Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 109

Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?



  1. #1
    mtheory

    Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?


    ------

    Je pense que tout le monde ou presque sait qui est Stephen Wolfram, le créateur de Mathematica.


    Stephen Wolfram is a distinguished scientist, inventor, author, and business leader. He is the creator of Mathematica, the author of A New Kind of Science, and the founder and CEO of Wolfram Research. His career has been characterized by a sequence of highly original and significant achievements.

    Born in London in 1959, Wolfram was educated at Eton, Oxford, and Caltech. He published his first scientific paper at the age of 15, and had received his PhD in theoretical physics from Caltech by the age of 20. Wolfram's early scientific work was mainly in high-energy physics, quantum field theory, and cosmology, and included several now-classic results. Having started to use computers in 1973, Wolfram rapidly became a leader in the emerging field of scientific computing, and in 1979 he began the construction of SMP--the first modern computer algebra system--which he released commercially in 1981.

    In recognition of his early work in physics and computing, Wolfram became in 1981 the youngest recipient of a MacArthur Prize Fellowship. Late in 1981 Wolfram then set out on an ambitious new direction in science aimed at understanding the origins of complexity in nature. Wolfram's first key idea was to use computer experiments to study the behavior of simple computer programs known as cellular automata. And starting in 1982 this allowed him to make a series of startling discoveries about the origins of complexity. The papers Wolfram published quickly had a major impact, and laid the groundwork for the emerging field that Wolfram called "complex systems research."


    Apparemment, il va lancer un nouvel outil dont le moins que l'on puisse dire et qu'il reste encore mystérieux...

    http://blog.wolfram.com/2009/03/05/w...pha-is-coming/

    Qu'en pensez-vous ?

    -----
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  2. Publicité
  3. #2
    Ising

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Qu'en pensez-vous ?
    Si j'ai bien compris, Wolfram veut lancer un site sur lequel il sera possible de poser des questions en langage naturel, et un programme, utilisant de façon conjointe des réponses d'experts et sa propre expertise, fournira la réponse. Je suis relativement sceptique sur le fait que l'ordinateur puisse comprendre le langage naturel (dans le sens où il pourrait identifier la question posée). Quand on voit l'état de l'art dans ce domaine, on est assez loin des prétentions de Wolfram, qui est coutumier des gros effets d'annonce pas toujours justifiés.

    Bref, je suis très curieux de voir ce que ça va donner.

    A+

    Ising

  4. #3
    invite986312212
    Invité

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    on m'a offert son bouquin "a new kind of science" et je ne suis pas arrivé à le lire, j'ai trouvé ça vraiment trop vaseux.

  5. #4
    GillesH38a

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par Ising Voir le message
    Si j'ai bien compris, Wolfram veut lancer un site sur lequel il sera possible de poser des questions en langage naturel, et un programme, utilisant de façon conjointe des réponses d'experts et sa propre expertise, fournira la réponse. Je suis relativement sceptique sur le fait que l'ordinateur puisse comprendre le langage naturel (dans le sens où il pourrait identifier la question posée). Quand on voit l'état de l'art dans ce domaine, on est assez loin des prétentions de Wolfram, qui est coutumier des gros effets d'annonce pas toujours justifiés.

    Bref, je suis très curieux de voir ce que ça va donner.

    A+

    Ising
    moi aussi, je garde en réserve mes questions à poser à un ordinateur, du type :

    "peux tu me donner la lettre suivant immédiatement dans l'alphabet la deuxième lettre du troisième mot de cette phrase?" (c'est à dire dont le sens ne peut etre compris que dans la question même ! ). Je n'imagine pas qu'un ordinateur puisse avoir quoi que ce soit ressemblant à une conscience du monde qui l'entoure, et des informations qu'il reçoit, qui ne puisse pas répondre à ce genre de question, qui est somme toute relativement simple .

    Gilles

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tilleul

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    peux tu me donner la lettre suivant immédiatement dans l'alphabet la deuxième lettre du troisième mot de cette phrase?" (c'est à dire dont le sens ne peut etre compris que dans la question même ! ). Je n'imagine pas qu'un ordinateur puisse avoir quoi que ce soit ressemblant à une conscience du monde qui l'entoure, et des informations qu'il reçoit, qui ne puisse pas répondre à ce genre de question, qui est somme toute relativement simple .
    Je pense qu'au contraire cette question peut être très facilement répondu en utilisant l'algorithme dit "du Sar Rabindranath Duval"

    -Si vous étiez intelligent, dites-moi donc qu'est-ce que je dois vous demander à présent? Votre Sérénité, pouvez-vous me dire, c'est très important, concentrez-vous, pouvez-vous me dire quel est le numéro du compte en banque de monsieur ?
    - Oui.
    - Vous pouvez le dire?
    - Oui!!
    - Vous pouvez le dire ?
    - Oui!!
    - Il peut le dire!!! Bravo! Il est extraordinaire, il est vraiment sensationnel.
    Keep it in the Ground !

