Répondre à la discussion
Page 5 sur 13 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 387

Choix bouilleur



  1. #121
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur


    ------

    Re,

    Merci pour tous ces renseignements ! ça m'éclaire bien et me conforte dans l'idée d'acheter ce matos. Où as-tu installé le boitier ? A proximité du poêle ou plus loin ?

    Je reviens juste sur 2 choses :

    1- Il n'y a qu'une grosse arrivée d'air à l'arrière commandée par le régulateur ? Il n'y a pas d'arrivée d'air manuelle en façade ?

    2- Comment se commande les deux pompes ? J'imagine qu'il y a une quatrième sonde, extérieure, au niveau du système de régulation, qui dit à la pompe des radiateurs en fonction de tes réglages quand elle doit se déclencher et quand elle doit s'arrêter une fois la température atteinte.

    Si tu peux nous montrer une photo de ton poêle, ce serait sympa !

    J'espère ne pas trop pénible avec mes questions...

    A plus et bonne soirée

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Désolé, j'y pense juste maintenant...

    Je ne suis pas du tout un spécialiste des ballons tampons et je vais sans doute poser une question un peu idiote mais comme je dis souvent : "Mieux vaut avoir l'air con 5 minutes que le rester toute sa vie !"
    Les sondes sont-elles déjà à l'intérieur ? Faut-il un ballon spécial pour y fixer les sondes ? ...

    Promis, j'arrête ! ... pour ce soir

  4. #123
    Las_vegas_67

    Re : Choix bouilleur

    Aller juste pour toi Narbouki,
    je met une vidéo tu verra en façade la seule chose qu'il y a c'est le volet de fermeture des fumées, qu'il faut fermer lorsque le feu a bien pris , pour ne pas envoyer par la cheminée toutes les calories mais pour qu'elles restent un peu a l’intérieur dans l’échangeur.

    Les pompes sont commandées par le boitier, c'est une température qui règle le départ et l’arrêt des pompes.
    Lorsque la température dans l'eau de la cuve du poêle dépasse de X°(c'est toi qui règle) la température dans le ballon accumulateur alors les pompes se mettent en route commandées par le boitier
    et même chose pour l’arrêt des pompes.

    Les sondes sont dans le ballon (plongées dans l'eau chaude) il y a un trou au-dessus express pour ça.

    Voici la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=3G5r...pfQid7rfJmzQvQ

    Dernière modification par Las_vegas_67 ; 28/11/2014 à 21h07.

  5. #124
    kikou67

    Re : Choix bouilleur

    Merci pour la vidéo!

    Qlqes conseils, par sur la partie hydro (je n'y connais pas grand chose) mais sur le manière de faire un feu de bois efficace :

    -le bois doit être bien sec (impossible de juger sur la vidéo! )

    -allumer le feu par le haut (voir fil "montre moi ton top-down") : on voit une buche sur le haut qui n'est pas brulée (tu as peut être rechargé. Si c'est le cas, tu attends probablement trop longtemps pour recharger)

    -faire un feu vif, ce qui n'est pas le cas dans la vidéo = fendre peut être un peu plus, laisser la tirette de tirage ouverte (la poignée que tu tires avant de titrer sur la poignée de la porte) tant que le clapet d'air ne commence pas à se fermer(?), peu être mettre une consigne de température d'eau dans le poêle plus élevée.

    Avec un feu plus vif que celui de la video, tu pourrais avoir un meilleur rendement et une vitre plus propre (sauf quand il y a toujours du feu et que le clapet d'air s'est refermé à cause d'une température d'eau dans le poêle trop élevée)

  6. #125
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut à tous !

    Merci pour la vidéo, c'est sympa.

    Alors, si je comprends bien, les sondes sont déjà intégrées dans le ballon et on les relie directement au boitier. Il faut donc un ballon tampon équipé de deux sondes (peut-être que tous les ballons tampons en sont équipés ...?).

    C'est concernant l'allumage des pompes que c'est un peu moins clair pour moi... Je me pose simplement la question s'il y a un thermostat relié à la pompe des radiateurs qui va la déclencher lorsque la température de l'air dans la pièce principale est en dessous de ton réglage de température souhaitée. De même, j'imagine qu'il y a un réglage pour dire à la pompe de ne pas se déclencher lorsque la température de l'eau dans le ballon n'est pas assez importante.

