Répondre à la discussion
Page 8 sur 16 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 463

toxicité des vaccins



  1. #211
    invite765732342432
    Invité

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Oui mon raccourci correspond à l'hépatite B
    Son mode de transmission est sang et rapports sexuels, comme la C .
    En MP, Gwyddon m'a expliqué que non, ce n'est pas la seule façon...
    Il y a d'autres vecteurs, et je le laisse te les préciser.

    -----


  2. Publicité
  3. #212
    Gwyddon

    Re : toxicité des vaccins

    Je m'excuse, en effet la transmission par le contact (sueur) est possible, mais statistiquement trop faible pour être pris en compte.

    Par contre, la transmission par la salive est tout à fait possible ! Car en effet la transmission se fait par tous les liquides biologiques.

    "Le virus de l’hépatite B se transmet principalement par voie sexuelle ou sanguine. En effet, les seules sécrétions ou liquides corporels qui permettent de transmettre le virus sont le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, la salive et les liquides issus d’une plaie. Pour qu’il y ait transmission, il faut donc qu’un de ces liquides chez le malade passe dans le sang d’une personne saine. La transmission de la mère à l’enfant est aussi possible mais un traitement précoce par immunoglobulines suivi d’une vaccination permettent d’éviter la maladie."

    (source : doctissimo)


    "Qui est infecté par le virus de l'hépatite B?

    Dans la plupart des pays en développement (en Afrique subsaharienne, dans une grande partie de l'Asie et dans le Pacifique), la majorité des personnes infectées par le virus l'ont été durant leur enfance. Les porteurs chroniques représentent 8% à 10% de la population. Dans ces régions, le cancer du foie causé par l'hépatite B figure parmi les trois premières causes de décès par cancer chez les hommes.

    On relève également des taux élevés dans l'Amazone et dans le sud de l'Europe orientale et centrale. Au Moyen-Orient et dans le sous-continent indien, les porteurs chroniques représentent 5% environ de la population. L'infection est moins courante en Europe occidentale et en Amérique du Nord, où les porteurs chroniques représentent moins de 1% de la population.

    Les personnes infectées dans leur petite enfance sont celles qui ont le plus de risques de devenir des porteurs chroniques. Ainsi, 90% des enfants infectés avant l'âge d'un an, et 30% à 50% des enfants infectés entre un an et quatre ans vont développer une infection chronique. Le risque de décès par cirrhose et cancer du foie dus au virus de l'hépatite B est approximativement de 25% si l'infection a eu lieu pendant l'enfance.

    Comment se transmet le virus de l'hépatite B?

    L'hépatite B est transmise par contact avec le sang ou les liquides biologiques d'une personne infectée, à l'image du virus de l'immuno-déficience humaine (VIH), qui est responsable du SIDA. Par contre, le virus de l'hépatite B est 50 à 100 fois plus infectieux que celui du SIDA. Les principales voies de transmission de l'infection sont:

    La transmission de la mère à l'enfant à l'accouchement.
    La transmission d'enfant à enfant.
    Les injections et les transfusions à risques.
    Les contacts sexuels.
    Dans le monde, le virus se transmet le plus souvent de la mère à l'enfant, entre enfants d'une même famille et par la réutilisation de seringues et d'aiguilles non stérilisées. Dans beaucoup de pays en développement, la quasi totalité des enfants sont infectés par le virus.

    Dans beaucoup de pays industrialisés (par exemple en Europe occidentale et en Amérique du Nord), les schémas de transmission sont différents. La transmission de la mère à l'enfant et d'enfant à enfant comptait pour plus d'un tiers des infections chroniques avant que la vaccination contre l'hépatite B ne soit intégrée dans les programmes de vaccination des enfants. Dans cette partie du monde, la transmission survient surtout au début de l'âge adulte lors des rapports sexuels ou de la consommation de drogues injectables. En outre, le virus de l'hépatite B est le principal risque d'infection des personnels de santé, et la plupart d'entre eux se font vacciner.

    Le virus ne peut être transmis par l'eau ou les aliments contaminés, ni par simple contact sur les lieux de travail."

    (source : OMS)


    L'hépatite C est par conséquent moins contagieuse que la B, pourvu que les règles d'hygiène concernant les plaies soient respectées.

    C'est ce qui explique pourquoi je n'ai jamais été infecté par l'hépatite C, malgré la présence du virus dans deux membres de ma famille (aujourd'hui décédés suite à cette maladie d'ailleurs...)
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #213
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Je m'excuse, en effet la transmission par le contact (sueur) est possible, mais statistiquement trop faible pour être pris en compte.

    Par contre, la transmission par la salive est tout à fait possible ! Car en effet la transmission se fait par tous les liquides biologiques.

    j'ai pris connaissance de ces infos il y a bien longtemps et c'est pour cela que j'ai estimé que vacciner sytématiquement des enfants de 11 ans ( comme ce fût le cas à l'entrée en 6ème de mon fils ) était complètement ridicule et encore plus dans un pays comme le notre où le nombre de personnes porteuses du virus est faible .
    Vacciner des populations à risque oui , comme les personnels de santé ou biologistes ou chercheurs risquant d'être en contac avec le virus ou des pays endémiques
    mais même pour moi le risque d'attaper l'hépatite B en faisant des baisers à mes nombreux amants ( je plaisante ) ou lorsque ma voisine me postillonne dans la figure lorsque je suis avec elle dans l'ascenceur représente un risque tellement voisin de zero que je ne préfère plus prendre de risque avec ce vaccin .
    Amicalement
    Nikita

  5. #214
    kinette

    Re : toxicité des vaccins

    Bonjoue,
    L'histoire est toujours la même: le personne qui a choppé le "truc qu'on a bien peu de chances d'attrapper" au vu des conséquences aura un discours bien inverse du tien-> regret de pas de vaccination...

    Si on reprend le risque du SIDA: la probabilité d'attrapper le VIH en couchant de façon totalement occasionnelle avec une personne est très faible. Certainement pas beaucoup plus élevée (voir moins) que celle de chopper l'hépatite B...

    300 000 personnes en France ont une hépatite B chronique.
    Sachant que 10% des infectés évoluent en chronique, ça fait pas mal de personnes infectées et donc contagieuses...
    On estimerait à 100 000 le nombre de personnes séropositives au VIH...

    Pourtant, les gens ont-ils autant peur de l'hépatite B que du SIDA? Apparemment non...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #215
    Gwyddon

    Re : toxicité des vaccins

    Je rappelle aussi que l'on estime à plus de 2 milliards le nombre de personnes infectées par le virus de l'hépatite B...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  7. #216
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    300 000 personnes en France ont une hépatite B chronique.
    Sachant que 10% des infectés évoluent en chronique, ça fait pas mal de personnes infectées et donc contagieuses...
    On estimerait à 100 000 le nombre de personnes séropositives au VIH...

    Pourtant, les gens ont-ils autant peur de l'hépatite B que du SIDA? Apparemment non...

    je n'ai peur ni de l'un ni de l'autre
    je sais que l'hépatite B est bien plus transmissible et je crois que le terme de contagieux n'est pas approprié, il s'agit de modes de transmission .
    mais je me trompe peut être
    Parlons donc de transimissibilité
    A partir du moment où l'on connait les moyens mis à notre disposition pour s'en prémunir
    je ne vois pas pourquoi j'en aurais peur
    j'ai des ami(es) malheureusement séropsositif au VIh et je bois dans leur verre
    et je ne fais pas de paranoia aigue avec eux . je leur fais la bise etc..
    je n'irai pas utiliser leur brosse à dent , ni leur rasoir , des choses qui tombent sous le sens .
    je ferai de même avec un entourage atteint du virus de l'hépatite C ou B
    je ne m'en vais pas courir me faire vacciner pour les fréquenter .
    Quant aux pays les plus endémiques , je ne crois malheureusement pas que ce soit eux qui bénéficient des vaccinations comme nous dans les pays occidentaux , donc je dis , quel gâchis d'aller vacciner des écoles entières de mômes de 11 ans qui ne représentent tellement peu de risques par rapport à leurs petits copains des pays sous développés .
    ça sent le fric à plein nez et c'est insupportable.
    Nikita

  8. Publicité
  9. #217
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Je rappelle aussi que l'on estime à plus de 2 milliards le nombre de personnes infectées par le virus de l'hépatite B...

    la majorité se situe dans les pays sous développés ou en voie de développement et qui eux n'ont pas accès aux vaccins !
    Cherchez l'erreur

  10. #218
    Gwyddon

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message

    la majorité se situe dans les pays sous développés ou en voie de développement et qui eux n'ont pas accès aux vaccins !
    Cherchez l'erreur
    Justement, cherchez l'erreur comme tu dis... Ça ne te fais pas tiquer que justement, nous qui avons la possibilité de se vacciner et qui le faisons majoritairement soyons plus prémunis qu'eux ?