  8. #6
    GillesH38a

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    bien joué . la question suivante serait bien évidemment "alors donne la moi" !

  9. Publicité
  10. #7
    humanino

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Bonjour
    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    on m'a offert son bouquin "a new kind of science" et je ne suis pas arrivé à le lire, j'ai trouvé ça vraiment trop vaseux.
    Je suis d'accord avec ce commentaire, et cela m'avait donne une opinion plutot negative de Wolfram. Cependant, la lecture du lien fourni par Mtheory me donne de l'espoir. Wolfram decrit tres bien une revolution majeure de l'histoire de l'humanite qui est sur le point de se produire. En tout cas, je le crois. Et je crois aussi Wolfram tout a fait capable d'etre un acteur majeur dans cette revolution.

    Merci beaucoup pour ce lien !
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  11. #8
    mtheory

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Il semblerait que selon les blogs US, Wolfram prétend faire ce que le projet Cyc, dont j'ignorais totalement l'existence, n'est toujours pas vraiment capable de faire alors que ça fait 25 ans que les gens travaillent dessus...

    http://www.cyc.com/cyc
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  12. #9
    humanino

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Il semblerait que selon les blogs US, Wolfram prétend faire ce que le projet Cyc, dont j'ignorais totalement l'existence, n'est toujours pas vraiment capable de faire alors que ça fait 25 ans que les gens travaillent dessus...
    Je ne suis pas sur de comprendre ce commentaire. Est-ce parce que cela fait 25 ans que des gens travaillent sur quelque chose, que cela devient impossible ? Qu'en est-il de la gravite quantique par exemple !? Ce que je veux dire, c'est que peu importe que beaucoup de gens ont echoue sur un probleme difficile. Il y aura toujours des gens brillants et suffisamment optimistes pour s'y attaquer, et parmi eux, un jour, en partie chanceux et en partie grace au travail de leurs peres, certains acquierent le statut de genies historiques pour l'humanite
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  13. #10
    Rhedae

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Je pense qu'il faut pas perdre à l'idée que les méta-informations puissent jouer un plus grand rôle dans l'avenir du Web sémantique, donc pourquoi pas une IA qui fait des synthèses sur un sujet donné plus ou moins complexe ..Il s'agirait donc plus de l'exploitation d'une nouvelle architecture informationnelle que d'un gadget répondant à des questions futiles.
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  14. #11
    GillesH38a

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Je pense qu'il faut pas perdre à l'idée que les méta-informations puissent jouer un plus grand rôle dans l'avenir du Web sémantique, donc pourquoi pas une IA qui fait des synthèses sur un sujet donné plus ou moins complexe ..Il s'agirait donc plus de l'exploitation d'une nouvelle architecture informationnelle que d'un gadget répondant à des questions futiles.
    si je comprends bien, on ne pourrait toujours pas répondre à une question futile du genre de celle que j'ai proposée (ou même plus simple : "Donne moi la première lettre de cette phrase?" ), c'est bien ça que tu veux dire ?

    question subsidiaire : imagine-t-on un robot qui pourrait parler en se "rendant compte" de la réalité et de ce qu'il dit , mais qui ne pourrait pas répondre à cette question "futile" ?

  15. #12
    Rhedae

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par gillesh
    question subsidiaire : imagine-t-on un robot qui pourrait parler en se "rendant compte" de la réalité et de ce qu'il dit , mais qui ne pourrait pas répondre à cette question "futile" ?
    Amha, clairement non, car si un robot maitrise parfaitement la grammaire d'une langue, et sa sémantique, il aurait alors cette capacité étonnante de répondre à ce genre de questions futiles (mais trés complexes pour un robot) .

    Actuellement les langages de programmation, sont sans commune mesure avec la complexité de la langue française par exemple . Et un algorithme raisonne donc dans un espace de "conscience" bien plus restreint que celui d'un être humain, c'est pour cette raison, que les robots nous surpassent que dans des domaines spécialisés.

