Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Un an dans l'espace !



  1. #1
    wacounda

    Un an dans l'espace !


    ------

    L'astronaute américain Scott Kelly et 2 astronautes russes s'envoleront en 2015 pour une mission inédite d'un an à bord de l'ISS ! Autre aspect inédit de la mission: Scott Kelly a un frère vrai jumeau Mark Kelly, astronaute (retraité) lui aussi !!!! Ce qui devrait permettre d'étudier sans biais les effets d'un séjour prolongé dans l'espace !

    Scott Kelly fait la une du TIME ! Le bel article à lire ici : http://time.com/meet-the-twins-unloc...?pcd=hp-magmod

    on dirait Buzz l'éclair

    -----
    Dernière modification par wacounda ; 18/12/2014 à 20h57.

  2. Publicité
  3. #2
    KLOUG

    Re : Un an dans l'espace !

    Bonjour
    Celui qui ira dans l'espace sera pratiquement certain d'avoir une dose de rayonnements ionisants 100 fois supérieur à son jumeau resté sur terre.
    Après il y a différents effets sur la santé, lié à l'apesanteur.
    Le fait de l'âge devrait aussi avoir un impact.
    Celui qui ira dans l'espace sera plus jeune quand il reviendra (de très très peu).
    A suivre donc !
    Kloug
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  4. #3
    Lomic2

    Re : Un an dans l'espace !

    Citation Envoyé par KLOUG Voir le message
    Le fait de l'âge devrait aussi avoir un impact.
    Celui qui ira dans l'espace sera plus jeune quand il reviendra (de très très peu).
    cet aspect-là sera infinitésimal, surtout en rapport avec l'absence de pesanteur et les rayonnements

  5. #4
    saint.112

    Re : Un an dans l'espace !

    Citation Envoyé par wacounda Voir le message
    L'astronaute américain Scott Kelly et 2 astronautes russes s'envoleront en 2015 pour une mission inédite d'un an à bord de l'ISS ! Autre aspect inédit de la mission: Scott Kelly a un frère vrai jumeau Mark Kelly, astronaute (retraité) lui aussi !!!! Ce qui devrait permettre d'étudier sans biais les effets d'un séjour prolongé dans l'espace !
    Rester un an ou plus dans l'espace n'a rien d'inédit, les Soviétiques l'ont déjà fait plusieurs fois, ce qui a permis de constater les dommages causés par l'impesanteur. Il n'y a donc pas grand chose à apprendre de ce côté.
    De plus ça s'appelle de l'expérimentation humaine ce qui, sur le plan éthique, est assez contestable même avec des volontaires.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  6. #5
    Bluedeep

    Re : Un an dans l'espace !

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    De plus ça s'appelle de l'expérimentation humaine ce qui, sur le plan éthique, est assez contestable même avec des volontaires.
    En dehors du fait que c'est totalement HS, j'ai toujours trouvé ce genre d'affirmation absolument révoltante : n'importe quel esprit normalement constitué ne peut que considérer que seul l'expérience sur des spécimens appartenant à l'espèce bénéficiant du résultat de l'expérience est éthiquement acceptable. Ici, comme dans la plupart des domaines d'ailleurs, seule l'expérimentation humaine acceptable.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    saint.112

    Re : Un an dans l'espace !

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    En dehors du fait que c'est totalement HS, j'ai toujours trouvé ce genre d'affirmation absolument révoltante : n'importe quel esprit normalement constitué ne peut que considérer que seul l'expérience sur des spécimens appartenant à l'espèce bénéficiant du résultat de l'expérience est éthiquement acceptable. Ici, comme dans la plupart des domaines d'ailleurs, seule l'expérimentation humaine acceptable.
    Ce sont les considérations éthiques qui te mettent dans cet état ? L'éthique n'est pas du tout HS sur ce site.

    C'est d'avoir fait fi de toute considération éthique qui a conduit aux pires dérives sous prétexte scientifique. Ça a donné lieu à ce qu'on a appelé le Code de Nuremberg, dont voici un extrait :
    1. Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. […]
    2. L’expérience doit être telle qu’elle produise des résultats avantageux pour le bien de la société, impossibles à obtenir par d’autres méthodes ou moyens d’étude, et pas aléatoires ou superflus par nature.
    3. L’expérience doit être construite et fondée de façon telle sur les résultats de l’expérimentation animale et de la connaissance de l’histoire naturelle de la maladie ou autre problème à l’étude, que les résultats attendus justifient la réalisation de l’expérience.
    4. L’expérience doit être conduite de façon telle que soient évitées toute souffrance et toute atteinte, physiques et mentales, non nécessaires.
    5. Aucune expérience ne doit être conduite lorsqu’il y a une raison a priori de croire que la mort ou des blessures invalidantes surviendront ; sauf, peut-être, dans ces expériences où les médecins expérimentateurs servent aussi de sujets.
    6. Le niveau des risques devant être pris ne doit jamais excéder celui de l’importance humanitaire du problème que doit résoudre l’expérience.
    7. Les dispositions doivent être prises et les moyens fournis pour protéger le sujet d’expérience contre les éventualités, même ténues, de blessure, infirmité ou décès.
    Si le point 1. est trivial il ne dispense pas de respecter les suivants.
    Dans le cas des points 2. et 3. je ne vois pas bien ce que cette expérience peut apporter à la société et plus généralement à l'humanité souffrante.
    Pour les autres points il faut rappeler que, contrairement à ce que laisse entendre l'article cité, les effets de l'impesanteur ont été constatés depuis longtemps sur les cobayes humains soviétiques et par conséquent :
    • Il n'y a rien à apprendre qu'on ne sache déjà. Les effets de l'impesanteur sur le squelette, sur les muscles et en particulier sur le muscle cardiaque, etc., ne sont pas probables ou stochastiques, ils sont déterministes et dans bien des cas irréversibles.
    • Il ne s'agit pas de risques comme les effets secondaires, plus ou moins indésirables, d'un nouveau médicament. Est-ce qu'on va mettre quelqu'un dans le cœur d'un réacteur nucléaire pour étudier les effets des radiations sur le corps humain ?
    • L'intérêt de la manip est nul.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  9. Publicité
  10. #7
    Enzo70

    Re : Un an dans l'espace !

    très bel article merci wacounda

  11. #8
    vincent66

    Re : Un an dans l'espace !

    Et le frère sur Terre s'empiffra de hamburgers et ailes de poulets rien que pour nous faire parler...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 04/06/2014, 10h42
  2. convergence dans un espace topologique et dans un espace métrique
    Par zaskzask dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/03/2014, 08h47
  3. Réponses: 29
    Dernier message: 05/01/2014, 21h49
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 22/01/2010, 13h14
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 11/09/2005, 22h11