Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]



  1. #1
    JuzoSuzuya

    Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]


    ------

    Bonjour à toutes et à tous, et merci d'avoir cliqué sur mon message, merci de prendre en considération que ce sujet est amené à évoluer, ma démarche étant à long terme, je commence par poser les fondations.

    Je cherche des avis, retours expériences, conseils et compagnies pour le sujet ci-après exposé :

    En fin d'année 2021 (oui, j'ai encore le temps) ma mère quitte la maison de famille pour partir "à l'aventure". Elle ne souhaite pas louer ou vendre ladite maison, que j'irais par conséquent gardienner.

    Cette maison, située dans le 74 à 500m d'altitude est, à l'origine une dépendance d'un château adjacent, elle servait de four à cendre, de séchoir à tabac et autres joyeusetés.
    Le linteau de la maison indique 1875 (ou 1876), mais la toiture (le sujet qui nous intéresse, j'y vient vite promis) doit être plus récente, ce qui n'est pas vraiment le cas du revêtement de murs exterieurs

    Bref, en gros, je vais y aller et ma mémoire me rappel qu'on s'y pelle ! Un vrai gouffre thermique que je souhaite "reboucher".
    Toutes les fenêtres en simple vitrages seront "papier-bullées" à court/moyen terme en hiver, ce qui devrait donner un certain gain.

    En revanche, le grenier est tout simplement à l'air libre, dans le sens ou, hormis les ardoises qui composent le toit, les seules protections qui isolent l'espace habité sont de la terre battue (au sol) et de vulgaires planches de bois fixées tout le long de l'entrait qui suivent l’arbalétrier (si je ne me trompe pas dans le vocabulaire).
    De plus, il y a un espace "vide" entre l’extrémité du toit (au niveau de la panne sablière la + basse) et du haut des murs porteur extérieurs (si bien qu'on peut "tomber" des quelques 4/5 mètres que mesurent lesdits murs), écart calfeutré par des planches d'aggloméré recouvert de laine de roche.

    J'ai accès par un amis paysan à des fournisseurs de chanvre, matériau que je souhaiterais privilégier, tant pour l'isolation sous les ardoises, le sol du grenier et pour les murs extérieur.

    Sachant que je suis un jeunot, pas très expérimenté mais très motivé, j'aurais aimer que certains, motivés par mon projet, m'aide à m'orienter dans mes recherches.

    J'aimerais construire mon projet en amont de mon emménagement, mais je peux évidemment aller sur place pour faire des photos pour illustrer mes propos si besoin.
    Malgré un volume de travail très important, comme beaucoup d'entre vous j'en suis sur, je tâcherais de venir ici régulièrement pour vérifier si vous me posez des questions ou quoi

    A très vite j'espère, Juzo !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    travaillac

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bonjour,

    Je suis aussi en haute-Savoie à 460 m d'altitude, raison pour laquelle je te réponds.

    J'ai construis en 1980 mais j'ai dû trouver des solutions innovantes pour l'époque car j'étais dans les premiers utilisateurs de pompe à chaleur avec circuit de chauffage basse température au sol.

    Pour la toiture, j'ai retenu les plaques de polystyrène extrudé (bleu), 2 épaisseurs croisées de 8 cms, donc 16 cms sans ponts thermiques. 40 ans après les plaques sont toujours dans un état impeccable et mon toit est souvent le dernier à avoir de la neige non fondue, signe de l'efficacité de l'isolation.

    Pour les murs, je n'avais guère le choix, c'est donc laine de verre en panneaux de 10 cms d'épaisseur ; mais je pense que je prendrais, peut-être, une autre solution si c'était à refaire à l'heure actuelle. La laine de roche est résistante à l'humidité.

    Attention aux solutions style vermiculite car il s'opère un tassement au cours des années, constaté chez mon fils.

    Pour le reste : double vitrage sur tous les ouvrants, caissons de volets roulants isolés, dalle du rez (en partie sous-sol, en partie vide-sanitaire) isolée par des plaques de polystyrène extrudé de 20 mm et hourdis isolants pour la dalle.
    Je pense que ton cas est différent et qu'il faut employer, pour les murs, une isolation résistante à l'humidité qui serait due à la condensation de murs en pierres.