    Qu'un robot puisse raisonner de façon parfaitement humaine et acquérir donc son champ de conscience, c'est je crois actuellement le grand fantasme des informaticiens, mais je crois que le chemin sera encore très long avant de parvenir à cette révolution technique . Peut être pas impossible pour autant .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  16. Publicité
  17. #13
    Tilleul

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    question subsidiaire : imagine-t-on un robot qui pourrait parler en se "rendant compte" de la réalité et de ce qu'il dit , mais qui ne pourrait pas répondre à cette question "futile" ?
    Au passage va dans un bus et pose ta question à n'importe quel passager :

    1) Tu vas te faire envoyer ballader sur le thême "mais vous êtes fou monsieur"
    2) Quand quelqu'un acceptera de répondre à ta question il y a de fortes chances qu'il se trompe...
    Keep it in the Ground !

  18. #14
    GillesH38a

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Au passage va dans un bus et pose ta question à n'importe quel passager :

    1) Tu vas te faire envoyer ballader sur le thême "mais vous êtes fou monsieur"
    2) Quand quelqu'un acceptera de répondre à ta question il y a de fortes chances qu'il se trompe...
    l'une comme l'autre suppose qu'il en ait compris le sens, soit pour porter un jugement, soit pour tenter d'y répondre ... donc deja si un ordinateur faisait l'une ou l'autre ça ne serait deja pas mal (et il est évident que si il la comprend, il ne se tromperait pas lui ! ). Par ailleurs il existe des versions simples que meme un enfant de 6 ans pourrait comprendre ("repete deux fois le premier mot de cette phrase..."). Le probleme est uniquement de "comprendre" le sens de la phrase et non de piocher la réponse dans une base de donnée par reconnaissance formelle de pattern. C'est juste une version simplifiée du test de Turing .

  19. #15
    invite765732342432
    Invité

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    l'une comme l'autre suppose qu'il en ait compris le sens, soit pour porter un jugement, soit pour tenter d'y répondre ... donc deja si un ordinateur faisait l'une ou l'autre ça ne serait deja pas mal (et il est évident que si il la comprend, il ne se tromperait pas lui ! ). Par ailleurs il existe des versions simples que meme un enfant de 6 ans pourrait comprendre ("repete deux fois le premier mot de cette phrase..."). Le probleme est uniquement de "comprendre" le sens de la phrase et non de piocher la réponse dans une base de donnée par reconnaissance formelle de pattern. C'est juste une version simplifiée du test de Turing .
    J'espère que tu te rends compte que c'est hors-sujet dans le thème de cette discussion ?
    Il suffit de lire le lien du post initial pour se rendre compte que le but n'est absolument pas de comprendre parfaitement chaque phrase puis y répondre.
    Je cite (et traduis) les propos du lien: le but est de transformer une question en langage naturel de manière à la rendre "computable" par un algorithme (utilisant notamment la sémantique) et renvoyer une réponse collant autant que possible à la question.

    Alors pitié ne faisons pas, une fois de plus, dériver ce fil sur Turing&co. Ce n'est pas le sujet pour le moment. Discutons plutôt de ce projet en lui-même.

  20. #16
    GillesH38a

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Il suffit de lire le lien du post initial pour se rendre compte que le but n'est absolument pas de comprendre parfaitement chaque phrase puis y répondre.
    Je cite (et traduis) les propos du lien: le but est de transformer une question en langage naturel de manière à la rendre "computable" par un algorithme (utilisant notamment la sémantique) et renvoyer une réponse collant autant que possible à la question.
    et c'est quoi la différence entre les deux ? je parle bien de renvoyer une réponse collant à la question "Quelle est la Xieme lettre du Yieme mot de cette phrase ?" c'est quand meme une question claire, non ambigue, non paradoxale, pour laquelle il existe une réponse unique, que tout etre humain normalement constitué est capable de trouver assez facilement non?

  21. #17
    invite765732342432
    Invité

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    et c'est quoi la différence entre les deux ? je parle bien de renvoyer une réponse collant à la question "Quelle est la Xieme lettre du Yieme mot de cette phrase ?" c'est quand meme une question claire, non ambigue, non paradoxale, pour laquelle il existe une réponse unique, que tout etre humain normalement constitué est capable de trouver assez facilement non?
    Ce n'est tout simplement pas le but de ce projet. Le but de ce projet est de trouver des réponses à des questions en langage naturel à partir d'une base de connaissance (chaque mot de ce qui est en gras est important), pas de simuler un être humain.

    Ce projet ne sera pas capable de répondre à ta question parce qu'il ne sera tout simplement pas fait pour ça (d'après ce que j'ai compris de ce qui est expliqué dans le lien)
    Ca n'a rien à voir avec le test de Turing, alors ne dérivons pas sinon le fil va finir comme tous les précédents, avec les mêmes intervenants et les mêmes arguments. Essayons de nous limiter à ce dont parle Wolfram alpha, non ?

