Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 53

Vivre en bioclimatique



  1. #1
    Koumika

    Vivre en bioclimatique


    ------

    Bonjour à tous,

    Un des fondements de la conception bioclimatique est l'utilisation passive du soleil via des grandes baies vitrées orientées au sud.

    Cela amène 2 interrogations pour la vie au quotidien :

    - comment laisser des baies sans protection (volets ou autres) pendant les heures d'absence (problème d'assurance, sécurité, intrusion, etc...), les seules ensoleillées en hiver ?

    - le soleil nous amène la chaleur de ses rayons, mais aussi ses UV qui auront vite fait d'endommager les meubles, objets, revêtements, qui peuplent la plupart de nos séjours. Comment concilier ces 2 aspects de notre cher soleil ?

    Merci par avance pour vos réponses et/ou expériences vécues

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    rms54

    Re : Vivre en bioclimatique

    Bonsoir,
    Il me semble que l'utilisation de vitrages anti effraction permet d'être assuré contre le vol, même sans volet. Par contre, je ne sais pas si cette capacité du vitrage à résister aux chocs influe sur le facteur solaire.

  4. #3
    KroM67

    Re : Vivre en bioclimatique

    Et le verre filtre les UV...

  5. #4
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Pour RMS 54

    OK pour les assurances, mais je crains que l'anti-effraction soit un peu bidon (retarde juste de quelques minutes).

    Pour KroM67

    Ah bon !!!

    Et qu'est-ce qui fait que tout ce qui est derrière une vitre en plein soleil se retrouve rapidement décoloré ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5

  8. #6
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Si je comprends bien , le verre épais filtre les UVB, mais il faudrait en avoir du traité contre les UVA pour ne pas avoir de décoloration.

    Mais dans ce cas là, je suppose qu'on ne bénéficierait plus de la chaleur tant souhaitée en hiver ?

  9. Publicité
  10. #7
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Vivre en bioclimatique

    Mais dans ce cas là, je suppose qu'on ne bénéficierait plus de la chaleur tant souhaitée en hiver ?
    Autres options possibles :

    stores intérieurs en métal poli chromé réfléchissant la lumière vers le plafond (pas vers l'extérieur bien sûr ) = la luminosité ne baisse pas , les meubles sont préservés , la chaleur du soleil est plus diffuse vers l'intérieur

    - rideaux en grosse toile ajourée faisant tamisage et absorbant la chaleur

    - claustras en terre cuite , murs de BTC ajourés , lames verticales de bois , etc , toujours à l'intérieur = pour capter la chaleur du soleil tout en atténuant les rayons solaires sur les meubles ..

    un bon dosage de ces types d'occultation partielle le long des baies vitrées ne compromet pas la conception bioclimatique .

  11. #8
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Le principe est donc de laisser entrer la chaleur par réchauffement de l'air derrière les vitrages, mais de ne plus laisser les rayons frapper directement sur les murs "récepteurs" intérieurs.

    La perte de chaleur "inertielle" perdue est-elle alors importante, si tant est que l'on sache évaluer le gain total de chaleur apporté par les vitrages dans une maison bioclimatique ?

  12. #9
    Caloute

    Re : Vivre en bioclimatique

    OK pour les assurances, mais je crains que l'anti-effraction soit un peu bidon (retarde juste de quelques minutes).
    Bonjour,

    sans vouloir être pessimiste, on n'empêchera jamais, volet ou pas volet, un voleur d'entrer s'il a vraiment envie... Donc l'essentiel est bien de remplir les conditions de l'assurance..

  13. #10
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Citation Envoyé par Caloute Voir le message
    Bonjour,

    sans vouloir être pessimiste, on n'empêchera jamais, volet ou pas volet, un voleur d'entrer s'il a vraiment envie... Donc l'essentiel est bien de remplir les conditions de l'assurance..
    On essaiera de ne pas trop les tenter
    Je voulais m'inscrire dans une démarche plus préventive que curative, c'est pour cela que je m'intéresse aux expériences vécues.

    Reste alors l'impact du vitrage anti-effraction sur les apports solaires

  14. #11
    Zarcobx

    Re : Vivre en bioclimatique

    C'est clair... et puis s'il ne passe pas par une vitre, il passera ptet par une porte de garage qui mène à la maison et qui n'est pas blindé alors...

