Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 111

conseils / prospection fabricants de poêle de masse



  1. #1
    casper07

    conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Bonjour,

    Je suis actuellement dans un projet de construction d'une maison individuelle de -100m2, et je souhaite installer en chauffage principal, un poêle de masse.
    Je prospecte de-ci, de-là sur internet mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas une foultitude de fabricants "disponibles", qu'ils soient artisanaux ou industriels.
    J'essaie donc de faire un tri sur des offres trouvées exclusivement sur internet.

    Mes contraintes ? Forcément, un poêle capable de chauffer une habitation bien isolée de plain pied, à 800m de hauteur en Rhône-Alpes (Ardèche)
    Forme simple, pas trop lourd et/ou imposant (il sera dans un petit séjour de 35/40m2...), si possible répondant aux exigences de la norme EN15250...
    Une vitre de foyer qui laisserait profiter des flammes (ça c'est pour ma moitié ), comme sur les grands foyers de chez Brunner.

    Pour l'instant, j'écarte Nordpeis, Biofire, (distributeur fantômes, retours inexistants...), Tulikivi j'ai l'impression de lire pas mal de retours négatifs, souvent des déceptions sur les performances me semble-t-il, et avec quelques expériences de commerciaux pas toujours de bon conseil... son concurrent direct Nunauuni ne semble pas, lui non plus, tenir la corde... et puis l'aspect de ces poeles finlandais reste quelque peu... spécial
    Marie Pirard, ça m'a l'air intéressant, avec des prix défiant toute concurrence, mais je n'ai lu que peu de retours sur leurs produits (un seul en fait, et il est plutôt négatif...),
    feu-et-masse m'ont dit qu'ils étaient trop loins (dommage !), feudebois ne m'a pas répondu...
    Debriel fait de beaux (et gros) produits, mais pour des résidences aux superficies assez conséquentes
    Le site de Thermasse n'est plus trop à jour on dirait... Après, trop d'artisans sur la Bretagne ou l'Alsace par exemple, qui oeuvrent (et c'est compréhensible) sur leurs périmètres géographiques....

    j'étudie Hiemstra qui a l'avantage d'avoir une option compatible RT2012, ainsi que les poêles Mélèze, intéressants... à voir ?

    Voilà, si vous avez des suggestions, même en MP, je serai bien volontiers preneur ! merci !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    j'étudie Hiemstra qui a l'avantage d'avoir une option compatible RT2012
    Tu peux y aller en toute confiance , ils maîtrisent bien leur sujet
    Et la dirigeante est très sympa en plus d'être compétente .

    leur petit modèle pour maisons passives est tout à fait adapté à ton projet s'il est très bien isolé -de préférence par l'extérieur - pour pallier aux surchauffes éventuelles en cas de retour inattendu d'un beau soleil .

    Ils ont un kit pour cuire pizzas ou quiches. après la flambée .

    Leur PDM (Nordoven ) figurait dans mes options de chauffage , cependant, après moult réflexions sur l'inertie de la maison et le niveau d'isolation , la présence d'un puits canadien et d'un stockage intersaisonnier , il s'avère que je n'avais besoin que de courtes flambées avec un poêle bois de 5 KW les jours de grand froid sans soleil .

    maison individuelle de -100m2
    Ce sera bien suffisant , avec une chaleur rayonnée de 2.5 à 3.5 KW les premières heures pour une maison passive .
    Dernière modification par herakles ; 15/11/2018 à 08h38.

  4. #3
    casper07

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    merci Herakles

    j'ai juste deux observations, mais vraiment secondaires pour hiemstra :

    -un petit regret sur le N60, qui pourrait effectivement correspondre à mes besoins : ils n'ont pas gardé la grande vitre du foyer... l'ancienne génération bénéficiait d'une surface vitrée plus grande (celle du N80 / N100 je crois). Mais je suppose que c'est un choix technique destiné à gagner en performances....

    - Je ne trouve nulle part (mais alors : nulle part !) une photo de l'arrière d'un nordoven ! Il me semble que ça peut avoir son intérêt, lorsqu'on veut le placer en position centrale dans une pièce ?

