Discussion fermée
Page 5 sur 7 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 209

Homéopathie uniciste



  1. #121
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    J'ai une formation scientifique mais je suis une mère et une grand-mère
    L'un n'empêche en effet pas l'autre mais ne le disqualifie pas non plus.

    Citation Envoyé par aviva99 Voir le message
    ... je sais qu'un homéopathe uniciste est une sortie de secours et de cela j'en ai eu la preuve quelle que soit le nom qu'on lui donne.
    Plus exactement, il faut dire que le problème a été considéré comme réglé (par vous et ...) après avoir consulté et suivi les recommandations d'un homéopathe (...) dans ces cas et ces contextes particuliers.
    C'est différent de "l'homéopathie" dissociée de la consultation et sa prescription et encore plus de ce qu'on appelle scientifiquement "la preuve".


    .

    -----

    Dernière modification par myoper ; 26/02/2011 à 20h20. Motif: ortho

  2. Publicité
  3. #122
    invité6543212033

    Re : Homéopathie uniciste

    Salut !

    Je me demandais : Est-ce qu'un effet placébo peut avoir un impact là où les médicaments allopathiques restent sans effets ???

    Cordialement,

  4. #123
    Edelweiss68

    Re : Homéopathie uniciste

    L'effet placebo s'additionne à l'effet d'un médicament allopathique alors si celui ci n'a pas d'effet du tout, il n'y a pas d'effet placebo non plus.
    H u m a n i t y

  5. #124
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Je me demandais : Est-ce qu'un effet placébo peut avoir un impact là où les médicaments allopathiques restent sans effets ?
    Les médicaments allopathiques doivent présenter une activité supérieure au placébo. Ce qui ne veut pas forcément dire qu'il a cet effet placébo (particulièrement celui constaté avec le placébo seul) en plus du sien propre. Les effets peuvent être différent d'autant plus qu'on considère qu'il y a des effets placébos (sans qu'on puisse les différencier - voir un des lien plus haut dans le fil).

  6. #125
    pegaseve

    Re : Homéopathie uniciste

    Pour répondre a la discussion sur l 'homéopathie et l'effet placebo. Il est prouvé non scientifiquement,mais par le fait en lui-même que : Au Québec, les vétérinaires utilisent l'homéopathie pour soigner les vaches qui font souvent des infections. Les Vétérinaires sont formés et s'en servent. Comme les vaches font souvent des infections, pour les traiter on doit leurs administrer des antibiotiques, ce qui a pour effet que leur lait ne peut pas etre utilisé pendant une bonne semaine parce qu'il est contaminé par le médication chimique or l'homéopathie s'avère efficace pour les traiter et elle y répondent favorablement sans les éconvénients des antibio. ET LES VACHE NE SONT PAS SENSIBLES A L'EFFET PLACEBO!!! Du moins, je l'espère )) Donc je crois que ce fait démontre l'efficacité de l'homéopathie sans l'effet placebo.

  7. #126
    Saint-Sandouz

    Re : Homeopathie uniciste

    Je voudrais tout de même souligner quelques avantages de l’homéopathie : avec elle, l’automédication ne présente aucun risque. Comme on dit si ça ne fait pas de bien ça ne peut pas faire de mal et en plus ça ne coute pas cher (en faisant abstraction du rapport substance/prix). Comme le paramètre « conviction » est particulièrement important l’effet placebo en est certainement boosté.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  8. Publicité
  9. #127
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Je voudrais tout de même souligner quelques avantages de l’homéopathie : avec elle, l’automédication ne présente aucun risque. Comme on dit si ça ne fait pas de bien ça ne peut pas faire de mal et en plus ça ne coute pas cher (en faisant abstraction du rapport substance/prix).
    Oui mais seulement si l'automédication ne vient pas en substitution d'un traitement nécessaire (qui a un effet que ne peut avoir le placébo).
    Avantage qu'on retrouve avec tous les placébos.

    Citation Envoyé par pegaseve Voir le message
    ET LES VACHE NE SONT PAS SENSIBLES A L'EFFET PLACEBO!!! Du moins, je l'espère )) .
    Comme déjà mentionné, les vaches comme les autres animaux, sont sensibles à l'effet placébo.

    C'est toujours un des premiers arguments avancés et celui-la ne fait pas exception et l'a déjà été au message 94 de ce fil et réfuté dans les suivants.

