Répondre à la discussion
Page 2 sur 7 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 190

Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?



  1. #31
    BBFaïta

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?


    ------

    Citation Envoyé par JPL
    Modération.

    Veillez à éviter les discussion à caractère politique. Cette discussion ne demande qu'à déraper
    Merci
    La politique c'est la façon d'organiser la société, ça me paraîtrait utile d'en parler ici...

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Azen

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Mise a part conscientiser la masse pour que la majorite puisse y faire fasse en y songeant tout simplement, toutes entreprises dans ce but se doit d'etre politique pour justement la conscientiser.
    La Vie a le pouvoir d'organiser la matiere...L'Homme d'organiser sa vie...

  4. #33
    GillesH38a

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Sur le nucléaire, je pens(ais) comme la plupart d'entre vous probablement qu'un nucléaire maîtrisé valait mieux qu'un charbon effréné (si je puis dire). Je pense que le problème des déchets est exagéré (je n'ai pas bien compris le danger de balancer des dechets vitrifiés au fond des fosses océaniques par exemple....).

    Ce qui m'inquiète plus, c'est le problème du démantèlement des centrales, il faudrait qu'il nous reste quand même un peu d'énergie et de structure sociale pour gérer ça. Si on contruit les réacteurs EPR, dans quel état sera la société à leur fin de vie??? On voit l'effet en Russie d'un nucléaire "a l'abandon"..et comment les générations futures garderaient la mémoire des sites pollués pendant plusieurs centaines de milliers d'année???

  5. #34
    meteor31

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    On m'a , aimablement , reproché d'être hors-sujet lorsque j'ai parlé du charbon.
    J'avais bien compris, évidemment, le sens profond de ce topic passionnant.
    Je voulais cependant souligner le fait que grâce au charbon ,la fin des hydrocarbures n'est certainement pas pour demain.
    Donc on peut toujours discuter à l'infini du "comment préparer le monde à l'après-pétrole" .
    Mais comment pouvez-vous connaître l'état de la société , des connaissances scientifiques , du développement en particulier du nucléaire de 4 ème génération, de la fusion, des techniques de destruction des déchets nucléaires par le nucléaire, dans une centaine d'années?
    Ce débat est vide et il tourne sur du vide.
    De plus il est "mené" avec un certain ostracisme et ne donne vraiment pas envie d'y participer.

    Mais si cela vous chante après tout..

  6. #35
    Invite28765432

    Exclamation Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Que faut-il faire ? Je propose de s'entraîner au vélo ! lol...

  7. #36
    GillesH38a

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par meteor31
    On m'a , aimablement , reproché d'être hors-sujet lorsque j'ai parlé du charbon.
    J'avais bien compris, évidemment, le sens profond de ce topic passionnant.
    Je voulais cependant souligner le fait que grâce au charbon ,la fin des hydrocarbures n'est certainement pas pour demain.
    Donc on peut toujours discuter à l'infini du "comment préparer le monde à l'après-pétrole" .
    Mais comment pouvez-vous connaître l'état de la société , des connaissances scientifiques , du développement en particulier du nucléaire de 4 ème génération, de la fusion, des techniques de destruction des déchets nucléaires par le nucléaire, dans une centaine d'années?
    Ce débat est vide et il tourne sur du vide.
    De plus il est "mené" avec un certain ostracisme et ne donne vraiment pas envie d'y participer.

    Mais si cela vous chante après tout..
    Franchement je ne vois pas ou tu vois de l'ostracisme dans un forum public ou tout le monde peut s'exprimer. C'est juste que le débat sur les solutions alternatives avait déjà été abondamment traité, y compris sur tout ce que tu rappelles la. Je pense que tu es d'accord que meme les compagnies pétrolières ne prevoient pas plus de 40 ans de pétrole, donc j'imagine mal comment on fera de la recherche de haut niveau entre 2040 et 2100 ...

    Il est tout à fait possible que la courbe des découvertes scientifiques et techniques fasse comme la courbe du niveau de vie moyen et de la démographie : suivre la courbe de production du pétrole....

  8. Publicité
  9. #37
    princessleila

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?


