Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Insert ou poele pour appoint



  1. #1
    Dusan

    Insert ou poele pour appoint


    ------

    Bonjour,
    j'ai une maison de 140 m2 habitable, avec chauffage gaz condensation ; isolation correcte (20 à 25 cm pour le toit et double vitrage). Ainsi qu'une cheminée classique dans la pièce de vie.
    J'aimerais améliorer sa performance, soit en y installant un insert, soit en la remplaçant par un poêle. L'utilisation en serait le week end du vendredi soir au lundi matin, ie, complément au chauffage gaz. Si j'ai bien compris, il faut prendre quelque chose de sous dimensionné de façon à avoir un rendement toujours max. Mais entre insert et poêle, indépendamment de l'esthétique, quelle est la meilleure solution ? Et quel constructeur ?
    merci
    Dusan

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Clair31

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonjour,
    Les différences, un insert est prévu pour être installé dans une cheminée, il n'a pas a proprement parlé d'habillage, alors qu'un poêle se suffit a lui même coté aspect.
    Coté rendement, c'est variable suivant les modèles, marques, implantation et surtout suivant l'utilisateur.
    Pour ta maison tu parles d'isolation correcte, c'est quoi au juste au niveau des murs et du sol?
    Par exemple, avec une ITI laine de verre + placo et en l'absence de refends et dallage lourds, il y a très peu d'inertie, donc un poêle acier un peu puissant, genre 8-9kw, très réactif ne sera pas du tout confortable a utiliser, il faudra plutôt prendre un poêle a accumulation sans aller jusqu'au PDM si ce n'est que pour le week-end.
    A+

  4. #3
    clar59

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Je suis sensiblement dans le même cas de figure (un peu plus de surface habitable : 170 m2, sur 2 niveaux, portes toujours ouvertes) avec une cheminée existante que j'ai utilisée comme telle pendant 2 à 3 ans. Rendement... ce qu'on sait, c'était surtout pour le plaisir de faire du feu.

    Puis j'ai investi dans un "Typhon", qui certes augmentait un peu le rendement mais c'était très loin d'être le Pérou.

    En 2007, je suis passé à l'insert (Bodart & Gonay, Infire 683, 9 kW annoncés par le constructeur) dont je ne peux pas dire que je ne suis pas content. Il chauffe bien, fort, c'est vraiment un bon appoint qui me permet de réchauffer très agréablement le rez-de-chaussée. Je fais une flambée chaque soir (démarrée en topdown, grâce à ce site et à d'autres que je remercie au passage, plus jamais je n'allumerai un feu autrement), vers 18 heures jusqu'à 22 ou 23 heures.

    Mais, car il en faut un, je lui reproche sa dépendance à l'électricité (sans la soufflerie, on n'a plus grand-chose) et le fait qu'il ne chauffe que quand on brûle.

    C'est la raison pour laquelle, sans aller jusqu'au poêle de masse, j'envisage très sérieusement l'acquisition et l'installation d'un poêle en fonte "petit mais costaud" (a priori, un Surdiac de chez Nestor Martin) qui marche tout seul (sans EDF) et offre quand même un peu plus d'inertie. En plus, j'aime l'objet, je trouve ça beau (je ne raffole pas des poêles "colonne" modernes).

    Seul hic, il faut casser la cheminée (que j'ai toujours détestée, ça tombe bien), j'ai rendez-vous avec un vendeur/installateur en mars prochain pour faire le point et chiffrer tout ça.

  5. #4
    jego

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonsoir à tous

    Clar59.
    C'est le principal inconvénient des poêles à bois, ils ne chauffent que lorsque on y brule du bois !!!
    Au risque de te décevoir, un poêle en fonte (même costaud) n'apportera rien (ou quasiment rien) leur masse est négligeable en regard de tout le reste d'une habitation, toutefois des "stratagèmes" permettent d'augmenter un peu l'inertie d'un poêle, par exemple un élément en maçonnerie ou un gros mur de refend (isolé de l'extérieur) à proximité directe du poêle ...

    Bonne soirée

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Dusan

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonjour et merci à tous.

    Pour compléter, qlq éléments:
    - Surface de 140 m2, et 2,60 de hauteur
    - maison avec sous sol + rez de chaussée + 1 étage + (comble habitée et comble perdue)
    - escalier central qui pompe bien la chaleur vers le haut
    - Chauffage central gaz à condensation qui se suffit à lui même, avec consigne à 19° pour les pièces de vie et 17-18° pour les chambres
    - Consommation (pour le chauffage) d'environ 18 000 - 19 000 kWh annuelle (ou 1600-1700 m3 de gaz)
    - Isolation haut en ouatte de cellulose en vrac pour combles non habitées et mix laine de chanvre et fibre de bois pour les habitées
    - Isolation vitre en double vitrage
    - pas d'isolation spécifique mur: c'est une couche de brique platrière, puis béton, donc pas top
    - la maison est mitoyenne côté nord et la cheminée est de ce côté nord, ie adossée au mur mitoyen
    - la cheminée a 2 apports d'air venant du sous sol


    Mon objectif: mieux utiliser cette installation essentiellement le mercredi et le (samedi+dimanche), et donc, après avoir parcouru le post de Miawwrr sur les Poêle à bois, je vise un appoint à accumulation ; la puissance devrait tourner autour de 5 kw ; les buches que j'ai sont de 50-55 cm, et je ne voudrais pas passer à 33 cm.

