Répondre à la discussion
Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 184

Hypothèse Gaïa



  1. #1
    gb

    Hypothèse Gaïa


    ------

    Bonsoir,

    Récemment je suis allé voir le dernier film de James Cameron, Avatar. Cela se déroule sur une planète ou les êtres vivants sont tous "mentalement" voir "physiquement" liés entre eux.

    Le concept m'a plu et après quelques recherches je suis tombé sur l'hypothèse Gaïa de James Lovelock : l'ensemble de la faune et de la flore est un organisme vivant composé de l'ensemble des êtres vivants qui s'autorégule afin de maintenir la vie sur notre planète.

    voici le lien wikipédia avec pas mal de détails : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8se_Ga%C3%AFa

    J'aurais aimé savoir ce que vous pensiez de cette hypothèse ?

    Pour ma part je la trouve à la fois séduisante mais aussi fragile avec certains aspects déplaisants ...

    De plus, dans le cadre de cette hypothèse, que penser de notre rôle (nous les hommes!) ?

    Amicalement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Damien49

    Re : Hypothèse Gaïa

    Je te conseille de lire "l'homme symbiotique" de Joel de Rosnay, le premier chapitre est consultable d'ailleurs en ligne ici : http://www.cite-sciences.fr/derosnay...les/livjr.html

    C'est un très bon livre très réaliste qui dépasse pas mal l'hypothèse Gaïa.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  4. #3
    audrasjb

    Re : Hypothèse Gaïa

    Bonsoir à tout le forum, mes meilleurs voeux pour 2010,

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    "l'homme symbiotique" de Joel de Rosnayhttp://www.cite-sciences.fr/derosnay...les/livjr.html
    Hum, il faut vraiment voir cet ouvrage, comme tout ceux de Rosnay, comme un livre des frères Bogdanov : un pur essai mélant des hypothèses plus ou moins basées sur de la théorie (de la théorie encore très discutée dans le milieu scientifique) et contenant une forte part de pseudo-science. Cet homme est un essayiste, ce qui n'enlève rien au caractère distrayant de ce genre d'ouvrages. Par contre, je ne vous conseille vraiment pas La révolte du pronétariat, qui est un ensemble de contre-vérités et de lieux communs sur la capacité du net à faire advenir une société parfaite en tout point (voir le fameux topic lancé par Carcharodon sur Futura).

    Tant qu'a faire, concernant votre "hypothèse Gaïa", je vous invite plutôt à découvrir les cycles d'Aldébaran et de Bétegeuse, du scénariste/dessinateur de bédé Léo, qui vous permettra de bien plus rêver, tout en en apprenant pas beaucoup moins de choses scientifiquement établies que sur les ouvrages de Rosnay : c'est-à-dire vraiment pas beaucoup... mais au moins vous découvrirez tout un imaginaire somptueusement décrit, et une histoire vraiment distrayante

    Bonne soirée,

  5. #4
    Damien49

    Re : Hypothèse Gaïa

    Juste une question, avant de critiquer, as-tu lus ce livre ?

    Je pense pas qu'il ai pris la grosse-tête en qualifiant son livre de vérité scientifique inéluctable.

    Lis au moins l'avant-propos avant de lui faire un procès.

    [...]C'est l'histoire de l'émergence de cette macro-vie que je vous propose dans ce livre. Une nouvelle histoire des origines de la vie à laquelle, cette fois, nous participons directement en tant que cellules. Une histoire destinée à éclairer l'avenir que nous construisons encore à tâtons : celui de l'homme symbiotique.
    Je suis conscient de l'ampleur de cette tâche et de l'ambition d'un tel projet. On pourra le considérer comme une utopie réalisable plutôt que comme un scénario du futur. Une utopie destinée à donner un sens à nos actions quotidiennes en vue de bâtir ensemble le monde de demain.[...]

    Quant à l'hypothèse Gaïa, elle correspond parfaitement à la problématique du livre, rien de plus, d'où ma réponse. Pas la peine de me faire un procès non plus...
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  6. #5
    Tawahi-Kiwi

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par gb Voir le message
    J'aurais aimé savoir ce que vous pensiez de cette hypothèse ?
    L'hypothese de Lovelock, tout dépend comment on l'interprete. Oui, la Terre est un systeme presque fermé qui s'autorégule doucement... c'est sans doute pour ces raisons que la vie est toujours présente sur cette planete. Cependant, non pour toute la partie ésoterique de l'hypothese et les dérives que l'on peut en tirer (du style : Les hommes, leur role...bin le cancer de Gaia...on pullule aux depends du reste...).