  22. #18
    Ricquet

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Apparemment, il va lancer un nouvel outil dont le moins que l'on puisse dire et qu'il reste encore mystérieux...

    http://blog.wolfram.com/2009/03/05/w...pha-is-coming/

    Qu'en pensez-vous ?
    Ce n'est tout simplement pas le but de ce projet. Le but de ce projet est de trouver des réponses à des questions en langage naturel à partir d'une base de connaissance (chaque mot de ce qui est en gras est important), pas de simuler un être humain.
    Un genre de Wikipédia qui parle ...

    Bon, il y a toujours "l'exploit scientifique" bien sur ...
    Mais puisqu'on me demande ce que j'en pense, cette "rage" de certains à vouloir recréer un presqu'humain en ferraille, cuivre et silice ...

    Cordialement.

  23. Publicité
  24. #19
    wandazefish

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    trouver des réponses à des questions en langage naturel à partir d'une base de connaissance (chaque mot de ce qui est en gras est important)
    Il y a plus de 20 ans, j'ai eu l'occasion d'évaluer un logiciel qui traduisait une requête exprimée en français pour générer une requête en langage SQL - et dans la foulée interrogeait une base de données. Ses performances étaient bluffantes - c'est le mot qui convient: en effet dans des cas apparemment complexes il composait une requête SQL pertinente (et parfaite par sa structure et sa mise en forme) puis un peu plus tard il achoppait bêtement sur la question la plus simple. Son comportement était donc imprévisible - le pire qui puisse arriver pour un produit qui se veut intelligent.

    20 ans plus tard la problématique n'a pas vraiment changé. Et comme ce comportement paradoxal semble commun à la plupart des IA - on l'observe facilement chez les bots interrogeables sur internet - je suis prêt à parier qu'on le retrouvera dans ce logiciel - et dans ceux qui suivront, bien plus tard encore... La raison en est à la fois simple et profonde: ces dispositifs sont ABSENTS AU MONDE et donc ces machines sont folles par construction.

    Bien entendu, on attend d'une machine - bien plus encore que d'un animal ou d'un humain - que son comportement soit parfaitement circonscrit, reproductible, stable, fiable, prévisible: dans la société des hommes il n'y a pas de place pour les machines folles... Alors en effet quel est l'intérêt de ces recherches?

  25. #20
    invite765732342432
    Invité

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par wandazefish Voir le message
    Il y a plus de 20 ans, (...) Alors en effet quel est l'intérêt de ces recherches?
    Je suis toujours surpris de voir des gens balayer en deux mots plusieurs années de travail d'experts.

  26. #21
    Rhedae

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par fsg
    Il n’en reste pas moins que, d’après le témoignage de Spivack, les performances de WA sont déjà impressionnantes. Ce logiciel peut calculer et fournir des réponses complexes dans des domaines variés, comme la cuisine, la géographie, la physique, l’économie tout autant que répondre à des questions concernant le génome et faire des calculs du même type que ceux de Mathematica, en rapport avec les questions posées.

    Quelques exemples sont cités : « Où se trouve Tombouctou ?», « Combien y a-t-il de protons dans un noyau d’hydrogène ?», « Quelle était la pluviosité à Boston l’année dernière ?», « Quelle est la 307ième décimale de Pi ?», « Où se trouve l’ISS ?», « Quand l’action de Google valait-elle 300$ ?».
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...lligent_18530/

    Si il arrive à faire tout ca c'est déjà pas si mal ...
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  27. #22
    GillesH38a

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    tu peux toujours etre content, personne ne te l'interdit. Mais en quoi est-ce, comme prétend le titre, "un pas vers l'IA forte?" (je comprends : vers une vrai compréhension du monde et du langage), si il n'est toujours pas capable de répondre à une question aussi simple que ce que je propose? le bot d'encarta msn fait deja ce genre de chose non?

  28. #23
    Rhedae

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Je sais pas pour le bot d'encarta, mais il me semble que la revolution vient du fait que WA calcule les réponses de façon non organiques, mais synthétiques je dirais, ou langagière. La source reste Internet , mais il semble qu'il puisse avoir cette capacité à classifier de facon sémantique l'information. En ne se basant pas uniquement sur de la méta-information classique, mais sur une structure hiérarchique qui ressemble à la grammaire . Comparé à google qui fait réference , c'est assez déroutant.
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  29. #24
    stylolbleu

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    un robot n'a pas de conscience , on pourra tout au plus lui donner un très grand répertoire , le traduire en plusieurs langues , répondre à des phrases qui ont des fautes avec un correcteur d' orthographe , etc


    il ne pourra pas apprendre de nouveaux mots tout seul ( sans qu'on le programme )


    mais est ce que l'intelligence artificielle existe vraiment?
    A mon avis pas encore , les robots ne fonctionnent qu' avec un fonctionnement mathématique ,

    ex d'un programme d'échecs , il va calculer 100 millions de possibilités et il choisira la meilleure ,
    mais il est incapable d'avoir une quelconque stratégie , il ne se dit pas je vais déplacer mon pion pour que mon fou contrôle la diagonale , contrairement à l'humain

  30. Publicité
  31. #25
    stylolbleu

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    enfin l' IA existe mais avec un fonctionnement mathématique

  32. #26
    invite765732342432
    Invité

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par stylolbleu Voir le message
    il ne pourra pas apprendre de nouveaux mots tout seul ( sans qu'on le programme )
    Un enfant est-il capable d'apprendre un mot sans qu'on le lui explique ?

    mais il est incapable d'avoir une quelconque stratégie , il ne se dit pas je vais déplacer mon pion pour que mon fou contrôle la diagonale
    Il ne le "dit" pas de cette manière, mais si, certains programmes réagissent ainsi. En particulier le facteur "nombre de cases menacées" est un critère important dans les programmes d'échecs (évolués, bien sur)

  33. #27
    Philder

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par stylolbleu Voir le message
    il ne pourra pas apprendre de nouveaux mots tout seul ( sans qu'on le programme )
    Ah bon? Je vous suggere de regarder les travaux de Oudeyer et Kaplan.


    Citation Envoyé par stylolbleu Voir le message
    mais est ce que l'intelligence artificielle existe vraiment?
    A mon avis pas encore , les robots ne fonctionnent qu' avec un fonctionnement mathématique ,
    Et vous comment fonctionnez vous? (vous connaissez le jeu taboo? essayez de repondre sans utiliser 'conscience' 'intuition' 'emotion' 'ame' )

    Sinon pour WA, cela semble etre prometteur si on croit au temoignage donne. Neanmoins j'attends de pouvoir tester pour emettre un veritable avis. Il y aura probablement de nombreuses questions auxquelles il ne pourra pas repondre, mais il y a quand meme un grande marge de manoeuvre entre un moteur de recherche et un etre humain. Qui plus est Wolfram a quand meme fait ses preuves dans l'automatisation de certains raisonnements de type mathematique, donc on peut effectivement s'attendre a des avancees interessantes dans leur application a des domaines differents.

  34. #28
    Philder

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Dans l'article de FS:
    Dans la nouvelle, cette question est posée une première fois le 21 mai 2061. Peut-on voir là une coïncidence ou un clin d'œil de Wolfram à l'immortel père des robots positroniques et auteur de la série de Fondation ?
    Soit quelque chose m'a echappe soit je ne vois pas ou se trouve la coincidence.

  35. #29
    GillesH38a

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Un enfant est-il capable d'apprendre un mot sans qu'on le lui explique ?
    oui, mais uniquement parce qu'il l'associe à des sensations organiques du monde, en elles-mêmes non verbales, au moment où il l'entend. Tu peux abreuver un enfant de mots chinois, si il ne les associe pas à une réalité organique ressentie, il n'apprendra absolument rien...

  36. #30
    invite765732342432
    Invité

    Re : Wolfram alpha : un pas vers l'intelligence artificielle forte ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    oui, mais uniquement parce qu'il l'associe à des sensations organiques du monde, en elles-mêmes non verbales, au moment où il l'entend. Tu peux abreuver un enfant de mots chinois, si il ne les associe pas à une réalité organique ressentie, il n'apprendra absolument rien...
    Je ne comprends pas du tout ce que tu as dit. Peux-tu donner un exemple concret ?

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. L'intelligence artificielle avancée, un danger ?
    Par Alain28 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 142
    Dernier message: 12/11/2010, 11h38
  2. L'intelligence artificielle : pour ou contre
    Par Guig74 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 166
    Dernier message: 21/10/2008, 19h43
  3. Etude dans l'intelligence artificielle ?
    Par tereo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/07/2008, 11h53
  4. L'intelligence artificielle et la vie
    Par transhuman dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 44
    Dernier message: 05/11/2005, 17h12
  5. L'intelligence artificielle est diabolique !
    Par Pierre-Yves dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 23
    Dernier message: 01/08/2005, 21h54