  10. #38
    fabinoo

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par gillesh38
    Il est tout à fait possible que la courbe des découvertes scientifiques et techniques fasse comme la courbe du niveau de vie moyen et de la démographie : suivre la courbe de production du pétrole....

    Je pense que tu soulèves là un point essentiel, indépendant d'ailleurs de la question du pétrole. La pluspart des scientifiques voient le progrès technique comme les économistes voient la croissance : exponentiel.
    Or, à mon humble avis, même dans une société stable, la courbe du progrès scientifique a beaucoup plus de chances de ressembler à une courbe de Gauss, et donc la courbe des progrès cumulés à une courbe en S. Une fois que toutes les découvertes majeures ont été effectuées, la science progresse à un rythme plus faible.
    Et en ce qui nous concerne, j'ai dans l'idée que l'essentiel des découvertes facilement applicables ont été faites au 20è siècle, et si on devait tracer une courbe du progrès scientifique, elle aurait probablement passé son point d'inflexion.

    Si on ajoute à ça que la capacité de recherche est fortement corrélée à la richesse économique, effectivement, on peut avoir des craintes pour l'avenir.


    Pour en revenir au sujet, ce qu'il faudrait faire, c'est arrêter de compter uniquement sur les solutions techniques brutales pour nous trouver des solutions.

    Plutôt que de croire seulement en Iter, on ferait mieux de faire aussi une société sobre.
    Plutôt que de faire de l'agriculture avec des machines de plus en plus grosses et des OGM aux rendements catastrophiques, on ferait bien de travailler aussi à une agriculture capable de régénérer les sols.
    Plutôt que de se focaliser sur la recherche de nouvelles molécules, on ferait bien de travailler aussi sur l'alimentation et le mode de vie pour prévenir les maladies.
    Etc...

  11. #39
    Global-Floch

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par fabinoo
    Pour en revenir au sujet,

    Plutôt que de croire seulement en Iter, on ferait mieux de faire aussi une société sobre.
    Plutôt que de faire de l'agriculture avec des machines de plus en plus grosses et des OGM aux rendements catastrophiques, on ferait bien de travailler aussi à une agriculture capable de régénérer les sols.
    Plutôt que de se focaliser sur la recherche de nouvelles molécules, on ferait bien de travailler aussi sur l'alimentation et le mode de vie pour prévenir les maladies.
    Etc...

    ok et toi tu fais quoi ?



    hé Organa ton lien il marche po
    Dernière modification par Global-Floch ; 31/08/2005 à 10h20.
    Une civilisation a seulement l'épaisseur de trois repas.

  12. #40
    jc_m

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par fabinoo
    . . . . . .
    Or, à mon humble avis, même dans une société stable, la courbe du progrès scientifique a beaucoup plus de chances de ressembler à une courbe de Gauss, . . . . . . j'ai dans l'idée que l'essentiel des découvertes facilement applicables ont été faites au 20è siècle, et si on devait tracer une courbe du progrès scientifique, elle aurait probablement passé son point d'inflexion.

    . . . . ...
    Bonjour,

    Peut-être faut-il nuancer en tenant compte d'un facteur tenant à l'intérêt d'effectuer ou non certaines recherches et au facteur qui fait que certaines recherches ne sont possibles qu'à partir d'un certain seuil de connaissances et de technicité.

    Sur le plan de l'intérêt, aucun intérêt en 1930 de se lancer des recherches sur des énergies alternatives, ou intérêt tellement moindre que celui existant aujourd'hui que d'éventuelles recherches sur ce thème à cette époque sont restées confidentielles.

    Sur le plan du seuil, aucune possibilité d'effectuer au Moyen Age une recherche sur les effets de la multiplication des radiographies sur les cellules (ah bon... ? pourquoi ?).

    Citation Envoyé par fabinoo
    Plutôt que de croire seulement en Iter, on ferait mieux de faire aussi une société sobre.
    Plutôt que de faire de l'agriculture avec des machines de plus en plus grosses et des OGM aux rendements catastrophiques, on ferait bien de travailler aussi à une agriculture capable de régénérer les sols.
    Plutôt que de se focaliser sur la recherche de nouvelles molécules, on ferait bien de travailler aussi sur l'alimentation et le mode de vie pour prévenir les maladies.
    Etc...
    Entièrement d'accord dans la mesure où l'on ne peut mener de front toutes les actions possibles ou envisageables, et si l'on classe en tête sur une échelle des urgences les secteurs que tu as cités.

