Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 78

Energie éolienne maritime et terrestre

  1. #1
    apertura

    Energie éolienne maritime et terrestre

    La France exportatrice d’électricité, a-t-elle besoin de dilapider l’argent des assujettis à l’impôt, avec l’éolien maritime, en plus de l'éolien terrestre ? Qu’en pensez-vous ?

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2...ien-en-mer.php



    Citation Envoyé par article du figaro
    Avec neuf mois de retard sur le calendrier qu'avait annoncé Jean-Louis Borloo, alors ministre de l'Écologie, la France se lance à son tour dans l'énergie éolienne en mer. C'est aujourd'hui en effet que le gouvernement officialise l'appel d'offres portant sur la construction et l'exploitation de cinq parcs de production d'électricité implantés au large des côtes.
    Rappel de la loi:

    Le code de la propriété intellectuelle qui le détermine, et en particulier l'article L122-5. Les conditions de la loi française sont simplement (art L122-5 CPI) : « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire : […] 3º Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source : a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'œuvre à laquelle elles sont incorporées ». Le droit de citation est gratuit et autorisé à tous.

    Tu avais reproduit l'article en intégralité, ce qui est interdit. La prochaine fois, je supprime purement et simplement le fil.

    Pour la modération,

    yoda1234.

    -----

    Dernière modification par obi76 ; 14/07/2011 à 23h10.

  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    La France exportatrice d’électricité, a-t-elle besoin de dilapider l’argent des assujettis à l’impôt, avec l’éolien maritime, en plus de l'éolien terrestre ? Qu’en pensez-vous ?
    et toi, qu'en penses tu de ceci:
    -est ce que les centrales nucléaires actuelles vont durer indéfiniment?

    -es tu d'accord qu'on remplace des centrales nucléaires en fin de vie par d'autres centrales nucléaires? (et si possible, près de chez toi)

    -si on ne doit pas continuer dans le nucléaire, alors acceptes tu qu'on exploite le gaz de schite afin d'alimenter des centrales électriques fonctionnant au gaz?

    -si tu ne veux pas qu'on pollue le sous sol français par l'exploitation du gaz de schite, alors acceptes tu que la France dépense plusieurs dizaines de milliards d'euros chaque année pour importer pétrole, gaz et charbon pour alimenter des centrales électriques?

    -et si tu ne veux ni le nucléaire, ni le gaz de schite français, ni importer du gaz, alors accepterais tu de diminuer drastiquement ta consommation électrique? Diminuer par 2, par 3 ou par 4 ta consommation électrique?

    -si c'est non à tout ce qui est au-dessus, alors les éoliennes sont une possibilité pour produire de l'élect. Tu aimes bien ta nouvelle télé LED, mais sache qu'il a fallu 1/2 siècle de progrès continue pour en arriver là. Idem pour ta voiture qui a mis plus d'un siècle. Donc sauf si tu te sens capable d'inventer le moment voulu toute une filière éolienne lorsqu'on aura besoin (dans 10-20 ou 30ans), sinon il faut bien débuter, se faire de l'expérience, se casser les dents à petite échelle (qlq % à peine aujourd'hui de notre conso élect) plutôt que d'attendre le dernier moment, et de constater qu'il y a plein de problème et que rien ne marche...

  4. #3
    apertura

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Le gaz naturel est très abondant et un moindre polluant, son prix actuel est scandaleusement élevé pour cause injustifiée d’indexation sur le pétrole. Les réserves sont de 40ans.

    Puisque tu évoques le moteur à combustion interne de ma voiture, le pari n’était pas gagné à l’époque, sans compter le principe de la transformation du mouvement alternatif en rotatif qui, à priori, était plutôt aberrant ! Combien de fois sa mort a été annoncée ! Il est toujours là et a un potentiel de progression très important. La guerre commerciale des moindres consommations a relancé des recherches prometteuses. Il n’a pas fini de nous étonner.

    Pour répondre à ta question, diviser la consommation par 2, par 3 ou par 4, n’est pas envisageable. Ce serait la fin d’une civilisation, avec des guerres suicidaires à l’échelle de l’humanité.

    Les réponses ne sont pas connues à ce jour et comme toujours, elles dépendront des progrès scientifiques et technologiques.

