Répondre à la discussion
Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 174

Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.



  1. #31
    Did67

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.


    ------

    Citation Envoyé par manet42 Voir le message

    Economie 3 940 kwh/an environ 800kgs de granulés. Le compteur solaire n'ayant enregistré que 1 300kwh dans le ballon ?
    Ton premier chiffre est donc le plus plausible.

    Je pense que ton boitier est mal paramétré (????).

    A noter que tu ne corriges pas du mauvais rendement que tu aurais l'été si tu chauffes avec des pellets (voir toute la contribution de roy là-dessus, avec des paramétrages tip-top visant à réduire les pertes). Si tu chauffais cela aux pellets, tu consommerais bien plus (préchauffage de la chauidère à chaque cycle, l'été).

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    ... Il fallait également parler de ça: chez nous pour un volume de ballon supérieur à 400l , il est obligatoire de monter à intervalles réguliers de temps le ballon à 60°C pour une prévention anti légionellose.Dans la fourchette de température que vous utilisez , c'est l'optimum pour la prolifération bactérienne des légionelles.
    yves
    Hello,

    En effet, il y a aussi un jour de chauffe par semaine à 65° anti légionellose. Bien que déprogrammable, j'ai validé cette fonction et j'ai mis le samedi comme jour de "surchauffe" car plus grande activité dans la salle de bain (sport des enfants, plus de temps pour profiter d'un bain...)

    Ma moyenne de consommation de 4,1 kg de pellets par jour tiend compte de ce jour de "surchauffe" (28,7 kg/semaine en fait)

    Salutations

  4. #33
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    1) Les chaudières dont nous parlons ici ont un programme anti-légionnellose (une fois par semaine, elles montent l'eau à 65 °)...

    ...j'en profite pour faire remarquer à roy qu du coup, à la fin du processus, sa température résiduelle devrait être de l'ordre de 50 ° ??? Donc son rendement meilleur ??? (au lieu de mes + 20 %, est-ce que ce ne dserait pas - 10 % du fait de cette post-circulation ????)
    Oui, et je précise que si la chaudière est, par exemple, à 54° le soir après sa "récupération de la chaleur résiduelle", elle sera peut-être à 52° le lendemain matin (à 4h30), là je me redouche. le bas du boiler descend à 36°, et la chaudière retourne se "refroidir" dans le boiler tant que celà est possible. Et ainsi de suite tant que la chaudière est 6° plus chaude que le boiler...

    Salutations

  5. #34
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message

    Je pense que ton boitier est mal paramétré (????).

    A noter que tu ne corriges pas du mauvais rendement que tu aurais l'été si tu chauffes avec des pellets (voir toute la contribution de roy là-dessus, avec des paramétrages tip-top visant à réduire les pertes). Si tu chauffais cela aux pellets, tu consommerais bien plus (préchauffage de la chauidère à chaque cycle, l'été).
    En effet. Immaginons que si j'avais laissé mes réglages comme ils étaient, je consommerais environs 12 kg de pellets par jour. J'aurais installé le solaire, ensoleillement de 65%, donc il resterait "à ma charge" 4,2 kg de pellets/jour. (j'aurais dépensé 10000 euros de solaire)
    En affinant et en "comprenant" mes réglages, j'arrive à 4,1 kg/jour SANS solaire.

    Donc même consommation avec une chaudière mal réglée plus solaire que une chaudière bien réglée sans solaire. Ca donne à réflèchir, non ?

    Combien de personnes ayant des CESI n'ont aucune idée de leur réglages et des paramètrages de leurs installations ???

    Comme le dit je ne sais plus quel intervenant régulier, l'énèrgie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas...

    Salutations.

  6. #35
    yves35

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    bonsoir,

    le bas du boiler descend à 36°, et la chaudière retourne se "refroidir" dans le boiler tant que celà est possible. Et ainsi de suite tant que la chaudière est 6° plus chaude que le boiler...
    J'avais oublié de parler de cela tellement ça me parait évident, mais c'est un bon test de la compétence de votre installateur de chauffage; il faut en sortie de ballon (pour les conduites qui sont branchées dessus et surtout pour celles qui sont les plus hautes) faire un siphon antithermosiphon .

