Répondre à la discussion
Page 11 sur 14 PremièrePremière 11 DernièreDernière
Affichage des résultats 301 à 330 sur 398

Isolation périphérique des fondations



  1. #301
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations


    ------

    Bonjour,

    pour entre autre des raisons de budget, je tenterai une dalle terre-chaux chez moi, ce qui utilise beaucoup moins de chaux. Il faut être un peu aventureux, mais je compte faire un test dans un piece d'abord.

    Au départ je voulais isoler en liège sous la dalle. Mais c'est j'ai l'impression un éternel débat si tu prévois une isolation peripherique extérieure.
    D'un côté, isoler sous la dalle te permet de tempérer le coté froid d'un sol (mais en liège, c'est un budget... )
    De l'autre, je me demande si ce n'est pas un peu too much de s'isoler d'un sol qui sera toujours tempéré (10 degrés en hiver. Environ ?). Ce qui diminue fortement l'intérêt de l'isolant. J'ai beaucoup d'inertie avec mes murs, mais dans un cas inverse il faut aussi penser a la perte d'inertie impliquée par l'isolant.
    Donc je n'ai toujours pas tranché... Il reste aussi la problématique mur chauffant/plancher chauffant... Pas simple.

    -----
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  2. Publicité
  3. #302
    Guillaume22

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Merci de ta réponse, qui confirme mes interrogations sur la nécessité de mettre de l'argent dans l'isolation du sol plutôt qu'ailleurs (combles...) dans le cas d'une dalle sur terre-plein.

    Concernant la chape, je ne me sens pas de la réaliser moi-même, j'aimerais pouvoir engager un artisan sur la durabilité de l'ouvrage(décennale). Du coup, travailler à la chaux s'avère difficile

  4. #303
    SK69202

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour.

    De l'autre, je me demande si ce n'est pas un peu too much de s'isoler d'un sol qui sera toujours tempéré (10 degrés en hiver. Environ ?)
    Le sol chez moi, dalle béton,ne descend pas en dessous de 13°C au pied du mur sud, en dessous de 15°C quand il y a un trottoir isolé à l'extérieur au nord (6cm sur 60cm) et 17°C au centre de la pièce.
    Température de l'air entre 20 et 22°C.
    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #304
    Guillaume22

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Merci aussi pour ta réponse, je pense donc que je vais sans doute me passer d'isolation sous chape, mais que je poserai un trottoir isolant au sud, quand je referai la cour et un drain devant la maison au Sud.

    Par ailleurs, comme au moment de couler le pourtour de dalle j'ai intercalé entre le sol et les murs des plaques de liège de 20mm, ça devrait un peu réduire le refroidissement du sol, non ?

  6. #305
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Merci SK pour tes mesures qui me pousse egalement a ne pas isoler sous ma dalle (sauf si plancher chauffant).
    Un truc m'étonne, c'est je trouve les valeurs hautes, et surtout que la différence nord/isolé 17 et sud/non isolé 15 ne parait pas énorme. Alors, utile de faire une iso périphérique ext avec trotoir pour le mur sud ?
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  7. #306
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique des fondations

    et surtout que la différence nord/isolé 17 et sud/non isolé 15 ne parait pas énorme
    Faut prendre aussi en compte l'influence de l'orientation de ces murs !!!

    Concernant le Mur Sud de SK69202 : l'ensoleillement influe sur les T° de la base et du sol , contrairement au mur NORD qui n'est pas ensoleillé .

    Bref , il est plus judicieux de comparer deux murs avec et sans isolation sous trottoir AVEC la même orientation , hein... .....

  8. Publicité
  9. #307
    SK69202

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonsoir.

    Un truc m'étonne, c'est je trouve les valeurs hautes, et surtout que la différence nord/isolé 17 et sud/non isolé 15 ne parait pas énorme. Alors, utile de faire une iso périphérique ext avec trotoir pour le mur sud ?
    Sans isolation au nord, j'étais en moyenne 2 à 3° en dessous et 5 à 7 en dessous lors des froids les plus vifs, bref je vais isolé le sud et comme j'ai plus de place, ce sera mieux isolé qu'au nord.

    Pour la différence, le sud reçoit le soleil et est toujours plus froid que le nord en hiver, la température de l'air 20 à 22°C joue aussi pour la température du sol.