  10. #128
    Saint-Sandouz

    Re : Homéopathie uniciste

    Tu as raison, je ne parlais que des risques liés au médicament lui-même et pas de ceux liés à l’absence de médication sérieuse. Autrement dit, je ne voulais parler que de l’absence d’effet secondaire… avantage découlant du fait que ça n’a pas d’effet du tout.

    Est-ce qu’il y a eu des études (psy ou socio) sur l’étonnante longévité de cette croyance en l’homéopathie ? D’autres théories n’ont pas eu cette chance, comme le mesmérisme qui lui est contemporain, qui a connu un grand succès en son temps mais qui a sombré dans l’oubli.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  11. #129
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message

    Est-ce qu’il y a eu des études (psy ou socio) sur l’étonnante longévité de cette croyance en l’homéopathie ?
    Particulièrement, je ne sais pas mais je relie ça au besoin de croire et au besoin de maitriser et comprendre un minimum les choses (contrairement à un traitement quasiment imposé (ex ordonné) d'autorité (par une) qui n'est pas ou peu compréhensible).

  12. #130
    vilveq

    Re : Homéopathie uniciste

    Bonjour,

    Excusez moi d'intervenir dans cette discussion, mais j'ai une question sur le sujet qui me taraude.

    je vois de plus en plus des vrais médecins, avec diplômes, tablier blanc et stéthoscope autour du coup, être medecin homéopathe.

    Ca me semble, un rien, antagoniste, non ?
    Parce que en tout cas, ça donne une sacré crédibilité aux médicaments homéophatiques.

    Voci une partie de mon vécu:
    [Moi] Tu prends des médicament homéopathiques ? Mais c'est de la poudre de perlinpinpin, ça sert à rien. Ne prend rien et ça passera tout seul. Ca ou rien c'est pareil au même.
    [Autre] Mais non, t'y connais vraiment rein, c'est super efficace, c'est même mon médecin qui me l'a prescit.
    [Moi]

    mais que fait l'odre des médecin ??

  13. #131
    invite765732342432
    Invité

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    mais que fait l'odre des médecin ??
    Je ne vois pas de raison d'interdire à un médecin de prescrire un placebo s'il pense que celui-ci est suffisant pour apporter un mieux être au patient (par ex, si c'est pour faire disparaître un rhume qui a déjà 1 semaine d'age, ou une angine qui dure depuis 4 jours...)

  14. #132
    Hazel

    Re : Homéopathie uniciste

    Au contraire, si des gens prennent de l'homéopathie, je préfère encore que ça soit sous la prescription d'un médecin... lui au moins pourra tenter de potentialiser l'effet placébo au coeur d'une prise en charge cohérente, et ne pas donner de l'homéopathie seule lorsqu'il y a derrière quelque chose de grave ou de curable par des thérapeutiques connues.

  15. Publicité
  16. #133
    Saint-Sandouz

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Particulièrement, je ne sais pas mais je relie ça au besoin de croire et au besoin de maitriser et comprendre un minimum les choses (contrairement à un traitement quasiment imposé (ex ordonné) d'autorité (par une) qui n'est pas ou peu compréhensible).
    Tu as raison mais je trouve que c’est moins vrai aujourd’hui. Le corps médical s’est taillé lui-même une mauvaise réputation par son arrogance et la certitude de son autorité. Il était de règle de n’expliquer au patient ni la maladie ni le remède. Les pharmaciens avaient l’habitude de se voir demander par le client qui faisait exécuter son ordonnance : « Qu’est-ce que j’ai ? » Les médecins se sont humanisés à l’égard du petit peuple. Dans ce contexte l’approche humaniste de l’homéopathie avait et a toujours sans doute un attrait.

