Discussion fermée
Page 7 sur 10 PremièrePremière 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 273

Les jeunes et la science



  1. #181
    betatron

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Et faut-il rappeler que les mathématiques utilisées par Maxwell étaient à son époque d'une difficulté extrême. Ce n'est que plus tard qu'un nouveau formalisme a permis de rendre les aspects mathématiques de sa théorie accessibles à toute personne ayant une culture mathématique minimum (mais là encore pas moi).
    Effectivement. Peut-être qu'une fois le terrain déblayé, ça paraîtra plus clair. Mais deux choses me semblent spécifiques:
    -d'abord on s'attaque maintenant vraiment à gros poisson: de l'univers dans son ensemble, éventuellement multiple, jusqu'aux boson de Higgs qui confère une masse même aux infimes neutrinos, sans même savoir ce qui peut lui donner sa masse à lui... il me semble sans être trop pessimiste qu'avant qu'on y voie clair, quelques protons auront eu le temps de se désintégrer...
    -ensuite, les équations d'Einstein sont, aux dires des spécialistes, simples et belles. Tout comme celle de Schrödinger, qui exprime la même chose, paraît-il, mais de façon bien plus simple, que les horribles matrices de Heisenberg. On est loin de toutes ces dimensions et particules "ad hoc", de toutes ces notions accumulées juste afin de maintenir la cohérence d'un ensemble que l'on sent de plus en plus inadapté à tout expliquer. Je ne dis pas qu'il n'y a pas une part de vrai. Ca me rappelle la contraction physique des longueurs envisagée par Lorentz, évidemment en Relativité les choses ne se contractent pas réellement, mais la formule reste correcte. C'est un changement de "façon de voir le monde" qui rend la chose acceptable et finalement simple. C'est ce qui manque aujourd'hui. Une intuition, une remise en question radicale, au lieu d'un enferrement exponentiel dans l'inextricable (et l'intricable...). Mettons qu'on trouve le boson de Higgs. Et après? Que faudra-il encore inventer, combien de dimensions faudra-t-il introduire pour justifier sa masse, et les interactions spécifiques qu'il a avec chaque particule?
    Il se peut bien que l'Univers ait 26 dimensions, ou une seule, ou une infinité, ou qu'il soit tout simplement fractal comme le suggère Nottale. Et après? Si nous ne comprenons plus la réalité physique dont nous parlons, si la moindre percée technologique qui en découle ne peut se réaliser qu'à coups de millions de dollars parce qu'il faut refroidir à 0°K ou chauffer à 10^12 degrés ou arrêter le vent solaire, quelle est l' "humanité" d'une telle science? Intuitivement, je sens qu'on a des découvertes vraiment fondamentales devant nous, d'une grande simplicité, mais qui ne se découvriront qu'à des esprits neufs et relativement extérieurs au "buzz" scientifique. Mais en tout cas pas le mien...

    -----


  2. Publicité
  3. #182
    mh34

    Re : Les jeunes et la science

    Bonjour.
    Intuitivement, je sens qu'on a des découvertes vraiment fondamentales devant nous, d'une grande simplicité, mais qui ne se découvriront qu'à des esprits neufs et relativement extérieurs au "buzz" scientifique.
    C'est possible. Mais pour cela ne faudra-t-il pas qu'ils aient d'abord assimilé ( et bien assimilé, pas à un niveau amateur même éclairé...) toute la science dite "officielle", ne serait-ce que pour pouvoir vraiment comprendre ( et pas simplement croire comprendre ) ce qui peut clocher?
    Donc ce ne sera pas un quidam venu de l'extérieur ou des frontières de cette science, finalement, mais bien un produit du sérail, qui aura l'esprit peut-être un peu plus curieux, inventif, observateur ou imaginatif ( ou tout ça à la fois).
    Ce qui est très différent.

  4. #183
    Cécile

    Re : Les jeunes et la science

    Souvent, les théories "révolutionnaires" viennent après de longues décennies de tatonnements, expériences complexes, théories tarabiscotées... Cette science plus "bourrine" est nécessaire pour être certains des données expérimentale, pour explorer des impasses... elle ouvre la voie aux simplifications que tu réclames.

  5. #184
    betatron

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Souvent, les théories "révolutionnaires" viennent après de longues décennies de tatonnements, expériences complexes, théories tarabiscotées... Cette science plus "bourrine" est nécessaire pour être certains des données expérimentale, pour explorer des impasses... elle ouvre la voie aux simplifications que tu réclames.
    M'enfin, ai-je prétendu ici ou ailleurs que les cordistes et autres acrobates devraient cesser le travail? JAMAIS.
    Je déplore seulement qu'il n'y ait pas assez de scientifiques, car plus grande serait la probabilité de voir venir l'esprit aux qualités multiples évoqué par mh34.

