Discussion fermée
Page 4 sur 10 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 273

Les jeunes et la science



  1. #91
    julien_4230

    Re : Les jeunes et la science.


    ------

    Navré si mes propos ont été violents, mais je pense avoir tout de même mes raisons !

    La politique Française doit être insultée, non vulgairement, pour ce qu'elle est sur ce point : elle ne comprend pas que la science est importante, et doit augmenter les salaires afin que le scientifique soit heureux : qu'il puisse travailler, nourir sa grande famille... Ceci est en rapport avec le sujet, puisque la politique éloigne les jeunes de la science comme j'ai donné l'exemple plus haut. C'est donc constructif dans le sens où il s'agit d'un argument en plus pour justifer l'éloignement des jeunes pour la science. Navré pour moi si le terme de "fric" m'a décrédibilisé, je ferrai donc attention la prochaine fois, si un seul mot décrébilise...

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    Cécile

    Re : Les jeunes et la science.

    Je pense que tu te leurres sur les facilités offertes par les Etats-Unis, même si elles sont supérieures à celles offertes par la France.
    Ensuite, il me semble que la désaffection des jeunes pour les études scientifiques est encore plus forte aux Etats-Unis qu'en France. Regarde bien là bas : tu as énormément de post-docs étrangers, notamment asiatiques, mais la proportion d'Américains de souche n'est pas si élevée.
    Ensuite, la situation des jeunes chercheurs américains (précaires jusqu'à 45 ou 50 ans) n'est pas forcément idéale pour élever une famille.

  4. #93
    Yoyo

    Re : Les jeunes et la science.

    Bonjour,

    Je partage l'avis de céline. Il y aurait beaucoup de choses a changer dans la recherche française, les salaires en sont une, mais probablement pas la prioritaire.
    YOyo

  5. #94
    julien_4230

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Cécile
    Ensuite, il me semble que la désaffection des jeunes pour les études scientifiques est encore plus forte aux Etats-Unis qu'en France
    Ca m'étonne fortement, eux qui font croire au monde qu'ils sont plus avancés scientifiquement...

    Citation Envoyé par Cécile
    tu as énormément de post-docs étrangers
    Tant mieux pour ceux qui désirent bosser la science, mais par la suite de ce que tu dis, il faut tout de même avouer, Cécile, que les 'salaires scientifiques' sont insufffisants en France comparés aux Etats-Unis.

    Si je suis ton idée, on ne peut pas dire que ce soit la politique qui fait que les jeunes reculent de la science, mais en ce qui concerne les Etats-Unis il est vrai que cette politique Française décourage les futurs chercheurs, jusqu'à présent étudiant. Cela fait donc parti d'un facteur faisant reculer jeunes et sciences.

  6. #95
    Rincevent

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par julien_4230
    Ca m'étonne fortement, eux qui font croire au monde qu'ils sont plus avancés scientifiquement...
    d'où la différence entre "faire croire" et "être pour de vrai"...

    tous les postdocs que je connais qui sont partis aux US se sont retrouvés dans des labos sans le moindre étudiant US... que des étrangers comme cela vient de t'être dit... (et la plupart de ces postdocs venaient d'Amérique du sud ou d'Asie et étaient pas vraiment milliardaires...)

    Tant mieux pour ceux qui désirent bosser la science, mais par la suite de ce que tu dis, il faut tout de même avouer, Cécile, que les 'salaires scientifiques' sont insufffisants en France comparés aux Etats-Unis.
    comme cela t'a été dit, aux US tu as énormément de frais qui ne sont pas couverts. Pas de sécurité sociale, etc. Résultat si tu compares ce qui te reste après coup, bah pour la plupart des chercheurs, ça change pas tant d'ici. Pas pour tous, certes, mais pour beaucoup.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  7. #96
    julien_4230

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Rincevent
    aux US tu as énormément de frais qui ne sont pas couverts. Pas de sécurité sociale, etc.
    Vous pensez que l'on se doit sans cesse d'aller voir le médecin pour un petit truc de rien du tout de travers ? Ce système de sécu est, je pense, un autre problème: si nous étions plus courageux et raisonnable, jamais nous n'aurions (conditionnel) besoin d'une telle aide...