    Il me semble que ceci résume assez bien ce que j’entends de la part des adeptes (c’est moi qui souligne) :
    Citation Envoyé par Lunisole Voir le message
    Cela fait 27 ans que je suis soignée par un homéopathe uniciste. Je suis "convertie" à l'homéopathie depuis mon enfance. Asmathique, j'ai évité la cortisone grâce à l'homéopathie et oui, je suis plus que convaincue... Je m'y suis intéressée de près : matières médicales, nombreux ouvrages sur la question, j'ai soigné mes enfants : ma fille (27 ans) n'a jamais eu d'antibiotiques de sa vie ; mon fils (30 ans) une seule fois pour une septicémie dentaire... Donc, j'en suis enchantée! Et cela peut être rapide! Le difficile, c'est de trouver LE bon remède ; on peut chercher un moment. Mais dès qu'on trouve, c'est magique... Et ça marche sur les animaux...
    J'espère que vous ferez confiance à cette médecine ; maintenant il s'agit aussi de trouver le bon médecin, celui avec lequel on se sent en confiance. C'est mon cas. Je l'ai trouvé. C'est un homme extraordinaire, déjà par sa présence, son écoute. J'espère que vous trouverez aussi.
    La qualité de la relation avec l’homéopathe joue tout autant qu’avec un psy.

    J’ai constaté aussi que le refus obstiné de soumettre les médicaments aux protocoles de tests standards, paradoxalement ou pas, joue en faveur de l’homéopathie auprès de ses adeptes. Il y a un côté village gaulois qui résiste au rouleau compresseur de la science dure.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  17. #134
    Sifo-Dyas

    Re : Homéopathie uniciste

    Petit problème pour les adeptes de l'homéopathie :

    Si j'arrive à découper une feuille d'un demi-gramme d'arnica en 1 milliard de parties, combien pourrai-je distribuer de granules de 50 mg d'Arnica montana 30 ch à combien de personnes avec un seul de ces 1 milliard de morceaux ?

    Réponse en cliquant ci-dessous.
     Cliquez pour afficher
    Cordialement. Sifo-Dyas

  18. #135
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par Sifo-Dyas Voir le message
    5 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 grammes de préparation, représentant 500 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 granules.

    Il ne manquerait pas un zéro ?



    ... maintenant il s'agit aussi de trouver le bon médecin, celui avec lequel on se sent en confiance. C'est mon cas. Je l'ai trouvé. C'est un homme extraordinaire, déjà par sa présence, son écoute. J'espère que vous trouverez aussi.
    Je finis ton étude de texte qui sous entend qu'un certain nombre seulement de médecins est capable de donner ce genre de traitement.
    L'efficacité semble beaucoup plus lié à la personne/personnalité et à la pratique qu'au produit.

  19. #136
    Saint-Sandouz

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je finis ton étude de texte qui sous entend qu'un certain nombre seulement de médecins est capable de donner ce genre de traitement.
    L'efficacité semble beaucoup plus lié à la personne/personnalité et à la pratique qu'au produit.
    Comme l’exprime Lunisole, d’après ce que j’ai entendu parmi les adeptes de l’homéopathie, la relation avec le médecin et sa personnalité semblent en effet tenir un rôle clé dans l’efficacité du traitement.
    Il me semble que c’est lié au caractère un peu sacré de la foi en l’homéopathie et donc au besoin d’une forme de gourou.
    Ce sont plutôt des questions que je me pose. En tout cas la croyance est un thème récurrent sur ce terrain.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  20. #137
    Chlorophylle

    Re : Homéopathie uniciste

    Bonjour,
    Je ne sais plus qui parlait d'arnica et de la crème utilisée par les allopathes. Arnica en homéopathie est dilué et dynamisé ; la dose n'est pas du tout la même dans une Teinture-mère (phytothérapie), une crème, des granules à la 5CH ou une korsakovienne. Arrêtez, s'il vous plait, de dire que l'homéopathie est de la poudre de perlin-pinpin : elle soigne même des vaches, des cochons, des chevaux... et mon chat!
    Je l'ai vu soigner une otite en quelques heures ; je l'ai vu aider un ami, opéré deux fois du nez, la première fois sans traitement homéopathique, la 2e fois avec un traitement préventif (arnica, justement, et china) : le chirurgien a été très surpris : cicatrisation bien plus rapide, très peu de saignements, etc.
    Evidemment, cette médecine a ses limites (elle ne recollera pas une fracture et elle ne guérira pas la maladie de Parkinson), mais elle peut être utilisée comme adjuvant, par exemple pour préparer une opération comme je l'explique dans l'exemple ci-dessus. En ce qui me concerne, elle m'a évitée, souvent, les antibiotiques : infection urinaire soignée par homéopathie, pour ne citer que cet exemple.
    Elle m'a évité la cortisone, à moi aussi.
    Elle soigne très bien - et vite - la grippe, les bronchites, les angines, les brûlures, les gastro-entérites, diminuent certaines douleurs (sciatalgies, lumbagos, tendinites, douleurs abdominales dues à une digestion difficile, etc.)
    On peut même traiter l'insomnie, la dépression (plus compliqué, mais ça peut marcher - et ça évite les anti-dépresseurs).
    Etc., etc.
    Et, dans l'ensemble, elle est sans danger, sans effets secondaires!
    Ce n'est pas à négliger, je pense.
    Tout en restant humble - parce qu'elle ne soigne pas tout. Il ne faut pas non plus en faire une panacée - qui n'existe d'ailleurs pas.
    Mais ses avantages sont indéniables, notamment pour soigner les enfants - qu'elle n'intoxiquera pas.