    Les âges de pierre, de bois, de houille noire ou blanche n’ont pas disparus par manque de matière, mais par défaut de compétitivité

  5. #4
    f6bes

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    Le gaz naturel est très abondant et un moindre polluant, son prix actuel est scandaleusement élevé pour cause injustifiée d’indexation sur le pétrole. Les réserves sont de 40ans.
    é
    Bsr à toi,
    Il est vrai que si l'on ne regarde que son nombril, ça me va, (j'ai pas 40 ans à vivre).
    Les autres se démerderont pour la suite.
    C'est y pas plus simple !!

    Scandaleusement élevé peut etre , mais les pays producteurs, s'en moquent éperdument (Russie, Algérie..).
    Du moment qu'ils font leur blé.
    Tu comptes les faire changer d'avis ?

    Mais je ne vois pas le coté "scientifique" du sujet proposé.
    Tout juste ouvrir une polémique. Futura n'est pas un forum pour polémiques.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    Moinsdewatt

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    Le gaz naturel est très abondant et un moindre polluant, son prix actuel est scandaleusement élevé pour cause injustifiée d’indexation sur le pétrole. Les réserves sont de 40ans........

    Malheuresement pour les Francais ce Gaz doit éte acheté à l' étranger.
    Participe au déficit de la balance commercial de le France.

  7. #6
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    Les âges de pierre, de bois, de houille noire ou blanche n’ont pas disparus par manque de matière, mais par défaut de compétitivité
    Pour la houille noir, c'est à dire le charbon, tu dois savoir que ça a mis des millions d'années pour se constituer, et que le rythme de consommation est très supérieure à celui de sa formation. Tu dois pouvoir comprendre que rapidement, il y aura un soucis tôt ou tard

    Quant à la houille blanche, c'est donc de l'énergie hydraulique. Son potentiel physique obéit aux loi d'un certain Newton. Quant à son exploitation, on ne peut pas en tirer plus qu'il y en a du volume d'eau disponible*dénivellation


    Le gaz naturel est très abondant et un moindre polluant, son prix actuel est scandaleusement élevé pour cause injustifiée d’indexation sur le pétrole. Les réserves sont de 40ans
    Et dans 41 ans, on ferait quoi?
    Parce que ceux qui ont 60 ans aujourd'hui, tout ira bien pour eux (qui ne seront plus là pour constater...et pour subir les conséquence de cette fin)
    Ceux qui ont 50 ans aujoud'hui, les dernières années seront très difficiles, puisque tu l'as dit toi même
    diviser la consommation par 2, par 3 ou par 4, n’est pas envisageable. Ce serait la fin d’une civilisation, avec des guerres suicidaires à l’échelle de l’humanité
    Pas de nucléaire dès maintenant
    Plus du tout de fossile dans 40 ans
    Pas d'éolienne ni solaire photovoltaique (même soucis que l'éolienne, puisque la France a trop d'élect aujourd'hui)
    L'hydraulique, c'est 20% à tout casser dans notre consommation énergétique
    Et donc dans 40 ans, il va falloir diviser, de gré ou de force, notre consommation énergétique par 5

    Quant à ceux qui seraient encore plus jeune aujourd'hui, alors les dernières années de leur vie leur paraitront très longues. Alors dis moi, tu as bien des enfants, ou des petits enfants. ALors pour qu'ils puissent avoir une vie acceptable, il leur faudrait quoi comme conditions????


    Pour répondre à ta question
    non, j'avais 6 questions
    -
    -
    -
    -
    -
    -


    Les réponses ne sont pas connues à ce jour et comme toujours, elles dépendront des progrès scientifiques et technologiques.
    Si les scientifiques parviennent à trouver une solution, alors youpi, alleluia, et on continue comme avant. C'est ce qu'on appelle l'hypothèse favorable. Par exemple, réussir ses études, trouver un bon job très bien payé, vivre dans une région agréable, habiter dans sa maison rapidement remboursée, etc...
    Mais parfois, ou souvent, il y a ce qu'on appelle l'hypothèse défavorable. Pas pu finir ses études, des boulots au smic en intérimaire, des longues périodes sans travail, etc... Et donc on doit se poser la question du "et si jamais les progrès scientifiques et techniques ne sont pas au rendez vous, ou pas au niveau espéré, alors que devra t on faire???"