  5. #4
    Ulyssesourd

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Bonjour
    Avez vous une idée d'une fourchette de prix pour un PDM ?
    Merci
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  6. Devis
  7. #5
    casper07

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    généralement, il faut commencer à prévoir un budget qui démarre dans les 9000-10000 euros, mais ça dépend aussi du PdM, de la qualité, ou du service proposé (pré-étude sur place, montage, options...)

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    un budget qui démarre dans les 9000-10000 euros, mais ça dépend aussi du PdM, de la qualité, ou du service proposé (pré-étude sur place, montage, options...)
    A lequel il faut rajouter 1 ou 2 k€ pour le renforcement du RDC sous le PDM : dalle renforcée ou fondation de type plot en BA sur semelle isolée , ou ossature en acier posée sur un plancher bois , etc... vu le poids de la bête

    J'ai économisé un puits BA de 4m de profondeur , diam 0.60m , qui était prévu pour le PDM

  10. Publicité
  11. #7
    cornychon

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Bonjour,
    Je suis actuellement dans un projet de construction d'une maison individuelle de -100m2, et je souhaite installer en chauffage principal, un poêle de masse.
    !
    Bonjour,
    Tu souhaites installer un poêle de masse comme chauffage principal.

    Quelles sont en gros les raisons de ce choix ?

    Pourquoi ne pas prendre un poêle ordinaire de même puissance nominale ?
    Le savoir sans imagination est inutile

  12. #8
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Quelles sont en gros les raisons de ce choix
    En raison d'une grosse différence dans la conduite de ce genre de poêle :
    -un seul chargement d'une dizaine de Kg en une seule fois pour 20 à 24 h de chauffe douce et régulière .
    -un poêle classique doit être régulièrement chargé toutes les heures...

    le rendement d'un PDM est plus élevé que celui du meilleur poêle bois (à quelques exceptions près) :92% vs 80 à 82%

    Pourquoi ne pas prendre un poêle ordinaire de même puissance nominale
    Prendre alors un tout petit poêle de 3 à 5 KW - à charger toutes les heures- pour avoir la même puissance de chauffe d'un PDM chargé après une flambée d'une à deux heures ..
    Dernière modification par herakles ; 16/11/2018 à 06h56.

  13. #9
    casper07

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Herakles a tout dit
    Le fait de charger un poêle classique toutes les heures - ou même toutes les 2 ou 3 heures - me semble contraignant..
    pour les nuits fraiches ça peut poser souci (je ne vais pas me lever sans arrêt la nuit pour enfourner régulièrement une buche), pareil si l'on s'absente une journée ou une demi-journée : au retour c'est une maison froide qu'on retrouvera.
    Le compromis pourrait être un poêle classique pourvu d'un habillage de pierres accumulatrices (ollaire...), mais les mathématiques sont implacables, et même correctement habillés ces poêles ne peuvent rivaliser, la courbe de restitution de chaleur s'affaissant relativement vite (même si ça parait mieux qu'un poêle "normal").

    Par contre je serais plus réservé sur la supériorité du PdM en rendement... je dirais que ça dépend du poêle de masse. Des fabricants-artisans annoncent clairement que leurs PdM ne dépassent pas 80%

  14. #10
    cornychon

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Citation Envoyé par casper07
    Le compromis pourrait être un poêle classique pourvu d'un habillage de pierres accumulatrices (ollaire...), mais les mathématiques sont implacables, et même correctement habillés ces poêles ne peuvent rivaliser, la courbe de restitution de chaleur s'affaissant relativement vite (même si ça parait mieux qu'un poêle "normal").
    Bonjour,

    Ce sont effectivement les calculs implacables réalisés à partir des propriétés physiques des matériaux.

    Pour avoir des ordres de grandeurs, amusons nous à faire des petits calculs implacables.

    Un poêle de masse de 1300 kg emmagasine 0.27x1300 = 360 Wh/°C
    En clair, lorsque toute sa masse est à une température moyenne de 120°C, soit 100°C au dessus de l'ambiante, il a emmagasiné 360 x 100 =36 kWh
    Réparti sur 24h, ça donne une puissance de chauffe de 1.5 kW.
    Après, tu peux jouer sur la température moyenne de la mase du poêle, pour monter en puissance