  6. #185
    Zemanek

    Re : Les jeunes et la science

    Bonjour!

    Avez-vous remarqué que le désintérêt pour les sciences dures est apparu depuis la mise en place des spécialités en terminale S? (personnellement je suis passé par la spé physique, et j'ai trouvé vraiment cela navrant : apprendre le cours par coeur, en gros, si on voulait réussir...)
    Quoi qu'il en soit, les sciences ne passionnent plus pour plusieurs raisons:
    1) Ce sont des études ingrates et difficiles qui demandent beaucoup de temps et d'interrogations pour en maîtriser toutes les facettes.
    2) Les salaires à la sorti n'encouragent pas les gens à faire ce type d'études (rapport investissement/rentabilité).
    3) avec la crise économique et la gel du budget alloué à la recherche.
    Notons aussi que les filières universitaires sont plus boudées car moins prestigieuses.
    IL s'agit aussi d'une image négative de la science: la science chiante avec son arsenal mathématique et ses formules incompréhensible. On a tendance à faire une différence entre la science et la culture. Mon entourage me dit parfois: " la science ne te construit pas comme les livres ou les sciences humaines, ce ne sont pas les "humanités"". Raisonnement grotesque, direz-vous... et pourtant c'est la réalité, les sciences sont placées en dessous des sciences humaines, dans la société .En effet c'est toujours plus classe au cours d'une discussion de parler de Boris Vian ou Sartre que la résolution de l'équation de Schrödinger, le type qui parlera et qui s'intéressera au sciences passera pour un chiant pour beaucoup de personnes.
    Après ceci n'est peut-être pas tout à fait vrai, mais il s'agit de ce que j'ai vu.....


  7. #186
    Médiat

    Re : Les jeunes et la science

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Zemanek Voir le message
    En effet c'est toujours plus classe au cours d'une discussion de parler de Boris Vian
    Vous pourrez toujours dire à ceux qui vous oppose cet argument que Boris Vian (que j'adore) sortait de l'école Centrale !
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  8. Publicité
  9. #187
    mh34

    Re : Les jeunes et la science

    le type qui parlera et qui s'intéressera au sciences passera pour un chiant pour beaucoup de personnes.
    Sans doute des personnes manquant elles-mêmes de culture générale et de curiosité...donc peu intéressantes à fréquenter, finalement.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  10. #188
    invite231234
    Invité

    Re : Les jeunes et la science

    Heu ... que veux-tu exprimer Marie-Hélène ? Je n'ai malheureusement pas bien compris !
    Sinon une remarque, moi j'ai choisi la voie du quitte ou double, c'est à dire être inventeur, il faut être imaginatif, créatif et avoir des idées pertinentes, c'est ma passion mais c'est aussi le côté amusant de la science, créer ! Je veux dire qu'à la place de respecter un cahier des charges, on le fait nous-même ! Mais c'est extrême car être inventeur est ingrat (sauf si l'on est pas intègre et que l'on monte une arnaque) !

  11. #189
    WizardOfLinn

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par Zemanek Voir le message
    ...En effet c'est toujours plus classe au cours d'une discussion de parler de Boris Vian ou Sartre que la résolution de l'équation de Schrödinger, le type qui parlera et qui s'intéressera au sciences passera pour un chiant pour beaucoup de personnes.
    Je pense que celà dépend aussi beaucoup de la personne qui s'exprime, de son talent de vulgarisateur, et aussi de son empathie avec son auditoire, ce qui ne s'apprend pas en cours de maths ou physique.

  12. #190
    Zemanek

    Re : Les jeunes et la science

    Tenez, témoignage dans une petite université de province par un prof de fac.... ça fait froid dans le dos
    http://www.leberry.fr/cher/actualite...r-1168505.html

  13. #191
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    salut, j'aie 18 ans et je m'intéresse beaucoup au science car pour moi seul le progrès technologique et économique peuvent nous permettre d'améliorer la condition de l'homme.

    vous avez tord, les jeunes ne sont pas désintéréssé de la science, le problème est qu'elle parait trop déconnectée de la réalitée.