    Faudrait-il qu'une telle hiérarchie soit établie de façon éclairée...

    Mais nos politiques ne raisonnent pas ainsi, nous le constatons !

    Note : écrivant cela je ne "fais" pas de politique, je tente seulement d'avoir une vision sur l'influence de la politique sur les grandes orientations de travail du moment, ce qui est indispensable pour traiter ce sujet.

  13. #41
    fabinoo

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par Global-Floch
    ok et toi tu fais quoi ?

    Sur le plan personnel, j'ai résolu l'ensemble de mes petits et gros problèmes de santé (d'angines à répétitions jusqu'à des trucs nettement plus graves) par une amélioration de mon hygiène de vie qui m'a pris 10 ans de remise en question (je coûte donc de moins en moins cher à la sécu), et maintenant j'aide mon entourage dans la mesure du possible quand il me le demande.
    J'ai aussi considérablement réduit ma consommation d'énergie, d'emballages, de produits manufacturés.
    Je voyage peu, et quand je pars, c'est toujours pour plusieurs mois, je vais vivre et travailler dans le lieu que je veux découvrir.
    Et je prépare avec un certain nombre d'autres personnes la création d'une coopérative agricole biologique expérimentale, avec un projet global de mise en valeur et de réhabilitation d'un lieu.
    Sinon, je suis membre de quelques associations, mais pas de manière active en ce moment.

  14. #42
    leg

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    bonjour , très très bon sujet.

    La spéculation est strictement politique et voulue par eux, justement en relation avec un futur très proche de cette pénurie. le pétrol irakien est bloqué par busch pour vendre son pétrole a des prix spéculatifs.
    Ce qu'il faut faire , je pense qu'avant tout : c'est le choix fait par les électeurs lorsqu'ils élisent un gourvernement de spéculateurs, au lieu de mettre un gouvernement de personnes intégrées et intelligentes ayant pour but de préparer la ste de consommation à un tournant dur peut être mais obligatoire!!!

    Ce qui impose un projet sur les 15 ans a venir

    obligation aux constructeurs automobiles de produire des véhicules hybrides (electrique et gaz n'excédant pas + de 3,5 litres au 100, avec dans un premier temps un minimum
    de production de un tiers de leur production de véhicules.
    prévoir un recyclage des vehicules récents en les modifiant puis revente en véhicule d'occasion = augmentation de la main d'oeuvre = baisse du chômage.

    modification du réseau ferroviaire pour le ferroutage qui deviendrait obligatoire
    ce qui entrainera à nouveau de la main d'oeuvre

    Repenser les centrales nucléaires en fonction du besoin electrique ceci sera une obligation.donc à nouveau main d'oeuvre..

    mise en place de bornes électriques = main d'oeuvre , (au lieu des bornes de parcmètres)

    ceci doit être fait en partenariat avec: constructeur automobile , EDF GDF, total.fina.elf et sncf.
    supprimer les terrains en jachère par une production de cultures pour la production d'énergie travail en perspective

    ce qui revient à dire, qu'il s'agit d'un tournant à mettre en place immédiatement et si la classe politique n'est pas capable d'assumer cette responsabilité, l'A N P E se fera un plaisir de les acceuillir et laisser leur place à d'autres.

    Mais Aussi il appartient aux militants, qu'au lieu d'applaudir bêtement des discours absurdes et complètement dépassés, de leur faire entendre raison ou de les mettre gentiment dehors car leur place n'a plus lieu d'être..!

    avantage relance de la main d'oeuvre, consommaton, projet a l'échelon d'abord national
    "puis Européen" chacun gère ses problèmes en fonction de ses ressources",

    ("plus de bombardiers quel aubaime,... busch et les autres a pieds ..")

    Voila pour moi, ce qu'il faut déjà commencer a faire demain matin. il me reste plus qu'a prendre mon scooter pour aller au boulot a bientôt.