    Dans ta région que je connais bien, ce n'est pas la "caillasse" qui manque.
    Tu fais construire des murs en pierre de 0.5 m d'épaisseur.
    Pour 100 m2 de construction, tu à environ 125 tonnes de pierres et ciment.
    Avec un mur en pierre, tu arrives à emmagasiner dans ces murs 33 000 Wh/°C
    C'est 90 fois plus qu'avec le poêle de masse (Mais on monte moins haut en température la réserve d'énergie)

    Y'a plus qu'à construire des murs de 0.5 m d'épaisseur, une bonne isolation extérieure.
    Acheter un bon poêle ordinaire pour chauffer les murs rapidement.
    Tu auras une réserve d'énergie beaucoup plus importante qu'un poêle de masse
    L'été, les température intérieures seront relativement stables 24h sur 24h, y compris en période de canicule.
    Dernière modification par cornychon ; 16/11/2018 à 09h29.
    Le savoir sans imagination est inutile

  15. #11
    Klaimant

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Bonjour,

    Voici une photo (en chantier) de l'arrière d'un no 80 (sortie des fumées par le haut).

    Je peux refaire d'autres clichés plus récent si besoin.

    no_80_back.jpg

  16. #12
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    au retour c'est une maison froide qu'on retrouvera.
    Oh que non , pas avec notre maison avec ITE et très grosse masse inertielle dans l'enveloppe isolante (82 m3 de béton pour mémoire) !!!
    Décembre 2017, après une absence de 8 jours , nuits entre 0 et 5°C , jours entre 8 et 14°C , la T° intérieure s'était stabilisée à 17°C et une petite flambée de 2h a remonté les T° à 20°C ...

    Comme quoi, on habite bien dans un poêle de masse
    Elle ne perd que 0.5~1°C chaque nuit avec 2 à 3h de flambée dans le poêle

    Il faut bien réfléchit sur les choix dans la construction de cette maison :
    -soit c'est une maison en ITI et dans ce cas un PDM est une excellente idée , surtout avec un dispositif de régulation , mais quid du confort d'été ???
    -soit c''est une maison en ITE bien conçue et dans ce cas un petit poêle bois suffit , avec flambées en soirée , et le confort d'été est plus facile à assurer .

  17. Publicité
  18. #13
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Y'a plus qu'à construire des murs de 0.5 m d'épaisseur, une bonne isolation extérieure.
    Acheter un bon poêle ordinaire pour chauffer les murs rapidement.
    Petit bémol, ca ne marche pas avec une occupation intermittente , comme pour les résidences secondaires ..

    Il en faut du temps pour recharger les murs ..
    Au bout d'une dizaine de jours , la T° des murs se sera rééquilibrée avec celle du séjour où est le poêle .
    Mais après , tant qu'on occupe régulièrement une telle maison,on ne risque pas de trouver une maison froide au retour d'un weekend à la neige..

  19. #14
    Vince44

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Salut,

    Le PDM a des atouts indéniables mais attention à ne pas se tromper de cible

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Le fait de charger un poêle classique toutes les heures - ou même toutes les 2 ou 3 heures - me semble contraignant..
    pour les nuits fraiches ça peut poser souci (je ne vais pas me lever sans arrêt la nuit pour enfourner régulièrement une buche), pareil si l'on s'absente une journée ou une demi-journée : au retour c'est une maison froide qu'on retrouvera.
    Déjà, une maison RT2012 ne devrait pas être froide au bout de quelques heures, même en ITI. Sauf temps particulièrement dégueulasse...

    Ensuite, si la maison est isolée par l'extérieur et que l'inertie a été choyée, normalement, aucune chance que la maison perde plus de 2-3°C en 12h. Et les murs ne seront jamais froid, donc le confort toujours entre bon et correct. Cette inertie s'opposera également à une montée en température trop violente, donc un léger surdimensionnement du poêle permettra de réduire le temps de flambée, le surplus se stockant dans l'inertie.

    Et cette inertie est importante aussi l'été pour lutter contre la chaleur de la journée.

    Ceci n'est pas incompatible avec un PDM, on n'a jamais trop d'inertie, mais ça fait doublon pour certains objectifs.

    Concernant le rendement des PDMs, effectivement ça dépendra de la technologie et c'est pas forcément compatible avec une large vue du feu et une petite puissance. A un certain niveau c'est physiquement incompatible. On ne peut pas avoir une vitre dont les dimensions feraient qu'elle rayonnera 4kW avec un feu vif sur un poêle supposé émettre 3kW et fonctionner à fond Et plus de vitre = + de rayonnement direct = - de stockage pour restitution indirect.

