Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Devenir Enseignant Chercheur en Physique



  1. #1
    Micki2a

    Devenir Enseignant Chercheur en Physique


    ------

    Bonjour à tous,

    Je viens de faire ma petite recherche sur le forum et internet sur le métier d'enseignant chercheur. Mais j'aimerais avoir votre avis.

    Alors voilà, je suis actuellement en CPGE Scientifique (PTSI) je vais surement aller en PSI. J'aime énormément les mathématiques et la physique et même une passion pour la physique. Et je compte m'orienter dans ce domaine.

    Pour le moment, je m'intéresse particulièrement à la physique des particules, physique quantique (Je lis des articles, livres, discussions sur le forum). Donc c'est dans un de ces domaines que j'aimerais poursuivre mes études.

    Cependant que faire? L'ENS c'est vraiment trop haut pour mon niveau. Faut il que je continue après ma prépa à la fac?
    En fait, mon souhait serait de faire un master et un doctorat pour me spécialiser vraiment dans ce que j'aime. Mais j'ai peur de m'enfoncer là dedans, car je lis souvent le fait que ça peut parfois mener à rien du tout ou alors à un salaire très faible à côté d'un ingénieur.

    J'ai envie de faire de la physique mais le problème c'est que j'ai aussi envie de gagner ma vie correctement financièrement et surtout avoir un emploi !

    Que me conseillez vous? Pouvez vous me dire si aujourd'hui faire un doctorat mène à quelque chose?

    Merci d'avance. Je poserais peut-être d'autres questions par la suite.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    rlo

    Re : Devenir Enseignant Chercheur en Physique

    Bonsoir,

    C'est effectivement ce type de choix que j'ai dû faire à un moment. Après ma prépa, j'ai choisi d'intégrer une école d'ingénieur de physique avec une orientation "recherche" (PHELMA, ex ENSPG). L'avantage du double diplôme ingénieur/chercheur (DEA en 3 eme année d'école et thèse si affinité) est qu'il permet de se rabattre sur l'ingénierie si les places de chercheur sont trop rares.

  4. #3
    Micki2a

    Re : Devenir Enseignant Chercheur en Physique

    Bonjour à vous,

    Phelma est l'école que je vise car justement j'ai vu qu'en faisant la filière Nanosciences, j'aurais accès à de la Physique des particules.

  5. #4
    Wodiben

    Re : Devenir Enseignant Chercheur en Physique

    Si j'étais toi, j'ouvrirais mes perspectives à l'international et fuirais un pays où la recherche est assez peu valorisée (il y a un an et demi, je me souviens avoir lu dans le Monde un article d'un mec qui sortait des meilleurs de l'ENS, qui s'était vu accordé un demi million d'euros pour un projet de recherche, et... qui passait tous les matins une heure et demi dans le RER parce que le SMIC qu'il touchait ne lui permettait que de vivre dans un HLM de banlieue et qu'il ne pouvait pas utilisé l'argent qu'on lui avait remis pour des fins personnelles...). Il pensait aller en Allemagne.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    RVmappeurCS

    Re : Devenir Enseignant Chercheur en Physique

    C'est effectivement ce type de choix que j'ai dû faire à un moment. Après ma prépa, j'ai choisi d'intégrer une école d'ingénieur de physique avec une orientation "recherche" (PHELMA, ex ENSPG). L'avantage du double diplôme ingénieur/chercheur (DEA en 3 eme année d'école et thèse si affinité) est qu'il permet de se rabattre sur l'ingénierie si les places de chercheur sont trop rares.
    Coupaing !

    C'est aussi la même démarche que j'ai suivi avant de lancer dans un master d'astrophysique. Concernant la valorisation du doctorat, même si la France a un statut très particulier vis à vis de l'étranger par le système des écoles d'ingés, la tendance est globalement que ce diplôme va être de plus en plus reconnu en France (à l'étranger le PhD l'est déjà). A ce sujet, voilà un article du monde "Faut-il faire un doctorat" : http://www.lemonde.fr/orientation-sc...3_1473696.html

    Sinon à propos de France vs Etranger, sans vouloir me lancer dans d'interminables débats, je pense que la France a 2 avantages (qu'il serait souhaitable qu'elle préserve) :
    - ses grands organismes nationaux (CNRS, CEA...)
    - les "postes à vie" ou du moins "à long terme" qui sont extrêmement profitables à la recherche fondamentale (pas évident de développer quelque chose de vraiment novateur si tu sais que tu vas devoir changer de labo et d'équipe 2 ans plus tard)
    PHELMA Physique-Nanosciences + M2R Astro -> actuellement en thèse de Cosmologie

Discussions similaires

  1. Devenir enseignant-chercheur en biologie.
    Par Tuc-Tuc dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/10/2016, 15h17
  2. Enseignant-chercheur en physique
    Par Texanito dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/07/2012, 14h09
  3. devenir enseignant-chercheur ou professeur des universités
    Par Oliv'' dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 20
    Dernier message: 17/07/2012, 13h40
  4. Devenir enseignant-chercheur (maître de conférence)
    Par descartes42 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/07/2010, 02h29
  5. Devenir enseignant- chercheur en classe préparatoire
    Par Tom54123 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/09/2008, 20h46