    Puisque tu évoques le moteur à combustion interne de ma voiture, le pari n’était pas gagné à l’époque, sans compter le principe de la transformation du mouvement alternatif en rotatif qui, à priori, était plutôt aberrant ! Combien de fois sa mort a été annoncée ! Il est toujours là et a un potentiel de progression très important. La guerre commerciale des moindres consommations a relancé des recherches prometteuses. Il n’a pas fini de nous étonner
    Vu ce que coutait un cheval, et vu les performances, la souplesse d'utilisation du cheval, alors nos ancêtres avaient bien rigolé lorsque la 1ere voiture était présentée. Ça coutait cher. Pas pratique. Moins performant. Aucun besoin, il y avait largement assez de chevaux pour couvrir les besoins de cette époque. Ils avaient continuer à rigoler, à douter de l'intérêt d'une voiture thermique pendant les longues années suivantes. Puis un jour, la voiture thermique avait fini par étonner tout le monde, toi y compris

    Alors laisse les éoliennes un peu de temps pour se développer. Aujourd'hui, elles coutent chères, pas pratique, personne n'en a besoin....Mais il se pourrait qu'un jour, elles finiront par t'étonner...ou étonner tes enfants et petits enfants dans 40-50 ans, lorsque les réserves de gaz ne pourront plus faire un pschitttt

  8. #7
    f6bes

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par wizz Voir le message

    Parce que ceux qui ont 60 ans aujourd'hui, tout ira bien pour eux (qui ne seront plus là pour constater...et pour subir les conséquence de cette fin)
    Bjr à toi,
    Et pire que ça, ils vont se faire ...incinérer...au gaz!
    Ah les salauds !!
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  9. #8
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Et pire que ça, ils vont se faire ...incinérer...au gaz!
    Mais non...
    S'ils sont morts, alors ils ne sont plus actifs (sauf dans les films où ils peuvent être très actifs...)
    Et donc je n'appuierai pas sur le bouton incinération mais sur le bouton méthanisation, puis plus tard sur le bouton compost

  10. #9
    GillesH38a

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Vu ce que coutait un cheval, et vu les performances, la souplesse d'utilisation du cheval, alors nos ancêtres avaient bien rigolé lorsque la 1ere voiture était présentée. Ça coutait cher. Pas pratique. Moins performant. Aucun besoin, il y avait largement assez de chevaux pour couvrir les besoins de cette époque. Ils avaient continuer à rigoler, à douter de l'intérêt d'une voiture thermique pendant les longues années suivantes. Puis un jour, la voiture thermique avait fini par étonner tout le monde, toi y compris

    Alors laisse les éoliennes un peu de temps pour se développer. Aujourd'hui, elles coutent chères, pas pratique, personne n'en a besoin....Mais il se pourrait qu'un jour, elles finiront par t'étonner...ou étonner tes enfants et petits enfants dans 40-50 ans, lorsque les réserves de gaz ne pourront plus faire un pschitttt
    y a quand même une différence importante : la voiture apportait réellement des avantages nouveaux par rapport au cheval, vitesse, autonomie, etc ... L'éolien ne sert qu'à faire ce qu'on sait déjà, de l'électricité , mais plutot moins bien et plus cher que d'autres sources. Il n'y a aucun avantage net à en attendre, et aucun progrès notable à espérer sur l'intermittence. On se rabattra peut etre dessus "faute de mieux" quand les fossiles seront bien plus cher (ceci dit, le coût de l'acier et du béton dont on a besoin pour les éoliennes sera aussi plus élevé...), mais ça ne révolutionnera pas le mode de vie comme l'a fait la voiture.

  11. #10
    polo974

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Mais non...
    S'ils sont morts, alors ils ne sont plus actifs (sauf dans les films où ils peuvent être très actifs...)
    Et donc je n'appuierai pas sur le bouton incinération mais sur le bouton méthanisation, puis plus tard sur le bouton compost
    Ok pour moi (mais pas tout de suite, hein...).

    Citation Envoyé par apertura
    La France exportatrice d’électricité, a-t-elle besoin de dilapider l’argent des assujettis à l’impôt, avec l’éolien maritime, en plus de l'éolien terrestre ?
    Démontre nous (scientifiquement vu que c'est un forum scientifique) déjà ton affirmation...

    (je sens que ça va être dur...)
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...

