Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 72

je suis schyzophrène et je voudrais des info



  1. #1
    nkthamazigh

    je suis schyzophrène et je voudrais des info

    bonjour a tous
    Je suis diagnostiqué schyzophrène depuis mes 25ans aujourd'hui j'en 27 cela a commencé par une boufé délirante a l'age de 24ans . Je suis dans le brouillard concernant mes chances de guérison. Il est vrai que j'ai récupéré une qualité de vie quasi "normal" . Mais le fait de prendre des medicament est un vrai calvaire pour moi car il m'enlève de la mémoire et diminu mes facultés intelectuelles et m'infentilise quelque peu malgrès tout je ne critique pas leur effet bénéfique car il menlève les idées délirante et me recadre bien dans la réalité. Je voudrais votre avis sur la question et merci de m'éclairer sur une possibilité de guérison
    Cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour.
    Je ne pourrais vous éclairer sur vos possibilité de guérison mais il est certain que plus vous êtes suivi étroitement, plus votre traitement pourra être optimisé (la dose minimum pour l'effet recherché), il est donc important d'avoir un thérapeute disponible, compréhensif de ce point de vue et de le voir à chaque fois que nécessaire (bien qu'il y ait toujours besoin d'avoir une période d'observation sur tout changement thérapeutique qu'il peut (devrait) vous expliquer).
    Bonne continuation.

  4. #3
    Dean0211

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour,
    De pouvoir parler ainsi de sa maladie et un déjà un pas important vers une guérison.
    J'ai un frère de 27ans qui souffre également de symptômes comparables : bouffée délirante en 2005, hospitalisation et à priori schizophrénie ou/et depression bipolaire à la suite. Je dis à priori car le suivi n'a pas l'air d'être de qualité comparable à celui de " nkthamazigh " . Les médecins et psy n'ont jamais voulu nous donner un nom ou un diagnostique concernant la pathologie de mon frère, à part ' personnalité bipolaire ' ce qui est bien peu...
    Il souffre de sa maladie depuis 2005 , et a été hospitalisé deux fois. Mes parents s'occupent avec tous leurs moyens de lui depuis cette date, mais il n'a toujours pas un discours comparable sur sa propre maladie ni le recule de la personne ci-dessus.
    Mon frère vit donc chez mes parents depuis 2005 coupé du monde, avec peu de sortie, peu ou pas de projet professionnel, ne fait plus de sport, plus aucune activité, à part : manger, dormir, regarder des films et écrire un livre dont lui seul en comprends le sens : bref nous avons l'impression de tout devoir gérer nous meme et découvrir trop tard les choses à faire pour pouvoir le protéger et assurer une guérison...
    je me permets de demander au modérateur ou à toute personne en connaissance, s'il existe des centres d'accueil et de réinsertion professionnelle pour personnes souffrant de ces troubles. Malgré nos démarches, entretiens et demande diverse nous ne trouvons pas de structure qui permettrait d'avoir une tutelle professionnelle et de permettre ainsi à mon frère de se réinsérer professionnellement et socialement. Et par la même , cela pourrait permettre à mes parents de reprendre un peu leur souffle...

    bien cordialement,
    Dernière modification par mh34 ; 24/08/2011 à 11h16.

  5. #4
    mh34

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour, bienvenue sur les forums de FS.
    Il faut que vous insistiez auprès des médecins pour obtenir soit un nom précis sur la maladie dont souffre votre frère, soit l'aveu qu'ils ne peuvent pas vraiment en mettre un ; parce qu'il est parfaitement possible qu'on ne sache pas précisément caractériser ses symptômes dans le cadre d'une pathologie précise et bien identifiée ; mettre un nom sur la maladie d'un proche est important, vous avez tout à fait raison.
    Ceci dit, pour aider vos parents ( et votre frère par la même occasion) vous pouvez peut-être essayer de contacter des associations de familles de malades comme celle-là?http://schizo-espoir.org/ Il doit bien en exister dans votre région, la schizophrénie ( et les maladies apparentées ) est fréquente, environ 1% de la population est touchée...
    Souvent, les services sociaux attachés aux services psychiatriques sont au courant des possibilités, demandez-leur.
    Vous pouvez aussi voir sur ce lien ; http://francais.world-schizophrenia.org/
    Bon courage à vous tous.
    Cordialement
    marie-helene
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  6. #5
    myoper