    Perso je retiens quand même le questionnement de koumika sur la possibilité d'utiliser le solaire même en cas d'absence.
    De mon côté, je pense "résoudre" une partie puisqu'on aura une maison à étage et qu'on compte avoir un minimum de 5/6m² de vitrages permettant d'innonder un mur capteur qui ira du RDC à l'étage. voir mon poste sur maison BBC toulouse. Evidemment ça limitera les apports solaires par rapport à tous les autres vitrages mais c'est toujours ça de pris.

  15. #12
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Tu fais allusion à cela ?
    Citation Envoyé par Zarcobx Voir le message
    - Mur capteur/Garde-corps/Mur inertique "double-peau" permettant d'intégrer ou encastrer un poêle et récupérer une partie de la chaleur provenant de l'évacuation des fumées. A l'étage, petit palier desservant les 3 chambres et la SDB toujours sud avec grand vitrage pour capter l'ensolleillement sur le mur capteur/escalier y compris en cas d'absence, sans fermer les volets...
    Pour notre part, nous pencherions plutôt pour 1 seul niveau, mais peut-être avec une hauteur de plafond élevée pour avoir des baies vitrées en hauteur qui elles resteraient sans protection. Les rayons du soleil étant bas l'hiver cela pourrait peut-être fonctionner

  16. Publicité
  17. #13
    Zarcobx

    Re : Vivre en bioclimatique

    oui je parlais de cela.

    Ta solution semble bonne également, disons que sur ce que j'ai compris, il "suffit" d'évaluer l'irradiation solaire reçue par la surface vitrée verticale. qu'elle soit en RDC ou à l'étage n'y change rien.

    la question qui me vient ensuite dans le même esprit que le sujet, c'est comment gérer la ventilation/surventilation naturelle en cas d'absence (et éviter de faire tourner la VMC 24/24 si on est pas là du WE) ou la nuit sans laisser les fenêtres du RDC ouvertes et sans que de grandes fenêtres en R+1 ne soient dangereuses.

  18. #14
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Les pros ou ceux qui vivent le bioclimatique au quotidien pourront peut-être nous dire si cette solution est viable.

    Par contre, je pensais que quand on avait signé pour une VMC, c'était 365j par an sans interruption, notamment dans des maisons très isolées. Il faut que ça respire, non ?

  19. #15
    kaiserf

    Re : Vivre en bioclimatique

    Citation Envoyé par Koumika Voir le message
    - comment laisser des baies sans protection (volets ou autres) pendant les heures d'absence (problème d'assurance, sécurité, intrusion, etc...), les seules ensoleillées en hiver ?
    Bonsoir.

    Concernant les assurances il n'est pas demandé de fermer les volets à chaque départ de votre maison.
    Normalement les volets doivent être fermés en cas d'absence entre 21h et 7h.
    C'est le cas pour notre assurance c'est a vérifier au moment de la souscription du contrat.

    Ceci étant dit les apports solaires restent donc possible même en cas d'absence.de la maison.
    Pour le vol, de toute façon, ce n'est pas des volets qui vont dissuader les voleurs...
    L'essentiel étant d'être couvert par son assurance en cas de dégâts car le vol est difficilement évitable si on rencontre des personnes "motivées".

  20. #16
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    OK, va pour lire avec attention toutes les lignes écrites en petits caractères dans le contrat

    L'idée était bien de dissuader les petits rigolos de passages, pour les motivés...rien à faire.

    Quelqu'un a t-il une idée de l'impact d'un verre anti-effraction sur les apports solaires ?

  21. #17
    ofmika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Citation Envoyé par kaiserf Voir le message
    Pour le vol, de toute façon, ce n'est pas des volets qui vont dissuader les voleurs...
    L'essentiel étant d'être couvert par son assurance en cas de dégâts car le vol est difficilement évitable si on rencontre des personnes "motivées".
    Bonjour,

    Selon vous, un voleur (motivé ou pas, de pacotille ou pas) qui a le choix (c'est pas les maisons qui manquent), il s'attaquera à quoi en premier :
    * à une maison équipée de volets fermés
    * à une maison où il n'y a pas de volets
    * ou à une maison où les volets sont restés grands ouverts ?

    A moins que tu fais de la publicité sur le fait que tu as des objets de valeur chez toi, un voleur se rabattra d'office sur le cas 2 ou 3. Pourquoi chercher la difficulté ?

    Michel

  22. #18
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    La conception bioclimatique impose t'elle de rester chez soi pour gérer les apports solaires et ses contraintes ?