  12. #11
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    y a quand même une différence importante : la voiture apportait réellement des avantages nouveaux par rapport au cheval, vitesse, autonomie, etc ...
    stp, ne sort pas mon commentaire de son contexte
    Vu ce que coutait un cheval, et vu les performances, la souplesse d'utilisation du cheval, alors nos ancêtres avaient bien rigolé lorsque la 1ere voiture était présentée. Ça coutait cher. Pas pratique. Moins performant. Aucun besoin, il y avait largement assez de chevaux pour couvrir les besoins de cette époque. Ils avaient continuer à rigoler, à douter de l'intérêt d'une voiture thermique pendant les longues années suivantes
    Si on prend la voiture d'aujourd'hui, ou celle de 1950, ou celle de 1920 alors oui, c'est un beau progrès en comparaison avec le cheval
    Mais en 1890, si on devait juger et prendre une décision par rapport à ce qu'on pouvait voir de ses propres yeux, alors il serait propable qu'on aurait déjà condamné l'automobile dès sa naissance


    L'éolien ne sert qu'à faire ce qu'on sait déjà, de l'électricité , mais plutot moins bien et plus cher que d'autres sources. Il n'y a aucun avantage net à en attendre, et aucun progrès notable à espérer sur l'intermittence. On se rabattra peut etre dessus "faute de mieux" quand les fossiles seront bien plus cher
    et c'est bien le but de mes commentaires ici, si jamais tu avais pris la peine d'en lire, comme par exemple
    Le gaz naturel est très abondant et un moindre polluant, son prix actuel est scandaleusement élevé pour cause injustifiée d’indexation sur le pétrole. Les réserves sont de 40ans
    Et dans 41 ans, on ferait quoi?
    ensuite, qu'est il préférable:
    -avoir un peu sous forme intermitent
    -ou pas du tout (...les réserves sont de 40 ans...)


    ceci dit, le coût de l'acier et du béton dont on a besoin pour les éoliennes sera aussi plus élevé...
    tout comme pour construire une centrale thermique à gaz (que préconise notre interlocuteur)



    je résume la question de notre interlocuteur: pour ou contre les éoliennes aujourd'hui alors qu'on dispose de l'élect jusqu'à ne plus savoir quoi en faire (via le nuk principalement)...

    ...chose en quoi je résume les paramètres, valables pour aujourd'hui, mais aussi, et surtout pour demain, ou dans 41 ans...
    1: personne ne veut du nuk
    2: personne ne veut du schiste (celui en France)
    3: personne ne veut voir la situation économique de la France s'aggraver à cause du déficit (en achetant charbon, gaz et pétrole à l'étranger)
    4: personne ne veut diminuer sa consommation d'énergie en général, et d'électricité en particulier (ce qui arriverait le jour où il n'y aura plus de gaz, dans 40 ans selon notre interlocuteur)

    Question: on fait quoi????
    -va t on attendre le dernier moment pour réagir (sachant que toutes les choses mettront des années avant de se perfectionner, avant de devenir intéressant, comme pour la voiture...et peut être pour les éoliennes)
    -ou devrait on profiter de l'abondance de l'énergie aujourd'hui (et donc richesse, et donc marge de manoeuvre), et considérer que les éoliennes aujourd'hui sont à considérer comme une expérimentation, , une recherche et développement, une acquisition d'expérience à petite échelle pour que le jour venu (dans une quarantaine d'années...), qu'on ne soit pas planté dans le mur (plus du tout de fossile, et totalement débutant en éolienne...)

  13. #12
    GillesH38a

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Question: on fait quoi????
    -va t on attendre le dernier moment pour réagir (sachant que toutes les choses mettront des années avant de se perfectionner, avant de devenir intéressant, comme pour la voiture...et peut être pour les éoliennes)
    -ou devrait on profiter de l'abondance de l'énergie aujourd'hui (et donc richesse, et donc marge de manoeuvre), et considérer que les éoliennes aujourd'hui sont à considérer comme une expérimentation, , une recherche et développement, une acquisition d'expérience à petite échelle pour que le jour venu (dans une quarantaine d'années...), qu'on ne soit pas planté dans le mur (plus du tout de fossile, et totalement débutant en éolienne...)
    on peut effectivement partir du principe que toutes les sources d'énergie sont bonnes à prendre, et que les énergies renouvelables, c'est toujours ça de pris pour economiser les fossiles plus tard. Je ne suis pas contre. Mais je ne pense pas que ça permette d'éviter "le mur", justement parce qu'il n'y aura pas de mur brutal, mais une pénurie croissante (ou plutot un rencherissement croissant rendant l'extraction de plus en plus difficile). Rajouter une couche d'éolien ne change pas fondamentalement le tableau - et d'autant plus que plus on s'y prend à l'avance, plus la société sera construire "en tenant compte" de cette couche d'énergie supplementaire et sera tout autant impacté par le déclin. En d'autres termes rajouter une couche constante à une courbe en cloche n'empeche pas que ça reste une courbe en cloche. On gagnera peut etre quelques années au total - au bout de ces quelques années il faudra bien affronter le problème. Surtout que les pénuries ne seront pas essentiellement en électricité, qui peut etre faite de tas de façons différentes.

