Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 76

Découverte du véhicule électrique.




  1. #1
    phil5959

    Découverte du véhicule électrique.

    Ne sachant pas trop où mettre, je poste ici.

    La vocation de ce post est de faire une approche du véhicule électrique, du VE en abréviation. C'est pas forcément complet, mais ça donne quelques bases ...

    Je tiens à préciser, qu'il y a encore 6 ans, sans être à 100% contre, je ne pensais pas roulait un jour en VE.

    Puis j'ai eu l'occasion d'y goûter, et quand on y goûte, généralement, on finit par l'adopter, et vouloir abandonner la voiture thermique...

    Si beaucoup de personnes pourraient rouler en VE, ça ne sera pas forcément un moyen adéquat pour tous. En effet, dans certains cas, ça risque d'être beaucoup trop compliqué, et inadapté aux vues des besoins. Mais c'est relativement exceptionnel !

    D'abord, les pré-requis pour être dans de bonnes conditions, je précise le minimum, à mon sens.

    1°) A ce jour, c'est pouvoir charger "à la maison", sur une vulgaire prise 220V, je dis bien aujourd'hui, car pour l'instant, la charge dans la rue n'est pas encore assez développée. Il y a maintenant "obligation" en co propriété de pouvoir mettre à disposition de quoi charger, mais c'est pas pour autant simple à faire valoir ce droit ... Pas besoin d'installation compliquée, comme je disais, une prise 220V, supportant 10A, avec prise de terre ...

    C'est le premier point afin de partir dans de bonnes conditions, même si je connais certaine personne qui ne peuvent pas le faire, et qui roule en VE ...

    Maintenant, si besoin, on peut mettre mieux que ça, mais dans plus de 95% des cas, c'est suffisant ....

    2°)
    Quels sont vos trajets quotidiens habituels ?
    A savoir, que les autonomies des constructeurs VE, sont comme les consommations théoriques des voitures thermiques, c'est à dire hyper optimistes !!!!

    Quoique maintenant, en VE, on commence à voir des choses assez proches de la réalité ...
    Mais, enlever 40%, voir 50% , sur les chiffres du constructeurs, ça vous permettra de ne pas avoir de mauvaise surprises !
    Si vous avez un aller retour habituel de 50 km, une autonomie théorique de 100km sera suffisante, même l'hiver. A savoir qu'en hiver, les batteries pertent un pru d'autonomie, d'une part, et le chauffage en prend également, car contrairement à une thermique, où plus de 70% d'énergie est perdu en chaleur, il n'en est pas la même chose sur un VE ....

    Si vous vivez en couple, et qu'il y a 2 véhicules, 1 des 2 peut très souvent devenir un VE, sans aucun soucis.

    Voilà déjà pour le départ, si ces 2 points ne sont pas bons, ça risque d'être un peu compliqué ....

    Si vous avez peur qu'un VE soit "un veau" sur la route, il n'en est rien.
    Contrairement à une thermique, où souvent on vous donne la puissance à 4000T/mn, par exemple, là le couple est dispo de suite ...

    Pour les petites capacité de batteries sur un VE, genre 15 kwh (je vais simplifié en me parlant que de 15 kw par la suite, mais c'est pas la bonne unité, mais je pense que c'est plus compréhensible pour la majeur partie des personnes n'ayant pas trop de connaissances approfondies dans les unités ... un peu comme dire un kilo d'orange, à la place d'un kilogramme) ...., l'autoroute est un peu l'ennemi, roulait à 130 km/h, c'est grosso modo 65-70 km d'autonomie, à 80 km/h, ça pourrait être plus de 120 km ....

    Hors prise 220V classique, qui généralement permet de charger en 8A, il y a la prise green up, qui est une prise un peu évolué, en fait c'est surtout une prise 220V où le circuit électrique est vérifié, et autorise le VE à charger en 14A.
    En 8A, grosso modo, en 10H, on remet de quoi rouler 100km, et en 14A, c'est 5-6h, donné à titre estimatif ....
    Il faut savoir, que plus vous approchez des 100% de charges, plus c'est long ....

    Il existe des bornes de charge plus ou moins rapide, avec des standards différents.

    Les 3 plus usités sont,

    la la charge en AC, alternatif, avec une prise qu'on appelle T2, c'est celle de la Zoé, par exemple, c'est aussi la plus répandue en France (anciennement prise T3) ... charge maxi, si le véhicule accepte, c'est 43 kw, au max, souvent que 22 kw, car ça oblique d'avoir un convertisseur alternatif, continu afin de charger les batteries.

    Ensuite, la charge DC, en courant continue, donc digérable directement par les batteries, connecteur chademo, souvent 50 kw, pouvant aller jusqu'à 100 kw ... C'est celui qu'emploie par exemple, la leaf, le ve le plus vendu au monde ....