    j'aissaie souvent de faire en sorte que mes amis s'intéressent a des trucks scientifique, mais pour cela il faut que je leur prouvent que sa a un "intéret" pour eux, c'est a dire qu'il faut que j'attache un discour scientifique a des thématique tel que la voiture, le scooter, l'alcool, les jeux videos, la drogues, les armes, comment avoir un truck moin cher, comment gagner de l'argent...

    en effet un discour sur les semi-conducteur devient beaucoup plus intéréssant quand je leur dis que sa pourrait rendre les jeux de console plus réaliste (en rendant les consoles plus puissantes) ou encore une longue explication de 15 minute sur la bombe atomique apres que je leur aie montré des video du potentiel de destruction de celle ci...

    plus de jeunes s'intérésserais a la science si on leur prouverais que sa changent vraiment quelquechose a leur vie, comme par quel moyen un turbocompresseur rend une voiture plus puissante (on peut faire pas mal de chapitre de physique en étudiant un turbocompresseur).

    arréter de leur parler d'énergie renouvelable et autre truck bien-pensant, parler au jeunes de ce qui les intéressent vraiment et montrer leur l'intéret qu'a la science dans ce qu'ils aiment !

  14. #192
    yoda1234

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message

    il faut que j'attache un discour scientifique a des thématique tel que la voiture, le scooter, l'alcool, les jeux videos, la drogues, les armes,
    en effet un discour sur les semi-conducteur devient beaucoup plus intéréssant quand je leur dis que sa pourrait rendre les jeux de console plus réaliste (en rendant les consoles plus puissantes) ou encore une longue explication de 15 minute sur la bombe atomique apres que je leur aie montré des video du potentiel de destruction de celle ci...
    Bref, les sciences au service de la délinquance, de la dépravation. Beau discours (avec un "s" à la fin) et belle mentalité.


    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    comme par quel moyen un turbocompresseur rend une voiture plus puissante (on peut faire pas mal de chapitre de physique en étudiant un turbocompresseur).
    Et une voiture plus économique, plus propre...? Non?

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    arréter de leur parler d'énergie renouvelable et autre truck bien-pensant, !
    C'est pourtant leur avenir dont il s'agit.
    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    parler au jeunes de ce qui les intéressent vraiment et montrer leur l'intéret qu'a la science dans ce qu'ils aiment
    Oui, oui, on sait: la violence la drogue, l'alcool.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  15. Publicité
  16. #193
    Zemanek

    Smile Re : Les jeunes et la science

    salut megamathieu!

    Tu n'as pas tort, c'est le meilleur moyen de les intéresser, c'est peut-être le truc qui pourra en lancer quelques-uns dans la grande aventure de la physique...Je dis bien quelques-uns pour dire un très petit nombre. Je m'explique, la base des sciences ( physique), concernent des disciplines fondamentales telles que la mécanique, la thermodynamique, l'électromagnétisme, l'optique, les ondes.... Ce que tu évoques à tes amis sont l'application des sciences à l'industrie => c'est de la technologie, or parler voitures et jeux, c'est bien mais il faut que tu leur évoques un point, les sciences avant tout sont l'étude du fonctionnement du monde au sens fondamental du terme, et il faut partir de la base de la base: ( matières cités dessus), ce qui au final diffère de ce que tu as dit
    ( je m'égare, l'heure n'aide pas désolé)
    Tu sais les gens sont parfois beaucoup intéressés dans le cadre de leur vie quotidienne, mais la physique se résume à résoudre des problèmes "moins" catholiques, par exemple en méca, trouver le mouvement d'un point pour par exemple expliquer à quelle distance un objet lancer sur le sol va s'arrêter, pourquoi une toupie tient debout, genre il y avait un problème qui m'avait marqué, c'était de déterminer la vitesse d'une balle de fusil rien qu'avec une pendule en bois en appliquant des notions très simples issues de la seconde loi de Newton.... voilà, voilà, après je pense que les exemples sont très nombreux mais à partir du moment où le côté fondamental est mis esthétiquement en avant ( l'astronomie est un SUPER bon exemple), je pense que les sciences seront moins boudées à l'avenir.


    désolé si je pars en vrille, mais e n'arrive pas à saisir le fond de ma pensée avec davantage de clarté!

    Au fait, en quel classe es-tu? Tu as 18 ans donc tu as passé le bac, je suppose? Tu vas en quelle filière
    C'est très bien d'aller en sciences... je pense qu'au début c'est dur, mais les maîtriser c'est maîtriser l'univers, C'est avant tout un savoir universel!

  17. #194
    totio94

    Re : Les jeunes et la science

    Salut Neutrino !