    Je mets en pj les courbes de températures des deux pièces où je mesure, le poêle est dans la cheminée de la "SAM", la structure du sol est différente dans les deux pièces, mais dans les 2 cas c'est des dalles en béton, les pièces ont les mêmes dimensions et communiquent largement.

    On remarque que de mi octobre à la troisième semaine de mars le nord isolé est plus chaud que le sud non isolé, ne pas oublier que l'ensoleillement exceptionnel de cette année, ici, y est sans doute pour beaucoup.
    Noter aussi, coté sud, le pic de début juin du à trois jours de grand soleil, de température minimale ext>12°C et de maximale >26°C. Si le chaud passe si bien dans un sens, il passe aussi bien dans l'autre.
    On remarque aussi l'influence du poêle sur la température du sol, dans la SAM je gagne un peu plus d'un degrés sur le coté nord alors qu'il n'y a quasiment aucune différence au sud.
    La courbe "CHEM" correspond au milieu de la cheminée, l'influence du poêle y est remarquable. Le creux profond en janvier correspond à deux jours sans poêle (mais avec chauffage gaz), la chute est aussi remarquable.
    Je n'ai qu'une année de mesure, on verra dans le futur si le sous sol finit par se réchauffer avec le poêle.
    Je ne ferai pas de travaux d'Hercule pour y mettre un chauffage "gratuit"

    Bref isolons.


    Edit:
    Bref , il est plus judicieux de comparer deux murs avec et sans isolation sous trottoir AVEC la même orientation , hein
    Je n'aurai que quelques mesures, le temps que le chantier progresse le long de la maison, lors de la réalisation du trottoir sud à l'automne prochain, mais on verra.

    @+
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par SK69202 ; 09/06/2011 à 23h39. Motif: edit
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  10. #308
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Je ne ferai pas de travaux d'Hercule pour y mettre un chauffage "gratuit"
    dommage , dommage

  11. #309
    Yuzz

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour à tous,
    justement à propos d'isolation sous chape, est-il utile d'isoler sous celle-ci pour un sol situé dans un sous-sol complètement enterré, sachant que celui-ci sera isolé par l'extérieur de 8 cm de liège jusqu'aux fondations (murs en briques pleines de 20)?
    Pour déplacer une montagne il faut commencer par la 1ere pierre.

  12. #310
    poloassalili

    Re : Isolation périphérique des fondations

    bonjour,

    je suis en projet d'acquisition d'une longère type normande, et je commence déjà à me poser pas mal de questions. parmi elles, celle de la pertinence d'une isolation périphérique (perspirante ça va de soi).
    La problématique est la suivante: après réflexion, l'isolation sera vraisemblablement intérieure. En effet il y a la façade principale de 24m (SE) sur la cour, un mur mitoyen, une façade (N0) sur le terrain du voisin (24m aussi) et la dernière façade donne sur le fossé de la voie publique. Dans cette configuration, il me semble difficile d'envisager une isolation extérieure...
    le sol est en tomettes sur terre battue (très bien posée, pas envie de l'enlever sauf quelques réseaux à passer). les murs en pierres et terre de 80cm.
    D'où ma question: est-il pertinent d'isoler la périphérie (trottoir ou vertical) ou cela ne sert pas à grand chose?
    Si oui, ai-je le droit de demander au voisin si je peux isoler à la verticale au pied de mon mur?

    Merci pour votre aide.

  13. #311
    poulo

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonsoir,

    Concernant l'isolation peripherique des fondations, comment faire si on isole avec du polystyrene expansé ou extrudé pour éviter les degats occasionnés par des rongeurs dans la partie enterrée? ceux ci nombreux pourront faire des galeries ou des nids dans l'isolant. Merci bien pour vos conseils.

  14. #312
    SoulMan

    Re : Isolation périphérique des fondations

    M'est avis qu'il vaut mieux éviter ce genre d'isolant.
    Pour être tranquille, parts sur un isolant minéral du genre billes d'argile ou pouzzolane.

  15. Publicité
  16. #313
    olivier63

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour a tous

    Comment procéder avec de la pouzzolane pour une isolation sous la dalle ?
    Quelle granulométrie ?
    Quelle épaisseur ?
    A quelle profondeur pour garder une inertie intéressante ?
    Peut ont l'utiliser pour une isolation périphérique genre trottoir autour de la maison ?

    Je vous taraude questions ,désolé mais je suis en Auvergne et pouzzolane est facile a trouver .Je n'est pas trouvé beaucoup d'information sur ce matériau .
    On viens de déposer un permis donc le premier poste sera les fondation et la dalle .

    Merci a ceux qui auront des idée.

  17. #314
    SoulMan

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Tu fais un hérisson en pouzzolane 20/40 de 35cm de haut (lambda 0.15 --> R 2.3) ça équivaut à une isolation en polystyrène de 12cm (en théorie).
    Tu peux couler une dalle / poser un polyane + sable / planter des piquets, suivant le type de terrasse que tu veux faire.

    Perso, c'est ce que je pense faire.

  18. #315
    Adonlille

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour à tous,



    J'ai essayé de lire tous les messages du topic, et j'aurais aimé vous parler de mon projet :

    Maison bioclimatique avec ossature paille type GREB.

    Nous nous posons la question de la pertinence économique d'aller vers une très grande inertie (dallage sur terre plein non isolé sauf en périphérie) voir schéma.

    La structure GREB encourage un isolant au milieu des longrines pour couper le pont thermique jusqu'à la paille.

    Le fait de ne pas isoler la dalle a pour conséquence en hivers une perte de chaleur par la dalle qui pompe les calories. Nous sommes en train d'étudier la possibilité d'utiliser des panneaux solaires thermiques pour chauffer un réseau d'eau dans dallage qui permettrait de satisfaire les besoins en chauffage de la maison.

    La seconde solution consiste à réaliser une isolation répartie type billes d'argile expansées. Il faut un complément de chauffage pour l'ECS et pour le chauffage en hivers.


  19. #316
    poloassalili

    Re : Isolation périphérique des fondations

    bonjour,

    pourquoi ne pas envisager éventuellement une isolation sous hérisson puis dalle, ou au pire, sous dalle directement? comme ça il y a toujours de l'inertie et moins de perte de chaleur...
    ou encore isoler le plus profondément possible les fondations, ou encore isoler à l'horizontale par l'extérieur en continuité avec l'isolant des fondations ou de l'embase. avec pourquoi pas, un tunnel à galet pour assurer le chauffage du terre-plein de la maison!

    Bonne chance pour votre projet!!

  20. #317
    Jacques D

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Salut, je viens de lire complétement ce post mais je n'arrive pas à répondre à une question:

    comment isoler les fondations dans le cadre d'une ITI:
    mes murs sont en briques (35cm), facade plein sud, 8 fenetres, je vais l'isoler par l'intérieur (pour garder briques facade, il y aura ITE facade nord), je souhaite donc isoler les mrs en périphérie maios je ne sais pas comment rompre le pont thermique du pied de mur (c'est clair?)
    Donc mon projet:
    en intérieur, j'isole la fondation verticalement sur 40cm, puis en extérieur, isolation verticale de la fondation, puis trottoir isolant?

    Merci de vos avis

  21. #318
    vbarn

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour,
    Bravo pour tous vos projets et conseils; je m'en inspire "anonymement" depuis l’acquisition et le chanter de rénovation, isolation de notre maison.
    Mais la je coince... et le temps presse.
    Je me lance dans une isolation par l'extérieure (75m2) d'une maison néo bretonne des années 50 : murs en pierre de 45 cm (enduit ciment ext et int pour parties habitable...) dont les fondations reposent majoritairement directement sur le massif granitique. Heureusement pour l'humidité, les planchers (tout bois) sont surélevés d'au moins 50 cm au dessus du sol (donc sur vide sanitaire et cave ventilée).
    Je pense opter pour laine de bois sous bardage vertical avec couvre joint (j'ai commandé la doc du Csbt mais pas encore reçue)
    J'ai prévu deux couches croisées 80 et 60 cm sur chevrons d'épaisseurs équivalentes. Laine de bois flexible peu dense (40 ou 55?) pour le budget... protégé de l'humidité avec parapluie.
    Première interrogation : je n'ai pas trouvé de certification ou avis technique concernant ce type de laine pour isolation extérieure...? Pourtant c'est ce que me recommandent les vendeurs d'isolants naturels... votre avis ?
    Les gens du coin me préconisent plutôt du poly moins cher et qui tiendra mieux dans le temps...
    Mais, s'il il n'y a pas de contre-indication pour la laine de bois, on pense pouvoir mettre 500 euros de plus pour polluer un peu moins.
    De plus, je crois avoir lu quelque part que du poly sous bardage bois c'est interdit, rapport au feu ?!
    Pour en revenir a la discussion, je souhaitais soigner mon isolation périphérique, mais en creusant au pied de mon mur Est, j'ai trouvé un mur très grossier... sans vraies fondation, des grosses pierres, le massif granitique affleurant... je crois que je ne vais même pas pouvoir mettre un drain... je pense que descendre plus profond en bougeant les grosses pierres et en attaquant la roche affleurante serait risqué... j'ai le sentiment que le mieux est vite l'ennemi du bien en rénovation...
    Ma priorité devrait plutôt être de consolider le pied du mur (trous jusqu'à 15 cm) et de limiter l'humidité du mur (mur face à la pente naturelle du terrain, salpêtre dans le vide sanitaire).
    Je pensais donc couler un béton hydrofugé avec un coffrage (écarté de 15 cm) du mur existant, pour reprendre le pied de mur quasi jusqu'au niveau du sol.
    Comme ça, ca me servirait de support pour du poly 15 par 15 et encore au dessus je pose ma lisse pour laine de bois et bardage...
    Ma dernière question : faut-il que je prévois un trottoir isolé ? y aurai -t-il un vrai gain ?
    nb :je rappel que mon plancher est surélevé de 50 cm par rapport au sol et qu'il est en bois, donc faible conductivité (isolé par dessous entre solives pour le moment)
    Merci d'avance pour vos lumières !
    Cordialement,
    Vincent

