Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie



  1. #1
    LULUX

    Smile Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonjour à tous

    J’ai pour projet de rénover une maison dans la vallée de la Maurienne à 1500 mètres. Je commence par la grange de cette maison. Il s’agira d’une résidence secondaire que je louerai aussi à la semaine, donc occupation intermittente.

    Le bâtiment de 6 mètres sur 10 (intérieur) sous une toiture à pan unique est en pierre. Les murs ont pas mal de fruit : 60 à 30 cm d’épais. Ils ont été presque épargnés par le ciment. Il n’y a pas de mur de refend.

    L’exposition est la plus mauvaise (nord) avec une mitoyenneté au sud sur la maison d’habitation et une mitoyenneté partielle à l’ouest sur une maison non chauffée en béton banché, une sorte de congélateur l’hiver . Je suis en limite de parcelle et en site classé pour la façade sur rue… j’oublie donc l’isolation par l’extérieur. De plus le pont thermique généré par mes voisins en béton me semble difficilement gérable.

    Dans ces conditions je pense faire une isolation intérieure des murs en cellulose projetée : 10 à 15 cm avec support et parement bois. Le mur sud mitoyen sera juste rejointoyé à la chaux histoire de conserver un peu d’inertie. En toiture, 20 à 25 cm de cellulose insufflée avec pare pluie rigide 22 mm en laine de bois, lame d’air surventilée et bac acier. Pour le sol je me demande. J’ai actuellement un plancher sur des voutes en pierres et briques avec remplissage terre entre les deux ( de rien à un mètre de terre selon les endroits). Sous les voutes l’étable où il fait bien frais. Cette étable sera aménagée et chauffée mais pas avant quelques années. J’hésite à isoler un peu ou beaucoup ce sol (marge de réhausse faible, 10 centimètres grand maximum). Les huisseries seront en bois avec pas mal de fixes éventuellement en triple. J’espère être autorisé à les poser au nu extérieur, sinon elles seront en tunnel à mi-mur comme c’est l’usage dans le village. Les ouvrants seront en double superisolant. L’entrée se fera via un sas. Je ne pense pas avoir la possibilité de créer de serre, de mur trombe ou de capteur à air. Comme je suis un taré de l’étanchéité à l’air il n’y aura pas de fuites dans le freine vapeur. Les apports solaires passifs sont et resteront nuls par la force des choses…. Donc cette fois ci ma rénovation ne sera pas bioclimatique…

    Je dispose d’un pan de toiture plein sud sans masques pour faire du solaire (le toit de la maison d’habitation).

    La surface habitable devrait être de l’ordre de 110 mètres carrés pour un volume de 316 mètres cubes.

    Je me demande comment faire pour chauffer cette grange intelligemment sachant que le système doit être simple et utilisable par les locataires (donc un minimum conventionnel). J’exclus le fioul et la commune n’a pas le gaz. Pas de place non plus pour stocker des granulés. Il faudra produire de l’eau chaude pour 10 personnes. Je précise que je suis adepte du chauffage à basse température mais pas par le sol.

    Comme je ne suis pas contribuable je ne peux bénéficier des crédits d’impôt.

    J’attends vos avis, réponses, remarques et critiques et je vous en remercie par avance.

    Guillaume

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LULUX

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Je remonte le post en espérant un début de réponse à mes questions.

    Bonne soirée à tous.

    Guillaume

  4. #3
    chataxe

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonsoir,
    Déjà pourquoi ne pas faire une ITE ?
    En plus en prolongeant ton isolant le long de fondation cela isole ton sol
    Pour la toiture tes 25cm me paraissent un peut faible pour la région, je te conseillerai 40cm et 20 pour les murs (épaisseur en équivalent laine de verre)
    Comme je ne sais pas si tu as lu les fils sur le sujet, je te les donnes
    http://forums.futura-sciences.com/ha...erieur-91.html
    http://forums.futura-sciences.com/ha...-multipor.html
    http://forums.futura-sciences.com/ha...xperience.html
    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2647824
    http://forums.futura-sciences.com/ha...-rentable.html
    Isolation fondations http://forums.futura-sciences.com/ha...dations-6.html

    Et si tu peux, un puits canadien et une VMCDF http://forums.futura-sciences.com/ha...nadien-47.html http://forums.futura-sciences.com/ha...dien-a-12.html



    Si tu as le chalet à coté, le plus économique en utilisation est une chaufferie centrale (et pourquoi pas aussi alimenter les voisins…).
    Pour un chauffage central, il te reste la PAC eau/eau en géothermie verticale et mets quant même un petit poêle à bois au milieu de la grange.
    voir aussi Chauffage par simple convecteur si très bien isolé

    Mais toi, tu habites dans le chalet à coté ou pas ?
    Sinon tu peux aussi utiliser un poêle à pellet, surtout qu’avec une très bonne isolation les besoin seront faibles
    Et j’oubliai, il existe des toutes petites chaudières à pellet (jusqu’à 8kW) et des silos à enterrer donc c’est peut-être une solution (toujours si tu habite à coté, ou si une personne peut s’occuper de regarder de temps en temps).