  21. #138
    mh34

    Re : Homéopathie uniciste

    Arrêtez, s'il vous plait, de dire que l'homéopathie est de la poudre de perlin-pinpin : elle soigne même des vaches, des cochons, des chevaux... et mon chat!
    il se trouve que l'effet placebo existe aussi chez les animaux...regardez un peu plus haut dans le fil, les liens sont donnés vers les études en question. Donc le fait que l'homéopathie "soigne" les animaux ne saurait être une démonstration de son efficacité...Il a été fait de nombreuses études randomisées homéopathie vs placebo (par exemple, celle-là : http://www.allergique.org/article1013.html), et à ma connaissance ( mais je n'ai pas une connaissance exhaustive de ces études non plus) aucune n'a prouvé le moindre embryon d'efficacité.
    Ceci dit, chacun a le droit de se soigner comme il l'entend.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  22. Publicité
  23. #139
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    Bonjour et bienvenue.
    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Et, dans l'ensemble, elle est sans danger, sans effets secondaires!
    Cette affirmation présuppose que le produit donné corrige très exactement le trouble la ou il se trouve avec la dose très exacte sans avoir aucune action ni effet ailleurs. Physiquement et biologiquement, c'est pour l'instant impossible (ce n'est pas à portée de nos connaissances) sauf à avoir un produit "neutre" (je n'en connais pas) ou qui a moins d'action ou d'effet que ce qu'on peu avaler tous les jours (comme par exemple la nourriture) ou alors magique .

  24. #140
    Chlorophylle

    Lightbulb Re : Homéopathie uniciste

    Alors, reprenons :
    Il n'y a avec le médecin pas plus de gourou qu'avec n'importe quel autre médecin. Simplement il prend plus de temps, ce qui permet de mieux connaître ses malades, de mieux repérer leurs particularités afin de leur donner LE remède qui correspond à leur pathologie du moment.
    Ensuite, quand je dis qu'en général elle est sans danger, c'est que je sais que certains médicaments, pris à tort, peuvent provoquer des réactions indésirables (rien de très dangereux) ex. La fille d'une amie âgée de 8 ans, avait avalé un tube entier de "Candida Albicans" ; elle a juste eu quelques nausées. Imaginez si ça avait été des somnifères! Elle aurait été emmenée d'urgence à l'hôpital!
    Elle est sans effets secondaires : par exemple, vous prenez un remède qui ne correspond pas tout à fait à ce que vous avez : arnica, alors qu'il faudrait plutôt apis mellifica. Vous n'aurez pas mal au ventre, pas de douleurs... J'aime bien lire les notices des remèdes classiques (bien que je me soigne à 90% par homéopathie) et, soyez honnêtes, la plupart sont truffés d'effets secondaires... dont certains sont vraiment dangereux.
    L'effet placebo chez les animaux ? De compagnie (chat, chien), je veux bien, mais chez une vache!? Une chèvre ?!
    Dans un village où j'ai vécu, les jeunes fermiers soignaient les mamites des chèvres à l'homéopathie ; ça marchait très bien!
    Je me demande pourquoi mes constats soulèvent cette levée de boucliers ?
    En quoi cela vous gêne-t-il, une médecine sans effets secondaires et sans danger (sauf un ou deux remèdes, comme SULFUR, par exemple, qu'il faut manipuler avec précautions parce qu'il est "exogène") ?!
    Le seul effet secondaire qui pourrait exister, c'est que le remède ne fonctionne pas (ne donne rien) parce que ce n'est pas le bon.