    On en a déjà parlé sur ce fil:
    http://forums.futura-sciences.com/ha...rmosiphon.html
    et sur celui çi:
    http://forums.futura-sciences.com/ha...allon-ecs.html
    et en particulier les photos des modif qu'en avait fait snaille.

    Toute la question est d'éviter que le ballon se vide soit dans la chaudière (par le serpentin) ou dans le réseau de distribution ecs(par le piquage ecs en haut) .Et donc de s'approcher au plus près de 1 kWh de pellets brulés = 1 kWh d'eau chaude .

    Avez vous ces dispositifs sur votre boiler? Question valable pour Did 67 également

    yves

  7. #36
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    ... pour reprendre une comparaison souvent utilisée - la voiture - c'est un peu comme si vous montez des pneus à économie d'énergie (vous en faites d'excellents en France) sur une auto qui a un filtre à air très sale, des bougies hors d'usage et de l'huile vieille et d'une mauvaise viscosité.

    Il y aura un gain de consommation grace aux pneus, mais on triplera facilement ce gain avec des bons réglages moteur...

    Salutations

  8. Publicité
  9. #37
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    Avez vous ces dispositifs sur votre boiler?
    Franchement, je ne sais pas. Il y a une photo de mon boileur à la page 2 de la discussion Ma fröling P2-20 .

    Peut-être encore quelque chose à grapiller...

    A+

  10. #38
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    ... le boiler ne se refroidit pas dans la chaudière, ça c'est sure, car la chaudière se refroidit plus vite que le ballon. Celui-ci perd très peu de température (constaté sur un week-end de trois jours, avec locataire pas là...)

    Malheureusement, je n'ai plus les ciffres, mais j'avais été surpris de la quasi stabilité des températures.

    Je précise que l'isolation des tuyaux a été améliorée depuis les photos de la page 2 de Ma Fröling P2-20 ...

  11. #39
    Did67

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    .

    Avez vous ces dispositifs sur votre boiler? Question valable pour Did 67 également

    yves
    J'ai un clapet anti-retour juste après le circulateur. Assure la même fonction : laisse passer l'eau dans un sens pas dans l'autre. Après recharge, puisque j'ai deux themomètres dans le circuit, je peux vérifier qu'ils sont tous les deux "à plat même position", je n'ai donc pas de retours...

  12. #40
    Did67

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par roy1360 Voir le message

    Donc même consommation avec une chaudière mal réglée plus solaire que une chaudière bien réglée sans solaire. Ca donne à réflèchir, non ?

    Combien de personnes ayant des CESI n'ont aucune idée de leur réglages et des paramètrages de leurs installations ???


    Salutations.
    Tout à fait d'accord. A rajouter combien de chaudières mal paramétrées (voir le long fil sur éconologie à ce sujet) !

    Ceci dit, puisque tes paramétrages me semblent au top, ce n'est pas une raison pour écarter encore toute amélioration (allez, paye-toi de bons pneux EN PLUS !).

    Je te suggère de reprendre tes estimations en corrigeant deux effets :

    - le fait que ta post-circulation te permet de récupérer plus de calories que nous ne le pensions (enfin moi, en tout cas ; donc je me corrige) ; bref, tu perds moins de calories et tu en utilises plus, y compris certaines que tu comptes dans le "pré-chauffage de ta chauidère", non ???

    - j'ai aussi réfléchis entre temps (je suis fatigué fatigué en ce moment - le boulot ! mais aussi la chaleur pour un cardiaque - je réfléchis lentement !!!) que les pellets avalés par ta chaudière jusqu'au démarrage du circulateur ne sont pas tous déjà brulés alors ; donc, mécaniquement, tu surestimes le coût de ton pré-chauffage je pense [je ne sais plus le chiffre que tu indiques, exemple 3,7 kg avalés jusqu'à la fin du préchauffage ; je pense que parmi ceux-ci, peut-être 1 kg a juste commencé à bruler et n'a pas pré-chauffé, il va donc servir pour l'ECS ; tu me suis ?]. Le problème c'est maintenant de savoir de combien ! J'avoue ne pas voir comment évaluer ça.