    Je ne sais pas si tu es intéressé, mais il existe aussi un label (panda si je me rappel bien) pour les gites écologiques.

    A+

  5. #4
    emmanuel30

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonsoir. Lulux,

    Si tu ne peux pas faire du bioclimatique ( pas de soleil ni ITE), tu peux faire du presque passif avec un appoint pour les grands froids, cet appoint pourra être ce que tu veux , ce qui fait le poison, c'est uniquement la dose.

    Vue que tu as un seul volume sans murs de refend et que tu isoles par l'intérieur tu peux t'arranger pour avoir zéro pont thermiques.

    10 cm de mousse de polyuréthane au sol, 25 ou 30 cm de ouate ou de laine de bois au mur, 40 cm au plafond, une vmc double flux, des fenêtres triples vitrage partout, pas en extérieur mais en intérieur pour être parfaitement continues avec l'isolant, et un chauffe eau solaire sur le toit.

    Le manque d'inertie ne sera pas un problème en hiver car tu n'auras pas d'apport solaire, donc pas de surchauffe, pas de chauffage à bois, donc toujours pas de surchauffe.

    Le problème de surchauffe en été pourra être atténué grâce au déphasage de l'isolant et grâce à de l'air que tu peux puiser en dessous dans les caves voutées inhabitées ou grâce à une mini pompe à chaleur.

  6. Devis
  7. #5
    LULUX

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonsoir et merci de vos réponses,

    @ Chataxe

    J’ai lu les fils et contribué à certains. Ayant vécu au Luxembourg de longues années j’ai habité un bâtiment avec ite, puis j’en ai construit un et enfin rénové un autre… je sais que c’est la meilleure solution et c’est bien mon problème… Car je ne vois pas comment le mettre en œuvre cette fois-ci

    L’ite est délicate dans mon cas précis car j’ai un pont thermique que je crains intraitable : mon voisin en béton banché non chauffé (sans chauffage il fait actuellement 2 dans la maison de ça gèle dans la grange, juste pour donner une idée... et chez lui c'est à mon avis plus froid...). De plus la mitoyenneté fait 5 mètres 70 de large sur R+1+ combles en hauteur… Un pont thermique de 30 mètres carrés en gros ... Enfin je suis en limite de parcelle et le voisin n’est pas disposé à ce que j’empiète sur son jardin… Cerise sur le gâteau la façade rue est en site classé(abf…)

    Pour le puit canadien le hic est que je n’ai pas assez de terrain !

    La maison d’habitation la grange et l’étable sont sous le même toit, je joins un griffonnage de principe, coupe et masse :

    http://www.servimg.com/image_preview...=38&u=11177029


    http://www.servimg.com/image_preview...=39&u=11177029



    La façade rue est plein sud en l’arrière de la grange plein nord.

    J’aimerais autant éviter la pac et les grille pains.

    J’habite à 700 km, c’est pour ça que je dois avoir un système de chauffage autonome… Bref ce n’est pas simple…


    @ Emmanuel

    J’ai raisonné comme toi : si c’est mort pour les apports plus qu’à limiter au maximum les besoins. D’où mon idée (après 6 mois d’auto conditionnement je l’avoue ) d’isoler par l’intérieur pour supprimer tout pont thermique. En toiture je n’ai pas d’autre limite que mon porte-monnaie et en murs je gère mes contraintes jusqu’à 15 cm d’isolant. A 1500 mètres il n’y a pas de surchauffe l’été, même en 2002. Comme tu dis reste à gérer la dose, et aussi le confort qui est différent avec des grille pains et des murs chauffants comme dans ma dernière rénovation ! D’où ma question de l’isolation du sol. Je note que tu isolerais fortement, 10 cm de pur avec du triple partout ce n’est pas rien. C’est une de mes hypothèses. Mais je ne vais pas jusqu’à du passif avec une DF. Qu’est-ce qui te fait proposer cette solution plutôt qu’un appoint conventionnel (je pense à des radiateurs basse température sur chaudière… électrique) et des murs perspirants ? Avec si cela est financièrement réaliste un couplage à du solaire thermique. Mon autre hypothèse est de trouver une autre solution

    Pas évident...

    Heracles, une idée de tunnel à galets bien fichu ou de capteur à air peut-être ? Je me disais que tu proposerais peut-être la fameuse autre solution

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    LULUX

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonsoir,

    D'autres avis ?

  10. Publicité
  11. #7
    emmanuel30

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Mais je ne vais pas jusqu’à du passif avec une DF. Qu’est-ce qui te fait proposer cette solution plutôt qu’un appoint conventionnel
    Ben pour moi la double flux , ce n'est pas un moyen de chauffage par grand froid, mais elle est nécessaire car tu parles d'une utilisation intermittente avec peut être jusqu'à 10 personnes en période occupée, alors tu as intérêt à ventiler correctement sans perdre les calories dégagées par les 10 personnes qui suffiront, quand il ne fera pas trop froid, à chauffer.
    Cela ne t'évitera pas de mettre un chauffage d'appoint qui pourra être n'importe quoi pour quand il fait très froid.

