Discussion fermée
Page 5 sur 10 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 273

Les jeunes et la science



  1. #121
    yves25

    Re : Les jeunes et la science.


    ------

    Pour Claude27
    Eh oui pre soixante huitard (de peu certes)
    Pour la maison de retraite , tu me donnes l'adresse, au moins aon pourra discuter si Alzheimer nous le permet
    Un salut amical bien enneigé
    yves

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    yves25

    Re : Les jeunes et la science.

    Jensci: je corrige un peu ma dernière phrase:
    le respect, on s'en fiche pas mais il se pratique (tu le fais très bien) , c'est pas la peine d'en mettre des tonnes et c'est pas la peine de le dire, ça devient trop solennel, tu penses pas?

  4. #123
    Jenscsi

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par yves25
    c'est pas la peine d'en mettre des tonnes et c'est pas la peine de le dire, ça devient trop solennel, tu penses pas?

    Bonjour,

    Oui tu as réson yves, c'est juste que moi je le met toujours quand je ne sais pas vraiment "vraiment" avec qui je parle.On sais jamais...surtout avec l'internet

    Pour ce que tu as dis à propos de l'art qui n'est pas plus accessible que la science par "la masse", je suis tout à fait d'accord.Mais il faudrait vraiment définir ce que, "la masse"/la population française d'aujourd'hui, pense et ce qu'elle considère.
    Mais ce que je disais, ou plutôt ce que je voulais dire , en faite dans mon dernier message, c'était que dans "la masse", ou plutôt dans la population, il y a tout type de pensés et de comportements.Et, en gros, je m'inspire et me réfère à eux.(pour ce que je sais pour l'instant)
    À mon avis, tout le monde à le droit d'être entendu dans des débats et dans la vie de tous les jours.Et c'est pour cela que, "j'essaye", d'intégré toutes les possibilitées d'idées différentes dans ce que je pense et dis.J'essaye de voir une vérité ""absolue"" sous tous les arguments et données possible.Pour moi, rien est impossible et il y a toujours une vérité.Maintenant, c'est peut être pas la mienne .
    Justement, pour répondre à ta question Yves, je dis que la fatalité et le destin existe.(ce qui peut être contesté)
    Pour moi, à mon avis, il ne peut pas avoir de vérités sans fatalité.Ils vont ensemble, et si on dis qu'il n'y a jamais de fatalité alors il n'y a jamais de vérités.Ce qui d'ailleurs, me désolerais.Donc ce que je voulais dire, et c'est peut être un peu éloigné du sujet et je m'en excuse, c'est que les choses(situations,évênements.. .) arrivent, et que à un moment, il faut bien reconnaître que l'on n'y peut pas grand chose, et que si ils sont arrivés, c'est bien pour une réson, et qu'elle l'emporte sur tous ce qu'on pourrait dire et pensés.Mais cela n'empêche en rien le progrès et la profusion d'idées, car il y en aura toujours, sauf qu'elles iront, peut être, dans la bonne direction.Et temps n'ai qu'elle ne soit pas la bonne direction, on saura au moins pour quoi, car on sera aller jusqu'au bout de celle-ci.

    Jens-Christophe (je ne te dis pas respectueusement alors )

    P.S:J'adresse un désoler collectif pour mes fautes d'orthographes (et peut être d'expression), car je suis dislexique légé et j'ai, je vous l'avouent, la flème de me servir d'un correcteur orthographique.
    (je considère son utilisation comme une perte de temps.Si vous voulez m'en parler et que je me justifie, faites-le par messages privés.Merci d'avance pour votre compréhention)

  5. #124
    pirana64

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par MagStellon
    A mon avis, moi je suis un élève de 3eme et je pense qu'on vulgarise trop sur la science disant que c'est pas à notre niveau. Plus tard, il faut remettre en cause tout ce que on a apprit pendant 3 ans pour des choses plus compliquer et nouveau donc c'est du travail pour rien. Mais perso moi j'adore la science
    tou a fait d'accord avec toi !! il t'apprene des chose puis les remete en question quelque annés plus tard ou alor dise que si comme par exemple pour moi,on cherche a aprofondir les etude en physique,il nous dise d'arreté ca et de plutot de se consacrer a l'etude de sa lecons!personelement c'a m'est arive et je trouve cela inadmissible .