    Entre un insert (et donc garder la cheminée) et un poêle (et donc la casser), que vaudrait il mieux ?
    Quel marque / type /modèle avec ces spécifications (malheureusement, sans doute, incomplètes) ?

    merci

  8. #6
    Clair31

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par Dusan Voir le message
    - Consommation (pour le chauffage) d'environ 18 000 - 19 000 kWh annuelle (ou 1600-1700 m3 de gaz)
    - Isolation haut en ouatte de cellulose en vrac pour combles non habitées et mix laine de chanvre et fibre de bois pour les habitées
    - Isolation vitre en double vitrage
    - pas d'isolation spécifique mur: c'est une couche de brique platrière, puis béton, donc pas top
    C'est beaucoup en conso pour ne pas avoir très chaud, la ventilation, c'est une VMC ou bien aération par ouverture des fenêtres le matin?
    Pour les murs il y a sans doute une lame d'air entre la brique et le mur, comme cela se faisait dans les années 60-70. Tu peux éventuellement souffler ou plutôt injecter un isolant dans cette lame d'air pour un meilleur confort et une réduction du besoin en chauffage
    http://forums.futura-sciences.com/ha...e+lame+d%27air
    http://forums.futura-sciences.com/ha...e+lame+d%27air
    http://forums.futura-sciences.com/ha...e+lame+d%27air
    http://forums.futura-sciences.com/ha...e+lame+d%27air
    A+

  9. Publicité
  10. #7
    clar59

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par jego Voir le message
    Clar59.
    C'est le principal inconvénient des poêles à bois, ils ne chauffent que lorsque on y brule du bois !!!
    Au risque de te décevoir, un poêle en fonte (même costaud) n'apportera rien (ou quasiment rien) leur masse est négligeable en regard de tout le reste d'une habitation
    Je me disais quand même que par rapport à un insert, il y a quand même un tout petit peu plus d'inertie (certes, qui ne représente pas grand-chose dans tout un volume d'habitation, mais au moins dans la pièce où se trouve le poêle).

    Dans un insert, quand le feu meurt, couic, c'est comme si on fermait un radiateur (ça reste chaud un quart d'heure et c'est tout), alors qu'un poêle rayonne davantage (pas enfermé dans le conduit de cheminée existant) et peu plus longtemps. La chaleur par rayonnement plutôt que par convection m'intéresse aussi, plus agréable paraît-il.

    L'insert, quand on monte se coucher, on coupe la ventilation (sinon, ça souffle de l'air chaud pendant quelque temps puis de l'air froid le reste de la nuit). Alors qu'un poêle, on pourrait le charger avant de monter puis réduire un peu* le tirage, ce qui devrait donner une heure ou deux de chaleur supplémentaire.

    * sans aller jusqu'au feu qui continu, qui couve, encrasse et pollue, juste un peu.

    Enfin bref, c'est cet ensemble de choses que je voyais comme un plus - et en plus de la complète indépendance par rapport à l'électricité, je pourrais quasiment chauffer une bonne partie du rez-de-chaussée en cas de panne de chaudière ou de coupure de courant.

    , toutefois des "stratagèmes" permettent d'augmenter un peu l'inertie d'un poêle, par exemple un élément en maçonnerie ou un gros mur de refend (isolé de l'extérieur) à proximité directe du poêle ...
    Oui, j'avais lu à ce sujet en faisant des recherches ici et ailleurs. Sur le papier, l'idée est séduisante ; concrètement, ce n'est apparemment pas si simple. Mais j'envisage la chose et verrai en temps voulu.

    Bonne soirée
    Merci, à toi aussi.

  11. #8
    jego

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonsoir à tous.

    Il existe des inserts qui fonctionnent très bien (s'ils sont biens installés) sans turbine, d'autres ont une turbine thermostatée qui démarre et s'arrête seule. L'inertie que tu as sur poêle massif en fin de flambée, tu la retrouves aussi au moment de l'allumage, le poêle chauffe moins vite ... Dans une maison peu ou mal isolée, qui possède des doublages en briques, tu ne verras, à mon avis, aucun avantage avec un poêle dont l'inertie demeure négligeable comparée à son environnement.
    Tu souhaites utiliser des buches de 50, il ne doit pas y avoir beaucoup de poêles de 5 kW disponibles sur le marché qui acceptent des buches de cette longueur ...