    La Terre, de maniere globale, n'est pas un organisme. Elle se regule uniquement parce qu'il s'agit d'un systeme fermé soumis a des contraintes et des equlibres locaux.

    D'un point de vue plus SF maintenant, ce n'est sans doute pas impossible, mais cela reste a 100% une hypothese sans l'ombre d'une preuve (encore faudrait t-il trouver de la vie ailleurs...premiere etape). Apres tout, la vie sur Terre est apparue, a peu de choses pres, a partir d'un organisme vivant souche. Si les especes descendantes restent interdependantes les unes des autres, on peut eventuellement imaginer un symbiotisme extreme qui recouvrent l'entierete de l'evolution biologique d'une planete

    Mais tout cela reste de la SF .

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gb

    Re : Hypothèse Gaïa

    Bonsoir à tous,

    Tout d'abord merci pour vos réponses.

    Mais selon toi Tawahi-Kiwi qu'est-ce qui distingue un organisme vivant de le Terre vue comme un système homéostatique ? Effectivement j'arrive pas à trouver la distinction même si je sens que je me plante quelque part ... Ou est la confusion ?

    bonne soirée

  9. Publicité
  10. #7
    JPL

    Re : Hypothèse Gaïa

    Dans un système homéostatique il y a des mécanismes de régulation efficaces (rétroactions négatives) qui interviennent constamment. Je dirais presque "conçus pour" si cela n'impliquait pas un finalisme anti-scientifique ; donc je mets des guillemets et je rectifie : qui ont été sélectionnés par l'évolution à cause de leur efficacité. Pour la terre il n'y a rien de tel. Il se trouve qu'on est dans une frange de conditions où les choses sont (provisoirement ?) plus ou moins stables mais je ne vois aucun mécanisme régulateur d'ensemble.

    Et puis la terre ne se reproduit pas

    Je n'ai jamais lu ce qu'a écrit Lovelock sur son hypothèse Gaïa parce que j'ai toujours trouvé que ça avait un côté new age qui m'en a découragé.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #8
    invite765732342432
    Invité

    Re : Hypothèse Gaïa

    Je n'ai pas lu Lovelock, et ce que je vais dire est juste pour présenter une autre façon de voir (je n'y crois pas vraiment moi-même)
    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Il se trouve qu'on est dans une frange de conditions où les choses sont (provisoirement ?) plus ou moins stables mais je ne vois aucun mécanisme régulateur d'ensemble.

    Et puis la terre ne se reproduit pas
    Et si l'homme était justement ce mécanisme régulateur et/ou cet organe de reproduction ?

    Dans l'esprit de nombreuses personnes, la terraformation de planètes serait une chose merveilleuse, un rêve (même si, a priori, difficilement réalisable) ! Pourrait-on considérer que l'homme (de par sa constitution physique et ses besoin particuliers) soit le porteur d'information (l'ADN en quelque sorte) ?

    Je sais que c'est tiré par les cheveux... mais ce genre de gymnastique mentale permet de rester sur l'idée d'un super-organisme...

  12. #9
    JPL

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Et si l'homme était justement ce mécanisme régulateur
    Pour le moment c'est plutôt l'inverse !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    invite765732342432
    Invité

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Pour le moment c'est plutôt l'inverse !
    Pas forcément. Avant l'apparition de l'homme, apparition et disparition d'espèces en tous sens. Avec l'apparition de l'homme: réduction drastique du nombre d'espèces, stabilisation des espèces "utiles" (vaches, blé, ...) ou commensales (rats, ...), destructions des espèces inutiles.
    => Création d'une Terre "adulte", c'est à dire stabilisée, et après avoir connu une Terre adolescente et acnéique, voyant des éruptions d'espèces dans tous les sens.