  8. Publicité
  9. #97
    Rincevent

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par julien_4230
    Vous pensez que l'on se doit sans cesse d'aller voir le médecin pour un petit truc de rien du tout de travers ?
    certes non, mais je vais te donner trois exemples:

    - un ami qui était en thèse aux US avec financement de là-bas est tombé en vélo. Cheville cassée. 1500 euros à sortir de sa poche...

    - un couple d'ami qui vit aux US a voulu avoir un bébé. 8000 euros à sortir de leur poche.

    - un grand chercheur polonais qui vit aux US depuis des années et avait une assurance maladie privée a eu une maladie grave. Il a réalisé à cette occasion que malgré tout ce qu'il avait payé pendant des décennies, il était pas couvert par son assurance. Malgré son "salaire très élevé", il pouvait pas payer ses soins. La fac où il bossait a été sympa et a fait un geste pour l'aider. Mais ça doit pas arriver tous les jours et il n'aurait pas été un chercheur de haute pointure internationale, je suis pas certain que l'administration aurait bougé pour l'aider.

    Ok, le débat sur la sécu sociale est un autre débat (un peu plus complexe que ce que tu sembles croire), mais avant de dire que les US sont le paradis du chercheur parce que les salaires sont élevés, faut se renseigner un peu...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  10. #98
    Cécile

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par julien_4230
    Vous pensez que l'on se doit sans cesse d'aller voir le médecin pour un petit truc de rien du tout de travers ?
    Toi qui veux avoir 5 enfant, t'as pas trop intérêt à taper sur notre système de sécu... Car je peux te dire que même en étant hyper raisonnable (je suis contre la sur-médicalisation), entre l'accouchement, les vaccins, les maladies infantiles, les bobos divers et variés (parfois graves), les enfants en bas âge coûtent cher à la sécu. T'as intérêt à avoir une bonne mutuelle aux US.
    AU fait, tes 5 enfants, tu comptes les faire garder comment là bas ? Je te rappelle que la femme n'a pas de congé de maternité, que les frais de garde sont très très élevés, que les crêches n'existent pas, que les bonnes écoles sont payantes et très chères, etc. etc.

    PS. J'ai une personne de ma famille, marié et avec 2 enfants, qui est là bas. Je sais de quoi je parle. La femme, qui avait un très bon salaire, a dû abandonner son boulot à l'arrivée du deuxième : avec les frais de garde et autres, ce n'était plus rentable.
    T'es sûr que t'en veux 5 ? Dans ce cas, un conseil : reste en France ! Quel que soit le salaire que tu pourrais toucher aux US.
    Dernière modification par benjy_star ; 08/12/2005 à 16h29.

  11. #99
    julien_4230

    Re : Les jeunes et la science.

    Bien, bien, je ne m'y connais pas trop sur tout ce que vous me dîtes, je ne le savais pas...

    Citation Envoyé par Rincevent
    faut se renseigner un peu...
    Il n'y a pas de soucis donnez-moi des sources s'il vous plaît.

  12. #100
    pirana64

    Unhappy Re : Les jeunes et la science.

    personelement je suis en seconde stl et passionné de physique et je trouve que le programme presentee en physique n'est pas specialement passionnant mais surtout que les profeseurs donne encore moins l'envi d'etudie

  13. #101
    ananda

    Re : Les jeunes et la science.

    Ouaip chui d'accord : pareil pour les profs de français

  14. #102
    MagStellon

    Re : Les jeunes et la science.

    A mon avis, moi je suis un élève de 3eme et je pense qu'on vulgarise trop sur la science disant que c'est pas à notre niveau. Plus tard, il faut remettre en cause tout ce que on a apprit pendant 3 ans pour des choses plus compliquer et nouveau donc c'est du travail pour rien. Mais perso moi j'adore la science
    Une théorie nouvelle ne triomphe jamais. Ce sont ses adversaires qui finissent par mourir.

  15. Publicité
  16. #103
    domlefebvre

    Re : Les jeunes et la science.