  6. #125
    Jenscsi

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par pirana64
    tou a fait d'accord avec toi !! il t'apprene des chose puis les remete en question quelque annés plus tard ou alor dise que si comme par exemple pour moi,on cherche a aprofondir les etude en physique,il nous dise d'arreté ca et de plutot de se consacrer a l'etude de sa lecons!personelement c'a m'est arive et je trouve cela inadmissible .
    Je te dirais toi-même!
    Je te dis, respectueusement, que tu t'emporte pour rien là.Ça t'apporte quoi de dire que les proffesseurs sont nulls et que le système de l'éducation française est nul aussi?Rien.Juste à te contempler dans tes idées.
    Oui, les proffesseurs ne sont pas toujours à la hauteur de ce qu'on espère, mais ce n'est pas eux qui vont nous désintérésser de la science.Ou alors, c'est que tu n'y ai pas vraiment intérésser dans le font.Le problème, je te le dis, est ailleurs.Il est plus profond et relis sur bien autre chose qu'une simple constatation et un fait/un exemple.
    Si on revoie des choses en cour, et si on les avaient vue avant sans tous ses détaillent, c'est bien pour qu'on puisse bien apprendre et comprendre les choses bouts par bouts.C'est pour nous faciliter l'apprentisage.
    Et si certains, ou même tous les proffesseurs, ne veulent pas nous apprendre/nous dire certaines choses, c'est bien parceque tout à une place et que chaque chose va à sa place.
    Faut faire attention à certains de nos résonnements.Souvant ils ne sont pas assez poussés, ou simplement, sont dépourvues de certains éléments vitaux à sa construction.

    Jens-Christophe (un ami qui vous veux que du bien )

  7. #126
    pirana64

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Je te dirais toi-même!
    Je te dis, respectueusement, que tu t'emporte pour rien là.Ça t'apporte quoi de dire que les proffesseurs sont nulls et que le système de l'éducation française est nul aussi?Rien.Juste à te contempler dans tes idées.

    Jens-Christophe (un ami qui vous veux que du bien )

    bon d'accord j'avous je me suis un peut trop emporter mais je ne peut rien y changer c'est vrai et cela est embetant

  8. Publicité
  9. #127
    Eve_Katherine

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Bonjour,

    Mais je pense aussi que c'est une question d'intérêts.Si on veut vraiment s'intérésser à quelque chose et si on arrive à voir cet intérêt alors on persévèrera.
    Il est peut-être la le problèmes , les jeunes ont peut-être aucun intérêt envers la sciences et je dois avouer qu'au secondaire je détestais ces cours , car ils étaient ennuyeux et maintenant pour mon cas c'est plus par une motivation personelles .

    Ici les cours populaires aux cégep c'est science humaine sans math . Très peu pour les science purs , ont croient p-e que c'est pour une élite et pourtant Enstein était nulle à l'école ...
    Dernière modification par JPL ; 18/12/2005 à 15h22. Motif: Correction de balise

  10. #128
    claude27

    Re : Les jeunes et la science.

    J'ai eu de la chance d' avoir pendant tout mon secondaire dans un lycée de province , seulement deux profs de maths en 7 ans , très intéressants et motivés . j' ai eu aussi des profs de physique et chimie qui venaient de l' industrie : ingénieurs qui avaient du quitter l' industrie et se recycler question santé , ce qui fait qu' on avait des cours très motivants avec beaucoup de références à l' expérience passé des profs dans leur emploi passé , applications pratiques en tout genre . ça fait meiux cerner l' intérêt pratique de ce que l' on apprend , et c' est très motivant ...

  11. #129
    Rincevent

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Eve_Katherine
    Très peu pour les science purs , ont croient p-e que c'est pour une élite et pourtant Enstein était nulle à l'école ...
    Einstein n'était pas nul en math, bien au contraire... ça fait partie des faux mythes qu'on aime faire tourner autour de lui... d'ailleurs, il n'aurait jamais fait ce qu'il a fait s'il n'avait pas eu de solides bases.

    Après, cela ne signifie pas que l'enseignement des sciences est parfait en France... c'est un tout autre problème... mais faut arrêter de colporter certaines fausses histoires...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  12. #130
    pirana64

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Rincevent
    Einstein n'était pas nul en math, bien au contraire... ça fait partie des faux mythes qu'on aime faire tourner autour de lui... d'ailleurs, il n'aurait jamais fait ce qu'il a fait s'il n'avait pas eu de solides bases.