    Je reprends les 4 cas de figure qui pour moi sont essentiels pour ma future installation :

    1- Tu allumes ton poêle et la maison a besoin de chauffage. Une fois que la température dans la cuve du poêle est supérieure de x° (réglage) par rapport au ballon tampon, le circulateur du ballon se met en marche ainsi que le circulateur des radiateurs. Les 2 circulateurs sont donc en route. Les débits des circulateurs étant identiques, l'eau ne passe pas par le ballon. Toute la puissance du poêle est fournie aux radiateurs.

    2- Le poêle est en marche, la maison a besoin de chauffage mais certaines pièces ont atteint leur température de consigne et certains robinets thermostatiques des radiateurs se sont fermés. Les deux circulateurs sont en route mais la vitesse de circulation d'eau dans le circuit du poêle est plus rapide que dans le circuit des radiateurs. Une partie de l'eau chaude est envoyée vers le ballon.

    3- Le poêle est en marche mais la maison n'a plus besoin de chauffage. Seul le circulateur du poêle est en marche. Toute la puissance est envoyée dans le ballon tampon.

    4- Le poêle est arrêté mais la maison a besoin de chauffage. Seul le circulateur des radiateurs est en marche. L'eau chaude stockée dans le ballon est alors envoyée aux radiateurs.

    Pour faire simple, ton installation est-elle capable de gérer ces 4 cas de figure ? Si non, quel(s) cas n'est pas faisable ?

    Comme le disais Mickele91, un schéma de ton installation faciliterait la compréhension et éviterait pas mal de questions

    A plus

  7. #126
    Las_vegas_67

    Re : Choix bouilleur

    Salut a tous

    Kikou 67
    Effectivement j'avais déjà vu sur une vidéo que le feu dans le poêle s'allume par le haut!!
    Mais perso je l'allume par le bas.et plus tard je retourne les buches.Dans la vidéo les buches sont incandescentes (il n'y as presque plus de flammes )
    seule la chaleur est dégagée pour chauffer la cuve du poêle.

    Narbouki
    Pour les sondes: les 3 sondes sont livrées avec la régulation automatique du poêle!
    Aucune sonde le prends les températures des pièces (juste de l'eau de la cuve du poêle et du ballon)

    Je n'ai pas de schéma de l'installation c'est le chauffagiste qui a tout fait:
    mais je peu essayer de t'expliquer comment c'est fait.

    Le poêle alimente le ballon de 500 L par des serpentins a l’intérieur du ballon (pas le chauffage)
    La chaudière gaz alimente le ballon de 500 L par des serpentins + le chauffage .
    Le solaire n’alimente que le ballon de 500L (c'est l'eau qui rempli tout le ballon).

    Pour l'eau chaude: des serpentins sont dans le haut du ballon ou la chaleur est plus importante (ballon par stratification) .

    Pour le chauffage:
    C'est aussi des serpentins dans le ballon qui réchauffe l'eau.

    un boitier électronique (oventrop regtronic EH) gère une vanne 3 voies + moteur basse conso pour le chauffage au sol (avec sonde extérieure et thermostat intérieur)
    et un autre moteur BC pour les radiateurs.

    Mon Poêle ne marche qu'en relève de la chaudière Gaz (qui complète ) si la température dans le ballon descend trop bas (sans le complément gaz )
    l'ECS serai trop basse.

    Le poêle est prévu pour fonctionner avec 2 circuits ECS et chauffage (comme dit plus haut avec les images du ballon et radiateur) tu peu alors régler des priorité au chauffage ou a l'eau chaude sanitaire.(ce n'est pas mon cas)

    C'est pas facile a expliquer !

  8. Publicité
  9. #127
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Re,

    Ok, c'est un plus clair. En fait, pas besoin de thermostat pour l'air; ce sont les robinets thermostatiques qui gèrent l'entrée de l'eau chaude. Quand c'est trop froid, ouverture des vannes des radiateurs, l'eau ne passe pas dans le ballon.Quand la température est atteinte, le robinet thermostatique se ferme et l'eau va dans le ballon !

    Par contre, une fois le poêle éteint, les pompes commandées par le régulateur ne tournent plus... Il faut donc un thermostat d'ambiance qui commande le circulateur d'eau chaude dans les radiateurs. Enfin, je crois...