    Pour ma part, je m'intéresse à la sciences depuis seulement 1 ans ! Et je n'ai que 18 ans.

    Et vous savez pourquoi je m'intéresse seulement maintenant à la sciences ? Car j'ai quitté le système scolaire.

    Je pense que la raison pour laquelle la science et ses dérivés n'est que très peu populaire au près des jeunes est tout simplement lié au fait de l'approche carrément trop académique de la science à l'école.
    Depuis mes débuts à l'école, notamment au collège avec l'arrivé de la SVT, de la Technologie en 6ème, de la Physique Chimie en 5ème, et de l'approche des équations en math dès la 4ème, la sciences est un peu considéré comme la bête noire, La matière qui fait peur de par tout ses théorèmes qui aux yeux d'élèves de jeune âge (On rentre en 6ème à 10-11ans), ne voyent strictement aucunes utilités dans la vie en dehors de l'école ! C'est vrai, en 4ème, quel élève pense qu'il est utile dans la vie de résoudre une équation de type ax+b ou d'apprendre des fonctions ?

    Du coup, les jeunes ne peuvent pas penser une seule seconde que des gens peuvent aimer la science car il y'a un intérêt ludique à l'intérieur. C'est simplement de la faute du système scolaire éducatif, et de la façon des prof d'enseigner...

    A l'école, on enseigne Pythagore, Thalès, les fonctions, les équations, la trigonométrie, la refraction, la chimie et autres trucs de sciences comme ça... Ok, c'est cool, mais la seule réelle question (et pour certains trucs, je me la pose d'ailleurs encore moi-même) que les élèves se posent à ce moment là, c'est "A quoi ça sert ?".

    Vu que les jeunes ne comprennent pas vraiment le pourquoi du comment, ils ne s'adonnent pas à cette discipline. En vrai, ils ont déjà des heures à l'école puis en plus des devoirs. Pourquoi remettre le paquet en allant en plus sur des forums de sciences ou faire des expériences chez sois ?

    Puis c'est vue comme un peu quelque chose de trop intellectuel, et souvent mis sur un piédestal, car il n'y a pas assez cet aspect ludique de la science mis en avant à l'école. Du coup les jeunes voient les mathématique, la physique, la chimie et l'électronique comme un amas de calcul de théorie à haut niveau, genre le cliché d'Einstein, ou des prof avec des tableaux à rallonge comportant des équations n'en finissant jamais avec des signe dont même le prof de math ne connais l'utilité. Alors que pourtant, y'a un réel intérêt, et surtout, quelque chose d’accessible, même à bas niveau.

    Je pense que pour régler ça, il faudrait changer la vision donné des sciences aux jeunes dans les écoles collèges et lycées. Faire des enseignements plus ludiques et plus intéressant, avec une réelle mise en situation des théorèmes et calculs appris. Que ça sois pas juste "apprendre des théorème, pour apprendre des théorème et se ramasser une bonne note à la prochaine interro"...

    C'est d'ailleurs un ressentit que j'ai eu toute ma scolarité. Et c'est tout le système qui scolaire qui est comme ça, dans toute les matières !

    Je suis d'ailleurs complétement d'accord avec Megamathieu !
    Finalement, c'est pas la science elle même qui déplait, c'est la façon dont elle est enseigné qui n'est pas valorisante pour elle.
    Dernière modification par totio94 ; 08/08/2012 à 00h33.

  18. #195
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    j'adère totalement au deux derniers postes !
    pour répondre a la question que l'on m'as posé j'aie eu mon BAC chimie industriel (c'est une longue histoire de raconter comment je me suis retrouvé la) avec montion asser bien (a 0,12 point du bien) et je vais en license de physique chimie, je me pose des question sur mon orientation car j'étais passioné par la chimie organique ces deux dernière année mais depuis quelques mois je suis plus science des matériaux, les céramique technique, les semis conducteurs, les supraconducteurs, les réfractaires...

    comme vous l'aurez peut etre remarquer je ne suis pas passionné par le français, je ne suis doué que dans ce qui relève de la logique.

    Ce que tu évoques à tes amis sont l'application des sciences à l'industrie => c'est de la technologie
    je suis d'accord mais c'est pour rendre la science moin abstraite, qu'ils se rendent compte qu'un jour ce qu'on fait en laboratoire finiras en magasin.

