Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 61

Ventilation maison 1930



  1. #1
    antola

    Thumbs up Ventilation maison 1930


    ------

    Bonjour,

    Propriétaire d’une maison de 1920 en brique avec hauts plafonds (Nord) de 77m2 avec double vitrage, j’aimerais optimiser la ventilation. J’ai en effet un fort taux d’hygrométrie (souvent au dessus de 60%, voir 65%/70% en hiver). Je n’ai pas envie de réaliser de gros travaux.

    Mon idée serait la suivante :

    Au Rez de chaussée : cuisine ouverte sur living (40m2). Je changerais ma hotte actuellement en recyclage, en version aspirante que je ferais tourner qq fois par jour (qq min). Débit Max hotte jusque 650m3/h. Il y a déjà des entrées d’air (au moins deux)

    Au 1er et 2e (37m2) avec sdb au premier de 10m3. Je voudrais placer des grilles d’entrées d’air sur les volets de 2 fenêtres des 2 chambres et remplacer mon extracteur d’air actuel dans ma sdb qui pour moi n’est pas de bonne qualité par qqch d’efficace. La sdb actuellement fait 4m2 en surface et 10m3 en volume.


    Mes questions :
    La hotte au rdc, est ce une bonne idée ?
    Quels débits me conseillez vous pour l’extracteur d’air dans la sdb ? Permanent ? Intermittents ? Cb d’heure par jours ? Avez vous des modèles à me conseiller ?

    Le but étant également d’optimiser les débits pour la facture chauffage (chaudière gaz à condensation dans la cave bien ventilée)

    Ps: j’aimerais aussi votre avis sur une toiture zinc qui me semble non ventilée dans combles perdus. Je remarque parfois de la condensation à l’intérieur sur le zinc. Est t’il utile de mettre ses chatière pour aerer les combles ? Qui ne sont pas isolés.

    Merci d’avance!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : Ventilation maison 1930

    bonjour, Dans une maison sans VMC, la hotte à extraction peut grandement aider, si on la fait fonctionner pendant qu'on cuisine afin de sortir la vapeur produite. ça participera au renouvellement de l'air, et si l'installation d'une vraie VMC est très compliquée voir impossible, on peut la faire fonctionner 5 mn de temps en temps, comme le débit est plus fort que celui d'une VMC, ça n'a pas besoin de tourner aussi longtemps. Et on surveille son thermomètre hygromètre, tout en sachant que l'hygrométrie est liée à la température.
    Pour ne pas avoir une maison humide, on évite d'étendre le linge ou alors on ventile davantage pour éliminer l'évaporation du linge.
    On évite les plantes vertes, les aquariums, les poêles à pétrôles ou au gaz qui n'ayant pas d'évacuation produisent autant d'eau sous forme de vapeur que de combustible consommé.
    On renouvelle aussi l'air en ouvrant rapidement les fenêtres en grand (3 à 5 mn suffisent en période froide) Plus il fait froid plus l'air se renouvelle vite, donc pas besoin d'un quart d'heure comme on entend partout. Utiliser aussi le courant d'air rapidement.
    Bien sûr si on ventile bien on a moins à ouvrir que sans aucune ventilation.

    Pour la salle de bain, vous avez un extracteur sur une sortie qui donne directement sur l'extérieur ou qui part dans un long tuyau ?
    S'il part dans un long tuyau, ça coupe bien son efficacité et le débit annoncé tombe dans les chaussettes.
    Mais aussi pour que ça fonctionne, il faut qu'il y ait un passage sous la porte de la pièce pour que l'air extrait se renouvelle.

    Ou alors, vous percez la cloison dans le bas côté porte, et vous mettez un extracteur qui POUSSERA L'air du logement dans la salle de bain, ainsi vous la mettez en surpression et l'air en excès partira dans la sortie ou vous avez actuellement l'extracteur. MAIS, à ce moment là, vous devez avoir la porte qui jointe de partout, sinon l'air risquerait de repartir dans le logement.

    Il existe des extracteurs de 90 m3 de 130 m3 et de 180 m3. J"en ai trouvé un de 180 m3 à Bri..man à environ 33 euros, ça débite un peu plus. Et si on le met dans la cloison, il n'y aura pas d'obstacle, et le débit ne sera pas perturbé, sinon par une évacuation qui ne serait pas suffisante. Mais c'est plus efficace. Il faudra mettre une grille assez large qui laisse bien passer l'air, c'est juste pour qu'un enfant n'aille pas y mettre les doigts, car il n'y a rien de l'autre côté, vu qu'en général ça part dans un tuyau.