    Et le dernier, le CCS, combo, associant à la fois une forte puissance en DC, et une prise T2, pour mettre en plus de l'alternatif ... possibilité d'avoir il me semble, un total de 150 kw, enfin si la voiture l'accepte .... comme par exemple pour la BMW, la i3 ....

    Voilà les 3 standard les plus courants, et les bornes de charge, n'ont pas forcément tous ces connecteurs différents, et les puissances maxi de dispos ...

    A cela, pour avoir accès à ces bornes rapides indispensable pour faire un trajet hors capacité de la batteries, souvent il faut une carte pour utiliser la borne.

    Carte, qui d'une région à une autre, n'est pas du tout la même ... et rarement possibilité "d'interportabilité" ..... et des tarifs très différents.

    ET j'ajouterai que les bornes ne sont pas forcément placés dans des endroits utiles ....

    Je vais vous donnez un exemple de vitesse de charge avec mon VE.

    De 20% restant à 50-60%, c'est environ 5-6 mn, de 20% à 80%, c'est 15-16mn, de 80% à 95%, c'est de 20-25 mn, donc un total de 40-45 mn pour passer de 20 à 95%, le tout sur prise chademo en 50 kw ... Vous comprendrez que généralement, on ne dépasse pas souvent les 80% sur la route ...

    Si les bornes le permette, emplacement à peu près adéquat, on va jouer pour arriver à moins de 20% d'autonomie, et charger à 60-70%, pour que ce soit relativement rapide, c'est à dire qu'on va jouer sur 50% de la capacité de la batterie pour optimiser le temps ...

    Voilà pour les bases, il y a encore énormément à dire ....

    Un site où vous trouver les bornes de charges https://fr.chargemap.com/

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    phil5959

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    differrent prise.JPG

    Les différentes prises de charges ... une "foultitude" ....

  4. #3
    SK69202

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    C'est en allemand, la ZDF n'est pas réputée pour être une chaine hors du dogme.

    Il faut environ cinq mois pour que l'eau devienne une substance visqueuse contenant environ six pour cent de lithium. Les camions-citernes apportent le concentré à une usine. Il y est ensuite transformé en carbonate de lithium. Le problème est que l'extraction du lithium nécessite des quantités gigantesques d'eau souterraine, jusqu'à 21 millions de litres dans ce seul cas. Cela correspond au contenu d'environ sept piscines olympiques par jour.
    La nouvelle sécheresse

    Ils gagnent des millions et des millions et des millions d'euros. Mais tu sacrifies des gens. Tu sacrifies les animaux. Tu sacrifies ta vie.

    Un petit agriculteur au Chili

    Pour l'environnement et l'agriculture locale dans les oasis environnantes, les conséquences de la baisse du niveau de la nappe phréatique sont dévastatrices. Cristian Espindola, un petit paysan, blâme les mines de lithium pour les arbustes flétrissants : "Le lithium est produit et sacrifié ici", dit-il scandalisé. "Ils se font des millions et des millions et des millions d'euros. Mais tu sacrifies des gens. Tu sacrifies les animaux. Tu sacrifies ta vie." C'est comme ça dans le monde. Et tout le monde s'en fout.

    L'avenir des agriculteurs indigènes de la plaine salée de l'Atacama est incertain. Toujours de nouveaux bassins d'évaporation sont construits. D'ici 2025, le Chili veut plus que quadrupler sa production de lithium pour atteindre 350 000 tonnes par an. L'extraction des matières premières représente une part importante de la production économique. Dans la capitale Santiago, on espère que le lithium à lui seul générera 15 milliards de dollars d'ici 2030. A titre de comparaison, le produit intérieur brut est d'environ 280 milliards de dollars.
    "Blood Cobalt" du Congo

    Mais les batteries des voitures électriques contiennent également une autre matière première dont les constructeurs automobiles ont un besoin urgent : Cobalt. En moyenne, entre 10 et 15 kilogrammes de métal sont intégrés dans les batteries. Environ deux tiers de la production mondiale provient du Congo. Dix à 20 pour cent du cobalt congolais, par contre, provient de petites mines - plutôt un enchevêtrement de trous, de puits et de couloirs - qui sont enfoncés dans le sol quelque part dans des conditions qui élèvent les cheveux.

    La ville de Kolwezi est un tel endroit, au sud de cet immense pays. Au marché de Musompo à l'extérieur de la ville, les clients attendent. Le commerce intermédiaire est fermement entre les mains des Chinois. Mais de nombreuses tombes de cobalt se sentent trahies : "Les Chinois prétendent que notre minerai ne contient que 3% de cobalt", se plaint l'un d'eux. "Même s'il contient dix pour cent. Et ils essaient de nous tromper sur notre poids, aussi."