  14. #13
    polo974

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Toujours cette fixation sur l'acier et le béton...

    On prendra plus d'alu pour remplacer l'acier et moins de béton (pas difficile sur les monstrueuses fondations monolithiques des éoliennes classiques).

    Et si ça manque aux éoliennes, ça manquera aussi ailleurs, donc aux autres centrales ou barrages...
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...

  15. #14
    apertura

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Démontre nous (scientifiquement vu que c'est un forum scientifique) déjà ton affirmation...

    (je sens que ça va être dur...)
    Désolé, Polo974, je croyais être sur un forum public ... La distraction est un de mes péchés mignons.

  16. #15
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    on peut effectivement partir du principe que toutes les sources d'énergie sont bonnes à prendre, et que les énergies renouvelables, c'est toujours ça de pris pour economiser les fossiles plus tard....
    JE N'AI JAMAIS DIT QU'IL FAUT UTILISER DE L'EOLIENNE POUR ECONOMISER DU FOSSILE

    J'ignore à quoi ressemblera notre société dans 50 ans, dans 100 ans.
    J'ignore ce qu'il en sera des technologies ce jour là.

    Ce que je veux dire, c'est que si jamais nos arrière-arrière-arrière grand parents n'avaient pas persisté dans le développement de l'automobile, alors jamais on n'aurait pu avoir les voitures telles qu'on possède actuellement

    Et donc de meme, je ne sais pas quelles seront les possibilités énergétiques dans 50 ans, en technologie et en quantité. J'ignore à quoi ressembleront les éoliennes dans 50 ans, ni à quoi ressemblera notre société lorsque les éoliennes consitueront une part non négligeable dans notre futur mix énergétique. Et donc ce que je veux dire, c'est que si aujourd'hui, on ne met pas un kopek dans les éoliennes, alors dans 50 ans, ce secteur restera toujours au même stade
    Aujourd'hui, les éoliennes sont intermitentes parce que le vent est intermitent. Et dans 50 ans, le vent sera toujours de nature intermitente. Sur ce, je n'ai jamais dit le contraire. Sauf qu'aujourd'hui, les éoliennes ne représente que quelques minables % de notre consommation électrique. Et si on ne fait rien pour lisser autant que possible ces quelques % (autrement que par le gaz), alors on ne saura pas faire non plus si jamais les éoliennes doivent représenter 20% de notre consommation


    Alors revenons à la question initiale
    La France exportatrice d’électricité, a-t-elle besoin de dilapider l’argent des assujettis à l’impôt, avec l’éolien maritime, en plus de l'éolien terrestre ? Qu’en pensez-vous ?
    Alors qu'est ce que j'en pense???
    Je pense que si tous les paramètres de 2011 peuvent continuer éternellement (toujours autant de nuk, autant de gaz, autant de pétrole, autant de charbon), alors qu'est ce qu'on a à s'emmerder pour gaspiller notre fric dans les éoliennes. Faudrait être vraiment con...

    Mais le soucis est que ces paramètres qui rendent notre société telle qu'on connait ne seront plus possibles dans 10, dans 20, dans 50 ans. Et donc l'argent qu'on "gaspille" dans ITER, dans les éoliennes ainsi que dans tout le reste qui n'ont pas de sens économique au jour d'aujourd'hui, il faudrait interpréter cela comme des recherches et développements. Il est propable que cela ne soit pas suffisant, et qu'on va s'écraser sur le mur. Sauf que tout ce qu'on pourra produire ce jour là en plus (grace aux progrès, aux recherches faites dès aujourd'hui, comme "gaspiller" du fric dans les éoliennes ou dans ITER) permettront de rendre cette chute moins dure...

  17. #16
    apertura

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    J'ignore à quoi ressemblera notre société dans 50 ans, dans 100 ans.

    Sauf que tout ce qu'on pourra produire ce jour là en plus (grace aux progrès, aux recherches faites dès aujourd'hui, comme "gaspiller" du fric dans les éoliennes ou dans ITER) permettront de rendre cette chute moins dure...
    A part le nucléaire avec ses inconvénients, et encore ... ? Rien ne pourra être suffisant pour satisfaire les besoins énergétiques, dans 50 ou 100ans.