    Bonne soirée

  12. #9
    djangoe

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par jego Voir le message
    Bonsoir à tous

    Clar59.

    Au risque de te décevoir, un poêle en fonte (même costaud) n'apportera rien (ou quasiment rien) leur masse est négligeable en regard de tout le reste d'une habitation, toutefois des "stratagèmes" permettent d'augmenter un peu l'inertie d'un poêle, par exemple un élément en maçonnerie ou un gros mur de refend (isolé de l'extérieur) à proximité directe du poêle ...

    Bonne soirée
    Absolument pas d'accord avec toi ! Un poele en fonte offre une inertie importante et chauffe bien plus que n'importe quel insert. Il n'y à aucun rappport entre l'inertie de la maison et celle du foyer. Même un poele de masse (souvent 1 tonne) est insignifiant par rapport au centaines de tonnes de maçonnerie d'une maison, classique. Quant à l'insert, comme son nom l'indique est inséré dans la cheminée et une partie des calories n'est pas diffusée. C'est pourquoi on lui adjoint une soufflerie. Un poele acier chauffe vite et fort mais a une inertie assez limitée, même avec des briques réfractaires.
    l'idéal est donc en poele en fonte qui diffuse longtemps la chaleur même lorsqu'il n'y a plus de feu.L'air circule autour du poele (pas pour un insert) et permet donc un chauffage par rayonnement et par convection. Cela permet aussi de ne pas "faire couver le feu" , en effet bien chargé avant d'aller dormir, clés pas trop fermées, il sera encore chaud le lendemain matin.
    J'ai une maison de 350 m2 habitables et dispose d'un nestor martin 14kw à post combustion des gaz. celui-ci suffit a chauffer la maison à lui seul jusqu'à une t° extérieure supérieure à 5°. Une fois que les grands froids arrivent , j'utilise ma chaudière à bois.
    Donc pour la maison de notre ami, je conseillerais un poele en fonte nouvelle génération (post combustion des gaz).
    Je sais qu'il existe un modèle nestor martin de 9kw, ce qui suffirait largement dans ce cas d'espèce. Seul bémol il n'accepte que des bûches de 40 cm max. Je pense qu'il sera en effet difficile de trouver un poele en fonte de cette puissance (moyenne) qui accepte des bûches plus grande que 40 cm. Un conseil, ne surtout pas acheter un modèle pour bûches de 30 ou 35 cm car le bois dans cette dimension est beaucoup plus cher à l'achat.
    Dernier détail, je trouve dommage d'acheter un poele à bois non vitré. Il est tellement agréable de bénéficier l'aspect visuel des flammes qui dansent entre les bûches. Surtout avec une poele à post combustion où les gaz brûlés provoquent un joli effet de "flottement" des flammes.

  13. #10
    Clair31

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonjour
    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    Seul bémol il n'accepte que des bûches de 40 cm max. Je pense qu'il sera en effet difficile de trouver un poele en fonte de cette puissance (moyenne) qui accepte des bûches plus grande que 40 cm.
    Je ne trouve pas que ce soit un bémol étant donné que c'est avec des buches de 25 à 30cm que le rendement est le meilleur.
    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    Un conseil, ne surtout pas acheter un modèle pour bûches de 30 ou 35 cm car le bois dans cette dimension est beaucoup plus cher à l'achat.
    En un mètre c'est encore moins cher qu'en 50, mais ce n'est pas vraiment pour ça qu'il faut s'équiper de foyer pouvant accepter ces buches.
    Oui c'est plus cher, il y a le prix de la coupe supplémentaire, mais le rendement est bien souvent meilleur dans les petits foyer, et c'est toujours possible aussi d'acheter en 50 et de recouper en 2 avec un autre avantage que celui du rendement, le bois séchera plus vite.
    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    Dernier détail, je trouve dommage d'acheter un poele à bois non vitré. Il est tellement agréable de bénéficier l'aspect visuel des flammes qui dansent entre les bûches. Surtout avec une poele à post combustion où les gaz brûlés provoquent un joli effet de "flottement" des flammes.
    Oui, la je suis tout a fait d'accord. Ca remplace même avantageusement la télé certains soirs.
    A+