    Et c'est cette Terre stabilisée dont l'homme serait sans doute le porteur s'il devait terraformer une planète: il importerait probablement les animaux qui lui sont proches, créant ainsi de nouvelles Terres disposant d'une biodiversité assez proche (avant éventuelle divergence des espèces, humaine en particulier)

    Enfin, trêve de divagations, c'était juste pour dire que l'homme (ou un éventuel remplaçant futur) pourrait être l'ovule de la Terre. Comme la graine d'un arbre, par ex.

  14. #11
    Damien49

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Je sais que c'est tiré par les cheveux... mais ce genre de gymnastique mentale permet de rester sur l'idée d'un super-organisme...
    Je vous conseille vraiment de lire l'homme symbiotique alors. Perso l'hypothèse Gaïa je n'y crois pas un instant, mais si on rajoute l'homme en effet, je pense qu'on se rapproche dans un futur lointain de cette voie, un peu comme dans le cycle Fondation d'Azimov.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  15. #12
    ansset

    Re : Hypothèse Gaïa

    bonjour,

    il ne faut pas confondre "l'hypothèse" Gaia d'origine et ses derives en "theories" Gaia de toute sorte.

    Lovelock a toujours réfuté les delires du type planète intelligente qui ont suivi.
    sa demarche initiale partait de l'interaction observée entre la biomasse et l'equilibre de la planète.
    ecolo convaincu, il voulait surtout attirer l'attention sur l'influence de l'homme.

  16. Publicité
  17. #13
    quetzal

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par gb Voir le message
    Bonsoir,

    Récemment je suis allé voir le dernier film de James Cameron, Avatar. Cela se déroule sur une planète ou les êtres vivants sont tous "mentalement" voir "physiquement" liés entre eux.

    Le concept m'a plu et après quelques recherches je suis tombé sur l'hypothèse Gaïa de James Lovelock : l'ensemble de la faune et de la flore est un organisme vivant composé de l'ensemble des êtres vivants qui s'autorégule afin de maintenir la vie sur notre planète.

    voici le lien wikipédia avec pas mal de détails : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8se_Ga%C3%AFa

    J'aurais aimé savoir ce que vous pensiez de cette hypothèse ?

    Pour ma part je la trouve à la fois séduisante mais aussi fragile avec certains aspects déplaisants ...

    De plus, dans le cadre de cette hypothèse, que penser de notre rôle (nous les hommes!) ?

    Amicalement.
    il ne semble pas que cette hyppothèse soit compatible avec l'évolution darwinienne. simplement parceque la nature etant un être sans conscience d'elle même, n'est pas en mesure de s'auto-réguler "consciencement" donc d'avoir l'intention particulière de modifier tel ou tel part de ses sous-enembles (espèce) afin d'obtenir uné équilibre meilleur.

    les équilibres naturel se font d'eux-même par simple élimination de tout ce qui n'est pas en harmonie avec les possibilités de l'environnement. de fait il ne reste que ce qui s'y harmonise le mieux, ou qui ne se trouve pas gêné par cet environnement au point de disparaitre.

    il se trouve que si le vivant est parvenu a survivre jusqu'à ici et a coloniser un très très grand nombre d'environnement, c'est simplement parceque la faculté d'auto-reproduction du code ADN n'est pas parfaite et comporte quelques erreurs pour chaque individu. il s'en suit avec un très grand taux de multiplication, donc de variant, qu'il en existe toujours deux ou trois capable de survivre a l'évolution du milieu dans lequel il se trouve, tendis que tout les autres seront simplement éliminé.

    la place de l'homme dans ce système est purement fortuit, nous sommes une espèce parmi des centaine de millions d'autres existant après 3,5 milliard d'année de ce jeu de multiplication de variant et d'élimination successive de tout les variants les moins aptes à la vie dans un milieu donnée.

    si nous détruisons notre environnements, si celui-ci change radicalement, nous ne ferons pas mieux que les mammouth qui disparurent il y a 12000 ans...l'inadaptation ne touche pas que les plus faible d'un système, elle peux toucher aussi les plus costaud, mais incapable de produire un nombre de variant nécessaire pour trouver "les solutions" génétique aux problèmes que pose un modification drastique environnementale.
    Nous serons des variants de l'ADN devenue inapte a nous reproduire donc à transmettre ce petit brin de mémoire structurelle codant toute l'histoire de notre ligné depuis le début de la vie, ou peut-être du premier code ADN "moderne" qui c'est divisé en tout ce que la taxonomie connais aujourd'hui, y compris toute les espèces disparues que nous somme capable de connaitre.

    l'hypothèse Gaïa fonctionne sur l'idée de personnification/humanisation de la biosphère, biosphère qui serait conçut comme un être vivant doué de conscience intentionnelle, soit apte à éviter au moins que le pire ne lui arrive(changer de trajectoire, ou d'état donc). Il me semble que cette hypothèse n'est pas tenable au vu et su des connaissance actuelles du vivant et de la biosphère.