  15. Publicité
  16. #43
    leg

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    procyon 31: (France Inter ce matin : Laurent Fabius demande le rétablissement de la TIPP flottante. Je répète, une telle mesure serait criminelle. Et je pèse mes mots. Il faut absolument que nos hommes politiques en aient conscience.)

    c'est un habitué de ce genre de mesure quoi d'étonnant..dommage qu'il est autant de militants..

  17. #44
    Global-Floch

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par fabinoo
    J'ai aussi considérablement réduit ma consommation d'énergie, d'emballages, de produits manufacturés.
    Voilà par quoi on devrait commencer tous (surtout les catastrophistes) et c'est bien plus difficile que des discours en l'air. S'habituer à la sobriété c'est se préparer au choc, amortir la transition. Si les contraintes énergétiques sont moins lourdes les solutions viables seront plus facilement adoptées. Et une population sobre elira des hommes politques sobres. C'est mon espoir pour le moment.
    Proposer des solutions de sobriété a des gens non sobres... c'est proposer un verre d'eau à un alcoolique .(C moyen comme image mais c l'idée)


    Je voyage peu, et quand je pars, c'est toujours pour plusieurs mois, je vais vivre et travailler dans le lieu que je veux découvrir.
    ...
    Et je prépare avec un certain nombre d'autres personnes la création d'une coopérative agricole biologique expérimentale, avec un projet global de mise en valeur et de réhabilitation d'un lieu.[/QUOTE]


    c'est chouette d'entendre cela merci
    Dernière modification par Global-Floch ; 31/08/2005 à 11h58.
    Une civilisation a seulement l'épaisseur de trois repas.

  18. #45
    GillesH38a

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par fabinoo
    Je pense que tu soulèves là un point essentiel, indépendant d'ailleurs de la question du pétrole. La pluspart des scientifiques voient le progrès technique comme les économistes voient la croissance : exponentiel.
    Pas moi mais tu as raison. A mon avis il y a DEJA un plateau notable des découvertes scientifiques MAJEURES. C'est comme le pétrole : tout n'est pas découvert, il y a encore de nombreuses questions ouvertes, mais on peut prévoir une décroissance, les questions demandant des instruments de plus en plus complexes et chers pour être résolues (LHC, très grands télescopes). Si la société s'enfonce dans une récession majeure, il est très probable (et après tout compréhensible) qu'on refuse d'investir des milliards dans des projets couteux, simplement parce qu'on en n'aura plus les moyens...

    Je pense qu'on en aura pour quelques siècles de philosophie (pas chère) sur les questions encore posées par les découvertes scientifiques du XXe siècle, comme le Moyen Age a glosé sur Aristote...

    Comme je l'ai deja exprimé, je pense que par delà les difficultés matérielles (réelles) qui nous attendent, une des choses les plus difficiles sera la révolution intellectuelle qu'il faudra faire pour accepter l'idée (quelque part insupportable quand meme) que l'humanité ne reverra jamais une époque aussi riche qu'elle a connue avec le pétrole...C'est je pense le principal obstacle à la prise de conscience actuellement.

  19. #46
    leg

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    JC_M si tu donnes a un politicien l'occasion de réflechir aux différentes possibilités de recherché d'éventuelles solutions alternatives qui peut être dans dix ans il te répondra oui mais vous comprenez.... C EST DU CONCRET DES PROJETS REALISTES qu'il faut! en concertation avec les resposables industriels du moment!!!
    avec une mise en place et en action dans les 3 ANS a venirvoir même
    projet avant les élections c'est impératif et pourtant je hais la politique...

  20. #47
    Pierre de Québec

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par procyon31
    NON, il n'y a pas d'énergie alternative au pétrole

    Aucune énergie alternative, ni même toutes les sources alternatives ensemble n'arriveront à remplacer plus qu'un faible pourcentage de tout le pétrole consommé aujourd'hui.

    ...
    ...

    Aucune énergie alternative, ni même toutes les sources alternatives ensemble n'arriveront à remplacer plus qu'un faible pourcentage de tout le pétrole consommé aujourd'hui.
    procyon31,

    1. Tu te répète;
    2. Une affirmation en caractère gras ne reste qu'une affirmation. Pourrais-tu amener des références, des sources crédibles en appuie à ton affirmation ?