    A mon sens, dans une maison RT2012 avec inertie, un système bois cher doit assurer d'autres fonctions que le chauffage "simple". Idéalement ECS et cuisson, mais ça n'est pas toujours pertinent. Je crois que Mélèze propose ce genre d'options sur le Rimandoule mais outch, ça douille.
    Techniquement et économiquement, un fourneau bouilleur un ballon tampon préparation ECS et quelques radiateurs est idéal... mais bon, pour le design c'est raté. Sinon, un simple foyer bouilleur à la place du fourneau et des murs chauffants à la place des radiateurs... Plus design, pas de cuisson, un peu plus cher...

    A+

    Vincent

  20. #15
    Vince44

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    J'oubliais: attention au mode de fonctionnement de certains PDM (les Tuli et Nuna par exemple): pour certains il faut faire un feu de mise en température avant de faire une charge, et une deuxième charge plus tard. C'est assez précis et contraignant si on doit par exemple gérer en // le timing de la cuisine, des enfants, ... en mode rush entre l'école/la nounou et le diner, ou contre la montre du matin.

  21. #16
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Ensuite, si la maison est isolée par l'extérieur et que l'inertie a été choyée, normalement, aucune chance que la maison perde plus de 2-3°C en 12h
    Je confirme absolument !!!!!
    Depuis 3 ans que nous habitons notre maison , 0.5 à 1°C de baisse pendant une nuit froide hivernale , 2 à 3°C après une absence prolongée de quelques jours .

    Cette inertie s'opposera également à une montée en température trop violente
    Tout à fait ...

    Et cette inertie est importante aussi l'été pour lutter contre la chaleur de la journée.
    je plussoie

    A noter : une association de la Commune d'AMBRES organise une visite de deux maison passives début Décembre : la nôtre et celle d'un voisin qui a appliqué des techniques "romaines " pour ériger ses murs , véranda au SUD et rocket stove pour chauffer ses 115m2 habitables .
    La maison du voisin est bien plus sympathique que la nôtre ,un peu trop classique mais fonctionnelle et très efficace énergétiquement .
    Dernière modification par herakles ; 16/11/2018 à 11h39.

  22. #17
    casper07

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Un poêle de masse de 1300 kg emmagasine 0.27x1300 = 360 Wh/°C
    En clair, lorsque toute sa masse est à une température moyenne de 120°C, soit 100°C au dessus de l'ambiante, il a emmagasiné 360 x 100 =36 kWh
    Réparti sur 24h, ça donne une puissance de chauffe de 1.5 kW.
    Après, tu peux jouer sur la température moyenne de la masse du poêle, pour monter en puissance
    ...je suppose qu'on peut aussi calculer comme ceci : 1.5 kW pour 24H, donc 3kW pour 12H ? .. et qui plus est, la courbe de 0 à 12H sera en moyenne plus élevée que la portion de 12H à 24H, non ?

    J'entends bien pour ce qui est du bénéfice que l'on peut obtenir d'une maison dotée d'une masse importante, mais je ferai construire en fonction de mes contraintes et objectifs, notamment en termes de budget et de terrain (avec le carcan des limites séparatives, de la configuration...). Pour l'instant, nous sommes partis pour de la brique de 20cm avec ITE d'une quinzaine de cm en poly, rien de sophistiqué parce que nous n'avons pas vraiment envie de nous lancer dans un projet atypique.
    Partant de là, avec ce type de matériaux que nous envisageons, peut-être effectivement qu'un poêle "normal" ne serait pas aussi efficace que s'il était placé dans une maison en béton dotée de murs de 0.50 cm d'épaisseur...

    Pour précisions, c'est une maison qui nous servira de résidence secondaire durant quelques années, ce n'est pas vraiment important s'il faut galérer lors de courts séjours (pour le coup oui, elle sera froide en arrivant en plein hiver... on supportera le temps qu'on s'y installe définitivement). Mon épouse et moi y vivrons ensuite H24 à la retraite.
    L'idée d'un poêle bouilleur ou d'un circuit annexe, ne nous attire pas vraiment, je ne me vois pas faire une flambée au mois d'aout pour prendre une douche...

    bref, j'espère que l'étude thermique me permettra d'y voir plus clair en fonction des matériaux envisagés, mais l'idée d'un PdM reste vraiment séduisante, quitte à choisir un modèle moins puissant si besoin (Nordoven 40, PM600 Rimandoule ?).