    Pour la durée de fonctionnement, il faut voir combien de temps ça met pour sécher, et laisser tourner au moins cette durée. Et ce n'est pas grave si ça tourne demi journée. On l'entend un peu, mais bon...

    Il faut des entrées d'air UNIQUEMENT sur les fenêtres du séjour et des chambres. Et il faut un passage sous les portes intérieures. (environ 12 mm on y passe les doigts.

    Si une installation de VMC peut se faire correctement on peut en installer une, mais sans isolation, ça risque de cailler un peu, car ça tourne 24 /24 h. La hotte et l'extracteur, c'est un peu artisanal, mais ça tourne à la demande. Donc chacun voit selon sa propre maison, il n'y a pas de règle générale.

    Et vous avez quoi comme chauffage ? Un bon poêle à bois en fonte ou avec de la pierre, ou alors un poêle à pellets serait pas mal.
    Mais il serait bon de rabaisser un peu les plafonds et d'y mettre un peu d'isolant tant qu'on y est.

    Pour les combles, j'espère qu'il y a au moins un peu d'isolant sur le sol.

    Pour la condensation sous les tôles, ça c'est un problème. Attendez pour voir si quelqu'un a une idée.

    S'il n'y a aucune isolation sur les murs, il faudrait en mettre un peu, sinon c'est inconfortable et c'est la ruine en chauffage.

  4. #3
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Bonjour.

    Merci pour votre réponse et vos conseils

    Pour la sdb, oui la sortie de l’extracteur donne directement sur l’extérieur mais le diamètre n’est que de 100mm donc je suis limité à des débits de 90m3/h pour des extracteurs en intermittent. C’est ce que vous me conseillez ? Ou faut il avoir un plus gros débit ?

    J’ai uniquement une chaudière à gaz à condensation et les murs et combles ne sont pas isolés. Pour les combles perdus je ne peux pas les isoler, trop peu de hauteur (50 cm sous toiture et difficile d’accès). A moins de casser le plafond entièrement mais je n’ai pas vmt envie, c’est un plafond en vieux lattis et plâtre doublé d’un faux plafond en ba 13 qui date d’une trentaine d’année.

    Pensez vous que de mettre deux chatières sur mon toit en zinc pour faire circuler l’air en sous toiture puisse réguler la condensation en sous toiture ? On a très chaud au 2e étage aussi en été de par cette toiture en zinc je pense, ces chatières pourrait aussi peut être nous faire respirer en été ?

    Merci

  5. #4
    Larzacien

    Re : Ventilation maison 1930

    ps je vois qu'en haut il y a déjà un faux plafond, il faudrait voir quelle est son épaisseur et sonder pour voir ce qu'il y a.

    C'est ennuyeux si de l'eau tombe sur le sol des combles qui n'est pas une dalle béton si je comprends bien.

    Ou alors, il faudrait enlever ce toit, mettre un sarking et couvrir de nouveau. Prendre le conseil de plusieurs couvreurs, et devis.

    Il est probable que ça ait été fait car l'isolation des combles étaient très compliquée. Donc vous laissez et vous isolez les murs.

  6. Devis
  7. #5
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    L’eau ne goutte pas sur le sol, le zinc est juste humide, c’est pour cela que je pense qu’une aération devrait suffir ?

    Et le faux plafond de ba 13 a été mis direct sur le lattis, il n’y a pas d’épaisseur

    Le starking serait parfait mais c’est un autre budget

    Sinon pour un extracteur de 100mm de diamètre vous en pensez quoi ?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Larzacien

    Re : Ventilation maison 1930

    bonjour, et vous voulez le mettre où cet extracteur ?

    L'extracteur dans le mur ne fait pas tout, d'autant plus que c'est peu puissant, alors si de l'air n'arrive pas suffisamment, ça ne sort pas grand chose. Je vous ai donné une solution.

    Si vous voulez mettre un extracteur plus gros sans modifier l'orifice du mur, vous faites un petit caisson avec un côté ouvert que vous mettrez du côté de l'orifice. Le caisson sera largement plus grand que l'orifice, il faut le faire d'environ 10 cm d'épaisseur et à l'opposé vous faites un orifice de la taille que vous voulez pour mettre un extracteur plus gros.