  23. Publicité
  24. #19
    kaiserf

    Re : Vivre en bioclimatique

    Citation Envoyé par ofmika Voir le message
    Bonjour,

    Selon vous, un voleur (motivé ou pas, de pacotille ou pas) qui a le choix (c'est pas les maisons qui manquent), il s'attaquera à quoi en premier :
    * à une maison équipée de volets fermés
    * à une maison où il n'y a pas de volets
    * ou à une maison où les volets sont restés grands ouverts ?

    A moins que tu fais de la publicité sur le fait que tu as des objets de valeur chez toi, un voleur se rabattra d'office sur le cas 2 ou 3. Pourquoi chercher la difficulté ?

    Michel
    Salut.

    Le voleur fera ce qu'il voudra...le propriétaire aussi fera ce qu'il voudra avec ces volets.
    Le problème que j'évoquais concernait la couverture de l'assurance en cas de vol en journée avec des volets ouverts.
    Ce n'est pas une raison de refus d'assurance.

    Après chacun fait ce qui lui plait, soit il ferme ces volets et adieu les apports solaires le jour, soit il met du vitrage anti-effraction et adieu les kwh la nuit, soit il laisse ses volets ouvert et il court un risque plus important de se faire cambrioler mais ce vol sera couvert par l'assurance.
    Si le budget est hors limite alors pourquoi pas des virages anti-effraction et des volets ...et une bonne assurance
    Voila c'est tout, vous avez les éléments pour choisir.

  25. #20
    yann65

    Re : Vivre en bioclimatique


  26. #21
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Citation Envoyé par kaiserf Voir le message
    Salut.

    soit il met du vitrage anti-effraction et adieu les kwh la nuit,
    Bonsoir,

    Cela sous entend-il qu'avec ces vitrages les pertes sont plus importantes ou bien ce sont les gains qui sont moindres ?

    Autrement, si c'est juste pour les pertes on peut toujours fermer les volets la nuit, cela peut éventuellement compenser ?

  27. #22
    kaiserf

    Re : Vivre en bioclimatique

    Fermer les volet la nuit augmente l'isolation de la fenêtre.
    Selon le type de volet le gain peut être important.

    Les vitrages anti-effraction sont moins performant en facteur solaire(g) ce qui veut dire moins de captage de la chaleur.
    L'isolation d'un vitrage anti-effraction (Ug) est en principe identique à un vitrage normal.

  28. #23
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Citation Envoyé par kaiserf Voir le message
    Fermer les volet la nuit augmente l'isolation de la fenêtre.
    Selon le type de volet le gain peut être important.

    Les vitrages anti-effraction sont moins performant en facteur solaire(g) ce qui veut dire moins de captage de la chaleur.
    L'isolation d'un vitrage anti-effraction (Ug) est en principe identique à un vitrage normal.
    OK, merci pour ces éléments précis.

    Il faudrait donc automatiser l'ouverture des volets uniquement aux heures ensoleillées (cf. message de Yann65) et la coupler avec la descente des herses de protection

    Il reste maintenant à voir l'expérience des habitants "bioclimatiques" sur l'impact des UVA et B, (sans crème solaire )

  29. #24
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Vivre en bioclimatique

    Après chacun fait ce qui lui plait, soit il ferme ces volets et adieu les apports solaires le jour
    soit il prévoit une grille métallique
    passant derrière la vitre (volet roulant ou à galandage ) les jours d'absence

    le voleur qui voit cette grille à travers le vitrage avec un p'tit panneau " 20 000V " "DANGER" passera vite son chemin

  30. Publicité
  31. #25
    Koumika

    Re : Vivre en bioclimatique

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    soit il prévoit une grille métallique
    passant derrière la vitre (volet roulant ou à galandage ) les jours d'absence

    Merci Herakles, on n'est pas loin de mon idée de herse

    Et puis c'est juste pour quelques heures dans la journée, pour les jours d'absence ce sera volets fermés et avec l'inertie...pas de chute des températures

  32. #26
    emmanuel30

    Re : Vivre en bioclimatique

    le voleur qui voit cette grille à travers le vitrage avec un p'tit panneau " 20 000V " "DANGER" passera vite son chemin
    Pas sur herakles, il ne faudrait pas que cela fasse l'effet inverse, si ta maison est trop barricadée, les voleurs peuvent penser que tu planques le trésor des Templiers.