  14. #11
    jego

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonsoir à tous.
    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    Absolument pas d'accord avec toi ! Un poele en fonte offre une inertie importante et chauffe bien plus que n'importe quel insert.
    Je ne peux pas te laisser dire ça, Un poêle en fonte a l'inertie de sa masse, si tu doubles sa masse tu vas doubler son inertie et il restera tiède un peu plus longtemps, ca ne fait aucun doute. Peut on pour autant parler d'inertie ? un insert bien installé chauffera autant qu'un poêle de même puissance même plus si le poêle est mal installé (de nombreux exemples sur le forum)
    Il n'y à aucun rappport entre l'inertie de la maison et celle du foyer. Même un poele de masse (souvent 1 tonne) est insignifiant par rapport au centaines de tonnes de maçonnerie d'une maison, classique.
    Bien sur qu'il ya un rapport, si la maison est isolée par ITI (cas le plus répandu dans une maison classique) l'inertie est à l'extérieur dans ce cas celle d'un poêle de masse est appréciable et n'est pas insignifiante du tout.
    Quant à l'insert, comme son nom l'indique est inséré dans la cheminée et une partie des calories n'est pas diffusée. C'est pourquoi on lui adjoint une soufflerie. Un poele acier chauffe vite et fort mais a une inertie assez limitée, même avec des briques réfractaires.
    l'idéal est donc en poele en fonte qui diffuse longtemps la chaleur même lorsqu'il n'y a plus de feu.L'air circule autour du poele (pas pour un insert) et permet donc un chauffage par rayonnement et par convection. Cela permet aussi de ne pas "faire couver le feu" , en effet bien chargé avant d'aller dormir, clés pas trop fermées, il sera encore chaud le lendemain matin.
    Si un insert est inséré (comme tu le dis) correctement il peut être très efficace, pourquoi ne produirait-il la puissance pour laquelle il est prévu ? Hélas, inserts et foyers sont installés, le plus souvent, selon des considérations plus esthétiques que techniques d'ou la déception des utilisateurs lorsqu'ils pensent se chauffer avec.
    J'ai une maison de 350 m2 habitables et dispose d'un nestor martin 14kw à post combustion des gaz. celui-ci suffit a chauffer la maison à lui seul jusqu'à une t° extérieure supérieure à 5°. Une fois que les grands froids arrivent , j'utilise ma chaudière à bois.
    Tu as une bien grande maison, certainement bien isolée et je suis heureux que tu puisses la chauffer avec ton poele, et tu la chaufferais certainement aussi bien avec un insert installé correctement.
    Donc pour la maison de notre ami, je conseillerais un poele en fonte nouvelle génération (post combustion des gaz).
    Je sais qu'il existe un modèle nestor martin de 9kw, ce qui suffirait largement dans ce cas d'espèce. Seul bémol il n'accepte que des bûches de 40 cm max. Je pense qu'il sera en effet difficile de trouver un poele en fonte de cette puissance (moyenne) qui accepte des bûches plus grande que 40 cm. Un conseil, ne surtout pas acheter un modèle pour bûches de 30 ou 35 cm car le bois dans cette dimension est beaucoup plus cher à l'achat.
    Oui pourquoi pas, mais notre ami Dusan ne souhaite en faire qu'une utilisation occasionnelle, est-ce vraiment un bon choix que celui d'un matériel de pointe à des prix ... pour une utilisation "loisirs" ?
    Dernier détail, je trouve dommage d'acheter un poele à bois non vitré. Il est tellement agréable de bénéficier l'aspect visuel des flammes qui dansent entre les bûches. Surtout avec une poele à post combustion où les gaz brûlés provoquent un joli effet de "flottement" des flammes.
    Bien d'accord pour les flammes, nous avons un foyer fonte basique, sans aucune prétention, pas un de ces appareils modernes vendus pour "faire" de la post combustion, et pourtant elle est bien là et parfaitement visible.
    Notre petite maison en pierres n'est pas isolée, elle a donc une grande inertie (trop d'inertie) tu viens quand tu veux avec Nestor et même martin, tu verras qu'en chargeant au max et faisant les réglages que tu veux avant d'aller te coucher, au lever ton poêle sera froid tout comme notre foyer ...
    Dans une telle maison de campagne, si nous avions un poêle de masse, nous serions absolument surs de nous geler les miches pendant toute la durée de nos séjours ...
    Des habitués apporterons certainement un complément ou correction d'informations ...

    Bonne soirée

  15. #12
    djangoe

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Bonjour

    Je ne trouve pas que ce soit un bémol étant donné que c'est avec des buches de 25 à 30cm que le rendement est le meilleur.

    En un mètre c'est encore moins cher qu'en 50, mais ce n'est pas vraiment pour ça qu'il faut s'équiper de foyer pouvant accepter ces buches.
    Oui c'est plus cher, il y a le prix de la coupe supplémentaire, mais le rendement est bien souvent meilleur dans les petits foyer, et c'est toujours possible aussi d'acheter en 50 et de recouper en 2 avec un autre avantage que celui du rendement, le bois séchera plus vite.

    Oui, la je suis tout a fait d'accord. Ca remplace même avantageusement la télé certains soirs.
    A+
    Le bémol s'adressait au monsieur qui dispose de bûches de 50 cm.
    Quant au rendement supérieur des bûches de 30 cm, je ne demande qu'à te croire, mais une explication me ferait grand plaisir.

  16. Publicité
  17. #13
    djangoe

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par jego Voir le message
    Bonsoir à tous.





