Répondre à la discussion
Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 95

Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?



  1. #61
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?


    ------

    Citation Envoyé par kaolin Voir le message
    Salut
    Je suis toujours aussi sidéré par les théories socio-psychologiques que l'on colporte, par la propension des arguments qui vantent les canulars en oubliant les faits inexpliqués...
    Cordialement
    Bonsoir

    Je suis d'accord avec toi dans une certaine mesure mais
    on ne peut omettre d'inclure la dimension humaine dans
    l'équation et donc oui l'aspect psychologique a sa place
    car l'homme est directement impliqué.
    Sinon, bien entendu que le phénomène doit être pris au
    sérieux et que tout expliquer avec des théories socio-psy' n'arrangera rien.

    Cordialement,
    Europa

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    invite87654345678
    Invité

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Sakut

    Bien sûr la dimension humaine est à prendre en considération. Mais elle n'a pas beaucoup d'incidence dans les enregistrements des moniteurs radars...

    Et dans ces denriers cas, alléguer qu'il s'agit de spectres relève du refus pur et simple d'étudier le phénomène.

    Tout ne s'explique pas par des phénomènes astronomiques ou physiques encore inconnus. Je ne connais aucun parhélie, de comète ou de nuage qui soit capable de foncer à des milliers de km/h et pratiquer un virage à angle droit, voir de revenir en arrière...

    Même nos avions les plus performants en sont incapables. Je vous parlerais bien de la rentrée atmosphérique du 05 novembre 90 mais je craindrais de vous lasser.

    Cordialement

  4. #63
    halman

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Plutot que de supputer s'ils existent ou pas, si on les a vu ou pas, si ils sont parmi nous ou pas dans ces discussions stériles et qui n'avancent à rien.

    Pourquoi ne pas passer aux choses sérieuses et participer à un programme scientifique de recherche d'intelligense extraterrestre : le SETI, en utilisant la plateforme de calcul pargagée BOINC et participer au SETIATHOME de recherche de signal extraterrestre utilisant les radio telescopes.

    C'est du sérieux, c'est du scientifique.

    Depuis 1999 nous en sommes à plusieurs millions d'années de calculs par ordinateurs, le plus grand calcul jamais fait par l'espèce humaine.

    http://boinc.berkeley.edu/

  5. #64
    halman

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par kaolin Voir le message
    Bonjour

    J'ai déjà dis que je n'irais pas plus loin dans le débat qui "hérisse" la plupart, mais il faut quand même se poser quelques questions élémentaires.

    Les témoins dignes de foi ne sont pas seulement ceux qui ont vu des objets insolites, mais ceux qui ont subis des lésions sévères à l'approche de ces objets (brûlures, irradiations, perte de mémoire, etc...), - il y a eu des cas mortels) sans compter ceux qui en ont photographié dans des conditions accrobatiques.
    Si l'on doit considérer que notre vision nous trompe, elle trompe des témoins de culture, d'intellect et d'obédience multiples.
    Pourquoi les objets apparaissent-ils à un paysan chinois d'une province reculée qui n'a jamais entendu parler d'ovnis ? Pourquoi Mr Poher directeur de CNES à l'époque a-t-il créé le GEPAN, si ce n'est pour répondre à une vague grandissante d'observation en France ? Pourquoi Mr Gallet, Ministre de la Défense de l'époque a-t-il pris la chose au sérieux au point d'affirmer qu'il fallait étudier sérieusement le problème ?

    C'est tout
    Cordialement
    J'ai bien une réponse, mais je ne crois pas qu'elle vous plaise beaucoup.

    Opium du peuple.

    Pour les occuper.

    Si des extra terrestres découvraient la Terre.
    Forcement, de part leur supériorité technologique, je ne pense pas qu'on les interresserait beaucoup.
    Sinon en tant qu'espèce exotique attardée dont ils convient de ne pas interférer avec.
    Donc il ne se feraient pas connaitre.
    Donc même s'ils existent, ils ne se montreraient surtout pas.
    C'est le premier principe des étnhologues, ne jamais interférer avec un groupe inconnu.

  6. #65
    invite87654345678
    Invité

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Bonjour

    A halman
    Pour le premier message, SETI n'est qu'une partie de la solution éventuelle. Elle consiste à observer et recueillir des données dans l'écoute des fréquences radios des autres systèmes solaires, en analysant ce qui est très loin, alors que les manifestations d'ovnis s'effectuent dans notre espace.
    C'est comme si on voulait observer des oiseaux avec un télescope...

    Second message, opium du peuple, pour les occuper... c'est le type même de réaction qui me désole. Et elle ne répond pas aux enregistrement radar que certains semblent vouloir absolument occulter...
    Un radar, c'est une machine. Il enregistre les échos des objets physique en vol. A moins qu'on ne les ai fait fumer la moquette eux aussi... Ou alors c'est quelqu'un qui a inventé un jeu vidéo d'un nouveau style et qui a piraté tous les terminaux.
    Il aurait de la suite dans les idées le farceur parce qu'il aurait commencé avant même l'invention de l'électronique !

    Codialement

  7. #66
    Ryuujin

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    C'est pour cette raison que l'esprit impressionne les écrans de radar ?
    qui a lu ces écrans de radar ?

    Moi pour ce genre de truc, il me faut des enregistrements, sinon ça reste du témoignage soumis à une grosse part inbconsciente ( ou non ) d'imagination.

  8. Publicité
  9. #67
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    qui a lu ces écrans de radar ?

    Moi pour ce genre de truc, il me faut des enregistrements, sinon ça reste du témoignage soumis à une grosse part inbconsciente ( ou non ) d'imagination.
    Salut.

    Là, il ne faut pas éxagérer non plus, regardes la vidéo sur les F16 en Belgique, non seulement ils ont gardé l'enregistrement mais des gradés l'affirment et ce n'est qu'un cas parmis tant d'autres ou les enregistrements des échos radars sont disponibles.

    http://www.youtube.com/watch?v=pyhy6IsQBko
    http://home.nordnet.fr/~phuleux/analyse.htm

    Je conseil à ceux qui n'ont pas vraiment fait de recherches sur le sujet de modéré leurs propos car vous y gagnerez en crédibilité.

    Et pour finir oui certains des PAN sont des phénomènes physiques car ils sont visible au radar et en visuel, affirmer le contraire relève d'une obsession irrationnelle.

    Il faut juste que plus de scientifiques étudient ce sujet
    sans être montré du doigts par ceux qui croient tout savoir.

    Les PAN sont donc une réalité physique, reste à savoir ce qu'ils sont. Si les PAN n'existaient pas, il n'y aurait pas
    toutes ces cellules de recherches gouvernemental.

    Cordialement,
    Europa

    ps : je conseil la lecture : "Les objets volants non identifiés" de Bernard Thouanel""
    http://www.rr0.org/ThouanelBernard.html
    Cet ouvrage recense + 100 cas dans le milieux de l'aéronautique et nombre d'entre eux avec des contacts radars...

  10. #68
    Ryuujin

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    certes, mais que trouve t'on lorsqu'on étudie ces enregistrement ?

    l'exemple que tu cites précisément :

    http://home.nordnet.fr/~phuleux/deschos.htm

    . DES ECHOS RADAR D'ORIGINE METEOROLOGIQUE
    on y découvre que ces radars ont eux aussi leurs petits soubresauts d'originalité.