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Je remarque en effet, qu'il est de plus en plus fréquent que les psy refusent de s'enfermer dans une dénomination précise, source de désaccords (voire de refus) et se contentent de la description des symptômes et de traiter en fonction du cadre nosologique.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Dean0211

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes vos réponses. Les liens proposés ont l'air de contenir une mine d'informations.
    Question au modérateur : comment puis-je modifier quelque peu mon message ci dessus, j'y ai placé quelques détails un peu trop précis , et j'aimerais le rectifié un peu;
    Encore merci et je ne manquerai pas de vous faire suivre l'évolution de la situation, cela pourrait servir à d'autre personne.

  9. Publicité
  10. #7
    mh34

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Citation Envoyé par Dean0211 Voir le message
    Bonjour,

    Question au modérateur : comment puis-je modifier quelque peu mon message ci dessus, j'y ai placé quelques détails un peu trop précis , et j'aimerais le rectifié un peu;
    Vous ne pouvez pas ; il vous faut me demander ( ou à Myoper) par MP ce que vous souhaitez modifier. D'ici là, je modifie la visibilité de votre message de façon à ce qu'il ne soit plus vu que par les modérateurs en charge de ce forum, et je vous renvoie le texte par MP.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  11. #8
    nkthamazigh

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    bonjour à tous .
    Cela fais quelques moi que j'ai crée cette discussion. Aujourd’hui je suis face à un mur rester dans cette situation et subir la souffrance qu'apporte cette maladie ou agir. J'ai eu une information de la part d'une personne concernant les mérites de la Salpêtrière à Paris et je voulais savoir si vous avez des infos ou des expériences dans cet hôpital. Je ne voudrais pas faire des démarches et être déçu. Si vous avez des expériences avec des psychiatres, des cliniques des anti-psychotiques ou des hôpitaux qui peuvent m'aider je suis preneur. J'ai pas envie de me retrouver à l'age de 50ans encore schizophrène et dans un cadre hospitalier cela fait déjà 4 ans et je sature.

  12. #9
    Pasdepanique

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour,

    Ma mère est psychologue, et elle me parle beaucoup de son métier. Ma mère a des amis et des connaissances qui travaillent/ font des recherches à la Salpêtrière. Elle m'en dit le plus grand bien. Je n'y ai jamais mis les pieds personnellement, mais il s'y trouve des références dans le milieu de la psychiatrie (qui sont par ailleurs très humaines, pour celles que j'ai rencontré). Cela m'étonnerait que vous ne trouviez pas d'aide là-bas.

    Après... les effets de la schizophrénie sont très hétérogènes: environ un tiers des patients restent schizophrènes à vie (une partie car non pris en charge), et les deux tiers restant voient une guérison complète ou partielle au bout d'un temps variable (en fonction de la gravité des symptômes, de la prise en charge, de l'environnement...). Donc mieux vous serez pris en charge (avec un traitement tant médicamenteux, aussi contraignant soit-il, que psychologique), plus vous aurez de chances de guérir.

    Du reste, je ne peux pas vraiment vous répondre: je n'ai pas la qualification pour, et je n'ai pas testé par moi-même. Je vous souhaite simplement bon courage, de vous accrocher, et de savoir prendre toutes les mesures nécessaires pour une amélioration de votre santé.

    Bien à vous,
    Un jour, les rats seront au pouvoir... comment ça c'est déjà fait ??

  13. #10
    wizz

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Si tu souffres de schyzophrénie, alors je te conseille de ne plus fréquenter les forums à la recherche des infos. Il vaut mieux que tu restes avec des spécialistes. Tu demanderas à quelqu'un de ton entourage de faire "du repérage" chez les spécialistes, à repérer les bons établissements, avant de te les recommander. Parce qu'il n'y a pas une forme de schyzo mais des formes de schyzo, et cela, seuls les spécialistes ont assez d'expérience, ont assez de connaissance, ont vu assez de cas différents pour savoir comment s'y prendre avec toi.

    Sur cela, aucune personne ici, ni dans les forums ne pourront bien faire. Parce qu'aucun d'entre nous n'a cette connaissance, n'a cette expérience. Certains auront vu une forme de schyzo, et d'autres auront vu d'autres cas, et d'autres personnes auront vu d'autres cas encore. Et tous ces cas mis côte à côte ne pourront que t'embrouiller, et t'enfoncer encore plus dans ton délire, dans ta schyzophrénie

  14. #11
    belladoctor

    Lightbulb Re :schizophrénie

    bjr;est ce que c vrai qu'ils entendent des voix ou bien c seulement des idées imaginatives?c quoi la psychose et le délire exactement?merci

  15. #12
    vep

    Re : schizophrénie

    Citation Envoyé par belladoctor Voir le message
    bjr;est ce que c vrai qu'ils entendent des voix ou bien c seulement des idées imaginatives?
    Oui les hallucinations sont un des symptômes des schizophrénies
    Une hallucination peut être définie comme une perception sans objet.
    La personne perçoit réellement des choses mais celles-ci n'existent pas

    c quoi la psychose et le délire exactement?merci
    Une psychose est un trouble mental où le rapport à la réalité est altéré
    http://medidacte.timone.univ-mrs.fr/...econimprim.pdf

  16. Publicité
  17. #13
    f6bes

    Re : schizophrénie

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    La personne perçoit réellement des choses mais celles-ci n'existent pas
    ]
    Bsr à toi
    [mode humour]
    C'es t comme les annonçes publicitaires: " vous étes l'heureux gagnant (percevoir!!)
    du premier lot de 10 000 euros".... mais ça n'existe pas en fait !!
    [ fin mode humour]
    Bonne soirée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  18. #14
    belladoctor

    Lightbulb schizophrénie

    bonsoir,est ce qu'une personne qui a des idées dans sa tete qui n'ont aucune relation avec la réalité,elle reve d'une autre vie en quelque sorte meme lorsqu'elle est entourée par sa famille, peut devenir schizo?est ce que c'est une maladie qui se déclenche brutalement ou par contre il ya une longue période de prémorbidité?merci

  19. #15
    belladoctor

    Lightbulb Re : schizophrénie

    re bonsoir,est ce que la personne peut savoir qu'elle va devenir schizophrène "fou"?désolé pour le mot mais je l'ai utilisé parce que certains gens hors le domaine médical ne savent pas la schizophrénie
    Dernière modification par belladoctor ; 02/06/2015 à 16h06. Motif: faute

  20. #16
    vep

    Re : schizophrénie

    Citation Envoyé par belladoctor Voir le message
    bonsoir,est ce qu'une personne qui a des idées dans sa tete qui n'ont aucune relation avec la réalité,elle reve d'une autre vie en quelque sorte meme lorsqu'elle est entourée par sa famille, peut devenir schizo?
    La perte de contact avec la réalité peut être un des symptômes de la schizophrénies, mais le diagnostic en peut être posé avec ce seul symptôme.

    Citation Envoyé par belladoctor Voir le message
    est ce que c'est une maladie qui se déclenche brutalement ou par contre il ya une longue période de prémorbidité?merci
    Cela dépend des personnes
    Chez certains une personnalité particulière (schizoïde) pré-existe, chez d'autres le déclenchement est brutal au travers d'une bouffée délirante.

    Citation Envoyé par belladoctor Voir le message
    re bonsoir,est ce que la personne peut savoir qu'elle va devenir schizophrène "fou"?désolé pour le mot mais je l'ai utilisé parce que certains gens hors le domaine médical ne savent pas la schizophrénie
    Ici aussi c'est variable, le degré de conscience des troubles est différent chez les patients.
    Chez certains il y a un déni total des troubles, alors que d'autres ont conscience de délirer (ce qui est d'ailleurs très anxiogène).

  21. #17
    belladoctor

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    il arrive Ã* nous tous des idées imaginatives mais cela ne veut pas dire qu'on est des psychopates d'ailleurs l'homme n'est pas parfait. Et pour la perte de contact avec la réalité pouvez vous me donner un exemple.merci

  22. #18
    vep

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Attention à ne pas mélanger psychopathe et psychotique, ce n'est pas la même chose.

    perte de contact avec la réalité :
    cela peut être des hallucinations visuelles / auditives / synesthésiques ...
    Puis une construction délirante pouvant se nourrir des hallucinations.

    Ou à un degré moindre, un sentiment de déréalisation ou de dépersonnalisation
    Dernière modification par vep ; 02/06/2015 à 20h54.