    Personnellement, j'ai été soignée très tôt de cette façon et je ne m'en plaindrai pas.
    J'évite les antibiotiques ; ainsi, si un jour, pour un truc très grave, j'en aurai besoin, j'ai une chance que le produit fonctionne, ce qui n'est plus le cas chez ceux qui sont des "habitués des antibiotiques" : les bactéries deviennent résistantes...
    La seule difficulté (et elle est de taille, je le reconnais), c'est justement de trouver LE bon remède, de prendre du temps pour étudier toute la pathogénésie du remède, afin de coller le plus possible au tableau que présente le malade.
    Attention, beaucoup de médecins, non formés, parce que c'est la mode et que "ça ne peut pas faire de mal" prescrivent des granules, mais souvent, ils donnent plusieurs remèdes, ne respectant pas la similitude, base théorique de l'homéopathie, ils donnent, ainsi, des remèdes antidotes ou incompatibles et s'étonnent que ça ne marche pas.
    Ainsi, il est facile de critiquer l'homéopathie.
    Ce n'est pas la méthode qui est en cause, c'est la façon dont on s'en sert.
    Personnellement, je me suis équipée : matières médicales, livres professionnels, cours d'homéopathie, etc.
    Je soigne ainsi mes proches (et les amis qui me demandent) et je peux aider, modestement, à guérir des maux courants, des problèmes sans grande gravité mais qu'il est mieux, pour moi, de soigner naturellement, sans risquer de "déplacer" le mal ou de déclencher une intoxication (par exemple).
    J'utilise aussi beaucoup les teintures-mères, macérâts de bourgeons et je commence à m'intéresser, sérieusement, à l'aromathérapie.
    A bon entendeur, salut.
    Et bonne soirée à tous, y compris aux invétérés sceptiques.
    Restez avec votre aspirine et vos remèdes chimiques.
    Intoxiqués... sans doute.
    Tant pis.
    Dommage.

  25. #141
    mh34

    Re : Homéopathie uniciste

    La fille d'une amie âgée de 8 ans, avait avalé un tube entier de "Candida Albicans" ; elle a juste eu quelques nausées.
    Ah quand même! je n'aurais pas cru que de l'eau et du sucre à cette dose infinitésimale puissent provoquer des nausées...
    Sérieusement, c'est évident que se filer un tube entier de granules homéopathiques ne provoque strictement aucun désagrément, ils ne contiennent que du sucre et de l'eau!.
    L'effet placebo chez les animaux ? De compagnie (chat, chien), je veux bien, mais chez une vache!? Une chèvre ?!
    Avez-vous au moins lu les liens donnés plus haut? Même pas, hein? Et oui l'effet placebo existe aussi chez les vaches.( rôle du fermier qui les soigne ++). Logique non? A moins de dénier aux vaches toute possibilité d'établir un lien affectif?
    Ainsi, il est facile de critiquer l'homéopathie.
    On ne critique que l'absence de preuves.
    Qu'elle les fournisse et tout sera dit.
    Personnellement, je me suis équipée : matières médicales, livres professionnels, cours d'homéopathie, etc.
    Ah? bah c'est bien. Physiologie, anatomie, histologie, anatomo-pathologie, biochimie, sémiologie, génétique...bien sûr vous avez tout ça...Non? ah bon...
    Et ce ne sont que les matières de P2... y a 4 années derrière...je vous donne le programme?
    je peux aider, modestement, à guérir des maux courants, des problèmes sans grande gravité mais qu'il est mieux, pour moi, de soigner naturellement, sans risquer de "déplacer" le mal ou de déclencher une intoxication (par exemple).
    Et vous savez bien entendu que dans l'immense majorité des cas ces maux courants se guérissent très bien tout seuls ?
    Restez avec votre aspirine et vos remèdes chimiques.
    Je vous souhaite pour ma part d'avoir la clairvoyance de reconnaitre le moment où vos granules et vos flacons d'arôme seront dépassés..et pas trop tard pour le "soigné".
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  26. #142
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Alors, reprenons :
    Il n'y a avec le médecin pas plus de gourou qu'avec n'importe quel autre médecin. Simplement il prend plus de temps, ce qui permet de mieux connaître ses malades, de mieux repérer leurs particularités afin de leur donner LE remède qui correspond à leur pathologie du moment.
    C'est ce que font les autres aussi.