    Pierre de Québec
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  21. #48
    Pierre de Québec

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    princessleila,

    Ton lien ne fonctionne pas.

    Pierre de Québec
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  22. Publicité
  23. #49
    jc_m

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par leg
    . . . .. . . .
    Ce qu'il faut faire , je pense qu'avant tout : c'est le choix fait par les électeurs lorsqu'ils élisent un gourvernement de spéculateurs, au lieu de mettre un gouvernement de personnes intégrées et intelligentes ayant pour but de préparer la ste de consommation à un tournant dur peut être mais obligatoire!!!

    . . . . . .
    Note préliminaire : écrivant cela je ne "fais" pas de politique.


    En fait essentiellement spéculateurs sur les chances de leur prochaine ré - élection, ce qui nous permet que ce sont surtout des considérations électoralistes qui dictent les décisions prises.

    Si tel est vraiment le cas et sachant que l'on ne pourra changer du jour au lendemain ni le corps politique ni ce que sont ses préoccupations premières revenons exactement au sujet de ce fil : "Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?".

    La réponse est simple : il faut savoir faire en sorte que ce sujet puisse acquérir une valeur électoraliste de premier ordre.

    Cela nécessite un travail important de sensibilisation de nos concitoyens, sensibilisation que nous ne pourrons obtenir facilement, ou gratuitement : il nous faudra, si nous jugeons qu'il est indispensable de changer certaines options prises par nos politiques, effectuer un travail important et sérieux, en se basant sur des arguments capables de toucher efficacement une part importante de la population.

    Un travail qui contredira un certain nombre des paroles et des actes des politiques actuels, et qui devra donc d'avérer, en plus d'être convaincant, d'une grande solidité.

    C'est exactement dans cette optique que j'ai proposé (ici) une étude que nous pourrions réaliser collectivement, qui ne traiterait pas d'un bloc l'ensemble du sujet mais qui serait une première pierre pour faire évoluer l'opinion.

    Sans cette évolution de l'opinion rien ne sera possible, et cette évolution, si on la laisse évoluer au rythme que nous pouvons constater (il y a plus de 30 ans que ce sujet est sur la place publique, il faut se le rappeler !) aura quelques trains de retard sur les événements : on ne préparera donc rien, surtout pas les conséquences de la fin du pétrole !

  24. #50
    Pierre de Québec

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    1. Le politique n'est jamais très loin des grands débats publiques ou des crises sociales majeures, ça tous le monde le sait.
    2. La présente rubrique de FSG est consacrée au débat scientifique (c'est dans le titre).

    Merci de faire un effort pour recentrer le débat sur des arguments et des solutions autres que politiques. Sinon, je sens que ce fil va s'étirer et finir avec un cadenas.

    Pierre de Québec
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  25. #51
    GillesH38a

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par jc_m
    C'est exactement dans cette optique que j'ai proposé (ici) une étude que nous pourrions réaliser collectivement, qui ne traiterait pas d'un bloc l'ensemble du sujet mais qui serait une première pierre pour faire évoluer l'opinion.
    jc, ton travail est tout a fait louable, et il est indispensable, mais on ne peut pas demander a toute la population de s'en occuper et meme de regarder le detail des chiffres. C'est le boulot des techniciens et des politiques, a priori ils sont elus pour ça !

    L'important c'est de convaincre des GRANDS PRINCIPES et des grandes orientations sur laquelle fonder la politique dans les prochaines décennies : ORGANISER la décroissance inévitable au lieu de promettre indéfiniment une "reprise de la croissance et des investissements", un "nouveau souffle pour la France", des "solutions par la recherche fondamentale..".

    Il suffit d'écouter 5 minutes un homme politique pour comprendre dans quelle optique il se place.