    La quantité de découvertes scientifiques et technologiques d’aujourd’hui sont au pied d'une courbe exponentielle et l'on ne peut pas imaginer ce qu'elles seront demain.

    L'humanité a du génie, à condition qu'elle ne fasse sauter la planète avant.

  18. #17
    f6bes

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    A part le nucléaire avec ses inconvénients, et encore ... ? Rien ne pourra être suffisant pour satisfaire les besoins énergétiques, dans 50 ou 100ans.

    La quantité de découvertes scientifiques et technologiques d’aujourd’hui sont au pied d'une courbe exponentielle et l'on ne peut pas imaginer ce qu'elles seront demain.
    Bj r à toi,
    Faudrait savoir:
    "..rien ne pourra satisfaire...etc" (tu te bases sur quoi ?)
    ET deux lignes plus loin,
    "...les découvertes scientifiques et techno ...etc..."

    J'appele cela une contradiction !!

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  19. #18
    gallizour

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Il n'y a pire aveugle que celui qui a décidé de ne pas voir...

  20. #19
    apertura

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bj r à toi,
    Faudrait savoir:
    "..rien ne pourra satisfaire...etc" (tu te bases sur quoi ?)
    ET deux lignes plus loin,
    "...les découvertes scientifiques et techno ...etc..."

    J'appele cela une contradiction !!A+
    Ce sont deux hypothèses qui se déroulent en des temps différents

  21. #20
    polo974

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    Désolé, Polo974, je croyais être sur un forum public ... La distraction est un de mes péchés mignons.
    Un forum public ne veut pas obligatoirement dire un espace où on peut affirmer n'importe quoi.
    Ce n'est pas un débat politique où on laisse les gens délirer avec les pourcentages.
    Rien ne pourra être suffisant pour satisfaire les besoins énergétiques, dans 50 ou 100ans.
    La quantité de découvertes scientifiques et technologiques ... et l'on ne peut pas imaginer ce qu'elles seront demain.
    belle contradiction, comme l'a remarqué f6bes.

    edit: trop drôle la réponse sur les temps différents (futur et demain...)
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...

  22. #21
    polo974

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par gallizour Voir le message
    juste pour remettre les pendules à l'heure:
    <liens sur importation d'élec en 2009>
    Et la France a de nouveau exporté en 2010...

    De toute façon, comme la donne comptable entre aussi en jeu, ça ne présume pas grand chose sur le technique (potentiel de production).
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...

  23. #22
    apertura

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Un forum public ne veut pas obligatoirement dire un espace où on peut affirmer n'importe quoi.
    On compte sur toi, polo974, pour animer le débat scientifique !

    Alors, ce n'est plus un forum scientifique, mais public maintenant ?

  24. #23
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    mais il serait pratique de ne pas se focaliser sur 1 mois et prendre cela comme une généralité, ou même une tendance

    Bilan 2009
    http://www.rte-france.com/uploads/Me...ec_2009_12.pdf
    quand même 25 694 GWh exporté, et ce malgré le bilan négatif du mois d'octobre -458 GWh importé

    et le bilan 2010
    http://www.rte-france.com/uploads/Me...se_2010_v2.pdf

  25. #24
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    La quantité de découvertes scientifiques et technologiques d’aujourd’hui sont au pied d'une courbe exponentielle et l'on ne peut pas imaginer ce qu'elles seront demain.
    Sais tu la différence entre CERTITUDE et POSSIBILITE?

    Si on ne fait rien, alors on ne trouvera rien: ça, c'est une certitude

    Mais ce n'est pas parce qu'on va chercher qu'on va obligatoirement trouver un résultat

  26. #25
    skept

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    La France exportatrice d’électricité, a-t-elle besoin de dilapider l’argent des assujettis à l’impôt, avec l’éolien maritime, en plus de l'éolien terrestre ? Qu’en pensez-vous ?
    (...)
    D'un point de vue comptable, non, elle n'a pas besoin de le faire. Mais c'est une question essentiellement politique et économique, donc plutôt HS sur ce forum.

  27. #26
    polo974

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par apertura Voir le message
    On compte sur toi, polo974, pour animer le débat scientifique !

    Alors, ce n'est plus un forum scientifique, mais public maintenant ?
    Depuis quand l'un empêche l'autre...

    Donc sur quelle base peux-tu affirmer le terme "dilapider".
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...

  28. #27
    arbanais83

    Unhappy Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Depuis quand l'un empêche l'autre...