    Si des spécialistes peuvent apporter leur lumière, ce serait sympa !

    Bon week et à plus !

  10. #128
    semar

    Re : Choix bouilleur

    Bonjour a tous j ai parcouru beaucoup beaucoup de pages ici qui m ont beaucoup instruit et j aimerai revenir au choix du poêle
    Mon installé aura poêle bouilleur ballon tampon avec serpentin pour ecs j ai bbeaucoup cherche et compare les poeles et mon choix va sur les mbs c est une marque serbe a des prix très compétitifs mais peu connus peut être volontaire pour réguler le marche
    Bref on a le mbs thermovulkan avek 20 kW dont 14 sur l eau 6 en rayonnement 85 % de rendement et bi combustible charbon bois et le tout a 1440 euro livre
    J ai contacte un distributeur français ener...... Bo..s et les pièces sont dispose si nécessaire garantie deux ans je pense que ça sera un très bon choix .
    Quelqun pourrait il nous faire partager son expérience avec ce matériel?
    Merci a vous et bonne chauffe

  11. #129
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut à tous !

    Je reviens sur la discussion car j'ai eu l'occasion de voir un poêle aquaflam 17 de mes propres yeux et en fonctionnement !!!

    Je remercie petit_lezard qui m'a gentiment proposé via Futura-sciences de venir voir son installation dans l'Aveyron. Même si la bécane (poêle de 17 kW) et l'installation (pas de ballon tampon) diffèrent de ce que je désire faire, j'ai pu voir à quoi ressemblait la bête. Tous les modèles bouilleurs de la marque sont identiques hormis la taille qui augmente en fonction de la puissance ainsi que l'habillage lorsqu'on choisit un poêle.

    L'aquaflam a un design simple et sobre. Il a l'air assez robuste et petit_lezard m'a assuré que l'intérieur du bouilleur était très costaud; en tout cas ça fait pas toc ou matériel de piètre qualité. Un plombier, qui en a installé un récemment chez un "inconscient", a constaté après une dizaine de jours de fonctionnement alors que le circuit d'eau n'avait pas été raccordé (en gros, il fonctionnait comme un insert classique !) que rien n'avait été détérioré.

    Les avis que j'ai pu avoir de plusieurs personnes sont tous positifs même si elles manquent encore de recul. Quoi qu'il en soit, j'ai vu et je suis convaincu ! Je vais donc me lancer pour un insert aquaflam 25 avec ballon tampon !

    Maintenant, il me reste à savoir où je vais acheter le matériel. J'ai pour le moment 2 options : le site allemand offenseite ou le site sur lequel à commander petit_lezard : chauffage système. Je vais contacter le site français pour avoir un devis.

    Ensuite, il me faut savoir le plan de mon installation : quel matériel ? quel montage ? quelle sécurité ? etc.

    Pour le plombier, c'est bon !

    N'hésiter pas à partager des plans de vos installations.

    A plus

  12. #130
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut,

    J'attends le devis pour la semaine prochaine.

    Quelqu'un pourrait-il fournir le montage, plan d'une installation type pour un bouilleur avec un ballon tampon. Je trouve pas mal de choses sur Internet mais toutes les installations sont différentes. Je précise que je n'ai pas encore de circuit d'eau chaude non plus, donc tout est à faire ! J'ai donc envie de faire une installation propre, dans les normes, efficace, etc.

    Merci de partager !

  13. #131
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut,

    J'espère qu'on va pouvoir m'aider et répondre à mes interrogations. Je mets les schémas présents sur la notice de la régulation automatique d'aquaflam :

    Montage 1.JPG

    Montage 2.JPG

    Montage 3.JPG

    Ci-dessous, le schéma de montage que m'a fourni le distributeur français :

    Montage chauffage système.jpg

    Qu'en pensez- vous ? Y a-t-il des éléments à rajouter (sécurité, efficacité, etc.) ? à modifier ?

    Merci

  14. #132
    cornychon

    Re : Choix bouilleur

    Salut,

    Juste des éléments de réflexion :

    Aujourd’hui, tu as choisi de chauffer ta maison avec un poêle bouilleur.
    L’avantage majeur est de pouvoir chauffer toute ta maison à la même température
    La gestion du chauffage présente les mêmes inconvénients qu’un poêle à bois ordinaire.