    Bonjour à tous,

    Je viens de parcourir ce fil, plein de réflexions intéressantes et tout à fait pertinentes sur le peu d'intêret public pour la science, le salaire de misère (!) des chercheurs, etc...

    Toutefois, un doute m'assaille! les chercheurs ne gagnaient pas plus d'argent il y a 20 ans, et la science n'était pas mieux présentée au public non plus! Mais elle faisait encore rêver!
    J'ai deux débuts d'explication iconoclastes à vous proposer:
    1 -la science ne fait plus rêver, plus suffisamment! L'argent fait plus rêver les jeunes...
    2 - les études scientifiques sont difficiles et réclament beaucoup d'efforts.. Elles sont longues et assez risquées. Les jeunes auraient-ils moins de courage, d'énergie et de motivation que leurs aînés? Faites moi mentir!

  17. #104
    le_troll

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par domlefebvre

    Toutefois, un doute m'assaille! les chercheurs ne gagnaient pas plus d'argent il y a 20 ans, et la science n'était pas mieux présentée au public non plus! Mais elle faisait encore rêver!!
    pour la représentation je sais pas, mais pour l'argent si tu prend simplement l'exemple de l'allocation recherche pour préparer une thèse, il y a 20 ans elle était d'environ 1.5 X le smic, aujourd'hui elle est en dessou du smic ... cherchez l'erreur ...
    les revalorisations ne suivent plus le cout de la vie tout simplement.

  18. #105
    domlefebvre

    Re : Les jeunes et la science.

    j'ai commencé ma carrière il y a 25 ans comme chercheur dans un labo public. Je gagnais environ 5000 francs 1980 (je n'ai pas le courage de faire la conversion, mais ça ne faisait pas beaucoup...) Bon, d'accord, on avait la vie devant nous, les moyens pour les labos et aussi un certain regard admiratif et plein d'envie de nos copains de promo..; ce qui a peut être changé!?

  19. #106
    Cécile

    Re : Les jeunes et la science.

    Ce qui a changé, c'est qu'auparavant, celui qui s'engageait dans de longues études scientifiques étaient certains d'avoir un boulot dans la recherche (ou quasiment). Aujourd'hui, de nombreux bac+8 avec deux ou trois ans de post-doc se retrouvent à l'ANPE. Les gens sont d'accord pour faire des sacrifices (longues études + paye pas terrible), mais pas pour rien.

  20. #107
    domlefebvre

    Re : Les jeunes et la science.

    c'est ce que j'avais cru comprendre... mais as-tu une idée de la raison pour laquelle, aujourd'hui, les post-doc se retrouvent au chomdu? Je suis passé dans le privé, et j'ai l'impression que les entreprises ont un grand besoin de chercheurs. Elles peuvent les payer... Mais cette foutue recherche du profit immédiat aveugle complémetement les décideurs, jen ai l'impression du moins! Qu'est-ce qui ne va pas en France? Au secours...

  21. #108
    Psididi

    Re : Les jeunes et la science.

    Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je suis en 1ère S et le programme est parfois frustrant.On ne peut pas aller au bout de l'explication donc certaines notions paraissent abstraites.
    Quand je pose une question en physique j'ai toujours droit à "je ne répond pas car ce n'est pas au programme".
    C'est désespérant! Les profs ne font rien pour nous intéresser à la science!

  22. Publicité
  23. #109
    yves25

    Re : Les jeunes et la science.

    Bonjour ou bonsoir
    Nouvel arrivant sur ce site et ex prof (de fac) , j'ai envie de mettre mon grain de sel http://forums.futura-sciences.com/im...sourire116.gif
    dans cette discussion.
    Particulièrement sur deux points: les profs et le désintérêt général pour les sciences (pas seulement chez les jeunes)