    Oui pourquoi pas, mais notre ami Dusan ne souhaite en faire qu'une utilisation occasionnelle, est-ce vraiment un bon choix que celui d'un matériel de pointe à des prix ... pour une utilisation "loisirs" ?

    Bien d'accord pour les flammes, nous avons un foyer fonte basique, sans aucune prétention, pas un de ces appareils modernes vendus pour "faire" de la post combustion, et pourtant elle est bien là et parfaitement visible.
    Notre petite maison en pierres n'est pas isolée, elle a donc une grande inertie (trop d'inertie) tu viens quand tu veux avec Nestor et même martin, tu verras qu'en chargeant au max et faisant les réglages que tu veux avant d'aller te coucher, au lever ton poêle sera froid tout comme notre foyer ...
    Dans une telle maison de campagne, si nous avions un poêle de masse, nous serions absolument surs de nous geler les miches pendant toute la durée de nos séjours ...
    Des habitués apporterons certainement un complément ou correction d'informations ...

    Bonne soirée
    Pour info, Nestor et martin me suffisent amplement pour chauffer ma maison a l'entre saison comme je l'ai dit et pour un climat du nord (Belgique). Le poele est en effet tiède le matin, pour une t° de 19°. Tout cà pour un investissement de 1250 euros, ce qui ne me semble pas excessif. Il est vrai qu'il est adossé à un mur en pierres de 70 cm d'épaisseur qui joue en effet son rôle d'inertie.
    Je me chauffe au bois depuis une trentaine d'années et à ce titre me considère comme habitué. Bien à toi.

  18. #14
    jego

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonjour à tous.

    On en revient à ce que je soutiens depuis le début, bien plus que le poêle ou insert, ce sont l'environnement et le mode de vie qui sont prépondérants et qui conditionnent le choix d'un appareil de chauffage ...
    Le foyer fonte, est notre seul et unique moyen de chauffage pour cette maison, mais il est vrai que nous avons un "climat du sud" (Ardèche 850 m d'altitude)
    La plupart des maisons de la région sont intégralement chauffées au bois, chaudières, poêles, inserts/cheminées, et beaucoup de fourneaux dans les cuisines. Dans les fermes, qui le plus souvent ne sont pas isolées, une partie seulement du volume habité est chauffé, les chambres le sont seulement s'il fait trop chaud dans la pièce principale, par ouverture des portes ou les "fuites" au travers des planchers, inutile de dire, qu'au plus froid de l'hiver, les occupants vont se coucher dans un lit préalablement réchauffé par quelques bouillottes ...
    J'ai aussi l'exemple de cette famille, très fière de l'installation de leur nouveau poêle miracle à accumulation de quelques centaines de kg, dans l'une de ces maisons de pierres très mal isolée, ils ont vainement tenté de se chauffer pendant tout un hiver. Etait-il mal dimensionné, avait-il un défaut de fonctionnement ? nous ne l'avons jamais su, toujours est il que la saison suivante un fourneau d'occasion a pris sa place et depuis tout va bien !
    Il y a, aujourd'hui, un très large choix de poêles, il faut faire le bon, ne pas se laisser "éblouir" seulement par des arguments marketing ou esthétiques, mais il ne faut pas dire que les inserts ne chauffent pas ...
    Tout comme toi, je suis un habitué du chauffage au bois ...

    Bonne journée

  19. #15
    djangoe

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Nous sommes d'accord. J'ai été peut-être un peu hativement réducteur en comparant insert et poele a bois. J'accorde simplement un avantage au poele par rapport à l'insert pour les raisons évoquées mais ne dénigre pas le produit. Le collègue avec lequel je fais mes coupes de bois occupe une maison fort semblable à la mienne (ancienne ferme en pierre) et a installé un insert BODART ET GONNAY 12kw. Il semble se plaindre de l'obligation d'activer la ventilation pour avoir chaud avec les désagréments du bruit de la soufflerie . Je pense que la circulation d'air se faisant autour du poele à bois classique est plus propice a chauffer l'environnement, mais je peux me tromper.
    Pour le re'ste, entièrement d'accord, ne pas se laisser impressionner par les produits miracles.
    D'autre part il est exact qu'un cas n'est pas l'autre. Par exemple, nos maisons , bien que similaires en volume sont exposées differamment et surtout , bien qu'en pierres toutes les deux très différentes quant aux matériaux. Sa maison est en pierre calcaire, la mienne en pierre "d'avoine", c'est à dire une pierre spécifique à ma région (carrières à proximité). La pierre d'avoine est une pierre jaune, friable, de densité nettement moindre que la pierre calcaire. Sa structure alvéolée en fait une pierre nettement plus isolante que la pierre calcaire. La différence est vraiment significative et nous sommes tous deux d'accords sur le sujet.
    Le faible pouvoir isolant de la pierre est réel, dans l'absolu, mais dépend également du type de roche d'où elle est extraite.
    Des ingénieurs de la région se sont penchés sur le sujet et ce type de pierre "revient à la mode" dans le pays. La difficulté reste la mise en oeuvre car il est entendu que cela reviendrait à une fortune de construire une nouvelle maison similaire à la mienne avec des murs de 70 cm d'épaisseur.
    tout ca pour confirmer, par un exemple, que je te rejoins dans le fait qu'il ne faut pas faire de conclusions hâtives. Bien à toi.

  20. #16
    cornychon

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par jego Voir le message
    Bonjour à tous.

    On en revient à ce que je soutiens depuis le début, bien plus que le poêle ou insert, ce sont l'environnement et le mode de vie qui sont prépondérants et qui conditionnent le choix d'un appareil de chauffage ...
    Le foyer fonte, est notre seul et unique moyen de chauffage pour cette maison, mais il est vrai que nous avons un "climat du sud" (Ardèche 850 m d'altitude)
    inutile de dire, qu'au plus froid de l'hiver, les occupants vont se coucher dans un lit préalablement réchauffé par quelques bouillottes ...
    J'ai aussi l'exemple de cette famille, très fière de l'installation de leur nouveau poêle miracle à accumulation de quelques centaines de kg,
    dans l'une de ces maisons de pierres très mal isolée, ils ont vainement tenté de se chauffer pendant tout un hiver. Etait-il mal dimensionné, avait-il un défaut de fonctionnement ? nous ne l'avons jamais su, toujours est il que la saison suivante un fourneau d'occasion a pris sa place et depuis tout va bien !
    Il y a, aujourd'hui, un très large choix de poêles, il faut faire le bon, ne pas se laisser "éblouir" seulement par des arguments marketing ou esthétiques, mais il ne faut pas dire que les inserts ne chauffent pas ...
    Tout comme toi, je suis un habitué du chauffage au bois ...

    Bonne journée
    Leur ancien poêle etait probablement bien dimmentionné pour chauffer rapidement. (surdimensionné au sens pollution des écolologistes)
    Ils chauffaient la maison dès les premières flammes. En le faisant ronfler, ils avaient chaud au bout de quelques minutes.
    Avec leur poêle de plusieurs centaines de Kg, il n’arrivaient pas à chauffer avant plusieurs heures, c’etait donc ce la m - - de.
    C’est du bon sens paysan imparable et incontournable qui ne s‘acquier que sur le terrain.
    Ce sont des gens qui savent que 2 + 2 = 4. Un polytechnicien aura besoin de le verifier sur un puissant ordinateur.
    Après des calculs de plusieurs jours, il obtiendra ce resultat: 2 + 2 est sensiblement egal à 4 ! !
    Cette histoire vecue montre qu’avec l’appuit des écologistes à tous crins un marchand a bien fait son travail.

    Il y a 4 ans j’ai fais faire des devis pour me chauffer avec des PAC air-air, ils s’élevaient aux environs de 15000 €.
    J’ai choisi en fonction de mes besoins et des limites d’utilisations par grand froid.
    J’en ai eu pour 1660 € y compris les 50% de crédit d’impôts.

  21. #17
    jego

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonsoir à tous.

    Cornychon.
    Je ne me suis pas montré très clair ... Le "nouveau poêle" a remplacé un très vieux fourneau en fonte émaillée, il était très abimé, les plaques et "ronds" étaient déformés, le départ (en fonte) des fumées était percé (une ou deux briques y avaient été installées pour boucher les trous) la réserve d'eau chaude transformée en passoire depuis 30 ans, les grilles de décendrage n'avaient de grilles que le nom ... Ce fourneau avait plus de 50 ans de service et fonctionnait 9 à 10 mois sur 12, il avait vécu.
    Celui qui a succédé au poêle, est un modèle à carcasse en tôle émaillée (d'occasion, mais bien plus moderne) qui ne durera certainement pas 50ans, mais il fait bien son boulot, il chauffe très bien !!!
    Bonne soirée

  22. #18
    clar59

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    (...) Je pense qu'il sera en effet difficile de trouver un poele en fonte de cette puissance (moyenne) qui accepte des bûches plus grande que 40 cm.
    C'est un petit peu mon problème. Ayant 3 à 4 stères de bois dur de qualité dont la moitié ayant 2 à 3 ans de séchage, en bûches de 40 (quand pas 45), je ne me vois pas tout recouper afin que ça rentre dans un poêle ne prenant que du 30.

    Après avoir parcouru des dizaines de sites de fabricants dans tous les sens et avec mes critères de sélection (poêle tout fonte, simple et sans gadget, costaud, dans les 150 à 200 kg), je ne vois aucun modèle de 8 kW ou moins acceptant des bûches de 40, voire un poil plus.

    À l'heure qu'il est , j'ai un net penchant pour Nestor Martin (gamme Surdiac, modèles Stanford, Harmony, Bastogne, Oxford, Bayard...) qui semble être du "bon milieu de gamme" (fonte que qualité, construction robuste, prix raisonnables). Ma crainte est de prendre un modèle surdimensionné... et en même temps, psychologiquement, un poêle d'une certaine "corpulence" a quelque chose de rassurant.

    J'ai vu les modèles Stanford 9 et 12 en magasin : le premier a l'air riquiqui - et ne prendrait pas le quart de mon stock de bûches en l'état - quand le second, sans être énorme, semble parfait. Dilemme...

  23. Publicité
  24. #19
    jego

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonjour à tous.

    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    Nous sommes d'accord. J'ai été peut-être un peu hativement réducteur en comparant insert et poele a bois. J'accorde simplement un avantage au poele par rapport à l'insert pour les raisons évoquées mais ne dénigre pas le produit. Le collègue avec lequel je fais mes coupes de bois occupe une maison fort semblable à la mienne (ancienne ferme en pierre) et a installé un insert BODART ET GONNAY 12kw. Il semble se plaindre de l'obligation d'activer la ventilation pour avoir chaud avec les désagréments du bruit de la soufflerie . Je pense que la circulation d'air se faisant autour du poele à bois classique est plus propice a chauffer l'environnement, mais je peux me tromper.
    Hélas, les inserts "turbo-ventilés" qui sont carénés incorporent de petites turbines très efficaces mais rapidement insupportables. Il existe des inserts "basiques" (sans ventilation) qui, correctement installés, fonctionnent très bien. Bien souvent le mauvais fonctionnement d'un insert est du à son installation mal réalisée, les circulations d'air de sections réduites au mini pour "ne pas gâcher l'esthétique"
    Pour le re'ste, entièrement d'accord, ne pas se laisser impressionner par les produits miracles.
    D'autre part il est exact qu'un cas n'est pas l'autre. Par exemple, nos maisons , bien que similaires en volume sont exposées differamment et surtout , bien qu'en pierres toutes les deux très différentes quant aux matériaux. Sa maison est en pierre calcaire, la mienne en pierre "d'avoine", c'est à dire une pierre spécifique à ma région (carrières à proximité). La pierre d'avoine est une pierre jaune, friable, de densité nettement moindre que la pierre calcaire. Sa structure alvéolée en fait une pierre nettement plus isolante que la pierre calcaire. La différence est vraiment significative et nous sommes tous deux d'accords sur le sujet.
    Le faible pouvoir isolant de la pierre est réel, dans l'absolu, mais dépend également du type de roche d'où elle est extraite.
    Des ingénieurs de la région se sont penchés sur le sujet et ce type de pierre "revient à la mode" dans le pays. La difficulté reste la mise en oeuvre car il est entendu que cela reviendrait à une fortune de construire une nouvelle maison similaire à la mienne avec des murs de 70 cm d'épaisseur.
    tout ca pour confirmer, par un exemple, que je te rejoins dans le fait qu'il ne faut pas faire de conclusions hâtives. Bien à toi.
    En plus de la conductivité de la pierre, il y a celle du liant utilisé pour le l'assemblage des pierres, un très vieux mur bâti à la terre est plus épais mais moins conducteur qu'un plus récent réalisé avec les mêmes pierres liées au ciment ...

    Bonne journée

  25. #20
    djangoe

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par clar59 Voir le message
    Après avoir parcouru des dizaines de sites de fabricants dans tous les sens et avec mes critères de sélection (poêle tout fonte, simple et sans gadget, costaud, dans les 150 à 200 kg), je ne vois aucun modèle de 8 kW ou moins acceptant des bûches de 40, voire un poil plus.

    À l'heure qu'il est , j'ai un net penchant pour Nestor Martin (gamme Surdiac, modèles Stanford, Harmony, Bastogne, Oxford, Bayard...) qui semble être du "bon milieu de gamme" (fonte que qualité, construction robuste, prix raisonnables). Ma crainte est de prendre un modèle surdimensionné... et en même temps, psychologiquement, un poêle d'une certaine "corpulence" a quelque chose de rassurant.

    J'ai vu les modèles Stanford 9 et 12 en magasin : le premier a l'air riquiqui - et ne prendrait pas le quart de mon stock de bûches en l'état - quand le second, sans être énorme, semble parfait. Dilemme...
    j'ai un stanford 140 (200 kg) qui accepte des buches de 50 cm. Prix 1250 euro. Quatrième année de fonctionnement. j'en suis enchanté.
    Avons nous les même références de modèles ? je ne retrouve pas les tiens dans le lien ci-dessous
    http://www.nestormartin.be/FR/produc...s/STANFORD_140