    Ceci dit, on ne peut accepter d'organiser la décroissance que si on est convaincu qu'il n'y a pas d'autres solutions ! La réaction de Pierre est tout a fait révélatrice : il a besoin, et je le comprends, d'un minimum de faits objectifs pour être convaincu.
    Mais les évidences ne sont pas forcément évidentes pour tout le monde : si je dis par exemple :
    "bien que le principe de la PAC soit connu depuis 150 ans, et que l'hydrogène soit couramment utilisé dans l'industrie (pour les engrais en particulier!), le cout actuel d'une filière à hydrogene pour les transports est 100 fois supérieur a celui fondé sur le pétrole, et il est tres improbable qu'une telle filière puisse jamais le remplacer. Une voiture à l'hydrogène coute actuellement 3 millions de dollars. Beaucoup de problèmes technologiques ne sont pas encore résolus, et l'investissement nécessaire pour transformer tous les transports serait démesuré".

    Est ce que c'est convainquant ? ou faut-il faire la liste détaillée de tout ce qui n'est pas résolu, et un chiffrage du cout de remplacer toutes les voitures au pétrole par des PAC et d'équiper le monde entier d'un réseau de distribution d'hydrogène a 800 bars?

  26. #52
    leg

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    oui, J_cm
    mais tu vas convaicre les électeurs, avec quel projet réalisable a cour tèrme

    j'ai choisis ce projet car il est plus que réaliste.

    qui ne voudrait pas remplacer son vehicule qui lui coute la peau des fesses en carburant par un vehicule qui lui en coute la moitié pour aller vers des vehicules n'utilisant plus le pétrole
    il faut que le projet quelqu'il soit mette a contribution les industriels . et en limitant la casse, ce qui revient a dire que celà apporte du travail et de la consommation... de plus il faut impérativement une première alternative a ce tournant, donc en commençant par l'automobile et le transport c'est pourtant simple..

    si tu crois que les pétroliers vont laisser faire baisser la consommation de leur chiffre d'affaire de 50 voir 60% tu rèves sans qu'en contrepartie tu ne les intérresses pas a un projet industriel commun . ce qui touche l'oppinion public et c'est bien le sujet de ce fil; les vehicules.!

    j'ai mal a la tête je prend un comprimé
    je ne veux pas la grippe , un vaccin
    je suis contaminé c'est trop tard il fallait y penser avant...conclusion

    d'abord tu réunis les 5 principaux partenaires, tu présente le projet, tu en fais part a la sté ...un sondage ..tout le monde y trouve son compte E.D.F GDF, l'automobile les agriculteurs la S N C F ,Total. ELF FiNA pour raffiner les produits vert et en plus L'oppignion public.
    Ensuite aprés le vaccin tu as un peu de temps pour préparrér la pharmacie pour enrayer le problème..tu ne crois pas
    je ne vote plus depuis belle lurrette, car il n' y a pour l'instant personne de responsable, donc tu vois je ne fais pas de politique, mais ce n'est pas pour autant que je ne participe pas a ce fil, qui pour l'instant pourrait permêttre une prise de conscience est obligé les politiques a présenter un projet général dans ce sens.

  27. #53
    princessleila

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    princessleila,

    Ton lien ne fonctionne pas.

    Pierre de Québec
    oops!!
    j'ai fait un copier-coller depuis un autre topic et ca a pas l'air de marcher.
    Dites moi si celui-ci fonctionne:
    http://www.canal-u.education.fr/cana...227315&vHtml=0

  28. #54
    jc_m

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    . . . . .
    2. La présente rubrique de FSG est consacrée au débat scientifique (c'est dans le titre).
    . . . . . .
    C'est bien ce qu'il me semblait, Pierre de Québec !

    Mais, de ton point de vue, le débat qui n'en finit pas et qui n'est jamais sérieusement argumenté entre les monomaniaques anti - 4X4 et les fondus du vélo comme unique moyen de transport envisageable entre-t-il dans la catégorie du "débat scientifique" ?

    Ce débat scientifique doit-il être uniquement consacré aux sciences "dures" ?

    Car j'ai également entendu parler d'autres dimensions de la science, il existe même "science po"...

    Par ailleurs, et pour surenchérir sur les 4x4, je suis souvent effaré de l'étalement de ce genre de débat face à l'existence d'autres réalités (concernant le même domaine) par exemple le combustible gaz pour les transports.

