour la dopamine β-hydroxylase (OR = 1,27, p= 0,06) et le transporteur de la sérotonine (au vu des études cas-témoins) le sont potentiellement, mais les études nécessitent d'être répliquées. Enfin, le gène codant pour le transporteur de la dopamine ne paraît pas être associé au trouble (OR = 1,13, p = 0,21).Le TDAH est un trouble complexe et multifactoriel. L'hétérogénéité génétique et phénotypique peut donc expliquer la variabilité des résultats des études d'association. La poursuite des études de génétique moléculaire, centrées sur des phénotypes à forte composante génétique, pourrait aider à la compréhension physiopathologique du trouble.

  25. #141
    Truckin Joe

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par chapeou Voir le message
    Il semblerait que le CNRS s'intéresse à une "pure invention des laboratoires pharmaceutiques" :
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=17186586
    Tout à fait d'accord avec cette recherche du CNRS.

    Citation Envoyé par Vésicule Voir le message
    Pourtant, beaucoup de professeurs du niveau secondaire surtout, nous ont méprisé, nous ont souvent dit que l'on n'irait pas loin dans la vie etc... C'est la grosse souffance des hyperactifs, car le milieu dans lequel ils évoluent n'est pas fait pour eux, et des professeurs dénigrent l'étudiant pendant toutes ces années. Il me semble que c'est simple: les hyperactifs ont besoin d'une plus grande stimulation que les non hyperactifs. Or, l'école, du moins celle que j'ai connue, n'est pas en mesure d'offrir une telle stimulation si minime soit-elle.
    Ma propre expérience me fait dire que, quand il y a un enfant énervé-énervant, «paquet de nerfs» dans une famille, il y a souvent aussi un des deux parents qu'il l'est lui aussi ou qui l'a déjà été. Il y a une part d'hérédité. Quelle part? Jusqu'où? Telle est la question. Il y a beaucoup d'éducation du public et de sensibilisation à faire, et ce forum y contribue. Bravo.

    Cherchez «Déficients attentionnels» dans Google.
    Truckin Joe, pèlerin devant l'Éternel

  26. #142
    walpurgis

    Re : hyperactivité

    Je suis trés interressé de savoir si les deux jeunes tueurs de "Columbine"
    prenaient ce genre de "Médicaments" au petit déjeuner !!!
    Essayons d'éviter en France et en Europe la "Dérive Américaine" qui consiste
    à détecter chez les jeunes enfants des comportements soi-disant associaux
    afin de les "neutraliser" dés le plus jeune age ...
    Une société qui a peur de ses jeunes est condamnée à mourir !
    Mais je pense que c'est peine perdue ! au vu des réactions !
    Et le "Nettoyage promis" va commencer ...

  27. #143
    Indoterrestre

    Smile Re : hyperactivité

    Bonjour,

    J'était hyperactif quand j'était petit et je n'ai jamais eu de médicament pour le soigner. Je ne dormais pas la nuit, et était très exité. Le seul "médicament" que je prenais c'était de l'homéopathie qui me calmait et m'endormait...

  28. #144
    chapeou

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par walpurgis Voir le message
    Je suis trés interressé de savoir si les deux jeunes tueurs de "Columbine"
    prenaient ce genre de "Médicaments" au petit déjeuner !!!
    Essayons d'éviter en France et en Europe la "Dérive Américaine" qui consiste
    à détecter chez les jeunes enfants des comportements soi-disant associaux
    afin de les "neutraliser" dés le plus jeune age ...
    Une société qui a peur de ses jeunes est condamnée à mourir !
    Mais je pense que c'est peine perdue ! au vu des réactions !
    Et le "Nettoyage promis" va commencer ...
    Tu n'apportes aucune information objective sur un lien entre la consommation de ritaline par les 2 adolescents à l'origine de la tuerie du lycée columbine... Tu te contentes d'instiller le doute.
    Sinon je suis d'accord avec le fait que la ritaline ne devrait être prescrite qu'en dernière extrémité à des enfants, après avoir essayé d'autres solutions.