    Donc sur quelle base peux-tu affirmer le terme "dilapider".
    Je ne vais pas répondre pour Apertura.
    Le mot dilapider est certes provocateur et un peu fort mais il y a quand même une réflexio à avoir sur l'utilisation des deniers publics.
    Pourquoi vouloir absolument lancer un parc éolien maritime avec les technologies actuelles alors que la pérennité de notre parc nucléaire "centrale régulièrement prolongée" nous permet de " sauter les étapes intermédiaires et laisser les autres essuyer les plâtres"
    Par rapport à certains pays ayant fait d'autres choix nous n'avons pas le couteau sous la gorge.


    1- A-t-on vraiment besoin d'être un acteur majeur de l'éolien ?
    10 milliard c'est cher payé pour une petite fieté nationnnale.
    Peut-on envisager un jour de choisir d'acheter la meilleur technologie des pays qui l'auront développée et lancée avant nous. Nous pourrons dès lors les mettre en concurrence et tirer les prix vers le bas comme le font d'autres pays pour l'aviation ou nos centrales nucléaires.

    2- On ne veut pas perdre notre indépendance et on conserve uniquement la recherche sur l'éolien pour que le jour venu on puisse démarrer avec les meilleurs éoliennes et pas celle construite aujourd'hui qui seront probablement dépassées dans 10 ans.
    Avec 1 milliard dédier à la recherche sur l'éolien cela devrait suffire et coûter 10 moins cher et laisser 9 milliard le jour venu dans 10 ans pour faire les bons choix.

    3-Un parc complet d'éolienne offshore construit avec les techniques d'aujourd'hui est-il vraiment nécessaire aujourd'hui ?

    Pour la production d'énergie qu'il va apporter ? ( je pense que l'on peut encore s'en passer en en vendant un peu moins aux autres )

    Pour savoir comment cela fonctionnera réellement in situ à l'échelle industrielle en couplant le tout au réseau ?

    4-Dans 10 ans si cela se trouve le prix et le rendement du photo-voltaïque pourra être une alternative qui permettra de penser différemment sur la répartition des différentes sources d'énergie.

    Dépenser 10 milliards aujourd'hui et s'apercevoir dans 10 ans que l'on pouvait faire beaucoup mieux avec ces 10 milliards.
    C'est pas trop grave quand on pas le choix et que le besoin est urgent comme pour certains pays désirant trouver rapidement des énergies alternatives.
    C'est un peu couillon sachant que l'on pouvait se permettre d'attendre pour faire des choix avec davantage de recul.

  29. #28
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Je ne vais pas répondre pour Apertura.
    Le mot dilapider est certes provocateur et un peu fort mais il y a quand même une réflexio à avoir sur l'utilisation des deniers publics.
    Pourquoi vouloir absolument lancer un parc éolien maritime avec les technologies actuelles alors que la pérennité de notre parc nucléaire "centrale régulièrement prolongée" nous permet de " sauter les étapes intermédiaires et laisser les autres essuyer les plâtres"....
    -pour certaines choses, on peut laisser les autres s'essuyer les platres en effet

    -pour d'autres choses, ils se pourraient que les autres pays puissent découvrir des nouveautés, y mettent un brevet et nous baisent la gueule le jour venu. L'énergie abondante et pas chère est une des conditions d'avoir une activité économique et industrielle performante. Alors l'autre pays (détenant ce brevet) pourrait nous laisser utiliser sous licence et lui verser des royalties. Mais ils pourraient aussi refuser de nous laisser utiliser leur technologie, même avec une royaltie en or massif, et ce dans le but de plomber notre industrie

    -et enfin, il y a des choses que les autres pays ne pourront jamais faire pour nous. On sait tous que si le vent ne soufle pas, alors il n'y aura pas d'élect. Et si aujourd'hui, l'absence de 1-2% n'a que peu d'importance (par exemple avoir entre 0 et 5 GW de puissance) , il n'en sera pas de même dans le futur (entre 0 et 50 GW de puissance).
    Contre l'absence de vent, on n'y peut rien (à ce stade). En revanche, il s'évère que la France possède 3 zones de vents différents. Aussi statistiquement (sauf cas extreme et rare), le vent peut baisser dans une région mais pas dans une autre, et augmenter dans la 3eme. Et donc pour connaitre le bilan de production de ces 3 zones simultannées, pour connaitre leur complémentarité, seul une implantation française pourra le permettre. Ce ne seront pas des éoliennes au Portugal, au Danemark et en Espagne qui pourront permettre à la France de tirer une conclusion pour ses 3 zones (mer du nord, atlantique et méditerrannée DE LA FRANCE)