    Après, cela ne signifie pas que l'enseignement des sciences est parfait en France... c'est un tout autre problème... mais faut arrêter de colporter certaines fausses histoires...
    tout a fait d'accord avec toi .

  13. #131
    claude27

    Re : Les jeunes et la science.

    ps: aujourd' hui , à ce que j' ai entendu dire , on n' aurait même plus le droit de faire des expériences de chimie , sur la paillasse , comme autrefois . !!!!
    Moi , mon prof de chimie n' hésitait pas à " enfumer " la classe avec des expériences de combustion diverses , quitte à noircir le plafond, faire du SH2 dans l' amphi ! . c' était super .
    On était même tenté de reproduire ces expériences à la maison ... c' est tout dire !!!
    électrolyser l' eau , faire de l' eau de javel en électrolysant de l' eau salée avec le 110 V ac , ( quitte à faire sauter les plombs du compteur de la maison ! ), faire " péter "de l' hydrogène ou de l'acétylène , brûler de la poudre d' aluminium, voire même de magnésium ( les lampes de flash de l' époque ), faire des lampes à arc avec des charbons de pile leclanché, également directement branchés sur le 110 V, etc ...
    Il faut dire qu' à côté des " coups de grisou " ou de " poussier " qu' il y avait à côté dans les mines voisines, c' était de la rigolade !!!

  14. #132
    Skippy le Grand Gourou

    Re : Les jeunes et la science.

    [vieux_croûton]Donner aux jeunes envie de faire des expériences de chimie chez eux ? Pour qu'ils nous fasse des bombes ?[/vieux_croûton]
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  15. Publicité
  16. #133
    Jenscsi

    Re : Les jeunes et la science.

    Quitte à ça, j'pense que oui. (rire)
    Mais je pense aussi que ce qui est dis là, ne concerne pas tous les élèves.Ce n'est pas parcequ'un proffesseur passionne quelques élèves et que c'est un bon proffesseur, qu'il va passionner TOUS les élèves.Il y a toujours des expetions.

  17. #134
    yves25

    Re : Les jeunes et la science.

    Bonjour à tous

    Jensci:

    À mon avis, tout le monde à le droit d'être entendu dans des débats et dans la vie de tous les jours.

    Là je suis évidemment d'accord

    Et c'est pour cela que, "j'essaye", d'intégré toutes les possibilitées d'idées différentes dans ce que je pense et dis.J'essaye de voir une vérité ""absolue"" sous tous les arguments et données possible.Pour moi, rien est impossible

    Là je ne suis plus vraiment d'accord: la vérité absolue (d'abord on pourrait discuter de son existenece ou non) n'est pas ce qui émerge d'un consensus populaire: en gros si on fait un sondage sur combien font deux et deux, on trouvera 3,99 (c'est une image bien sûr). Au temps Copernik, tout le monde pensait que le soleil tournait autour de la Terre. Tenir compte de l'avis des gens sur les choix de vie, c'est nécessaire puisqu'on est tous dans le même bateau mais en sciences, c'est comme ça qu'on inventerait une physsique de gauche et une autre de droite. Tu vois le topo?

    Justement, pour répondre à ta question Yves, je dis que la fatalité et le destin existe.(ce qui peut être contesté)
    C'est une question intéressante mais peu scientifique en fait. Mais que fais tu du libre arbitre etc? Continue ce raisonnement et on devient vite irresponsable de ses actes:"c'est le destin, peux rien y faire". En ce qui concerne la science, il me semble que la question est hors de propos: on cherche à comprendre comment ça marche, c'est tout. Maintenant, si on a compris, on peut peut être trouver les moyens de contrarier cette évolution, c'est à ce 2e niveau que la question se pose mais c'est le domaine de l'application de la science et non la science. Ce qui revient à dire que la science n'est ni pour ni contre (c'est aussi le pb de la croyance ou non en Dieu bien sûr)