    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Ensuite, quand je dis qu'en général elle est sans danger, c'est que je sais que certains médicaments, pris à tort, peuvent provoquer des réactions indésirables (rien de très dangereux) ex. La fille d'une amie âgée de 8 ans, avait avalé un tube entier de "Candida Albicans" ; elle a juste eu quelques nausées. Imaginez si ça avait été des somnifères! Elle aurait été emmenée d'urgence à l'hôpital!
    Et si elle avait pris de la digitaline elle serait morte. Tout ça à cause des effets biologiques bien réels que ces produits ont, contrairement aux médicaments homéopathiques qui n'ont que les effets des excipients (qui peuvent en effet provoquer des nausées ou des allergies) qui n'ont jamais soignés personne.


    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Elle est sans effets secondaires : par exemple, vous prenez un remède qui ne correspond pas tout à fait à ce que vous avez : arnica, alors qu'il faudrait plutôt apis mellifica. Vous n'aurez pas mal au ventre, pas de douleurs...
    Oui, il n'auront pas d'effets secondaires parce qu'il n'ont aucun effet (autre que ceux des excipients et placébos).


    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    J'aime bien lire les notices des remèdes classiques (bien que je me soigne à 90% par homéopathie) et, soyez honnêtes, la plupart sont truffés d'effets secondaires... dont certains sont vraiment dangereux.
    Oui, parce qu'ils ont un effet, tout simplement.


    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    L'effet placebo chez les animaux ? De compagnie (chat, chien), je veux bien, mais chez une vache!? Une chèvre ?!
    Oui, reprenez les liens donnés dans ce fil et lisez les.


    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Attention, beaucoup de médecins, non formés, parce que c'est la mode et que "ça ne peut pas faire de mal" prescrivent des granules, mais souvent, ils donnent plusieurs remèdes, ne respectant pas la similitude, base théorique de l'homéopathie, ils donnent, ainsi, des remèdes antidotes ou incompatibles et s'étonnent que ça ne marche pas.
    Ainsi, il est facile de critiquer l'homéopathie.
    Ce n'est pas la méthode qui est en cause, c'est la façon dont on s'en sert.
    Il a été démontré plusieurs fois que la "méthode" ne repose sur rien et est contredite par toutes les connaissances accumulés jusqu'à ce jour.


    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Personnellement, je me suis équipée : matières médicales, livres professionnels, cours d'homéopathie, etc.
    Et il est certain que vous connaissez la physiologie, l'anatomie et la biologie humaine sur le bout des doigts ...

    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Restez avec votre aspirine et vos remèdes chimiques.
    Intoxiqués... sans doute.
    Tant pis.
    Dommage.
    Vos remèdes ne sont pas chimiques, ils sont quoi ? Magiques ?

    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message
    Je me demande pourquoi mes constats soulèvent cette levée de boucliers ?
    Parce que jamais aucune étude ne les a constaté, justement ; par contre, dans ce fil, vous avez un certain nombre de liens qui montrent qu'aucun effet que placébo n'a été mis en évidence.
    Ou alors donnez les références et les liens de ces études qu'on aurait raté.

  27. #143
    JPL

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    On ne critique que l'absence de preuves.
    Ah non ! Moi je suis plus méchant : c'est une "médecine" dont les "médicaments" reposent sur des principes d'un autre siècle, totalement abracadabrantesques (comme dirait un ex président) à se rouler par terre de rire. Et curieusement ces "médicaments" élaborés sur des principes stupides seraient miraculeusement tous efficaces ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #144
    mh34

    Re : Homéopathie uniciste

    c'est une "médecine" dont les "médicaments" reposent sur des principes d'un autre siècle, totalement abracadabrantesques (comme dirait un ex président) à se rouler par terre de rire. Et curieusement ces "médicaments" élaborés sur des principes stupides seraient miraculeusement tous efficaces ?
    Je le sais bien, tout ça!
    Mais faut bien commencer par un bout...et j'essaie de garder mon calme bien qu'étant une pauvre intoxiquée... ( pas facile, sur ce coup...)
    Dernière modification par mh34 ; 10/06/2012 à 19h15.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  29. Publicité
  30. #145
    tarninou

    Re : Homéopathie uniciste

    Citation Envoyé par Chlorophylle Voir le message

    Elle soigne très bien - et vite - la grippe,
    J'aimerais rebondir juste sur ce point si vous le permettez, sans même parler de toutes les autres pathologies que vous citez.
    Vous pouvez me donner le nom de la granule homéopatique capable de tuer un virus de la grippe ? ça m'intérresse bien, c'est pour la copier, la surdoser, et devenir l'homme le plus riche et célèbre du monde en peu de temps.
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.

