Répondre à la discussion
Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 237

Isolation des rampants et confort d'été



  1. #1
    zeds

    Question Isolation des rampants et confort d'été


    ------

    Bonjour

    Nous sommes en pleine réflexion de notre isolation de rampants/combles perdus afin d'avoir un confort d'été correct combiné à une isolation thermique importante (R 8 à 10 sous rampants, R de 10 sur plafond grenier).

    Pour le confort d'été, nous avons eu 3 écoles:
    - un thermicien: 40 cm de laine de verre sous rampant et tout roule
    - une vendeuse bien informée d'un magasin de distribution: mettre une barrière radiante de sous-toiture HPV type Sup'Air Reflex ADH
    - un autre thermicien a quasiment rit de la 1ere solution, a démonté la seconde en disant qu'il doutait de la tenue au temps de la barrière reflex (dépot de saleté sur la membrane annulant son effet au cours du temps) et a finalement recommandé la pose de panneaux de fibre de bois type pavatex sous les tuiles

    Etant un peu perdu au final, je suis preneur de vos avis

    Merci d'avance

    zeds

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Bon,pour aider un peu à avancer, côté coûts cela semble être:
    - pour le pavatex isoroof 22mm, R de 0,4, environ 8,5 euro du m2. Par contre je ne sais pas si cela suffit seul, juste pour le confort d'été, avec une isolation "classique" laine de verre derrière. Pour notre toiture, dfe 188m2, cela donne 1 598 euros.
    - pour le reflex, j'ai HPV Sup'Air Reflex ADH + rouleau de 1,5x50m: 229.50 euros. , soit grosso modo 3 rouleaux pour 700 euros.

    voila
    ++

  4. #3
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Salut,

    Alors, grosso modo, voilà les stratégie pour l'été:

    - façon maison ancienne en pierre: gros déphasage de l'isolant, grosse inertie dans la partie habitable, ventilation nocturne efficace. L'idée c'est de stocker la fraîcheur nocturne avec la ventilation et l'inertie et d'utiliser le déphasage pour que la chaleur du milieu de journée arrive 12h plus tard pour une partie, et fasse demi tour pour une autre partie. Celle qui arrive devant être balayée par la ventilation nocturne.

    - façon tente de camping: un minimum d'inertie et de déphasage toujours de la ventilation nocturne. Il fera chaud dans la journée dans les combles, mais ça baissera vite quand ça baisse dehors grâce à la ventilation et à l'inertie faible.

    Dans les deux cas, un max d'isolation, pour réduire la quantité de chaleur qui passe. Et, on y pense moins, une grosse lame d'air bien ventilée entre les tuiles/ardoises et l'isolant. ça permet qu'il fasse 40°C au lieu de 60°C sous la couverture, ce qui réduit les apport de moitié en fait.

    La façon maison ancienne est plus efficace en générale sous nos latitudes, sauf que:
    - en cas de canicule il faut vraiment bcp d'inertie sinon le système fait qu'il fera un peu plus chaud les nuits de canicule qu'avec la façon tente (à cause de l’apport de chaleur déphasé qui sera plus important dans ce cas et mal compensé par la ventilation nocturne pas assez fraîche)
    - plus de déphasage = isolant souvent + cher et + lourd
    - plus d'inertie = + de poids, = donc plus de coût de structure ou, en rénovation, parfois, incompatibilité avec la structure existante.

    Néanmoins, la méthode tente de camping ne s'applique pas à une maison d'occupation annuelle. ça ne marche que pour une maison d'été. En effet dès qu'on met ne serait-ce que 15 cm de polystyrène on a déjà un déphasage bâtard.

    Sur cette base:

    - 40 cm de laine de verre: grosse isolation mais déphasage bâtard de 6h. L'onde de chaleur reçu entre 14h et 18h arrivera à l'intérieur entre 20h et minuit. Mieux vaut être couche tard!!! C'est les heures ou selon son âge on voudrait dormir mais il fait encore un peu chaud...
    - ajouter 22 mm de fibre de bois ajoute 1h30 de déphasage, tu reprends le calcul précédent et tu vois que c'est toujours des heures chaudes qui impactent les heures de soirée/début de nuit où il fait encore assez chaud dehors!