  29. Publicité
  30. #145
    Corazon

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par Indoterrestre Voir le message
    Bonjour,

    J'était hyperactif quand j'était petit et je n'ai jamais eu de médicament pour le soigner. Je ne dormais pas la nuit, et était très exité. Le seul "médicament" que je prenais c'était de l'homéopathie qui me calmait et m'endormait...
    Si vraiment vous vous endormiez à la prise de votre homéomachin, votre problème était surement d'ordre affectif et émotionnel.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  31. #146
    Truckin Joe

    Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par walpurgis Voir le message
    Je suis trés interressé de savoir si les deux jeunes tueurs de "Columbine"
    prenaient ce genre de "Médicaments" au petit déjeuner !!!
    Si vous trouvez une réponse à cette question quelque part, je vous saurais gré de nous la communiquer !

    Cherchez « Déficients attentionnels » dans Google.
    Truckin Joe, pèlerin devant l'Éternel

  32. #147
    chapeou

    Re : hyperactivité

    2 articles sur l'hyperactivité et les troubles de concentration :



    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-951740,0.html

    Les additifs alimentaires suspectés d'accroître l'hyperactivité infantile
    LE MONDE | 06.09.07 | 08h35

    Certains additifs alimentaires, conservateurs ou colorants, peuvent-ils favoriser l'hyperactivité de l'enfant ? L'hypothèse n'est pas nouvelle, mais une publication, jeudi 6 septembre, sur le site de l'hebdomadaire britannique The Lancet, relance les soupçons pesant notamment sur un conservateur, l'acide benzoïque.



    Il y a plus de trente ans, le pédiatre américain Ben Feingold évoquait le rôle délétère que les additifs pouvaient avoir sur le comportement des enfants.

    Les célèbres E110 et autre carmoisine parfois mentionnés sur les pochettes de friandises sont suspectés de favoriser les comportements suractifs, impulsifs et d'inattention, qui composent le tableau clinique du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH).

    Une étude récente avait pointé un degré d'hyperactivité plus élevé, évalué par les parents, chez les enfants de 3 ans consommant une mixture d'additifs alimentaires.

    Les nouveaux travaux publiés par The Lancet, conduits par une équipe de l'université de Southampton dirigée par Jim Stevenson, ont évalué plusieurs additifs "en double aveugle contre placebo".

    Dans cette méthodologie, des enfants – un groupe âgé de 3 ans, l'autre de 8-9 ans – buvaient de manière aléatoire un mélange d'additifs ou une substance neutre, sans qu'eux-mêmes ou les expérimenteurs sachent qui prenait quoi.

    Deux cocktails de colorants artificiels ont été testés (A et B), chacun contenant en outre 45 mg d'acide benzoïque (E211). Les enfants ont absorbé cette boisson pendant une semaine, à l'issue de laquelle elle a été supprimée de l'alimentation durant les six semaines suivantes.

    VARIATIONS INDIVIDUELLES


    Les enfants ont ensuite fait l'objet d'une évaluation au moyen de trois outils psychologiques, un quatrième étant ajouté pour le groupe des 8-9 ans. L'évaluation globale a été "conçue pour mesurer les différences individuelles d'hyperactivité à partir de différentes sources (enseignant, appréciation des parents, observation directe et test informatisé) et couvrir les composants de l'hyperactivité", précisent les auteurs.

    Parmi les enfants de 3 ans, seuls ceux qui ont consommé le mélange A et l'acide benzoïque présentaient un niveau d'hyperactivité plus élevé que ceux du groupe contrôle.

    Chez les 8-9 ans, l'élévation par rapport aux sujets contrôles se manifestait dans les deux groupes recevant des additifs, pour peu qu'ils aient consommé au moins 85 % de la dose sans manquer une prise.

    Le statut économique ou social des enfants n'avait pas d'influence sur les résultats. Les auteurs ont également constaté d'importantes variations individuelles dans les effets des additifs observés chez les enfants. Ils précisent que leur étude ne permet pas d'identifier précisément les substances en cause, dont ils ne pensent pas qu'elles soient seules responsables de l'hyperactivité.

    "Depuis nombre d'années, des soupçons existent sur l'acide benzoïque, constate le docteur Eric Konofal du service de psychopathologie de l'enfant, hôpital Robert Debré, à Paris. Il faudrait les étayer avec des doses plus élevées et des études chez l'animal. L'acide benzoïque pourrait intervenir indirectement en perturbant la production d'acides aminés essentiels et les mécanismes dopaminergiques", stimulant le système nerveux.

    Les auteurs de l'étude soulignent que "les implications de ces résultats concernant la réglementation de l'usage des additifs alimentaires pourraient être substantielles". Ils ajoutent que si l'utilisation de colorants paraît superflue, "on ne peut en dire autant de l'acide benzoïque, qui remplit une importante fonction de conservateur".