  18. #14
    dragounet

    Re : Hypothèse Gaïa

    Bonjour, dans le même registre, que pensez-vous de la théorie du 100ème singe qui semble mettre en évidence une conscience collective d'un groupe animal ?

  19. #15
    vilveq

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    si nous détruisons notre environnements, si celui-ci change radicalement, nous ne ferons pas mieux que les mammouth qui disparurent il y a 12000 ans...l'inadaptation ne touche pas que les plus faible d'un système, elle peux toucher aussi les plus costaud, mais incapable de produire un nombre de variant nécessaire pour trouver "les solutions" génétique aux problèmes que pose un modification drastique environnementale.
    N'avons nous pas prouvé le contraire ?
    Nous avons peu ou pas du tout changé depuis 10.000ans alors que notre environnement à profondément changé. Nous sommes inadapté au monde que nous avons construit, mais nous y vivons bien.
    Nous avons su nous passer des modifications génétiques pour nous adapter à un nouvel environnement à l'aide des technologies.


    S'il fait plus froid on inventera des maisons isolées et des vêtements.
    Si la terre est sèche on inventera des systèmes d'irrigations.
    Si les animaux que l'on mange sont plus rare, plus difficile à chasser, on les élèvera.
    Si d'élever des animaux amène des maladies, on inventera des médicaments.

    Par contre, les mamouths, ils ont du attendre que leur ADN change.

  20. #16
    yves25

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Je vous conseille vraiment de lire l'homme symbiotique alors. Perso l'hypothèse Gaïa je n'y crois pas un instant, mais si on rajoute l'homme en effet, je pense qu'on se rapproche dans un futur lointain de cette voie, un peu comme dans le cycle Fondation d'Azimov.

    Bon, on a 40 000 ans devant nous?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  21. #17
    yves25

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    N'avons nous pas prouvé le contraire ?
    Nous avons peu ou pas du tout changé depuis 10.000ans alors que notre environnement à profondément changé. Nous sommes inadapté au monde que nous avons construit, mais nous y vivons bien.
    Nous avons su nous passer des modifications génétiques pour nous adapter à un nouvel environnement à l'aide des technologies.


    S'il fait plus froid on inventera des maisons isolées et des vêtements.
    Si la terre est sèche on inventera des systèmes d'irrigations.
    Si les animaux que l'on mange sont plus rare, plus difficile à chasser, on les élèvera.
    Si d'élever des animaux amène des maladies, on inventera des médicaments.

    Par contre, les mamouths, ils ont du attendre que leur ADN change.
    Disons qu'on pourra faire tout ça si on a l'énergie pour (je veux dire des Watts)
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  22. #18
    quetzal

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    N'avons nous pas prouvé le contraire ?
    Nous avons peu ou pas du tout changé depuis 10.000ans alors que notre environnement à profondément changé. Nous sommes inadapté au monde que nous avons construit, mais nous y vivons bien.
    Nous avons su nous passer des modifications génétiques pour nous adapter à un nouvel environnement à l'aide des technologies.


    S'il fait plus froid on inventera des maisons isolées et des vêtements.
    Si la terre est sèche on inventera des systèmes d'irrigations.
    Si les animaux que l'on mange sont plus rare, plus difficile à chasser, on les élèvera.
    Si d'élever des animaux amène des maladies, on inventera des médicaments.