  22. Publicité
  23. #319
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour et bienvenue sur le forum

    Voici mon avis

    Citation Envoyé par vbarn Voir le message
    Bonjour,

    murs en pierre de 45 cm (enduit ciment ext et int pour parties habitable...)

    C'est un peu embétant, l'enduit extérieur. Peut tu l'enlever au moins sur les 2 premiers mètres à partir du bas ?

    Heureusement pour l'humidité, les planchers (tout bois) sont surélevés d'au moins 50 cm au dessus du sol (donc sur vide sanitaire et cave ventilée).
    Je pense opter pour laine de bois sous bardage vertical avec couvre joint Qu'entends tu par couvre joints ?(j'ai commandé la doc du Csbt mais pas encore reçue)
    J'ai prévu deux couches croisées 80 et 60 cm sur chevrons d'épaisseurs équivalentes. Laine de bois flexible peu dense (40 ou 55?) Vu l'épaisseur et donc la densité de ton mur, le 40 est suffisantpour le budget... protégé de l'humidité avec parapluie.
    Oui, Parepluie hpv obligatoire. Sois dense (fibre de bois), soit en rouleau.

    Première interrogation : je n'ai pas trouvé de certification ou avis technique concernant ce type de laine pour isolation extérieure...? Pourtant c'est ce que me recommandent les vendeurs d'isolants naturels... votre avis ? Que bien mis en oeuvre, la laine de bois ne devrais pas poser de problème. L'enduit ciment est un preobleme à mon sens

    Les gens du coin me préconisent plutôt du poly moins cher et qui tiendra mieux dans le temps... Surtout pas de poly sur une maison ancienne, ca va enfermer la flotte

    Mais, s'il il n'y a pas de contre-indication pour la laine de bois, on pense pouvoir mettre 500 euros de plus pour polluer un peu moins.
    De plus, je crois avoir lu quelque part que du poly sous bardage bois c'est interdit, rapport au feu ?!
    Pour en revenir a la discussion, je souhaitais soigner mon isolation périphérique, mais en creusant au pied de mon mur Est, j'ai trouvé un mur très grossier... sans vraies fondation, des grosses pierres, le massif granitique affleurant... je crois que je ne vais même pas pouvoir mettre un drain... je pense que descendre plus profond en bougeant les grosses pierres et en attaquant la roche affleurante serait risqué... j'ai le sentiment que le mieux est vite l'ennemi du bien en rénovation...
    Ma priorité devrait plutôt être de consolider le pied du mur (trous jusqu'à 15 cm) et de limiter l'humidité du mur (mur face à la pente naturelle du terrain, salpêtre dans le vide sanitaire).
    Je pensais donc couler un béton hydrofugé avec un coffrage (écarté de 15 cm) du mur existant, pour reprendre le pied de mur quasi jusqu'au niveau du sol. Pourquoi ne pas mettre un delta ms ? Les picots assureront la ventilation du mur et il sera protégé de l'eau pluviale.
    Comme ça, ca me servirait de support pour du poly 15 par 15 et encore au dessus je pose ma lisse pour laine de bois et bardage...
    Ma dernière question : faut-il que je prévois un trottoir isolé ? y aurai -t-il un vrai gain ?Pas évident à dire comme ça;, mais je me lance : vu que tu es sur un cave ventilée, je pense que le trottoir isolant ne sert à rien. Isoles plutot SOUS ton plancher du rez de chaussé, et épais (Au moins 15 cm)
    nb :je rappel que mon plancher est surélevé de 50 cm par rapport au sol et qu'il est en bois, donc faible conductivité (isolé par dessous entre solives pour le moment)
    Merci d'avance pour vos lumières !
    Cordialement,
    Vincent
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  24. #320
    vbarn