    Le rôle des profs
    Je vois beaucoup de posts sur les profs nuls ou pas et sur le fait qu'on recommence à apprendre les mêmes choses en un peu plus complexe.
    1 des profs nuls ou qui s'en foutent, il y en a des tas, des profs enthousiastes et qui se cassent le c.., il y en a des tas aussi. Mais les profs ne font pas tout, loin s'en faut et sans doute moins maintenant que dans ma lointaine jeunesse. J'ai déjà cité cet exemple mais ma fille a eu en seconde un prof de français qui, dans toute l'année, ne leur a donné qu'un seul devoir et en a rendu la correction plus de 3 mois plus tard. Ce type estun fumiste et il est bien dommage qu'on puisse pas le virer. Mais ça n'a pas empêché ma fille de finalement décider de faire des lettres malgré les conseils éclairés de ses parents Ce qui compte, c'est la curiosité, ne la laissez pas disparaître, soyez curieux de tout.
    2 on recommence tout le temps les mêmes choses: ce n'est pas tout à fait vrai, je pense. Mais la science est compliquée, c'est comme ça: le monde n'est pas une chose toute simple où yaka. Il faut donc pour comprendre acquérir des connaissances qui servent en quelque sorte de briques sur lesquelles on construit lentement, progressivement . C'est comme ça que ça marche et ça peut pas être autrement, désolé.
    En fait, le but de l'enseignement scientifique dans le secondaire, ça devrait être (1) d'apprendre la démarche scientifique, (2) d'exciter la curiosité en lançant quelques coups d'oeil par ci par là. Le reste, c'est du bachotage.
    Les exams devraient juger de votre capacité à acquérir cette démarche. Ils ont aussi un autre rôle: vérifier que vous vous entraînez correctement: donc on vérifie que vous avez bien retenu tel ou tel truc.

    Si vous faîtes du sport, vous acceptez de vous entraîner, même si c'est casse pieds, ben en sciences, c'est pareil. Les résultats? Moi, ils me semblent aussi assurés en sciences ou alors c'est que l'objectif sportif est franchement limité (genre 100 m en 13 ou 14 secondes)

    Bonnes vacances

    (moi, je n'y ai même plus droit!)

  18. #135
    Jenscsi

    Lightbulb Re : Les jeunes et la science.

    Bien le bonjour, (et dsl d'avance pour le hors-sujet )

    Yves:
    Jensci:"À mon avis, tout le monde à le droit d'être entendu dans des débats et dans la vie de tous les jours.
    Et c'est pour cela que, "j'essaye", d'intégré toutes les possibilitées d'idées différentes dans ce que je pense et dis.J'essaye de voir une vérité ""absolue"" sous tous les arguments et données possible.Pour moi, rien n'est impossible"

    Là je ne suis plus vraiment d'accord: la vérité absolue (d'abord on pourrait discuter de son existenece ou non) n'est pas ce qui émerge d'un consensus populaire: en gros si on fait un sondage sur combien font deux et deux, on trouvera 3,99 (c'est une image bien sûr). Au temps Copernik, tout le monde pensait que le soleil tournait autour de la Terre. Tenir compte de l'avis des gens sur les choix de vie, c'est nécessaire puisqu'on est tous dans le même bateau mais en sciences, c'est comme ça qu'on inventerait une physique de gauche et une autre de droite. Tu vois le topo?
    ...
    En ce qui concerne la science, il me semble que la question est hors de propos: on cherche à comprendre comment ça marche, c'est tout. Maintenant, si on a compris, on peut peut être trouver les moyens de contrarier cette évolution, c'est à ce 2e niveau que la question se pose mais c'est le domaine de l'application de la science et non la science. Ce qui revient à dire que la science n'est ni pour ni contre (c'est aussi le pb de la croyance ou non en Dieu bien sûr)


    Oui je vois très bien le topo, merci Yves(sourire).Sauf que je pense, quand même, que "la vérité absolue" est valable dès lors qu'on arrive à le prouver et à le montrer aux autres.(ce qui est très complexe et très long à faire )
    (Et j'ai pas envis, en plus, de faire un plus grand hors-sujet que je pourrais déja en faire )
    La vérité ""absolue"" dont je parle, et c'est pour cela que je le mets en double guillemets, est une vérité qui est et à déja été montrer et démontrer.(pour celui qui le dis )
    Il pense, basiquement, qu'il détient la bonne.Mais c'est bien évidemment délicas à mettre en avant car, à chaque personne il doit arrivé à le reprouver.C'est très compliquer, et c'est pour cela que cette vérité ""absolue"" est toujours remis en cause et qu'il a du mal à exister (sauf avec moi ).Mais c'est sûr qu'il faut savoir, et arrivé à savoir, distinguer ce qu'est une vérité ""absolue"" et ce qui n'en n'est pas un. (vérité "provisoir" et vérité "absolue" )
    Bon c'est sûr que c'est encore ma vision utopique/idéaliste qui l'emporte ici, mais je considère ceci nécéssaire à voir la science réellement tel qu'elle est.C'est nécéssaire pour ce pencher sur des aspects encore non vue par chacun jusqu'ici.
    Pour moi, vois-tu, la science et son application, sont dépendantes l'un de l'autre.Ils sont comme chien et chat (c'est une, bien grosse, image contrasté bien sûr)Ils sont inséparable, et donc, si on touche à l'un on touche alors à l'autre.Donc je pense que mon point est valable, sauf preuve du contraire bien entendu. (voilà deux points de vues très contrasté, et pourtent, d'après moi, bonnes toutes les deux.(sourire))