    Dans quelques années, comme beaucoup, comme moi, tu risques d’en avoir ras le bol de bruler du bois.
    Les belles flammes, la bonne chaleur, les belles buches, les belles cendres, la belle poussière, deviennent à plus ou moins brève échéance des sources de contraintes, des corvées obligatoires, un boulet à trainer.

    Je ne dis pas tout ça pour te dissuader de mettre un poêle bouilleur.

    C’est simplement pour te suggérer de faire une installation compatible avec une PAC air/eau.
    Que tu puisses plus tard, si tu le souhaites, avoir les deux modes de chauffage. Faire cohabiter les deux serait un grand plus pour tes vieux jours, pour la revente, en cas d’accident ou de maladie.
    Pour le cas ou tu choisirais cette solution, un point important à prendre en compte, choisir des radiateurs basse température.

    Pourquoi PAC air/eau ! !
    Le kWh restitué bois et le kWh restitué PAC est identique (si on achète le bois)
    Le chauffage PAC devient de plus en plus performant et fiable. De part son principe c'est un des chauffage demain.
    Pour chauffer, juste une télécommande.

    C’est juste un avis de Cornychon
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  15. Publicité
  16. #133
    laMarMar

    Re : Choix bouilleur

    Bonsoir ,

    La reflexion de " Cornychon" est judicieuse , pour ma part mon bouilleur est couple a ma chaudiere , depuis sa mise en place il assure 98% du chauffage et 50% de l'ECS , mais si on s'absente longtemps la chaudiere peut garder la maison a la T desiree et si un jour mes petits bras se fatigue trop vite a couper du bois la chaudiere assurera un soutient voir le remplacement .
    Il y a aussi la solution de mettre un bouilleur mixe et de passer aux pellets lorsque les buches deviennent trop lourdes ...
    Pour le shema ...il y a autant de variante que de cerveau ...lol , mais le principe de base est toujours le meme :
    1- assurer une temperature mini de 60 deg dans le bouilleur
    2- Une securitee pour eviter une surchauffe > 95 deg
    2- Chauffer la maison soit en direct et le surplus va dans un ballon tampon ou on chauffe le ballon tampon qui lui chauffera la maison ..

    Moi je chauffe directement ma dalle chauffante ( via une vanne 3 voies motorisee = temperature d'eau entre 25 et 35 deg suivant la temperature ext ) si il y trop de production d'eau chaude avec le bouilleur une vanne thermostatique decharge dans le ballon tampon , l'ECS passe a travers ce ballon et est prechauffe mais tres peut , le ballon en hiver ne depasse pas les 30 deg .
    l'inertie de la dalle chauffante suffit largement a assurer la temp en fin de nuit : matin = 19 a 20 deg dans la maison .

    Bon courage ...pour avoir un bon chauffage au bois il faut avoir 2 a 3a de stock de bois d'avance

  17. #134
    SK69202

    Re : Choix bouilleur

    Le kWh restitué bois et le kWh restitué PAC est identique (si on achète le bois)
    Ça dépend où et ce n'est valable qu'aujourd'hui, l'électricité ayant tendance à suivre une courbe continument croissante.

    Il y a aussi la solution de mettre un bouilleur mixe et de passer aux pellets lorsque les buches deviennent trop lourdes
    Le sac de pellet étant généralement de 15 kg, je ne vois pas le gain par rapport aux bûches les plus lourdes.

    Pour les schémas, je dirai qu'ils ne payent pas les pompes.
    La régulation ne semble concerner que la température de l'eau pas celle du logement.
    Trop compliqué à mon goût et on y voit près de 1000€ d'accessoire.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #135
    cornychon

    Re : Choix bouilleur

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Ça dépend où et ce n'est valable qu'aujourd'hui, l'électricité ayant tendance à suivre une courbe continument croissante.
    .
    Bonjour,

    Entre 1985 et 2013
    Ce lien montre qu’en gros :
    Le prix des granulés a augmenté de 200%
    Le prix des buches a augmenté de 100%
    Le prix de l’électricité a augmenté de 50%

    Source
    http://www.info-energie-fc.org/fr/le...-energies.html
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  19. #136
    SK69202

    Re : Choix bouilleur

    C'est la forme de la courbe à partir de 2011 (loi nome 2010) qui compte, le coût de l'électricité du siècle dernier n'est plus d'actualité.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #137
    cornychon

    Re : Choix bouilleur

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    C'est la forme de la courbe à partir de 2011 (loi nome 2010) qui compte, le coût de l'électricité du siècle dernier n'est plus d'actualité.
    Bonjour

    Ca ne va pas sans dire ! C'est dit !
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  21. #138
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut,

    Je vois que le débat est relancé !

    Effectivement Cornychon, ta réflexion est intéressante et le fait de pouvoir faire évoluer l'installation est assez importante pour le futur. Je n'avais pas pensé à coupler le tout avec une PAC air/eau mais cela peut devenir une solution envisageable pour le futur. De toute façon, je pensais mettre des radiateurs basses températures (comme tu me l'avais suggéré il y a déjà un certain temps) pour que le chauffage soit efficace même quand la température de l'eau du ballon sera inférieure à 40°C.

    Pour le shema ...il y a autant de variante que de cerveau ...lol , mais le principe de base est toujours le meme
    Merci pour ton avis LaMarMar mais cela ne fait pas vraiment avancer... Quel montage est le plus intéressant ? Y a-t-il des montages plus économiques ?

    Pour les schémas, je dirai qu'ils ne payent pas les pompes.
    La régulation ne semble concerner que la température de l'eau pas celle du logement.
    Trop compliqué à mon goût et on y voit près de 1000€ d'accessoire.
    L'avantage de cette régulation automatique, c'est justement qu'elle gère tout toute seule comme une grande. On a la température dans le bouilleur et 2 mesures de températures dans le ballon. De plus, cette régulation contrôle l'arrivée d'air dans l'insert. En cas de surchauffe (réglage à définir), elle ferme l'arrivée d'air. Elle peut commander la mise en route de 3 pompes en fonction des températures réglées.
    Que proposes-tu SK69202 ? Je ne suis pas spécialiste et si je demande conseil, c'est pas pour rien

    Concernant le prix du bois, le mètre cube de chêne me revient à 30 €. 1 mètre cube de chêne pèse un peu plus de 600 kg. 1 kg de bois sec représente 4 kWh, soit 2400 kWh dans 1 mètre cube. Les inserts et poêles récupèrent environ 80 % de l'énergie. On récupère donc environ 1900 kWh dans un mètre cube de bois. Le prix du kWh me revient donc à 0,0158 €.

    Les fournisseurs d'électricité vendent 1 kWh à 0,13 € en moyenne basse. Si je ne me suis pas trompé dans les calculs, il me faudrait une PAC avec un coefficient constant de plus de 8 pour pour payer une facture équivalente ! Je ne crois pas qu'ue PAC coeff 8 existe pour le moment surtout dans des conditions hivernales. De plus, il faut rajouter le prix du matériel et de l'installation. A l'arrivée, je ne suis pas sûr qu'on fasse de réelles économies. Par contre, c'est vrai qu'on appuie sur le bouton de la télécommande et il fait bon ! Pas de bois à tronçonner, à fendre, à stocker, à rentrer, de feu à allumer, de cendres à sortir... mais pas non plus le plaisir du feu ! C'est un choix économique d'une part; dans peu de temps, j'espère que j'aurais le bois quasi gratuit (sans compter l'énergie dépensée pour le faire) et d'autre part, il y a le plaisir du feu de bois qui j'espère restera intact même avec le temps

    A plus
    Dernière modification par Narbouki ; 06/01/2015 à 08h13.

  22. Publicité
  23. #139
    laMarMar

    Re : Choix bouilleur

    Bonjour ,

    Quand je parle de " poids des buches" je veux dire faire son bois , parceque se chauffer en achetant 100% de son bois il n'y a pas un grand gain financier , je sais on me repond " oui mais le prix du fioul va augmenter " sauf que le prix de la corde de bois monte aussi vite exemple :
    2007 litre /Fioul : 0.620 ; stere de chene :180
    2013 litre/fioul : 0,860 ; stere d chene :240
    En ce moment le prix du fioul diminue ..mais pas la corde de bois, c'est comme le pain : il augmente quand le prix du ble augmente mais il ne diminue pas quand ca baisse ...
    Cela fait 30a que je me chauffe au bois et a une epoque je vendais le surplus de ma production : les prix ont toujours suivi le prix du fioul .
    Ma nouvelle maison etait chauffe exclusivement au fioul , le premier hiver donc que fioul = 8 lts / jour = 8*0.86 = 6.88 , maintenant il me faut 1 stere de bois pour 10 a 14 jours ( Chauffage + ECS ) = 80 / 12 = 6,67 ....