  11. #69
    invite87654345678
    Invité

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    C'est ce que je disais, les radars ont pêté une durite...
    Ils arrivent a capter des phénomènes météos alors qu'ils sont destinés à suivre des objets matériels...
    Tu confonds avec les satellites de Météo France qui ne sont pas destinés du tout à suivre des appareils volants. Juste des nuages et des dépressions...

    Puisque wiki est la bible de l'info...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Objet_v...identifi%C3%A9
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_principales_observat ions_d'ovnis

    Un soir d'été, j'empruntait la A36 venant de Colmar vers Mulhouse. Le ciel était couvert lorsqu'à l'ouest, élévation env 70°, j'aperçois 3 feux placés en triangle. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'un gros porteur en approche de l'aéroport de Mulhouse Bâle. Mais lorsque les trois "phares" sont passés au-dessus de moi, il ne m'a pas été possible de distinguer la forme de l'appareil. Il s'agissait de 3 lumières placées en triangle qui défilaient dans le ciel à équidistance.
    Si je n'avais pas su de quoi il s'agissait, j'aurais vraiment flippé.
    Le gamin de 9 ans qui a vu passé des "gomettes" en formation le soir du 03 novembre 90 lors de la fameuse rentrée atmosphérique de l'étage de fusée Gorizont, n'a pas paniqué. La collègue qui a vu le ciel s'assombrir lors du passage d'un engin silencieux grand comme un terrain de foot-ball, a eu un peu peur ce soir là.

    Comme quoi, nous ne sommes pas égaux devant l'inconnu lorsqu'il se présente. Mais il n'est pas "scientifique" de nier son existence. Le rejeter en bloc relève de l'obscurantisme, comme il relève du sectarisme de vouloir le faire admettre sans preuves.
    Mais les preuves il faut avoir envie de les chercher...
    Quand on arrive à produire des témoignages de gens qui ne se connaissent pas et qui se recoupent, et quand on a épuisé toutes les vérifications classiques (avions, nuages, phénomènes météo...), on est bien obligé à un moment donné, de convenir qu'il y a quelque chose d'autre.

    Et dans les archives du CNES il y a des cas qui résistent aux analyses et aux détracteurs les plus virulents.

  12. #70
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    certes, mais que trouve t'on lorsqu'on étudie ces enregistrement ?
    l'exemple que tu cites précisément :
    http://home.nordnet.fr/~phuleux/deschos.htm
    on y découvre que ces radars ont eux aussi leurs petits soubresauts d'originalité.
    Bonsoir Ryuujin

    J'attendais une réaction concernant cette étude que j'ai cité et justement j'ai voulu le faire pour fournir un élément de plus et pas des moindres, celui du problème des échos fantômes concernant les radars doppler multifonctions.

    Effectivement, ce problème affecte occasionnellement les RDM (radars) au sol mais aussi embarqués et ce lorsque certaines conditions sont réunient.

    Il faut donc faire entrer ce facteur dans l'équation du problème et si ce dernier n'est pas appuyé par des confirmations visuelles alors il s'agit que d'un vrai faux retour (écho fantôme) ou d'un PAN invisible.
    Dans le cas précis de nos amis Belges, le phénomène a débuté par des confirmations visuelles puis radar sol & air puis de nouveaux par des confirmations visuelles.

    De nombreux cas appuyés par les documents officiels de l'époque font état de confirmations radars et visuels dans le monde de l'aéronautique civile et militaire.
    La crédibilité des témoignages provenant des pilotes militaires est très élevée.

    Cordialement,
    Europa

    Quand je vois un homme engoué de la raison, je parie qu'il n'est pas raisonnableVauvenargues, Réflexions et maximes

  13. #71
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par kaolin Voir le message
    =Le rejeter en bloc relève de l'obscurantisme, comme il relève du sectarisme de vouloir le faire admettre sans preuves.
    Bonsoir kaolin

    C'est beau !!

    Cordialement,
    Europa

    2 excès : exclure la raison, n'admettre que la raisonBlaise Pascal, Pensées

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaise_Pascal

  14. #72
    cuda71

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    vous ne vous êtes jamais promené de nuit en forêt ?

    seul, il arrive couramment qu'on croie voir quelque chose sans être sûr, et qu'on finisse par le voir carrément...alors qu'il y a rien.

    En groupe, c'est pire encore ; il suffit qu'un seul montre une souche en demandant si c'est un sanglier, et tout le monde voit le sanglier...

    L'imagination est très présente, jusque dans notre vue, et elle est très communicative.
    Bonsoir,

    je pensais plutôt a un groupe de 3 ou quatre personnes qui vois 10 metres au dessu de leur tete des gros spot rouges..

    Dans ce cas difficiles de confondre avec autre choses des spots orages ça reste des sports oranges....non ???

  15. Publicité
  16. #73
    JPL

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par cuda71 Voir le message
    je pensais plutôt a un groupe de 3 ou quatre personnes qui vois 10 metres au dessu de leur tete des gros spot rouges..

    Dans ce cas difficiles de confondre avec autre choses des spots orages ça reste des sports oranges....non ???
    Ça a pourtant l'air facile de confondre : à te lire on ne sait plus si c'est rouge, orange ou orage, et si c'est des spots ou des sports !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #74
    cuda71

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Ça a pourtant l'air facile de confondre : à te lire on ne sait plus si c'est rouge, orange ou orage, et si c'est des spots ou des sports !

    oups me suis tout trompé

    C'est un orage orange peut etre

  18. #75
    bardamu

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Bonsoir Ryuujin

    J'attendais une réaction concernant cette étude que j'ai cité et justement j'ai voulu le faire pour fournir un élément de plus et pas des moindres, celui du problème des échos fantômes concernant les radars doppler multifonctions.

    Effectivement, ce problème affecte occasionnellement les RDM (radars) au sol mais aussi embarqués et ce lorsque certaines conditions sont réunient.

    Il faut donc faire entrer ce facteur dans l'équation du problème et si ce dernier n'est pas appuyé par des confirmations visuelles alors il s'agit que d'un vrai faux retour (écho fantôme) ou d'un PAN invisible.
    Dans le cas précis de nos amis Belges, le phénomène a débuté par des confirmations visuelles puis radar sol & air puis de nouveaux par des confirmations visuelles.

    De nombreux cas appuyés par les documents officiels de l'époque font état de confirmations radars et visuels dans le monde de l'aéronautique civile et militaire.
    La crédibilité des témoignages provenant des pilotes militaires est très élevée.

    Cordialement,
    Europa

    Quand je vois un homme engoué de la raison, je parie qu'il n'est pas raisonnableVauvenargues, Réflexions et maximes
    Bonjour,
    cas typique de paralogismes assez agaçant :
    Ce monsieur donne une explication à peu près compréhensible aux observations visuelles et des radars : "Tout cela résultait de conditions météorologiques très exceptionnelles. Je le savais déjà pour les radars au sol. Pour les radars des F-16, cela résultait du fait que les "nuages invisibles" sont des cibles molles qui se comportent autrement que les cibles dures habituelles (II.406). Les gendarmes avaient observé des réfractions atmosphériques en lumière visible, parce que des cellules d'air humide et chaud, isolées les unes des autres, s'interposaient parfois entre les gendarmes et le ciel étoilé (II.408)"

    Mais comme ça ne suffit pas, il trouve 2 cas qu'il ne s'explique pas.
    Il a une série ponctuelle d'échos et les relie en une trajectoire, commence à dire "objet" avec les guillemets puis objet sans les guillemets, ensuite "objet volant" et finalement "Il résulte d'un très grand nombre d'observations que les OVNI relèvent d'une technologie que nous ne connaissons pas. Elle est probablement d'origine extraterrestre, mais cela reste une hypothèse à démontrer".
    Il n'a aucun élément pour passer des mirages atmosphériques à l'idée d'objet volant technologique, sans parler de l"'hypothèse" extraterrestre, mais ne s'embarrasse pas de ce manque.
    Tant qu'à imaginer (à défaut de données exploitables), un scientifique normal aurait évoqué des possibilités cohérentes avec l'explication générale. Par exemple, pourquoi pas une onde de pression se diffusant dans les couches atmosphériques et provoquant un écho mouvant ? 800-900 km/h, ça semble pas mal pour une onde de type sonore.

