Répondre à la discussion
Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 154

Fin du monde: Dans 50 ans ?



  1. #121
    papy-alain

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?


    ------

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Ca fait combien d'energie solaire 0.5 hectares ?
    Ca dépend de la latitude, c'est très variable. Mais l'énergie seule ne suffit pas. Pour le riz, par exemple, il faut énormément d'eau, et à des époques précises. Si les Asiatiques en consomment tellement, c'est grâce à la mousson.

    -----
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  2. Publicité
  3. #122
    Xoxopixo

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Papy-Alain
    Ca dépend de la latitude, c'est très variable. Mais l'énergie seule ne suffit pas. Pour le riz, par exemple, il faut énormément d'eau, et à des époques précises. Si les Asiatiques en consomment tellement, c'est grâce à la mousson.
    Pour la latitude c'est exact.
    Même si on fait une moyenne annuelle, l'inclinaison joue d'environ 60x. Les poles etant couverts par une lumiere rasante, et verticale à l'equateur.
    Comme indiqué ici :
    http://crdp.ac-amiens.fr/enviro/air/...etail_p1_3.htm

    Par contre pour le riz, c'est culturel, et peut-être qu'il soit heureux que le riz existe dans ces zones à mousson, sinon que faire pousser ?
    La domestication des especes vegetales et animale, a permi, parmi d'autres facteur, à l'homme d'etendre la zone d'etablissement des plantes et animaux et a ainsi permi aux hommes d'y vivre.
    Il doit y avoir des etudes qui on été faites dans ce sens je pense, à confirmer.

    Et selon un mode de vie.

  4. #123
    Pio2001

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Le seul problème est que la terre, même très polluée et épuisée, sera infiniment plus hospitalière que les seules planètes que nous pouvons espérer atteindre.
    Tout-à-fait d'accord. J'ai toujours été étonné par ces discours sur la nécessité de coloniser d'autres planètes parce que la nôtre serait fichue.

    Même en imaginant un cataclysme bien pire que le réchauffement climatique, les pires endroits de la Terre, comme le centre du Sahara, les Vallées Sèches en Antarctique, ou même le fond de la fosse des Mariannes, seraient des milliards de fois plus faciles à coloniser que n'importe quelle autre planète.

    En fait, comparé à Mars, par exemple, l'enceinte du réacteur numéro deux de Fukushima est un paradis : on peut y survivre plusieurs jours dans une cabane en plomb !
    En comparaison, sur mars, sans air, on peut tenir quelques dizaines de secondes.

    Quand à Vénus, les conditions au sol sont comparables à celles à l'intérieur de la cuve du réacteur (il fait 400 degrés, et il pleut du vitriol !).

    Sur Jupiter ou Saturne, il n'y a même pas de sol !

    Il s'agirait donc de trouver des planètes dans d'autres systèmes solaires. Et là, on ne parle plus du tout de la même chose.

    En fait, à partir du moment où on peut assurer la survie d'une population dans un vaisseau spatial, on peut le faire sur le sol de la Terre, fût-il aussi stérile que celui de la Lune, et bien plus facilement. Alors autant rester où nous sommes.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  5. #124
    papy-alain

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    Alors autant rester où nous sommes.
    De toute manière, on n'a pas l'énergie nécessaire au transport de sept milliards de personnes. Ces notions de colonisation d'autres planètes ont toujours fait rêver, mais sont complètement irréalistes. Et comme le souligne très bien JPL, la vie humaine n'est possible que sur Terre.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  6. #125
    ventilopomme

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    pour l'instant et pour notre generation , je plains les futurs generations
    je dois etre trop realiste ce qui peut etre percu comme du pessimisme
    exclu à jamais du présent

  7. #126
    papy-alain

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par ventilopomme Voir le message
    pour l'instant et pour notre generation , je plains les futurs generations
    je dois etre trop realiste ce qui peut etre percu comme du pessimisme
    L'homme a toujours su s'adapter. Dans 500 ans, il n'y aura plus de pétrole, plus de gaz, plus de charbon, plus d'uranium. Les énergies renouvelables, sous la pression de la nécessité, auront beaucoup progressé. Il y aura toujours des émissions de CO2 car il y aura toujours du bois à brûler. On vivra différemment, mais on sera toujours là, sans doute plus heureux qu'à notre époque car on se sera à nouveau rapprochés de la nature. Mais pour un futur plus rapproché, la transition sera douloureuse. Je plains mes petits-enfants, mais pas ceux qui seront là dans 500 ou 1000 ans
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  8. Publicité
  9. #127
    ventilopomme