    Paul Benkimoun




    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actua...tration_a.html

    Trop de télé pendant l’enfance nuit à la concentration à l’adolescence
    NOUVELOBS.COM | 05.09.2007 | 15:45

    Le temps passé devant la télévision au cours des premières années de la vie a un très fort impact sur les capacités d’un adolescent à se concentrer, affirment des chercheurs néo-zélandais. Après avoir suivi un millier d’enfants nés en 1972 et 1973 à Dunedin, en Nouvelle-Zélande, Erik Landhuis et ses collègues de l’Université d’Otego constatent que ceux qui ont regardé les programmes de la télévision pendant plus de deux heures par jour entre 5 et 11 ans ont davantage de problèmes de concentration à l’adolescence. Ces jeunes ont du mal à fixer longtemps leur attention, à se concentrer sur une tâche et sont facilement distraits, sans pour autant souffrir d’un syndrome d’hyperactivité.

    Même après avoir pris en compte le milieu social, le QI ou les éventuels problèmes personnels, le facteur télé demeure important, explique Landhuis. Son équipe a relevé tous les deux ans le temps quotidien passé devant le petit écran des enfants entre 5 et 11 ans ainsi qu’à l’adolescence. Les enfants regardent la télé 2h05 par jour en moyenne et 3 heures entre 13 et 15 ans. Ceux qui la regardent le plus enfant sont aussi les ados les plus consommateurs de télé, notent les chercheurs, qui publient leurs travaux dans la revue Pediatrics.

    Le rythme rapide des images, la succession de séquences courtes qui caractérisent les programmes de la télévision a déjà été pointée du doigt par les pédiatres et les pédopsychiatres. A côté de ce flux animé, la vie ordinaire, la lecture et le travail en classe paraissent fades et captent difficilement l’attention. Menée sur plusieurs années, l’étude néo-zélandaise à le mérite de montrer les effets à long terme du temps passé devant la télé par les plus jeunes.

    C.D.
    Sciences et Avenir.com
    (05/09/07)

  33. #148
    Corazon

    Re : hyperactivité

    Pour l'acide benzoïque, cela demeure encore hypothétique, bien que probable. Toutefois, cette hypothèse n'explique certainement pas l'ensemble des cas d'hyperactivité.

    Ce qui est intéressant avec cette piste et avec celles existantes, c'est que l'on se retrouverait donc avec 2 types d'hyperactivité, à savoir l'acquise et l'innée.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  34. #149
    Truckin Joe

    Cool Re : hyperactivité

    Citation Envoyé par chapeou Voir le message
    2 articles sur l'hyperactivité et les troubles de concentration :
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-951740,0.html
    Sachant ce qu'on dit de la télévision qui est apparue grosso modo en 1952, que dira-t-on des ordinateurs dans 55 ans d'ici ? Trop de ceci, trop de cela... les trop finissent toujours par tuer. La modération a bien meilleur goût. Cherchez « Déficients attentionnels » ...
    Truckin Joe, pèlerin devant l'Éternel

  35. #150
    tfeAmand

    Re : hyperactivité

    Bonjour tout le monde!
    Voila, cette année je suis en rétho.
    Qui dit rétho dit travail de fin d'étude
    J'ai choisi comme sujet "l'hyperactivitée" (d'ou ma présence)
    J'ai choisi ce sujet car j'ai fait un stage avec des enfants hyperactifs, un remplacement pour etre exacte, ce stage n'a donc duré qu'un seul jour mais j'ai adoré.
    Je n'y connais donc pas grand chose, j'ai lu beaucoup de documentation ect ,
    mais je pense que des gens de métier ou des parents, qui sont vraiment concerné pourrait vrmt beaucoup m'aider à comprendre et à m'imprégner un peu de l'univers des enfants touché par l'hyperactivitée.
    Voila la raison pour laquelle je me permet de vous envoyer un petit message
    Vous avez la, la possibilité de me laisser un petit message ,au cas ou quelqu'un voudrais bien m'accorder un peu de son temps.
    Merci beaucoup et bonne chance à tout le monde.

Sur le même thème :

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. hyperactivité
    Par woinie dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2008, 18h05
  2. schizophrénie et hyperactivité
    Par Boglee dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 02/11/2006, 09h06
  3. hyperactivité et cerveau
    Par triban dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/01/2006, 10h11