    Pour les volets roulants , je suis un peu septique aussi sur le sécurité qu'ils apportent, car ce n'est vraiment pas solide et quand je suis absent la journée il restent ouverts et pourtant j'ai une commande centralisée, ce n'est donc pas par flemme que je ne les ferme pas.

    Je me dis que si je ferme tout, cela veut dire aux voleurs allez y , il y a personne.

  33. #27
    emmanuel30

    Re : Vivre en bioclimatique

    Encore un détail qui a son importance, si la maison est visible et qu'il y a beaucoup de voisins ou passants à proximité, plus elle est barricadée et plus le voleur ira voir ailleurs, car en général il n'a pas vraiment envie de faire du spectacle.
    Par contre dans le cas d'une maison isolée, avec un complice qui peu prévenir si le propriétaire rentre, à mon avis ce n'est pas parce que les volets roulants sont fermés que cela va la sécuriser.

  34. #28
    kaiserf

    Re : Vivre en bioclimatique

    Salut a tous.

    Je confirme, des volets roulants offrent une protection symbolique contre l'effraction (idem pour l'isolation...)

    Par contre il existe à prix abordable des automatismes de commande de monté et descente des volets qui peuvent se programmer dans tous les sens.
    Automatiser la monté/descente en fonction de l'heure pour lutter contre les surchauffes en été.
    Automatiser pour simuler une présence, et gérer les apports solaires.

    Un vitrage anti-effraction performant c'est très cher

    Les triples vitrages anti effraction ne sont pas agrées par les assurances (ça a peut être changer depuis, mais il y a un an c'était le cas).

    Les brises soleil orientables très tendance dans les réalisations bioclim ne sont pas tous agrées par les assurances pour l'anti-effraction (alors qu'un simple volet roulant l'est, c'est... ).
    Les seuls qui soient agrées sont aussi les plus cher...


    Un vitrage est fixé dans les montant par des parcloses qui sont en général clipsées.
    Je n'ai jamais essayé, mais je pense qu'il doit être assez facile de démonter un vitrage si on ne peut pas le casser.
    De plus casser un vitrage c'est bruyant, le démontage est probablement plus discret, d'où l'intérêt de menuiseries de grande qualité pour lutter contre l'effraction.
    Un bon vitrage anti-effraction pour être efficace doit être monté dans une menuiserie de grande qualité, elle même fixée de manière solide aux murs de la maison...autant éviter le scellement à la mousse PU

    Voila, luter contre l'effraction, c'est très difficile et très cher.
    La meilleur protection reste à mon avis ...une bonne assurance En plus une bonne assurance sera compatible avec les règles élémentaire du bioclimatisme.

    Fabrice

    ps: je ne suis pas assureur...

  35. #29
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Vivre en bioclimatique

    ici une maison bioclimatique qui résoud le problème = les apports solaires sont assurés avec des volets fermés à l'intérieur de cette véranda .

    Et il serait possible de sécuriser la véranda= détecteurs de bris de glace , jets de gaz, trappe avec pieux au fond ...le voleur aura bien du mérite ou des nerfs d'acier pour ensuite s'attaquer aux volets avec la sirène hurlante ..

    Source de l'extrait :
    Hors série de la revue Action solaire , 1982 "guide de la france solaire"
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Philou67 ; 15/12/2009 à 10h29.

  36. #30
    Clair31

    Re : Vivre en bioclimatique

    Bonjour,
    Citation Envoyé par kaiserf Voir le message
    Un vitrage est fixé dans les montant par des parcloses qui sont en général clipsées.
    Je n'ai jamais essayé, mais je pense qu'il doit être assez facile de démonter un vitrage si on ne peut pas le casser.
    De plus casser un vitrage c'est bruyant, le démontage est probablement plus discret, d'où l'intérêt de menuiseries de grande qualité pour lutter contre l'effraction.
    Les parcloses sont a l'intérieur, non?
    Donc pour les démonter, il faut d'abord entrer et si il est déjà dedans, je doute que le voleur se mette au bricolage.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Vivre sans dormir
    Par korozion dans le forum Biologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 07/07/2016, 11h05
  2. Comment vivre en zéro papier ?
    Par byby92 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/02/2009, 23h19
  3. le gène de la fureur de vivre
    Par invite345678 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 17
    Dernier message: 28/06/2007, 01h55
  4. Vivre sur Mars...
    Par Nagash dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 21
    Dernier message: 05/09/2006, 19h42
  5. Le meilleur endroit où vivre
    Par batman dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/08/2006, 07h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...