    Yves:
    Jensci:"Justement, pour répondre à ta question Yves, je dis que la fatalité et le destin existe.(ce qui peut être contesté)"

    C'est une question intéressante mais peu scientifique en fait. Mais que fais tu du libre arbitre etc? Continue ce raisonnement et on devient vite irresponsable de ses actes:"c'est le destin, je peux rien y faire".


    Non!!!Ça c'est une fausse image qu'on prend très facilement pour excuser toutes nos fautes et érreurs, mais c'est faux!C'est beaucoup trop facile!!
    Il n'y a, d'après moi, que les gens oportunistes/simples qui disent cela.C'est une échapatoire de détourner le destin et la fatalité vers cela, mais ce n'est pas la bonne chose à faire.Il y a d'autres principes et morales qui vont à l'encontre de cela.(et je crois que vous les connaissez, vous qui avez d'autent plus d'expérience que moi)
    On peut croire au destin et à la fatalité sans pour auten s'en servir à de mauvaises fins.Ils sont là pour nous faire comprendre certaines choses, et certains aspects, de la vie.C'est en gros la base de ma vérité ""absolue"".Encore une relation chien et chat (sourire).Le destin et la fatalité vont avec "la vérité absolue".Ils sont indissociables.C'est d'ailleurs pour cela que tu as remis en cause les deux Yves (sourire).
    Enfin voilà quoi.Je vais m'arrêter là.Je crois avoir dis ce que je voulais dire, et j'espère bien me faire comprendre et avoir été clair.

    Respectueusement et sinsèrement,
    Jens-Christophe

  19. #136
    moimanon

    Re : Les jeunes et la science.

    Je pense que le réel problème est la façon dont on nous apprend les choses.
    Le nombre de fois ou j'ai demandé a un prof des explications complémentaire afin de comprendre le sujet étudié et qu'il m'a répondu que ce n'était pas dans le programme donc hors sujet et pour au final ne pas répondre a ma question. Ce qui fait que au final nous avons des connaissances avec des "trous" qui nous empêche de comprendre certaines choses et peuvent nous amener à baisser les bras. La vérité est que ceux qui constituent les programmes ne le font que dans leur propre intérêt et non dans l'intérêt de ceux qui vont apprendre et je trouve ça dommage.
    manon

  20. #137
    benjy_star

    Re : Les jeunes et la science.

    Tout dépend. Ton prof ne peut pas extrapoler devant toute la classe (interdit). Par contre, à toi personnellement, il me semble qu'il peut déborder...

    Bref, il ne faut pas oublier qu'un prof a un programme assez précis, pas moins, mais aussi pas plus...

  21. #138
    Yassine88

    Re : Les jeunes et la science.

    bonjour,

    Je pense que le plus grand problème de l'enseignement des science est la méthode ...

    En enseigne avec des application qui mettent souvent en évidence des calculs et des problème d'optimisations qui sont plutôt du domaine de l'ingénieurat alors que les sciences pures requièrent plutôt d'acquérir des capacités de traitement et d'analyse.
    I want to know how God created this world. I want to know His thoughts; the rest are details.

  22. Publicité
  23. #139
    moimanon

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par benjy_star
    Tout dépend. Ton prof ne peut pas extrapoler devant toute la classe (interdit). Par contre, à toi personnellement, il me semble qu'il peut déborder...