    Tu sais les gens sont parfois beaucoup intéressés dans le cadre de leur vie quotidienne, mais la physique se résume à résoudre des problèmes "moins" catholiques, par exemple en méca, trouver le mouvement d'un point pour par exemple expliquer à quelle distance un objet lancer sur le sol va s'arrêter, pourquoi une toupie tient debout, genre il y avait un problème qui m'avait marqué, c'était de déterminer la vitesse d'une balle de fusil rien qu'avec une pendule en bois en appliquant des notions très simples issues de la seconde loi de Newton
    justement j'essaie de faire en sorte qu'ils se rendent compte de tout ce qu'il a fallu étudier et calculer pour fabriquer leurs consomables.

    Puis c'est vue comme un peu quelque chose de trop intellectuel, et souvent mis sur un piédestal, car il n'y a pas assez cet aspect ludique de la science mis en avant à l'école. Du coup les jeunes voient les mathématique, la physique, la chimie et l'électronique comme un amas de calcul de théorie à haut niveau, genre le cliché d'Einstein, ou des prof avec des tableaux à rallonge comportant des équations n'en finissant jamais avec des signe dont même le prof de math ne connais l'utilité. Alors que pourtant, y'a un réel intérêt, et surtout, quelque chose d’accessible, même à bas niveau.
    je suis d'accord, il faut rendre l'apprentissage plus ludique, par exemple moi j'aie fais mes début en électronique en démontant des truck quand j'étais gammin, et aujourd'hui encore j'aie un bien meilleur nivaux que les gens que je connais (sauf ceux qui on fait BAC electrotech).

    je pense que ce qui manque dans l'apprentissage des science en millieu scolaire c'est le precessus de découverte, c'est vraie dans la moindre expérience que l'on fait en classe il n'y a aucune place pour le hazard, tout est prévus a l'avance !

    par exemple j'aurais préférer qu'en cour on nous dise "il faut synthétiser X" et que l'on se démerde pour trouver comment faire !

    mais non, on nous dis comment tout faire a l'avance et l'on est juger que sur nos manipulations...

    résultat en terminal une fille venait seulement de se rendre compte que le monde autour d'elle étais fait de molécules...

    il faut rendre la science moin abstraite et plus réelle et remetre le processus de découverte au centre de l'apprentissage !

  19. #196
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    Bref, les sciences au service de la délinquance, de la dépravation. Beau discours (avec un "s" à la fin) et belle mentalité.
    c'est une vision négative des chose, je dirais plutot la scince au service de l'homme, de toute façon tu n'as retenu que le politiquement incorrecte de mon discour.

    Et une voiture plus économique, plus propre...? Non?
    non. quand tu voit l'énorme succès de la BMW série 3 d'occase a 5000 euros chez les jeunes ou encore de l'audi S3 tu comprendra que ce n'est pas ce qui nous intéresse.

    C'est pourtant leur avenir dont il s'agit.
    pas tellement j'aie aussi pris soin de leur expliquer que grace a la science de nouvelle technique d'extraction et de reformage vont nous permettre d'avoir encore une énorme quantitée d'hydrocarbure a bruler...

    et il étais très intéréssé de savoir comment on fais de l'essence avec du charbon ou du gaz !

  20. #197
    Médiat

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    tu comprendra que ce n'est pas ce qui nous intéresse.
    Bonjour,

    A quel titre parlez-vous au nom "des jeunes" ?

    Il va de soi, et j'en suis bien content, que j'en connais qui n'ont aucun de vos centres d'intérêts en partage avec vous (je cite verbatim : "la voiture, le scooter, l'alcool, les jeux videos, la drogues, les armes, comment avoir un truck moin cher, comment gagner de l'argent").

    Vous allez rire, mais mes enfants (15 et 16 ans) s'intéressent aux sciences, et même aux mathématiques pour une raison incroyable : ils aiment agiter leurs neurones, plus c'est abstrait, plus c'est compliqué et plus cela les intéresse (même s'ils ne comprennent pas tout du premier coup), dingue non ?
    Dernière modification par Médiat ; 08/08/2012 à 10h54.
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  21. #198
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    A quel titre parlez-vous au nom "des jeunes" ?
    ben vus la moyenne d'age sur ce forum je suis surment mieu placé que certain pour en parler, et quand je parle des centre d'intéret il faut voir sa comme des sujet qui ressorte asser fréquament, ils y a aussi les habits, la coiffure, la bouffe...

    mais dans ces sujet la il est difficille de parler de quelquechose de scientifique.

    c'est très bien pour toi si tes enfants s'intéressent a la science parceque c'est abstrais mais arriverais t'ils a transmettre leurs passion a des camarades de classe facilement ?

    le problème et qu'il y a trois attitude aujourd'hui face a la science:
    -je sais pas a quoi sa sert et je m'en fous
    -j'aime la science pour la science
    -j'aime la science car sa peut améliorer ma condition

    et pour qu'un maximum de jeunes s'intéresse a la science il faudrais faire passer leur attitude de la première a la troisième, c'est comme cela que l'on a le plus de chance de redonner gout a la science !

    il faut redonner son coté humaniste a la science.
    Dernière modification par megamathieu ; 08/08/2012 à 11h09.