  10. Publicité
  11. #7
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Oui je mettrai des grilles sur mes capots de volets et un passage d’air sous la porte.

    Bonne idée le caisson. Mais si le diamètre diminue direct par ex de 120 à un conduit de 100, ça ne diminue pas l’efficacité de l’extracteur vous pensez ?

  12. #8
    cornychon

    Re : Ventilation maison 1930

    Bonjour,

    Je te conseille d’acheter ce thermomètre hygromètre. Il indique la température intérieure, la température extérieure, l’hygrométrie intérieure et l’hygrométrie extérieure. Il t’en coutera 12.20 €.
    La partie qui comporte l’écran est à mettre à l’intérieur, l’autre partie est à disposer à l’extérieur, à l’abri de la pluie.
    Avec ça, tu as les quatre paramètres nécessaires pour agir efficacement.

    https://fr.aliexpress.com/item/32828...E&gclsrc=aw.ds

    Si tu veux comprendre ton problème, est agir en fonction des réalités hygrométriques, je te conseille de lire ce lien.
    https://forums.futura-sciences.com/h...ml#post6462788

    Si ce que je te conseille est trop chiant, il faut trier dans les réflexions instinctives et approximatives.
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  13. #9
    cornychon

    Re : Ventilation maison 1930

    Pour le thermomètre hygromètre, ce lien doit fonctionner
    Dernière modification par cornychon ; 09/12/2019 à 15h53.
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  14. #10
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Merci je vais lire ça attentivement

  15. #11
    cornychon

    Re : Ventilation maison 1930

    OUI ! Je sais, c’est le bordel ! Mais le lien que j’avais mis, donnait accès à des données personnelles.
    Il faut rentrer le baratin ci-dessus dans le moteur de recherche
    ThermoPro TP60S Hygromètre Numérique Thermomètre Intérieur Extérieur Moniteur D'humidité avec Indicateur de Température sans Fil avec Une Portée de 60M
    Il faut ensuite chercher le TP60S
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  16. #12
    SK69202

    Re : Ventilation maison 1930

    Le starking serait parfait mais c’est un autre budget
    Il y a le liège en granulé (ou autre isolant), ce n'est pas donné nettement moins cher que le sarking, mais pour remplir tout les coins inaccessibles sans démontage aux isolants massif, c'est pas mal en résultats hiver et été.

    En 100mm, on trouve jusqu’à 250m3/h ( par exemple (PDF), d'expérience, le TD 160/100 est mieux et sans plus adapté au volume de la maison (77 x 3 au pif = 230m3 ventil 1/2vol/h en pv)
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  17. Publicité
  18. #13
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Bonjour,

    Je viens de lire la conversation de cornichon. En gros, si je comprends bien il suffit d’équilibrer les HA pour éviter la condensation. Et donc en hiver, pour les pièces très peu utilisées pour éviter une trop grosses factures de gaz, il vaut mieux ne pas chauffer de trop (15 degrés ?) et garder la grille d’aération ouverte ?

    Pour la condensation sur le zinc de mes combles perdus non chauffés, la mise en place de 2 chatières devrait donc régler le problème ?

    Et dernière question, comme le dit sk69202, il est donc préférable de mettre un extracteur plus puissant dans ma sdb du premier étage. Mais si j’extrais 200m3/h en un point, si je ne le fais que qq h par jour ? Ça suffira à équilibrer les HA ?

    Pour info, nous ne sommes que deux à la maison, et n’occupons les locaux que le soir et matin.

    Merci!!

  19. #14
    Larzacien

    Re : Ventilation maison 1930

    bonjour,

    Le caisson permet de faire facilement un passage plus grand pour un extracteur plus gros. Il vaut mieux ne pas le faire trop petit, on peut le faire de 30 x 30 cm ou de 25 x 40 cm selon la place qu'on a. On prend un extracteur de 180 m3/h sachant que c'est toujours très optimiste les débits donnés, et c'est supposé sans aucun obstacle. L'air passera plus vite dans le trou de 100. Et comme l'air est compressible, le caisson permettra d'absorber un peu la surpression. Le faire suffisamment épais en tenant compte de l'extracteur, et il ne faut pas que l'extracteur touche le mur, il faut laisser un peu d'espace pour que le volume du caisson serve à quelque chose en plus.