    Je pose que c'est de la laine de verre classique en rouleau à environ 30kg/m², si c'est de la laine panneau dense à 90kg/m², ça change tout, on arrive à 13h de déphasage et plus avec la fibre de bois, là ça devient un déphasage suffisant. Cela dit, c'est pas ce qu'on utilise couramment en 40cm d'épaisseur et le prix devient comparable à celui des isolants "végétaux" type ouate de cellulose ou fibre de bois qui peuvent, pour moins lourds et plus écologique, fournir le même déphasage et la même isolation.

    Pour le HPV Sup'Air, je ne connais pas le produit mais pense que c'est une alternative coûteuse à un HPV normal et une lame d'air plus épaisse et mieux ventillée au dessus.

    Donc je préconiserais de remplacer ta laine de verre par de la ouate de cellulose ou de la de la fibre de bois à environ 55kg/m² et c'est bon.

    Si t'as le budget pour l'isoroof en plus, tant mieux.

    Vincent

  5. #4
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    +1 avec Vince 44

    en alternative pour diminuer un peu les coûts des autres solutions ouate ou laine de bois = laine de roche en panneaux semi-denses

    La HPV réfléchissante peut être un plus , mais les poussières accumulées au fil des ans sur la face réfléchissante côté tuiles ou ardoises peuvent effectivement diminuer presque de moitié ses performances .

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    dodo67

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Bonjour,

    alors pour moi, pas de réponse scientifique mais juste un retour d´expérience :
    Isolation de notre vieille ferme en pierre :
    en sarking 6 cm de steico - fibre de bois grande densité ( idem que pavatex, je crois)
    puis 35 cm de ouate de cellullose en combles perdues
    rampants: 2 couches croisées de fibre de bois 55 kg densité + les 6 cm de steico
    les murs sont isolés en ITI 14 cm de fibre de bois.

    l´été dernier, il faisait plus frais à l´etage qu´au RDC ext. 35° int. 22° / RDC 24/25°
    et ventilation nocturne avec toutes fenêtres ouvertes, mais je rajoute que sommes à 550m d´altitude et donc
    ca rafraichit bien la nuit

  8. #6
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    merci pour ces réponses

    une question rapide:
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    +1 avec Vince 44
    en alternative pour diminuer un peu les coûts des autres solutions ouate ou laine de bois = laine de roche en panneaux semi-denses
    hum, par laine de roche en panneaux semi denses, un truc comme du delta rock (http://guide-solutions.rockwool.fr/p...deltarock.aspx) correspond ou..?

    je reviens sur le sujet ce soir

  9. Publicité
  10. #7
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Salut,

    Citation Envoyé par zeds Voir le message
    merci pour ces réponses
    par laine de roche en panneaux semi denses, un truc comme du delta rock (http://guide-solutions.rockwool.fr/p...deltarock.aspx) correspond ou..?
    ça correspond à ce que mentionne Herakles dans la désignation mais selon moi, ça ne passe pas seul: je trouve à peine 10 heures de déphasage. Pour moi il faudrait ajouter un panneau de fibre de bois genre isoroof un peu épais au dessus (4 cm à 150kg/m3).

    j'ai un doute sur la praticité de la mise en oeuvre de ce genre de panneaux...

    Par ailleurs, pour le coût, c'est à voir. La fibre de bois haute densité est chère, la laine de roche/verre moyenne densité pas si économique. Au final, l'ensemble pourrait coûter plus cher que 40 ou même 36 cm de laine de bois moyenne densité qui procurera un déphasage meilleur!