    Donc j'en conclu que le bilan en faveur du CESI sera un peu meilleur [tout en restant difficilement acceptable tant que le bidule vaut 10 000 € cash !].

    Ce qui me permet de revenir sur la remarque de je ne sais plus qui [yves35, je crois, ou manet]: j'ai aussi fait faire, pensant que c'est "très technique". Je me suis rendu compte que j'aurais pu le faire à l'aise...

    Avez une installation à 3 000 € + tes réglages super + un ajustement de tes calculs : la donne est sans doute très très différente ? Tu ne penses pas ?

  13. #41
    yves35

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    bonsoir,

    @roy1360,
    j'ai vu une photo de votre ballon; de haut en bas il y a l'arrivé d'eau froide (pas besoin de siphon),la sortie du serpentin (on peut s'en passer mais c'est mieux de faire),le doigt de gant pour la sonde de température (place correcte c'est sans doute mieux à mi chemin de l'entrée -sortie de l'échangeur),l'entrée serpentin (avec un siphon= départ vers le bas ce serait mieux si la petite partie verticale n'étais pas isolée pour créer un bouchon d'eau froide et interdire une recirculation) . En suite j'ai doute :tout en haut on voit un tube (en cuivre?) qui part vers le haut ,si c'est la sortie ecs et si il n'y a pas de portion decsendante et non isolée plus loin alors la chaleur du ballon file dans la canalisation. Cela peut se vérifier le matin avant tout tirage d'eau chaude ; la conduite doit être froide au toucher.


    @did 67 ,
    le clapet anti retour peut ralentir un flux de chaleur vers les capteurs la nuit mais on a parfois des surprises...
    Il faut vérifier également si tu as un siphon ou équivalent(une portion descendante)sur ta sortie ecs

    yves

  14. #42
    Did67

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    le clapet anti retour peut ralentir un flux de chaleur vers les capteurs la nuit mais on a parfois des surprises...
    Il faut vérifier également si tu as un siphon ou équivalent(une portion descendante)sur ta sortie ecs

    yves
    A priori, pas de surprise : les deux thermomètres sur le circuit aller et retour sont "égaux" lorsque mon circulateur ne tourne pas (soir, matin, etc...). Je n'ai jamais vu d'écart.

    Le siphon, il faut que je vérifie. J'ai un doute de mémoire. Il n'y a pas de siphon, mais je crois qu'après le départ, le circit "descend" pour passer une trappe avant de rattraper l'ancienne installation. En tout cas, c'est au pire horizontal, sur plus d'un mètre. Je n'ai pas non plus l'impression de l'avoir jamais senti chaud (mais c'est vrai que je ne touche pas souvent dans cette zone !). Robinets fermés, je n'ai pas l'impression que cela "themo-circule".

  15. Publicité
  16. #43
    manet42

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Bonjour,
    Un rapport clair:
    http://www.sebasol.ch/archives/2008/...2017.05.08.pdf

    Cordialement.

    JC

  17. #44
    Ulyssesourd

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Salut did67,
    A priori, pas de surprise : les deux thermomètres sur le circuit aller et retour sont "égaux" lorsque mon circulateur ne tourne pas (soir, matin, etc...). Je n'ai jamais vu d'écart.
    Cela veut dire que tu as un thermosiphon... En effet si les 2 thermometres ont la meme T° cela veut dire que le chaud monte par les 2 tuyaux...et un clapet anti retour permet que l'eau passe dans le bon sens mais n'empeche pas le thermosiphon...(conduction)

    A+
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 16/07/2010 à 15h17.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  18. #45
    Did67

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Salut did67,

    Cela veut dire que tu as un thermosiphon... En effet si les 2 thermometres ont la meme T° cela veut dire que le chaud monte par les 2 tuyaux...
    A+
    Là, je ne suis pas ton raisonnement !