    Et il suffit de voir tout son discours science-fictionnesque sur la technologie des soucoupes volantes pour penser qu'à défaut de rester scientifique jusqu'au bout, il ait voulu trouver quelque chose qui alimente son moulin à OVNI extraterrestres, surtout quand il apparaît que sa revue vit de ça.

    Toutes ces pratiques rhétoriques sont typiques des pseudo-sciences : on commence par du scientifique pour asseoir une légitimité, on passe au "et si..." et on finit dans la littérature fantastique.

    Note de modération :
    l'article 6 de la charte, interdisant les discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles, il est fortement conseillé de s'assurer du caractère pleinement scientifique des liens qu'on donne, sous peine de fermeture.
    Il n'est d'ailleurs pas exclu que ce premier débarquement extraterrestre ne provoque un inopiné phénomène de fermeture de la discussion...
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  19. #76
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par bardamu Voir le message
    Bonjour,
    cas typique de paralogismes assez agaçant :

    Note de modération :
    l'article 6 de la charte, interdisant les discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles, il est fortement conseillé de s'assurer du caractère pleinement scientifique des liens qu'on donne, sous peine de fermeture.
    Bonsoir.

    Paralogisme :

    Un paralogisme est un raisonnement faux qui apparaît comme rigoureux, mais où le locuteur est de bonne foi, contrairement au sophisme.

    Dans la critique de la raison pure, Kant a identifié les paralogismes comme étant des illusions de la raison.

    Le paralogisme peut aussi être défini par une capacité à agir parallèlement à la logique, nécessitant une manifestation de raisonnement logique, mais tout de moins sans être une conclusion logique pour autant. Ce qui aurait été une conclusion due à une cause logique. Le paralogisme est donc une capacité de réflexion hors des limites de la logique, aussi défini par « parallèle à la logique ». Exemple : « choisir un chemin au hasard ».
    Tout d'abord chapeau pour ton raisonnement qui me laisse perplexe et en plus j'ai appris un mot et pas des moindres.

    Je tiens sincèrement à m'excuser si le lien dont j'ai fait part semble douteux car à la base, j'avais cité cette étude (pseudo) dans le but de faire apparaître un facteur supplémentaire, plus précisément celui des échos radar fantômes.

    Ceci étant, le GEIPAN et tout autres organisme sérieux
    ne peut être mis en cause dans le recensement et l'archivage des PAN.

    Les PAN sont une réalité et ils méritent une attention approfondie qui ne peut que faire évoluer la science de part la magnitude et la diversité des domaines scientifiques que l'étude de ce phénomène requiert.

    Je me suis inscrit dans ce forum dans le but de confronté
    mes idées mais aussi et surtoût d'apprendre et sur ce coup là, bravo bardamu et merci pour m'avoir laissé entrevoir les subtilitées du discernement de l'information.

    Cordialement,
    Europa


    Comme il est bon parfois d'avoir tord
    . Europa Tout le temps par contre...

  20. #77
    invite87654345678
    Invité

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Bonjour

    C'est ce que je disais : obscurantisme scientifique et sectarisme ovniesque
    Si tant d'organismes gouvernementaux, dont les militaires qui ont été les premiers parce qu'ils craignaient que ces engins étaient des prototypes ultrasecrets d'une nation ennemie, s'y sont intéressés, c'est qu'il y a quelque chose.
    Et celui qui veut le nier n'est qu'un psycho scientologue à la petite semaine.
    C'est invraisemblable que les traces physiques laissées au sol, ainsi que les transformations biologiques des végétaux qui se sont trouvés dans le champ de ces objets vous laissent indifférents.
    Il y a des cas également où l'armée a dépêché des militaires pour tenter de comprendre ce qui se passait dans une région isolée du Brésil où il y a eu des morts par attaques d'ovnis !
    En Chine, des paysans ont marché des journées entières pour apporter le témoignage de ce qu'ils avaient vu sans l'appât d'une prime quelconque qu'ils pouvaient toujours rêver !
    Si la Science avec un S voulait se donner la peine de comprendre en "inventant" une physique différente, on parviendrait peut être à avoir un début de réponse.
    Il n'est absolument plus question d'hallucinations collectives lorsque des témoins placés à des endroits différents et distants de quekques km, racontent le même phénomène.
    C'est des observations incompréhensibles de ce type qui ont permis de détecter ce que l'on appelle des "crashs de rien". Plusieurs témoins, parfois des dizaines, voient un avion de tourisme se crasher (deux en Alsace à un an d'intervalle). Après déclanchement du plan SATER (secours aérien et terrestre) par le Préfet du département, les gendarmes, la Sécurité Civile et des volontaires par centaines ont tenté en vain de retrouver l'appareil dont aucun ne manquait à l'appel ni en France, ni en Suisse, ni en Allemagne !
    Et pourtant des gens dignes de foi ont vu un bimoteur se viander dans les arbres !
    C'est plus facile de rejeter en bloc, de classer tout cela dans le dossier des niaiseries, que d'essayer de trouver une explication rationnelle...
    Bien sûr il y a eu des supercheries. Mais si peu par rapport au nombre d'observations réelles. Et les clichés pris alors que les manipulations photographiques n'étaient pas encore à l'ordre du jour ? Et les dirigeables observés par des milliers de personnes aux Etats Unis alors même que le premier Zeppelin n'avait même pas encore vu le jour ?
    Mais bon, j'arrête là, la discussion est stérile. Il n'est pas possible de discuter sereinement. Il y a les pros et les antis. Ceux qui s'interrogent comme moi ou Europa 73 sont marginaux...
    Cordialement

  21. #78
    SKyFire

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Hello le monde !

    Voila je m'interesse au phenomeme des PANs depuis tout petit Et j'ai vu des milliers de videos ou de photos a ce sujet mais j'en arrive a un point ou je me dis que tant qu'ils ( les amis de l'espace ) ne viendront pas de façon officiel , jamais on aura de reponse....

    Pourtant j'ai ete un inconditionnel de ce genre d'evenement
    en y croyant dur comme fer mais je me suis resigner a attendre.. attendre ce moment magique ou tragique....

    Ce que je pense personnelement c'est que si Un ou plusieurs gourvenement savent quelque chose de concret a ce sujet il ne le dira pas.

    Surtout qu'a mon humble avis la majorité des pans sont de source humaine et non extra terrestre

    Enfin voila j'aurai tellement d'autre chose a dire mais je suis presque degouté de tout ce qui entoure le phenomene ovnis qui est pourtant un sujet magnifique

    pour finir que pensez vous de ca

    http://www.dailymotion.com/video/x87...ovni-a-phoenix

    Voila @++

    ps: je viend bien la difference entre Pan et E.T ^^

  22. Publicité
  23. #79
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Bonsoir.

    Tout d'abord, j'aimerai vous faire part de ma vision des choses.