  31. #146
    Runjulia

    Re : Homéopathie uniciste

    Bonsoir,


    Elle soigne très bien - et vite - la grippe, les bronchites, les angines, les brûlures, les gastro-entérites, diminuent certaines douleurs (sciatalgies, lumbagos, tendinites, douleurs abdominales dues à une digestion difficile, etc.)
    On peut même traiter l'insomnie, la dépression (plus compliqué, mais ça peut marcher - et ça évite les anti-dépresseurs).
    Etc., etc.
    Et, dans l'ensemble, elle est sans danger, sans effets secondaires!
    Ce n'est pas à négliger, je pense.
    L'invertébrée sceptique que je suis, crie Miracoli, pardon Miracle vade retro esculape ! On guérit enfin de la grippe, virus qui tue chaque année des centaines de personnes, des angines à strepto, des brûlures (!), la dépression avec de petits granulés...faut me donner la recette

  32. #147
    myoper

    Re : Homéopathie uniciste

    Edit : loupé le message précédent le 142 mien et une flopée sur une page retrouvée, après.


    J'en profite pour faire un rappel :

    Citation Envoyé par charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées. D'autre part la seule vocation de Futura-Sciences étant la vulgarisation scientifique de bon niveau ce n'est pas le lieu pour des questionnements ou remises en cause de théories admises dont seuls des spécialistes ont les compétences pour débattre, ni pour l'exposé de théories strictement personnelles. Une telle démarche aurait sa place uniquement dans un séminaire ou un congrès scientifique.
    Dernière modification par myoper ; 10/06/2012 à 21h51.

  33. #148
    Ryuujin

    Re : Homéopathie uniciste

    L'effet placebo chez les animaux ? De compagnie (chat, chien), je veux bien, mais chez une vache!? Une chèvre ?!
    Dans un village où j'ai vécu, les jeunes fermiers soignaient les mamites des chèvres à l'homéopathie ; ça marchait très bien!
    Les vaches qui ont un nom produisent plus de lait. C'est marrant, non ?
    Bien sûr qu'il y a un effet placebo chez les animaux : eux aussi sont sensibles aux soins, et une bonne partie de l'effet placebo passe par la personne qui l'administre. C'est notamment pour ça que beaucoup d'essais sont fait en double-aveugle.


    Elle soigne très bien - et vite - la grippe, les bronchites, les angines, les brûlures, les gastro-entérites, diminuent certaines douleurs (sciatalgies, lumbagos, tendinites, douleurs abdominales dues à une digestion difficile, etc.)
    On peut même traiter l'insomnie, la dépression (plus compliqué, mais ça peut marcher - et ça évite les anti-dépresseurs).
    Etc., etc.
    Et, dans l'ensemble, elle est sans danger, sans effets secondaires!
    Comme un placebo donc.

    Je ne suis pas contre. Par contre, ce qui me gène, c'est que ça coute si cher au kg d'eau ou de sucre, que ça soit sois-disant hyper-sophistiqué, avec toute la dose d'ésotérisme qu'il y a derrière.

  34. #149
    Runjulia

    Re : Homéopathie uniciste

    Bonjour,


    Tout d'abord, veuillez excuser - tant les modos que les intervenants - mes sarcasmes sur l'homéopathie, qui en effet ne relèvent pas d'une démarche scientifique, mon manque de rigueur et d'objectivité, mais bien d'une réaction épidermique.

    A Chlorophylle : "restez avec...vos remèdes chimiques", n'y a-t-il pas dans cet anathème comme une contradiction ? Tant les produits naturels (tels que les plantes) que les produits synthétiques sont "chimiques", non? Même l'eau et le sucre sont des produits chimiques, la seule différence réside donc en l'espèce dans la quantité du principe actif du remède. S'il n'en comporte aucun, l'on peut en tout état de cause objectiver l'innocuité dudit remède.

    C'est en effet un autre élément qui entre en ligne de compte: la pensée magique et celle-ci suppose en premier l'assentiment et la conviction de celui qui y fait appel, ainsi que la bienveillance de celui qui la dispense.