    Si thermosiphon, le liquide caloporteur ressort chaud du ballon, remonte dans le panneau, se refroidit et retourne froid dans le ballon. Donc l'un des thermoètres indique une température plus élevée [liquide qui sort chaud] que l'autre [liquide qui revient froid]. Non ??? Pra défibnition d'un thermosiphon, ou alors on n'a pas la même définition.

    J'aurais dû en plus préciser que les températures sont égales, mais froides !

    Je refais un chek-up un de ces matins pour vérifier tout ça.

    Mais il me semble que tu nous fais une thermosiphonite chronique, non ?

  19. #46
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    ...En suite j'ai doute :tout en haut on voit un tube (en cuivre?) qui part vers le haut ...
    C'est un robinet en laiton pour un départ d'eau chaude pour une machine à laver, par exemple. Il est non utilisé et isolé depuis. Le ballon est encore 50 cm plus haut et la sortie ECS est sur le dessus. Toutes les conduites sont froides...

  20. #47
    yves35

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    bonjour,( insomniaque comme moi)


    C'est un robinet en laiton pour un départ d'eau chaude pour une machine à laver, par exemple.
    c'est un départ(ou retour) pour une recirculation éventuelle, attention de ne pas brancher de machine à laver dessus si vous avez des capteurs solaire un jour, car la température peut monter trop haut pour la conduite d'amenée d'eau de la MAL (70°C max dans mon cas) je pense qu'il faut brancher la mal en aval du mitigeur thermostatique de l'ecs

    bon WE

    yves

  21. #48
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Tout à fait d'accord.

    1) Ceci dit, puisque tes paramétrages me semblent au top, ce n'est pas une raison pour écarter encore toute amélioration (allez, paye-toi de bons pneux EN PLUS !).

    2) j'ai aussi réfléchis entre temps que les pellets avalés par ta chaudière jusqu'au démarrage du circulateur ne sont pas tous déjà brulés alors ; donc, mécaniquement, tu surestimes le coût de ton pré-chauffage je pense [je ne sais plus le chiffre que tu indiques, exemple 3,7 kg avalés jusqu'à la fin du préchauffage ; je pense que parmi ceux-ci, peut-être 1 kg a juste commencé à bruler et n'a pas pré-chauffé, il va donc servir pour l'ECS ; tu me suis ?]. Le problème c'est maintenant de savoir de combien ! J'avoue ne pas voir comment évaluer ça.

    3) Donc j'en conclu que le bilan en faveur du CESI sera un peu meilleur [tout en restant difficilement acceptable tant que le bidule vaut 10 000 € cash !].


    4) Avec une installation à 3 000 € + tes réglages super + un ajustement de tes calculs : la donne est sans doute très très différente ? Tu ne penses pas ?
    1) C'est juste. Je n'ai pas encore fini d'améliorer l'installation.

    2) Bonne réflexion. Ce soir, une fois la chaudière à 65°, je vais l'arrêter et prendre manuellement les pellets présents dans le brûleur, et ensuite je les pèse. Ce ne sera pas ultra précis, mais ça va donner une idée. Par contre, ça va être chaud...

    3) C'est vrai, mais il y a encore un point qui me gène...

    4) Et voilà ce qui me gène: Ok, je pose le solaire, même à 3000 euros, je passe donc la chaudière sur le serpentin du haut, le solaire sur celui du bas et... il fait beau. Super. Mon ballon a ses 500 litres d'eau bien chaude, tout est parfait.

    Il fait pas beau. La chaudière ne va donc chauffer qu'un demi ballon, soit 250 litres d'eau chaude. C'est pas suffisant. Donc, ou bien elle fait une deuxième chauffe, donc perte de pellets pour le segond préchauffage de la machine, ou bien le corp de chauffe élèctrique (installé mais pas branché) prend la relève, mais là, franchement, c'est un 5 kw, et vu la vétusté de certaines de nos centrales nucléaires, j'aimerais bien qu'il ne serve pas...