  26. #21
    clar59

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonjour Djangoe,

    Après recherches, je me suis aperçu que la gamme Surdiac était assez disséminée. Si le Stanford 140 (et 80) figure(nt) en effet sur le site "officiel" (général, vitrine) de Nestor Martin, on trouve d'autres modèles çà et là en PDF, par exemple les Stanford 9 et 12 (PDF) :

    http://www.surdiac.be/files/modules/...ford-FR-17.pdf

    ou encore les modèles Harmony III.FR, Bayard III.FR, Oxford 12.FR, Bastogne 8.FR (PDF) :

    http://www.nestormartin.be/pdf_surdi...elgique_fr.pdf

    et enfin les modèles Harmony I et III, Bayard I et III, Bastogne 10 (PDF) :

    http://www.nestormartin.be/pdf_surdi...009_france.pdf

    Tous ont un air de famille, seuls varie la puissance et quelques autres détails tels que option taque de cuisson (qui m'intéresserait). Si les plus gros acceptent sans broncher des bûches de 40 à 50 cm, le plus petit (Bastogne 8.FR) se limite à 30.

    Si je me réfère aux dimensions des poêles, notamment la largeur, ceux acceptant des bûches de 50 cm mesurant entre 730 et 740 mm de large et les plus petits entre 500 et 600 mm, le modèle Bastogne 10 (677 mm) passe. Puissance, 10 kW (trop pour moi ?), et pas d'option taque de cuisson apparemment (dessus bombé). Idem pour Oxford 12.FR

  27. #22
    djangoe

    Re : Insert ou poele pour appoint

    samut clar59, je pense que la confusion vient du fait que surdiac a été racheté par nestor martin. Surdiac était une marque belge a part entière. Sinon, je pense que le standford 80 serait pas mal dans ton cas. De plus il accepte des bûches de 40. Je ne te conseille pas de descendre en dessous, tu payeras bcp plus cher. A moins de recouper des bûches en deux, comme disais je ne sais plus qui. Mais alors... bon courage !

  28. #23
    clar59

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    samut clar59, je pense que la confusion vient du fait que surdiac a été racheté par nestor martin. Surdiac était une marque belge a part entière.
    Tout s'explique ! Je me demandais pourquoi ce "Surdiac" semblait comme à part dans la gamme de la marque, maintenant je comprends.

    Sinon, je pense que le standford 80 serait pas mal dans ton cas. De plus il accepte des bûches de 40.
    J'ai vu le 9 (= 90) en magasin et vraiment, il m'a semblé petit Je veux bien admettre qu'on y rentre une bûche de 40... mais pas 41 (je préfère 40 "à l'aise", avec encore de la place sur les côtés pour l'air). Sur le site de NM, il y a une coquille : dans les fiches produits, les dimensions du 80 sont en fait celles du 140. Et si le 80 est encore en-dessous du 9 (= 90), ça va aussi être petit.

    Je ne te conseille pas de descendre en dessous (...)
    Aucun risque.

    Merci en tout cas pour tes conseils et ton retour d'expérience, je crois qu'ils vont m'être utiles.

  29. #24
    Dusan

    Re : Insert ou poele pour appoint

    Bonsoir à tous et merci de votre aide

    Question: en ce qui concerne la puissance du poele, quid de l intersaison ? Vu qu il faut booster le feu toujours à 600°, n a t on pas trop chaud sur ces mois ? Comment règle t on cela ?

    @Clair31, quelques points et questions:
    - Conso "trop forte": le nb que j'ai donné, c'est la moyenne sur les 3 derniers hivers. Octobre 2010, j'ai refait l'iso du toit ; au vu des mois de novembre et décembre, je pense économiser 20%, ie, revenir à ~15kWh pour l'hivers
    - J'ai vu dans le fil poele HASE que tu avais un Bari (je crois) en appoint d'un plancher chauffant. Je suis allé sur le site Hase, et c vrai, ils sont sympa. Si on "gère" le pb budget et le côté buches de 25, ça parait bien, les retours semblent très bons. Avec un RdC d'environ 50 m2 et 125 m3, et cage d'escalier centrale qui dessert le reste de la maison, quelle serait la bonne puissance pour un chauffage mercredi/samedi et dimanche ?
    - les akaba et merida me plaisent moyen ; le Tula pas mal ; et Bari / Lima assez top. Mais ne sont ils pas trop puissants (en nominal, annoncés 6 kW)

    merci encore

  30. Publicité

Discussions similaires

  1. Distribution d'air chaud avec foyer ferme ou insert ou poële à granulés ou poële à bois??
    Par Zebulon38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/12/2011, 17h57
  2. Foyer fermé, insert, cuisinière, poële, poële de masse : un peu d'aide à la décision
    Par Yoghourt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/08/2011, 07h46
  3. Label BBC et poêle bouilleur en appoint ecs
    Par b_grottier dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/01/2011, 16h24
  4. Installation avec poele bouilleur : plancher chauffant et appoint CESI
    Par conscience dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/05/2009, 21h07
  5. necessité 2ème poele en appoint ?
    Par LOLO9039 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/01/2009, 19h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...