  23. Publicité
  24. #19
    Obamot

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Boujour,

    Si l'attente qu'un diagnostique soit posé, peut être ressenti comme une "demande légitime" de la part d'un sujet, la verbalisation concrète des symptômes auprès de ce dernier est-elle à conseiller dans tous les cas?

    Dans mon job, je suis occasionnellement confronté au milieu psy et il ne me semble pas avoir lu dans ce fil, qu'il y a des raisons objectives à ne pas donner de conclusion/s "clinique/s" à tout patient qui le souhaiterait. Et que ce sont des points qui ne peuvent qu'aider à "désembrouiller".

    Qu'on me corrige si je me trompe, mais il y a quelques considérants "simples":

    — si le personnel soignant hésite entre différentes pistes, pourquoi "inquiéter le patient" avec quelque chose qui n'aurait éventuellement pas lieu d'être dit (parce que ne serait pas établi, ou pas avéré ou que sais-je), et le conduire ponctuellement au travers des méandres d'une anamnèse, qui ne serait éventuellement pas la bonne?

    — si tant est que le personnel soignant ne soit pas sur une mauvaise piste, il doit sans doute y avoir des cas où le fait de flanquer une étiquette n'est pas la meilleure des solutions — dans l'intérêt du patient — et peut même avoir des effets contre-productifs. On peut aussi entendre ça comme le fait qu'il doit aussi être tenu compte de la réaction du sujet à l'écoute d'un avis pourrait être perçu comme "lourd". Et à l'inverse, le silence peut l'être tout autant, si ce n'est plus: et donc il vaudrait bien appliquer l'adage en tant que patient:
    — si on n'a "pas de nouvelle" = "bonne nouvelle", puisque c'est pour son bien).

    — il faut faire attention aux mots et à leur effets sur la compréhension qui en est faite par le "client", les mots ne veulent pas toujours dire la même chose d'un "souffrant" à l'autre dans une discipline où le "soignant" cherche souvent à dédramatiser, c'est pas pour en rajouter des tonnes pour augmenter/créer un stress (supplémentaire?).

    Et donc: 1) absolument d'accord qu'il ne faut pas encore embrouiller les esprits (même si c'est plus simple à dire qu'à réaliser) 2) d'accord avec les réponses précédentes, il faut que les "demandes" soient bien renseignées et si il n'y a pas lieu de renseigner il vaudrait bien le dire aussi (le tout dans la mesure du possible et avec sincèrité).

    Crdt.

  25. #20
    Runjulia

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour VEP,

    mais ces deux symptômes moindres sont constitutifs de plusieurs maladies et donc rendre le diagnostic difficile pour la schizophrénie ? Y-a-t-il des degrés dans la schizophrénie ? J'ai encore et toujours du mal à comprendre les spécificités diagnostiques et la complexité de cette maladie psychiatrique…Y a-t-il par exemple une imagerie spécifique à la maladie ? ( ou autre: dégradation de fibre neuronale, excès de …, défaut de…,).
    Et puis pourquoi y-a-t-il si peu d'infos sur cette maladie vis-à-vis du grand public? Connaît-on l'épidémiologie en France ou en Europe Occ.?
    J'ai du mal à comprendre comment elle fonctionne (quelle partie du cerveau touche-t-elle) et son déclenchement (génétique? faiblesse chromosomique ? dégénérescence cellulaire ?)…Ma seule "expérience" est celle de l'autobiographie du Professeur Nash (A beautifull mind), qui vient juste de décéder et sur FS.

  26. #21
    shokin

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Il y a ce pdf (en anglais) qui peut te donner du grain à moudre sur les facteurs génétiques.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  27. #22
    Runjulia

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Il y a ce pdf (en anglais) qui peut te donner du grain à moudre sur les facteurs génétiques.
    Merci beaucoup pour cet art. je ne comprends pas tous les termes mais globalement j'ai compris que:
    - il y a une part importante de l'héritage génétique (1/3 d'origine génétique parentale si j'ai bien compris ?)
    - que de nombreux allèles interviennent
    - qu'il y a de beaucoup de niveaux différents ou d'expressions différentes dans les gènes concernés.
    - L'étude semble basée sur des métadonnées d'études en Europe occidentale.

    J'aimerais quand-même cet article difficile en anglais en français…(voeu pieu ou vieux piou(piou)

  28. #23
    vep

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Citation Envoyé par Runjulia Voir le message
    Y a-t-il par exemple une imagerie spécifique à la maladie ? ( ou autre: dégradation de fibre neuronale, excès de …, défaut de…,).
    Oui, chez certains schizophrènes ont été détectées des spécificités neurologiques :http://www.inserm.fr/espace-journali...-schizophrenes

    Mais c'est valable pour un type de schizophrénie, et on considère de plus en plus que sous le terme "schizophrénie" se trouvent en fait plusieurs troubles différents.
    (cf cette actu de FS)


    La cause de cette maladie semble en effet génétique, et l'avancée de la recherche permet de s'éloigner de plus en plus des causes psychologiques proposées par les psychanalystes.
    Il reste néanmoins à comprendre pourquoi chez certains présentant les spécificités génétiques, la maladie s'expriment alors que d'autres avec ces mêmes spécificités restent sains.
    Des facteurs environnementaux (dont le vécu psychologique ?) sont en cause.

    Pour mieux comprendre, il y a cet article Inserm court et clair (et en français ):
    http://www.inserm.fr/thematiques/neu.../schizophrenie

    et ce guide édité par l'unafam que je trouve très très bien.
    Il permet de bien comprendre ce qu'est la maladie, comment s'expriment les symptômes au quotidien et au travers de témoignages de bien comprendre le vécu des patients.
    http://www.unafam.org/IMG/pdf/vivre-...ophrenie-2.pdf

  29. #24
    EauPure

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour,

    Avec le buzz sur la maman qui dit «Ne dites plus que ma fille Louise est "une petite trisomique ...
    ne dites pas à un schizophrène qu'il est malade.
    Vers 20 ans en pissant dans un WC j'ai dit à ma petite voie : je veux bien que tu me dirige mais je ne veux plus t'entendre.
    Et à ma grande surprise ça a marché, puis 5 ans après, quand ma vie est devenue plus calme, on s'est réconcilié

    http://forums.futura-sciences.com/ne...ml#post1056511
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  30. Publicité
  31. #25
    Obamot

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonsoir EauPure,

    D'abord pour définir si quelqu'un serait "malade", encore faudrait-il définir POUR VOUS ce qu'est la "normalité de quelqu'un de "pas malade", et surtout à partir de quand(?) est-ce que cela dérape(?), pourquoi(?) dans quel schéma circonstanciel(?) ce qui est borderline de ce qui ne le serait pas etc... C'est très "compliqué", non? Là ça devient déjà difficile d'être catégorique! Partant de votre exemple, un gosse en échec scolaire mais qui serait très bon au foot, serait-il "malade", voire étiqueté soudait comme "schizophrène" potentiel, puisqu'il y aurait "suspicion de perte de contact avec la réalité" (et alors faudrait-il le lui dire quand on voit les statistiques d'échecs scolaires aux examens...?) bref... tout ça est un peu capilo-tracté

    D'ailleurs vous qui pensez qu'il faudrait tout haut aux "malades" qu'ils seraient "malades"(*) faut pas être craintif comme ça, il vaudrait bien NOUS DIRE aussi à quel "post" vous faisiez référence au travers de votre commentaire un peu "latéral".

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Avec le buzz sur la maman qui dit «Ne dites plus que ma fille Louise est "une petite trisomique ...
    ne dites pas à un schizophrène qu'il est malade.
    Il y a eu aussi le "buzz" des gens qui se suicidaient parce qu'on leur avaient annoncé un cancer! Faut quand même prendre des précautions...

    Annoncer abruptement à un grand-père que sa "petite fille" (sa préférée à laquelle il tenait beaucoup...) est décédée, peut dans certains cas, provoquer une libération de "produits" nocifs dans son corps, vecteur d'un "message" qui peut aboutir à un arrêt cardiaque. Et ce pour dire à quel point les questions de ressenti sont importantes dans toute approche avec du personnel soignant.

    Et encore, annoncer quoi et à qui(?) Admettons que cela soit concevable, mais annoncer ça alors que l'on n'en aurait aucune certitude, n'aurait strictement aucun sens, et ce ne serait en tout cas pas omettre de "ne pas dire à "X" qu'il serait malade" (surtout pas si on n'en sait rien...)