    Je reste donc quelque peu circonspect par rapport à un poêle "normal" dans ce type de construction, avec les matériaux que je vous ai cité, mais à voir ?

    Merci Klaimant d'avoir très aimablement pris la peine de prendre cette photo du Nordoven de dos ! pas très sexy, mais ça le ferait bien

  23. #18
    Vince44

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Re'

    ITE + briques de 20 c'est déjà une inertie conséquente, idéalement il faudrait une sol en terre plain avec isolation verticale (en continuité de l'ITE) pas d'isolation au sol.

    Concernant la flambée au mois d'aout : c'est bien évidemment hors de question, sauf été vraiment pourri Idéalement on couple cela avec un panneau solaire et, en dernier recours, une résistance électrique.

    Résistance électrique qui pourrait assurer le hors gel en votre absence (si vous fermez les volets, la température peut baisser beaucoup) et éventuellement le préchauffage de la maison avant vote arrivée.

    Pour un usage en résidence secondaire, mieux vaut éviter le poêle de masse je pense. D'une part, lors de la mise en route saisonnière, je crois qu'il faut y aller molo. D'autre part, le prendre surdimensionné serait hors de prix, alors que ça serait bien utile en usage résidence secondaire. Enfin ça sera bien agréable d'avoir un foyer qui rayonne rapidement.

    Le mieux serait vraiment un système hydro avec murs chauffants.

    A+

    Vincent

  24. Publicité
  25. #19
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Pour l'instant, nous sommes partis pour de la brique de 20cm avec ITE d'une quinzaine de cm en poly
    Ca le fait aussi avec des briques à bancher , parpaings semi-lourds , blocs à coffrer type Fixolite, Isolabloc, Thermibloc...
    http://pdf.archiexpo.fr/pdf/fixolite...188427-_4.html
    très facile à mettre en œuvre pour le plus grand plaisir d'Antoine D. notre chef de chantier .

    J'ai écarté la brique qui n'a pas une grande masse inertielle par rapport au parpaing triple paroi et délaissé la solution parpaing+ITE qui coûtait un peu moins cher (1500 à 2000 € de moins sur le budget total vs solutions Fixolite HI .

    Ici le blog maison passive près de Toulouse avec brique et isolation extérieure .
    Quelques soucis de surchauffe estivale d'où les voiles d'ombrage et autres dispositifs brise-soleil.
    http://maison.passive.31.free.fr/

    Voili voilou....

  26. #20
    cornychon

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Citation Envoyé par casper07
    ...je suppose qu'on peut aussi calculer comme ceci : 1.5 kW pour 24H, donc 3kW pour 12H ? .. et qui plus est, la courbe de 0 à 12H sera en moyenne plus élevée que la portion de 12H à 24H, non ?
    C'est OK
    Citation Envoyé par casper07
    ...
    Pour précisions, c'est une maison qui nous servira de résidence secondaire durant quelques années, ce n'est pas vraiment important s'il faut galérer lors de courts séjours (pour le coup oui, elle sera froide en arrivant en plein hiver... on supportera le temps qu'on s'y installe définitivement). Mon épouse et moi y vivrons ensuite H24 à la retraite.
    Ta maison contiendra 250 m3 d'air. Pour faire passer cet air de 5°C à 20°C il faut 0.334 x 250 x 15 = 1252 Wh

    Sans masse thermique, avec un poêle ordinaire de 8 kW, il faudrait 10 mn pour chauffer l'air de ta maison

    Il faut viser le minimum de masse thermique pour avoir chaud rapidement les Weekends

    Citation Envoyé par casper07
    ...
    Je reste donc quelque peu circonspect par rapport à un poêle "normal" dans ce type de construction, avec les matériaux que je vous ai cité, mais à voir ?
    Avec un poêle de masse de 1300 kg, il faut en gros 36 kWh pour le faire passer de 20°C à 120°C.
    Si le poêle fait 10 kW nominal, il faut plus de 3 h de chauffe. C'est le temps qu'il faut se cailler avant de bien chauffer.
    Le savoir sans imagination est inutile