  22. Publicité
  23. #199
    Médiat

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    ben vus la moyenne d'age sur ce forum je suis surment mieu placé que certain pour en parler, et quand je parle des centre d'intéret il faut voir sa comme des sujet qui ressorte asser fréquament, ils y a aussi les habits, la coiffure, la bouffe...
    Et bien voilà encore 3 de vos centres d'intérêts qui les éloignent de vous et je m'en réjouis ; par contre, sans vraiment se passionner pour l'orthographe, ils s'y connaisent bien mieux que vous.

    Comme vous n'avez pas donné de réponse à ma question je constate que vous n'avez aucune légitimité à parler au nom des jeunes (le fait d'être plus jeune que moi ne vous donnant pas la moindre once de cette légitimité), ce qui me rassure.

    Au fait, oui, la majorité de leurs camarades de classe (ceux que je connais en tout cas) ne se reconnaitrait pas dans votre liste !
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  24. #200
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    de toute façon on vas se lancer dans un débat sans intéret puisque personne ne peut prouver ce qu'il avance, donc on ne peut en arriver qu'a la conclusion que les "jeunes" de vers chez moi sont dans un autre monde que les "jeunes" de vers chez vous...

    bref a part le fait que j'aie oser mettre "les jeunes" dans une phrase un autre argument contre mes postes ?

    il faudrais peut etre aussi que les scientifique soit moin conformiste...

  25. #201
    albanxiii

    Re : Les jeunes et la science

    Bonjour,

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    et pour qu'un maximum de jeunes s'intéresse a la science il faudrais faire passer leur attitude de la première a la troisième, c'est comme cela que l'on a le plus de chance de redonner gout a la science !
    Vous devriez proposer cela sous forme de concept de télé-réalité à la première chaîne de télévision privée de France (et d'Europe). C'est tout à fait dans l'esprit de ce qu'ils font.

    Tout au plus ça donnera goût au spectacle et aux pailettes, pas à la science.

    Bonne journée.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  26. #202
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    ou peut etre faut t'il repenser le système scolaire pour que le jeunes aient un meilleur niveau de formation, car a ma conaissance, et je dit bien A MA CONAISSANCE pour ne pas repartir dans un débat inutile avec mediat, personne, ni les parents ni les enfants ne sont satisfait du système scolaire actuel, chacun ayant ses raisons.

  27. #203
    JPL

    Re : Les jeunes et la science

    Juste un détail : en français tes trucks ce sont des trucs. Je sais je suis ringard et tu me rangerais facilement dans la catégorie des vieux c... ! Mais au fait avec quoi fait-on des vieux c... ? Avec des jeunes.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #204
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    ok j'utilisaerais plus le mot truck, je sais ce n'est pas un mot a utiliser car il veut tout dire et rien dire, c'étais une erreur de ma part que d'ésseyer de convaincre sans etre précis dans mes propos.

  29. Publicité
  30. #205
    Loupsio

    Re : Les jeunes et la science

    personne, ni les parents ni les enfants ne sont satisfait du système scolaire actuel, chacun ayant ses raisons.
    Euh... je vais surement me sentir seul, mais je le trouve plutôt pas mal moi le système scolaire
    le collège m'a fourni des bases scientifiques pour comprendre les sciences au lycée, ces bases sur le coup ne sont pas très utiles mais c'est après qu'elles nous servent et qu'on est bien content de les avoirs eu
    au lycée je me suis passionné pour la bio, ce qui m'a décidé d'aller en Fac de Bio, j'ai réussi ma L1 je passe en L2 et a vrai dire ce n'est ni a contre-coeur, ni parce que "il faut bien faire quelque chose"
    Je vois pas de problèmes dans le système scolaire

    Et quant a ton autre affirmation il y a du vrai, mais pas totalement
    je ne sais pas quelle age tu as ni quelle tranche d'age tu rentre dans "jeune" (collège? lycée? Universitée?)
    je dois dire que j'ai 19 ans, et j'aime les sciences pour les sciences, la curiosité.... et je connais bien d'autres personnes qui sont dans ce cas,
    après il est vrai que c'est pas forcement les sujets de conversations quand on est entre nous, vu que parler sciences c'est parler études, mais ca arrive tout de même de parler sérieusement de sciences et non pas "fringues bouffe..."