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    qui te dit qu'on nous dit la verité sur ce qui reste de pétrole car c'est aussi politique .
    D'apres certains on a deja franchi le point de non retour alors je pense que la penurie arrivera dans un futur plus ou moins proche et je suis sur que je le verrais .
    moi je prefere m'adapter avant puisqu'on peut prevoir ce qui va arriver
    exclu à jamais du présent

  10. #128
    Moinsdewatt

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    De toute manière, on n'a pas l'énergie nécessaire au transport de sept milliards de personnes. Ces notions de colonisation d'autres planètes ont toujours fait rêver, mais sont complètement irréalistes. Et comme le souligne très bien JPL, la vie humaine n'est possible que sur Terre.
    +1 .
    Pas besoin d' aller sur Mars comme veut le faire Faith.

  11. #129
    invite765732342432
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    Pas besoin d' aller sur Mars comme veut le faire Faith.
    Pas besoin de vivre non plus. Mais c'est marrant...
    Par bonheur, la vie ne se résume pas à ce qu'on a besoin de faire.

  12. #130
    papy-alain

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    +1 .
    Pas besoin d' aller sur Mars comme veut le faire Faith.
    Si Faith veut aller sur Mars, c'est son droit, chacun fait ce qu'il veut.
    Personnellement, je préfère mourir sur la Terre que de vivre sur Mars, mais, bon, chacun ses choix.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  13. #131
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Quant à la terraformation (pas évoquée ici mais qui arrive immanquablement à un moment ou à un autre dans ce genre de discussion) c'est très sympa dans un roman de SF, mais est complètement irréaliste. Cela serait plus simple et infiniment moins coûteux en énergie de régénérer l'atmosphère de la terre que d'en créer une à partir de rien ou presque sur Mars par exemple. Or même ça on ne sait pas le faire.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #132
    Xoxopixo

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Ah la Terraformation ?

    Déja le premier écueil.
    Ca veut dire qu'on arrive à avoir une gravité comme sur la Terre ?
    Tres fort. Il faudra bien doser sa vitesse de rotation et sa vitesse angulaire, pondéré de son champs magnetique et rajouter ou enlever quelques futiles montagnes sur ce terrain d'accueil.

    A faire evidement dans un autre systeme solaire.
    Afin d'eviter tout risque malencontreux de collisions.
    On ne sait jamais que la nouvelle planete viendrait à croiser l'orbite de la Terre...Voir l'orbite d'une autre planete avant.

    Apres il reste un petit probleme à regler, l'eau, l'atmosphere.
    Et attendre que ça pousse...

    Je prefère le meublé quand meme.

  15. Publicité
  16. #133
    invite58706596

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Bonjour à Tout le Groupe,

    Fin du monde souvent citées dans certaines religions et autres mouvements comme une disparition brutale et totale de l'homme et peut-être aussi de la Terre...
    Je suis bien de l'avis de Pio...
    Dèjà, j'envisagerais les possibilités de "fin du monde"
    - Une éruption volcanique de niveau 9 et l'évolution qui en découleraient > possible
    - Une collision avec un gros météorite ou une planète que l'on n'aurait pas vu venir... > météorite > possible
    - De nouvelles trapps de Sibérie ou autre phénomène similaire > possible
    - Des phénomènes extérieurs à notre planète (soleil, super-nova, que sais-je..) > possible???
    Tout ces événements entraîneraient des changements climatiques et donc une sérieuse sous-alimentation sur de grandes régions... Là, je verrais plus des peuples affamés envahissant d'autres pays... Une guerre de survie...
    Si on peut admettre que 95 % de la population mondiale meurent progressivement sur 5000 ou 10 000 ans, il restera toujours une souche quelque part...
    Autant les pauvres dinosaures n'avaient pas d'autre solution que de chercher des zones plus propices à leur survie, autant l'homme peut s'adapter par sa technologie à des conditions extrêmes (atmosphère irrespirable ou trop toxique, trop chaud, trop froid, etc, ...).
    Je reste confiant dans l'avenir de l'homme tout en croisant les doigts que l’égoïsme soit banni...
    Ce qui m'amuse, c'est que dans ces cas, on louera peut-être une production d'énergie d'origine nucléaire (je ne précise pas le mode...) pour permettre la production d'aliments sous serre par exemple...