    Par contre, les mamouths, ils ont du attendre que leur ADN change.
    t'as pas tort vilveq, nous sommes apriori l'espèce qui auras le plus de chance de survivre a des évènement très dur pour toute autres espèces. le problèmes est que nous sommes assis sur le dos de toute ces espèces, qui elles sont directement dépendante de leur facultés génétique à ne pas disparaitre lors d'un changement de climat radical, ou trop rapide pour elle.
    .
    il n'est pas tout de survivre tout seul, un désert est un désert... quoique l'on y soit le plus intelligent.
    (j'suis un eu pessimiste, parcequ'il y a peu de chance que le ciel nous tombe sur la tete aussi rapidement, mais tout de même, il fraudait que nous soyons un peu plus sage et prudent avec notre environnement. il semble que cela viens, mais j'ai bien peu qu'il ne l'humanité de soit en face du tsunami, pour que la majorité ne se mette "enfin" à courir.)

  23. Publicité
  24. #19
    Cendres

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Pas forcément. Avant l'apparition de l'homme, apparition et disparition d'espèces en tous sens.
    Comment ça, "en tout sens"? Quand situes-tu l'apparition de l'homme?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Avec l'apparition de l'homme: réduction drastique du nombre d'espèces,
    C'est quoi, "l'apparition de l'homme"?
    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    stabilisation des espèces "utiles" (vaches, blé, ...) ou commensales (rats, ...), destructions des espèces inutiles.
    Utile ou inutile à quoi pour qui, et par rapport à quoi?
    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    => Création d'une Terre "adulte", c'est à dire stabilisée,
    Adulte par rapport à quoi? Stabilisée par rapport à quoi?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    et après avoir connu une Terre adolescente et acnéique, voyant des éruptions d'espèces dans tous les sens.
    Comment ça, des "éruptions d'espèces"? Lesquelles, d'éruptions? Quid des extinctions massives?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Et c'est cette Terre stabilisée dont l'homme serait sans doute le porteur s'il devait terraformer une planète: il importerait probablement les animaux qui lui sont proches
    Il emporterait, plutôt...qu'est-ce qu'un "animal proche"? Et les végétaux, les champignons?
    Dernière modification par JPL ; 14/01/2010 à 23h56. Motif: Correction de l'erreur d'attribution des citations
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  25. #20
    invite765732342432
    Invité

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    C'est quoi, "l'apparition de l'homme"?
    Période très floue s'étendant sur des milliers d'années pendant lesquelles l'homme est passé de simple survivant à modeleur majeur de la nature.

    Utile ou inutile à quoi pour qui, et par rapport à quoi?
    C'était précisé dans le post: par rapport à l'organe reproducteur: l'homme.
    Tout comme, au final, notre cerveau, notre coeurs, nos poumons et tout le reste ne sont jamais là que pour être utiles à l'uterus et aux testicules.
    Et tout ce qui leur est nocif est éliminé (urée, ...)

    Adulte par rapport à quoi?
    Adulte par rapport à la définition du mot adulte: "Etat de la maturité."
    Donc capable de se reproduire.

    Stabilisée par rapport à quoi?
    Par rapport à son état adulte, avant la "dégénérescence" de la vieillesse.
    Sachant qu'il pourrait par exemple y avoir plusieurs état "adultes", si d'autres civilisations non-humaines sont amenées à apparaître.

    Comment ça, des "éruptions d'espèces"? Lesquelles, d'éruptions? Quid des extinctions massives?
    Ca en fait partie.

    qu'est-ce qu'un "animal proche"? Et les végétaux, les champignons?
    Plutôt qu'animal, je voulais dire "espèce".
    Toutes les espèces précitées (utiles, commensales, et même un certain nombre de néfastes)
    Animaux, plantes, champignons et bactéries seront évidemment du voyage.
    Et quand je parle d'espèces proches, ce sont celles qui partagent notre quotidien: il est plus probable qu'on amène du blé et des lapins plutôt qu'un chimpanzé...

    Sinon, ça me plait bien de discuter de ce sujet, mais je rappelle que cette vision de "Gaia" n'est pas la mienne. Je me contente de noter que si on veux considérer la Terre comme un être vivant, on peut y arriver (surtout en incluant l'homme dans le lot)

  26. #21
    invité6543212033

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    les champignons?
    Bin justement, avec leurs mycéliums les champignons forment un grand réseau au sein de la terre entre tout les arbres, et ils communiquent entre eux par voie chimique sachant que l'on en connaît très peu sur la composition chimique de la terre (bactéries comprises) ; il se pourrait bien qu'un biotope tel une forêt soit ou peu être considéré comme un macroorganisme ... ! Idée un peu folle j'admets !