    Il y aurait de par le monde un torchage permanent de gaz parfaitement utilisable dans le transport (ou ler chauffage ou la production d'électricité..., gaz naturel de bonne qualité), notamment un torchage important en Afrique sur des volumes de plusieurs milliards de mètres cube par an.

    Pourquoi ce gaspillage ?

    Parce-que les forages sont exploités pour le pétrole et qu'aucune infrastructure n'a été prévue pour la récupération du gaz (traitement, transport).

    Peut-être aussi parce-que la mise sur le marché de ces quantités de gaz en ferait baisser le cours "de façon inacceptable".

    Pourtant le CO2 rejeté dans l'atmosphère pour rien pourrait devenir un C02 rejeté dans l'atmosphère pour avoir servi à effectuer des combustions utiles et se substituer à des rejets émanant d'une combustion de pétrole.

    Avec, en conséquence, une consommation de pétrole inférieure à travail produit égal.

    Nous est-il possible de mener le débat sur un tel sujet sur ce forum ?

    A priori oui car il a un rapport direct avec la géologie, avec différentes technologies... mais dans le fond vouloir débattre de cela afin de faire évoluer les choses vers une bonne utilisation de ces gaz serait tenter de médiatiser cette question de façon assez large pour qu'un certain impact puisse être espéré.

    Et en fin de compte cette question est d'abord et avant tout d'ordre économique et politique, cette fois au niveau international, plutôt que scientifique ou technique.

    Dès lors il nous faudrait examiner cette question sous ces deux angles... il faudra donc que nous nous en abstenions.

  29. Publicité
  30. #55
    leg

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    trés bonne analyse JC_M

  31. #56
    princessleila

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Bon je ne voulais pas expliquer cela moi meme car le lien que j'ai posté le fais bien mieux, mais 1h d'exposé peu décourager certains.


    L'hydrogène n'est qu'une solution de stockage et de transport, mais en aucun cas une source d'énergie !!!!!

    La réaction de l'hydrogène et de l'oxygène fournie de l'énergie, certes, mais l'hydrogène n'est pas disponible directement sur terre, il faut l'extraire de l'eau par une réaction qui utilise de l'energie, et le rendement est bien sur << 100% (la principale technique actuelle est l'hydrolise de l'eau qui a un rendement très mauvais.)
    Le principe de cette technologie est donc d'extraire l'hydrogène de l'eau, pour plus tard le retransformer en eau : c'est le même principe qu'une pile rechargeable, et aucune pile rechargealbe n'a jamais produit d'energie !!

    L'hydrogène est donc hors sujet en ce qui concerne le remplacement du petrole, il n'y a aucun de bénéfice energétique, bien au contraire !!! C'est une solution de stockage et de transport pour pays disposant de source d'énergie abondante, et c'est un luxe vis-à-vis de l'économie d'energie.

    J'ai l'impression que les medias essaient de nous rassurer avec cette histoire d'hydrogène et on se fout de notre ***** en le présentant comme une alternative au petrole, c'est totalement faux !!!!

    De nombreux points sur l'energie sont incompris par une grande partie de gens, ainsi que par moi-même avant d'avoir écouté la conférence que j'ai mis en lien.

    De plus, la technoligie nucléaire actuelle n'est pas prête à subvenir aux besoins massifs d'energie. En effet, le bon isotope de l'uranium (celui qui fissionne facilement) n'est qu'une infime part de l'uranium naturel, et les réserves d'uranium serait épuisée rapidement à cause de cette enorme gaspillage.

    La solution est dans les "sur-générateurs" qui permettraient de fabriquer des substitue pour la réaction de fission, et ainsi garantir une source d'énergie massive pour le millénaire à venir. Mais le sur-générateur Super-Fenix a été démantelé pour des raisons dites "écologiques" ce qui retarde cette technologie salvatrice d'environ 50 ans !!!!!!!!!!

    [Politique] les écolos en europe sont tout sauf écologique !!
    L'allemagne avec sa politique anti-nucléaire "écologique" rejette 1/3 de C02 de plus que la france pour une consomation energetique equivalente!
    [/Politique]
    La diablolisation du nucléaire est une stupidité démagogique basée sur des peurs tchernobyliennes exploitées par les politiques pour gagner du pouvoir.