    1 c'est vrai qu'il y a des bons et des mauvais profs, j'espère que je n'étais pas trop mauvais. Il y en a de franchement mauvais mais pas seulement en sciences: ma fille a eu un prof de français en seconde qui a demandé une dissert et une seule en janvier et n'a rendu la correction qu'en avril ou mai, c'est un fumiste mais ça existe. Moi, le prof qui m'a décidé à faire des sciences plutôt que des lettres, c'est un vieux prof de maths: on l'appelait Popov. C'était une peau de vache mais , avec lui, on a appris ce qu'était la rigueur. Je veux dire savoir travailler et raisonner de façon rigoureuse et....savoir prendre les moyens nécessaires, ses résultats: 40 élèves en Math Elem, 35 reçus, je crois, et une floppée de mentions bien et assez bien. Finalement, je ne sais pas si Popov était passionné par les maths et voulait faire partager sa passion, je n'en suis pas sûr du tout, mais je pense qu'il était ...rigoureux tout simplement (au sens de la rigueur dans l'action). Ah oui, avec lui, on avait un DS par semaine , le samedi et il était corrigé et commenté le lundi qui suivait
    2 la désaffection pour les sciences étant générale, il n'y a rien de surprenant à ce que les jeunes ne s'intéressent plus aux métiers scientifiques. Cette désaffection a été longuement discutée un peu partout: en gros la science n'apporte pas le bonheur, c'est même parfois le contraire et puis c'est compliqué. La science n'a donc plus bonne presse. Elle est même "remise en cause" aux Etats Unis mêmes où la théorie de l'évolution fait l'objet d'une attaque en règle au bénéfice du créationisme (le monde créé en 6 jours plus un jour de repos). ce qui ramène à quelques uns des posts que j'ai lus ici: si aux US la science est puissante, ce n'est plus tellement grâce aux WASP (White Anglo Saxon Protestant) mais aux immigrés surtout d'origine chinoise, pakistanaise et indienne plus un peu d'Européens et quand même des Etats Uniens. La désaffection pour les sciences y existe tout autant qu'ici.

    Amicalement

    Yves
    http://forums.futura-sciences.com/im...lies/co-co.gif

  24. #110
    claude27

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par pirana64
    personelement je suis en seconde stl et passionné de physique et je trouve que le programme presentee en physique n'est pas specialement passionnant mais surtout que les profeseurs donne encore moins l'envi d'etudie
    c' est ce que j' entends depuis tois ans à la maison :
    - les profs sont nuls
    - les méthodes sont pas bonnes ...

    et les notes au raz des paquerettes ...

    Décidément , où sont passés les profs du bon vieux temps ?
    N' est ce pas ? Cécile ... , ma fiiiii i lle ....

    mais alors , comment font ceux qui arivent à avoir 15 de moyenne avec des mauvaises méthodes et des profs nuls ???
    MYSTERE !!!

  25. #111
    claude27

    Re : Les jeunes et la science.

    Eh oui , Yves 25 , du DOUBS !!!
    encore un , comme moi , pré 68tard bon à mettre en maison de retraite !!!

  26. #112
    domlefebvre

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par claude27
    c' est ce que j' entends depuis tois ans à la maison :
    - les profs sont nuls
    - les méthodes sont pas bonnes ...

    et les notes au raz des paquerettes ...

    Décidément , où sont passés les profs du bon vieux temps ?
    N' est ce pas ? Cécile ... , ma fiiiii i lle ....

    mais alors , comment font ceux qui arivent à avoir 15 de moyenne avec des mauvaises méthodes et des profs nuls ???
    MYSTERE !!!
    Alors là j'applaudis à 4 mains!!! J'entends ça moi aussi à longueur de semaines: les profs nuls, encore et encore. mais à bien y réfléchir, il me semble que nous disions ça aussi quand on se prenait des cartons....
    Quant aux élèves qui ont 15 de moyenne, ils sont des "intellos", paraît-il! Comment font-ils, mystère! J'ai une idée, moi sur le sujet : ils travaillent, ils apprennent leurs cours, leurs théorèmes, ils font les exo, bref... je radote!

  27. #113
    Jenscsi

    Re : Les jeunes et la science.