  4. #3
    Mickele91

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    que j'irais par conséquent gardienner.
    Tu vas donc y vivre au quotidien ?...

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    Bref, en gros, je vais y aller et ma mémoire me rappel qu'on s'y pelle !
    Elle est chauffée comment actuellement ?...

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    Toutes les fenêtres en simple vitrages seront "papier-bullées" à court/moyen terme en hiver, ce qui devrait donner un certain gain.
    Papier-bullées...C'est à dire ?...

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    En revanche, le grenier est tout simplement à l'air libre, dans le sens ou, hormis les ardoises qui composent le toit, les seules protections qui isolent l'espace habité sont de la terre battue (au sol) et de vulgaires planches de bois fixées tout le long de l'entrait qui suivent l’arbalétrier (si je ne me trompe pas dans le vocabulaire).
    De plus, il y a un espace "vide" entre l’extrémité du toit (au niveau de la panne sablière la + basse) et du haut des murs porteur extérieurs (si bien qu'on peut "tomber" des quelques 4/5 mètres que mesurent lesdits murs), écart calfeutré par des planches d'aggloméré recouvert de laine de roche.
    Il faudrait que tu nous dise ce que tu souhaites y faire, parce que tel que tu nous la dépeints, j'ai l'impression qu'elle n'est même pas vivable dans son jus...

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    mais je peux évidemment aller sur place pour faire des photos pour illustrer mes propos si besoin.
    Oui, ça donnerait une idée de la situation présente.

    Cordialement

  5. #4
    invite33626357

    Re : Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bsr,

    Pour le chanvre, très bonne idée, il existe des enduits intérieurs chanvre/chaux très intéressants.
    Tu pourras sûrement trouver des infos notamment auprès de la Capeb
    Cdlt

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite33626357

    Re : Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]

    J'ai oublié, tu peux également aller voir sur Google : l'école nationale du chanvre.

  8. #6
    JuzoSuzuya

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bonjour travaillac, et merci de ta réponse !
    Effectivement, le polystyrène extrudé a bonne réputation, et ça pourrait être une solution ! Peux-tu me donner une idée du tarif au m2 de toiture ? Les plaques se fixent à même les chevron (en laissant une lame d'air entre les ardoises et lesdites plaques) ?
    Pour les murs, j'aurais aimé faire une isolation par l’extérieur pour faire un "ravalement de façade" au passage !
    En effet, je pense que l'isolation des murs n'est pas à prendre à la légère, certains font un peu + de 80cm d'épaisseur, mais sont quand même bien frais !
    A bientôt !

  9. Publicité
  10. #7
    JuzoSuzuya

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Mickele91 : (désolé j'ai toujours pas compris comment citer proprement...
    Tu vas donc y vivre au quotidien ?...
    --> Oui tout a fait, je rendrais mon appartement et habiterais cette maison à l'année, un gout de retour à l'enfance.

    Elle est chauffée comment actuellement ?...
    Actuellement elle est chauffée par un poêle à bois, un poêle à pellets et une chaudière au fioul de 30 ans (radiateurs en fonte dans chaque pièce), qui sera changée pour une pompe à chaleur courant 2021.

    Papier-bullées...C'est à dire ?...
    N'ayant pas le budget pour faire poser des fenêtres à court terme, je vais calfeutrer les fenêtres des pièces non "à vivre" avec du papier bulle, qui est un bon isolant, que je peux obtenir à 70€ les 200m2.
    Lorsque mes économies de loyers me permettront de remplacer les fenêtres, je m'en occuperais.

    Il faudrait que tu nous dise ce que tu souhaites y faire, parce que tel que tu nous la dépeints, j'ai l'impression qu'elle n'est même pas vivable dans son jus...
    En effet, le grenier n'est pas vivable, il y fait très froid en hiver et très chaud en été. C'est un véritable trou thermique (si ça se dit).
    Je ne souhaite pas spécialement en faire une pièce "vivante" à court terme, mais au moins pouvoir en faire une pièce de stockage et isolée pour éviter les déperdition de la chaleur des pièces inférieures.

    Je ferais des photos "prochainement" pour bien illustrer tout cela.
    Merci encore

  11. #8
    JuzoSuzuya

    Re : Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Edjoe :
    Merci de tes conseils.
    J'aimerais plutôt trouver une solution par l'exterieur pour les murs, ils sont vieux et nécéssiteraient, je pense, une remise à niveau tant esthetique que fonctionnelle.
    Merci pour les références.

  12. #9
    Mickele91

    Re : Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bonjour,

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    Mickele91 : (désolé j'ai toujours pas compris comment citer proprement...
    Dans le menu de la messagerie, tu as une option qui s'appelle "Ajouter la balise [QUOTE]".Tu cliques dessus et dans le corps de ton message, tu as alors deux [QUOTE] qui apparaissent.

    Dans le premier, tu fais [QUOTE=JuzoSuzuya]. A la prévisualisation de ton message, tu verras ton pseudo s'afficher en tant que citant, du message contenu entre les deux balises.

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    Actuellement elle est chauffée par un poêle à bois, un poêle à pellets et une chaudière au fioul de 30 ans (radiateurs en fonte dans chaque pièce), qui sera changée pour une pompe à chaleur courant 2021.
    D'accord...Comme tu nous as dis que ton sol c'est de la terre battue (C'est ce que j'ai cru comprendre), tu as l'intention de conserver tes radiateurs ou bien de mettre en place un plancher chauffant ?...

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    N'ayant pas le budget pour faire poser des fenêtres à court terme, je vais calfeutrer les fenêtres des pièces non "à vivre" avec du papier bulle, qui est un bon isolant, que je peux obtenir à 70€ les 200m2.
    "Les fenêtres des pièces non "à vivre""...tu veux dire que tu vas les recouvrir de papier-bulle et donc les condamner à l'ouverture ?...et dans les pièces à vivre, tu vas faire quoi ?...

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    Je ne souhaite pas spécialement en faire une pièce "vivante" à court terme, mais au moins pouvoir en faire une pièce de stockage et isolée pour éviter les déperdition de la chaleur des pièces inférieures.
    Si c'est pour éviter les déperditions de chaleur des pièces inférieures, pourquoi ne pas isoler ton grenier au niveau du sol ?...D'autant plus si tu as de la hauteur...Par principe, il faut toujours isoler au plus près de la zone chauffée, sans ça, ça te fais chauffer un volume de plusieurs dizaines de m3, inutilement, puisque non exploité en tant qu'espace habitable.

    Cordialement

  13. #10
    ManuTaden

    Re : Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bonjour
    Vous commencez avec du chanvre en vrac acheté à des agriculteurs locaux
    puis vous basculez sur le polytruc ... produit industriel issue de la chimie
    Sacré grand écart !

    Si vous voulez isoler le plafond des pièces habitées, rapidement et pour pas cher : vous achetez des ballots de paille / foin / chanvre ... que vous posez au sol
    Ensuite vous vous intéressez à l'isolation des murs, puis du sol. Vous installez une ventilation moderne (double flux c'est mieux, mais plus cher) et vous changez les menuiseries.
    Et vous pouvez toujours, à ce moment là revenir sur l'isolation du grenier en la modifiant / refaisant ou finalisant en fonction de vos besoins de stockage, d'agrandissement de la partie habitable.
    C'est seulement après cette étape que vous vous intéresserez au chauffage et au renouvellement de la chaudière, surtout si son fonctionnement pose problème, si la chaudière fonctionne, pourquoi la changer ?

    Le chanvre en fibres longues vendu en round ball est une solution intéressante, parce que vous posez la paille au sol en couche épaisse tout en sachant que vous pourrez, plus tard, l'enlever et remplir des caissons de doublages de murs, de rampants ou de plafonds. Vous n'aurez pas accès aux aides, et subventions, vous serez hors DTU, mais c'est à la portée d'un bricoleur, et d'un coût faible.

  14. #11
    JuzoSuzuya

    Re : Isolation grenier et murs extérieurs - Habitation savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Mickele91, merci pour l'explication.

    Citation Envoyé par Mickele91
    D'accord...Comme tu nous as dis que ton sol c'est de la terre battue (C'est ce que j'ai cru comprendre), tu as l'intention de conserver tes radiateurs ou bien de mettre en place un plancher chauffant ?...
    Je me suis mal exprimé, dans l'excitation de la création du sujet.
    La maison au RDC, une dalle a été posée, le sol est isolé et carrelé, mais pas de chauffage au sol.
    A l'étage 1, c'est moquette et parquet, pas de soucis au niveau du sol.
    Au grenier (étage 2), le sol est en terre battue. C'est celui-ci que je souhaite isoler dans un premier temps, pour éviter un pont thermique.

    Citation Envoyé par Mickele91
    "Les fenêtres des pièces non "à vivre""...tu veux dire que tu vas les recouvrir de papier-bulle et donc les condamner à l'ouverture ?...et dans les pièces à vivre, tu vas faire quoi ?...
    L'idée c'est ça. Il ne s'agit que de 3 des 4 pièces de l'étage (un rdc, double vitrage déjà en place).
    Deux chambres (9°C en hiver, radiateurs coupés) et d'une salle de bain (6°C en hiver sans chauffage). Une des chambres sera un dressing/stockage (nord est), une un atelier de couture (plein ouest), et la salle de bain nord/est, du fait d'un nouveau vis a vis, ca fera un occultant.

    Citation Envoyé par mickele91
    Si c'est pour éviter les déperditions de chaleur des pièces inférieures, pourquoi ne pas isoler ton grenier au niveau du sol ?...D'autant plus si tu as de la hauteur...Par principe, il faut toujours isoler au plus près de la zone chauffée, sans ça, ça te fais chauffer un volume de plusieurs dizaines de m3, inutilement, puisque non exploité en tant qu'espace habitable.
    Ben... betement je m'étais dis que la solution était trop simple pour être réaliste, du coup j'ai passé...

    Et du coup on en arrive à ManuTaden, qui m'indique un process interessant !
    Citation Envoyé par manutaden
    Si vous voulez isoler le plafond des pièces habitées, rapidement et pour pas cher : vous achetez des ballots de paille / foin / chanvre ... que vous posez au sol
    Oui, ca serait un excellent début, et je reste dans la démarche écolo.

    Citation Envoyé par manutadem
    C'est seulement après cette étape que vous vous intéresserez au chauffage et au renouvellement de la chaudière, surtout si son fonctionnement pose problème, si la chaudière fonctionne, pourquoi la changer ?
    La chaudière ne fonctionne justement pas bien, c'est un gouffre financier en entrertien et le rendement est ridicule vis a vis de la quantité astronomique de fioul brulé.

    Je vais lire un peu sur les différents sujets évoqués, et aller faire ds photos. Ce sera + simple pour vous expliquer.

  15. #12
    travaillac

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bonjour,
    Pour la toiture, elle se compose (de l'intérieur vers l'extérieur):
    - poutres apparentes
    - chevrons apparents
    - lambris
    - protection sous-toiture (genre tissu goudronné) seulement sur les zones non-isolées
    - isolation de polystyrène en 2 couches croisées avec emboîtement
    - "faux" chevrons en superposition verticale avec les vrais chevrons, afin de pouvoir fixer les liteaux tenant les tuiles
    - liteaux
    - tuiles
    j'ai donc un vide d'air entre l'isolation et les tuiles d'environ 4 cms

    Aucune idée du prix au m2 de la toiture, il faudrait demander une indication à un artisan charpentier-couvreur.

    Bonne idée l'isolation par l'extérieur car plus efficace, dommage que ça n'existait pas quand j'ai construis.
    Le seul problème que je vois, c'est que tu vas chauffer les murs de 80 cms d'épaisseur, alors qu'avec une isolation intérieure le problème ne se pose pas. A creuser !

    Bonne soirée !

  16. Publicité
  17. #13
    Mickele91

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par JuzoSuzuya
    Au grenier (étage 2), le sol est en terre battue. C'est celui-ci que je souhaite isoler dans un premier temps, pour éviter un pont thermique.
    Le sol de ton grenier est en terre battue ?!!!...C'est bien la première fois que je vois ça...

    Personnellement, je l'isolerais par en dessous.