    Le Cnes ainsi que le Sepra puis le Gepan et pour finir le Geipan on tous contribué à faire sortir ce sujet (PAN) du carquant dans lequel il était engoncé.
    En d'autres termes en lui donnant une forme de légitimité et ce en le faisant sortir des schémas de la S.F pour rallier le domaine de la science.

    Ce qui permettra à d'autres chercheurs d'analyser les données dont on dispose déjà afin de créer un ou plusieurs protocoles adaptés à l'étude de ces phénomènes et ce sans susciter la moquerie ou une quelquonque rétrogradation au rang de gentil illuminé.
    Mais, comme dans beaucoup de cas, il y a un double tranchant car nombreux sont ceux (sectes, ufologues(pas tous), etc...) qui profiterons de cette même légitimité à des fins pécunières.

    Pour revenir au cas cité par Skyfire, "Phoenix lights"
    il s'agit du plus gros "mass sighting" aux Usa.
    Plusieurs explications circulent bien entendu, dont celle de l'armée de l'air US qui prétend qu'il s'agissait de "flares".
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Leurre_(militaire)
    Je tiens à rappeller que les radars militaires n'ont rien détecté ce qui ne prouve rien dans l'absolu mais il fallait le faire savoir.

    Un petit article ainsi qu'une simulation effectuée par "Village Labs" :
    http://www.cnn.com/US/9706/19/ufo.lights/

    Malheureusement, je ne connais pas une seule étude
    digne de ce nom hormis celle effectuée par "Village Labs"
    dont je ne connais pas les références, alors prudence...

    Cordialement,
    Europa

    Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve Euclide

  24. #80
    JPL

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par SKyFire Voir le message
    Ce que je pense personnelement c'est que si Un ou plusieurs gourvenement savent quelque chose de concret a ce sujet il ne le dira pas.
    Et le problème c'est que certains (beaucoup ?) tiennent le raisonnement curieux suivant : la preuve qu'il y a quelque chose d'important, c'est qu'on n'en parle pas !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #81
    bardamu

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    (...)
    Pour revenir au cas cité par Skyfire, "Phoenix lights"
    il s'agit du plus gros "mass sighting" aux Usa.
    Plusieurs explications circulent bien entendu, dont celle de l'armée de l'air US qui prétend qu'il s'agissait de "flares".
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Leurre_(militaire)
    Je tiens à rappeller que les radars militaires n'ont rien détecté ce qui ne prouve rien dans l'absolu mais il fallait le faire savoir.
    (...)
    L'armée de l'air ne prétend pas, elle a expliqué et montré ce qu'il s'était passé :
    Citation Envoyé par wikipedia
    Skeptics agree with the USAF explanation that the lights were simply slow falling, long burning flares dropped by an A-10 Warthog aircraft on a training exercise over Luke Air Force Base. Proponents of the spacecraft theory stated that the lights were over the city and not beyond the mountain where the Luke AFB was located. However, detailed analysis of the falling flares shows that they were actually beyond the mountain, as investigators discovered the lights vanished in line with the outline of the mountain. An investigation by Luke AFB itself also came to this conclusion and declared the case solved.[12] More recent investigations have come to the same conclusion.[13]

    A video illustrating this explanation was broadcast on a special on Fox Television stations about a year after the event. A copy of the original video was used in coordination with a video shot in the daytime from the exact same location. The two videos were merged into one on a frame by frame basis, so that the landmarks (both in the foreground and background) were always perfectly aligned. This allowed analysis of the lights regarding their apparent height above the mountain, and it was easily seen that the lights vanished in line with the outline of the mountain. Military flares[14][15] such as these can be seen from hundreds of miles with correct environmental conditions.[1] This can explain why the flares were seen from the Nevada state line and Tucson. Later comparisons with known military flare drops were reported on local television stations, showing dramatic similarities between the known military flare drops and the Phoenix Lights[2]

    Airforce pilot, Lt. Col. Ed Jones, came forward in early 2007 claiming responsibility for the drop of leftover flares on the night in question,[12] and claims to be a pilot of one of the four A10s in the squadron that he says launched the flares
    http://en.wikipedia.org/wiki/Phoenix_Lights
    Et au passage, je commence à trouver un peu lourde cette succession de cas "étranges" et je m'étonne que tu ne sois pas au courant de ce que dit l'armée de l'air US tout en disant que tu ne connais pas d'étude digne de ce nom.

    Je rappelle quand même la charte :

    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. Etant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.

    Et mon avis : aucun cas étrange ne peut faire l'objet d'une discussion scientifique correcte, sinon il ne serait pas étrange. Des cas résolus peuvent être amusant pour voir de quoi il retournait, mais avec des cas non-résolus on n'aura qu'un support à imaginaires plus ou moins débridés.
    Merci d'éviter la collection de "mystères".
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  26. #82
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par bardamu Voir le message
    Et au passage, je commence à trouver un peu lourde cette succession de cas "étranges" et je m'étonne que tu ne sois pas au courant de ce que dit l'armée de l'air US tout en disant que tu ne connais pas d'étude digne de ce nom.
    Bonsoir.

    Je n'ai fait que donner mon avis sur ce sujet sans nullement le cautionner, au contraire j'avais même conseillé la prudence.
    Ce qui n'a pas l'air dêtre ton cas, car tu sembles cautionner l'étude de l'Us Air Force sans même l'avoir lu, ce qui est très scientifique de ta part. (dois je te rappeller la charte ?)

    Un autre petit détail, sous entends tu par ton "étonnement" que je sois malhonnête ?
    J'étais au courant du rapport de l'US Air Force et je n'ai jamais vu cette étude car je me suis intéressé à ce cas il y a de cela plusieurs années déjà. J'aimerai bien la voir d'ailleurs pour juger par moi-même, as tu le lien de l'étude ?

    Voici la version de l'Us Air Force:

    The USAF explained that the A-10 had released the flares at about 6,000 feet and that the flares had ignited at around 3,000 feet. They completely burnt out at around 500 feet.
    Début d'allumage à 3.000 ft (+-900 m), extinction 500 ft (+- 170 m) soit en gros +- 750 m de chute en 3 heures,
    750 m en 180 min = 4.1 m / mn soit 6.8 cm / sec

    La distance à laquelle cela s'est produit par rapport à Phoenix :
    130 nm (soit près de 230 km)
    Parlons donc de perspective, mais pour cela il faut connaitre aussi l'altitude des sommets qui entourrent Phoenix et plus précisément de la chaine de montagne du nom de "Estrella"

    http://brazilbrazil.com/sierra.html
    http://www.topozone.com/map.asp?lat=...ad27&layer=DRG

    On peut donc constater que le point le plus élevé est à +-3200 ft (+-1000 m) et le plus bas 1700 ft (+-450 m)
    Cette information nous indique qu'il aurait était impossible d'observer ces flares qui se trouvaient à près de 230 km de là et à 1000 m d'altitude maximum et seulement au début de leur chute. Pas besoin de procéder à une triangulation pour le comprendre.

    D'après un calcul effectué par une source anonyme, il aurait fallu pour cela qu'ils se trouvent à 24.000 ft d'altitude pour être visibles et pas pendant 3 heures car ils seraient passer au dessous de la ligne de crêtes de ces montagnes.