    Bref, il ne faut pas oublier qu'un prof a un programme assez précis, pas moins, mais aussi pas plus...
    je ne dit pas que c'est la faute du prof mais des programmes scolaires
    Manon

  24. #140
    wolfram

    Re : Les jeunes et la science.

    beaucoup de raisons évoquées me semblent pertinentes et particulierement celle de la science abstraite (un savoir sans application concrete /sans explication); la science parait bien froide pour un jeune eleve.

    ce qui a fait de moi un etudiant "litteraire", c'est l'absence de maturité et d'ouverture sur l'univers qui m'entoure (c'est un mea culpa personnel). les maths et la physique m'ennuyaient profondement. Verlaine parlait plus à mon coeur egoiste que les fonctions limites.

    je n'ai commencé à m'interesser à la science que parce que mes reflexions (relevant plus de la philosophie et de la metaphysique) m'y poussaient. dans quel univers je vis ? qu'est ce que la réalité ? etc.....

    j'ai alors decouvert que la science pouvait m'aider et enrichir "ma comprehension", qu'une theorie scientifique pouvait etre 10 000 fois plus etonnante depaysante que certains ouvrages literraires. mais la jeunesse est passée et je dois refaire ce que l'ecole aurait pu m'apporter..... il ne s'agit pas de proner une formation de technicien mais d'impliquer l'eleve à travers des exemples concrets ou meme simplement de lui en expliquer les enjeux.

  25. #141
    wolfram

    Re : Les jeunes et la science.

    et puis je viens de me rendre compte que le debat avait eut lieu depuis longtemps !
    tant pis !

  26. #142
    perplexe

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par Neutrino Voir le message
    Bonjour.
    Je ne vous apprendrais rien en signalant que les formations scientifiques attirent de moins en moins de jeunes (même si le bac S gagne en importance parmi les bacs généraux, en valeur relative).
    Il y a une véritable désaffection des jeunes pour la science. A votre avis, quelle en est la cause? Et, puisqu'on y est, comment résoudre ce problème? Toutefois faites attention, car si vous aimez vous même la science c'est que le système n'a pas été franchement désagréable pour vous à ce niveau... ne faussez pas votre jugement

    Quant à moi, j'expliques celà par une mauvaise image de l'activité scientifique... trop mystifiée par la société actuelle. Les sciences (et surtout les maths) semblent être le royaume des conventions, de l'arbitraire, de la rigueur étouffante pour beaucoup de jeunes... alors que c'est une des facettes de l'activité créative et que l'imagination est aussi utile que la raison dans ce domaine.



    Neutrino

    Je ne trouves pas trés malin de trouver qu'il est bénéfique d'un point de vue financier pour vous que le secteur scientifique soit désérté ..



    Je trouves que de toutes les branches de métiers possible la science est la plus satisfaisante pour la connaissance de soit et l'amélioration du futur de nos enfants ..(on a aussi besoin de bon mécano/informaticien et d'autres, toutes restent importantes ..)

    Au lieu de débattre de Louis XIV pendant des heure il vaudrait mieu éxpliquer ou ré éxpliquer comment la vie apparait et comment la vie peut apparaitre (parler de tout ce qu'on sait) pour stimuler les cerveaux, nous sommes dans une bulle dont beaucoup ne voient pas plus loin.

    Je penses qu'il faut améliorer le programme scolaire en passant plus de temps à privilégier la science.

  27. #143
    boson

    Re : Les jeunes et la science.

    salut à tous ,
    ce sujet est vraiment très important car je vois une certaine paresse cerebrale chez la plupard des jeunes et je crois que c'est du au milieu social
    qui favorise les footballeurs et les chanteurs mais surtout c'est à cause de
    l'humain lui meme parce que un scientifique est un esprit avant tout et c'est
    une chose qui ne s'achète pas .Cet esprit d'observation de questions de
    stresse devant le soit disons anormal .Et je retourne à cette paresse les jeunes ne font aucun effort pour savoir ils veulent nier meme si ils trouvent
    parfois le soutien et c'est ça le pire.

  28. #144
    piwi

    Re : Les jeunes et la science.

    Mais dans le fond, qu'est ce qui vous fait dire que les gens étaient plus intéressés par la science "avant"?
    Et pourquoi penser qu'un esprit bien fait serait nécessairement scientifique, que l'enseignement de la littérature ou de l'histoire devrait s'effacer devant celui de la physique ou des mathématiques?
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  29. Publicité
  30. #145
    neutrino éléctronique

    Re : Les jeunes et la science.