    Cordialement,

  27. #22
    Alhec

    Re : Hypothèse Gaïa

    Je trouve les propos tenus ici très anthropocentriques. Entre le coup de l'homme "modeleur principal de la Terre" et celui du "on est les mieux adapté pour survivre", on nage en plein anticipation science-fictionesque déja vue et revue et ne reposant sur rien.

    Pour info, les organismes les plus importants de la biosphère et qui ont réussi à survivre à tout, jusqu'à preuve du contraire ce sont les bactéries.

    EDIT; en relisant mon post, il peut sembler agressif, mais je précise que ce n'est pas le cas

  28. #23
    invite765732342432
    Invité

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Entre le coup de l'homme "modeleur principal de la Terre"
    Vu que cette phrase vient de mes posts, je vais réagir à la suite:
    Pour info, les organismes les plus importants de la biosphère et qui ont réussi à survivre à tout, jusqu'à preuve du contraire ce sont les bactéries.
    Tu signales d'hypothétiques anthropocentrismes (en négligeant l'avertissement que j'ai répété plusieurs fois), mais à coté de ça tu commets des approximations tout aussi problématiques:
    - qu'est un organisme "plus important" ? A ma connaissance, ça n'existe pas.
    - "réussi à survivre à tout"... euh, oui, ce n'est pas forcément faux... mais j'ai un doute, cf le point suivant
    - "les bactéries". Forcément avec une généralisation pareille, on n'a jamais tort. Remarque, "les plantes" ont survécu aussi à tout... Et puis l'homme aussi, d'ailleurs ! Depuis son apparition (cf quelques posts plus haut, pour la défintion de "son apparition"), il ne s'est pas éteint... ça doit vouloir dire qu'il a survécu à tout (comme l'éléphant, la baleine, le moustique et la musaraignes.... entre autres)

    Pour en revenir à ton commentaire acerbe sur "modeleur principal de la Terre", peux-tu me citer une espèce qui modifie davantage la planète, actuellement ?

    Pour conclure, je ne ferai que me reciter:
    Citation Envoyé par Faith
    Sinon, ça me plait bien de discuter de ce sujet, mais je rappelle que cette vision de "Gaia" n'est pas la mienne. Je me contente de noter que si on veux considérer la Terre comme un être vivant, on peut y arriver (surtout en incluant l'homme dans le lot)
    Et si tu veux quitter les anthropocentrismes, n'hésite pas, et tente de fournir une réponse à la question, implicite, de JPL: quel pourrait être l'appareil reproducteur de la Terre, si on devait lui en trouver un ?
    Ce qui est la seule question à laquelle j'ai essayé de répondre.

  29. #24
    Alhec

    Re : Hypothèse Gaïa

    Il existe des organismes plus importants que d'autres, en ce sens que sans eux les écosystèmes actuels risquent de s'effondrer. Il existe des 'écosystèmes sans animaux, mais sans bactéries ça n'existe pas que je sache. Après, on peut se demander si un écosystème sans bactérie ne serait pas possible.

    Et pour la définition de l'appareil reproducteur de la Terre, j'ai beau chercher je ne vois pas. Déjà, quelle information serait transmise à la descendance? Quand des organismes quittent, mettons pour exemple, le lac A pour coloniser le lac B, dit-on pour autant que le lac A s'est reproduit?
    Je crois aussi que ça dépend largement de ce qu'on sous-entend par Terre, ici comprise comme synonyme de biosphère.

  30. Publicité
  31. #25
    ansset

    Talking Re : Hypothèse Gaïa

    le truc, c'est que chacun se sert comme il veut au buffet de l'hypothèse Gaia, qui je le rappelle n'avait pas du tout de dérive de pseudo-intelligence autorégulée etc ... au départ.

    mais lovelock a eu le merite de faire prendre conscience qu'il y avait une interaction forte entre la biomasse et la planète.
    il me semble que l'importance du debat actuel sur le climat nous renvoi directement à cette reflexion.

    maintenant, je connais aussi des esprits malins qui vont avancer qu'après tout l'homme crée souvent de "l'entropie négative".
    un beau champ de blé bien carré tout propre au lieu d'une foret toute en bazar !!! ( ne prenez pas ça au premier degré, c'était l'humeur du jour )

  32. #26
    invite765732342432
    Invité

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Déjà, quelle information serait transmise à la descendance?
    Déjà écrit plus haut. Je ne répèterai pas.
    Par contre on peut discuter de la validité de cette réponse, si tu en as envie.