    Donc ça veut dire qu'avec un ensoleillement de 65%, j'ai le 35% du temps restant un ballon de 500 litres qui ne sert qu'a moitié... sans appoint. Je paie donc un CESI (même si pas chère) plus un appoint (élèctrique ? )pour quand le CESI marche pas, le tout pour aider une chaudière qui fait très bien tout toute seule et pour pas si chère que ça, finalement.

    Je me fais du mal...

    Salutations

  22. Publicité
  23. #49
    yves35

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    bonjour,

    ) Et voilà ce qui me gène: Ok, je pose le solaire, même à 3000 euros, je passe donc la chaudière sur le serpentin du haut, le solaire sur celui du bas et... il fait beau. Super. Mon ballon a ses 500 litres d'eau bien chaude, tout est parfait.

    Il fait pas beau. La chaudière ne va donc chauffer qu'un demi ballon, soit 250 litres d'eau chaude. C'est pas suffisant. Donc, ou bien elle fait une deuxième chauffe, donc perte de pellets pour le segond préchauffage de la machine, ou bien le corp de chauffe élèctrique (installé mais pas branché) prend la relève, mais là, franchement, c'est un 5 kw, et vu la vétusté de certaines de nos centrales nucléaires, j'aimerais bien qu'il ne serve pas...

    Donc ça veut dire qu'avec un ensoleillement de 65%, j'ai le 35% du temps restant un ballon de 500 litres qui ne sert qu'a moitié... sans appoint. Je paie donc un CESI (même si pas chère) plus un appoint (élèctrique ? )pour quand le CESI marche pas, le tout pour aider une chaudière qui fait très bien tout toute seule et pour pas si chère que ça, finalement.
    ça ne marche pas comme ça le solaire , c'est pas 0 ou 1 . Vous aurez de toute façon même par temps couvert un apport d'énergie qui va au pire préchauffer l'eau froide. Ce qu'il faut voir c'est que le solaire c'est fait pour faire de la basse ou moyenne température . Et l'énergie est le même pour monter un litre d'eau de 1 °K que ce soit de 10 à 11 ou de 50à51°C. Donc au pire du préchauffage ce qui veut dire que le bas du ballon ne sera jamais froid mais au pire tiède ;le solaire est champion pour faire de l'eau tiède (avec un circulateur qui fait 30 ou 50 Watts et non pas 5 kW)mais il y a des circonstances ou il faut un appoint pour avoir la" qualité "ecs.Et quand même la possibilité de couper la chaudière 6 mois par an.

    En ajoutant 6 m² de capteurs vous produisez 70% de l'ecs (plus les pertes, on en a déjà parlé) mais pas 70 % du temps tout et 30 % du temps rien.

    Du fait que vous couperez la chaudière ,vous éviterez ses pertes et elle travailleras dans des conditions plus optimales en hiver puisqu'elle fait aussi le chauffage.

    Les gens de sebasol pourront vous renseigner plus avant et en plus d'être compétents ,ils sont honnètes et attentifs, eux, à votre conso d'énergie.

    yves

  24. #50
    invite87302233
    Invité
    Merci pour ces précisions. Je me réjouis de discuter avec eux. Malheureusement pas le temps cet été, mais ce n'est que partie remise...

    ...Encore une petite question. Serait-il possible, en été, d'avoir une grosse réserve d'ECS (genre 1000 ou 2000 litres) chauffée par le soleil ? On ne l'utiliserait pas l'hiver car la chaudière est chaude et ça permetterait, en été, de passer une ou deux semaines de grisaille/pluie sans appoint, non ??
    Dernière modification par Linn ; 17/07/2010 à 10h31. Motif: fusion de deux messages consécutifs du même auteur

  25. #51
    manet42

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Bonjour,
    Oui, c'est possible. C'est de l'hydro-accumulation (je crois). Sur le site Apper solaire, il y a des exemples.
    Chez moi, il était possible de coupler deux ballons de 500L, mais bon, le facture s'allonge....500L à 85° en été, ça fait quelques jours.
    Cordialement.