  27. #21
    casper07

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Avec un poêle de masse de 1300 kg, il faut en gros 36 kWh pour le faire passer de 20°C à 120°C.
    Si le poêle fait 10 kW nominal, il faut plus de 3 h de chauffe. C'est le temps qu'il faut se cailler avant de bien chauffer.
    Pour l'utilisation en tant que résidence secondaire, je comprends que le problème de temps de chauffe puisse se poser. Mais lorsque ma moitié et moi vivrons H24 dans cette maison, un PdM ne serait-il pas plus opportun ? Il y a quand même un gain quelque part non ? la linéarité de la restitution de la chaleur, l'espacement des flambées (1 ou 2 par jour), le gain en consommation de bois par rapport à un poêle classique, l'utilisation possible de résineux....

    Un poêle ordinaire mettrait 10mn pour chauffer l'air de la maison, certes... mais une fois qu'il a délivré (brutalement) ses kW ? On trouve facilement des graphiques de comparaison, de courbes de restitution de la chaleur (libération de chaleur en kW / période de combustion / période de libération de la chaleur accumulée). Y sont comparés les poêles, cheminées, et PdM. Ce sont des graphiques de fabricants certes, mais pour certains de ces fabricants qui diffusent ces analyses, il se trouve qu'ils vendent aussi des poeles ordinaires, donc pas vraiment intérêt à dézinguer leurs propres produits...
    Ces graphiques sont éloquents au premier coup d'oeil : pour le poêle ordinaire, un pic de chaleur et une forte libération, puis ça retombe en cloche.... d'où la nécessité logique, de recharger pour maintenir - ou faire repartir - cette courbe qui s'écrase bien rapidement sur l'ordonnée....
    pour le PdM, moins de puissance à la combustion, et une restitution beaucoup plus lente sur la durée... La chaleur accumulée dans les murs, le sera tant par l'un que par l'autre, à un rythme simplement différent... le côté lissé du fonctionnement d'un PdM, me parait apporter un confort plus appréciable, et j'ai vraiment du mal à saisir en quoi la masse d'une construction pourrait invalider, ou inverser ces relevés finalement très parlants ?

  28. #22
    SK69202

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Avec mon bouilleur puissant (9+9) au rendement théorique moyen et son tampon riquiqui, je fais 1 à 2 flambées de résineux par jour dans ma caverne avec ITE mais globalement moyennement isolée (<<RT2012).
    La durée des feux oscillent entre 3 et 12h et la durée de chauffage entre 5 et 22H.

    Cornychon oublie systématiquement que l'air chauffé se refroidit très vite sur tout ce que contient la maison et donc que ces 10 mn, ne sont qu'une vue de son esprit.
    j'ai vraiment du mal à saisir en quoi la masse d'une construction pourrait invalider, ou inverser ces relevés finalement très parlants ?
    Ça dépend fortement de la quantité et de comment est répartie "l'inertie", avec beaucoup de surface (cas chez moi) la température de l'air plafonne assez rapidement malgré la puissance (>10kW), car les parois s'échauffent à leur rythme.
    Au lieu d'avoir un point unique qui va passer de 120°C à 20°C en quelques heures avec des parois qui ne vont varier que de quelques dixièmes de degrés, on a la surface intérieure de la maison qui va passer de 22 à 20°C en autant d'heures avec un point à 300°C pendant 3 heures ou plus.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. #23
    herakles

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    pour le poêle ordinaire, un pic de chaleur et une forte libération, puis ça retombe en cloche.... d'où la nécessité logique, de recharger pour maintenir - ou faire repartir - cette courbe qui s'écrase bien rapidement sur l'ordonnée....
    Avec un poêle fonctionnant dans un environnement fait de parois inertielles absorbant et lissant les surchauffes ces pics de chaleur sont absorbés et restitués doucement (comme chez nous...)

    Dans un environnement peu inertiel, il y aurait surchauffe ; même chose si le PDM fonctionne dans la journée avec un soleil généreux non prévu par Dame Météo ...

    Nous avons visité une maison avec ITE, serre solaire , PDM .. la personne n'avait pas anticipé l'arrivée d'un grand beau temps et du coup, nous avons pris en pleine gueule le rayonnement du PDM qui a été trop chargé et qu'on ne pouvait refroidir , sauf à tirer un rideau isolant devant

  30. #24
    SK69202

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Ces graphiques sont éloquents au premier coup d'oeil : pour le poêle ordinaire, un pic de chaleur et une forte libération, puis ça retombe en cloche.... d'où la nécessité logique, de recharger pour maintenir - ou faire repartir - cette courbe qui s'écrase bien rapidement sur l'ordonnée....
    pour le PdM, moins de puissance à la combustion, et une restitution beaucoup plus lente sur la durée... La chaleur accumulée dans les murs, le sera tant par l'un que par l'autre, à un rythme simplement différent... le côté lissé du fonctionnement d'un PdM, me parait apporter un confort plus appréciable, et j'ai vraiment du mal à saisir en quoi la masse d'une construction pourrait invalider, ou inverser ces relevés finalement très parlants ?
    La courbe de température de la pièce où se trouve mon poêle, point de mesure hors de la vue directe du poêle, 1m de hauteur environ.
    T°SAM 15-161117.jpg
    Rappel poêle bouilleur 18kW (9air+9eau), trémie d'escalier à 4m du poêle, espace de 45m2 en deux parties mais grande ouverture. Murs en pierres, enduit chaux en ITE, ITE très fine au sud avec enduit "isolant" en complément à l'intérieur, présence de pierres en granit sous le poêle dans son refend également en pierre, sol pas isolé.
    Flambée du 15 au soir (il y a eu une flambée le matin,Tmin ext 5.3°C):
    Allumage 19H05, 7kg de résineux (palette), rechargements résineux 2.5kg et 1.9kg, fin feu 23H05 (fermeture volet d'air, braises noires avec fumées à 105°C)
    Pfeu calculée 13kW, Pmoy calculée 4.2kW, durée de la flambée 8H54 mn (de l'allumage à l'arrêt de la circulation d'eau à 03H59 le16)

    On remarque la décroissance"rapide" de la température de 23H à 06H30, puis une décroissance plus lente de 06H30 à 17H (flambée du 16 allumée à 16H30). La faiblesse de l'augmentation de l'ambiance (de 21°C à 22,4°C, c'est quand même plus fort devant le poêle)
    Le refend qui contient le poêle est à 26,5°C de l'autre coté du mur (vers 22H), le sol au pied de la cheminée contenant le poêle est à 22.5°C, la surface des murs dans la partie la plus éloignée du poêle (6/7 m) ont chauffé entre 7 et 22H de 1.1°C pour le mur sud et de 0.4°C pour le nord.

    C'est tout l'ensemble qui se comporte comme une masse chauffée, c'est quand même à adapter au bâti réel et au moyen de chauffage pour transposer les résultats.
    Héracles, faut t'équiper !
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  31. Publicité
  32. #25
    cornychon

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    B]Sans masse thermique, avec un poêle ordinaire de 8 kW, il faudrait 10 mn pour chauffer l'air de ta maison[/B]
    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Cornychon oublie systématiquement que l'air chauffé se refroidit très vite sur tout ce que contient la maison et donc que ces 10 mn, ne sont qu'une vue de son esprit.
    SK69202 oublie systématiquement de lire attentivement mes réponses ! !
    Le savoir sans imagination est inutile

  33. #26
    Tapentouche01

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Effectivement, la masse volumique de l'air et la masse volumique de la pierre ou du béton différent un peu, La preuve pour moi, un poêle hydraulique n'est jamais qu'un "poêle de masse" pas "lourd", on stocke ben toujours la chaleur a un endroit.....

    En l’occurrence dans la flotte.....ou ailleurs.
    Dernière modification par Tapentouche01 ; 16/11/2018 à 22h50.

  34. #27
    Tapentouche01

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    La courbe de température de la pièce où se trouve mon poêle, point de mesure hors de la vue directe du poêle, 1m de hauteur environ.
    Pièce jointe 377549
    Rappel poêle bouilleur 18kW (9air+9eau), trémie d'escalier à 4m du poêle, espace de 45m2 en deux parties mais grande ouverture. Murs en pierres, enduit chaux en ITE, ITE très fine au sud avec enduit "isolant" en complément à l'intérieur, présence de pierres en granit sous le poêle dans son refend également en pierre, sol pas isolé.
    Flambée du 15 au soir (il y a eu une flambée le matin,Tmin ext 5.3°C):
    Allumage 19H05, 7kg de résineux (palette), rechargements résineux 2.5kg et 1.9kg, fin feu 23H05 (fermeture volet d'air, braises noires avec fumées à 105°C)
    Pfeu calculée 13kW, Pmoy calculée 4.2kW, durée de la flambée 8H54 mn (de l'allumage à l'arrêt de la circulation d'eau à 03H59 le16)