  33. #27
    invite342199999
    Invité

    Re : Hypothèse Gaïa

    Non, je ne pense pas qu'on puisse considerer la terre comme un être vivant.
    Un être vivant a pour but de transmettre ses caractères a sa descendance, pour survivre dans un milieux hostile.
    D'ou la conséquence d'évolution des êtres vivants.
    De plus, pour transmettre ces caractères, il faut un support de l'information qui peut être transmis.
    Pour la terre j'ai beau cherché, je ne vois pas quel serait le support.

    Et même le fait de transmettre ses caractères, c'est à dire se reproduire, ne permet pas de qualifier quelquechose d'être vivant, on peut prendre l'exemple des virus où le débat est encore vif, sont ils ou pas des êtres vivants.

    Et puis si tu parle de reproduction, la terre serait donc le premier représentant de "l'espèce" ? Où est ce qu'on lui as transmis l'information lui permettant de se dévelloper ?

    Il y a aussi le problème du milieux où évolue l'être vivant, peut on dire que la terre évolue dans un milieux (qui devrait être en perpetuelle modification donc).

    Et puis si on généralise la définition d'un être vivant, alors pourquoi ne pas qualifier l'univers entier d'être vivant, pour moi c'est du pareil au même. Des étoiles qui meurent, expulsent leurs couches externe de gazs, et ces même gazs engendreront de nouvelles étoiles, et bis repetita. On peut parler d'une naissance d'un être vivant, l'univers, lors du big bang. (Bien que je ne crois pas qu'on puisse parler de naissance, a cause des théories concernant un éventuel big bang).

    On peut parler d'un univers qui s'autorégule aussi grâce aux 4 forces fondamentales de l'univers, des différentes particules éxistantes.
    D'une éventuelle matière noire qui serait le moteur de l'expansion actuelle et précédente de l'univers.

    Je pense que ou on donne des limites au terme "être vivant" ou on en donne pas.

  34. #28
    Cendres

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Et tout ce qui leur est nocif est éliminé (urée, ...)
    C'est nocif, pas "inutile". Il est déjà difficile de définir en écologie ce que serait une espèce "inutile"...


    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Adulte par rapport à la définition du mot adulte: "Etat de la maturité."
    Donc capable de se reproduire.
    Ce serait donc l'hypothèse d'une Terre capable de se reproduire...pas de stabilité qui en découlerait forcément, donc.


    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Ca en fait partie.
    Des extinctions font partie d'éruptions d'espèces?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Je me contente de noter que si on veux considérer la Terre comme un être vivant, on peut y arriver (surtout en incluant l'homme dans le lot)
    Ce me semble encore un peu flou, mais on doit pouvoir y arriver, en tirant un peu.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  35. #29
    Alhec

    Re : Hypothèse Gaïa

    Dans les faits, étendre la notion d'être vivant à la Terre, ça changerait quoi? C'est plutôt une question de vocabulaire non?

  36. #30
    invite765732342432
    Invité

    Re : Hypothèse Gaïa

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Dans les faits, étendre la notion d'être vivant à la Terre, ça changerait quoi? C'est plutôt une question de vocabulaire non?
    L'important n'est pas le but mais le chemin.
    Je n'en ai pas grand chose à faire qu'on dise que la planète est un être vivant, je veux juste réfléchir aux arguments pour et contre.

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    C'est nocif, pas "inutile". Il est déjà difficile de définir en écologie ce que serait une espèce "inutile"...
    Trop de simplifications de mes propos: j'ai dit inutile à l'homme.
    Je me retire de la discussion, elle ne mènera visiblement à rien puisqu'on ne s'intéresse pas au coeur du sujet: peut-on considérer l'homme comme organe reproducteur de la Terre.

Sur le même thème :

Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Prog En Simulation GaÏa
    Par SPOCKY dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2005, 12h16
  2. Zones dépourvues d'oxygène sur gaia !
    Par baticho dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 09/04/2004, 21h21