    j'ai des ami(es) malheureusement séropsositif au VIh et je bois dans leur verre
    et je ne fais pas de paranoia aigue avec eux . je leur fais la bise etc..
    je n'irai pas utiliser leur brosse à dent , ni leur rasoir , des choses qui tombent sous le sens .
    Ça tombe sous le sens, puisque le VIH ne se transmet pas par la salive et par le contact...

    je ferai de même avec un entourage atteint du virus de l'hépatite C ou B
    je ne m'en vais pas courir me faire vacciner pour les fréquenter
    Eh bien moi pour ma part j'aurais souhaité un vaccin contre l'hépatite C tu vois... Ça aurait posé moins de problème à ma famille.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  11. #219
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Justement, cherchez l'erreur comme tu dis... Ça ne te fais pas tiquer que justement, nous qui avons la possibilité de se vacciner et qui le faisons majoritairement soyons plus prémunis qu'eux ?

    Et bien si ça me fait tiquer !
    Ce sont les labos qui s'en mettent plein les poches
    on va pas vacciner des population qui n'ont rien à débourser
    C'est pas parce que on a vacciné à tour de bras des mômes de 11 ans à un que cela veut dire qu'il y avait une pandémie


    Ça tombe sous le sens, puisque le VIH ne se transmet pas par la salive et par le contact...


    Non cela ne tombe pas sous le sens car le virus du VIH meurt plus vite à l'air que celui de l'hépatite B et puis cesse un pue de me parler comme si j'étais uen demeurée s'il te plait merci


    Eh bien moi pour ma part j'aurais souhaité un vaccin contre l'hépatite C tu vois... Ça aurait posé moins de problème à ma famille.

    Oui et bien moi aussi tu vois , y a pas que dans ta famille
    mais ce n'est pas de cela dont nous débattons

  12. #220
    Lord M

    Re : toxicité des vaccins

    Salut !

    Une petite recherche via scholar.google.com avec les mots clé hepatitis B transmission s'est révélée très instructive.

    On y apprend que les principaux modes de transmission du virus de l'hépatite B (= HBV) dans les pays développés sont : l'injection de drogues par l'intermédiaire de matériel contaminé, la manipulation de matériel souillé par le personnel hospitalier et les rapports sexuels hétérosexuels.

    Petite remarque au passage : l'âge moyen du premier rapport sexuel chez les garçons en France se situe entre 17 et 18 ans.

    Ce qui est intéressant avec la transmission du HBV c'est que chez près de 30% des malades la voie de contamination n'est pas clairement identifiée. De plus le virus peut survivre 7 jours à température ambiante à l'extérieur de l'hôte.

    Une page très instructive :
    http://www.inrs.fr/eficatt/eficatt.n...B?OpenDocument

    Donc en gros si je résume, cette maladie est actuellement assez rare dans les pays développés (0.7% de la population en France, 500 nouveaux cas par an environ). De plus elle concerne principalement des populations à risque (consommateurs de drogues, personnel médical). Cependant une contamination statistiquement faible reste possible par des voies détournées (contact avec une surface infectée, sport, contamination par la salive...).

    D'un autre côté il n'a pas pu être démontré que le vaccin était responsable de l'apparition de maladies telles que la sclérose en plaque (alors que le nombre de personnes vaccinées est largement suffisant pour faire des études statistiques très fiables).

    Ce qui me choque chez les gens qui ne se font pas vacciner (ou qui ne font pas vacciner leurs enfants), c'est qu'ils considèrent que le risque de développer une maladie due au vaccin est supérieur au risque d'être contaminé sans faire partie d'une population à risque. En gros c'est jouer à pile ou face avec la vie de ses enfants...
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  13. #221
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Lord M Voir le message
    Salut !

    Une petite recherche via scholar.google.com avec les mots clé hepatitis B transmission s'est révélée très instructive.

    On y apprend que les principaux modes de transmission du virus de l'hépatite B (= HBV) dans les pays développés sont : l'injection de drogues par l'intermédiaire de matériel contaminé, la manipulation de matériel souillé par le personnel hospitalier et les rapports sexuels hétérosexuels.

    Petite remarque au passage : l'âge moyen du premier rapport sexuel chez les garçons en France se situe entre 17 et 18 ans.


    les préservatifs c'est pas fait pour les chiens

    Ce qui est intéressant avec la transmission du HBV c'est que chez près de 30% des malades la voie de contamination n'est pas clairement identifiée. De plus le virus peut survivre 7 jours à température ambiante à l'extérieur de l'hôte.

    Une page très instructive :
    http://www.inrs.fr/eficatt/eficatt.n...B?OpenDocument

    Donc en gros si je résume, cette maladie est actuellement assez rare dans les pays développés (0.7% de la population en France, 500 nouveaux cas par an environ). De plus elle concerne principalement des populations à risque (consommateurs de drogues, personnel médical). Cependant une contamination statistiquement faible reste possible par des voies détournées (contact avec une surface infectée, sport, contamination par la salive...).

    D'un autre côté il n'a pas pu être démontré que le vaccin était responsable de l'apparition de maladies telles que la sclérose en plaque (alors que le nombre de personnes vaccinées est largement suffisant pour faire des études statistiques très fiables).


    J'ai une amie qui a gagné contre Pasteur , donc cela a été démontré et s'attaquer à des labos
    IL faut de l'argent et du temps et de l'énergie
    Par respect pour elle tu évites d'être aussi affirmatif
    elle a gagné donc on a réussi à prouver la cause à effet , par contre elel a perdu sa santé
    Ce qui ne peut être démontré aujourd'hui peut l'être demain
    Cela a été le cas pour bon nombre de médicaments qui avaient pourtant reçu l ' AMM



    Ce qui me choque chez les gens qui ne se font pas vacciner (ou qui ne font pas vacciner leurs enfants), c'est qu'ils considèrent que le risque de développer une maladie due au vaccin est supérieur au risque d'être contaminé sans faire partie d'une population à risque. En gros c'est jouer à pile ou face avec la vie de ses enfants...


    Relis ce que tu viens de dire plus haut qui est très instructif et qui a motivé mon refus de faire vacciner mon fils à l'âge de 11 ans à 11 ans il ne rentrait dans aucun des critères de population à risques , CQFD
    et je ne suis pas une mère qui joue avec la vie de son enfant mais qu'est ce tu me racontes là

  14. #222
    Démostène

    Re : toxicité des vaccins

    Salut,
    Le vaccin contre l'hépatite B est semble-t-il déconseillé aux personnes présentant des antécédents familiaux de sclérose en plaque :
    http://www.revahb.org/doc/prive/inde...menu_principal

    Quant on lit les divers témoignages, on ne peut douter qu'il ne faut pas vacciner en aveugle et à tout bras, certains tests génétiques permetraient d'éviter des accidents graves.

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  15. Publicité
  16. #223
    aquilegia

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Relis ce que tu viens de dire plus haut qui est très instructif et qui a motivé mon refus de faire vacciner mon fils à l'âge de 11 ans à 11 ans il ne rentrait dans aucun des critères de population à risques , CQFD
    Bonjour,
    on n'a pas 11 ans toute sa vie (par contre, le vaccin protège toute la vie, corrigez moi si je me trompe), et beaucoup de gens ont leur premier rapport avant d'être majeurs, et sans forcément que les parents soient au courant.

    En outre, le préservatif, c'est pas pour les chiens, mais c'est pas en titane non plus. Ça se déchire, ça n'est pas très efficace quand c'est mal utilisé, et arrive un moment où l'on ne l'utilise plus, après avoir fait faire à soi et son partenaire un test HIV. Qui se teste pour l'hépatite B?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  17. #224
    aquilegia

    Re : toxicité des vaccins

    rebonjour
    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    J'ai une amie qui a gagné contre Pasteur , donc cela a été démontré et s'attaquer à des labos
    IL faut de l'argent et du temps et de l'énergie
    Par respect pour elle tu évites d'être aussi affirmatif
    Il me semble que LordM parlait de la sclérose en plaques, est-ce ce sont a souffert ton amie?
    Si ce n'est pas le cas, je ne vois pas en quoi l'affirmation "D'un autre côté il n'a pas pu être démontré que le vaccin était responsable de l'apparition de maladies telles que la sclérose en plaque (alors que le nombre de personnes vaccinées est largement suffisant pour faire des études statistiques très fiables)." peut être gênante.

    Les études ont été faites, en toute honnêteté, et n'ont rien montré. C'est un fait, on peut donc être affirmatif. Si d'autres études ont été faites avec un résultat contraire, on peut les citer, et discuter.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  18. #225
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    rebonjour

    Il me semble que LordM parlait de la sclérose en plaques, est-ce ce sont a souffert ton amie?
    Si ce n'est pas le cas, je ne vois pas en quoi l'affirmation "D'un autre côté il n'a pas pu être démontré que le vaccin était responsable de l'apparition de maladies telles que la sclérose en plaque (alors que le nombre de personnes vaccinées est largement suffisant pour faire des études statistiques très fiables)." peut être gênante.

    Les études ont été faites, en toute honnêteté, et n'ont rien montré. C'est un fait, on peut donc être affirmatif. Si d'autres études ont été faites avec un résultat contraire, on peut les citer, et discuter.

    elle a gagné contre pasteur pour le déclenchement d'une RCH après injection du vaccin contre l'hépatite B le genhevac
    donc si elle a gagné pour moi la preuve est suffisante et je suis contente pour elle qu'elle ait eu cette reconnaissance
    je n'ai quant à moi pas la force , ni l'argent pour entamer une procédure mais si je pouvais je le ferais !


    Bonjour,
    on n'a pas 11 ans toute sa vie (par contre, le vaccin protège toute la vie, corrigez moi si je me trompe), et beaucoup de gens ont leur premier rapport avant d'être majeurs, et sans forcément que les parents soient au courant.
    Mon fils a aujourd'hui 23 ans et il fait ce qu'il veut de sa vie
    C'est à dire qu'il ne veut pas de ce vaccin
    C'est son droit le plus strict

  19. #226
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Le vaccin contre l'hépatite B est semble-t-il déconseillé aux personnes présentant des antécédents familiaux de sclérose en plaque :
    http://www.revahb.org/doc/prive/inde...menu_principal

    Quant on lit les divers témoignages, on ne peut douter qu'il ne faut pas vacciner en aveugle et à tout bras, certains tests génétiques permetraient d'éviter des accidents graves.

    @+
    Merci de souligner ce point
    Evidemment ceux qui ont la chance de ne pas avoir de maladies vont te soutenir corps et âme qu'il n'y a aucun risque
    J'aimerais bien connaître la position qu'ils auraient eu si par malheur ils avaient déclenché eux ou un de leur proche une SEP ou autre M...
    C'est tellement facile lorsque l'on est en bonne santé de vanter les mérites de la science et ne jamais reconnaître et ses limites et ses failles
    Amicalement
    Nikita

  20. #227
    kinette

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Relis ce que tu viens de dire plus haut qui est très instructif et qui a motivé mon refus de faire vacciner mon fils à l'âge de 11 ans à 11 ans il ne rentrait dans aucun des critères de population à risques , CQFD
    et je ne suis pas une mère qui joue avec la vie de son enfant mais qu'est ce tu me racontes là
    Bonjour,
    Comment dire... les parents sont souvent bien naïfs par rapport à leurs enfants... quand on voit les statistiques sur l'âge des premières relations sexuelles, je pense qu'on devrait se poser tout de même quelques questions sur ses "chérubins".
    http://www.guichetdusavoir.org/ipb/i...=post&id=31121

    Les statistiques sont pour les premières relations sexuelles. Compte tenu du fait que les jeunes commencent généralement par des relations moins "poussées" (bisous, flirts...) quelques années avant, ça doit quand même faire beaucoup de gosses de 12 ans qui ont déjà roulé une pelle à un ou une autre.
    D'autre part, d'après mes souvenirs de collèges, les couples se font et se défont très très vite à cet âge: une semain "machine sort avec untel", la semaine suivante ça peut être différent.
    (et qu'on ne me parle pas des parents qui connaissent bien leurs enfants, que ce sont des petits anges, etc etc... j'étais dans un collèges plutôt bourgeois, et ceux qui fumaient en cachette, commençaient à boire de l'alcool et à "sortir" avec d'autres parce que ça faisait bien, ce n'étaient pas des gosses paumés, bien loin de là, et il savaient aussi afficher une image de "petits anges" dès que c'était nécessaire).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  21. #228
    _Mayou_

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message

    la majorité se situe dans les pays sous développés ou en voie de développement et qui eux n'ont pas accès aux vaccins !
    Cherchez l'erreur
    L'erreur ? Et bien juste que si tout le monde dans les pays "développés" ne veut pas faire vacciner ses enfants et soi même, et bien nous nous retrouverons bientôt dans la même situation que ces pays sous développés !!

    Mais tu vas dire que c'est juste sporadique, et que c'est pas toi et ton gosse qui allaient mettre la France en danger. Sauf que si tout le monde se met à penser comme toi....
    Et oui..on est dans une société d'égoïstes (rien de péjoratif, on est TOUS comme ça ici) qui ne pense plus au bien de la société, mais à son propre bonheur, quitte à mettre la planète en danger.
    (c'est comme les gens qui disent que c'est pas parce qu'ils laissent l'eau couler quand ils se brossent les dents, que l'eau va devenir rare. Mais si on généralise, on arrive à des catastrophes)

  22. Publicité
  23. #229
    aquilegia

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    elle a gagné contre pasteur pour le déclenchement d'une RCH après injection du vaccin contre l'hépatite B le genhevac
    donc si elle a gagné pour moi la preuve est suffisante et je suis contente pour elle qu'elle ait eu cette reconnaissance
    je n'ai quant à moi pas la force , ni l'argent pour entamer une procédure mais si je pouvais je le ferais !
    Certes, mais je ne vois toujours pas le rapport avec la sclérose en plaques dont il était question....

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    J'aimerais bien connaître la position qu'ils auraient eu si par malheur ils avaient déclenché eux ou un de leur proche une SEP ou autre M...
    Et si le proche meurt de la maladie contre laquelle il n'a pas été vacciné? On tourne en rond.
    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    C'est tellement facile lorsque l'on est en bonne santé de vanter les mérites de la science et ne jamais reconnaître et ses limites et ses failles

    As-tu lu cette discussion?

    Personne n'a jamais dit que les vaccins n'avaient jamais d'effet secondaires.
    On parle de rapport de risque.

    Et quoique tu dises, il y a, sauf antécédents familiaux particuliers pour certains cas rares et héréditaires, moins de risques à se faire vacciner qu'à ne pas se faire vacciner.

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Bonjour , et je peux marcher dans la rue sur une peau de banane et me casser le col du fémur et je peux aussi bien me faire écraser en traversant le boulevard etc etc ....
    et parce que tu risques de te faire écraser en traversant le boulevard, tu ne prends aucune précaution?
    En outre, comme je l'ai déjà dit, le préservatif, personne ne l'utilise toute sa vie une fois qu'il a un partenaire fiable qui a fait le test de dépistage du HIV. Plus de préservatif, plus de protection contre les autres MST, dont l'hépatite B.

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    je n'ai jamais dit le contraire
    (...)
    Quoique
    Alors là, je ne vois aucun rapport avec les vaccins, si ce n'est que justement, tu reconnais que ton fils aurait très bien pu coucher avec une personne contaminée par l'hépatite B alors qu'il était mineur.
    Pourquoi refuser le vaccin dans ce cas?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  24. #230
    JPL

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Le vaccin contre l'hépatite B est semble-t-il déconseillé aux personnes présentant des antécédents familiaux de sclérose en plaque :
    http://www.revahb.org/doc/prive/inde...menu_principal
    Tiré de ce site qui n'est qu'un site militant de plus :

    Herroelen et coll rapportent 2 cas de démyélinisation du système nerveux central après vaccination par vaccin recombinant
    Oui, et il y a probablement plusieurs personnes qui ont eu un accident de voiture, ou gagné au loto... dans la semaine qui a suivi leur vaccination : est-ce suffisant pour en tirer une relation de cause à effet ? Ce n'est pas comme ça qu'on fait des statistiques, donc de l'épidémiologie.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #231
    Lord M

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Relis ce que tu viens de dire plus haut qui est très instructif et qui a motivé mon refus de faire vacciner mon fils à l'âge de 11 ans à 11 ans il ne rentrait dans aucun des critères de population à risques , CQFD
    Salut !

    C'est exactement ce que je dis : à 11 ans, ton fils ne fais pas partie des populations à risque pour cette maladie (tout comme 15% des personnes développant cette maladie). Sa chance de développer cette maladie est donc statistiquement très faible. D'après ces mêmes études qui motivent ton refus, sa chance de développer une maladie due au vaccin est statistiquement nulle.

    Hop, au passage un petit article sur les cas d'hépatite B dans la population infantile canadienne (moins de 16 ans) : http://www.pubmedcentral.nih.gov/art...?artid=1252726

    Et un autre sur les cas d'hépatite B chez des enfants américains : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/en...t_uids=1734395

    Bonne lecture.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  26. #232
    Démostène

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Et quoique tu dises, il y a, sauf antécédents familiaux particuliers pour certains cas rares et héréditaires, moins de risques à se faire vacciner qu'à ne pas se faire vacciner.
    Salut,
    Ce n'est vrai qu'en cas de contact avec la maladie, si tu n'entres pas en contact avec, il n'y a aucun risque à ne pas être vacciné !

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  27. #233
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Certes, mais je ne vois toujours pas le rapport avec la sclérose en plaques dont il était question....


    Et si le proche meurt de la maladie contre laquelle il n'a pas été vacciné? On tourne en rond.


    As-tu lu cette discussion?

    Personne n'a jamais dit que les vaccins n'avaient jamais d'effet secondaires.
    On parle de rapport de risque.

    Et quoique tu dises, il y a, sauf antécédents familiaux particuliers pour certains cas rares et héréditaires, moins de risques à se faire vacciner qu'à ne pas se faire vacciner.


    et parce que tu risques de te faire écraser en traversant le boulevard, tu ne prends aucune précaution?
    En outre, comme je l'ai déjà dit, le préservatif, personne ne l'utilise toute sa vie une fois qu'il a un partenaire fiable qui a fait le test de dépistage du HIV. Plus de préservatif, plus de protection contre les autres MST, dont l'hépatite B.


    Alors là, je ne vois aucun rapport avec les vaccins, si ce n'est que justement, tu reconnais que ton fils aurait très bien pu coucher avec une personne contaminée par l'hépatite B alors qu'il était mineur.
    Pourquoi refuser le vaccin dans ce cas?


    Pour cesser de tourner en rond
    je redis que je trouve débile , ridicule de lancer une campagne de vaccination dans un pays à faible taux endémique chez des gamins de 11 ans et de dépenser des sommes folles alors que l'on pourrait en faire profiter les pays à risque et qui eux n'ont pas les moyens de payer et à qui on injecte des contrefaçons
    Pour répondre à ta question
    Mon amie a déclenché une RCh qui est une maladie auto immune au même titre que la SEP , et je l'ai déclenché moi aussi peu après la vaccination , hasard , coincidence Cel ne peut me laisser indifférente
    Voilà c'est tout


    le débat est clos pour ma part

  28. #234
    aquilegia

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Oui et alors , dans quelle étagère
    On n'est pas sur un chat.
    Ce que dit Mayou est tout à fait juste : d'un point de vue général, en ne te vaccinant pas, tu deviens dépendante de ceux qui sont vacciné pour que la maladie ne se répande pas, et donc que, par pure chance, tu ne l'attrapes pas.
    C'est à dire que tu profites de la vaccination des autres sans prendre la peine de participer, et en plus tu risques toi même d'être un vecteur de la propagation de la maladie.
    Ce n'est pas un raisonnement très compliqué.
    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    je redis que je trouve débile , ridicule de lancer une campagne de vaccination dans un pays à faible taux endémique chez des gamins de 11 ans
    Mais les gamins de 11 ans grandissent, non? Ils ne restent pas en culottes courtes toute leur vie que je sache??
    Par contre, le vaccin va les protéger toute leur vie, ça devrait t'expliquer pourquoi on le fait JEUNE!
    Les premiers rapports se passent peu après 11 ans pour beaucoup.

    Pour prendre un autre exemple : à quel âge est préconisée la vaccination contre le papillomavirus?
    Dernière modification par aquilegia ; 15/06/2007 à 13h20.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  29. Publicité
  30. #235
    aquilegia

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Ce n'est vrai qu'en cas de contact avec la maladie, si tu n'entres pas en contact avec, il n'y a aucun risque à ne pas être vacciné !
    Donc, je suppose que tu tries tes partenaires sexuels en leur demandant si ils sont contaminés avant d'entamer toute approche de séduction? Ou alors tu as fait voeu de chasteté peut-être?
    Cette discussion tourne vraiment au ridicule.

    Les porteurs du virus ne portent pas de pancarte.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  31. #236
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Hé oui, mais contrairement à la chanson, personne n'a "dix ans" toute sa vie.

    oui et ?


    Pour prendre un autre exemple : à quel âge est préconisée la vaccination contre le papillomavirus?
    Et bien justement c'est mon cher Gyneco chercheur à l' OMS qui a mis au point ce vaccin
    nous en parlions récemment
    ce sont les jeunes vierges qui vont en bénéficier
    et c'est très bien , vive le progrès
    en espérant que l'on ne se rende pas compte que le bénéfice est moins important que le risque , c'est tout ce que je souhaite
    mais si je puis me permettre le cancer du col de l'utérus dans certaines régions deurope n'existe plus car les femmes sont dépistées systématiquement
    en France alors que le frottis vaginal reste tout de même un test de référence mon gynéco déplore le laxisme de certaines femmes et le nombre impressionnant de cancer du col alors que dans d'autres pays d'europe il est en voie de disparition
    manque d'infos , laxisme ?

    il est tout neuf ce vaccin et donc on a pas de recul
    ceci dit j'espère q'il va fonctionner c'est une grande avancée

    et pourquoi seulement chez les jeunes filles ?


    et pourquoi pas dans les populations peu informées sur la prévention des risques de transmission de toutes Mst ?
    Et où l'utilisation du préservatif n'est pas encore entrée dans les moeurs ?
    Et pourquoi pas dans les pays sous développés ?

    that's the question

  32. #237
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Donc, je suppose que tu tries tes partenaires sexuels en leur demandant si ils sont contaminés avant d'entamer toute approche de séduction? Ou alors tu as fait voeu de chasteté peut-être?
    Cette discussion tourne vraiment au ridicule.

    Les porteurs du virus ne portent pas de pancarte.

    Parce que si on n'est pas du même avis que toi , on est ridicule
    C'est pas très gentil
    Moi je demande les mensurations

  33. #238
    aquilegia

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    oui et ?
    Sans rire, ta mauvaise foi me sidère.
    Pour te répondre : "et si tu es protégé à 11 ans, tu le seras aussi à 20, et tu n'auras jamais couru le risque d'être contaminé même si tu as eu ton premier rapport sexuel à 12 ans!"
    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    mais si je puis me permettre le cancer du col de l'utérus dans certaines régions deurope n'existe plus car les femmes sont dépistées systématiquement
    en France alors que le frottis vaginal reste tout de même un test de référence mon gynéco déplore le laxisme de certaines femmes et le nombre impressionnant de cancer du col alors que dans d'autres pays d'europe il est en voie de disparition
    Ce test est très efficace, et toutes les femmes devraient s'y soumettre régulièrement.
    Cela dit, entre une piqûre à 11 ans (ou quel que soit l'âge), et un frottis tous les ans toute ma vie, j'aurais préféré la piqûre....
    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    et pourquoi seulement chez les jeunes filles ?
    Je crois que c'est parce que la contamination est quasi automatique avec les premiers rapports sexuels, car le virus est présent partout., mais en réalité,
    Il ne sert plus à rien de vacciner des gens déjà contaminé, hélas.
    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Et où l'utilisation du préservatif n'est pas encore entrée dans les moeurs ?
    [/COLOR][/I]
    Pour la même raison que précedemment.

    Citation Envoyé par nikkita2 Voir le message
    Parce que si on n'est pas du même avis que toi , on est ridicule
    C'est pas une question d'avis, mais de logique : tu peux aussi sortir sous la pluie et prier pour passer entre les gouttes!
    Si les personnes contaminées portaient des pancartes autour du cou, ou des néons, il serait facile de les éviter...
    Justifier de ne pas se vacciner en disant : "il suffit de ne pas rencontrer de personnes contaminées" quand il y a 300 000 contaminés rien qu'en France, c'est de la mauvaise foi, et ridicule.
    Tu n'as qu'à remplacer "vaccin" par "préservatif", et "hépatite" par "HIV" si ce n'est pas asser clair.
    Dernière modification par aquilegia ; 15/06/2007 à 13h35.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  34. #239
    Démostène

    Re : toxicité des vaccins

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Tiré de ce site qui n'est qu'un site militant de plus :
    Oui, et il y a probablement plusieurs personnes qui ont eu un accident de voiture, ou gagné au loto... dans la semaine qui a suivi leur vaccination : est-ce suffisant pour en tirer une relation de cause à effet ? Ce n'est pas comme ça qu'on fait des statistiques, donc de l'épidémiologie.
    Salut,
    Ton jugement me semble bien hatif et se servir d'un court extrait, qui de plus n'est pas significatif du tout de l'ensemble des cas reportés d'accidents, pour le justifier me parait nettement insuffisant.
    Vois cette page :
    http://www.revahb.org/doc/prive/scan8.html
    ( Et si tu as le courrage, l'ensemble du site vaut la peine d'être lu, ne fusse que pour s'informer )

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  35. #240
    nikkita2

    Re : toxicité des vaccins

    et parce que tu risques de te faire écraser en traversant le boulevard, tu ne prends aucune précaution?
    Si si je regarde à gauche et à droite mais parfois y a des chauffards qui brûlent les feux ou qui sont complètement bourrés au volant

Sur le même thème :

Page 8 sur 16 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. toxicité des champignons comestibles...
    Par charlie dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2010, 12h42
  2. [Vaccins] La production de vaccins
    Par atapi dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/11/2006, 20h00
  3. Cancerologie : toxicité des anthracyclines
    Par nic1305 dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/11/2005, 23h04
  4. toxicité des halogenes
    Par ptitdadou dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/04/2005, 17h02
  5. toxicité des tomates
    Par popdll dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2004, 12h58