Discussion fermée
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 95 sur 95

Relativité restreinte, contraction des longueurs



  1. #91
    invite27151514

    Re : Relativité restreinte, contraction des longueurs


    ------

    Il avait été conseillé d'ouvrir un nouveau fil sur un ton interrogatif,
    Je ne voulais pas créer de fil mais quand je suis tombé sur celui-ci j'ai voulu répondre.
    Je ne cherche qu'à répondre au sujet de la discussion de façon claire.

    Concernant la vitesse dans le temps, vous pouvez imaginer que ce n'est pas le terme approprié, mais l'expression mathématique de la chose n'est pas ambigue, il s'agit de c/γ avec γ le facteur de Lorentz.

    c'est un effet d'optique
    C'est un effet de la perspective, je pense que c'est donc un effet d'optique, je n'ai pas dit que c'était une illusion. Je pense que le terme est approprié, après je n'en suis pas sûr et certain. Dans le cas de la perspective en 3 dimensions il s'agit d'un effet d'optique mais le phénomène est bien réel aussi... si un aveugle se place entre deux batonnets qui tirent des rayons lasers et qu'il effectue un mouvement circulaire de façon à changer de perspective, à un moment donné son corps rencontrera le rayon laser même s'il ne le voit pas.

    Au départ de la fusée sa longueur (ou son volume) par rapport au référentiel (x,t) se trouve parallèle à l'axe des x qui représente l'espace à trois dimension, elle se trouve aussi orthogonale à l'axe du temps. La trajectoire de la fusée dans l'espace temps est parallèle à l'axe du temps, elle ne se déplace pas sur l'axe des x.
    Après son décollage sa trajectoire n'est plus dans l'axe du temps, elle fait un angle par rapport à cet axe, puisqu'elle se déplace en même temps sur l'axe des x.
    Est-ce que c'est clair ?
    La suite ensuite.

    -----
    Dernière modification par externo ; 08/04/2021 à 10h20.

  2. Publicité
  3. #92
    mach3
    Modérateur

    Re : Relativité restreinte, contraction des longueurs

    Je ne voulais pas créer de fil mais quand je suis tombé sur celui-ci j'ai voulu répondre.
    Je ne cherche qu'à répondre au sujet de la discussion de façon claire.
    Question clarté, il semble que ce soit raté...

    Concernant la vitesse dans le temps, vous pouvez imaginer que ce n'est pas le terme approprié, mais l'expression mathématique de la chose n'est pas ambigue, il s'agit de c/γ avec γ le facteur de Lorentz.
    Oui, mais c'est à peu près aussi utile que la sécante en trigonométrie euclidienne.

    La suite ensuite.
    Par pitié, non

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  4. #93
    invite27151514

    Re : Relativité restreinte, contraction des longueurs

    Sincèrement, c'est pas clair ? Là c'est élémentaire. J'en ai encore à dire.
    Mach3 si tu n'aimes pas, ne lis pas ou corrige moi.
    Je continue :

    La longueur de la fusée en mouvement doit rester orthogonale à son déplacement, car la direction de son déplacement correspond dans son propre repère à la flèche du temps. Vu depuis le référentiel de l'observateur, la longueur de la fusée n'est plus parallèle à l'axe des x, elle fait un angle d'autant plus grand que la vitesse est grande, l’espace à trois dimensions de la fusée effectue une rotation. De ce point de vue, la longueur de la fusée est en partie dans le temps, et en partie dans l'espace.
    Il est aisé de voir que les deux extrémités de la fusée ne sont pas au même moment t sur l'axe du temps. La partie arrière est plus avancée que la partie avant. Dans l'espace à trois dimensions l'éloignement augmente ou réduit la taille apparente de l'objet, dans le temps c'est son âge apparent qui change. Donc la perspective enfoncée dans le temps donne un âge différent aux deux extrémités de la fusée.
    Enfin, la longueur apparente de la fusée vue depuis l'observateur est égale à sa composante sur l'axe des x, elle est donc vue rétrécie, exactement de la même manière que les batonnets sur le sentier quand on change de point de vue.
    Est-ce clair ? Les calculs viendront ensuite.
    Je vais essayer de faire un graphique, mais je pense que c'est simple à comprendre.

  5. #94
    azizovsky

    Re : Relativité restreinte, contraction des longueurs

    Ok, je répond aux questions, d'abord j'ai participé par inadvertance, et que deux choses kif kif en maths ne peux l'être toujours en physique, le reste c'est d'aller jusqu'au bout où la machinerie mathématique a atterré avec l'outil du départ .
    un tank isolé pas un loup solitaire ou un 'sokal'.

  6. #95
    obi76
    Modérateur*

    Re : Relativité restreinte, contraction des longueurs

    Bonjour,

    Citation Envoyé par externo Voir le message
    De ce point de vue, la longueur de la fusée est en partie dans le temps, et en partie dans l'espace.
    Ne veut rien dire.

    Citation Envoyé par externo Voir le message
    Est-ce clair ? Les calculs viendront ensuite.
    Je vais essayer de faire un graphique, mais je pense que c'est simple à comprendre.

    En effet : vous ne maîtrisez clairement pas ne serai-ce que la RR, mélangez allègrement temps et espace...

    Citation Envoyé par externo Voir le message
    Sincèrement, c'est pas clair ? Là c'est élémentaire.
    Non. Ni clair, ni élémentaire... en fait juste faux. Fermeture.
    Dernière modification par obi76 ; 08/04/2021 à 11h07.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 20/04/2020, 16h31
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 01/02/2011, 11h47
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 23/12/2009, 20h12
  4. Relativité restreinte et contraction des longueurs
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/02/2009, 08h36
  5. Contraction des longueurs & relativité restreinte
    Par benjgru dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/11/2007, 12h27