  30. #29
    gallizour

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    On peu toujours discuter entre nous de qu'elle option il faudrait prendre demain. on peu parler de l’opportunité de développer l’éolien...
    Mais sans être devin je peu dire que le score des verts au prochaines élections va être décisif pour les choix énergétique.
    Désolé pour le H.S.
    De toute façon l'éolien d'ici 3 a 5 ans va être compétitif avec la production d'électricité fossile (gaz pétrole charbon) a cause d u progrès technique de l'éolien et du développement des pays émergents qui vont faire monter les prix de l'énergie.
    Même en France dans l'opinion publique le nucléaire c'est has been et ce n'est que 16% de l'énergie primaire consommée(n'oubliez pas votre 4x4 et votre chaudière fuel.
    Il n'y a pire aveugle que celui qui a décidé de ne pas voir...

  31. #30
    wizz

    Re : Energie éolienne maritime et terrestre

    Citation Envoyé par gallizour Voir le message
    De toute façon l'éolien d'ici 3 a 5 ans va être compétitif avec la production d'électricité fossile (gaz pétrole charbon) a cause d u progrès technique de l'éolien et du développement des pays émergents qui vont faire monter les prix de l'énergie.
    Et donc on pourra suprimer les subventions (directe et indirecte), les projets menés par l'Etat. Dans 3-5 ans, puisque l'électricité éolienne sera compétitive, alors les industriels s'y lanceront à titre privé, de même pour les particuliers...
    Bon, rendez vous dans 3- 5 ans, chose dont je ne manquerai pas de rappeller


    Mais sans être devin je peu dire que le score des verts au prochaines élections va être décisif pour les choix énergétique.
    ...et le prix du kWh vendu aux consommateurs (directement, et indirectement, c.a.d via les biens de consommation, via les emplois dans l'industrie qui consomment aussi de l'élect, de préférence pas chère) , qui je rappelle sont aussi des électeurs, risqueront de faire infléchir la décision finale de ces Verts si jamais ils désirent se faire réélire. Et dans l'hypothèse de persévérence de leur part, il sera à parier que les électeurs porteront leur choix sur un candidat concurent promettant de défaire ce que les verts auront fait

    Par exemple les dettes sont un fardeau pour la France..et pour la génération future. Dans leur intérêt, il convient de réduire cette dette. Jusque là, je ne pense pas que tu diras le contraire
    Imagine que notre président Nicolas va imposer des changements dans la manière de gérer le pays pour le ramener dans le droit chemin (moins de dette): augmentation des impots, réduction des dépenses publiques, suppression des écoles et hopitaux... (bref, c'est ce que fait le gouvernement grec). Alors dis moi, en mai 2012, vas tu voter pour Nicolas ou vas tu voter pour un autre candidat qui aura basé sa campagne d'élection sur un thème opposé...

    Voilà. Ce sera pareil pour l'énergie. Le Français de base est habitué à un certain mode de vie. Modifier ce paramètre, en rendant sa vie plus difficile, le Français de base n'acceptera pas, et le fera savoir (demande à Juppé...)


    Même en France dans l'opinion publique le nucléaire c'est has been
    has been verbalement oui, et surtout avec un approvisionnement inchangé
    Ce que j'aimerai, c'est demander aux même personnes APRES AVOIR ARRETE 3/4 des centrales nucléaires, ayant pour conséquence black out, coupure tournante, restriction et quota. C'est à ce moment là qu'on voit ceux qui sont vraiment des militants actifs et les pignoufs raleurs de service


    ce n'est que 16% de l'énergie primaire consommée(n'oubliez pas votre 4x4 et votre chaudière fuel.
    Ce ne sont pas les 16% ou peu importe
    Ce qui est important de comprendre, c'est que nuk=électricité. Et que pour certains usages, l'électricité est remplaçable (chauffage, eau chaude, four, plaque électrique....) Mais pour d'autres usages, l'électricité n'est pas remplaçable. Or, ces usages réprésentent beaucoup de TWh....

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Energie du champ magnétique terrestre
    Par madingaïa dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 02/04/2011, 15h43
  2. Energie éolienne
    Par djoenis dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/03/2011, 10h08
  3. énergie mécanique d'un satellite terrestre
    Par junior612 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/10/2010, 09h06
  4. Energie éolienne
    Par chaouia dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/02/2005, 21h00