    JC

  26. #52
    Tiramisu13

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Salut,

    Avant toute chose tu dois définir tes besoins en eau chaude.
    tu est le seul a le savoir car tu connais les habitudes de ta famille.
    pour le locataire c'est différend.

    Tu pourras ajuster ton système en fonction de tes besoins et du temps qu'il fait chez toi.

    L'idéal pour toi serait d'optimiser ta taille de panneaux et pente pour couvrir 100% des besoins sur la période des 200 jours d'été.

    Le reste serait du bonus pour le préchauffage ECS,chaudière et chauffage dans les 165 jours restant.

    Au sujet de ta consommation d'eau, as-tu déjà installé des mousseurs qui réduisent ton débit d'eau à la minute par 2?

    Pour la baignoire ca ne sert à rien vu que l'on cherche à remplir un volume, le temps de le remplir est annexe.

    @+

  27. #53
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par Tiramisu13 Voir le message
    Salut,

    L'idéal pour toi serait d'optimiser ta taille de panneaux et pente pour couvrir 100% des besoins sur la période des 200 jours d'été.



    Au sujet de ta consommation d'eau, as-tu déjà installé des mousseurs qui réduisent ton débit d'eau à la minute par 2?

    @+

    Les panneaux, c'est un autre problème. J'ai le soleil sur un pan de toit le matin, et sur l'autre l'après-midi... Et pas de possibilité de les mettre au sol.

    Oui, bien sur ! Et avant les mousseurs il y a eu "apprentissage" des enfants pour arrêter l'eau quand on se lave les dents, et tout ces petits gestes "économiseurs"...

  28. #54
    manet42

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par roy1360 Voir le message
    Les panneaux, c'est un autre problème. J'ai le soleil sur un pan de toit le matin, et sur l'autre l'après-midi... Et pas de possibilité de les mettre au sol.

    ...
    Il me semble que ça pose problème..D'après mon installateur, le champ de capteur doit être sur la même orientation, pour éviter des panneaux chauds et d'autres froids.

    JC

  29. Publicité
  30. #55
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    ... Ou alors avec une vanne 3 voies qui bascule sur une série de panneaux le matin, et sur une autre l'après midi. Mais ça impose de doubler la surface.

    Je suis en pleine réflexion sur un autre moyen pour chauffer mon ECS, avec une source de chaleur que j'ai déjà à la maison. Toujours dans mon optique d'utiliser ce que l'on a avant d'acheter autre chose...

    Je vous tiend au courant dès que les essais sont concluants (s'il le sont un jour...)

    Salutations.

  31. #56
    yves35

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    bonjour ,

    Les panneaux, c'est un autre problème. J'ai le soleil sur un pan de toit le matin, et sur l'autre l'après-midi... Et pas de possibilité de les mettre au so
    l.

    pas de problème particulier, c'est juste de l'intelligence d'installateur. Un exemple parmi d'autre:
    http://www.sebasol.ch/realisations.asp?id=371
    avec en plus les 2 ballons.

    On remarque au passage que le groupe hydraulique est un peu particulier ,il comprends 2 circulateurs.Une régulation simple sait gérer cela.

    yves

  32. #57
    Did67

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Quelques impressions sur la demi-douzaine de posts :

    1) Certes, le solaire, ce n'est pas tout ou rien. Cependant, sous nos climats plus continentaux [que celui d'yves 35 ???], j'ai passé des semaines et des semaines de temps nuageux épais où je n'ai rien collecté du tout - même pas de préchauffage !

    2) Gros volumes ; deux séries de panneaux : certes. Mais la facture explose encore.

    Stratégiquement, je ne suis pas certain que cela vaille le coup de "gratter" quelques litres d'ECS en plus. C'est cela qui vont coûter cher.

    Je m'explique : une installation "a minima" va suffir par ex 170 jours d'été. Pour arriver à 200 jours, il faudra "doubler la mise", moyennant quoi tu es en surcapacité pendant 170 jours...