    Vincent

  11. #8
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Je pensais surtout à cela : http://guide-solutions.rockwool.fr/p...rockplus-.aspx

    combiner les panneaux triangulaires pour pose entre chevrons et les panneaux nus sous chevrons , ensuite contre-lattage pour fixer un pare-vapeur bien jointif avant la pose d'un lambris ou de panneaux de sous-face de rampant apparent .

    cela ne dispense pas de détuiler pour poser un pare-pluie H.P.V. obligatoire sous les liteaux supportant les tuiles ou ardoises pour assurer la pérennité de la charpente et préserver l'isolant .

    la plupart des gens à qui j'ai conseillé la fibre de bois et le pavatex se sont ravisés pour prendre finalement des panenaux de laine de verre rigide semi-dense moitié moins chers et ils ne se sont pas plaints de surchauffes , n'ayant pas trop de baies vitrées plein sud ou sud-ouest , mais ayant des refends lourds intérieurs montant jusqu'au toit..

  12. #9
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    ,
    ça correspond à ce que mentionne Herakles dans la désignation mais selon moi, ça ne passe pas seul: je trouve à peine 10 heures de déphasage. Pour moi il faudrait ajouter un panneau de fibre de bois genre isoroof un peu épais au dessus (4 cm à 150kg/m3).
    côté mise en oeuvre, ça fonctionne comment au juste:
    - l'isoroof a t il besoin d'espace avec les tuiles ? Avec l'isolation dessous?
    - si présence d'espace entre l'isoroof et l'isolation entre chevrons, puis je compter l'isoroof dans le R final?


    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    j'ai un doute sur la praticité de la mise en oeuvre de ce genre de panneaux...
    le panneau en triangle est vraiment simple à mettre en oeuvre et avec peu de perte m'a t on dit. A tel point qu'un copain qui fait "tout laine de verre" l'a tout de même retenu pour poser entre les chevrons.
    Par ailleurs, pour le coût, c'est à voir. La fibre de bois haute densité est chère, la laine de roche/verre moyenne densité pas si économique. Au final, l'ensemble pourrait coûter plus cher que 40 ou même 36 cm de laine de bois moyenne densité qui procurera un déphasage meilleur!

  13. #10
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Je pensais surtout à cela : http://guide-solutions.rockwool.fr/p...rockplus-.aspx

    combiner les panneaux triangulaires pour pose entre chevrons et les panneaux nus sous chevrons , ensuite contre-lattage pour fixer un pare-vapeur bien jointif avant la pose d'un lambris ou de panneaux de sous-face de rampant apparent .
    en fait mon idée était plutot de partir sur delta rock entre chevrons et laine de verre entre suspente.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    cela ne dispense pas de détuiler pour poser un pare-pluie H.P.V. obligatoire sous les liteaux supportant les tuiles ou ardoises pour assurer la pérennité de la charpente et préserver l'isolant .
    là on parle de neuf, pas besoin de détuiler et on pensait bien mettre un pare pluie.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    la plupart des gens à qui j'ai conseillé la fibre de bois et le pavatex se sont ravisés pour prendre finalement des panenaux de laine de verre rigide semi-dense moitié moins chers et ils ne se sont pas plaints de surchauffes , n'ayant pas trop de baies vitrées plein sud ou sud-ouest , mais ayant des refends lourds intérieurs montant jusqu'au toit..
    là tu évoques à nouveau de la laine de verre et non de la laine de roche... Cela veut il dire que c'est pareil pour toi?

    Peux tu préciser ce que tu entends par "refends lourds intérieurs"? Dans mon cas on parle d'une maison terre cuite + ITE avec charpente traditionnelle.

    A propos, de combien augmenteriez vous l'espace entre les tuiles et les chevrons afin d'avoir une bonne évacuation de la chaleur en été? => je ne suis pas expert pour un sous mais je vois le charpentier vendredi, donc autant avoir les billes

    encore merci bcp à vous tous

  14. #11
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Salut,

    L'isoroof vient à la place ou juste sous le pare pluie, donc collé à l'isolant, ensuite dessus, on pose les contre latte (qui "suivent" chaque chevron) pour créer la lame d'air et ensuite liteaux de fixation des tuiles.

    Oui, ça compte dans le R en pratique, au niveau crédit d'impots et cie, c'est probablement plus simple si c'est la même entreprise qui facture toute l'isolation, ça évitera tout problème d'interprétation par le centre des impots!

    Au niveau de l'épaisseur de la lame d'air, j'ai lu 10 cm dans le cas d'une pente de 20% (le tirage étant fonction de la pente, plus c'est pentu, plus la lame peut être fine). Par contre, au delà de son épaisseur, il faut voir son ouverture haute et basse. Si t'as 10 cm très fermé, c'est pas très utile... A voir avec Herakles ou autre personne de l'art pour les consignes pratiques, là je cale.

    Au niveau choix de l'isolant, ce que propose Herakles est encore probablement limite pour les 12h mini de déphasage. Je compte environ 11,5h pour 40cm à 68kg/m3 de moyenne (50 triangles, 70 rockplus nu). Au niveau prix, faut voir ce qu'on te propose. En 100% laine de bois 50kg/m3, donc 17h de déphasage, c'est maxi 45€/m² TTC (prix trouvé sans remise de quantité applicable ici). De la ouate de cellulose en 50kg/m² serait moins chère... Cela dit, il est vrai que ça sera mieux que ce que bcp de gens connaissent!

    Par contre dans le cadre de la jonction avec une ITE, je sais pas trop comment on fait sans avoir un peu d'isolation par dessus les chevrons. Logiquement, les chevrons sont dans la maçonnerie, donc pour éviter le pont thermique haut, il faudrait les "couvrir" façon sarking avec un isolant qui viendrait rejoindre celui des murs (même si l'isolant ne fait que 2 cm, ça change pas mal le résultat). En tout cas, je ne vois pas d'alternative (sauf à maçonner le haut des murs avec un béton de chanvre par exemple.

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 28/02/2012 à 14h10.

  15. #12
    cpasmoi

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Au niveau choix de l'isolant, ce que propose Herakles est encore probablement limite pour les 12h mini de déphasage. Je compte environ 11,5h pour 40cm à 68kg/m3 de moyenne (50 triangles, 70 rockplus nu). Au niveau prix, faut voir ce qu'on te propose. En 100% laine de bois 50kg/m3, donc 17h de déphasage, c'est maxi 45€/m² TTC (prix trouvé sans remise de quantité applicable ici). De la ouate de cellulose en 50kg/m² serait moins chère... Cela dit, il est vrai que ça sera mieux que ce que bcp de gens connaissent!
    C'est pour 40cm d'épaisseur ?
    Si oui, je suis très surpris du prix
    J'arrive à plus de 50€/m² en 2 couches de 20 cm avec de la fibre de bois "générique" (c'est comme ça que l'appel le revendeur) en 50kg/m3.

  16. Publicité
  17. #13
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Hum, faut que je voie l'impact de l'épaisseur sur les chambres des combles aménagées. En effet, avec de la laine de verre/roche, on arrivait à un R de 8 avec, de mémoire, 26/28cm d'épaisseur. Là les 40cm font quand même plus... D'ailleurs on arrive à quel R là?

    Pour l'isoroof, je vais en causer avec le charpentier, merci bcp A propos, un thermicien m'a vaguement parlé de point de rosée, mais tant que le plus perméable est dehors tout est bon ?

  18. #14
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Un bonjour du Gascon,

    Je ne me suis pas vraiment intéressé au progrès fait dans les isolants mais pourriez-vous me dire actuellement pour une épaisseur ne dépassant pas les 250mm en rampant l'isolant qui aurait le meilleur R avec un bon déphasage ?

    Merci

    Adiu

  19. #15
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par cpasmoi Voir le message
    C'est pour 40cm d'épaisseur ?
    Si oui, je suis très surpris du prix
    J'arrive à plus de 50€/m² en 2 couches de 20 cm avec de la fibre de bois "générique" (c'est comme ça que l'appel le revendeur) en 50kg/m3.
    Effectivement, c'est 55€/m² là où j'ai regardé! Désolé pour la fausse joie

  20. #16
    cpasmoi

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Effectivement, c'est 55€/m² là où j'ai regardé! Désolé pour la fausse joie
    OK, nous avons donc les mêmes prix en Loire Atlantique (si je me fies à ton pseudo) que dans le Rhône

  21. #17
    yoyo1

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par zeds Voir le message
    en fait mon idée était plutot de partir sur delta rock entre chevrons et laine de verre entre suspente.



    là on parle de neuf, pas besoin de détuiler et on pensait bien mettre un pare pluie.

    vu que je suis aussi en pleine réflexion sur l'isolation de mes rampants, j'aimerais bien savoir comment tu fais pour mettre un pare pluie sans détuiler

  22. #18
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Salut,

    Là c'est dans le 81 en fait, comme ne l'indique pas mon pseudo

    Par contre, précision, c'est sans remise sur quantité.

    A+

    Vincent

  23. Publicité
  24. #19
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    vu que je suis aussi en pleine réflexion sur l'isolation de mes rampants, j'aimerais bien savoir comment tu fais pour mettre un pare pluie sans détuiler
    Si j'ai bien lu, c'est une construction neuve, donc il suffit de faire les choses dans l'ordre

  25. #20
    estivela

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Retour d'expérience en combles habités: tuile terre cuite- liteau - contre-liteau- chevron 8cm (lame d'air ventilée) - Agepan 22mm - Laine de roche Rockplus nu 26 cm entre chevrons - couche croisée 4 cms - pare vapeur - liteau -bardage extérieur Douglas en 27 mm à l'intérieur. Closoir ventilé en faîtage (extraction de l'air) entrée d'air sous tuile protégée par grillage en bandeau. 4 été plus tard dont certains caniculaires confort formidable( 25° intérieur pour 38°C à l'ombre. Il fait moins chaud en combles qu'au rez de chaussée! Ventilation nocturne très efficace (nuits fraîches) et protection solaires adaptées. Apports d'air neuf par puits canadien avec entrée d'air à 22°C maxi.

  26. #21
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par Le Gascon du bord'Haux Voir le message
    Un bonjour du Gascon,

    Je ne me suis pas vraiment intéressé au progrès fait dans les isolants mais pourriez-vous me dire actuellement pour une épaisseur ne dépassant pas les 250mm en rampant l'isolant qui aurait le meilleur R avec un bon déphasage ?

    Merci

    Adiu
    en gros à ma connaissance tu n'as pas d'isolant parfait de ce côté là. Soit c'est gros déphasage soit petit lambda (plus c'est petit mieux c'est). Du coup tout est question de compromis. Pour ton épaisseur j'aurai tendance à dire laine de roche => les liens plus haut indiquent les lambda (pour le déphasage je ne sais pas bien comment on le déduit, mais en gros c'est fonction de la masse volumique)

  27. #22
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par estivela Voir le message
    Retour d'expérience en combles habités: tuile terre cuite- liteau - contre-liteau- chevron 8cm (lame d'air ventilée) - Agepan 22mm - Laine de roche Rockplus nu 26 cm entre chevrons - couche croisée 4 cms - pare vapeur - liteau -bardage extérieur Douglas en 27 mm à l'intérieur. Closoir ventilé en faîtage (extraction de l'air) entrée d'air sous tuile protégée par grillage en bandeau. 4 été plus tard dont certains caniculaires confort formidable( 25° intérieur pour 38°C à l'ombre. Il fait moins chaud en combles qu'au rez de chaussée! Ventilation nocturne très efficace (nuits fraîches) et protection solaires adaptées. Apports d'air neuf par puits canadien avec entrée d'air à 22°C maxi.
    merci
    aurais tu également des indications de prix? Surtout pour l'agepan 22 :$ Par contre je ne comprends pas tout: tu mets chevron de 8cm puis laine de roche entre chevrons de 26cm..??

  28. #23
    estivela

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Attention aux prix! Construction en 2007. Agepan posé par le charpentier 23€HT/m². Plus d'infos sur les prix sur mon blog. Ma charpente est en chevrons autoporteurs (pas de panne intermédiaire), ce qui facilite beaucoup l'isolation. Le chevron de 8 cm est posé sur l'Agepan qui réalise l'étanchéité à l'eau de la charpente. Sous l'Agepan on trouve le chevron autoporteur en 6x26.

  29. #24
    vinsurvain

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    ...
    Dans les deux cas, un max d'isolation, pour réduire la quantité de chaleur qui passe. Et, on y pense moins, une grosse lame d'air bien ventilée entre les tuiles/ardoises et l'isolant. ça permet qu'il fasse 40°C au lieu de 60°C sous la couverture, ce qui réduit les apport de moitié en fait...
    Tout à fait ! Mettre minimum 4 cm de contre-lattage pour une bonne cheminée thermique.
    Sans oublier d'augmenter le nombre de tuiles chatières. J'en ai prévu le double que ce qui était prévu normalement.

    Je crois bien que c'est de loin la 1ère et la meilleure solution pour se protéger de la chaleur à moindre coût. Si l'on peut baisser de 20 à 30 °c la température sous les tuiles arrivant sur l'isolant, alors la durée de déphasage de celui-ci prend moins d'importance ! Je veux dire que c'est moins cher d'augmenter la hauteur du contre-lattage que d'augmenter l'épaisseur de n'importe quel isolant.

  30. Publicité
  31. #25
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    pourquoi n'est ce pas plus généralisé d'augmenter la hauteur des contre lattages du coup ? Risque de prise au vent accru??

  32. #26
    vinsurvain

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    On peut se poser la question... un peu comme : pourquoi bâtit-on en iti en France depuis 60 ans ?
    Le poids des habitudes sans doute parce qu'à part des régions vraiment très ventées (et encore, pas sur), je ne pense pas qu'il y ait un souci majeur !

  33. #27
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par zeds Voir le message
    en gros à ma connaissance tu n'as pas d'isolant parfait de ce côté là. Soit c'est gros déphasage soit petit lambda (plus c'est petit mieux c'est). Du coup tout est question de compromis. Pour ton épaisseur j'aurai tendance à dire laine de roche => les liens plus haut indiquent les lambda (pour le déphasage je ne sais pas bien comment on le déduit, mais en gros c'est fonction de la masse volumique)
    ça n'est pas exactement cela.

    Le déphasage est aussi fonction de la chaleur spécifique du matériaux. C'est ce qui confère un meilleur déphasage aux isolants végétaux, notamment la fibre de bois, à densité et lambda constant.

    Ensuite, non, masse volumique et pouvoir isolant ne sont pas inversement proportionnels. Certes, si on prends le catalogue brico dépot avec polystyrène, laine de verre et laine de bois, ça se vérifie, mais ça ne marche pas en général. Tu verras par exemple que le lambda de la fibre de bois qu'elle soit à 150 ou 50kg/m3 ne change pas ou peu. Dans les produits delta rock mis en liens par herakles, le plus dense est un peu plus isolant que l'autre....

    Il faut comprendre que le déphasage a aussi une fonction de réduction des déperditions l'hiver. Par exemple, en ce moment, le froid de 3 heures du matin induit un fort potentiel de déperditions. Oui mais avec 12h de déphasage, on l'onde traverserait à 15h. Si il fait beau et qu'on a mis le chauffage en économie, il se peut qu'il fasse aussi chaud à l'extérieur de l'isolant qu'à l'intérieur. Ainsi le flux se bloque, et l'isolant conserve de la chaleur en face extérieur. Cette chaleur retardera l'heure de rédémmarage des déperditions le soir.... Si le différentiel s'inverse: il fait plus chaud dehors que dedans, là, la chaleur fait demi tour et va réchauffer le coeur de l'isolant, retardant encore plus longtemps le retour de déperditions. C'est ainsi que le déphasage ne sert pas que l'été.

    Pour un bon déphasage et un R optimal dans 250 mm, la réponse théorique c'est: de la fibre de bois haute densité jusqu'à atteindre presque le bon déphasage puis, l'isolant avec le meilleur lambda dans le reste de l'épaisseur. Un aérogel serait en théorie le meilleur mais assez peu commun

    Par exemple: fibre de bois 150kg/m3 12cm + Polyuréthane 13 cm ça fait R=6,7 et déphasage = 12h.

    Ce qui un attelage assez bizarre et coûteux mais avoir un bon déphasage dans 25 cm en maximisant le R, c'est un défit assez paradoxal aussi...