    Il y a des distances à respecter par rapport à la douche pour placer l'extracteur. Si c'est trop près, il faudrait faire le caisson différamment pour le déporter de façon à être à bonne distance.

  20. #15
    cornychon

    Re : Ventilation maison 1930

    Bonjour,

    Citation Envoyé par antola;
    Bonjour,
    Je viens de lire la conversation de cornichon. En gros, si je comprends bien il suffit d’équilibrer les HA pour éviter la condensation. Et donc en hiver, pour les pièces très peu utilisées pour éviter une trop grosses factures de gaz, il vaut mieux ne pas chauffer de trop (15 degrés ?) et garder la grille d’aération ouverte ?
    Je vois que tu as consulté le lien que je t'ai conseillé ! !
    Une grille d’aération permet de faire circuler de l’air, lorsqu’il y a une différence de pression entre la grilles et fuites.
    La VMC permet de faire rentre un air sec, le charger d’eau avant de le foutre dehors.
    Tu peux toujours utiliser un thermomètre hygromètre comme celui que je t’ai indiqué, pour ajuster au mieux.
    Pour la condensation sur le zinc de mes combles perdus non chauffés, la mise en place de 2 chatières devrait donc régler le problème ?
    Pareil que ci-dessus, entre deux chatière, l’air circule s’il y a une différence de pression entre les deux chatières! ! Chez moi, l’aération se fait sur toute la périphérie de la toiture.
    Même si la différence de pression est faible, la très grande section permet un débit d’air (renouvellement d’air) acceptable.
    Et dernière question, comme le dit sk69202, il est donc préférable de mettre un extracteur plus puissant dans ma sdb du premier étage. Mais si j’extrais 200m3/h en un point, si je ne le fais que qq h par jour ? Ça suffira à équilibrer les HA ?
    La porosité des murs et Les activités humaines, conduisent à la fabrication d’humidité. Avec une extraction d’air permanente, un excès passager d’humidité est absorbé dans la masse d’air, et rejetée par la VMC.
    Pareil, n’ai pas peur de vérifier les deux HA Int et pour optimiser les débits.
    Dernière modification par cornychon ; 10/12/2019 à 10h28.
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  21. #16
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Ok merci!

    Oui j’ai commandé le thermometre hygromètre

    Je me dis que l’intermittent a 200m3 dans la sdb qq heures le temps de nos activités dans la maison, ça devrait suffir ? Plutôt qu’un permanent a 30m3/h... comme vendu partout dans les magasins de bricolage
    En plus j’aurai la hotte à extraction dans la cuisine.

    Je verrai en fonction des HA intérieur et extérieur mais j’avoue que j’arrive pas à me décider sur le choix de l’extracteur

  22. #17
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Merci!

    Que pense tu de ça ? https://www.atlantic.fr/Ventiler-le-...nente/VCM-Easy

    En 100mm, plus facile que de fabriquer un caisson avec réduction de diamètre non ? Je ne ferais fonctionner que qq h par jours pour une perte de chaleur minimale

  23. #18
    Larzacien

    Re : Ventilation maison 1930

    bonjour, A la condition de pouvoir l'installer c'est très bien. Mais on ne peut pas le poser nu ainsi, il suffit de trouver une solution. Il faudra bien un habillage ou quelque chose.

    Le débit est plus fort, et probablement que c'est un peu plus puissant que les extracteurs classiques.
    Dernière modification par Larzacien ; 10/12/2019 à 11h17.

  24. Publicité
  25. #19
    cornychon

    Re : Ventilation maison 1930

    Tu peux prendre le VCM Easy 1253V Ref : 123187
    Avec un variateur de vitesse, tu ajustes en fonction des réalités de terrain ! !
    https://www.bing.com/images/search?q...cw=1129&ch=574
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  26. #20
    Larzacien

    Re : Ventilation maison 1930

    bonjour, Etant donné que l'évacuation se fait dans la salle de bain par un orifice situé dans le mur, donc ça donne directement à l'extérieur, je ne vois pas trop comment on installe l'extracteur en question. Il faudrait pouvoir mettre ça en combles peut-être, mais là ... ou alors il va falloir bricoler.