    Le reste peut être traduit avec www.DeepL.com/Translator
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César


  5. #4
    phil5959

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Oui, il y a une pollution à cause des batteries, et c'est indéniables. Je n'ai jamais dit que le VE ne polluait pas. Je me suis contenté de dire, que le VE pollue beaucoup moins.

    Au km 0, le VE aura polluer presque 2 fois plus qu'une thermique, mais la courbe s'inverse très vite dès les premiers 20 000 parcourus !

    Si vous avez quelque chose de mieux à proposer, c'est le moment, n'hésitez pas !

    Bon, regarder aussi les dégâts des forages du pétroles.

    Malheureusement, on n'a rien sans rien.

    Le seul point, ça serait de pouvoir se passer de voiture, mais c'est pratiquement impossible.

    Un des rares "truc" pas trop polluant, est le vélo. Alors abandonner, votre voiture thermique ou électrique, pour le vélo !

    Bon, combien le font ? Très peu.

    Reste la marche à pied, qui est tout bénéf, mais j'ai peur que vous disiez que pour fabriquer des "godasses", on génère de la pollution également ... pourtant celle ci serait négligeable vis à vis d'une voiture ....

    Si vous êtes convaincus que la voiture thermiques ne pollue pas plus que ça, enfermer vous dans votre garage, moteur tournant, et vous me direz après, si vous pouvez encore, que c'est pas nocif ... vous voyez, des "conneries", je sais en dire ... on sait bien qu'on ne supportera pas les gaz d'échappement.
    Tant que les voitures étaient minorités, ça n'était pas un soucis ...

    LE VE n'est pas la solution, mais une solution de moindre mal.

  6. #5
    barda

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Relativisons quand même les choses en voyant un peu plus loin que la situation d'aujourd'hui; nous ne sommes pas condamnés à rester éternellement dans les mêmes technologies et les mêmes contraintes écologiques que celles que nous connaissons à cet instant de l'histoire...

    1- La technologie des batteries ne se résume pas à la voie "lithium"; de multiples voies sont déjà explorées, pour certaines très avancées, au bord de l'industrialisation, comme par exemple les voies Sodium, Fer-soufre, batteries à circulation, etc; faisons un peu confiance aux chercheurs pour sortir de l'impasse...

    2- L'alimentation directe en électricité (comme pour les tramways) peut concerner la quasi totalité des transports collectifs urbains et inter-urbains, et peut-être une part importante des transports lourds.

    Un plan cohérent de développement des ces alternatives pourrait, sans surcoût important par rapport aux énergies carbonées, régler une part essentielle des problèmes; encore faut-il s'y atteler et ne pas s'engager dans des impasses (comme le mythe de la baisse de consommation d'électricité) comme nous y invitent avec insistance certains.
    L'électricité est une énergie d'avenir; c'est même la seule qui me parait répondre quantitativement aux enjeux de la sortie des énergies carbonées; bien plus que les gadgets de vélos ou de filière hydrogène...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    penthode

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    L'électricité est une énergie d'avenir.
    l'électricité n'est pas une énergie!!

    tant qu'on aura pas extrait cette ânerie des cerveaux , rien n'avancera.
    là où le mensonge prolifère, la tyrannie s'annonce ou se perpétue (Albert Camus)

  9. #7
    barda

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Evidemment, tout le monde sait cela...

    Mais ça ne sert à rien de le répéter, surtout ici; vu d'un consommateur, c'est une énergie comme l'essence ou le vent, qui, comme chacun sait aussi ne proviennent que d'une source, la fusion nucléaire en œuvre dans le soleil...

    Mais redire tout cela à la moindre occasion n'apporte strictement rien au débat, surtout dans un fil consacré aux véhicules électriques...

    n.b. Ceci dit, l'électricité fait partie des énergies fondamentales de la matière, et ce n'est certes pas un hasard si les physiciens ont choisi l'électron-volt pour quantifier cette énergie...
    Dernière modification par barda ; 20/10/2018 à 17h14.

  10. Publicité
  11. #8
    penthode

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    tu entends ce genre de stupidité "ad nauseum" à longueur de média.

    ce qui brouille le langage

    surtout que , sauf en France , l'électricité est faite à partir de pétrole ou de charbon !

    la caisse électrique ne fait que déplacer la source de pollution
    Dernière modification par penthode ; 20/10/2018 à 18h25.
    là où le mensonge prolifère, la tyrannie s'annonce ou se perpétue (Albert Camus)

  12. #9
    SK69202

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Si vous avez quelque chose de mieux à proposer, c'est le moment, n'hésitez pas !
    La petite voiture thermique avec les fonctions basiques strictement nécessaires au déplacement, genre feu l'AX diesel et sa consommation minimale.
    C'est moins fun que le véhicule connecté écolo-compatible, mais ça suffit pour ce déplacer.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #10
    HULK28