    Le nucléaire est la seule source d'énergie MASSIVE ET TOTALEMENT ECOLOGIQUE DU POINT DE VUE DE L'ATMOSPHERE.

    Exepté peut-être une autre source bien connue : le bois ! Bien que de faible rendement, c'est une source quasi-gratuite, inépuisable, car utilisant uniquement l'energie solaire et très facilement exploitable. La production de C02 engendrée serait compensée par la replantation systematique de tout arbre abattu. Il faudrait cependant revoir completement notre mode de vie actuel.

    Dernière idée fausse : la géothermie est renouvelable. c'est faux car l'energie produite par la terre qui vient de la désintegration de certains éléments s'est stockée depuis des millénaires sous forme de chaleure dans les roches, mais son renouvellement est trés faible, un peu comme celui du petrole. Utilisée massivement elle serait rapidement épuisée à son tour.

  32. #57
    jc_m


  33. #58
    jc_m

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par princessleila
    . . . . .

    Le nucléaire est la seule source d'énergie MASSIVE ET TOTALEMENT ECOLOGIQUE DU POINT DE VUE DE L'ATMOSPHERE.

    . . . . . .
    Inutile de crier, Princessleila, et ces affirmations brutales n'apportent rien, et surtout rien de neuf, sur ce forum qui est par définition un forum SCIENTIFIQUE dont tu n'as visiblement pas parcouru tous les fils sur les questions énergétiques.

    Par contre il serait intéressant que tu puisses produire une démonstration scientifique sérieuse et fortement argumentée de ton affirmation car je n'ai pas souvenir que qui que ce soit y soit parvenu de façon absolument convaincante, c'est à dire que tous les arguments contradictoires soient par avance anéantis.

    Bon courage et au plaisir de lire cette démonstration !

  34. #59
    leg

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    de toute façon nucleaire propre ou imprope, pour l'imédiat il ne peut que garantir a alimenter en elctricité les véhicules en prévision du sujet de ce fil;
    restons sur une possibilté réaliste dans les 3 ou 5 ans a venir afin de faire baisser la consommation de pétrole de 50 a 60% consommé par les vehicules terrestres, bateaux , fourneaux , poële, avant de résoudre le problème des avions.

  35. #60
    princessleila

    Re : Que faut-il faire pour préparer les conséquences de la fin du pétrole ?

    Citation Envoyé par jc_m
    Inutile de crier, Princessleila, et ces affirmations brutales n'apportent rien, et surtout rien de neuf, sur ce forum qui est par définition un forum SCIENTIFIQUE dont tu n'as visiblement pas parcouru tous les fils sur les questions énergétiques.
    C vrai sur ce coup la je me suis emporté excuzez moi.

    Citation Envoyé par jc_m
    Par contre il serait intéressant que tu puisses produire une démonstration scientifique sérieuse et fortement argumentée de ton affirmation car je n'ai pas souvenir que qui que ce soit y soit parvenu de façon absolument convaincante, c'est à dire que tous les arguments contradictoires soient par avance anéantis.

    Bon courage et au plaisir de lire cette démonstration !
    Hum...
    heu,
    1/ les energie qui peuvent être utilisé de façon massives dans les décénnies à venir :
    -Petrole
    -Gaz
    -Charbon
    -Nucléaire
    -Autre (veuillez préciser)
    2/Parmis celles-ci, celles qui ne rejetent pas de gaz a effet de serre:
    -Nucléaire (3)
    -Autre (veuillez préciser)

    sauf omission involontaire de ma part, 1 & 2 => (3)

    Sinon je regrette d'avoir allongé mon post, son but était à la base de dénoncer l'illusion de l'énergie hydrogène comme substitution au petrole, car j'ai été moi-même berné par les méthodes douteuses de certains media à ce sujet.

Page 2 sur 7 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Faut-il se préparer à l'entrée en CPGE ?
    Par Dydo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 135
    Dernier message: 24/08/2007, 19h45
  2. Conséquences de la fin du pétrole
    Par Narduccio dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 536
    Dernier message: 31/08/2005, 05h15
  3. faut pas faire comme les éléphants
    Par P-plum dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 14
    Dernier message: 14/09/2004, 12h24