    C'est comme si je pouvais distinguer des flares pendant 3 heures depuis Cannes avec une petite chaîne montagneuse de 500-1000 m entre eux et moi et que ces flares étaient à 1000 max d'altitude et au dessus de l'aéroport d'Ajaccio.

    Parlons maintenant, du type de flares utilisés :

    During the run, they would drop high-intensity flares, called Luu-2, made of either magnesium or cesium, Lt Carrols said. The flares are suspended by a tiny parachute and take a long time to drop, Lt Carrols said .

    The LUU-2 has a burn time of approximately 5 minutes while suspended from a parachute. The pyrotechnic candle consumes the flare housing, reducing flare weight which in turn slows the rate of fall during the last 2 minutes of burn time.
    http://www.globalsecurity.org/milita...tions/luu2.htm
    Tu verras dans cette vidéo un A-10 lacher des flares.
    http://www.youtube.com/watch?v=5gHw0DhbvTw

    C'est quand même bizarre, rien ne colle, ni la distance, ni la durée, ni les témoignages et rappellons nous quand même qu'il fait très beau 90 % de l'année en Arizona (pas de brouillard) et que ces test ont lieu 15 jours par mois.

    Etonnant tout de même que depuis ces 10 dernières années et environ 1.800 essais plus tards personne n'est rien vu de similaire.

    http://www.youtube.com/watch?v=OGoHuipecYE
    http://www.youtube.com/watch?v=puRAX...elated&search=

    D'autres éléments m'étonnent quand même dans toute cette histoire, comment se fait il que depuis tout ce temps, on est pas vu d'autres personnes filmer des "flares" en les prenant pour des "ufos" ?
    Pourquoi tant de gens on appellé la police alors qu'ils devraient être "habitué" à voir ce genre d'exercices, sachant qu'ils sont utilisés durant les exercices 15 jours par mois. ?
    Pourquoi aussi plusieurs personnes affirment non seulement avoir vu une forme triangulaire et d'autres affirment que les lumières se déplaçaient.On ils tous eu une hallucination collective ?
    Et pour finir pourquoi l'armée à t'elle mis autant de temps (10 ans) à laisser son pilote s'exprimé sur le sujet ?

    Citation Envoyé par bardamu Voir le message
    Et mon avis : aucun cas étrange ne peut faire l'objet d'une discussion scientifique correcte, sinon il ne serait pas étrange. Des cas résolus peuvent être amusant pour voir de quoi il retournait, mais avec des cas non-résolus on n'aura qu'un support à imaginaires plus ou moins débridés.
    Merci d'éviter la collection de "mystères".
    [/color]
    A ton avis alors, car tu vois sans même sortir une calculette, tu aurais du remarquer ces problèmes et il ya a de quoi mener une approche scientifique avec toutes les données dont on dispose déjà.
    A moins que tu insinues que la seule démarche scientifique soit de croire les militaires les yeux fermés.
    Et ces "mystères" comme tu le dits sont étudiés sèrieusement par de vrais scientifiques, tu risquerais de les vexer...

    Je te laisse avec ce cas qui a était étudié par un organisme sérieux.
    http://www.narcap.org/reports/tr7-1.htm

    En guise de conclusion, je dirais encore une fois qu'il
    faut rester prudent avec ce cas précis et qu'il pourrait très bien s'agire de technologie terrestre mais secrète et
    qu'un minimum de bon sens peut s'avérer utile.

    Cordialement,
    Europa
    Dernière modification par Europa73 ; 30/03/2007 à 00h19.

  27. #83
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Bonjour

    Pour ceux que cela intéresse, il y a du nouveau dans l'affaire "Phoenix lights".

    L'ex gouverneur de l'époque qui est aussi un ex pilote de l'USAF, vient de faire une déclaration publique ou il déclare avoir vu l'engin et pas que des lumières.
    Il prétend ne pas avoir voulu se manifester à l'époque pour ne pas faire paniquer la population.

    "I'm a pilot, and I know just about every machine that flies," Symington, a former Air Force captain, told the Arizona Daily Star on Thursday. "It was bigger than anything that I've ever seen. It remains a great mystery."

    Symington told CNN the craft he saw March 13, 1997, was "enormous. It just felt otherworldly. In your gut, you could just tell it was otherworldly."
    http://www.youtube.com/watch?v=GLUAhVkGmj0

    http://www.youtube.com/watch?v=z9YDw...elated&search=

    Ce témoignage ne prouve rien en tant que tel, mais il émane d'un témoin crédible qui n'a pas eu peur du ridicule.

    J'aimerai cependant voir l'analyse faite par L'US Air Force car de nombreuses données sont manquantes, tel que la distance qui sépare les prises de vue (vidéo) de la "Estrella montain range" J'ai pu constater sur "Google Earth" que la vallée de Phoenix fait 40 km de diamètre et que cette chaîne de montagnes est en lisière de cette vallée et à moins de 20 km du "downtown area" centre ville.

    Merci d'avance à celui ou celle qui me fera parvenir l'étude de l'Us Air Force.

    Cordialement,
    Europa

  28. #84
    bardamu

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Bonsoir.

    Je n'ai fait que donner mon avis sur ce sujet sans nullement le cautionner, au contraire j'avais même conseillé la prudence.
    Ce qui n'a pas l'air dêtre ton cas, car tu sembles cautionner l'étude de l'Us Air Force sans même l'avoir lu, ce qui est très scientifique de ta part. (dois je te rappeller la charte ?)
    Salut,
    ce qui me dérange, c'est que tu connaisses des explications raisonnables et que tu n'en fasses pas mention. Mon impression est donc que tu veux privilégier le doute et le mystère plutôt que les combler par une connaissance.
    Quand un militaire dit qu'il ne faut pas s'exciter, que ce n'était que des leurres lancés par un A10, je ne vois guère de raison de ne pas l'indiquer. Entre 10000 personnes disant "je ne sais pas" et 1 personne disant "je sais", j'ai tendance à écouter celle-ci.
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    (...)
    D'après un calcul effectué par une source anonyme, il aurait fallu pour cela qu'ils se trouvent à 24.000 ft d'altitude pour être visibles et pas pendant 3 heures car ils seraient passer au dessous de la ligne de crêtes de ces montagnes.

    C'est comme si je pouvais distinguer des flares pendant 3 heures depuis Cannes avec une petite chaîne montagneuse de 500-1000 m entre eux et moi et que ces flares étaient à 1000 max d'altitude et au dessus de l'aéroport d'Ajaccio.
    Réglons d'abord le problème de l'observation.

    Quelqu'un s'est efforcé de faire le point en utilisant des enregistrements vidéo et en faisant une triangulation pour déterminer la position des lumières.
    Il l'a fait pour l'observation du 13 mars 97 et pour une autre en janvier 98 (et dans la discussion de Wikipedia, on parle d'une autre en 2007).
    Les lumières sont visibles pendant environ 4 minutes.
    La triangulation :
    - pour 98 : http://brumac.8k.com/images/pl_images/REPORTfig10.jpg
    - pour 97 : http://brumac.8k.com/images/pl_images/REPORTfig18.jpg
    - placé sur une carte, on a : http://brumac.8k.com/images/pl_images/REPORTfig13.jpg

    Conclusion : les lumières étaient loin, proches de la base militaire, se déplacaient lentement et ont duré environ 4 minutes. Vu le témoignage des militaires : leurres lancés par un avion et vus de loin. Comme pour la pluie rouge, pour contester il faudrait refaire ce travail et montrer qu'on n'obtient pas les mêmes résultats sur la triangulation.