    Se chauffer au bois soit : on aime voir et faire du feu et on peut acheter son bois au meme prix que le fioul ... soit on peut faire son bois et on gagne entre 30 et 50% du cout .. on peut aussi aimer les deux ...lol

  24. #140
    cornychon

    Re : Choix bouilleur

    Citation Envoyé par Narbouki Voir le message

    Les inserts et poêles récupèrent environ 80 % de l'énergie.

    Par contre, c'est vrai qu'on appuie sur le bouton de la télécommande et il fait bon ! Pas de bois à tronçonner, à fendre, à stocker, à rentrer, de feu à allumer, de cendres à sortir... mais pas non plus le plaisir du feu ! il y a le plaisir du feu de bois qui j'espère restera intact même avec le temps
    Bonjour,

    Par expérience, j’opterais pour 60% de rendement, mais ce n’est pas important.

    Tu dis, le plaisir du feu de bois peut rester intact avec le temps !

    Pour obtenir ce plaisir, il faut garder le désir de faire du feu de bois avec le temps

    On peut conserver le désir, mais ne plus avoir les moyens physiques d’arriver au plaisir !

    Lorsqu’on a plus les moyens physiques de se chauffer au feu de bois pour le plaisir, il faut se donner les moyens de pouvoir appuyer sur un bouton pour se chauffer !
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  25. #141
    KroM67

    Re : Choix bouilleur

    Bonjour,

    Citation Envoyé par laMarMar Voir le message
    2007 litre /Fioul : 0.620 ; stere de chene :180
    2013 litre/fioul : 0,860 ; stere d chene :240
    J'imagine que c'est le prix pour 3 stères?

    80€ le stère c'est la fourchette haute du prix du marché tout de même.

    Et puis dans un poêle moderne à haut rendement il est inutile de brûler du chêne, des essences moins nobles et bien moins chères font parfaitement l'affaire.

  26. #142
    SK69202

    Re : Choix bouilleur

    L'avantage de cette régulation automatique, c'est justement qu'elle gère tout toute seule comme une grande. On a la température dans le bouilleur et 2 mesures de températures dans le ballon. De plus, cette régulation contrôle l'arrivée d'air dans l'insert. En cas de surchauffe (réglage à définir), elle ferme l'arrivée d'air. Elle peut commander la mise en route de 3 pompes en fonction des températures réglées.
    Que proposes-tu SK69202 ? Je ne suis pas spécialiste et si je demande conseil, c'est pas pour rien
    Le conseilleur n'est pas le payeur.
    Se renseigner sur la plage de réglage des températures, il faut pouvoir charger à toc, c'est a dire sortir du poêle entre 90 et 95°C en fin de flambée.
    Je comprends qu'il n'y aurait pas d'autre régulation à part des thermostatiques sur les radiateurs.

    Si la production d'ECS est envisagé, il faut un ballon à part, l'idée d'épuiser le ballon avec des radiateurs basse température interdit à mon sens l'usage d'un ballon combiné.
    L'usage de radiateurs basses températures me semble aussi incompatible avec l'envoi direct de la sortie du bouilleur dans ceux ci, à moins qu'ils puissent recevoir de l'eau à 70°C avant que le thermostatique ferme.

    Ce à quoi je réfléchirai:
    Une pompe de recirculation pour le maintien à 55°C minimum du bouilleur, commande par une des régulations. Ulyssourd a utilisé cette méthode dans son ancien logement, il pourrait développer. L'idée est de ne pas utiliser de ladomat et autre vanne thermique sujette à caution.
    Une pompe pour charger le ballon à stratification, commandée par une des régulation (arrivée du poêle en haut et retour en bas)
    Et une autre (à débit variable ?) qui alimente les radiateurs à partir du ballon, départ en haut retour au milieu.