  17. #134
    meriadeg

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    bhêêêêêê..... Bon pour recadrer tout ca... La fin du monde dans 50 ans. Heu qu'appel tu le monde ?, la planete, ses abitants ou l'ensemble ?

    Moi je dirais d'une part que le monde porte actuellemnt une notion totalement relativiste. chacun à plus ou moins son idée sur la question en fonction du vécu

    et sa culture. Pour moi je comprend la phrase comme: La fin du monde des homme dans 50 ans ?

    Alors je dit NON. comme beaucoup apparement. Mais je ne dit pas non par optimisme, Je le dit en terme d'echelle de temps. en 50 ans l'homme serat encore là...

    mais dans quelle état...Ca sera plus la fin d'un monde que la fin du monde je pense. Vu que l'on en sent déjà les prémices. Les état se prépare à de la grogne de

    la part des populations, ca ne présage rien de bon. Mais ca nous indique clairement que toutes les infos ne nous parviennent pas ou sont étouffés. Car si on se

    prépare c'est que l'on sait que quelque chose arrive. J'espere que ca n'est pas du fait qu'ils contrôle ce changement qu'il en savent l'irrémédialibité.

    j'aimerais avoir quelques critique sur le terme optimiste suivant:
    "mais la réciproque, c'est que si les conséquences négatives apparaissent sur la société humaine, elles portent en elles-mêmes leur propre solution. SI des

    problèmes devenaient suffisamment graves pour faire décroitre la population, alors ça finirait aussi par faire disparaitre la source de ces problèmes, donc le

    résultat serait l'arrêt de la croissance, mais pas la disparition de l'humanité."

    Et bien oui, si on considère uniquement l'homme sans ses prouesses technologiques Cet exemple est valable. par contre si on considère que les dégâts occasionnés

    irréversible et que la population restante ne dispose encore des moyens de mettre en danger l'environnement alors là ca n'est plus vrais du tout...Nous sommes en

    mesure aujourd'hui de faire des dégâts irréversible et quelque soit le nombre d'individu. Et nous le faisons .
    Avec beaucoup d'engouement. dès lors si nous arrivons au point ou notre nourriture ne trouve plus d'espace naturels viable, l'espece humaine pourrait passer sous

    la barre de densité de la popûlation nécéssaire à la pérénité de l'espece. Vous me direz alors, bha y a toujours la culture hors sol, et les ogm...ou des micro-

    organismes et autres choses trituré génétiquement. Mais oui bien sûr!! cette nourriture dont le code génétique appartient à une boite visionnaire qui profitera

    de la situation pour faire de nous ses esclaves serviles et sans âmes pour une miche de pain.

    Au fait, ou ca en est ou la disparition des variétés originels du mais du blé, et autres cultures qui n'avait pas besoins de tout ses produits phytosanitaires.

    (Certe les manipulations génétiques augmente le rendement mais bizarrement les rendent plus vulnérable sans accompagnement phytopharmaceutique..intérress ant ? je

    trouve aussi)... Et les insectes pollinisateurs ???...Bientôt l'humanité va perdre le moyen de se nourrir indépendamment de la volonté de certaines firmes...ca

    ne gène personne ?

    Certe, la terre est actuellement surpeuplé, on étouffe presque sous le souffle de son prochain.On se marche dessus au sens propre et figuré, les tension

    augmentent, le raz le bol avec, l'espace vitale necessaire à une vie sans stress n'est possible que pour quelques fortunés.

    je trouve que beaucoup de choses s'inscrivent dans le registre du bénéfice unilatérale au détriment d'une éthique équilibré au profit de l'humanité entière...

    Pourquoi nous rassure t'on . Pourquoi ne pas faire ouvrir les yeux aux gens ? La suppression de certaines libertés, l'augmentation des mesures de surveillance

    du particulier, des raisons futiles pour enfermer n'importe qui de gênant ou de lui pourrir la vie jusqu'au suicide ou encore ils disparaissent, le

    perfectionnement des méthodes de manipulation des masses. (bon sang c'est pas éthique mais ça marche drôlement bien). Pour réduire au silence et provoquer chez

    les "sujets" un comportement plus réceptif à la manipulation et à obéïr... Tout cela pourrait laisser penser que la raison de tout cela peut être pire encore et

    moins avouable. Si on fait le bilan effectif et non pas sur papier des droits qu'ils nous reste ou en sommes nous ?

    Nous pourrions imaginer qu'il faut il endormir les gens pour éviter la panique face une vérité plus monstrueuse...Mais l'aquelle? L'humanité sent-elle sans le

    savoir ses derniers instants venir et se comporte t'elle comme si elle voullait en profiter avant de mourrir (a en perdre tout sens morale et à tout emporter

    avec elle dans se qui l'entoure?)... Au lieu de faire STOP! on met tout en pause, on reprend depuis le début et on vois si il faut changer radicalement quelque

    chose pour s'en sortir... Mais non on continue pour obtenir de revenus pour manger, pour prendre son pied avec son jeux préféré, son sport préféré, sommes nous

    piégé dans une spirale qui aboutira au trou noir ?...Tout ceux qui imposent des choix faisant abstraction des réalités naturels et corrompus par l'aspect

    pécunier deviennent Nos principaux actionnaires dans le business, tres rentable à court terme, de la fin d'un monde.

    Pourquoi ce frein à l'information? pourquoi désinformer ? nous pourrions penser que cela est fait pour garder un acsendant sur ceux qui ne savent pas...et

    subissent. Bienvenue à l'aube de l'avenement d'un Empire économique mondiale...ou les politiciens ne sont plus que des acteurs à la solde du plus offrant (s'en

    fouttent plein les poches pour s'offrir une chance de survivre quand tout va péter), quant il ne sont pas eux même le plus offrant...Et ou le peuple n'est plus

    qu'une masse d'energie humaine qu'il faut contrôler.

    Tout ca pour vous exposer mon point de vue sur la délicate situation que nous sommes en train de générer. Par ailleurs j'observe avec grand désarois que les

    études des causes d'evennements graves ont tronqués de leurs contexte, et donc incomplètes parfois volontairement. ON aboutit indubitablement par dire en toute

    quiétude que une chose n'explique pas l'evennement à elle seule. Le publique lui comprend que ca n'en est pas ca la cause!!...pourtant c'est le cas en partie. Un

    contexte d'étude imcomplet propose une étude et une conclusion incomplete. Il est vrais que de se placer en position méta vis a vis d'une situation à l'echelle

    de l'individu est limité par la conscience de cet individu ou le groupe d'individus vis à vis du contexte lui-même. Cela met à jour le désaventage des

    spécialisations scientifiques lors d'une étude de contexte.

    J'observe aussi avec interêt le declins du système ultra-libérale qui fonctionne parfaitement bien dans un environnement dont les ressources serait innépuisable.

    Tout le monde peut comprendre aujourd'hui que la base de tout système durable se base sur la présence durable et abondante de ses matières premières et energies.

    Et que donc la bonne gestion de l'environnement dans la production entre en compte avant toutes chose dans les décisions économiques. La qualité et la diversité

    de l'environnement naturel n'est pas en reste. Sans environnement naturel de qualité pas de production alimentaire de qualité durable, et plus d'alimentation

    saine...On y arrive...je vous laisse imaginer les divers impacts environnementaux et sanitaires. (Avez vous vu le mega ferme bovines construite en plein paysage

    desertique ????? Ca deviens n'importe quoi. Mais les prix flambes, et on ne peu plus s'offrir que ca. des boeuf qui ne mange que des graines... rhaa cette espece

    de semelle qui n'a même plus un gout de viande)