    A+

    Vincent

  34. #28
    Vince44

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Citation Envoyé par zeds Voir le message
    pourquoi n'est ce pas plus généralisé d'augmenter la hauteur des contre lattages du coup ? Risque de prise au vent accru??
    A mon avis il y a pleins de bonne raisons.

    Traditionnellement, on ne crochetait pas les tuiles mais on habitait peu les combles qui étaient souvent ventilé l'été.

    Avant qu'on construise en agglo de 20 et polystyrène intérieur, les murs participaient au confort estival grâce à l'inertie. Effet maison ancienne.
    On avait aussi moins de matériel émetteur de chaleur, moins de surface vitrés, des vrais volets.

    Celui qui a passé la journée aux champs ne ressent pas la même chose dans une maison à 27°C que celui qui n'a fait que voiture et bureau climatisée de sa journée.

    La climatisation semblait la réponse au problème, on attendait juste qu'elle se démocratise...

    Les étés étaient globalement moins chaud, et avec moins de canicules, avant 1990.

    Tout le reste n'est qu'inertie...

    Vincent

  35. #29
    SK69202

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Bonjour.

    Celui qui a passé la journée aux champs ne ressent pas la même chose dans une maison à 27°C que celui qui n'a fait que voiture et bureau climatisée de sa journée.
    C'était l'inverse, on était au champs aux heures les plus fraîches (matin et soir) et à la sieste dans la maison fraiche aux heures les plus chaudes. Les volets à persienne fournissaient la ventilation nocturne.
    La contrainte était la lumière du jour, pas l'heure sociale.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  36. #30
    zeds

    Re : Isolation des rampants et confort d'été

    Encore merci pour toutes vos réponses.

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Dans les produits delta rock mis en liens par herakles, le plus dense est un peu plus isolant que l'autre....
    hum, on parle que du delta rock là? En effet la masse volumique semble constante, je ne vois pas différents produits en delta rock, cf http://guide-solutions.rockwool.fr/m..._deltarock.pdf
    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Il faut comprendre que le déphasage a aussi une fonction de réduction des déperditions l'hiver. Par exemple, en ce moment, le froid de 3 heures du matin induit un fort potentiel de déperditions. Oui mais avec 12h de déphasage, on l'onde traverserait à 15h. Si il fait beau et qu'on a mis le chauffage en économie, il se peut qu'il fasse aussi chaud à l'extérieur de l'isolant qu'à l'intérieur. Ainsi le flux se bloque, et l'isolant conserve de la chaleur en face extérieur. Cette chaleur retardera l'heure de rédémmarage des déperditions le soir.... Si le différentiel s'inverse: il fait plus chaud dehors que dedans, là, la chaleur fait demi tour et va réchauffer le coeur de l'isolant, retardant encore plus longtemps le retour de déperditions. C'est ainsi que le déphasage ne sert pas que l'été.
    ça fait sens. Par contre je n'ai pas l'impression que ce soit considéré dans les calculs thermiques, suis je dans l'erreur?

    Par ailleurs, comment calcules tu le rapport densité/décalage?
    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Par exemple: fibre de bois 150kg/m3 12cm + Polyuréthane 13 cm ça fait R=6,7 et déphasage = 12h.
    sous chevron il me semble que les panneaux de fibre de bois sont difficiles à poser, du moins c'est ce qu'on m'a dit du pavatex, car les panneaux sont semi rigides et difficiles à rendre bien jointifs des chevrons.

    Pour le polyuréthane, quelle mise en oeuvre as tu en tête? Des panneaux ou de l'insufflation? Au demeurant je suis toujours un peu surpris de voir qu'on préconise si peu ce dernier pour les isolations des rampants et combles... a t il un défaut particulier ou n'est ce qu'une question de prix?

Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Document sur le confort d'été
    Par olive 09 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/09/2011, 20h27
  2. Confort d'été avec isolation trilatte + fibre de bois
    Par nabla5 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/07/2010, 20h24
  3. Définition - Confort d'été
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/03/2010, 00h06
  4. Amélioration confort d'été
    Par Joanet dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 28/04/2009, 16h48
  5. isolation des rampants
    Par david369369 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/12/2008, 17h13
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...