  27. #21
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Ok super idée. Je vais je pense faire un coffrage avec clapet anti retour et et bouche d’extraction. Avec le variateur branché sur le débit Max (315 m3/h) qd il est ouvert au Max. Le modèle que tu me dis est du 125 mm par contre. Je prendrai le modèle 100mm

    Merci beaucoup à tlm. C’est beaucoup plus clair dans ma tête à présent. Et je pense pouvoir optimiser l’aération de ma maison avec ces solutions sans gros travaux

    Par contre, avez vous des grilles d’aération pour capot volet roulant à me conseiller pour créer une bonne différence de pression ? Comment créer cette différence de pression ? Notamment entre mes deux chatières sur ma toiture ?

  28. #22
    Larzacien

    Re : Ventilation maison 1930

    bonjour, Pour les caissons de volets roulants, on met les mêmes entrées d'air que sur le haut des fenêtres. On en trouve facilement différents modèles dans les magasins de bricolage.

    Pour les chatières, peut-être faudrait-il voir un couvreur pour cela. Il vaudrait mieux ne pas avoir des fuites.

  29. #23
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Ok merci.
    Oui pour l’extracteur, je le mettrai à l’horizontal directement dans l’axe du conduit dans un caisson que je fabriquerai. C’est un peu bricolage oui mais bon

  30. #24
    SK69202

    Re : Ventilation maison 1930

    Attention que le caisson ne devienne pas caisse de résonance, faire une face servant de filtre, ça évite d'avoir à démonter le ventilateur pour nettoyage.

    Attention, tous les ventilateurs n'aiment pas les variateurs de vitesses surtout au delà de 10% en tension.

    Le TD 160/100 de chez unelvent marche très bien sur atténuateur (de 230 à 100V), le TD 250/200 non, les autres marques, je ne connais pas, mais c'est plus ou moins les mêmes technologies, bref vigilance.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  31. Publicité
  32. #25
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Merci pour le conseil! Je vais regarder me renseigner

  33. #26
    cornychon

    Re : Ventilation maison 1930

    Bonjour,

    Citation Envoyé par antola Voir le message
    Comment créer cette différence de pression ? Notamment entre mes deux chatières sur ma toiture ?
    Il y a :
    Les solutions naturelles :
    Si tu as une toiture au moins deux pans, il faut mettre une chatière sur chaque pan. Le vent se charge de créer des différences de pressions dynamiques.
    Les solutions artificielles, les ventilateurs.

    Sans isolation thermique et sans étanchéité air, éviter la condensation sous la toiture est impossible. Lorsqu’il fait froid, 0°C par exemple, la nuit, du givre se forme sur la toiture et toute la nature environnante. L’air est a en gros 80% d’HR, 3 g d’HA

    Au lever du soleil, la température de l’air extérieur peut monter rapidement. A 8°C, avec l’évaporation du givre, l’air monte en gros à 80% d’humidité, 6 g d’HA

    Cet air à 8°C, se débarrasse de son eau sur les toitures, l’herbe, les arbres, les voitures, C’est la fameuse gelée blanche du début du jour, connue et observée par tout le monde.

    Cet air circule un peu partout, également dans les combles par les fuites d’air. L’eau vient se condenser sous les masses thermiques, tuiles, ou autres matériaux utilisés pour les toitures. Ce givre fond, des gouttelettes se forment, tombent sur l’isolation, et tous les objets qui peuvent servir et que l’on n’utilise jamais.

    Toute cette humidité sèche plus ou moins vite, en fonction de la température, de l’hygrométrie, et la quantité de flotte à évaporer.


    Citation Envoyé par antola Voir le message
    Ok merci.
    Oui pour l’extracteur, je le mettrai à l’horizontal directement dans l’axe du conduit dans un caisson que je fabriquerai. C’est un peu bricolage oui mais bon
    Pour l’extracteur, je te donne une solution très utilisée, pour soutenir les ventilateurs, destinés à refroidir les éléments actifs des grandes armoires de télécommunication.