    Actuellement tres rare sont les activitées économique et industrielles humaines qui ont un impact nul ou positif sur l'envirronnement. On en conclus aisément que

    le système économique qui agis ainsi courre droit à sa perte. Et je ne crois pas me tromper en disant que ce systeme occupe les 90% de la planete.
    Il faut changer d'habitude de vie, mais plus que de vie, il faut changer de systeme économique... plus facile a dire qu'a faire...Je le concède. Mais c'est pas

    un choix c'est une obligation. Il faut trouver un systeme économique qui respecte son environnement et ne prennent pas les consommateurs pour des poires à fric.

    surtout vrais lorsque l'on ne veux pas avoir à changer et laisser la tâches aux générations d'avenir qui pourrais bien avoir le même raisonnement (allégorie de

    la caverne de platon: aussi bien parler de ceux qui préfèrent ne pas s'interroger ni remettre en cause un ordre établi, aussi inapte soit-il, que pour montrer

    que l'être qui n'ait dans cette caverne dont la mousse aurrait poussé sur les parrois s'imagime que cette mousse à toujours été là, et que par consequent la

    progression lente des changement catastrophique pourrait tres bien ne pas être perçus des génération suivante et ainsi de suite )... Je pourrait qualifier ça de

    lâcheté criminel envers les génération d'avenir, nous sommes "prisonniers des apparences", Et ses apparences c'est ce que l'on veut bien nous montrer et ce que

    l'on veux bien voir.
    Faut-il attendre de ne plus avoir le choix pour le faire, et de perdre 80% des ressources planetaires dans la foullée et de toute facon être obliger de vivre

    différement. Si la population viellissante du personnel poilitique provoque des peurs pour leurs petit confort perso à l'aube de l'extinction, ne faut il pas

    placer des jeunes plus enclin a construire l'avenir, que d'être obligé vivre l'instant present qui reste à certains.

    Peut être finalement seront nous obligé combattre les empires économiques comme nous nous sommes libéré de l'emprise de certains despotes mal éclairés. Ne croyez

    pas que le renforcement des outils qui vont à l'encontre des libertés indivudelles et la quasi privatisation de l'armée est une chose innocente.

    Le temps ou l'on croyait que notre nombril était le centre du monde est révolut, nous faisons parti d'un tout, qui se meu dans de multiple dimension physique (au

    moins 9 nous dit-on) et logique on peu y ajouter spirituelle si ca vous plait, vu qu'elle en fait partie aussi. Bref le contexte d'interraction d'une chose peut

    allez bien plus loin que ce que la vision ou nos sens nous permettent de déduire. Dès lors Quand on empute une chose d'une partie de son contexte une étude sur

    un fait au sein du contexte peut tres bien ne pas trouver de raison suffisante à sa génèse. par exemple, Je vous invite à étudier bien attentivement les étdute /

    documents qui traîtent des méthodes de traitement des déchets en incinerateurs. Et les impacts l'ors d'une etude d'une telle installation. On remarque tres

    nettement un écart dans l'utilisation réelle et sur le papier. Dans des décharge destinée au traitement des déchets d'incinérateur, la méthode consistant à

    diminuer la toxicité de celle-ci, consiste en un arrosage bien nourri... mirraculeusement à la suite de cet arrosage la teneur en polluant est nettement moins

    important...dans la cendre... facile la dépollution dites donc..

    Dans ce contexte fermé qu'est "cette dite dépollution" on ne sort pas de la cendre, et on fait carrément abstraction du contexte EAU. Il y a donc dépollution du

    contexte des cendres. Mais l'eau ainsi chargé des polluants va ou ? on s'en fout? sachez aussi que les terrains choisis sont bien en hauteur... pourquoi ? tout

    simplement à cause de la gravitée.. le polluants ainsi charriée par l'eau s'en vont partout autour du site,dans les nappes les ruisseaux, rivières (il est bon

    ton poisson petit pêcheur ?) et même au delà par évaporation. Et ca c'est uniquement le facteur eau.. Il y a aussi le vent et surement bien d'autres. sommes nous

    à ce point si stupide ? Je ne crois pas... En fait les méthodes sont établies en fonction des critère pécuniers en premier lieu (des besoins de tirer les prix ou

    de copinage) et des lois qui les autorisent ou ne les cadres pas suffisement, c'est la faiblesse de la mise en concurrence sur des critères pécunier plutôt que

    sur des critères de conservation d'un envirronnement sain. C'est clairement un raisonnement de qualité dans le contexte éconimique de court terme, ca l'est

    beaucoup moin à long terme.

    La premiere étape d'un changement c'est d'identifier les problèmes, puis l'accepter, Puis chercher des solutions. Aujourd'hui on réagit tous comme une personne

    drogué au confort ou sur le point de succomber à une grave maladie. Nous sommes dans le DENI. Mais l'environnement va t'il pouvoir continuer à encaisser le temps

    que cette phase de deni passe ? Alors la fin d'un monde tel que nous le connaissons aujourd'hui fort probablement. La facture suivante risque fort d'être fatale.

    j'entend parler certains de terraformation, ne serais-ce pas une forme de lâcheté aussi?, s'enfuir .... et qui vous dit qu'un jour notre peuple na pas déjà

    souffert du même probleme et qu'il s'est enfuit de mars pour venir sur terre. alors on parlerais de retour...pure hypothèse sogrenu juste pour appuyer le côté

    difficile à digéré de la proposition. Je lit ceci :" Cela serait plus simple et infiniment moins coûteux en énergie de régénérer l'atmosphère de la terre que

    d'en créer une à partir de rien ou presque sur Mars par exemple. Or même ça on ne sait pas le faire." J'irrais même plus loin dans le résonnement : " et pourquoi

    pas préserver ce que l'on a déjà pendant que l'on peut plutôt que de penser à tout casser et s'enfuir comme des sauterelles (je vous invite à faire de la

    recherche sur les criquets ou sauterelles d'australie, ils ont un mode de vie similaire...on bouffe tout et on se déplace.). si nous étions des sauterelles, et

    que le systeme solaire était un jardin qui avait un jardinier, que croyrez vous qu'il va faire ce jardinier pour portéger son jardin ???"

    houlaaa faut que j'arrête moi... allez j'imagine que ca va titiller plus d'un illusionné. bonne lecture.
    #########
    Dernière modification par yoda1234 ; 09/05/2011 à 16h00. Motif: Auto-promotion

  18. #135
    f6bes

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par meriadeg Voir le message
    allez j'imagine que ca va titiller plus d'un illusionné. bonne lecture.

    ]
    Bjr à toi,
    Pour ma part ...aucun ...titillement.
    Nettement TROP indigeste à lire!
    Arrét de lecture aprés ...10 lignes.

    Point trop n'en faut, cela se vérifie dans TOUS les domaines!
    Le "mieux" est l'ennemi du "bien" !
    Bonne soirée

  19. #136
    bgervais2004

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Ben moi j'ai tout lu, très intéressant, j'adhère... Difficile quand même de tout digérer. Mais cette idée de société de consommation qui nous prends en otage tout en courant à sa perte, et à la nôtre par la même occasion, me semble bonne. effectivement on est dans un mur, impossible de faire marche arrière...

  20. #137
    GillesH38a

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    bon, juste une petite question :
    " si nous arrivons au point ou notre nourriture ne trouve plus d'espace naturels viable, l'espece humaine pourrait passer sous la barre de densité de la popûlation nécéssaire à la pérénité de l'espece."

    ça vaut combien , cette "barre de densité nécessaire à la pérennité de l'espèce" ?

  21. #138
    invite986312212
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ça vaut combien , cette "barre de densité nécessaire à la pérennité de l'espèce" ?
    c'est un concept qui n'a pas trop de sens pour les humains. Pour une population animale, comme par exemple les ours des pyrénées, si la densité est trop faible trouver un partenaire prend trop de temps et les individus ne peuvent plus se reproduire, mais nous autres humains avons à notre disposition suffisamment de technologie pour la recherche de partenaires.

  22. Publicité
  23. #139
    Dansteph

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par bgervais2004 Voir le message
    Mais cette idée de société de consommation qui nous prends en otage
    Otage ? Rien ne t'interdis de vivre avec le minimum mais tu n'as pas fait ce choix visiblement. Pourquoi le reproche tu aux autres ?