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Bonjour,
    Citation Envoyé par barda Voir le message
    1- La technologie des batteries ne se résume pas à la voie "lithium"; de multiples voies sont déjà explorées, pour certaines très avancées, au bord de l'industrialisation, comme par exemple les voies Sodium, Fer-soufre, batteries à circulation, etc; faisons un peu confiance aux chercheurs pour sortir de l'impasse...
    Que ce soit le sodium, le souffre ou le fer vous avez toujours du lithium avec.
    Par exemple lithium-souffre,lithium-fer-phosphate, lithium-sodium, etc
    Toutes les voies explorées (certaines depuis plus de 10 ans) tournent toujours autour du lithium.
    A raison de plusieurs milliards par an depuis des années injectés dans la R&D un peu partout sur la planète, peu de chance que ça change.
    Il faudra bien un retour sur investissement tôt ou tard.
    Même si des systèmes hybrides sont aussi étudiés, l'avenir sera au lithium essentiellement.

    Et de quelle impasse parlez-vous?
    Vouloir faire 1000km avec un véhicule?

    A quoi ça sert? Vous faites au mieux 200km par jour et exceptionnellement 1000km une ou 2 fois par an.
    C'est le même syndrome que pour les ampoules à leds, une led n'a jamais été conçu pour donner son "meilleur" enfermée dans une ampoule, mais comme les habitudes sont tenaces ont persiste encore à vouloir absolument loger une led dans une ampoule.
    C'est juste que la transition n'est pas uniquement technologique mais c'est aussi une rupture à faire avec les habitudes du thermique.

    2- L'alimentation directe en électricité (comme pour les tramways) peut concerner la quasi totalité des transports collectifs urbains et inter-urbains, et peut-être une part importante des transports lourds.
    Il y a aussi des supercapa et des batteries sur les tramways de nouvelle génération, l'alimentation directe présente aussi de nombreux désavantages, notamment d'usures.
    https://www.usinenouvelle.com/articl...ns-fil.N139917
    Les supercapa permettent de fournir la puissance pour arracher le véhicule de son point 0 et les batteries assurent le transport jusqu'à la station.
    La recharge par induction est plus sécure, plus discrète aussi.
    La tendance se dessine vers le sans fil y compris dans la transmission d'énergie.

    Un plan cohérent de développement des ces alternatives pourrait, sans surcoût important par rapport aux énergies carbonées, régler une part essentielle des problèmes; encore faut-il s'y atteler et ne pas s'engager dans des impasses (comme le mythe de la baisse de consommation d'électricité) comme nous y invitent avec insistance certains.
    L'électricité est une énergie d'avenir; c'est même la seule qui me parait répondre quantitativement aux enjeux de la sortie des énergies carbonées; bien plus que les gadgets de vélos ou de filière hydrogène...
    Complètement d'accord.
    La filière de recyclage des batteries lithium est en cours de développement et progresse rapidement, il faut laisser le temps au temps même si ce n'est pas dans les moeurs actuelles.
    “La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.” Vinci

  14. #11
    SK69202

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    La filière de recyclage des batteries lithium est en cours de développement et progresse rapidement
    Lu récemment, c'est le cobalt qui y est recyclé, pour le lithium, le "neuf" est moins cher.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #12
    Gwinver

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Bonsoir.

    A quoi ça sert? Vous faites au mieux 200km par jour et exceptionnellement 1000km une ou 2 fois par an.
    Tout à fait, mais il faut garder un sens pratique, car on n'a pas forcément envie de changer de voiture pour ces 2 ou 3 fois dans l'année.

    La recharge par induction est plus sécure, plus discrète aussi.
    La tendance se dessine vers le sans fil y compris dans la transmission d'énergie.
    Il est vrai que c'est une tendance actuelle, mais, il y a deux inconvénients majeurs:
    le rendement est largement inférieur à une connexion directe. Ce serait logiquement à proscrire en cette période où on veut économiser l'énergie.
    La pollution électromagnétique qui va perturber bon nombres de moyens de télécommunication ou autres systèmes électroniques.

  16. #13
    ecolami

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Bonsoir,
    Pour revenir au véhicule électrique j'ai toujours pensé que la vraie solution était d'avoir un dispositif modulaire qui puisse, EN QUELQUES MINUTES REMPLACER LES BATTERIES. Naturellement la conception modulaire permet d'employer un nombre variable suivant les véhicules.
    Cela nécessite une NORMALISATION des batteries et l'adaptation de tous les véhicules électrique. Il faut faire des modules de batterie avec une électronique de contrôle capable de compter les cycles ou les paramètres nécessaires a la GESTION du PARC DE BATTERIES.
    Ainsi la recharge des batteries peut être faite au moment ou l'électricité coute le moins cher. L'entretien et le recyclage seraient GRANDEMENT FACILITE.
    En effet ce qui complique le recyclage en général est toujours la diversite des objets et des matières: Mais recycler un objet parfaitement définis et reproduit en nombre est bien plus facile et le rendement sera optimal.