    Si tu peux le mettre à l’horizontale, tu le pose sur de la mousse de polyuréthane spéciale acoustique, d’environ 60 mm d’épaisseur. Une fixation mécanique n'est pas nécessaire et pas souhaitable ( Tu peux mettre plusieurs couches de mousse de 20 mm, on en trouve chez le roi des merlins)

    L’extracteur va prendre sa place, comme une nana enfouie dans un bon édredon en duvet !
    La mousse assure sa tenue mécanique, absorbe les vibrations mécaniques et acoustiques.
    Le support de cette mousse, est à définir en fonction de l’environnement « mécanique »

    Chez moi, dans les combles, au-dessus de la buanderie, pour ventiler la buanderie, un extracteur repose sur de la mousse de polyuréthanne 80 mm d’épaisseur. Mousse posée sur une vulgaire planche depuis 1997.
    Il fonctionne à sa plus grande vitesse depuis 22 ans, je n’ai jamais rien touché, je sais qu’il tourne, le bruit est si faible, que je contrôle son bon fonctionnement, en faisant tenir du papier toilette devant la bouche d’aspiration.
    Dernière modification par cornychon ; 11/12/2019 à 00h47.
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  34. #27
    antola

    Re : Ventilation maison 1930

    Bonjour. Êtes vous sur que le TD 250/100 ne fonctionne pas sur variateur ? https://statics.solerpalau.com/media...et_ECOWATT.pdf

  35. #28
    antola

    Lightbulb Re : Ventilation maison 1930

    Merci Cornychon pour ces précisions d’installations de l’extracteur.

    Pour la toiture, mettrais tu des chatières à ma place ? Vu comme tu l’as bien expliqué, la condensation est qd même la avec la rosée notamment. (Je n’ai pas d’isolation, juste zinc puis voligeage en bois... avant les combles perdus non isolés). Ce sont des murs en briques. L’air y circule peut être qd même un peu de par leur porosité...?

    De plus, ma toiture n’a qu’un seul pan.. et faible pente (+-10 degrés ou 17%)

    Le couvreur me demande 500 euros pour le faire (pour 2 chatières)
    Dernière modification par antola ; 11/12/2019 à 07h12.

  36. #29
    SK69202

    Re : Ventilation maison 1930

    Êtes vous sur que le TD 250/100 ne fonctionne pas sur variateur ?
    Oui je me suis fais avoir , il "grogne" dès que l'on atténue trop (>10% en tension), je suis revenu au TD 160/100 pour cette raison, ce dernier démarre sur rétablissement du courant à seulement 100V, (-60% en tension environ). Par contre les débits en régime atténué me sont inconnus mais peuvent devenir très faible. (A 100V j'estime à 6m3/h).
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  37. #30
    cornychon

    Re : Ventilation maison 1930

    Citation Envoyé par antola Voir le message
    Merci Cornychon pour ces précisions d’installations de l’extracteur.
    Pour la toiture, mettrais tu des chatières à ma place ? Vu comme tu l’as bien expliqué, la condensation est qd même la avec la rosée notamment. (Je n’ai pas d’isolation, juste zinc puis voligeage en bois... avant les combles perdus non isolés). Ce sont des murs en briques. L’air y circule peut être qd même un peu de par leur porosité...?
    De plus, ma toiture n’a qu’un seul pan.. et faible pente (+-10 degrés ou 17%)
    Le couvreur me demande 500 euros pour le faire (pour 2 chatières)
    Salut,
    Dans le domaine des toitures zinc, je n’ai aucune idée et aucune expérience.
    Dans ce cas, le mieux, est d'aller chercher les bonnes informations chez ceux qui savent, ceux dont c’est le métier.

    Ce lien donne des informations pratiques, simples, compréhensibles par les plus crédules.

    https://www.vmzinc.fr/principes-de-base/lame-dair.html

    Des indications précises sont données au chapitre : « Principe de base, lame d’air » .
    Voir le schéma (Couverture avec isolation sous rampant)

    Pour un seul pan, j’essaierais d’aménager des entrées et sorties d’air entre le mur et le dessous de la toiture.
    Il faut voir la faisabilité en fonction de la réalité du terrain ! !

    Si c’est trop compliqué, j’opterais pour la solution la plus simple, la moins onéreuse, ne rien faire.
    Voir de temps en temps ce qu’il se passe. Si rien ne s’abime, pas de moisissures envahissantes, continuer à ne rien faire !!
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. travaux rénovation thermique maison 1930
    Par Izuba dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/08/2019, 22h49
  2. Maison 1930 classe G
    Par maitrebruce59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 28/03/2014, 23h41
  3. (ALSACE) Renovation maison années 1930
    Par topjeux dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2013, 07h53
  4. Renovation maison 1930
    Par Chesad dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/07/2012, 21h29
  5. Isolation maison 1930: la bonne methode?
    Par julien59200 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/11/2008, 00h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison