Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 86

Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur



  1. #1
    Pseudo99999

    Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur


    ------

    Bonjour,

    Comme indiqué je suis pris dans un dilemme dont j'ai vraiment du mal à sortir, et je pense manquer d'éléments : j'hésite à suivre une formation pour compléter un cursus d'ingénierie en fac pas très appliqué, i.e. suivre cette formation-ci en l'occurrence : https://artsetmetiers.fr/fr/aeronaut...roject-manager
    Souvent perdu dans le marché du travail, idéalement je souhaiterais faire de la science en industrie (je ne me vois pas faire une thèse), ce master pourrait être un tremplin. Mais je connais très mal les secteurs du spatial et de l'aéronautique, aller bosser sur des systèmes physiques dans le spatial m'intéresse mais sorti du moule de la fac j'ai peur de me faire des illusions (l'espace ça fait rêver).
    Ayant pas loin de 27 ans j'ai tendance à trouver ça tard pour continuer les études ("éternel étudiant", statut social pourri)et ça me déprime un peu. .

    A côté on me propose un poste beaucoup plus ingénieur technico-commercial de 35h (maîtriser les systèmes physiques d'une petite boîte qui fait de l'optique pour ensuite les vendre à des clients). Ce dernier poste peut-il permettre de retourner vers la science ? (ingé R&D par ex) Au bout de combien d'années ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Manager de projet ( le diplôme ) c'est ...de la gestion de projet. La science y est, mais de loin. Il s'agit surtout de mettre de l'huile dans les rouages pour concilier des services et des attentes différentes ( finance et budget, science, direction, temps et délai à tenir, etc...). Ceci dit, c'est le type de truc qui peut nettoyer un CV fac et le rendre plus sexy pour l'entreprise privée, avec a priori l'idée que tu as justement les notions économiques qu'on les ingé, et pas la fac.

    Retourner en science "pure" après un job de TC ? Je ne crois pas, mais il y aura des exceptions. en pratique, j'en vois peu ou pas.

  4. #3
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    bonjour
    de ma longue expérience ,42 ans en R&D avionique:
    Commercial vers R&D c'est rarissime.
    Project manager sans passer par le terrain tu vas au casse pipe .
    désolé pour la douche froide.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  5. #4
    Pseudo99999

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    @agitateur : votre propos du premier paragraphe rejoint les propos du responsable du mastère qui m'indiquait que des gens ayant fait de l'hydro avant la formation étaient devenus ingé R&D en hydro après. Au pire je peux sans doute faire chef de projet puis ingé. Au vu de votre deuxième paragraphe si je veux faire de la science mieux vaudrait donc suivre cette formation (de surcroît si ce genre de poste confine au domaine commercial).
    Si vous avez la foi je veux bien qd meme que vous développiez sur les "exceptions".

    J'avoue que j'ai une image très négative du TC par ailleurs... "Vendre des oscilloscopes" comme on vendrait des voitures, faire du fric... (Avec à l'autre bout du fil un docteur qui vous méprise)