    Dans ma chambre à l'étage exposée nord ouest et fenêtre au nord, qui n'a pas de chauffage, il fait plus chaud le matin quand je me lève que le soir quand je me couche, avec une moyenne de - 2 dehors, j'avais 20,7 le soir et un peu plus le matin environ 21, c'est le résultat de 40 cm de paille, de la double fenêtre, et de la chaleur humaine (2 personnes), qui à dit bestiale ?

    Tu dis ne pas pouvoir mettre plus que 15cm sur les murs, mais deux couches croisées de laine de verre de 15 cm, tu as un R de 8 et ce n'est pas ça qui va te couter une fortune, certes tu vas perdre 6 m2 mais si ta grange faisait 6 m2 de moins tu ne mettrais pas 0 cm.

    Si tu n'as pas de place pour stocker le granulé ou le bois, si tu ne veux pas de pac ni de gaz ni du fuel, tu n'as pas le choix il faut mettre le paquet dans l'isolation.

  12. #8
    LULUX

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonjour Emmanuel,

    Le sujet ne semble pas passionner les foules

    la DF vue sous cet angle me semble une bonne idée potentielle... je vais creuser la question et voir combien ça peut coûter.

    La largeur de mon espace est de 5 mètres cinquante. Quand je retire 15 cm deux fois et une épaisseur de cloison il reste dans les 2 mètres cinquante de largeur pour les chambres ce qui est peu pour des chambres doubles. Mais j'entends bien tes arguments

    à +,

    Guillaume

  13. #9
    herakles

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    J'ai bien vu "l'appel du pied.."

    Mais je suis à la bourre - charette noire - cause conférence de presse à Tarbes pour Mr le Maire qu'a besoin de quelques esquisses et d'une belle maquette

  14. #10
    LULUX

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonsoir,

    Je me souviens maintenant d'avoir lu ça quelque part.

    Ton avis m'intéresse de toute façon plus que le délai

    Merci d'avance et bonne soirée.

  15. #11
    emmanuel30

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    bonsoir.
    La largeur de mon espace est de 5 mètres cinquante. Quand je retire 15 cm deux fois et une épaisseur de cloison il reste dans les 2 mètres cinquante de largeur pour les chambres ce qui est peu pour des chambres doubles. Mais j'entends bien tes arguments
    Bonsoir lulux.
    Bon ça ce complique, je reconnais que: isoler à fond est une solution un peu bourrine à la portée de premier venu, mais il faut pour cela avoir le place.
    La seule façon d'utiliser correctement du solaire, qui est a base du bioclimatique, c'est d'avoir un peu d'inertie et bien sur un apport solaire.
    Comme tu as un toit exposé coté sud, ne serait il pas possible de poser un capteur solaire thermique à air sur le toit et d'alimenter un mini stockage à galet qui serait logé dans la partie de la voute ou il y a beaucoup de terre.
    Hérakles, tu vois ce que je veux dire? c'est jouable ou pas?

  16. #12
    LULUX

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonjour,

    la commune a récemment conclu un accord avec les abf : les panneaux solaires thermiques intégrés à la couverture dans le centre ancien du village sont désormais autorisés. C'est une petite révolution locale

    Le toit plein sud fait 65 mètres carrés 6.2 * 10.5 avec une pente de 43 % et deux souches de cheminées. A terme il recevra du solaire thermique pour 3 logements, dont 2 assez enclavés et exposés nord et le troisième sud et bioclimatique.

    Je ne sais pas si un capteur à air serait autorisable... Je cherche à savoir si ce serait une solution envisageable avant de remuer ciel et terre à la mairie.

    En plus de la commune et de l'abf, le parc de la Vanoise est aussi partie prenante et incite à la couverture en lauzes.

  17. Publicité
  18. #13
    ChristianGou

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonjour,
    , je débute la rénovation d'une grange en maurienne à 1350m d'altitude, le toit en sarking est réalisé.Pour les fenêtres j'entends bcp du choses à cause de l'altitude. Vu votre altitude qu'avez vous installé comme vitrage (normal, valve, spécial altitude...)

    Merci et bonne continuation

  19. #14
    LULUX

    Re : Rénovation respectueuse d’une grange ancienne en Savoie

    Bonjour,

    j'ai travaillé avec un artisan local. La pression à l'intérieur des dv est ajustée pour s'adapter à l'altitude.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Rénovation et isolation d'une grange
    Par Blueskies dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 11/02/2010, 13h56
  2. Rénovation maison ancienne
    Par franlie dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 05/08/2009, 14h23
  3. Projet rénovation grange IDF
    Par 95GuiGui95 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/06/2009, 11h49
  4. Renovation maison/grange sans fondations : que faire ?
    Par ForestGump dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/09/2007, 21h27
  5. Rénovation grange : Critique du volet chauffage
    Par oldp dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/01/2007, 20h45