  17. #14
    Gwinver

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Bonsoir.
    L'idée de l'échange standard en quelques minutes est à priori séduisante, mais risque de se heurter à quelques problèmes pratiques. En premier lieu, il y a un problème de logistique. L'énergie emmagasinée par unité de volume est plus faible que pour l'essence, il faudrait donc disposer de réserves beaucoup plus volumineuses que les réservoirs de stations services actuelles. Par ailleurs, l'autonomie étant plus faible, il faudra prévoir des aires de stationnement plus étendues. Ou bien augmenter la densité des stations services.

  18. #15
    phil5959

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Pour revenir au véhicule électrique j'ai toujours pensé que la vraie solution était d'avoir un dispositif modulaire qui puisse, EN QUELQUES MINUTES REMPLACER LES BATTERIES.

    Beaucoup d'électromobiliste en rêve, mais malheureusement, c'est un peu compliqué ....

    Je parlais du deuxième véhicule de la maison, qui pourrait souvent être électrique, qui lui, généralement, fait moins de 100 km jour ....

    ça serait déjà un bon départ !

    De plus, ça habituerait les personnes à l'électrique.

    Généralement, on achète un VE comme second véhicule, et, ce second véhicule devient vite le premier de la maison. C'est un fait ....

    Pour situer, mon épouse est désolé à chaque fois qu'elle est obligée de prendre la thermique.

    L'obstacle aujourd'hui est financier. Malheureusement, ça reste relativement cher.

    Mais ce cher, se rentabilise, plus on roule ....

    Aujourd'hui, accrochez vous une citerne derrière votre voiture pour avoir 10 000 km d'autonomie ? Non, ça ne sert à rien. Le principal est d'avoir assez pour couvrir les besoins journaliers...

  19. #16
    Gwinver

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Bonsoir.
    Mais ce cher, se rentabilise, plus on roule ....
    Justement, on peut pas rouler beaucoup

    Il ne faut pas perdre de vue les aspects pratiques:

    Aujourd'hui, accrochez vous une citerne derrière votre voiture pour avoir 10 000 km d'autonomie ? Non, ça ne sert à rien. Le principal est d'avoir assez pour couvrir les besoins journaliers...
    Avec une autonomie de l'ordre de 1000 km, on ne consacre que peu de temps à refaire le plein, quelques minutes une fois pas mois pour 12000 km/an. Lors d'un grand parcours, il est possible de mieux choisir ses points de ravitaillement et éviter les pleins plus chers sur autoroute, ainsi que la file d'attente en cas de départs en vacances. Plutôt que de s'arrêter dans une station service bien chargée, on se choisit une aire de repos plus calme pour la pause.

  20. #17
    yves35

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    bonsoir,

    Si vous avez quelque chose de mieux à proposer, c'est le moment, n'hésitez pas !


    Le seul point, ça serait de pouvoir se passer de voiture, mais c'est pratiquement impossible.
    Un des rares "truc" pas trop polluant, est le vélo. Alors abandonner, votre voiture thermique ou électrique, pour le vélo !

    Bon, combien le font ? Très peu.
    Dans les grandes villes (l'urbanisation est encore en croissance) ,donc avec des réseaux de transports en commun, on a à la fois:
    -une difficulté de plus en plus grande à se garer et a circuler et beaucoup de citadins (parisiens surtout) renoncent a posséder une automobile personnelle . Pour les grands déplacements on peut louer,ou se déplacer en train ou covoiturer.
    -Un vélo électrique peut être en zone urbaine plus rapide sur certains trajets mal desservis par les transports en commun.
    - Un vélo électrique peut être plus rapide que tout autre moyen si on considère la vitesse généralisé:
    http://www.nord-nature.org/publicati.../102/102b1.htm
    http://www.nord-nature.org/publicati.../130/130b1.htm
    http://www.worldcarfree.net/resource...r_en_finir.pdf

    yves

  21. #18
    HULK28

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Lu récemment, c'est le cobalt qui y est recyclé, pour le lithium, le "neuf" est moins cher.
    Le cobalt est l'élément que l'on cherche à remplacer ou tout du moins à minimiser au maximum pour réduire la dangerosité.
    Il n'y a pas que ça à recycler:

    Cell_material.PNG

    Tout peut se recycler dans un accu lithium.
    Compte tenu des ressources si demain il y a un basculement généralisé il faudra bien recycler le lithium.
    "le neuf est moins cher" est une approche purement marketing.
    Il faut tenir compte de l'impact carbone et recycler localement présentera des avantages non négligeables.
    Dernière modification par HULK28 ; 21/10/2018 à 03h58.
    “La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.” Vinci

  22. #19
    barda

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par HULK28 Voir le message
    Bonjour,


    Que ce soit le sodium, le souffre ou le fer vous avez toujours du lithium avec.
    Par exemple lithium-souffre,lithium-fer-phosphate, lithium-sodium, etc
    Toutes les voies explorées (certaines depuis plus de 10 ans) tournent toujours autour du lithium.
    A raison de plusieurs milliards par an depuis des années injectés dans la R&D un peu partout sur la planète, peu de chance que ça change.
    Il faudra bien un retour sur investissement tôt ou tard.
    Même si des systèmes hybrides sont aussi étudiés, l'avenir sera au lithium essentiellement.

    Et de quelle impasse parlez-vous?
    Vouloir faire 1000km avec un véhicule?

    A quoi ça sert? Vous faites au mieux 200km par jour et exceptionnellement 1000km une ou 2 fois par an.
    C'est le même syndrome que pour les ampoules à leds, une led n'a jamais été conçu pour donner son "meilleur" enfermée dans une ampoule, mais comme les habitudes sont tenaces ont persiste encore à vouloir absolument loger une led dans une ampoule.
    C'est juste que la transition n'est pas uniquement technologique mais c'est aussi une rupture à faire avec les habitudes du thermique.



    Il y a aussi des supercapa et des batteries sur les tramways de nouvelle génération, l'alimentation directe présente aussi de nombreux désavantages, notamment d'usures.
    https://www.usinenouvelle.com/articl...ns-fil.N139917
    Les supercapa permettent de fournir la puissance pour arracher le véhicule de son point 0 et les batteries assurent le transport jusqu'à la station.
    La recharge par induction est plus sécure, plus discrète aussi.
    La tendance se dessine vers le sans fil y compris dans la transmission d'énergie.



    Complètement d'accord.
    La filière de recyclage des batteries lithium est en cours de développement et progresse rapidement, il faut laisser le temps au temps même si ce n'est pas dans les moeurs actuelles.
    Non, il n'y a pas que le lithium pour faire des accumulateurs; tiens, par exemple (mais ce n'est qu'une des possibilités) https://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_sodium-ion

    L'impasse dont je parle, c'est celle d'un VE qui coûte plus en CO2 à construire qu'il n'en économisera dans sa durée de vie... Accessoirement, le lithium n'est guère abondant sur terre, et risque de poser rapidement des problèmes d'épuisement des gisements.

    Fabriquer un VE capable de faire 1000 km sans recharge me paraît effectivement une absurdité: 95% des déplacements journaliers font moins de 40 km; commençons par électrifier ceux-ci. Pour les autres, un véhicule hybride avec autonomie électrique d'une cinquantaine de km pourrait régler le problème des quelques longs voyages de l'année, tout en assurant les voyages quotidiens à l'électricité.

    Quant aux supercapa, inutile de rêver, ça servira sans aucun doute, mais pas à propulser des tramways, même au point zéro (mais c'est un autre sujet).

    Certes, l'alimentation directe te semble obsolète, mais pour le moment c'est ce qui fait rouler la totalité des trains et des tramways; si on règle un jour les problèmes de l'alimentation par induction, tant mieux, mais en attendant...

  23. #20
    penthode

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    La petite voiture thermique avec les fonctions basiques strictement nécessaires au déplacement, genre feu l'AX diesel et sa consommation minimale.
    C'est moins fun que le véhicule connecté écolo-compatible, mais ça suffit pour ce déplacer.
    et si on utilise le GAZ c'est encore moins pire :

    pas de micro particules
    pas de saloperies genre benzène
    là où le mensonge prolifère, la tyrannie s'annonce ou se perpétue (Albert Camus)

  24. #21
    barda

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Certes, concevoir et produire des véhicules thermiques minimalistes, consommant très peu et avec des performances limitées, serait un progrès très important par rapport à la situation actuelle (dont l'évolution est exactement inverse).

    Il reste que, dans l'état actuel de la technologie, il faut environ 4 kWh de carburant carboné pour produire 1 kWh d'énergie utile, avec les émissions de CO2 qui vont avec...
    Avec un kWh d'électricité produit, c'est 0,85 kWh à la roue, pratiquement sans GES...

    Bien sûr, il faut produire cette électricité, avec toutes les émissions liées à cette production... Si cette électricité est très carbonée, le VE n'a aucun intérêt...

    Mais si l'électricité est décarbonée à 95% comme en France, avec un VE, les émissions de GES (et de polluants divers) sont réduites d'un facteur 50, ce qui n'est pas rien... En fait, les ordres de grandeur ne sont pas du tout les mêmes...

  25. #22
    Black Jack 2

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Salut,

    N'ayant pas lu tous les posts, il est possible que je répète certains autres messages, que leurs auteurs m'en excuse.

    Le VE non pollueur ?

    Et puis quoi encore ?