    De cette manière, tu isoles thermiquement dans un premier temps ton premier étage vis à vis du grenier...et...si un jour tu aménages le grenier, cette couche d'isolation déjà présente, te servira d'isolation phonique entre les deux étages...c'est tout bénef et ce sera jamais perdu.

    De plus, avec cette technique, tu conserves toute la surface de ton grenier pour en faire dans un premier temps, un espace de rangement et de stockage comme tu le souhaites.

    Cordialement

  18. #14
    ManuTaden

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    Citation Envoyé par travaillac Voir le message
    Bonjour,

    Bonne idée l'isolation par l'extérieur car plus efficace, dommage que ça n'existait pas quand j'ai construis.
    Le seul problème que je vois, c'est que tu vas chauffer les murs de 80 cms d'épaisseur, alors qu'avec une isolation intérieure le problème ne se pose pas. A creuser !
    Bonjour
    une solution intéressante à pratiquer dans l'ancien : isolation thermique par l'extérieure (ITE), et correction thermique à l'intérieur via un enduit chaux chanvre, terre chanvre, terre paille ...

    Les ITE sont réalisées depuis longtemps, au moins les années 70 par certains constructeurs / artisans lors de rénovations ou de constructions neuves.
    La première que j'ai vu réaliser une ITE c'était il y a plus de 40 ans, vers 1980, sur une maison ancienne en pierres abimées, l'artisan avait posé du polystyrène puis maçonné une brique devant.

  19. #15
    Larzacien

    Re : Isolation grenier et murs exterieurs - habitation Savoyarde 1875 [sujet en construction]

    bonjour, Le "papier à bulle", je pense que c'est de la bâche à bulle qu'on met sur les piscines...

    si une chaudière à mazout consomme beaucoup, c'est que la maison est très énergivore, alors une pompe à chaleur ne va pas y arriver et va consommer énormément. Une PAC n'est concevable qu'avec une maison très très bien isolée. En maison récente, ça peut être valable, mais là, ce n'est pas la peine.

    La conso de la chaudière mazout lorsqu'elle est seule à chauffer donne les besoins énergétiques de la maison... donc gardez là faites la entretenir en attendant. C'est malgré tout un chauffage puissant, efficace et actuellement le mazout est à 60 cmes le litre pour le super en achats groupés.

    Des photos ne seraient pas superflues pour y voir plus clair.

    Les plafonds sont à quelle hauteur ? combien de niveaux habitables ? Le niveau le plus bas est-il en rez de chaussée ou surélevé ?

    Les murs sont en quoi ?

    Il faut bien s'informer et ne pas se lancer tête baissée. Par ex, après avoir isolé, je verrais mieux une chaudière à pellets qu'une pompe à chaleur.
    vouloir isoler écolo, c'est bien, mais attention, c'est en général moins performant. Il faut aussi voir la hauteur des plafonds, le volume à chauffer, et se dire que dans une telle maison, on ne pourra jamais rivaliser avec une maison récente.

    Quant aux planchers chauffants, c'est un travail pharaonique et très coûteux. Par contre, il faut essayer d'isoler le sols au niveau le plus bas.

    on suppose qu'il n'y a pas de dalle béton, mais des planchers... voir s'ils sont sains (insectes xylophagesl) et traiter sérieusement en préventif et en curatif, mais regarder si le bois n'est pas fragilisé.

    Pas de précipitation pour remplacer les fenêtres, dans une maison non isolée et très énergivore, ça ne sert pas à grand chose surtout que la surface des fenêtres est bien inférieure à la surface des murs. penser aux rideaux qui freinent la chaleur d'aller vers les parties froides. etc...

Discussions similaires

  1. Construction murs extérieurs en Tunisie
    Par slaheddine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 37
    Dernier message: 19/02/2013, 19h53
  2. isolation murs exterieurs
    Par mars2285 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 27
    Dernier message: 05/09/2010, 20h11
  3. isolation murs extérieurs
    Par lavezole dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/12/2009, 18h43
  4. construction neuve:isolation des murs extérieurs
    Par mazette77 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/09/2008, 20h26
  5. isolation des murs extérieurs
    Par pberou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/05/2006, 18h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...