    "Quand je pose une question en physique j'ai toujours droit à "je ne répond pas car ce n'est pas au programme".
    C'est désespérant! Les profs ne font rien pour nous intéresser à la science!"
    Bonjour,

    J'ai 15ans et je suis en 2nd.Personnellement, je suis d'accord avec certaines choses dîtes.Les cours scientifiques sont souvant lourd et le programme et les proffesseurs nous aides souvant pas comme on pourrait le vouloir.
    Mais je pense aussi que c'est une question d'intérêts.Si on veut vraiment s'intérésser à quelque chose et si on arrive à voir cet intérêt alors on persévèrera.Pour ceux qui dépassent l'étude du moment en cour je dis que c'est bien, mais aussi qu'il ne faut pas tout voir en noir.Si le proffesseur ne répond pas à nos attentes c'est peut être parcequ'il ne veut simplement pas, et c'est bien dommage mais cela n'empêche en rien notre intérêts, et cela ne veut pas dire qu'il ne fait pas son boulot.Il fait ce qu'on lui dis de faire car tout est planifier sur les différentes années.Ce n'est donc pas la fautes des proffesseurs, enfin pas officiellement et directement, ils jouent bien sûr un certain rôle.
    Mais je pense que le probleme vient plutôt de la mentalité et de la culture de chacun.Cette mentalité change avec le temps en fonction des progrès et des évênements.Le jeune moyen a son éducation et sa mentalité propre de ces parents et de sa propre vision des choses.Si il n'a pas l'envis ni le besoin de s'intéréssé a la science il ne s'y intéréssera pas.
    Si cet intérêt diminue aujourd'hui, c'est parcequ'à mon avis, c'est lié avec le boom scientifique de la Renaissance et de tous les booms technologiques.C'est tout simplement le contre pied de ces avancés extraordinaire.Les choses changes et bougent, et aujourd'hui, ils bougent en défaveurs de la science.Il y a d'autre voix à explorer, la science n'est pas la seule.
    Je pense aussi que la science est réservé, en quelque sorte, à une élite capable de la comprendre et de la pratiquer.Tout le monde ne se demande pas les résons de notre existance et de l'existance de la vie.Il y a des gens qui veulent vivre leur vies "simplement" et "paisiblement".Tout dépend de notre vision des choses.Moi, par exemple, j'aime bien la science,les maths,la physique,l'S.V.T etc... mais c'est vrai que je cherche un métier qui rapporte assez à mon goût et qui ne soit pas trop long à apprendre et à commencer.L'importance est de faire ce que l'on aime.Et ce que l'on aime dépend d'un tas de facteurs aussi compliquer à décortiquer qu'à expliquer.Donc on ne peut pas vraiment dire que la science désintéressent les jeunes, et que si ou ça ou tel personne est responsable de ce changement.Ce changement est bien intervenu/arrivé, il fallait bien qu'il arrive et maintenant, il faut simplement attendre que cet intérêt pour la science revienne naturellement.
    À nous la prise de conscience!
    à bientôt
    Dernière modification par JPL ; 16/12/2005 à 18h02. Motif: Balise Quote ajoutée

  28. #114
    yves25

    Re : Les jeunes et la science.

    Bonsoir Jensci
    Tu dis , Les choses changes et bougent, et aujourd'hui, ils bougent en défaveurs de la science.Il y a d'autre voix à explorer, la science n'est pas la seule.
    Je trouve cela très intéressant....que tu dises cela.
    Tu as 15 ans, tu verras donc probablement (je te le souhaite et dans de bonnes conditions) la fin du siècle. Comment l'imagines tu? De quelles autres voies à explorer parles tu? De l'art? De la religion? (ce n'est pas bien nouveau, si?) du cocooning? ce n'est pas plus nouveau non plus.
    Peut être ne pensais tu à rien de bien particulier mais tu as sans doute raison sur un point très important qui est bien que les choses bougent en défaveur de la science. L'ennui, c'est que sans la science et la technique, ce siècle sera bien difficile à traverser.
    Quant au plaisir qu'il y a à tout simplement comprendre, c'est une chose dont on ne se rend pas assez vite compte, je le crains mais comprendre , c'est un plaisir fabuleux: pour moi comprendre quelque chose , c'est comme si je le possédais.
    J'ai trouvé mes enfants extrêmement curieux jusqu'au collège puis cette curiosité s'est en partie envolée, chez certains de mes étudiants, elle était encore là mais chez beaucoup, même chez certains de mes thésards, elle s'était aussi envolée. Relisez Saint Ex: il parle de Mozarts assassinés.
    La curiosité n'est PAS un vilain défaut, c'est fondamental. N'avez vous pas envie d'aller voir de l'autre côté ? C'est la science qui vous le permet (ou l'art sans doute mais je ne suis pas artiste).