  31. #206
    JPL

    Re : Les jeunes et la science

    Un truck c'est un camion aux US.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #207
    EwiGal

    Re : Les jeunes et la science

    Je pense que le sujet peut être divisé en trois parties : d'abord, la partie scolaire. Clairement aujourd'hui, il n'y a plus d'intérêt pour les sciences, du collège jusqu'au lycée. Et là, je ne parle pas des élèves, mais bien des professeurs. Ceux-ci doivent subir des classes de plus de 30 élèves, avec des programmes parfois aberrants au niveau des notions abordées. Par exemple, un de nos professeurs nous disait qu'il y avait avec le nouveau programme des notions utiles à la compréhension de certaines notions, qui disparaissaient parce que considérées comme pas importantes ou trop difficiles. Il devient ainsi impossible pour eux d'inculquer des matières aussi complexes que les sciences, avec aussi peu de temps, autant d'élèves, et des programmes si particuliers.
    Mais plus encore de cela, je pense que c'est le système entier qu'il faudrait remettre en question. Aujourd'hui, on n'apprend plus les sciences pour apprendre les sciences. On apprend les sciences parce qu'elles sont un programme obligatoire à notre scolarité. On apprend plus aux jeunes que la science, au delà d'une difficulté, est avant tout une compréhension de notre monde, basé sur un raisonnement logique, qui apporte quelque chose à l'être, qui lui permet de mieux appréhender le monde et de mieux concevoir ses rouages, et ainsi de mieux s'inscrire dans son cadre : avec la mondialisation, l'être est souvent dépourvu de sens, tout le monde a un jour connu ces interrogations : qu'est ce que je fais là ? Pourquoi je vis ? Il a l'impression d'être perdu dans une immensité. Et bien les sciences sont une sorte d'échappatoire qui pourrait apporter à chacun une logique de vie. Le problème, c'est qu'elles ne sont pas montrées ainsi. Allez dans un lycée : le cours est monotone, le prof parle d'un cours qu'il a déjà enseigné 10 ans, il le récite par coeur, on fait des exercices mais toujours dans un cadre, alors que les sciences sont avant tout un partage, et une liberté, une liberté de comprendre. Bien sûr, tous les profs ne sont pas comme ça, mais cette année j'ai eu le malheur de tomber sur quelques personnes qui étaient ainsi. Ce fut une année fort déplaisante.
    Pour résumé, les professeurs s'inscrivent dans un cadre auquel ils ne peuvent échapper : ils ont avant tout un métier, une paye, un programme à finir à la fin de l'année, et avec toute la bonne volonté qui peut être la leur, ils ne peuvent pas aller voir chacun, essayer d'apporter des explications et des réponses à tous. C'est impossible. Et pourtant, c'est ce que devraient être les science. Au delà d'un programme, ce devrait être un partage et une liberté.

    Autre point essentiel selon moi : l'absence de moral humaine. On n'apprend plus aux gens à vivre ensemble. On apprend plus aux gens à avoir des valeurs. Les jeunes d'aujourd'hui sont éduquées et par leur entourage, et par les multimédias. Et globalement, l'éducation est très difficile. Les parents peuvent être absents en raison de travail, le cadre de vie peut être difficile. Prenons le cas des multimédias : les multimédias, dans une éducation, c'est aussi le mal. Pourquoi ? Parce qu'ils permettent à des jeunes de mettre en commun leur intimité. Le problème, c'est que leur intimité n'est pas encore déterminée. C'est à dire que jusqu'à 15/16 ans, ils n'ont pas décidé de ce qu'ils veulent être, leur valeur de vie ne sont pas finies. Ils ne savent pas encore ce qu'ils sont réellement. Ils découvrent le monde, et à partir de lui ils essayent de se former une identité. Mais en reliant par l'intermédiaire des multimédias des centaines d'enfants "pas finis", on arrive à un véritable problème. On va former ses valeurs de vie sur la vie d'autres personnes eux-mêmes pas "finis". Or les jeunes n'ont pas encore de valeurs déterminées. Et des valeurs comme le respect, ou la volonté, disparaissent petit à petit. Vous allez me dire, quel rapport avec les sciences ? Et bien, clairement, les sciences ne sont intéressantes que si la personne a qui elle s'adresse est intelligente humainement. C'est à dire qu'elle a appris le goût du respect, de la volonté, de la remise en question, etc. En somme, qu’elle a appris à considérer l’autre et à le respecter, et donc à concevoir que ce qu’il y a en face de lui n’est pas dépourvu de sens. Qu'il n'y a pas que lui, et le reste. Et qu'il s'intéresse donc à ce qui est autour de lui. Avec l'éducation morale mise à mal dans notre société, cela est de plus en plus difficile.

    On en arrive au troisième point : le problème de la société. La société est, clairement, basée sur l'argent. Or, l'argent doit être obtenu par tous les moyens. Quel est le moyen qui touche le plus l'homme ? Qu'est ce qui fait vibrer l'homme ? C'est la recherche de sensation, d'émotion. Les films, les séries, la télé, les jeux vidéos, les livres, sont là pour ça. Il y en a d'autres, mais eux sont créé par la société. Le problème, c'est qu'à nouveau, à force d'autant de moyen pour faire plaisir et amuser l'homme, celui-ci vit dans une vie irréelle : il n'est porté que par les émotions, et ne cherche que cela. Les jeunes, qui naissent dans tous cela, sont éduqués par tout cela. Ils ne cherchent plus alors que l'émotion. Ils ne veulent pas avoir à faire avec la difficulté de la vie, ils veulent simplement vivre, comme il faut, avec des passions, loin du monde. Et je ne critique pas cela, loin de là, je pense que la société est aujourd'hui tellement complexe qu'on en arrive à un point de fatigue et d'exténuation qui n'est pas fait pour l'homme : il est constamment touché par des milliers de signaux, tant visuels qu'oraux, des milliers d'obligations de paperasse, d'obligation etc. Et donc, les jeunes qui naissent dans cela s'éloigne de plus en plus de tout ce qui touche à ce caractère complexe de la société. Et quand la science est présentée par notre société comme simple matière, avec aussi peu d'envie et d'ambition comme montré dans le point un, je pense qu'il est normal qu'ils s'éloignent d'elle.


    Ouf, j'ai fini...
    @+
    Dernière modification par EwiGal ; 08/08/2012 à 12h56.

  33. #208
    EwiGal

    Re : Les jeunes et la science

    Désolé pour les fautes, notamment vers la fin, et aussi sur quelques répétitions. J'ai voulu éditer, mais trop tard.

  34. #209
    yoda1234

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    c'est une vision négative des chose, je dirais plutot la scince au service de l'homme,
    La drogue, les armes et l'alcool au service de l'humain?


    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    de toute façon tu n'as retenu que le politiquement incorrecte de mon discour.
    "politiquement incorrect"? Non ce n'est pas ça d'être politiquement incorrect. Le premier exemple de personne ou de discours politiquement incorrect, c'est Gandhi par exemple, pas des gens fascinés par les armes et les voitures tapes-à-l'œil

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    non. quand tu voit l'énorme succès de la BMW série 3 d'occase a 5000 euros chez les jeunes ou encore de l'audi S3 tu comprendra que ce n'est pas ce qui nous intéresse.
    Quand je vois des jeunes au volant de ce genre de voitures, ils sont, le plus souvent, stationnés bruyamment aux pieds de barres d'immeubles et racolent plus ou moins discrètement.

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    pas tellement j'aie aussi pris soin de leur expliquer que grace a la science de nouvelle technique d'extraction et de reformage vont nous permettre d'avoir encore une énorme quantitée d'hydrocarbure a bruler...
    Pourquoi faire? pour conduire leurs véhicules sous l'emprise de la drogue et de l'alcool et exhiber leurs armes rutilantes?
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  35. #210
    JPL

    Re : Les jeunes et la science

    On va revenir aux sciences, leur enseignement, leur vulgarisation et leur perception par les jeunes... et leur parents... et le reste de la société. En effet le comportement des jeunes est conditionné par tout un contexte.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Sur le même thème :

Page 7 sur 10 PremièrePremière 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La Presse et les Jeunes
    Par carow dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/12/2007, 15h46
  2. Les disques d'accrétion : les freins stellaires des jeunes étoiles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/07/2006, 11h46
  3. Les jeunes sont au courant
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/08/2005, 16h39
  4. les jeunes et la musique
    Par ludy dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/01/2005, 17h24
  5. les jeunes et la musique
    Par little dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 21/10/2004, 14h27