    @jihevé : Project manager sans passer par le terrain tu vas au casse pipe.
    Pourquoi ? Je ne trouve pas ça sorcier non plus chef de projet, fédérer des intérêts, gérer des conflits, suivre le diagramme de Gantt... J'ai une expérience de terrain en "leadership" (pas du bullshit, le "pourquoi les gens vous suivent", comment motiver une équipe etc). N'hésitez pas à détailler ça m'intéresse bien.
    Edit : l'intitulé de formation est clair pourtant, on peut devenir CDP à la sortie de la formation.
    Dernière modification par Pseudo99999 ; 22/09/2021 à 20h08.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    re
    il ne suffit pas d’être un bon gestionnaire pour diriger une équipe technique encore faut il aussi maitriser pas mal la technique car sinon les moustachus d'icelle te roulerons dans la farine, je parle d’expérience vécue.
    Ce que j'ai connu c'est le parcours canonique, qui était ingénieur/technicien R&D puis en fonction des gouts et aptitude de chacun rester en R&D(ce que j'ai fais) ou s'orienter vers le management , et comme l’impétrant savait de quoi il retournait , l’équipe suivait.
    Mais amha aujourd'hui on place souvent la charrue avant les bœufs.
    Le milieu aéro/spatial peut être très dur pour les gens ne maitrisant pas suffisamment la technique.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  8. #6
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par Pseudo99999 Voir le message
    J'avoue que j'ai une image très négative du TC par ailleurs... "Vendre des oscilloscopes" comme on vendrait des voitures, faire du fric... (Avec à l'autre bout du fil un docteur qui vous méprise)
    J'en suis ( dans la fonction dite TC ).
    Il faut bien affirmer quelques éléments:
    - quand tu es en B to B, celà n'a rien à voir avec le B to C. Tu ne vas pas une bagnole à un particulier. L'achat se veut plus rationnel, industriel.
    - quand bien même tu as en face de toi un vieux loup sur diplômé, en général quand tu aura déjà toi même un peu de bouteille, tu aura dans TON domaine une somme de connaissance que n'aura jamais ton interlocuteur. Pour celà il faut connaitre la concurrence, cibler le besoin dans les non dits, connaitre tes produits ( leurs forces et leurs limites...) ce qui demande qq années et plus.
    - Oui, il 'agit in fine de faire du fric mais ça dépend comment on le formule. Si ça peut te rassurer, si jamais tu faisais de la R et D en oscilloscope, il se trouve que le maillon suivant essaiera de les vendre et le patron de garder une boite rentable ...pour payer le salaire de la R et D aussi....une boite tourne quand l'argent rentre. Attention à la pression psycho sur les postes commerces, et ça je peux t'assurer que les services purs techniques ou CDP en interne ne peuvent pas comprendre...a côté ils vivent dans la soie et le confort.


    Citation Envoyé par Pseudo99999 Voir le message
    Pourquoi ? Je ne trouve pas ça sorcier non plus chef de projet, fédérer des intérêts, gérer des conflits, suivre le diagramme de Gantt... J'ai une expérience de terrain en "leadership" (pas du bullshit, le "pourquoi les gens vous suivent", comment motiver une équipe etc). N'hésitez pas à détailler ça m'intéresse bien.
    Edit : l'intitulé de formation est clair pourtant, on peut devenir CDP à la sortie de la formation.
    c'est à la mode, on colle de plus en plus de CDP à des juniors, ça coûte moins cher. Mais ils se font rouler de tous bords ( technique, RH, organisation, logistique, achats, commerce ) tout simplement car un junior n'a pas le poil au pattes nécessaire.

    Tous les milieux sont "durs", aéro ou autres. Tous.

    Non, à 27 ans, tu n'as aucune expé en leadership en tant qu'éternel étudiant, mais tu peux développer ton expé.
    De la même manière qu'on bombarde des leaders de papier sortie d'école en ingé qui ne sont leaders de rien du tout, l'équipe avance toute seule. Après qq années d'expé ça peut changer.

    Tu n'as probablement aucune idée sur la gestion de conflits et la fédération des intérêts. Car ...les conflits et les intérêts peuvent venir de bcp plus haut que toi dans la hiérarchie, c'est à dire une guerre de chefs. Et toi tu es au milieu, mais en bas, bcp plus bas.

    Les exceptions pour se recaser de commerce vers R et D, ce sont des exceptions, des hasards, des circonstances, tu ne peux pas compter dessus de manière raisonnable. Et puis...les profils psycho ne sont pas du tout les mêmes, mais là je ne peux pas savoir ce pour quoi tu es fait, c'est l'expé au feu qui te le dira dans les premières années. Après disons 15 ans d'expé dans une filière ( soit tech pure soit commerce TC ), je dirai de ce que j'ai vu autour de moi dans pas mal de boites:
    - le commercial qui fait çà depuis 15 ans s'y plait, sinon il aurait stoppé bcp plus tôt. Et il ne veut pas aller en tech pure. Trop chiant, trop plan, trop rigoureux pour un esprit qui a besoin d'air et de liberté ( un peu ), d'imprévus, de relations humaines non répétitives, etc....
    - le R et D depuis 15 ans qu'on met au commerce. J'ai vu qq exemple, ou les patrons se disait "tiens, il connait tellement bien le produit, il saura l'expliquer et le vendre". Perdu, crash absolu dans tous les cas que j'ai vu.
    - Commerce vers R et D. Peut être possible, trés rare, et éventuellement et seulement dans une boite assez grande en évolution interne. En supposant que ça se fasse après qq années, vite ! Et que le diplôme d'origine soit au niveau attendu. Et pour le dire crûment, un master fac généraliste ( enfin je sais pas tu n'as pas dit pour toi ) dans un secteur concurrentiel ( aéro ), tu fais pas le poids.

    Le commerce peut cependant offrir d'excellentes opportunités, mais c'est une question de profil....

  9. Publicité
  10. #7
    Pseudo99999

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Ne vous méprenez pas, bien sûr que j'ai beaucoup de choses à apprendre niveau "leadership" (pas fan de ce mot) mais bon passons.

    OK, cette formation (ou une autre) est donc un passage quasi-obligé (sauf exception non recommandable - a priori je vais prendre soit la formation soit le poste de TC) pour aller faire de la R&D, autrement dit de la science en entreprise. J'avoue être pas mal paumé niveau pro, je ferais bien des sciences humaines (intérêt croissant) mais cela veut dire repartir vers des études plus longues, cette formation pourrait limiter la casse, je dis ça comme ça, les conseils étant très bienvenus.

    J'avoue aussi qu'ayant besoin d'être stimulé intellectuellement, je ne peux pas m'empêcher de trouver une certaine "vulgarité" au commerce, ne le prenez pas mal (je veux bien être détrompé).

  11. #8
    Pseudo99999

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    - Commerce vers R et D. Peut être possible, trés rare, et éventuellement et seulement dans une boite assez grande en évolution interne. En supposant que ça se fasse après qq années, vite ! Et que le diplôme d'origine soit au niveau attendu. Et pour le dire crûment, un master fac généraliste ( enfin je sais pas tu n'as pas dit pour toi ) dans un secteur concurrentiel ( aéro ), tu fais pas le poids.
    Je rebondis sur ça : la boîte est une PME dans l'Essonne, 20-50 salariés, j'ai vu qu'ils embauchaient un ingé de recherche, je ne sais pas si cela peut me faire espérer quoi que ce soit (à force d'insister une fois en interne, si j'ai de bons résultats en TC, je ne sais pas). J'ai un M2 en optique (lasers, microélec), ce serait pas grave si c'était pas l'aéro/le spatial, ce qui compte pour moi c'est plutôt les systèmes physiques sur lesquels je bosserais.
    Peut-être aussi que quitter la science me fait peur (la fac apprenant surtout à aimer les sciences).

  12. #9
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    bonjour,
    le soucis avec les postes techniques, qui sont loin d’être une sinécure car quelque fois la technique est très rebelle et la pression pour tenir les délais y est très grande, c'est qu'il faut en permanence surfer sur la vague de l’évolution technologique , ainsi j'ai débuté avec la logique TTL et j'ai terminé sur des microprocesseurs multicœurs et des FPGA monstrueux il faut se former en continu ce qui est rarement le cas pour un poste commercial. Une personne ayant à l'origine un bagage correspondant à l’état technique du moment sera complétement larguée après quelques années à faire autre chose que de la R&D, bien sur une mise à niveau est possible mais celle ci ne sera pas forcement proposée car une carrière ne dépend pas que de la volonté du sujet , les DRH ont leur mot à dire ainsi que la direction technique de la boite.
    En résumé si tu veux faire de la R&D il faut entrer directement en R&D.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  13. #10
    Pseudo99999

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    D'accord, donc si je vous suis bien jiherve : la voie commerce => R&D étant risquée (sauf avec un bon master/parcours, je ne sais pas si je peux miser là-dessus, j'ai un M2 de fac mais qui a lieu dans une école d'ingé reconnue - enfin agitateur indique que c'est quand même très rare), il vaut mieux faire cette formation puis ingé R&D direct, chef de proj direct étant casse-gueule par ailleurs.
    Il y a une autre question qui me turlupine, c'est celle des horaires. IngéR&D ou CDP, ça me semble comparable, mais je me demande si je peux espérer des 35h sans trop de dépassements (ou occasionnels, ce n'est pas du tout par désintérêt ou manque de motivation), voire si après quelques années (combien?) je peux espérer bosser à temps partiel carrément.

  14. #11
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    re
    si tu veux faire ton trou alors il vaut mieux oublier les 35h, c'est çà la vraie vie en entreprise, de plus les contrats de travail ingénieur R&D sont le plus souvent des contrats jours sans référence horaire hormis un repos de 11h, donc la norme était (pour moi et pas mal d'autres) plutôt 50h/semaine!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  15. #12
    GBo

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Je confirme tout ce que dit jiherve (je ne suis pas dans l'avionique mais dans les télécoms), il vaut mieux commencer par la R&D si tu veux faire de la R&D, je connais des ingés R&D qui ont fait ensuite TC ou product manager mais pas le contraire. Et des CP débutants qui ne connaissent pas la technique (donc qui n'ont pas développé le "flair" pour les risques, les délais...), franchement on en n'a pas besoin
    Et faire une croix sur des horaires allégés, pour bien s'intégrer et apprendre.
    Dernière modification par GBo ; 23/09/2021 à 11h56.

  16. Publicité
  17. #13
    Pseudo99999

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Faire mon trou n'est pas forcément mon but, j'ai surtout envie d'un boulot stable, bien payé, intéressant.
    Rassurez-moi, dans mon contrat de TC il est écrit 35h (on m'a même dit en entretien que ça laissait du temps à côté), on ne m'en voudra pas de m'y référer, ça ne sera pas mal vu??
    Si j'ai mon temps à côté je crois que je vais aller vers ce taf de TC pour pouvoir m'épanouir, me former aux sciences humaines en dehors du bureau (la physique ne m'ayant pas comblé), si jamais je regrette je ferai cette formation l'an prochain au pire.

  18. #14
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    il faut se former en continu ce qui est rarement le cas pour un poste commercial.
    ben non, c'est pareil.

  19. #15
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Re
    diantre il y aurait des nouveautés dans le commerce hormis l'usage plus important d'outils numériques!
    Aurait on le dual du passage des tubes à vide aux CMOS nanométrique ?
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  20. #16
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Diantre, tous les commerciaux seraient ils des bac moins 15 dans le thème technique des objets qu'ils vendent ? Non.

    Je parle bien de postes TC et en B to B.
    L'actualisation produit se fait aussi pour eux.

    Et comme l'innovation vient rarement d'une seule et même boite dans le monde ( hormis peut être des exceptions ), il se trouve parfois ( pour ne pas dire souvent ) que:
    - la R et D maison a zappé un truc qui commence à percer sur le marché, même si parfois c'est l'idée qui perce et encore aucun produit.
    - et que c'est le commerce qui va préciser le besoin à la tech, et en entrant quand même pas mal dans la tech, aussi.

    Le commerce en B to B peut prendre plusieurs aspects, mais parfois ou souvent c'est le commerce qui se cogne toutes les interfaces avec des clients représentés par plusieurs individus: l'acheteur pur, le dir tech, la qualité ( par exemple ). L'appui de services internes en support peut intervenir, après, mais vaut mieux quand même être à l'aise face à eux, le business commence là ( ou finit là...

  21. #17
    GBo

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Oui agitateur ça c'est vrai aussi, je connais pour ma part des ingés R&D qui vivent sur leur acquis d'il y a 20 ans, fort de leur connaissance d'un produit "vache à lait" mais vieillissant, ils n'ont que faire du client qui s'inquiète des obsolescences, et ne font pas de veille technologique. Je m'entends mieux pour ma part avec le "marketing amont" (ceux qui définissent le cahier des charges d'un nouveau produit dans le cycle en V) qui sont plus au fait des technos crête de vague, même s'ils n'en connaissent pas tous les détails. Et les commerciaux aussi, car eux connaissent les clients comme personne.
    Bref il faut de tout pour faire une bonne boite, en évitant les silos et les situations de rente
    Dernière modification par GBo ; 23/09/2021 à 19h25.

  22. #18
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    re
    cela ne répond pas à ma question : quoi de neuf dans le processus commercial ?
    Nos commerciaux campaient souvent sur leur position (produit sur étagère) et plus d'une fois c'est la R&D qui aura sauvé le marché malgré leurs récriminations concernant le cout du développement d'un produit neuf, bon ce n'est pas forcement une généralité.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  23. Publicité
  24. #19
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    J'aimerai connaitre du market amont performant, mais je crois que si ça a existé, ça doit être fossilisé ou en tout cas en voie d'extinction.
    Mais c'est le prix du monde qui change, du moins dans les grandes lignes, du moins en France.

    En prod et en commerce, on trouve de tout, ça dépend des moyens que mettent les boites. Mais les "bons" profils existent, aux bons postes.

    La R et D a subi une saignée à blanc sur les couts, c'est considéré comme tel ( un centre de coût ), et les exceptions sont de plus en rares. Les messages de Pseudo 999 l'illustrent, avec le coup des CDP juniors et ignorants qui envahissent de plus en plus les boites ( ce n'est pas leur faute après tout, ce sont des erreurs de casting et tant mieux pour eux si ça leur offre un job )
    Le market est assiégé par des chefs issus d'écoles de co généralistes qui passent d'un segment à un autre, et ne commencent à maitriser un poil le truc qu'à la veille de prendre la porte. Et en général, on leur met à dispo une armée de juniors, qui peuvent être travailleurs et impliqués pour certains, mais qui sont redoutablement peu efficients ( pas de maitrise des autres produits, du marché, etc...)

    Pour éclairer ( peut être un peu ) Pseudo 999:
    GBo a signalé que des R et D deviennent plus tard Category Manager ( chef produit, chef marché, etc....c'est kif kif ) ou TC.
    Pour ces transitions, il y a bien sûr ce que tu as démontré en poste, mais il faut être lucide: ce n'est pas sur un poste de R et D que tu pourra démontrer ton savoir et ton appétit pour ces choses là. Donc ce sera un pari sur l'avenir de la part des boss. Et forcément, un ( ou DES ) diplômes adéquats seront plus rassurants, et à la limite ils sauront déjà en te mettant en R et D que tu y restera peu, et qu'on t'offrira un tremplin. Les diplômes adéquats là dessus, ce n'est pas la fac en master de science, c'est assez clair. Mais ça se rattrape avec un double diplôme ( master ou mastère projet, gestion, achat, etc...)
    Par exemple il y a 20 ans, après la fac ( un master science et un master gestion ), j'avais failli aller en bancaire. On me proposait un contrat avec un an en analyste risque crédit sédentaire, sur un segment pro particulier en rapport avec ma formation ( le truc étant d'avoir un certain "flair" sur ce segment en dehors des tableaux bruts ) avant de passer au commerce terrain sur ce même segment. Sans le double diplôme je n'aurai certainement pas eu cette proposition.

    Avec un M2 fac dans ton cas ( quand bien intégré à une école, ce n'en est PAS le PGE - programme grande école ) les fonctions science pure / tech te sont probablement les plus accessibles ( ou les moins inaccessibles - à relativiser avec la concurrence en optique et là je peux pas répondre - et c'st pourtant un point crucial car dans certains domaines science le diplômé fac se fait continuellement klaxonné et doublé par des diplômés écoles ). Pour autre chose ( comme le poste TC qu'on t'offre ) c'est juste que la boite ne paie pas assez et donc fait avec les moyens offerts....ce qui peut en faire un bon tremplin néanmoins.

  25. #20
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Re
    La R et D a subi une saignée à blanc sur les couts, c'est considéré comme tel ( un centre de coût )
    tu parles d'or et c'est pour çà que l'industrie française a été laminée, déconstruite, réduite à néant ou presque.
    Aujourd'hui on délocalise même la R&D en plus de la production(amha ce qui relève de la haute trahison) et c'est ce qui me fait marrer (pleurer en fait) lorsque certains parlent de réindustrialisation les compétences ne sont plus là car on ne forme plus.
    Je sais c'est politique et hors charte mais le fond l'est de facto!
    pouvez censurer!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  26. #21
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Ajout,
    a noter que la notion de cout émanait bien souvent des services commerciaux , je dis çà je ne dis rien!

    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  27. #22
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    re
    cela ne répond pas à ma question : quoi de neuf dans le processus commercial ?
    Nos commerciaux campaient souvent sur leur position (produit sur étagère) et plus d'une fois c'est la R&D qui aura sauvé le marché
    Tu ne peux pas généraliser sur UNE boite, c'est malhonnête.
    Je ne parlais pas de nouveauté en process commercial, je parlais d'être up to date sur les produits eux mêmes.
    La presta de service qui marche le mieux "chez nous" actuellement ( en tous points: satisfaction client, marge, taux de progression en CA et en part de marché ), c'est suite à une discussion qui a démarré entre poire et fromage, entre bibi et le directeur de production. Il a passé le budget en sous marin, en maquillant les invest et en les passant en charges. J'ai fait le tarif, le directeur commercial ne le connaissait pas et pas le produit non plus d'ailleurs. On a annoncé la sortie du truc, il y avait déjà des commandes. Ca a bien pris ( il fallait quand même une sacré paire de C*****), et 3 ans après on met dessus des objectifs de croissances forts, encore. On était suiveurs, on est passé leader innovant là dessus. A date , le service innovation ne sait toujours pas comment çà marche dans le détail.
    Tu vois, des exemples individuels, on peut toujours en prendre.

    Dans tous les services, dans toutes les boites, il existe des gens gens campés dans le confort ( genre le commercial qui vend le produit connu depuis 20 ans sur l'étagère - ce que tu décris ).
    En pratique, dans un monde ultra évolutif, celà ne passe que si:
    - le secteur est peu concurrentiel ( barrières fortes à l'entrée, marché en oligopole, etc....)
    - ou alors il est pseudo concurrentiel, mais les marges restent confortables pour payer le salaires de paresseux vautrés dans le confort ( Santé, et certains secteurs de la Tech par exemple ).
    Après, ça dure....tant que ça dure. Et quand ça commence à durcir, les premiers qui prennent forts la pression, c'est le commerce, pas la R et D.

  28. #23
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    tu parles d'or et c'est pour çà que l'industrie française a été laminée, déconstruite, réduite à néant ou presque.
    c'est trés juste !!

    J'ai le plus profond respect pour la production, l'indus.
    Il est vrai qu'aujourd'hui on importe et on achète du tout fait.
    La R et D est en fait ( et encore .... ) un service qui vérifie ( mal ) que le produit soit conforme aux specs usines annoncées. Pas de R ( on fait semblant ) et pas de D non plus ( qui est celle du fabricant lointain ).

    Le CDP est de fait un espèce d'hybride qui essai de faire communiquer entre eux:
    - un market de plus en plus ignorant,
    - un commerce qui se sent...seul
    - une R et D qui n'en fait pas
    - des financiers.
    Et à la fin, c'est la finance qui gagne en projet ultra court terme, il faut soigner l'EBITDA de l'exercice en cours ( pas grave si la boite crêve dans qq années, les directeurs seront partis ailleurs et le plus souvent même virés avant la fin ). On ne cherche plus un projet industriel de croissance à terme, on rogne les coûts à court terme. Et ça construit rarement qq chose....

  29. #24
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    re
    pas faux !
    Mais il n’empêche que si délocalisation il y a eut c'est sous l'impulsion des services commerciaux dont l'objectif est de vendre moins cher à tout prix.
    Au début la prod file en Asie puis suit la R&D (Inde ou ailleurs) , ne restent que les services centraux et le commerce(qui se fera n..r au bout du compte).
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  30. Publicité
  31. #25
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    Mais il n’empêche que si délocalisation il y a eut c'est sous l'impulsion des services commerciaux dont l'objectif est de vendre moins cher à tout prix.
    Non !