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Merci pour ton avis !
    Pour l'enduit extérieur, j'avais effectivement pensé à le retirer pour laisser respirer, mais on me l'a déconseillé, car ce mur a été conçu comme ça : granite de qualité moyenne pris en sandwich dans du béton (enduits intérieur et extérieur). L'humidité du sol est censé s'évacuer dans les vides sanitaires et cave ventilé (pas d'enduits sur les murs sous les planchers)... ? Pour l'humidité dans la maison, j'ai mis une VMC.
    On a déjà retiré l'enduit ciment sur le mur intérieur de la cuisine : beaucoup de boulot !!!
    Pour les soubassements, une fois reconstitués, je mettrai une couche d'étanchéité et un delta ms effectivement. Voir même un drain si j'arrive a lui trouver un cheminement.
    J'ai déjà isolé sous les planchers avec 140 de laine de verre et un par-pluie agrafé sur les solives pour améliorer l'étanchéité à l'air.
    j'aurai bien mis de la laine de bois, mais c'est déconseillé par les fabricants, si plus de 70% d'hygro dans vide sanitaire ou cave... pourtant l'hygro extérieure est souvent supérieure à celle de ma cave... d’où mon interrogation pour la durabilité des laines de bois en extérieur..?

  25. #321
    alviju

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par vbarn Voir le message
    ...... maison néo bretonne des années 50 : murs en pierre de 45 cm
    Salut Vincent,
    Au vu du béton liant le granit, je suis aussi d'avis que les murs sont étanches, ou quasiment, et le fait d'éliminer l'enduit n'améliorera pas énormément les choses (petit désaccord avec pleinslesyeux ). Donc la qualité perspirante de la laine de bois n'est pas forcément utile dans ton cas, et donc l'isolant en poly non perspirant pourrait être suffisant ......

    Pour la mise en place du drain : la configuration du terrain n'a pas l'air simple, mais as-tu la possibilté de ne pas coller le drain au mur ? Un drain situé à 1m du mur évacue l'eau bien avant qu'un drain collé aux fondations du mur : la base du mur ne s'en porte que mieux !!!!

  26. #322
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations

    C'est vrai Alviju, que si l'enduit ciment extérieur est effectivement déjà étanche (et qu'on ne l'enléve pas) peu importe la perspirance de l'isolant qui y est rapporté. Par contre, éviter le poly sur la facade sud, parceque ça craint le chaud.
    Je me suis posé moi meme beaucoup de questions quand à la tenue de la laine de bos à l'extèrieur. <j'en ai sans pare pluie sous les débord de toiture depuis un an et je n'ai pas de probléme, mais elle est complétement en haut du mur, là ou la remontée d'eau par capilarité est faible, voire inexistante.
    J'ai décidé de faire mon ITE en liége en vrac. Comme ça, on moins, je suis sûr.

    Le drain à 1m à 45° est une excellente solution. Mais toujours avec le delta ms.
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  27. #323
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations

    J'ai lu d'autres trucs, et je dirai maintenant :

    Le drain à 1m à 10° est une excellent solution.
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  28. #324
    martosny

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Tu peux developper ton choix pour éclairer notre lanterne

  29. Publicité
  30. #325
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations

    J'ai lu des fiches techniques qui preconisait de ne pas descendre sous la fondation d'un bati ancien.
    Sur le site de Tiez breiz est preconisée une descente en dessous des fondation de pas plus de 8 degres pour les sols sableux et 12 de pour les sols argileux. Je ne peu'pas mettre le lien, je repon_de mon portable. Mais fiche technique drain tiez breiz.sur google devrait y mener...