    Comme je n'ai pas fait de schéma, la cohérence hydraulique est à vérifier.
    Prévoir l'injection d'eau froide de secours, l'alimentation du circuit par un disconnecteur, un groupe mano/soupape/ purge, des purges partout où nécessaire, les vannes d'arrêts pour pouvoir démonter sans trop vider, les clapets anti-retour, anti thermosiphon et des thermomètres plongeurs (départ/retour poêle, haut/bas ballon, retour radiateurs).
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  27. #143
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Re,

    Tu dis, le plaisir du feu de bois peut rester intact avec le temps !
    Pour obtenir ce plaisir, il faut garder le désir de faire du feu de bois avec le temps
    On peut conserver le désir, mais ne plus avoir les moyens physiques d’arriver au plaisir !
    Je comprends aussi. J'ai acheté mon poêle de transition à des anciens de 80 ans qui n'ont plus la force et l'envie de monter les bûches pendant tout l'hiver même si ces gens ont le bois gratuit. Ils vont sans doute mettre un poêle à granulés...

    Personnellement, je viens de rentrer dans la trentaine... J'espère garder ce plaisir encore quelques dizaines d'années...

    Par expérience, j’opterais pour 60% de rendement, mais ce n’est pas important.
    Je prends les chiffres annoncés par les constructeurs mais c'est vrai que c'est le rendement optimal avec un bois super sec et une combustion idéale.

    parceque se chauffer en achetant 100% de son bois il n'y a pas un grand gain financier
    Tout dépend le prix du bois et à quel moyen de chauffage on compare. Si tu payes ton mètre cube 80 €, effectivement, il vaut mieux une PAC avec un bon COP !

    il est inutile de brûler du chêne, des essences moins nobles et bien moins chères font parfaitement l'affaire.
    A l'arrivée, c'est moins cher mais tout simplement parce qu'il y a moins de matières et donc moins d'énergie à récupérer. 1 mètre cube de bois peut peser 400 kg ou 700 kg selon l'essence. Vaut-il mieux payer 60 € les 600 kg, 50 € les 500 kg ou 40 € les 400 ? Je vous laisse faire le calcul. L'avantage de prendre du bois dense, c'est qu'il prend moins de place en stockage.

    Pour ma part SK69202, je n'envisage de chauffer l'eau que pour le chauffage et uniquement pour le chauffage !
    Pour le reste de ton message, ça reste assez flou pour moi... Je ne me suis pas encore assez renseigné. Voilà pourquoi je demande des conseils.

    A plus

  28. #144
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut à tous !

    Le fournisseur français vient de m'envoyer le schéma de montage du poêle. Le voici :

    Nom : shema instal simple.jpg
Affichages : 147
Taille : 46,4 Ko

    Qu'en pensez-vous ?

    Y a-t-il tout ce qu'il faut ?

    Merci de me donner vos avis. Je ne suis pas un spécialiste et j'aimerais que mon installation soit performante et durable.

  29. Publicité
  30. #145
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut,

    Je me sens bien seul... Qui pourrait m'aider ? Me donner un conseil ? Me montrer le schéma d'une installation qui fonctionne bien ? Des astuces ? Des erreurs à éviter absolument ?...

    Je vais faire l'installation avec un ami plombier pour éviter de dépenser trop d'argent. Le problème est qu'il n'a jamais posé ce matériel. Je dois lui fournir la liste de tout le matériel et le schéma de montage. Après, il s'occupera du reste.

    Merci d'avance.

  31. #146
    Kane07

    Re : Choix bouilleur

    Hello, cet aprem j'ai lu ce fil en entier et appris pas mal de choses au passage, merci bcp !

    Je me tourne moi aussi vers un système hydro: poèle + ballon tampon + ECS
    (celui là me botte bien)
    J'ai eu du mal a trouver des infos sur le net et autour de moi, peu de personnes connaissent vraiment le système...


    Je vais continuer de suivre ton fil avec attention

  32. #147
    laMarMar

    Re : Choix bouilleur

    Bonsoir ,

    Sur votre shema , la vanne 3 voies entre l'arrivee et le retour des radiateurs serait mieux a l'entree du ballon tampon et meme mieux mettre une vanne thermostatique , vous auriez la Temperature adequate pour vos radiateurs et le surplus irait au ballon tampon .

    Vous faites quoi de l'energie accumulee dans le ballon tampon ? Un prechauffage de l'ECS ? un relais pour le chauffage quand pas de feu ?

    Cdt

  33. #148
    SK69202

    Re : Choix bouilleur

    Je le modifierai comme ceci
    Nom : shema instal simple mod.jpg
Affichages : 137
Taille : 31,4 Ko

    Le tampon sert de découplage entre les deux circulateurs.
    Je mets le vase d'expansion à l'endroit le plus froid du circuit.

    Faut nous rappeler comment cela doit être régulé et par quoi, l'engin, un truc sophistiqué à part ou des thermostatiques, flemme de rechercher dans déjà dix pages. .

    Pour le matos.
    Le circulateur des radiateurs à vitesse variable surtout s'il n'y a que des thermostatiques.
    Le circulateur de recyclage à vitesse fixe, mais je dirais que la commande des vitesse doit être accessible. (J'accélère le mien quand le retour atteint 70°C histoire de pouvoir faire encore un bon feu en limitant la température de sortie. )
    Les vannes doivent être de classe 110°C, pour celles sur le tube de sortie poêle, les autres peuvent être 90°C seulement à la rigueur.
    Des thermomètres plongeurs partout où cela permet de conduire l'installation "à la main".
    Pour les purgeurs pareil, partout où on risque de piéger de l'air

    Je me méfie des cartouches thermostatées, elles font ce qu'elle veulent pas ce que l'on veut, une trois voies commandées par une des régul du poêle me semble préférable.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  34. #149
    Narbouki

    Re : Choix bouilleur

    Salut !

    J'ai eu du mal a trouver des infos sur le net et autour de moi, peu de personnes connaissent vraiment le système...
    C'est clair que c'est pas gagné. Le bouilleur a encore du chemin à parcourir en France !

    Vous faites quoi de l'energie accumulee dans le ballon tampon ?
    L'eau accumulée me servira à alimenter les radiateurs lorsque le feu sera éteint. Mon but étant d'avoir environ 48 heures d'autonomie en chauffage pour n'avoir besoin que de faire une flambée tous les 2 voire 3 jours. Pour arriver à cet objectif, je dois prendre un ballon d'au moins 500 litres (plutôt 750 même, il faut que je revienne sur les calculs).

    la vanne 3 voies entre l'arrivee et le retour des radiateurs serait mieux a l'entree du ballon tampon et meme mieux mettre une vanne thermostatique , vous auriez la Temperature adequate pour vos radiateurs et le surplus irait au ballon tampon .
    Je suis désolé de demander mais "pourquoi ?" J'essaie de comprendre mais c'est pas toujours très clair pour mon petit cerveau. Si tu peux développer

    Faut nous rappeler comment cela doit être régulé et par quoi
    La régulation se fait via : Nom : Régul auto.jpg
Affichages : 116
Taille : 22,4 Ko

    Cette régulation :
    - gère l'arrivée d'air dans l'insert en fonction de la température souhaitée dans le circuit d'eau chaude,
    - donne les températures de 3 sondes (2 dans le ballon et 1 dans la cuve de l'insert par exemple),
    - gère jusqu'à la mise en route de 3 circulateurs.

    En tout cas, merci pour vos avis. N'hésitez pas à développer vos réponses même si cela peut vous paraître comme inutile et évident pour vous. J'en connais certains pour qui ce n'est pas toujours très clair

    A plus

  35. #150
    kikou67

    Re : Choix bouilleur

    Citation Envoyé par Narbouki Voir le message
    L'eau accumulée me servira à alimenter les radiateurs lorsque le feu sera éteint. Mon but étant d'avoir environ 48 heures d'autonomie en chauffage pour n'avoir besoin que de faire une flambée tous les 2 voire 3 jours. Pour arriver à cet objectif, je dois prendre un ballon d'au moins 500 litres (plutôt 750 même, il faut que je revienne sur les calculs).
    Soit ta maison est super trop top isolée, soit tu habites sur la côte d'azur, soit il y a une erreur de calcul : 500-750l, c'est pas beaucoup pour 48h d'autonomie.

Page 5 sur 13 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. choix cuisiniere bouilleur
    Par nino36 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 26
    Dernier message: 05/10/2014, 20h08
  2. Choix de poéle bouilleur avec PC
    Par luc42000 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 28
    Dernier message: 03/03/2014, 21h15
  3. Insert bouilleur, choix difficile.
    Par ttsta dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 25/11/2013, 07h28
  4. Aide au choix poele bouilleur à bûches
    Par poup77 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/02/2010, 20h55
  5. Dimensionnement et choix poele a bouilleur
    Par Timar dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/10/2007, 09h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...