    Il reporte hors des villes la pollution, c'est déjà une très bonne chose, mais de là à la diminuer à l'échelle de la planète, ce n'est pas pour tout de suite.

    Si on a les yeux en face des trous, on voit qu'actuellement seulement environ 15 % de l'énergie électrique mondiale est produite par de l'énergie renouvelable (éolienne, solaire, hydraulique ...).

    Donc près de 85 % est produit par des centrales thermiques (Charbon, fuel, gaz, nucléaire ...) qui polluent soit par les rejets CO2 et autres soit par les déchets nucléaires.

    En sachant que le rendement d'une centrale thermique est du même ordre de grandeur qu'un moteur à combustion, et si on tient compte en plus, que les meilleures batteries actuelles ne savent restituer qu'environ 70 % de l'énergie qu'on y a mise et que l'énergie récupérée lors de freinages ou autres des VE est bien plus faible que ce qu'on veut bien en dire ...

    Le calcul est vite fait, le VE est actuellement largement plus polluant que ceux à moteurs thermiques ... mais c'est vrai qu'il "délocalise" la pollution.

    Sachant qu'à l'échelle mondiale, la consommation d'énergie fossile pour le transport est largement supérieure à la consommation électrique tous domaines confondus, ce n'est pas doubler ou tripler les ressources énergies électriques renouvelables qu'on devrait arriver à faire (pour que le VE pollue moins via les centrales que le moteur thermique) mais probablement les multiplier par 10. Ce n'est pas demain la veille qu'on y arrivera.

    Cela ne signifie en rien que je pense qu'il ne faut rien faire, mais croire que le VE pourrait amener une diminution significative de la pollution à l'échelle mondiale dans un futur pas trop lointain ne me semble pas très réaliste.

    Mais chacun pense ce qu'il veut.
    Dernière modification par Black Jack 2 ; 21/10/2018 à 10h29.

  26. #23
    ecolami

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par Gwinver Voir le message
    Bonsoir.
    L'idée de l'échange standard en quelques minutes est à priori séduisante, mais risque de se heurter à quelques problèmes pratiques. En premier lieu, il y a un problème de logistique. L'énergie emmagasinée par unité de volume est plus faible que pour l'essence, il faudrait donc disposer de réserves beaucoup plus volumineuses que les réservoirs de stations services actuelles. Par ailleurs, l'autonomie étant plus faible, il faudra prévoir des aires de stationnement plus étendues. Ou bien augmenter la densité des stations services.
    Bonjour,
    Ces arguments ne sont pas pertinents. En effet si j'ai évoqué une conception modulaire et une adaptation par normalisation c'est précisément pour tenir compte des problèmes que vous identifiez. En tout cas la quantité de batterie sera toujours sensiblement la même qu'avec la solution actuelle. Quant à la logistique elle ne concerne que les les écarts entre aller et retour: exemple, lors des des départs en vacances on sait que les utilisateurs (sur le trajet aller) ne reviendront pas avant quelques semaines il y a éventuellement un déséquilibre a ce moment là.
    La solution est d'avoir des racks de batteries que l'on puisse changer un peu comme des tiroirs que l'on remplacerait.
    La solution actuelle est une impasse, les constructeurs tiennent a conserver le système parce qu'il rend leur clientèle CAPTIVE, c'est la SEULE RAISON.

  27. #24
    HULK28

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Non, il n'y a pas que le lithium pour faire des accumulateurs; tiens, par exemple (mais ce n'est qu'une des possibilités) https://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_sodium-ion
    Méfiez vous de wiki comme source d'info, c'est un conseil.
    Il y a d'un coté les solutions réellement éprouvées et industrielles et de l'autre les effets d'annonces pour lever des fonds, 2 mondes différents surtout dans ce domaine.
    “La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.” Vinci

  28. #25
    HULK28

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonjour,
    Ces arguments ne sont pas pertinents. En effet si j'ai évoqué une conception modulaire et une adaptation par normalisation c'est précisément pour tenir compte des problèmes que vous identifiez. En tout cas la quantité de batterie sera toujours sensiblement la même qu'avec la solution actuelle. Quant à la logistique elle ne concerne que les les écarts entre aller et retour: exemple, lors des des départs en vacances on sait que les utilisateurs (sur le trajet aller) ne reviendront pas avant quelques semaines il y a éventuellement un déséquilibre a ce moment là.
    La solution est d'avoir des racks de batteries que l'on puisse changer un peu comme des tiroirs que l'on remplacerait.
    La solution actuelle est une impasse, les constructeurs tiennent a conserver le système parce qu'il rend leur clientèle CAPTIVE, c'est la SEULE RAISON.
    Pourquoi écrivez vous en bleu? C'est vraiment chiant...
    “La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.” Vinci

  29. #26
    HULK28

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Accessoirement, le lithium n'est guère abondant sur terre, et risque de poser rapidement des problèmes d'épuisement des gisements.
    c'est archi faux, ça date de l'époque où il n'y avait aucune demande en lithium donc nul besoin de chercher davantage, les gisement étaient en Amérique latine.
    Depuis il y a plein de nouveaux gisements, notamment en Chine et en Afrique, il y en a même dans l'eau de mer.
    Quant aux supercapa, inutile de rêver, ça servira sans aucun doute, mais pas à propulser des tramways, même au point zéro (mais c'est un autre sujet).
    Et pourtant.