    Salut à tous,
    je rentre en seconde l'année prochaine, je viens donc de passer 3 ans à faire de la "physique" au collège, et pourtant je suis un passionné de maths/physique... Je suis tout à fait d'accord avec Manon, les programmes sont complètement à revoir ! Les programmes actuels ne favorisent pas du tout l'ouverture d'esprit des jeunes par rapport à la science: en maths on nous bassine avec des formules et on les applique bêtement pendant des heures avec notre livre d'exercice, comment ce genre d'exercices pourraient intéresser les jeunes ? C'est d'ailleurs pour ça que les maths ont cette réputation, les premières fois où j'ai dit à des élèves de ma classe que j'étais passionné de maths, je suis passé pour un fou (maintenant je dois dire qu'ils me prennent pour un extraterrestre depuis qu'ils savent que je suis également passionné de physique )
    Parlons de la physique maintenant... Cette matière est vraiment perçue comme "hyper chiante" par une très large majorité des élèves et on les comprend: on fait énormément d'électricité (ce qui est vraiment très lourd pendant 3 ans); de la chimie aussi mais la question habituelle des élèves en sortant d'un cours de chimie: "mais à quoi ça sert peut bien servir ce truc???", ou alors : "quand est-ce qu'on fait une expérience?"
    (générallement le seul souhait de l'élève est de voir plein de fumée, d'explosions, et de faire sauter la classe de chimie ); on fait également un peu d'optique où l'on évoque assez brièvement (et c'est bien dommage!) le système solaire et les planètes qui le composent; enfin de la mécanique, si on peut appeler ça comme ça: c'est vraiment survolé de chez survolé et c'est réellement dommage je trouve.
    Bref, je pense que les programmes de maths et de physique sont à revoir si l'on veut avoir plus de monde dans les filières scientifiques et si on veut que la science ait une meilleure image dans la société actuelle.


    Citation Envoyé par boson Voir le message
    ce sujet est vraiment très important car je vois une certaine paresse cerebrale chez la plupard des jeunes et je crois que c'est du au milieu social
    qui favorise les footballeurs et les chanteurs mais surtout c'est à cause de
    l'humain lui meme parce que un scientifique est un esprit avant tout et c'est
    une chose qui ne s'achète pas .Cet esprit d'observation de questions de
    stresse devant le soit disons anormal .Et je retourne à cette paresse les jeunes ne font aucun effort pour savoir ils veulent nier meme si ils trouvent
    parfois le soutien et c'est ça le pire.
    Je ne pense pas que cela soit dû à une paresse cérébrale à proprement parler, les jeunes ne sont tout simplements pas motivés à cause de la nullité... euh de la mauvaise qualitée des programmes (désolé si certains lecteurs travaillent au ministère de l'Education Nationale )


    PS: j'ai eu la chance de tomber sur des profs absolument géniaux en maths et en physique, à qui je pouvais poser nimporte quelle question et qui savaient sortir un peu du programme pour nous faire des cours beaucoup plus intéressants, et c'est grâce à eux que je suis aujourd'hui aussi passionné
    "Les gens ont peur de l'inconnu. Plus on explore et découvre, moins on a peur."

  31. #146
    boson

    Re : Les jeunes et la science.

    merci pour cette reponse et je veux te dire que je parle aussi d'esprit scientifique .moi j'ai cette passion surtout pour l'astrophysique mais pas grace
    aux profs ou aux parents mais grace à une chose profonde chez moi inconnue
    mais poussante .

  32. #147
    neutrino éléctronique

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par boson Voir le message
    merci pour cette reponse et je veux te dire que je parle aussi d'esprit scientifique .moi j'ai cette passion surtout pour l'astrophysique mais pas grace
    aux profs ou aux parents mais grace à une chose profonde chez moi inconnue
    mais poussante .
    Je ressens exactement la même chose inconnue et poussante que toi, mais c'est en grande partie grâce à mes profs que je l'ai découverte en fait.
    L'esprit scientifique effectivement, c'est une autre paire de manches .
    Je dois avouer que je ne rencontre pas beaucoup de jeunes ayant l'esprit scientifique (je veux dire par là s'intéressant aux sciences en plus des cours qu'on leur donne)
    "Les gens ont peur de l'inconnu. Plus on explore et découvre, moins on a peur."

  33. #148
    yves25

    Re : Les jeunes et la science.

    Bonsoir

    Je viens de poster un avertissement à propos des discussions sur le réchauffement climatique et j'y disais qu'il était toujours possible de ranimer une discussion endormie. Celle ci en est un bel exemple.

    Du coup, j'ai relu qq posts dont le mien (le dernier, cad jute la page précédente) qui répond un peu à ta question mon cher neutrino.

    Tu as raison en ce qui concerne la lourdeur des programmes, par contre, la physique, c'est pas simple : il y faut une bonne dose de "bouteille" pour bien la comprendre. Justement, la physique, c'est pas des formules mais pour les élèves (et même pour beaucoup d'étudiants), ça se résume à ça. Un peu comme si parler, c'était aligner des mots et non des phrases. Les maths sont un moyen nécessaire à la physique mais quand on l'enseigne, l'outil masque souvent la physique elle même (le pinceau mais pas la toile que peint le peintre)

    J'ai très longtemps enseigné entre autres la physique en 1ere année de fac aux futurs biologistes (ex DEUG B). Leur à priori face à la physique était terrifiant pour un prof: j'ai souvent pensé qu'ils refusaient de comprendre en fait (bon, pour certains, ils refusaient pas, ils comprenaient rien, c'est vrai mais c'est pas le cas de tous).

    De toute façon, arrivé en fac, il est trop tard, le mal est fait sauf pour qq exceptions égarrées.

    Non, c'est avant qu'il faut en revenir aux fondamentaux: cad apprendre à comprendre et à redevenir curieux.

    Mais c'est pas gagné (sauf pour toi , boson et qq autres quand même apparemment)
    Dernière modification par yves25 ; 19/07/2007 à 22h42.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  34. #149
    neutrino éléctronique

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message

    Tu as raison en ce qui concerne la lourdeur des programmes, par contre, la physique, c'est pas simple : il y faut une bonne dose de "bouteille" pour bien la comprendre. Justement, la physique, c'est pas des formules mais pour les élèves (et même pour beaucoup d'étudiants), ça se résume à ça. Un peu comme si parler, c'était aligner des mots et non des phrases. Les maths sont un moyen nécessaire à la physique mais quand on l'enseigne, l'outil masque souvent la physique elle même (le pinceau mais pas la toile que peint le peintre)


    De toute façon, arrivé en fac, il est trop tard, le mal est fait sauf pour qq exceptions égarrées.

    Non, c'est avant qu'il faut en revenir aux fondamentaux: cad apprendre à comprendre et à redevenir curieux.
    Je suis tout à fait d'accord avec toi, les élèves ne sont pas assez curieux, et là les programmes n'y sont pour rien; je pense que c'est plutôt au prof des les motiver et de leur (re)donner le goût d'apprendre et de comprendre le monde qui nous entoure. Mais la science est aussi un peu "exclue" de la société et ça n'améliore pas les relations science-élèves... heuresement qu'il y a la vulgarisation et tous les scientifiques qui y participent . Si un jour on arrivait à véritablement parler des sciences dans les médias etc, cela rendrait la société entière beaucoup plus curieuse et bien plus détachée vis-à-vis des sciences, mais c'est sûr ce n'est pas gagné d'avance.
    "Les gens ont peur de l'inconnu. Plus on explore et découvre, moins on a peur."

  35. #150
    Odysseus

    Re : Les jeunes et la science.

    Citation Envoyé par neutrino éléctronique Voir le message
    Je suis tout à fait d'accord avec toi, les élèves ne sont pas assez curieux, et là les programmes n'y sont pour rien; je pense que c'est plutôt au prof des les motiver et de leur (re)donner le goût d'apprendre et de comprendre le monde qui nous entoure.
    Bonjour,

    Les profs ne peuvent pas tout faire non plus (déjà la police, ça doit être épuisant...), même s'ils peuvent sans doute faire des efforts, l'éducation y est pour beaucoup et les parents n'incitent pas toujours leurs enfants à apprendre et développer leur curiosité. En tout cas, je suis d'accord pour dire que les programmes de maths et de physique ne sont pas très passionnant^^. Les maths au cours de cette année (première S) étaient assez abstraits alors c'est difficile de comprendre leur utilité et donc par extension être curieux par rapport à cette matière ; la physique c'est déjà plus concret alors les élèves sont plus attentifs et curieux généralement (enfin ce n'est que mon avis )

    Odysseus

Sur le même thème :

Page 5 sur 10 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La Presse et les Jeunes
    Par carow dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/12/2007, 15h46
  2. Les disques d'accrétion : les freins stellaires des jeunes étoiles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/07/2006, 11h46
  3. Les jeunes sont au courant
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/08/2005, 16h39
  4. les jeunes et la musique
    Par ludy dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/01/2005, 17h24
  5. les jeunes et la musique
    Par little dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 21/10/2004, 14h27