    Ces chiffres sont pris au pif pour expliquer le raisonnement, bien sûr.

    Je suis donc tenté de penser que l'ECS solaire est un domaine où le "sub-optimal" est le bon choix.

  33. #58
    yves35

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    bonjour tous,

    Stratégiquement, je ne suis pas certain que cela vaille le coup de "gratter" quelques litres d'ECS en plus. C'est cela qui vont coûter cher.
    il me semble évident que dans le cas de roy 1360 (on a vraiment des pseudos d'espion , vous ne trouvez pas?) il faut porter l'effort sur l'isolation de son bâtiment. En ce sens ça n'a rien de stupide de renoncer aux panneaux pour changer ses fenêtres, c'est moins puriste mais sans gros calcul,la productivité de l'argent investi est supérieure(mais à voir). IL pourrait même aller beaucoup plus loin, voir ceci chez lui:
    http://media.artszone.net/mpk/pdf/re...ergie-high.pdf

    C'est un gros chantier bien sur, mais quand c'est fait il n'y a pas a revenir.Et la meilleure énergie etc....
    Il faut garder en ligner de mire également que si le chauffage au bois est" écologique" ,il ne le sera pas si tout le monde chauffe une ruine thermique.

    Je n'ai plus en tête sa conso , environ 8 tonnes je crois, soit 40000kWh/400m²= 100 kWh/m². C'est encore raisonnable, je ne sais pas son niveau d'isolation mais il a certainement fait une partie du chemin déjà(le plus facile en général).

    Bien se mettre en tête également que nous vivons dans une époque qui va se terminer d'énergie bon marché. Ce qui nous procure des revenus pour encore s'adapter, pas évident que ça dure.

    j'ai passé des semaines et des semaines de temps nuageux épais où je n'ai rien collecté du tout - même pas de préchauffage !
    Didier, il faut qu'on cause... je n'ai pas relevé à chaque fois quand tu parlais de ton cesi, mais de mémoire tu as un paramétrage pas optimum(le Dt ON est trop élevé sans doute), sans doute une isolation de la ligne solaire pas optimum.

    Cependant, sous nos climats plus continentaux [que celui d'yves 35 ???],
    bon , 35 c'est Rennes, à 60km du morbihan (ou c'est vrai ,c'est les antilles:
    http://www.dailymotion.com/video/x3v...charlots_music
    j'avais déjà mis le lien , mais j'adore). Plus sérieusement , ce qui est a voir , c'est l'indifférence de la situation géographique pour ce qui est de la productivité /m² d'une installation solaire;
    voir l'étude de l'ADEME;
    http://www.google.fr/search?hl=fr&rl...e+cesi&spell=1
    et en particulier le § 6.1

    Je suis donc tenté de penser que l'ECS solaire est un domaine où le "sub-optimal" est le bon choix.
    on peut tenir le raisonnement symétrique: solaire en principal et appoint bois. Je relève ma conso élec tous les mois(suis en full élec), j'évalue mon chauffage à 3-4000 kWh/an, petit à petit je passe au solaire en principal, il me restera un petit besoin à couvrir en bois, sans doute 2 stères/an.

    yves

  34. #59
    Did67

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Allez, prenons ça comme une discussion de vacances...

    Merci pour ta doc. Intéressante, y'a pas à dire. Même si je ne vais pas aller sur de la rénovation aussi lourde.

    Je pense qu'une partie des difficultés à se comprendre sur les forums vient aussi de ce genre d'hypothèses : ampluer des travaux qu'on est pret à faire. Techniquement, tant qu'on n'est pas à du passif, on peut considérer qu'on gaspille. Mais après, nous sommes un certain nombre à avoir déjà du mal à payer ce qu'on a. Est on a une capacité différente à auto-construire (ne serait-ce qu'à cause de contraintes de travail - j'ai deux ou trois tout petits chantiers en route, que je n'arrive pas à finir).

    1) sur la première partie de ta réponse, il se trouve que je suis dans les mêmes parages que roy : 100 kWh/m² ; à noter que sur l'Est, c'est déjà un peu plus rude à atteindre, ce n'est pas ridicule (pas si loin du BBC ! Avec le coeff régional, la barre doit être à 65 kWh/m² chez moi il me semble).

    Il va falloir que tu admettes qu'un climat continental n'est pas un climat plus maritime. Même si la "moyenne" (le gisement solaire) est voisin... Cela a été repris aussi par Kro67 ou manet42 ou je ne sais plus qui : on a eu eux ou trois périodes de plusieurs semaines sans un gramme de soleil cet hiver... Et après, on bascule brutalement. C'est le soleil en excès (qui ne sert à rien, même si en "moyenne" toujours, le gisement est là).

    2) Je maintiens qu'on peut augmenter le stockage, on peut augmenter voire doubler la surface des capteurs. En période intermédiaire, on gagnera un petit peu quelque chose, ça, je ne le conteste absolument pas. Je dis que la rentabilité de ces calories gagnées en plus est faible.

    Je pense, mais je n'ai pas des "preuves", tableau, relevés, qu'elle est plus faible en climat continental [qui passe plus brutalement d'un extrème à l'autre] qu'elle ne l'est en climat plus "mitigé". Même si je n'ai pas dit que vous êtes aux Antilles. Enfin, examine un peu la végétation, et on en reparle !

    3) Mon "dT on" est bien sûr 15 °, le "dT off" étant sur 12°C.

    Oui, je pense que l'isolation de ma ligne n'est pas très bonne (cela date de 2002), le chemin compliqué... Mais cela ne change rien au fait que le circulateur ne s'enclenche pas ! Quand je te parle de rien, je te parle de circulateur qui ne s'enclenche pas.

    Du fait de l'isolation pas top, je perds régulièrement quelques degrés en ligne...

    Ici, je pense que le tout solaire + 2 stères, ce sera difficile... J'en suis convaincu. Je veux bien avoir tort. Sauf donc rénovation drastique allant nettement plus loin que le BBC !

  35. #60
    invite87302233
    Invité

    Re : Consommation de pellets pour l'ECS et utilité d'un CESI.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    ... Je n'ai plus en tête sa conso , environ 8 tonnes je crois, soit 40000kWh/400m²= 100 kWh/m². C'est encore raisonnable, je ne sais pas son niveau d'isolation mais il a certainement fait une partie du chemin déjà(le plus facile en général).
    Je chauffe 500 m2, et au départ le chauffagiste comptait avec une conso de 7 tonnes. Je pense plutot faire 8 tonnes, mais à confirmer...
    ça nous donne pour 8 tonnes, 80 KWh/m2 et pour 7 tonnes 70 KWh/m2. Ce qui, bien que pas Minergie, n'est quand même pas si mal...

    Pour différentes raisons je ne peux pas isoler par l'extérieur, mais je pense gentiment arriver au maximum de ce que je pouvais faire par l'intérieur. Ou en tout cas très proche du compromis efficacité/investissement...
    Certes, on peut toujours faire mieux, mais bien que j'aie des sources chez moi, il y a bien de l'eau qui y coule, mais pas d'argent...

    Encore une fois, et c'était le but initial de cette discussion, je préfère tout faire pour tirer le meilleur parti de ce que j'ai déjà, mais une fois fait, je me pencherais du côté du solaire (bien que toujours pas convaincu par le rapport coût/énergie grise/recyclage par rapport à du pellet...)

Sur le même thème :

Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Astuce pour augmenter la production d'un CESI
    Par gennyF dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 19/10/2009, 21h24
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 02/04/2009, 12h34
  3. Consommation / Régulation chaudière à pellets
    Par tomiris dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2009, 09h44
  4. quel normes pour installation d'un conduit poele a bois pellets
    Par tuff dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/11/2008, 12h03
  5. [Thermique] utilité d'un régulation pour chaudière fioul ?
    Par piemchien dans le forum Dépannage
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/09/2008, 18h58
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison