Répondre à la discussion
Page 5 sur 16 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 463

toxicité des vaccins




  1. #121
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Aujourd'hui, on en est à faire entre 1 mois et 15 mois (!!) une quantité phénoménale de vaccins : hexavalent diphtérie, tétanos, coqueluche, haemophilus influenzae b, hépatite b et polio, ROR, méningocoque C, heptavalent pneumocoque, BCG, varicelle, rotavirus ................
    Sans remettre en cause ce que vous dites je m'interroge un peu.
    Déjà l'hépatite B on se demande ce qu'elle vient faire là!
    haemophilus influenzae b. Il est certain que les conséquences d'une infection par cette saloperie peuvent être dramatiques. Cependant, la contamination est loin d'être endémique (pris à temps ca se soigne pas mal) et une sensibilisation me semble bien moins couteuse qu'une vaccination systématique.
    Pour le rotavirus, là aussi un peu bof... Le traitement symptomatique peut suffir (boire). Il est evident qu'il est parfois difficile de faire boire à tour de bras un nourisson qui se déshydrate très vite. Dans ces cas là l'hospitalisation est possible. L'un dans l'autre, le nombre de deces dus aux rotavirus reste très faible en france. Alors pourquoi une politique de vaccination systématique dans ce cas là?

    Il est evident que dans votre liste il y a des choses que vous pouvez choisir d'éviter.
    Maintenant, présentent ils un risque pour la santé des enfants en association? Pour les grands classiques je pense que les faits parlent d'eux même (on vaccine contre la tuberculose depuis des lustres, le DTP c'est les années 50-60 ect... on dispose d'un grand recul quand même).
    Pour les autres rien d'inquiétant n'a été observé.

    A noter le cas du vaccin anti-rotavirus. Il en a deja existé 3 versions. La première a été retirée car peu efficace. La seconde a entrainé des occulsions intestinales et de ce fait a aussi été retiré rapidement.
    La troisième semble correcte mais est très récente (2004). Le recul n'est peut être pas suffisant.
    Ce point particulier illustre quand même le fait qu'il existe une certaine vigilence vis à vis des vaccins et ce tant au niveau des effets secondaires que de l'efficacité.

    Cordialement,
    piwi

    -----


  2. Publicité
  3. #122
    kinette

    Re : toxicité des vaccins

    Bonjour,
    En ce qui concerne la maturation du système immunitaire, les inquiétudes par rapport aux allergies, etc... il y a des études (les scientifiques aussi se posent des questions), mais (à moins qu'on ait affaire à d'affreux truqueurs de résultats ) il semble qu'en fait on n'ait pas de telle relation négative entre vaccination et allergie.
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=14710946
    http://www.ajph.org/cgi/content/abstract/91/7/1126
    http://www.blackwell-synergy.com/lin...x/enhancedabs/
    http://pediatrics.aappublications.or...l/116/2/S1/542
    (etc... en fait il y a eu plein d'études sur le sujet, certainement parce que les médecins s'inquiétaient des conséquences possibles de la vaccination, avant que les anti-vaccins ne deviennent "à la mode").

    (on tente d'ailleurs de développer des vaccins permettant de réduire les allergies et maladies auto-immunes ).

    Par contre, cette étude donne peut-être quelques pistes pour l'augmentation des allergies:
    http://content.karger.com/produktedb...A2003131003209

    On parlait de l'efficacité des vaccins contre les maladies: cet article montre bien cette efficacité:
    http://www.eurosurveillance.org/em/v...asp?langue=02&

    Bref, s'il y avait une effet notable de la vaccination sur l'apparition d'allergie, d'athme..., il me semble très improbable que dans toutes les études réalisées il n'y en ait pas plus qiu mettent en évidence de tels effets (imaginez, les médecins qui montrent ça ont beaucoup de chance de publier dans un très bon journal! Les personnes qui argumentent en disant que non, pas possible, ça serait muselé, etc etc... ne connaissent apparemment pas bien le monde des journaux scientifiques).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #123
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Y'a ce papier pas mal qui parle du ROR et de l'autisme.
    Il explique comment est née l'hypothèse, comment elle c'est installée. Enfin, il montre comment ceci est infondé.
    http://www.swiss-paediatrics.org/pae...utisme_fr.html

    Cordialement,
    piwi

  5. #124
    Thatslife

    Re : toxicité des vaccins

    Sans remettre en cause ce que vous dites je m'interroge un peu.
    Déjà l'hépatite B on se demande ce qu'elle vient faire là!
    C'est une excellente question, et je me la suis posée également et l'ai posée au pédiatre à l'époque où on m'a proposé ce vaccin. Et c'est un sujet qui revient régulièrement sur le tapis, alors qu'à mon sens, la vaccination anti hépatite B n'a pas vraiment lieu d'être pour des enfants non adolescents.
    J'ai d'ailleurs choisi de ne pas la faire réaliser pour mes propres enfants.
    Par contre, elle est systématiquement recommandée ici en Belgique, et même de manière très assertive, pour les enfants accueillis en crèche notamment.

    haemophilus influenzae b. Il est certain que les conséquences d'une infection par cette saloperie peuvent être dramatiques. Cependant, la contamination est loin d'être endémique (pris à temps ca se soigne pas mal) et une sensibilisation me semble bien moins couteuse qu'une vaccination systématique.
    Vaccin automatiquement fait aux nourrissons ici, sans même demander aux parents ce qu'ils en pensent où leur expliquer quoi que ce soit.

    Pour le rotavirus, là aussi un peu bof... Le traitement symptomatique peut suffir (boire). Il est evident qu'il est parfois difficile de faire boire à tour de bras un nourisson qui se déshydrate très vite. Dans ces cas là l'hospitalisation est possible. L'un dans l'autre, le nombre de deces dus aux rotavirus reste très faible en france. Alors pourquoi une politique de vaccination systématique dans ce cas là?
    Non, celle-là, elle n'est pas systématique, et seulement proposée occasionnellement. D'autant qu'en prévention, l'allaitement maternel demeure encore la méthode la plus efficace, et là-dessus aussi on devrait travailler l'info, aussi bien auprès du public que des professionels de la naissance ...

    Il est evident que dans votre liste il y a des choses que vous pouvez choisir d'éviter.
    .
    C'est effectivement ce que j'ai choisi de faire pour mes deux derniers enfants. Pour les premiers, n'ayant pas encore été interpellée par la question, et comme on ne m'a pas proposé de choix, j'ai suivi ce qui était recommandé.

    Maintenant, présentent ils un risque pour la santé des enfants en association? Pour les grands classiques je pense que les faits parlent d'eux même (on vaccine contre la tuberculose depuis des lustres, le DTP c'est les années 50-60 ect... on dispose d'un grand recul quand même)
    Pour le BCG, je crois avoir lu que l'obligation en France allait être supprimée, voire l'est peut-être déjà ? Il semblerait que le recul dont on dispose ne plaide pas en faveur de la vaccination systématique.
    en Belgique, ce vaccin n'a par contre jamais été systématique, et n'est même pas proposé généralement.
    Comme quoi, il suffit de passer une frontière pour voir les avis d'utilité diverger, apparemment. Il serait intéressant de connaître l'impact de cette différence sur l'état de santé des populations belge et française par rapport à la tuberculose ?

  6. #125
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Bonjour,

    Pour le cas de la tuberculose et du BCG la situation est ainsi. Des recommendations internationales posent des recommandations de vaccination systématiques ou ciblées. Ces recommendations sont construites sur la base d'incidence de la maladie et de certains symptomes de la maladie (la méningite infentile par exemple) qui doivent passer sous un certain seuil d'incidence dans la population.
    Ce seuil a été atteint en 2002 et un groupe dirigé par l'INSERM a été formé pour mesurer l'impact d'une interruption de la vaccination. Cette evaluation est nécessaire car il faut tenir compte des spécificités d'une population. En france, nous disposons d'une immigration issue de pays encore bien exposés à la maladie. Aussi il a été pris comme décision de maintenir la primo-vaccination mais d'alleger considérablement les rappels. Ceci est logique car ainsi on prévient les formes infentiles graves de la maladie (en suede, l'arret de la vaccination a induit une recrudescence de la maladie chez les enfants) et on relache la pression sur les formes plus classiques, mais plus gérables, de l'adulte.
    Dans le même temps un plan pour une vaccination ciblée a été étudiée et la recommandation a été soumise au ministre en 2006. L'étude de la faisabilité est à l'etude.

    On voit ici que les choses bougent mais que ca prend du temps malgré la manifeste bonne volonté.


    Pour les vaccins qui semblent inutiles je crois qu'il ne faut pas se voiler les yeux. On se détourne un peu du sujet principal mais enfin allons y, les entreprises pharmaceutiques sont des entreprises particulières mais leur but c'est de faire des sous. Elles vendent donc leur produits et les médecins sont leurs clients. La stratégie consiste à faire appliquer des traitements pas toujours absolument nécessaires. C'est au médecin de se documenter, d'être critique.
    Ca n'est pas toujours evident sur le vif. Il n'y a pas longtemps on me parlait d'un vaccin contre le papilloma virus. C'est un virus responsable des cancers du col de l'uterus. Sur le coup on se dit tient! Bonne nouvelle! Puis rapidement vient que si les femmes ont un suivi régulier chez leur gynéco, ce cancer est toujours détecté à temps. Quel est dés lors l'interet de ce vaccin?
    Je suis absolument d'accord que ca n'est pas au patient d'avoir cette réflexion.

    Cordialement,
    piwi

  7. #126
    Démostène

    Question Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Bonjour,

    ...
    Je suis absolument d'accord que ca n'est pas au patient d'avoir cette réflexion.

    Cordialement,
    piwi
    Salut,
    Ah bon ?, il est trop con ou quoi, le patient ?

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  8. #127
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Je ne sais pas si il est trop "con" mais vous, vous devriez serieusement envisager le fait que vous ne soyez pas un modèle de génie. Apprenez à lire puis revoyez la seconde partie de mon message, je n'ai pas envie de vous faire une explication de texte.

    C'est quand même épuisant ces gens tellement parano qu'il faut toujours qu'ils la ramènent en braillant.

  9. Publicité
  10. #128
    Thatslife

    Re : toxicité des vaccins


    coool

    Je pense que Piwi voulait dire que les infos et l'évaluation de la pertinence d'un traitement passent généralement par le "filtre" du médecin vis à vis du patient. C'est donc souvent le médecin qui va déterminer, ou en tout cas orienter, le choix du patient, qu'on le veuille ou non.

    Ceci étant, le médecin a donc pour devoir et responsabilité de se documenter et de savoir pourquoi il prescrit ou non un vaccin ou n'importe quel traitement, et le devoir d'en informer correctement son patient, dans la mesure des capacités et du désir de celui-ci de se prendre en charge.

  11. #129
    Gwyddon

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Ah bon ?, il est trop con ou quoi, le patient ?

    @+

    Merci de prendre le temps de la réflexion et de vous calmer. Nous ne sommes pas dans une arène.

    Pour la modération,

    Gwyddon
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #130
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Je pense que Piwi voulait dire que les infos et l'évaluation de la pertinence d'un traitement passent généralement par le "filtre" du médecin vis à vis du patient. C'est donc souvent le médecin qui va déterminer, ou en tout cas orienter, le choix du patient, qu'on le veuille ou non.

    Ceci étant, le médecin a donc pour devoir et responsabilité de se documenter et de savoir pourquoi il prescrit ou non un vaccin ou n'importe quel traitement, et le devoir d'en informer correctement son patient, dans la mesure des capacités et du désir de celui-ci de se prendre en charge.
    Exactement!
    Cela fait partie des attributions du médecin. Ca n'est pas selon son bon vouloir ou en fonction de sa motivation, c'est une partie de son boulot qui rentre dans le cadre de son obligation de formation continue.

  13. #131
    kinette

    Re : toxicité des vaccins

    Puis rapidement vient que si les femmes ont un suivi régulier chez leur gynéco, ce cancer est toujours détecté à temps. Quel est dés lors l'interet de ce vaccin?
    Hello,
    Ben l'intérêt me paraît évident: ne pas aller régulièrement chez un gynéco et quand même être protégé, et de plus, sincèrement ok c'est bien joli de parler de cancer pris à temps, mais faut quand même voir ce que signifie ce "pris à temps", même si ça sauve la vie, l'intervention dans ce cas n'est point une partie de plaisir.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  14. #132
    Démostène

    Exclamation Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Je ne sais pas si il est trop "con" mais vous, vous devriez serieusement envisager le fait que vous ne soyez pas un modèle de génie. Apprenez à lire puis revoyez la seconde partie de mon message, je n'ai pas envie de vous faire une explication de texte.

    C'est quand même épuisant ces gens tellement parano qu'il faut toujours qu'ils la ramènent en braillant.
    Salut,
    Désolé, mais "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire viennent aisément"
    Le message de Thatslife avait ce mérite #128 !
    ( Signé :" le Génie dans la bouteille ")
    Et je vous répondrai : apprenez à bien écrire, vous serez bien lu !
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  15. #133
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    C'est au médecin de se documenter, d'être critique.
    C'etait pas assez clair? Faut le dire comment?

    Pour le cancer du col, en France, j'ai bien peur que ce soit surtout un echec de la prévention. Jusqu'a des formes relativement avancées on peu le soigner par des gestes dits "simples" (au laser). Le traitement ne nuit pas à la possibilité d'avoir un enfant. Le problème, c'est que la plupart des victimes n'ont jamais fait de dépistage (un simple frotti).
    Le vaccin c'est quand même 3 doses à 150 euros efficace durant 5 ans.

    Chacun fait comme il veut.

    Ensuite, dans certains pays, le prévention est moins possible (pays ruraux, sans accés aux soins, mauvaise formation des pathologistes, ou méconnaissance du virus). Là, la question de l'intérêt mérite d'être reconsidérée. Mais le vaccin est horriblement cher.

  16. #134
    Démostène

    Thumbs down Re : toxicité des vaccins

    Salut,

    "C'est au médecin de se documenter, d'être critique.

    C'etait pas assez clair? Faut le dire comment?"

    Ah, oui, j'avais pas fait attention rofil :longues études de médecine, le corporatisme fait dejà effet.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  17. #135
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Faudra m'expliquer où se trouve le corporatisme.

    Si l'on a fait des études de médecine (excusez moi, je ne savais pas ce que je faisais) on est discrédité dans les discussions ayant trait à la santé?
    Je n'ai pourtant pas l'impression d'avoir tenu un discours tres corporatiste pourtant.

  18. #136
    Démostène

    Re : toxicité des vaccins

    Salut,
    Il me semble que tu aurais du écrire par exemple :
    "C'est au aussi médecin de se documenter, d'être critique" parce que sans, on a l'impression que le "client"( patient) est exclus de la reflexion.
    Enfin, j'ai peut-être mal interprêté tes propos, si c'est le cas, j'en suis désolé.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  19. #137
    etoile64

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Il me semble que tu aurais du écrire par exemple :
    "C'est au aussi médecin de se documenter, d'être critique" parce que sans, on a l'impression que le "client"( patient) est exclus de la reflexion.
    Enfin, j'ai peut-être mal interprêté tes propos, si c'est le cas, j'en suis désolé.
    @+
    Je dirais plutôt que c'est surtout au médecin de se documenter et d'être critique...
    Le patient peut le faire s'il le souhaite, mais souvent il n'a pas les connaissances suffisantes pour cela...

  20. #138
    Démostène

    Exclamation Re : toxicité des vaccins

    Salut,
    Certains, peut-être, mais pas tous, vous seriez étonnés de connaitre ce que les "patients" savent !
    Et la médecine se porterait certainement mieux si il existait un vrai dialogue entre les médecins et leurs patients, faite l'essai, vous verrez.
    Mais, bon on est hors sujet là ...

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  21. #139
    alcyon1

    Re : toxicité des vaccins

    Concernant le vaccin contre le cancer du col de l'utérus (qui tombe à pic, à un moment où le dépistage a permis une forte baisse de l'incidence de ce type de cancer ; c'est d'ailleurs l'un des rares cancers dont l'incidence a baissé en France), on peut se demander si le fait de vacciner une ado va la protéger jusqu'à 51 ans (âge médian de la mortalité par ce type de cancer)
    http://www.invs.sante.fr/surveillanc...ion_uterus.htm

    Cela me parait une aimable plaisanterie.

    Par contre, avec une forte incidence de ce type de cancer chez les femmes du tiers-monde, on perçoit bien que, vu le prix de vente de ce vaccin, la politique commerciale des labos ne cible pas ce genre de personne peu solvable, n'est-ce pas ?
    (les préservatifs trouveraient pourtant là, par ailleurs, un terrain d'utilisation très pertinent).

    Concernant l'immunité en général, trop de points d'ombre, en désaccord avec la théorie idéale persistent (personnes non répondantes aux vaccinations, non effet en période épidémique, interprétation hasardeuse du test IDR, explosion des allergies, des maladies auto-immunes [encore idiopathiques], retour de virulence des virus affaiblis [vaccin polio oral Sabin], effets des adjuvants, conservateurs, etc).

    Concernant les vaccinations du corps médical, il faudrait trouver les dosages d'anticorps anti-Hbs pour vérifier si ces praticiens se sont bien faits vacciner avec le vaccin anti-hépatite B, comme les autres personnels médicaux. Ce qui n'est évidemment pas le cas ! Si les médecins, connaissant depuis 1995 les risques concernant ce vaccin, sont tous vaccinés et revaccinés, je veux bien devenir moine. La manipulation a battu son plein lorque l'on prétendait que les plaintes et procès suite à ce vaccin étaient un problème franco-français : au
    Maroc, aux USA, ce vaccin a laissé des "traces" :

    J'ai rencontré des scientifiques et participé à un colloque médical, mais j'ai été sidéré quand nous avons pu nous procurer les rapports officiels du VAERS sur les accidents liés à ce vaccin. Non seulement des milliers de personnes avaient eu des problèmes graves, mais en plus des enfants étaient morts après des injections. Je suis diplômé en statistiques de Berkeley et je manipule des chiffres chaque jour dans mon travail. Je peux vous dire que j'ai été effaré quand j'ai vu comment les pouvoirs publics et les laboratoires utilisaient les chiffres. Heureusement qu'en matière de finances nous ne travaillons pas comme ça. Nous irions à la faillite !
    http://www.revahb.org/doc/prive/scan7.html

    Pour résumer, jouer à la roulette russe n'est pas rassurant. Il est clair qu'un nombre relativement important de personnes se méfient des vaccins, et ose le dire. Ce qui fait que je ne fais aucunement confiance aux rares pédiatres que j'ai vu pour mes enfants ; l'important, c'est le citoyen, l'individu, le "patient" bien portant, capable de choix éclairé. Il est en droit de se renseigner et d'estimer ensuite de ce qui peut être bon ou risqué pour sa santé.

    En tous cas, si cela ne vous dérange pas, c'est ainsi que je fonctionne pour moi et ma famille, depuis longtemps. Et j'assume parfaitement, pour notre plus grande santé.
    Il ne faut pas que ce type de témoignage ou d'information défrise les adeptes de la certitude dogmatique.

  22. #140
    etoile64

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message
    Concernant le vaccin contre le cancer du col de l'utérus (qui tombe à pic, à un moment où le dépistage a permis une forte baisse de l'incidence de ce type de cancer ; c'est d'ailleurs l'un des rares cancers dont l'incidence a baissé en France), on peut se demander si le fait de vacciner une ado va la protéger jusqu'à 51 ans (âge médian de la mortalité par ce type de cancer)
    http://www.invs.sante.fr/surveillanc...ion_uterus.htm

    Cela me parait une aimable plaisanterie.
    Sauf que lorsque l'on développe un cancer du col de l'utérus, ce n'est pas aux suites immédiates de l'infection par HPV mais suite à un portage long du virus (d'ailleurs, beaucoup de femmes sont en contact avec le virus mais ne développent pas de lésions et éliminent d'elles-mêmes le virus...
    En outre, les FDR du cancer du col sont entre autres un age de début de vie sexuelle précoce et la multiplicité des partenaires...
    Une vaccination "tôt" (chez les jeunes filles) permet donc de se prévenir d'un portage long du virus qui donnera des lésions pré-cancereuses...

    Concernant les vaccinations du corps médical, il faudrait trouver les dosages d'anticorps anti-Hbs pour vérifier si ces praticiens se sont bien faits vacciner avec le vaccin anti-hépatite B, comme les autres personnels médicaux. Ce qui n'est évidemment pas le cas ! Si les médecins, connaissant depuis 1995 les risques concernant ce vaccin, sont tous vaccinés et revaccinés, je veux bien devenir moine.
    La vaccination contre le VHB est OBLIGATOIRE pour tout le personnel médical et paramédical...
    Les étudiants ne sont pas autorisés à s'inscrire s'ils ne présentent pas un certificat de vaccination ou un dosage des Ac anti-HBs positif...

  23. #141
    kinette

    Re : toxicité des vaccins

    Bonjour,
    Ok Piwi pour le coût... par contre désolée, mais j'avoue ne pas trouver que ces dépistages sans arrêt pour tout et n'importe quoi soient des choses fantastiques (et ça a aussi un coût).
    Bref, personnellement si les coûts étaient équivalents je préfèrerais largement la prévention par vaccin que par frottis régulier.

    Enfin alcyon, je conçois parfaitement qu'on puisse se poser des questions sur la vaccination, et qu'on puisse penser que OK dans un payx peu touché par une maladie, on peut considérer que le bénéfice de la vaccination est trop faible par rapport au risque (même minime) et au coût.
    Par contre, faut quand même arrêter de raconter n'importe quoi et prétendre que les vaccins sont ineficaces, super dangereux, etc etc...
    Si les vaccins n'avaient pas d'effet on n'observerait pas de proportions plus élevées de malades parmi les personnes non vaccinées que parmi les vaccinées...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  24. #142
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Personnellement je trouve que le dépistage est une bonne chose. C'est l'occasion de faire le point avec le médecin, dans ma conception de la médecine, ce lien patient/malade est important.
    De toute façon ces questions seront discutées quand se posera la question d'une vaccination à grande échelle.

    Cordialement,
    piwi

  25. #143
    kinette

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Personnellement je trouve que le dépistage est une bonne chose. C'est l'occasion de faire le point avec le médecin, dans ma conception de la médecine, ce lien patient/malade est important.
    De toute façon ces questions seront discutées quand se posera la question d'une vaccination à grande échelle.
    Bonjour,
    Personnellement, tant que pas de problème, je ne vois pas trop l'intérêt de consulter sans arrêt un médecin... c'est je trouve une "maladie" qu'ont de nombreuses personne. S'ils n'ont pas eu leur "bilan complet" chaque année, ils sont malheureux. Encore pour une personne qiu commence à avoir un certain âge, qui a des problème à surveiller, pourquoi pas, mais comme pour tout l'abus n'est pas une bonne chose.
    OK le lien médecin-patient est important, mais y a pas besoin d'aller voir son médecin tous les six mois pour lui faire confiance. J'ai confiance en mon garagiste, c'est pas pour ça que j'ai besoin d'aller le voir quand y a rien à faire sur ma voiture.
    Pour les femmes, on finit par avoir l'impression qu'être suivi par un gynéco est quelque chose d'absolument nécessaire, que sans ça on aurait toutes les maladies possibles (alors qu'actuellement les généralistes peuvent faire des frottis et prescrire la pillule).

    Bref, le dépistage: pourquoi pas... mais je pense qu'il faut bien considérer les avantage et inconvénients du truc.
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  26. #144
    alcyon1

    Re : toxicité des vaccins

    Pour le vaccin contre le cancer du col de l'utérus, on saura dans une quarantaine d'années, donc, si cela conduit à une baisse notable de l'incidence. On est bien avancés.

    Les étudiants infirmiers, médecins, etc, n'échappent pas, en principe, au vaccin HB (sauf antécédants familiaux de SEP, à vérifier...). N'empêche qu'on doit tous connaître des médecins en poste réticents par rapport à ce vaccin. Et je parie tout ce que vous voulez qu'il ne se font pas vacciner (revacciner). A titre anecdotique, j'ai eu des élèves fils de médecins (-allopathiques, je précise-), qui m'ont dit ne pas être vaccinés du tout (= vaccination par un coup de tampon).

    Pour essayer de conclure par rapport à mes interventions sur ce sujet, il est constitutionnellement impossible de rendre OBLIGATOIRE un acte qui consiste à ne pas respecter l'intégrité du corps humain. De même qu'un tatouage, ou un puceage (puce RFID), la vaccination ne peut rentrer dans le domaine de l'obligation.

    Il y a jurisprudence à ce sujet, suite à des procès gagnés par ceux qui refusaient les vaccinations pour les raisons invoquées plus haut. Mais encore faut-il le savoir.

    Donc, ce qui motive ma réactivité face aux vaccins, c'est le caractère inique, administratif et non médical de l'obligation vaccinale.

    Lorsque l'on a très faim et qu'on a rien d'autre à manger, on peut accepter de partager un gâteau de 1000 parts dont 3 seraient empoisonnées. Lorsqu'on a autre chose à manger, je pense que personne de censé ne prendrait ce risque, et aucun discours ne fera changer d'avis. Les accidents vaccinaux existent, les effets à moyen terme également, sinon il n'y aurait pas tant d'oppositions, de procès en dédommagement gagnés. Chacun est en droit de choisir les risques qu'il veut bien prendre, sans être masochiste.

  27. #145
    Démostène

    Exclamation Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message
    ... Chacun est en droit de choisir les risques qu'il veut bien prendre, sans être masochiste.
    Salut,
    Tout à fait d'accord
    et merci pour le lien :
    http://www.revahb.org/doc/prive/inde...menu_principal
    C'est hallucinant, et je ne suis qu'au début !!!

    @+
    Dernière modification par kinette ; 07/02/2007 à 17h19.
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  28. #146
    piwi

    Re : toxicité des vaccins

    Bonjour,

    J'ai regardé juste le passage sur le lupus et le vaccin de l'hépatite B (rubrique choisie au hasard; pour voir).

    Je dois reconnaitre que le compte rendu etait honnête et sans alarmisme ou quoi que ce soit. J'irai voir la suite.

    Cordialement,
    piwi

  29. #147
    Yoyo

    Re : toxicité des vaccins

    salut

    Donc, ce qui motive ma réactivité face aux vaccins, c'est le caractère inique, administratif et non médical de l'obligation vaccinale.
    En niant l'interet de la vaccination tu ne te rends meme pas compte que tu nies des effets démontrés depuis des dizaines d'annéees...
    Chacun est en droit de choisir les risques qu'il veut bien prendre, sans être masochiste.
    encore faut il les choisir sur la base de données exacte et pas de croyances totalement ahurissantes... n'empeche qu'en disant cela tu fais preuve d'un incroyable individualisme! Ton interet avant celui de la collectivité...heureusement que tout le monde n'est pas comme cela.

    YOyo

  30. #148
    Démostène

    Exclamation Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    salut


    En niant l'interet de la vaccination tu ne te rends meme pas compte que tu nies des effets démontrés depuis des dizaines d'annéees...

    encore faut il les choisir sur la base de données exacte et pas de croyances totalement ahurissantes... n'empeche qu'en disant cela tu fais preuve d'un incroyable individualisme! Ton interet avant celui de la collectivité...heureusement que tout le monde n'est pas comme cela.

    YOyo
    Salut,
    Désolé, mais il est impossible d'être d'accord avec toi, la vacination ne peut pas être obligatoire, au même titre que l'euthanasie !!
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  31. #149
    mantOs

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Désolé, mais il est impossible d'être d'accord avec toi, la vacination ne peut pas être obligatoire, au même titre que l'euthanasie !!
    @+

    C'est quoi le lien entre la vaccination et l'euthanasie ?
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  32. #150
    Yoyo

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par mantOs Voir le message
    C'est quoi le lien entre la vaccination et l'euthanasie ?
    un amalgame foireux de plus
    la vaccination obligatoire permet de faire baisser l'incidence de certaines maladies (voir d'en faire disparaitres certaines). Cela permet aussi en cas d'epidémie d'eviter sa propagation trop rapide... mais il semble que certains soient hermetiques a toute once de bon sens.

    Yoyo

Sur le même thème :

Page 5 sur 16 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. toxicité des champignons comestibles...
    Par charlie dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2010, 12h42
  2. [Vaccins] La production de vaccins
    Par atapi dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/11/2006, 20h00
  3. Cancerologie : toxicité des anthracyclines
    Par nic1305 dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/11/2005, 23h04
  4. toxicité des halogenes
    Par ptitdadou dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/04/2005, 17h02
  5. toxicité des tomates
    Par popdll dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2004, 12h58