    Je suis toujours aussi surpris de voir autant de certitudes chez des gens qui ne connaissent le sujet qu'à travers internet et wiki.
    C'est même consternant, drôle d'époque vraiment.
    “La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.” Vinci

  30. #27
    barda

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par HULK28 Voir le message
    Méfiez vous de wiki comme source d'info, c'est un conseil.
    Il y a d'un coté les solutions réellement éprouvées et industrielles et de l'autre les effets d'annonces pour lever des fonds, 2 mondes différents surtout dans ce domaine.
    Merci de ce précieux conseil... Par contre, daignerais tu donner ton agrément à des infos puisées dans les écrits du CEA et du CNRS, par exemple, ô mon bon maître ?
    http://www2.cnrs.fr/presse/communique/5323.htm .

  31. #28
    HULK28

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Non, pour les raisons suivantes:

    1/ je n'aime pas votre ton.
    2/ le CEA comme le CNRS développe des solutions à fins commerciales (avec l'argent du contribuable).

    https://www.limatech-france.com/actu.../tag/cea-leti/

    Il aurait fallu que le CNRS conserve son brevet sur le LFP plutôt que de le vendre pour une bouchée de pain.

    Un peu de (saine) lecture ne nuit point:
    https://www.lesechos.fr/17/05/2011/L...ectrique--.htm

    Ca c'était en 2011.
    Depuis notre grand centre de recherches français a revendu pour une bouchée de pain sa part du brevet LFP, on appelle ça la "clairvoyance" à la française.... c'est ce qui se passe quand on alimente financièrement les labos avec l'argent public et qu'ils mélangent allègrement technologie et commerce. "A chacun son métier" devrait être affiché en gros dans l'entrée de ces labos.
    Chacun se fera son idée.
    Au revoir.
    “La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.” Vinci

  32. #29
    barda

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Citation Envoyé par HULK28 Voir le message
    c'est archi faux, ça date de l'époque où il n'y avait aucune demande en lithium donc nul besoin de chercher davantage, les gisement étaient en Amérique latine.
    Depuis il y a plein de nouveaux gisements, notamment en Chine et en Afrique, il y en a même dans l'eau de mer.


    Et pourtant.

    Je suis toujours aussi surpris de voir autant de certitudes chez des gens qui ne connaissent le sujet qu'à travers internet et wiki.
    C'est même consternant, drôle d'époque vraiment.
    Non, le lithium reste un métal rare, très inégalement réparti, et dont l'actuelle consommation représente un pouillème face aux milliards de véhicules qu'il faudrait électrifier. Même si les réserves mondiales ont été récemment réévaluées (fort peu en fait), elles laissent planer des craintes justifiées sur leur épuisement à terme rapproché en cas d'exploitation massive. Accessoirement, leur exploitation, et la mise en œuvre industrielle implique autant d'émission de GES que cette technologie ne permettra d'en économiser...

    Sur ton attitude condescendante vis à vis des "gens", je te prierai d'être un peu moins arrogant et de mettre la pédale douce; je ne pense pas avoir de leçons à recevoir de quelqu'un qui a certes réussi à étudier Thalès (c'est très bien, certains n'y arrivent jamais) mais pour le moment n'a guère apporté de signes d'une compétence particulière dans les sujets abordés... Change de ton, SVP.

  33. #30
    HULK28

    Re : Découverte du véhicule électrique.

    Mettez à exécution vos propres conseils et apportez des arguments concrets et étayés, ça vous changera un peu
    Je n'ai pas à justifier mes compétences dans le domaine, attendez 10 ans et nous en reparlerons peut être.
    Mon ton sera à la mesure du votre, ni plus ni moins.
    “La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.” Vinci

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Autre] vehicule electrique
    Par mariem25 dans le forum Électronique
    Réponses: 26
    Dernier message: 20/03/2018, 08h50
  2. Conception véhicule électrique
    Par kelk1 dans le forum Technologies
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/05/2011, 23h43
  3. Véhicule électrique
    Par spyboy dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 18/02/2010, 09h13
  4. Y a t-il le chauffage dans un véhicule électrique?
    Par douarn dans le forum Technologies
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/09/2009, 16h22
  5. Vehicule Berlingo Electrique
    Par Michel39 dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/09/2004, 21h15