    N'est-il pas étrange que ceux qui sont convaincus de l'usage homéopathique finissent toujours par dispenser leur "savoir" généreusement à leurs amis et entourage familial ? Il y a là aussi quelque chose qui relève de la pensée magique, admettez-le et les choses seront ainsi mieux comprises de part et d'autres....Il y a et aura certainement toujours une part d'irrationnel dans la relation malade-guérisseur !

    Là où je ne puis absolument pas vous suivre, c'est dans cette idée (dangereuse) que l'homéopathie puisse soigner des maladies infectieuses ou virales !

    Je vous soumets un article paru dans La Recherche, qui résume assez bien à mon avis, l'éternel débat entre médecine et homéopathie.

    Dans le cas du dépressif, la seule chose positive, c'est en l'occurrence que sa tentative de suicide avec ses granules homéopathiques sera sans effet, mais pourra l'amener à consulter un spécialiste !

    Cordialement,

  35. #150
    Chlorophylle

    Re : Homéopathie uniciste

    Pour en finir avec cette discussion - difficile et fatigante - je dirai que oui, l'homéopathie soigne des maladies virales et vient à bout d'infections. Je l'ai vérifié plusieurs fois. Les maux courants dont je parle ne se soignent pas tout seuls : une gastro-entérite par exemple peut épuiser la personne. Avec le bon remède, une des rares que j'aie eues a duré quelques heures.
    Maintenant, je vois bien que je ne vous convaincrai pas. Tant pis. Quand je parlais de "produits chimiques", il est évident que je ne faisais pas allusion ni au sucre, ni à l'eau - qui sont bien sûr chimiques, mais qui n'ont rien à voir avec le paracétamol, le chlorobenzoate... et autres joyeusetés.
    Certes, il n'y a pas de preuves de l'homéopathie et le double aveugle n'est pas réellement possible puisque chaque malade peut être soigné avec des remèdes différents - chaque malade étant en effet différent.
    Cependant des études ont été faites, notamment par un médecin responsable du département d'un hôpital et qui traitait des enfants rougeoleux : il a testé l'homéopathie sur la moitié des enfants présents et a noté ses résultats. Un seul a été aggravé, 70 % ont été améliorés, le reste est resté stationnaire, ce qui, pour lui, était déjà bien puisque la maladie avait cessé d'évoluer. Ces résultats encourageants l'ont incité à continuer et il a suivi dès lors une formation à l'homéopathie.
    Oui, j'aspire à soigner mes proches, mes amis, parce que je connais l'inocuité des produits que je conseille - et je n'interdis pas aux gens d'aller voir leur médecin. J'ai même convaincu mon médecin généraliste qui n'était pas du tout formé, qui s'y met, peu à peu... Lorsqu'il a constaté l'analyse qui montrait la présence d'un microbe et que je lui ai expliqué comment je m'étais soignée, avec des ampoules buvables d'un produit homéopathique et des granules, il a été surpris - mais intéressé. A croire qu'il est moins hermétique que vous.
    Rien ne sert de multiplier les exemples - et pourtant j'en ai des centaines...
    Alors, tant pis, tant pis pour vous. C'est bien triste d'être aussi fermé, de ne pas même laisser une petite possibilité...
    Je ne vais pas continuer cette discussion, qui finit par me fatiguer.
    Depuis l'âge de deux ans environ, je suis soignée par l'homéopathie et j'ai eu très rarement recours aux antibiotiques.
    Je l'ai même regretté une fois (infection pulmonaire) : ça n'a pas supprimé le foyer infectieux et j'ai rechuté! Un mois à traîner. Finalement, je suis allée voir une homéopathe de la région : en trois jours, c'était fini.
    Bonne journée à tout le monde.
    PS. J'ai le même médecin homéopathe (uniciste) depuis 29 ans. Il m'a énormément aidée et m'a soignée à plusieurs reprises de manière tout à fait satisfaisante. Je déplore seulement qu'il prenne sa retraite prochainement.

Sur le même thème :

Page 5 sur 7 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Homéopathie
    Par âne dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/03/2007, 21h52
  2. Homéopathie
    Par LOuLou! dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/06/2006, 14h02
  3. Homéopathie
    Par karatekator dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 78
    Dernier message: 28/02/2006, 14h33