    Dernière situation où ce raisonnement peut foirer (mais pas l'ultime): que faites-vous des cas de choc post-traumatiques (le cas du grand-père ci-dessus pourrait en être un...) ils ont tout des symptômes de personnes "malades" (potentiellement: attaques de panique, angoisses, inhibitions de toutes sortes, insomnies auto-entretenue, et plus grave encore) alors qu'ils ne le sont théoriquement pas (au sens où vous voudriez que ce soit compris): faut-il "dans un grand élan de courage" leur dire qu'ils seraient "malade" (et je pourrais multiplier les exemples comme dans les cas de mobbing, etc...)


    * (mais d'ailleurs ne le savent-ils pas déjà[?] — pour ceux qui le seraient vraiment — sans qu'il soit encore besoin d'enfoncer le clou? Rép.: c'est du cas-par-cas)

    Crdt
    Dernière modification par Obamot ; 13/06/2015 à 22h01.

  32. #26
    myoper

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Citation Envoyé par Obamot Voir le message
    D'abord pour définir si quelqu'un serait "malade", encore faudrait-il définir POUR VOUS ce qu'est la "normalité de quelqu'un de "pas malade", et surtout à partir de quand(?) est-ce que cela dérape(?), pourquoi(?) dans quel schéma circonstanciel(?) ce qui est borderline de ce qui ne le serait pas etc...
    Puisqu'on en est aux liens entre fils: http://forums.futura-sciences.com/sa...-maladies.html

  33. #27
    vep

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Citation Envoyé par Obamot Voir le message
    D'abord pour définir si quelqu'un serait "malade", encore faudrait-il définir POUR VOUS ce qu'est la "normalité de quelqu'un de "pas malade", et surtout à partir de quand(?)
    Pour les maladies psychiatriques comme pour toute autre maladie / trouble il existe des critères diagnostiques précis qui permettent de poser un diagnostic de la façon la plus objective possible. Pour cela il existe plusieurs classifications (DSM / CIM / CFTMEA)




    Citation Envoyé par Obamot Voir le message
    Partant de votre exemple, un gosse en échec scolaire mais qui serait très bon au foot, serait-il "malade", voire étiqueté soudait comme "schizophrène" potentiel, puisqu'il y aurait "suspicion de perte de contact avec la réalité" (et alors faudrait-il le lui dire quand on voit les statistiques d'échecs scolaires aux examens...?) bref... tout ça est un peu capilo-tracté
    euh ... là c'est vous qui tractez les capillaires, non ?
    Parce que supposer qu'un gosse est psychotique parce qu'il est nul à l'école et bon au foot ... ben ... comment dire ... cela voudrait dire qu'il faudrait des stocks de neuroleptiques dans tous les clubs de foot et qu'on devrait s'inquiéter pour tous les joueurs des équipes nationales ... (quoi qu'on s'inquiète déjà sérieusement en en entendant parler certains)



    Citation Envoyé par Obamot Voir le message
    Annoncer abruptement à un grand-père que sa "petite fille" (sa préférée à laquelle il tenait beaucoup...) est décédée, peut dans certains cas, provoquer une libération de "produits" nocifs dans son corps, vecteur d'un "message" qui peut aboutir à un arrêt cardiaque. Et ce pour dire à quel point les questions de ressenti sont importantes dans toute approche avec du personnel soignant.

    Et encore, annoncer quoi et à qui(?) Admettons que cela soit concevable, mais annoncer ça alors que l'on n'en aurait aucune certitude, n'aurait strictement aucun sens, et ce ne serait en tout cas pas omettre de "ne pas dire à "X" qu'il serait malade" (surtout pas si on n'en sait rien...)

    Dernière situation où ce raisonnement peut foirer (mais pas l'ultime): que faites-vous des cas de choc post-traumatiques (le cas du grand-père ci-dessus pourrait en être un...) ils ont tout des symptômes de personnes "malades" (potentiellement: attaques de panique, angoisses, inhibitions de toutes sortes, insomnies auto-entretenue, et plus grave encore) alors qu'ils ne le sont théoriquement pas (au sens où vous voudriez que ce soit compris): faut-il "dans un grand élan de courage" leur dire qu'ils seraient "malade" (et je pourrais multiplier les exemples comme dans les cas de mobbing, etc...)