  29. Publicité
  30. #115
    claude27

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par domlefebvre
    Alors là j'applaudis à 4 mains!!! J'entends ça moi aussi à longueur de semaines: les profs nuls, encore et encore. mais à bien y réfléchir, il me semble que nous disions ça aussi quand on se prenait des cartons....
    Quant aux élèves qui ont 15 de moyenne, ils sont des "intellos", paraît-il! Comment font-ils, mystère! J'ai une idée, moi sur le sujet : ils travaillent, ils apprennent leurs cours, leurs théorèmes, ils font les exo, bref... je radote!
    tous les profs ne sont pas motivés , motivants , bons , etc .
    Mais quand on a un prof " nul " et qu' on a envie de réussir , et qu' on n' est pas " faignant " on bosse , malheureusement , deux ou trois fois plus , on se met entre copains , on demande autour , on se démène quoi pour avancer quand même !

  31. #116
    claude27

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Je pense aussi que la science est réservée, en quelque sorte, à une élite capable de la comprendre et de la pratiquer.

    pas d'a ccord , alors tout est réservé à une élite . je comprends parfaitement que , comme il y a de tout et il faut d etout dans la nature , certains n' éprouvent pas ou peu d' intérêt pour les sujets scientifiques .
    Il y a des êtres plus curieux que d' autres , plus rigoureux dans leur façon de penser , plus motivés , etc , etc , mais de là à dire " la science est réservée à une élite " , je ne suis pas d' accord .
    C' est comme dire : " apprendre le russe ou le chinois est réservé à une élite ..."
    ou " faire de la bonne cuisine , est réservé à une élite "!
    ou " apprendre à piloter un avion ... "
    Il suffit de s' y mettre et avec un peu de persévérance , on est soudain tout étonné de pouvoir intégrer cette " élite " !
    Dans la vie faut pas partir battu d' avance !

  32. #117
    claude27

    Re : Les jeunes et la science.

    Mon " grand " de 37 ans , quand il avait 10 / 12 ans , on l' appelait " c' est koi ça " tellement il était curieux de tout .
    A 15 / 17 ans , on l' appelait " gaston " ( la gaffe ) tellement il cassait tout ce qu' il touchait , on n' osait plus rien lui faire faire , puis il s' est remis à bricoler , faut bien , et il était à bonne enseigne à la maison , suffit de s' intéresser à ce qui se passe dans son entourage !!
    Et maintenant il se débrouille bien dans sa maison , et fait de tout ( petite mécanique auto , parquets , maçonnerie , électricité , etc .)
    donc faut jamais désespérer , mais il y a des moments parfois durs à passer .

  33. #118
    Skippy le Grand Gourou

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par claude27
    tous les profs ne sont pas motivés , motivants , bons , etc .
    Mais quand on a un prof " nul " et qu' on a envie de réussir , et qu' on n' est pas " faignant " on bosse , malheureusement , deux ou trois fois plus , on se met entre copains , on demande autour , on se démène quoi pour avancer quand même !
    Envie de réussir à 15 ans ? Tu parles de science ? Avoir envie de réussir c'est être attiré par l'argent, le pouvoir. La science n'est qu'affaire de passion, et la passion ne donne pas forcément envie de suivre à la lettre les directives du ministère de l'éducation...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  34. #119
    Jenscsi