    Citation Envoyé par bgervais2004 Voir le message
    tout en courant à sa perte, et à la nôtre par la même occasion, me semble bonne.
    Perte ? Un éboulement de iPhone pourrait tuer toute la population ?

    A++

    Dan

  24. #140
    myoper
    Modérateur

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ça vaut combien , cette "barre de densité nécessaire à la pérennité de l'espèce" ?
    Deux ?


  25. #141
    GillesH38a

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Deux ?

    sur combien de m2 ?

  26. #142
    Jorie88

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    ça vaut combien , cette "barre de densité nécessaire à la pérennité de l'espèce" ?
    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    c'est un concept qui n'a pas trop de sens pour les humains. Pour une population animale, comme par exemple les ours des pyrénées, si la densité est trop faible trouver un partenaire prend trop de temps et les individus ne peuvent plus se reproduire, mais nous autres humains avons à notre disposition suffisamment de technologie pour la recherche de partenaires.
    Je crois que "la barre de densité nécessaire à la perennité de l'espèce" est aussi en rapport avec la diversité génétique au sein de l'espèce. Moins il y aura d'individu, moins il y aura de brassage génétique et donc de capacité d'adaptation.

  27. #143
    invite765732342432
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Jorie88 Voir le message
    Moins il y aura d'individu, moins il y aura de brassage génétique et donc de capacité d'adaptation.
    La capacité d'adaptation génétique est de peu d'influence à court terme, ce qui est justement le sujet qui nous intéresse ici.
    De plus, nos quelques milliards d'individus découleraient d'une population initiale de quelques milliers d'individus (j'ai lu 2000, je ne sais pas si ce chiffre a été revu depuis)... ce qui nous laisse une certaine marge !

  28. #144
    invite986312212
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Jorie88 Voir le message
    Je crois que "la barre de densité nécessaire à la perennité de l'espèce" est aussi en rapport avec la diversité génétique au sein de l'espèce. Moins il y aura d'individu, moins il y aura de brassage génétique et donc de capacité d'adaptation.
    c'est vrai, mais les humains ont une énorme capacité d'adaptation individuelle qui compenserait sans-doute une perte de diversité génétique.

  29. Publicité
  30. #145
    Jorie88

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Je suis tout à fait d'accord si on prend le cas des humains. J'ajoutais juste une remarque d'ordre générale sur ce concept ^^

  31. #146
    meriadeg

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    "c'est un concept qui n'a pas trop de sens pour les humains. Pour une population animale, comme par exemple les ours des pyrénées, si la densité est trop faible trouver un partenaire prend trop de temps et les individus ne peuvent plus se reproduire"
    j'ajouterai je ce concept na pas encore trops de sens pour l'humanité car elle n'a pas encore été une espece menacée. L'homme n'est pas autre chose qu'un animal (au risque de blesser certains) , pourquoi se détacher de ce que nous sommes vraiment ? C'est a mon avis cette façon de voir les choses qui est érroné, il est temps de s'accepter tel que nous sommes. des animaux avec des besoins sexuels, des besoins nuttritionnel et bien d'autres choses en plus que n'on pas les autres especes. Je pense Que l'on se flatte et on se met a nouveau dans le DENI quand on refuse d'appartenir à une espece animal et que l'on se détache du regne animal.

    Or nous faisons partie de cette chaine alimentaire, meme si aujourd'hui cette chêne est désiquilibré par l'intelligence et la technologie de l'homme (imaginez un homme nu dans la cage d'un lion affamé, bizarrement j'ai du mal à faire vivre l'homme dans mon imaginaire plus que quelques minutes).

    C'est peut être pour cela que personne ne prend soin de ce qui l'entoure. Par ce qu'il se crois détaché de l'environement dans lequel il vit. Sommes nous tous des autiste ?? ca expliquerais bien des choses... arf!