    Pas compris le lien.
    J'ai l'impression qu'après avoir tracté tous les cheveux ... vous les avez balancés sur la soupe






    edit : grillée (ce soir c'était barbecue, c'était un signe )
    Dernière modification par vep ; 13/06/2015 à 22h25.

  34. #28
    shokin

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    La CFTMEA n'est-elle pas sous influence psychanalytique ?
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  35. #29
    Obamot

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Bonjour à tous !

    Wow y'a pas encore des positions rique-raques, et qui friseraient le code ...du paralogisme!
    (Bref, je ne parlais évidemment pas "en général", ni ne m'en prenait à des membres historiques du forum (ou que sais-je), ni pour défendre je ne saurais quelle théorie fumeuse: que ce soit clair.) Même que le DSM... mais bon, c'est un autre sujet: Vep va peut-être nous ouvrir un fil là-dessus(?) moi ça ne me passionne pas tant dans un forum!
    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Pour les maladies psychiatriques comme pour toute autre maladie / trouble il existe des critères diagnostiques précis qui permettent de poser un diagnostic de la façon la plus objective possible. Pour cela il existe plusieurs classifications (DSM / CIM / CFTMEA)
    Oui, oui, je suis au courant, j'en parlais justement ailleurs: le DSM 5 fait-il pour autant l'unanimité sur tous les points...?!?! Je ne vais certainement pas dire tout le bien que j'en pense ici

    C'était pas du tout mon point d'ailleurs. Je répondais strictement à "EauPure" exclusivement.
    Il me semble avoir été clair, je parlais des cas où un diagnostique n'avait pas été (ou pu être) établi. Voudriez-vous dès lors — peut-être — me reprendre sur un éventuel "excès de précaution"?

    (Remarquez si dire à tout "sujet" qui n'est pas "malade" qu'il serait "malade" au nom d'une suspicion lue dans le DSM 5 alors ça va loin!)

    Enfin — quand bien même — je ne sais même pas si pour du personnel soignant une telle attitude serait défendable (et quand bien même tel ou tel cas aurait été "détecté") serait-ce "prendre ses responsabilités" que de le faire publiquement dans un forum? Mais là ...c'est vous qui voyez qui "tracte les capillaires" ce qui est une réflexion pas bien gentille pour quelqu'un qui avait juste eu un trait d'humour...!

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Parce que supposer qu'un gosse est psychotique parce qu'il est nul à l'école et bon au foot ... ben ... comment dire ... cela voudrait dire qu'il faudrait des stocks de neuroleptiques dans tous les clubs de foot et qu'on devrait s'inquiéter pour tous les joueurs des équipes nationales
    Réflexion volontairement gauche de ma part à une remarque un peu décalée? (d'EauPure qui partait de son expérience individuelle pour en faire une généralité...wow...) Je me pique de le savoir!

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    ... (quoi qu'on s'inquiète déjà sérieusement en en entendant parler certains)
    Avec le DSM 5, on va tous s'y retrouver dedans un jour s'pas...?

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Pas compris le lien
    Moi non plus je ne comprends pas tous les liens que vous faites avec des pensées que je n'ai pas eues ni avec des choses que je n'ai pas dites ou écrites sous la forme que vous voudriez bien reprendre... Mais c'est intéressant de lire ça (ou alors peut-être que je m'étais mal exprimé, si oui je vous prie de bien vouloir m'en excuser) Crdt.
    Dernière modification par Obamot ; 14/06/2015 à 13h12. Motif: HS inutile

  36. #30
    myoper

    Re : je suis schyzophrène et je voudrais des info

    Citation Envoyé par Obamot Voir le message
    Voudriez-vous dès lors — peut-être — me reprendre sur un éventuel "excès de précaution"?
    Peut être moins mais plus claires, ces précautions parce que moi, je ne suis plus, la...

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Je voudrais faire du marketing mais je suis perdue !
    Par tisou dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/06/2015, 17h27
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 25/06/2011, 11h00
  3. Dans la famille des soirées minables, je voudrais le 30.04
    Par invite78632345678 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/05/2006, 18h39
  4. Bonjour,je voudrais des renseignements sur la paléontologie
    Par Allison dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/08/2004, 17h21