    Maintenant, un peu d'épistémologie ou de zététique.

    D'où vient l'idée de "3 heures" ?

    D'après le lien wikipedia : "had been observed for approximately 2-3 minutes with binoculars", "The lights appeared to hover for several minutes", "the next ten or so minutes", "The lights hovered for about 4-5 minutes"
    Dans le lien ci-dessous, on a apparition et disparition de lumières en moins de 4 minutes.
    http://www.youtube.com/watch?v=BS2CQcfiYEE

    Les déclarations de X témoins donnant chacun une heure approximative et une durée d'observation de quelques minutes, ont donné la même chose que dans le cas de l'histoire belge : on peut reconstruire une trajectoire d'un objet supposé à partir de chaque observation, mais c'est postuler ce qu'on veut démontrer, à savoir qu'il y a eu un objet se déplaçant pendant 3 heures. D'autres alternatives seraient de considérer qu'il y a erreur sur les heures d'observation ou répétition du phénomène à des heures différentes.
    Ceci aurait pu être facilement vérifié par les journalistes mais ça ne sert pas le sensationnalisme.
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Parlons maintenant, du type de flares utilisés :
    Tu verras dans cette vidéo un A-10 lacher des flares.
    http://www.youtube.com/watch?v=5gHw0DhbvTw
    Hop, un peu de logique classique au passage avec du syllogisme
    Soit :
    P = groupe de flare de ta vidéo
    S = système des lumières vues en 97
    M = être en mouvement comme S

    Syllogisme valable (2e figure, Cesare) :
    Aucun P est M (cf ta vidéo)
    or tous les S sont M
    donc aucun S n'est P

    Mais dans ton cas, il s'agit d'un paralogisme vu que l'exemple de ta vidéo est particulier, pas universel, c'est-à-dire qu'au lieu de "aucun groupe de flares", on a "quelques groupes de flares".
    Avec une conclusion de type universelle négative ("aucun S n'est P"), il faut que les prémisses contiennent 2 sujets universels ("aucun P" et "tous les S", p.e.).
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    (...)
    D'autres éléments m'étonnent quand même dans toute cette histoire, comment se fait il que depuis tout ce temps, on est pas vu d'autres personnes filmer des "flares" en les prenant pour des "ufos" ?
    Comme dit plus haut, il y a au moins 3 observations dans la région, et on peut espérer que l'armée de l'air ne lache pas trop de leurres en pleine nuit.
    Et à nouveau une question de méthode : pourquoi conclus-tu malgré ton absence d'information qu'il n'y a pas eu d'autres observations ou qu'il n'y a pas eu d'autres opérations similaires ? Qu'il n'y ait pas eu de manifestation médiatique d'autres observations implique-t-il qu'il n'y en a pas eu ?
    Et pourquoi pars-tu du principe que de telles opérations militaires devraient être fréquentes ?
    D'une absence d'information, on ne conclut rien.
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Et pour finir pourquoi l'armée à t'elle mis autant de temps (10 ans) à laisser son pilote s'exprimé sur le sujet ?
    A nouveau, as-tu vérifié l'information ?
    Sur cette page, il est dit : Officials at Davis-Monthan Air Force Base in Tucson, Ariz., would report that no military maneuvers were taking place that night at the Barry M. Goldwater Range to the west. (Air Force officials would change their story two months later, saying the person on duty that night failed to look at the proper logbook.).
    Donc, 2 mois après l'observation, les militaires se seraient corrigé pour dire qu'il y avait eu une opération.
    Et le Lt. Col. Jones, pose une bonne question : he can't believe a decision to eject a few leftover flares turned into a UFO furor that continues to this day.

    Goût du complot ? Mépris de la parole des autorités ?
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Je te laisse avec ce cas qui a était étudié par un organisme sérieux.
    http://www.narcap.org/reports/tr7-1.htm
    L'"étude" se réduit à 3 filtres photoshop et forcément il conclut qu'il ne sait pas ce qu'il y a sur la photo. Il n'est même pas tout à fait sûr qu'elle soit authentique.
    N'est-on pas là dans la non-science ?
    Cas unique, expérience non-contrôlée, et conclusion sur un non-savoir.
    Ce qu'il fait là, c'est plutôt de l'expertise juridique. On donne un élément, on dit à l'expert "alors, vous en pensez quoi ?", et il répond "ben, rien... y'a pas assez d'éléments".
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    En guise de conclusion, je dirais encore une fois qu'il
    faut rester prudent avec ce cas précis et qu'il pourrait très bien s'agire de technologie terrestre mais secrète et
    qu'un minimum de bon sens peut s'avérer utile.

    Cordialement,
    Europa
    Analyse de langage : le "il pourrait" implique des alternatives sur "technologie terrestre".
    Altenatives possibles : "technologie extraterrestre", "phénomène naturel terrestre".

    Pour tout dire, ton intérêt pour ses sujets et ta manière d'en parler m'amènent à penser que tu as des raisons ou que tu voudrais des raisons d'"y croire". Peut-être que non, mais on ne passe pas du temps sur ces sujets sans une certaine motivation. Et pour être clair, si j'y passe du temps, c'est qu'en dehors de mon hobby de modérateur sceptique scientiste censeur, je m'interroge sur le goût du mystère, les mouvements de pensée, de désir, qui ne se satisfont pas du savoir et veulent toujours un "au-delà".

    Une conclusion :
    Aristote disait déjà "il n'y a de sciences que du général".
    Une succession de cas singuliers ne fait pas une science mais des histoires à raconter.

    Au XVIIe, alors que la méthode scientifique se mettait en place, Boyle insistait sur le fait que ses conditions expérimentales étaient contrôlées et que c'était ce qui lui permettait d'aller au-delà de l'empirisme du Moyen-Age, des récits de la tradition et de l'opinion commune.
    Dans ce cas-ci, comme bien souvent dans l'observation "naturelle", rien n'est contrôlé, ordonné, et on a surtout une série de témoignages dispersés dignes de la chasse au monstre du Gévaudan.

    Quand quelqu'un fait un travail pour ordonner tout ça, les choses deviennent claire et soit on a une véritable conclusion déterminant la chose, soit on ne peut que dire qu'il n'y a pas assez de données pour conclure.

    Mais, à mon sens, ce qui intéresse les amateurs de mystère ce n'est pas une conclusion claire, positive, ou un discours disant qu'on ne peut rien conclure, c'est une autorisation à rêver, une défense dans l'affirmation de leur liberté à penser "ce qu'ils veulent".

    Autant les scientifiques cherchent les limites du savoir pour trouver de nouveaux savoir à conquérir, autant les amateurs de mystère me semblent y chercher un lieu pour leur imaginaire, un lieu qui ne soit pas déjà pris par la connaissance.
    Si les voyages dans la Galaxie étaient communs, ils verraient des indices de voyageurs inter-galactiques, des êtres qu'ils pourraient imaginer à leur guise.

    Il n'est sans doute pas innocent que les passions "soucoupistes" s'accompagnent d'idées complotistes, que l'orthodoxe, l'officiel (militaires...), la normalité scientifique, soient si souvent présentés comme une police de la pensée qui brime les libres penseurs voire censure, cache la vérité.
    Et y'a-t-il encore liberté de pensée quand une solution scientifique est là ? La connaissance positive n'est-elle pas aussi une police de la pensée, avec sa rigueur, ses bornes placées par "ce que l'on sait", les contraintes du réel ?
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  29. Publicité
  30. #85
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par bardamu Voir le message
    Salut,
    Pour tout dire, ton intérêt pour ses sujets et ta manière d'en parler m'amènent à penser que tu as des raisons ou que tu voudrais des raisons d'"y croire". Peut-être que non, mais on ne passe pas du temps sur ces sujets sans une certaine motivation.
    [
    Bonsoir

    En attendant que je digère toute cette info' dont tu nous fait part et de sonder en profondeur le problème, je tiens à te remercier pour ton temps passé à faire des recherches.

    Recherches qui seront utiles par la suite...

    Mais je me doit de te répondre en tout honnêteté.
    Le sujet des PAN me tient à coeur car je fut moi-même
    témoin en plein jour d'un phénomène particulier avec disparition instantanée, et je vous en ferai part bientôt car c'est assez hors du commun et j'aimerai me servir de "google earth" pour mieux en relater sur ce forum.

    J'espère rester neutre et ma foie en la science pour démontrer la réalité ou pas de ces phénomènes prime sur le reste. Comme tu l'auras déjà remarqué, si erreur il y a de ma part, je l'admettrai sans broncher car il n'y a rien de personnel dans ma démarche, du moins je l'espère.

    Peut être qu'inconsciemment, ce n'est pas vrai mais là on touche un sujet que je ne maîtrise pas du tout...

    En tout cas, tout cela est très intéressant.

    Cordialement,
    Europa

  31. #86
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Bonsoir.

    Tout d'abord, je tiens à présenter mes excuses à Bardamu pour avoir mis en doute son raisonnement scientifique et sa crédibilité et j'espère que par la même occasion il comprendra pourquoi j'ai émis des propos qui étaient érronés car mal interprétés par certains rapports, vous allez comprendre...

    Voici un récapituatif des évènement de la nuit du 13.03.97 :

    http://www.ufologie.net/htm/phoenixf.htm

    Tout cette histoire prête à confusion car il n'y a pas eu un "sighting" mais plusieurs à des heures et des lieux parfois très éloignés les uns des autres.

    Tout d'abord, un court rappel. Les lumières ont été vues entre 19:30 et 22:30 dans la soirée au-dessus d'un couloir de 300 miles allant du Nevada en passant par la vallée de Prescott Valley et Phoenix jusqu'à l'extrémité Nord de Tucson. Certains rapports indique qu'une unique formation en "V" a traversé l'Etat, tandis que d'autres suggèrent plusieurs événements OVNI. Les lumières ont été vues par des centaines de gens.

    http://www.ufologie.net/htm/phoepap2f.htm
    Donc, oui, j'ai cru que le phénomène avait duré 3 heures car certains "ufologues" n'ont pas fait la différence entre
    ces différents "sightings".

    Dans l'étude faite par le célèbre "ufologue" et physicien
    Bruce Maccabee, les lumières observées derrière la "Estrella montain range" ont duré 4mn50sec, ce qui colle avec la durée d'un leurre type "luu-2b" qui est de 5 mn.

    The conclusion from these triangulations is that the lights of the linear array were more than 60 miles from K and L and may have been more than 80 miles away.
    Captain Eileen Benz, had determined that the flares had been dropped at 10 P.M. over the North Tac Range 30 miles southwest of Phoenix at an unusually high altitude of 15,000 ft." Except for the stated distance, which should be more like 60 miles (and up to 100 miles away) this statement is consistent with the analysis presented here

    http://brumac.8k.com/phoenixlights1.html
    J'ai donc voulu vérifier par moi-même et ce en utilisant "google earth" pour déterminer les coordonées géographique à des points déterminés au sud ouest de Phoenix et ce depuis un point "A" situé à l'est de Phoenix (non loin de la vidéo cité plus bas).
    Une fois fait, j'ai téléchargé le relief haute résolution de la région pour "Flight Simulator X".
    J'ai ensuite placer la tour de contrôle au point "A" pour avoir une vue depuis Phoenix.

    Ensuite, j'ai pris un bon vieux "Fa/18 Super Hornet" et je me suis rendu aux points suivant en configurant les conditions météo optimales.
    Ce faisant, j'ai pu observer mon avion depuis la ville et j'ai pu aussi observer la ville depuis mon cockpit.

    Point "1" 30 nm au SO de Phoenix.
    latitude 33°06' N / longitude 112°26' O
    alt 8.000 ft minimum pour être observable

    Point "2" 60 nm au SO de Phoenix.
    latitude 32°41' N / longitude 112°46' O
    alt 24.000 ft minimum pour être observable

    J'en déduit que la version du Captain Eileen Benz concorde plus que le calcul de Bruce Maccabee.
    Et en observant bien la vidéo, on se rend bien compte que les leurres s'allument les uns après les autres et que les premiers allumés sont plus bas à la fin, donc ils descendent.

    http://www.youtube.com/watch?v=OGoHuipecYE

    Une dernière zone d'ombre persiste, pourquoi les leurres ne semblent pas emettre de fumée sur les photos :

    http://community-2.webtv.net/@HH!96!...PhoenixLights/

    Une explication faite par un professionnel :

    VISIBLE CONSTRUCTS
    Both the parachute and the smoke generated from flare combustion can often be visible when observing a flare drop. This characteristic proved to be the most inconsistent variable in our analysis. This is due to the multitude of variables that can affect the visibility in this regard. We identified some of the main variables to include weather, surface lighting, light pollution, distance, altitude, camera type, camera settings, Moon phase, Moon position and time of day.
    Conclusion personnelle :

    Cette histoire est très complexe et prête à confusion de part la multitude de témoignages à des heures et en des endroits différents. Les lumières filmées au dessus de Phoenix sont bien des leurres.
    Quand aux autres témoignages à des heures et des endroits différents et qui relatent d'un objet triangulaire énorme, là je préfère ne pas me prononcer et il s'agit bien d'une ou de plusieurs autres observations.

    http://www.disclose.tv/view_video.ph...1ed0ff613f563b

    Cordialement,
    Europa

  32. #87
    Tofu

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Bonjour Europe, Bardamu,

    bravo pour ce travail d'investigation en détail.
    desole pour le manque de ponctuation

  33. #88
    Europa73

    Re : Le CNES et le GEIPAN: qu'en pensez-vous?

    Citation Envoyé par Tofu Voir le message
    Bonjour Europe, Bardamu,

    bravo pour ce travail d'investigation en détail.
    Bonjour Tofu

    Merci, mais tout le mérite revient à Bardamu, sans qui je me serais fait leurrer (c'est le cas de le dire ) par les différents rapports inconsistents.

    Cordialement,
    Europa

  34. #89
    Europa73

    Hessdalen Project (on parle pas d'ovni)

    Bonjour.

    J'aimerai que vous me donniez votre point de vue concernant un phénomène visuel récurent qui a lieu à Hessdalen dans le centre de la Norvège.

    http://www.rr0.org/Hessdalen.html

    Østfold University College est l'initiateur de ce projet qui a suscité la curiosité d'autres chercheurs.

    http://www.hessdalen.org/index_e.shtml
    http://www.hessdalen.org/reports/Pro...-April2002.pdf

    Une petite compilaton de liens complémentaires :

    http://www.scientificexploration.org...ts/v18n2a2.php
    http://www.scientificexploration.org..._teodorani.pdf
    http://www.seti-italia.cnr.it/Pagina...Marino2004.pdf

    Ainsi qu'une hypothèse émise par un chercheur Italien:

    http://www.ovnis.atfreeweb.com/lumieres_hessdalen.htm

    Merci d'avance pour votre participation
    Europa

    Si j'ai appris une chose au cours de ma vie, c'est que toute notre science, confrontée à la réalité, apparaît primitive et enfantine, et pourtant c'est ce que nous possédons de plus précieuxEinstein, A.

  35. #90
    xxxxxxxx

    Avez vous réellement jeté un oeil sur le site du geipan ? morceaux choisis

    extrait d'un rapport de 1999 : "LES OVNI ET LA DEFENSE à quoi doit-on se préparer ?"

    Si j'ai bien compris cela se posait en terme de sécurité nationale pour les militaires. Il étudient le phénomène sous cet angle là en priorité.

    Page 16 :
    Conclusions et recommandations
    11 ne faut pas sourire du problème OVNI. Selon toute vraisemblance, des objets volants totalement inconnus, aux performances de vol et au silence remarquables, impressionnent fortement, par leurs manoeuvres, des pilotes civils et militaires, qui hésitent à parler, par crainte du ridicule principalement. L'hypothèse d'une origine extraterrestre de ces engins, formulée dès 1947 par des militaires américains, a été suffisamment élaborée par des scientifiques pour être aujourd'hui plus plausible que toute autre. Elle n'est pas prouvée de
    façon catégorique, mais, si elle est exacte, elle est grosse de conséquences.

    Une vigilance cosmique s'impose désormais, ne serait-ce que pour désarmer de possibles manipulations médiatiques.
    Les buts de ces éventuels visiteurs ne sont pas connus, mais doivent faire l'objet d'indispensables spéculations.
    Le comité formule plusieurs recommandations :
    Informer les décideurs politiques, militaires et administratifs, ainsi que les pilotes d'avions
    et d'hélicoptères par des conférences faites dans leurs écoles de formation,
    Informer les organismes soutenant ou entreprenant des recherches à finalité militaire, ainsi que les services spéciaux et la DICOD (ex-SIRPA central),
    Renforcer les moyens humains et matériels du SEPRA, et élargir son champ d'investigation et de relations à l'étranger,
    Faire prendre en compte la détection des OVNI par les systèmes de surveillance de l'espace,
    Créer une cellule au plus haut niveau de 1'Etat chargée, en liaison avec le SEPRA, d'animer des réflexions prospectives, de promouvoir, avec un budget modeste, des actions scientifiques et techniques et de participer à la mise au point d'accords internationaux de
    coopération.
    Avec le soutien d'autres Etats, voire de l'Union Européenne, inciter les Etats-Unis à
    coopérer sur cette question capitale.
    Libre à chacun de penser ce qu'il veut de la volonté actuelle de publier le contenu de tels rapports.

    Ajouter à cela que dès 1999 les militaires commencent à entrevoir la possibilité scientifique de "copier" certains des déplacements des OVNI grace notamment aux supraconducteurs à température ambiante, laissent songeur quant à possibilité de la réalité du phénomène PAN, et de dépasser le simple stade des spéculations.

    Page 50 du rapport cité en référence :
    CHAPITRE 8 - OVNI : HYPOTHESES, ESSAIS DE MODELISATION
    8.1.1 Les déplacements
    Il existe, sur le plan du concept, divers principes de propulsion ne faisant pas appel aux hélices ou aux réacteurs, et qui pourraient ainsi être silencieux. Le plus avancé fait appel à la magnétohydrodynamique, en abrégé MHD, mais plusieurs autres principes peuvent aussi être considérés. Nous allons les passer en revue.

    8.1.1.1 La propulsion MHD
    Son principe, non envisageable dans le vide, consiste à faire circuler dans le milieu entourant le mobile un courant électrique. Le mobile, en même temps, va émettre un champ magnétique. Selon la loi de Laplace ce champ va exercer une force sur le courant, et donc sur le milieu où il circule : c'est le principe de la plupart des moteurs électriques. Le milieu étant ainsi déplacé par rapport au mobile, c'est en fait celui-ci qui, par réaction, subira une force permettant de le propulser.
    Encore faut-il faire apparaître les courant et champ nécessaires :
    - pour le champ magnétique on y parvient facilement en installant dans ou sous les parois du mobile des bobinages (comme ceux des moteurs électriques) parcourus par un courant électrique approprié.
    - pour le courant électrique tout dépend du milieu.
    Dans l'eau de mer, il est facile d'y faire circuler un courant, au moyen d'électrodes posées sur l'enveloppe du mobile. C'est pourquoi la propulsion MHD a été expérimentée, pour l'instant avec succès, aux Etats-Unis et au Japon, sur des maquettes de navires, aussi
    bien de surface que sous-marins.
    Dans l'air, naturellement isolant, il est plus difficile de faire passer un courant électrique, mais on sait rendre l'air conducteur au moyen, par exemple, de champs électriques puissants engendrés, là encore, par des électrodes appropriées (l'air, rendu conducteur, peut
    devenir plus ou moins lumineux, ce que l'on a fréquemment observé autour des objets inconnus). Quant au champ magnétique, il peut être créé comme pour les bateaux.
    Cependant, dans l'air, la propulsion est beaucoup plus difficile à obtenir, puisqu'elle doit non seulement propulser le mobile, mais d'abord compenser son poids. Les champs électriques et magnétiques requis sont donc beaucoup plus intenses que pour un navire et, en pratique, il n'est guère envisageable d'obtenir les champs très intenses indispensables sans avoir recours
    à des bobinages supraconducteurs. Encore théorique jusqu'à il y a quelques années, leur mise en oeuvre dans un véhicule aérien est, depuis 1991, une perspective crédible, avec la découverte de supraconducteurs capables de fonctionner à des températures proches de
    l'ambiante.
    La propulsion dans l'atmosphère, sans hélices ou réacteurs, est donc en principe tout à fait possible par MHD, et le calcul montre que la puissance nécessaire n'est, dans certains cas, pas incompatible avec nos moteurs aéronautiques actuels. Le fait que les objets observés de près n'aient pas laissé apparaître (ou entendre) de système de refroidissement peut
    s'expliquer tant que la durée des vols des engins ne dépasse pas quelques dizaines de minutes. Par ailleurs, d'autres moteurs que nous utilisons déjà - électriques, à partir d'énergie stockée à bord, ou à inertie, s'ils ne sont pas encore assez puissants - n'auraient pas besoin de
    refroidissement immédiat, ce qui prouve bien que ce problème n'est pas insurmontable....
    Je note pour ma part que pour les cas PAND considérés commes crédibles il n'y a pas eu de manifestation agressive des "visiteurs suposés", cela est par ailleurs relevé dans ce même rapport. Merci de vous donner la peine de le lire si vous en doutez.

    que les modérateurs m'excusent pour les spéculations scientifiques citées, mais parce qu'elles émanent d'un rapport officiel, je me suis permis de les rapporter.

    Cordialement,

Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. tester vous même la pollution de votre véhicule, qu'en pensez vous?
    Par mathildeprim dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 24
    Dernier message: 21/07/2015, 16h59
  2. qu'en pensez-vous ?
    Par atomz dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/11/2005, 18h41
  3. Quelques sujets de TIPE... Qu'en pensez-vous ? (mais vous me les piquez pas hein !?)
    Par Calvin1402 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/09/2005, 23h38
  4. qu'en pensez vous ?
    Par kirikoubayar dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/01/2005, 23h20
  5. Qu'en pensez vous ?
    Par Concombre des mers dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2005, 21h30