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par yves25
    Bonsoir Jensci
    Tu dis , Les choses changes et bougent, et aujourd'hui, ils bougent en défaveurs de la science.Il y a d'autre voix à explorer, la science n'est pas la seule.
    ...
    Peut être ne pensais tu à rien de bien particulier mais tu as sans doute raison sur un point très important qui est bien que les choses bougent en défaveur de la science. L'ennui, c'est que sans la science et la technique, ce siècle sera bien difficile à traverser.
    Quant au plaisir qu'il y a à tout simplement comprendre, c'est une chose dont on ne se rend pas assez vite compte, je le crains mais comprendre , c'est un plaisir fabuleux: pour moi comprendre quelque chose , c'est comme si je le possédais.
    ...
    La curiosité n'est PAS un vilain défaut, c'est fondamental. N'avez vous pas envie d'aller voir de l'autre côté ? C'est la science qui vous le permet (ou l'art sans doute mais je ne suis pas artiste).
    Bonsoir Yyves,
    Je disais bien qu'il y avait d'autre voix à explorer tel que l'art, justement que tu évoque, mais aussi tel que la philosophie.Mais je parle surtout de la psycologie, la compréhention de comment marche notre société et les relations humaines.Il y a des choses qui attire plus la masse aujourd'hui que la science, qui je dirais d'ailleurs, n'attire pas vraiment une masse.(Diriez-vous qu'être Astro-physicienne est à porter de mains de tout le monde??On est souvant entourer de personnes nous ressemblant et cela affect notre perception des choses)
    Bref, je veux tout simplement dire à tout le monde que, le faite que la science attire moins de gens, ne veut pas dire que c'est sa fin.Il y aura toujours des gens pour soutenir et reprendre en mains la science, car, comme vous le disez si bien, la science est quelque chose de vital et de nécéssaire.Mais ce n'est pas catastrophique que des postes se vides ou que la science diminue.Il faut relativiser et comprendre que, pour l'instant, la science n'est tout simplement plus ou n'a jamais vraiment été la priorité des gens.L'Homme à peut être autre chose à réglé/à ce consacré pour l'instant.Il est dure, et ça je le reconnais très bien, de se fixé les bonnes prioritées.(surtout pour la masse/un groupe)
    Pour parler de curiosité et de possibilité grace à la science, je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point.Mais il faut le voir aussi pour l'art et la philosophie.La réflexion et la pensé n'est pas exclusivement réservé à la science, il y a d'autres dimensions.(Justement qand tu dis "mais je ne suis pas artiste" ça montre bien que tu es un passionné de science et que cela affect ton point de vue).Mais cela ne m'empêche pas d'être d'accord avec certaines choses que tu dis.
    Mais bon voilà, c'est mon point de vue.Je vois les choses ainci/comme je les voix.Souvant d'ailleurs, on peut me repprocher d'être trop vague et abstrait, et aussi de faire des liens avec d'autre chose qui sont difficiles à comprendre, mais peut être que je m'accroche tout simplement un peu trop à mon entourage et à mon expérience passé.
    Je suis pour la science, la compréhention et la curiosité. Mais voilà,je suis aussi pour "la masse", soit donc, pour l'art,la philosophie,la psycologie,le matérialisme...et aussi pour le destin et sa fatalité.
    Respectueusement,
    Jens-Christophe (quelqu'un qui veut dire beaucoup de choses mais qui n'y arrive pas...)

  35. #120
    yves25

    Re : Les jeunes et la science.

    bonjour Jensci
    Moi, je trouve que tu t'exprimes pas si mal que ça, continue (et fais quand même attention à l'orthographe). La phisophie est la mère de toutes les sciences, je parle bien de philosophie pas de psychologie. Tu parles des masses mais l'art n'est pas forcément beaucoup plus accessible, en tout cas pas toutes les formes d'art. Que veux tu dire par aussi pour le destin et sa fatalité.? Continue, ça vaut le coup.
    yves (pourquoi respectueusement? on s'en fiche non?)

Page 4 sur 10 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Les disques d'accrétion : les freins stellaires des jeunes étoiles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/07/2006, 11h46
  2. Les jeunes sont au courant
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/08/2005, 16h39
  3. les jeunes et la musique
    Par ludy dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/01/2005, 17h24
  4. les jeunes et la musique
    Par little dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 21/10/2004, 14h27