    Entre nous, qu'y a t'il de différents entre un animal chef de meute et la plupart des hommes de pouvoir... je dirais presque rien.. en outre les deux on la même volonté de détruire toute possibilité aux nouvelles génération la capacité de se révolter et de prendre sa place...

    mais nous autres humains avons à notre disposition suffisamment de technologie pour la recherche de partenaires.
    Oui tant que nous disposons des spécialistes capable de générer ses technologies.
    Il ne faut pas perdre de vue que si la population diminue drastiquement, nombre de conaissance, qualités artisanales , culturelles, et industrielles pourraient se perdre dans la foullée. Si plus personne n'est capable de comprendre la technologie... à quoi sert de l'avoir stocké sur un support...
    En outre cette technologie fonctionne avec des matières premières...Et comme on le sais elle n'est pas innépuisable.

    Ca veut dire aussi que seul une élite pourrait profiter de ses connaissance pour faire passer leurs sciences pour de la magie aux yeux des badots que nous serons alors devenu par manque d'éducation (car il est clair que l'education actuelle ne va pas dans le sens de l'approfondissement de l'education individuel..

    Ca va même en sens inverse, on supprime des matière tel l'instruction CIVIQUE!!!!. Ne dit on pas que, nul n'est sencé ignoré la loi??? La politique educative dit je ne veux pas d'une majorité de population trop instruite et versé dans le domaine politique et les lois...Le message est clair!
    Ne voyez vous pas un contre sens en celà ?. Pourquoi font ils cela ?...

    Probalement pour des raisons pécunières qui encore une foi régissent un système qui ne devrait pas souffrir de ce genre d'aléa. Oui Je sais c'est facile a dire aussi...Ce que l'on veux bien nous faire comprendre c'est qu'il y a des choix à faire dans le contexte douteux actuel...hummm...qu'elle evennement est véritablement à l'origine des difficultés déjà ?

  32. #147
    ventilopomme

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    ce qui pourrait expliquer aussi que les gens ne votent plus et ne font que suivre ce qui vient d'en haut ...
    exclu à jamais du présent

  33. #148
    invite765732342432
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par meriadeg Voir le message
    L'homme n'est pas autre chose qu'un animal (au risque de blesser certains) , pourquoi se détacher de ce que nous sommes vraiment ?
    Attention, autant je rappelle fréquemment, comme toi, que l'homme est un animal, autant il ne faut pas oublier que comme tout animal, il a des propriétés qui le différencie d'autres animaux.
    En particulier, l'homme est un animal grégaire et capable de communication avancée.
    Ces deux points font que les règles qui s'appliquent à une population d'ours ne s'applique pas forcément à une population humaine.
    (la notion de seuil d'animaux au km² a assez peu de sens pour une espèce vivant en permanence en groupe, puisqu'il n'ont aucun mal à se rencontrer et n'essaiment qu'une fois un certain seuil de population atteint)

    imaginez un homme nu dans la cage d'un lion affamé, bizarrement j'ai du mal à faire vivre l'homme dans mon imaginaire plus que quelques minutes
    Bizarrement l'homme "naturel" n'est jamais seul dans une cage, il est en groupe, avec des outils (même simples) et en plaine.
    La question ne se pose donc pas vraiment.

    Il ne faut pas perdre de vue que si la population diminue drastiquement
    Au pire des cas, si on revient au début de l'humanité, ça représente une division de la population par 3.000.000 ! C'est plutôt drastique comme réduction, et ça n'a pas empêché l'homme (avec moins de connaissances globale) à proliférer.

  34. #149
    myoper
    Modérateur

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Deux ?

    sur combien de m2 ?
    ... par 150 M de m² ...

  35. #150
    rimk57320

    Re : Fin du monde*: Dans 50 ans*?

    Je pense qu’il y aura bien avant ça un nouveau virus qui va supprimer une grand parti des terriens (comme le sida en se moment et la peste antérieurement) c dans l'ordre des choses chaque génération a soit un nouveau virus soit une guerre faut se rendre a l'évidence si je me trompe pour le virus se sera la guerre qui fera le reste...

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Fin du monde
    Par ShazbotXXIII dans le forum Actualités
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/02/2006, 19h59
  2. Fin du monde ?
    Par ArAgorrn dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 12
    Dernier message: 05/10/2005, 10h42
  3. La fin du monde !?
    Par migri dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/04/2005, 13h38
  4. fin du monde ?
    Par Flaves dans le forum Archives
    Réponses: 32
    Dernier message: 06/09/2004, 10h37