    Le commerce n'est que la porte d'entrée de la vision du monde extérieur au sein d'une boite.

    Le commercial remonte à ses chefs le fait qu'il a plus en plus de mal à vendre, car "trop cher". Un truc qui peut vouloir dire en sous titré que l'acheteur ne veut pas payer 30% plus cher un truc potentiellement plus durable ou qui nécessite moins d'entretien. L'acheteur s'en fout, il est objectivé sur l'évo des prix d'achat. Tant pis si la maintenance explose ses coûts, c'est pas son problème ( pas de suite ) Et si ça tombe en panne dans X années, trop tôt, de toute façon d'ici là l'acheteur aura changé de cremerie ( ou bien 3 fois de chef de lui même ) et personne ne s'en souviendra.

    Donc si c'est "trop cher" ou que le produit est mal calibré, le grand chef a plusieurs options:
    - revoir le produit, meilleure adaptabilité au marché. C'est long, et le grand chef lui même aura été viré le temps que les résultats arrivent...
    - importer du tout fait, à court terme ça marche trés bien pour le compte d'exploitation. Ou en donner l'illusion. Les emmerdes c'est pour le successeur, avec les cadavres dans le placard.

    Les coupables sont les gouvernants d'entreprise.

    Après tout çà, on souhaite bien entendu le meilleur au boulot pour Pseudo 999

  32. #26
    pm42

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    Mais il n’empêche que si délocalisation il y a eut c'est sous l'impulsion des services commerciaux dont l'objectif est de vendre moins cher à tout prix.
    C'est un peu comme au dessus avec la remarque sur les commerciaux qui n'ont pas besoin d'apprendre : c'est dommage d'avoir cette vision, simpliste, caricaturale, très fausse et un poil méprisante d'un métier que clairement tu ne connais pas.
    En plus, là, c'est vraiment une énormité : l'objectif des commerciaux et des entreprises n'est absolument pas de vendre moins cher à tout prix parce que ce serait une aberration économique qui coulerait la boite.

    Il faut vraiment être une caricature d'ingénieur, enfermé dans son tout petit monde, refusant de savoir comment fonctionne l'entreprise dans laquelle on est et accusant tous les autres départements de tous les maux plutôt que de se remettre en cause pour sortir des trucs comme ça.

  33. #27
    agitateur

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    enfermé dans son tout petit monde
    Si on reprend l'allégorie de la caverne ( c'est ce qui me vient à l'esprit ...)
    - il est entendu et logique que les services supports soient tout au fond de la grotte. Mais c'est vrai, chaque service connait par cœur son coin de caverne et a peu près rien des autres recoins.
    - Avec tous leurs défauts ( probablement ) le commerce est le plus proche du soleil. Ils ne connaissent aucun recoin par coeur, mais ils ont quand même une petite vision de chaque coin.
    - on attendrait que la direction soit proche du soleil aussi.....on voit de tout.
    - on attendrait que le consulting externe apporte du soleil direct. C'est souvent nuit noire, parfois pleine lune, et trés rarement un peu de soleil.

    Il faut composer avec les qualités de chacun....

  34. #28
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Bonjour,
    En plus, là, c'est vraiment une énormité : l'objectif des commerciaux et des entreprises n'est absolument pas de vendre moins cher à tout prix parce que ce serait une aberration économique qui coulerait la boite.
    comme d'habitude tu n'as rien compris l'objectif est de vendre moins cher à tout prix que la concurrence pas dans l'absolu car il existe des marchés captifs ou peu concurrentiels où ce n'est pas nécessaire.
    Ensuite ayant participé très activement à pas mal de marchés je sais comment cela fonctionne , effectivement souvent sous une forte pression des hautes sphères, baisser les devis de façon irrationnelle pour ensuite les exploser et créer des pertes.

    Le commercial remonte à ses chefs le fait qu'il a plus en plus de mal à vendre, car "trop cher". Un truc qui peut vouloir dire en sous titré que l'acheteur ne veut pas payer 30% plus cher un truc potentiellement plus durable ou qui nécessite moins d'entretien. L'acheteur s'en fout, il est objectivé sur l'évo des prix d'achat. Tant pis si la maintenance explose ses coûts, c'est pas son problème ( pas de suite ) Et si ça tombe en panne dans X années, trop tôt, de toute façon d'ici là l'acheteur aura changé de cremerie ( ou bien 3 fois de chef de lui même ) et personne ne s'en souviendra.

    Donc si c'est "trop cher" ou que le produit est mal calibré, le grand chef a plusieurs options:
    - revoir le produit, meilleure adaptabilité au marché. C'est long, et le grand chef lui même aura été viré le temps que les résultats arrivent...
    - importer du tout fait, à court terme ça marche trés bien pour le compte d'exploitation. Ou en donner l'illusion. Les emmerdes c'est pour le successeur, avec les cadavres dans le placard.

    Les coupables sont les gouvernants d'entreprise.
    nous sommes d'accord sur ces points.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  35. #29
    pm42

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    comme d'habitude tu n'as rien compris l'objectif est de vendre moins cher à tout prix que la concurrence pas dans l'absolu car il existe des marchés captifs ou peu concurrentiels où ce n'est pas nécessaire.
    Et c'est absolument faux. Apple et Samsung sont sur un marché très concurrentiel et ils vendent plus cher. Et il y a des dizaines d'exemple comme ça dans tous les domaines (HiFi, voitures, machines-outils...)
    Il y a également des marchés concurrentiels où augmenter les prix augmente les ventes (effet Veblen) et j'en passe (bien de Giffen, etc).


    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    Ensuite ayant participé très activement à pas mal de marchés je sais comment cela fonctionne
    Et bien sur, tu es le seul ici à avoir fait ça et personne d'autre à part toi ne connait le commerce, l'économie, etc ?


    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    , effectivement souvent sous une forte pression des hautes sphères, baisser les devis de façon irrationnelle pour ensuite les exploser et créer des pertes.
    Discours habituel : les "hautes sphères" et les commerciaux n'ont rien compris, prennent des décisions aberrantes et il n'y a que toi qui sait ce qu'il faudrait faire.

  36. #30
    jiherve

    Re : Dilemme : encore se former vs premier travail d'ingénieur

    Re
    Et c'est absolument faux. Apple et Samsung sont sur un marché très concurrentiel et ils vendent plus cher. Et il y a des dizaines d'exemple comme ça dans tous les domaines (HiFi, voitures, machines-outils...)
    ce sont des marchés où l’irrationnel l'emporte souvent dans l'acte d'achat ex : HIFI audiophile, voitures, smartphones
    Les acheteurs Airbus , Boeing, etc etc ne fonctionnent pas comme çà.
    Et bien sur, tu es le seul ici à avoir fait ça et personne d'autre à part toi ne connait le commerce, l'économie, etc ?
    certes non mais tu as écris que je n'y connaissais rien!
    Discours habituel : les "hautes sphères" et les commerciaux n'ont rien compris, prennent des décisions aberrantes et il n'y a que toi qui sait ce qu'il faudrait faire.
    Que nenni mais lorsqu'un devis honnête est divisé par deux de façon arbitraire, je m'interroge; Si le marché est gagné alors les pertes arrivent mais comme Agitateur l'a mentionné les "décideurs" sont partis depuis longtemps.
    Mais j'ai eu aussi une fois l'inverse et nous avons perdu le marché.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. encore un sujet sur la premier s -_-'
    Par esprit_eternel dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/01/2009, 21h01
  2. Le travail d'un ingénieur agronome
    Par heeeho dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2008, 20h18
  3. Ingénieur et travail à la paillasse
    Par Aîza dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/07/2007, 17h59
  4. Ecole d'ingénieur, dilemme...
    Par yocool26 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/02/2007, 08h46
  5. Encore un premier achat ... ;-)))
    Par gregetleti dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/12/2004, 12h35