    Je me pose des questions sur l'utilisation de drain en terre cuite.quelqu'un a-t-il connaissance d'une mise en oeuvre de ces drains ?
    Dernière modification par pleinlesyeux ; 10/07/2012 à 11h23.
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  31. #326
    martosny

    Re : Isolation périphérique des fondations

    oui en effet autant pour moi... je l'avais pourtant lu cette doc

    Pour le drain en terre cuite, franchement je ne sais pas si cela t'apportera grand chose. Tout dépend de la poussée d'eau que tu as à évacuer. S'il y en a beaucoup, de toute façon le drain PVC fera parfaitement l'affaire pour l'évacuer. Sinon il n'y aura pas vraiment de la flotte qui coule (comme chez moi) et du coup le drain représente plus une ventilation sous terre qu'une évacuation de l'eau (d'où l'intérêt de l'ouvrir des deux côtés)

    Faut pas négliger aussi le fait que la terre cuite sera plus cassante sous un mouvement de terrain, étant rigide. Le pvc va absorber beaucoup mieux un tel mouvement. Da part sa rigidité on peut l'assimiler à ces vieilles évacuations en ciment fibré... le nombre de ces sal.....es que j'ai sorties, toutes fendues ou cassées en deux! Les plus gros problèmes d'humidité de notre maison venaient de là au fait.

  32. #327
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Merci de ta reponse. J'etudie la possibilité de la terre cuite pour éviter la matiere pvc.

    Si un drain en terre cuite s'avere sufisant, meme si moins performant, alors je prefere. je vais effectivement faire une cheminee haute.
    Je ne pense pas brasser beaucoup d'eau, mais assainir un peu mon mur enterré.

    Je me.pose la question de l'utilité du geotextile quand je vois la possibilité de son colmatage.
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  33. #328
    martosny

    Re : Isolation périphérique des fondations

    je ne sais pas si en termes de performance le terre cuite est moins performant. Je pense même que ça pourrait être le contraire, du moins c'est ce que j'avais gardé à l'esprit de l'époque où je m'y suis intéressé. Je voulais justement du terre cuite car il est meilleur. Le problème c'est d'en trouver, puis à quel prix... Autour de chez moi il n'y en a pas.

    Pour la "cheminée" il y a pas besoin d'aller trop loin, chez moi j'ai juste sorti le tuyaux de 1m histoire d'être hors d'eau et hors bestioles... C'est largement suffisant pour que ça circule.

    Je n'ai jamais entendu parler de geotextile colmaté. Au contraire c'est justement le geotextile qui évite au DRAIN de se colmater avec les fines particules qui passent à travers les cailloux si on n'en pose pas un

    Remarque avec un draine en terre cuite je ne vois mois l'utilité du geotextile. A priori pas de risque de colmatage puisque le train n'a pas d'orifices mais l'eau pénètre par capillarité de la terre cuite.
    Dernière modification par martosny ; 10/07/2012 à 14h10.

  34. #329
    pleinlesyeux

    Re : Isolation périphérique des fondations

    J'ai trouvé du drain terre cuite a prix raisonable dans le 44. J'ai lu des avis disant que la terre cuite etait mieux, d'autres disant qu'il faut du pvc...
    Je me dit que je vais tenter la terre cuite avec une cunette en beton de chaux... sans geotextile.
    Il semble que les bidims.peuvent favoriser les bacteries, et faire des depots d'ocre nefaste aux drains...
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  35. #330
    martosny

    Re : Isolation périphérique des fondations

    enfin au passage avec le PVC t'es sensé faire une cunette également...

    Enfin comme je disais tout dépends si ton terrain est très humide ou pas. Pour le reste je pense que tu peux prendre des précautions pour éviter les désagréments. Perso j'aurais peut qu'il casse, mais le PVC lui s’écrase à ce qu'il parait (le lisse du moins)... bref il n'y a pas de solution parfaite il me semble, il faut faire des compromis en fonction du budget, des disponibilités, des ses propres convictions et de la mise en oeuvre...

Page 11 sur 14 PremièrePremière 11 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Isolation des fondations en renovation / maison parpaing + polystirène-placo de 1986
    Par apap dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 16/12/2014, 14h41
  2. SOS isolation mur peripherique en bois
    Par taserman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/11/2007, 20h55
  3. Quelle isolation des fondations ?
    Par anne et andré dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 21/08/2007, 13h33
  4. Isolation périphérique, durée de vie
    Par luckylours dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/04/2007, 22h12
  5. Isolation de fondations en terre argileuse
    Par JCMT35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/03/2007, 00h07
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...