    On remarque la décroissance"rapide" de la température de 23H à 06H30, puis une décroissance plus lente de 06H30 à 17H (flambée du 16 allumée à 16H30). La faiblesse de l'augmentation de l'ambiance (de 21°C à 22,4°C, c'est quand même plus fort devant le poêle)
    Le refend qui contient le poêle est à 26,5°C de l'autre coté du mur (vers 22H), le sol au pied de la cheminée contenant le poêle est à 22.5°C, la surface des murs dans la partie la plus éloignée du poêle (6/7 m) ont chauffé entre 7 et 22H de 1.1°C pour le mur sud et de 0.4°C pour le nord.

    C'est tout l'ensemble qui se comporte comme une masse chauffée, c'est quand même à adapter au bâti réel et au moyen de chauffage pour transposer les résultats.
    Héracles, faut t'équiper !
    Faudra quand même m'expliquer comment tu transfère autant d'énergie en passant par ton fluide caloporteur qui est l'air, bien connu pour ses propriétés de conduction?

    Tu arrive a chauffer tes "mur, stockages de masse" avec de l'air chaud?

    Ton poêle doit rougir ou je n'ai rien compris aux transferts thermiques....

  35. #28
    Tapentouche01

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    La courbe de température de la pièce où se trouve mon poêle, point de mesure hors de la vue directe du poêle, 1m de hauteur environ.
    Pièce jointe 377549
    Rappel poêle bouilleur 18kW (9air+9eau),
    Moi je crois un peu qu'en mesurant une T° ambiante a 1 mètre du poêle, qui est censé produire 9kw bouilleur+ 9 kw radiant, que le calcul est biaisé.

    la T° ambiante augmente, certe, mais qu'en est t'il des murs, censés "stoker" la chaleur, une mesure concrète a t'elle été faite?

    Bref ça stocke ou pas?

  36. #29
    SK69202

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    J'écris que le poêle fait 50% à l'air et 50% à l'eau, il y a une partie de l'énergie dans l'eau, l'autre dans l'air et les murs et pour compliquer le tout, le tubage chauffe le refend avec une partie de l'énergie perdue dans les fumées.

    Faudra quand même m'expliquer comment tu transfère autant d'énergie en passant par ton fluide caloporteur qui est l'air, bien connu pour ses propriétés de conduction?
    L'air est un fluide, dans le champs de gravité terrestre, la convection apparait immédiatement, et elle transporte autrement plus d'énergie que la conduction.

    Tu arrive a chauffer tes "mur, stockages de masse" avec de l'air chaud?
    Oui, comme un poêle de masse se chauffe de l'intérieur avec des fumées chaudes, le PDM a des fumées très chaudes (+/-1000°C) mais peu de surface d'échange à l'intérieur, au mieux 1 ou 2m2 , contrairement à moi qui ai une très grande surface d'échange (>100m2) de murs chauffés à l'air vachement moins chaud (24-26°C) issus du poêle.
    Je néglige le chauffage de mes murs par les IR du poêle, mais il existe.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  37. #30
    Tapentouche01

    Re : conseils / prospection fabricants de poêle de masse

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    . Je néglige le chauffage de mes murs par les IR du poêle, mais il existe.
    C'est pourtant ton principal confort

Sur le même thème :

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. comparatif poele de masse hydro, poele a accumulation chaudiere, poele bouilleurs
    Par yodasky dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/11/2015, 05h33
  2. besoin de conseils pour insert ou poele de masse
    Par daninja dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2013, 17h19
  3. Foyer fermé, insert, cuisinière, poële, poële de masse : un peu d'aide à la décision
    Par Yoghourt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/08/2011, 07h46
  4. besoin de conseils pour choisir entre poêle de masse et poêle simple/classique
    Par steffy2010 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2010, 16h57
  5. fabricants granulés bois pour poele a pellet
    Par klohe dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/01/2008, 15h36