Discussion fermée
Page 40 sur 43 PremièrePremière 4041 42 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 171 à 1 200 sur 1288

Réchauffement climatique dernière news



  1. #1171
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news


    ------

    Voici l'évolution de la masse totale de glace mesurée par les satellites GRACE source https://gracefo.jpl.nasa.gov/gallery/
    La premiere figure couvre la période jusqu'en 2016

    20171224_214129.jpg

    -----
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par yves25 ; 24/12/2017 à 21h54.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  2. Publicité
  3. #1172
    DonPanic

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Que deviennent les eaux de fonte glaciaire du Groenland ?
    https://www.nytimes.com/interactive/...e-melting.html


    Où la sècheresse prolongée remonte l'altitude
    https://www.livescience.com/61185-si...et-taller.html

    @ yves25: dans l'idée que la perte de masse d'eau engendre un rebond, supposons que le Groenland ou l'Antarctique perdent leur calotte glaciaire, il y aurait rebond post-glaciaire.
    en supposant , chiffres tout à fait arbitraires, que la masse rocheuse ait un densité de 2,5 fois celle de la glace,
    pour 2 km d'épaisseur de banquise, le rebond serait de 800 m, avec l'élévation en altitude au bout des milliers d'années: baisse de température,
    en voilà une, rétroaction négative



    Où on peut dire merci pour le petit âge glaciaire
    http://science.sciencemag.org/content/358/6370/1515


    Où le réchauffement amplifie les inondations, à priori une évidence
    https://www.usnews.com/news/news/art...es-more-likely

  4. #1173
    Archi3

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Où le réchauffement amplifie les inondations, à priori une évidence
    https://www.usnews.com/news/news/art...es-more-likely
    un contre argumentaire sur le lien que j'ai déjà donné sur le fil sur les ouragans :
    http://cliffmass.blogspot.fr/2017/08...ne-harvey.html
    Harvey est arrivé à un moment où les eaux superficielles n'étaient pas significativement plus chaudes que la moyenne D'autre part il n'y a aucune tendance à l'augmentation des précipitations sur Houston depuis 50 ans : argumenter qu'il devient plus probable à cause du RC est donc juste opportuniste.

    Dire d'ailleurs "Based on Houston's weather history, researchers said a storm like Harvey would occur about once every 9,000 years." , ça ne veut pas dire grand chose. Une fois tous les 9000 ans à Houston, ça veut dire tous les combien quelque part ?
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  5. #1174
    Archi3

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Où on peut dire merci pour le petit âge glaciaire
    http://science.sciencemag.org/content/358/6370/1515
    le PAG dont certains prétendent qu'il n'était pas un phénomène global continuerait à alimenter les eaux froides du Pacifique ? intéressant ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  6. #1175
    DonPanic

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    le PAG dont certains prétendent qu'il n'était pas un phénomène global continuerait à alimenter les eaux froides du Pacifique ? intéressant ...
    Il y a quelques références quant au volcanisme et PAG, https://www.futura-sciences.com/plan...entifie-49346/

    Si les causes du petit âge glaciaire sont volcaniques, ou aggravées par le volcanisme, il est probable que ce n'est pas un phénomène purement local.

  7. #1176
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    un contre argumentaire sur le lien que j'ai déjà donné sur le fil sur les ouragans :
    http://cliffmass.blogspot.fr/2017/08...ne-harvey.html
    Harvey est arrivé à un moment où les eaux superficielles n'étaient pas significativement plus chaudes que la moyenne D'autre part il n'y a aucune tendance à l'augmentation des précipitations sur Houston depuis 50 ans : argumenter qu'il devient plus probable à cause du RC est donc juste opportuniste.
    Argumentaire très simpliste: d'un côté un article de blog utilisant des méthodes de blog cad nécessairement très limitées pour des raisons de temps et de moyens. De l'autre des études (pas une)qui utilisent des simulations calibrées sur l'historique . Autrant dire qu'on fait la course entre une 2 CV et une Ferrari
    La méthode consiste à faire une grand nombre de simulations avec et sans le Rc, vérifier que ces simulations sont capables de simuler la statistique observée quand on les nourrit des données passées de SST en particulier, puis de voir ce que deviennent ces statistiques avec ou sans RC.
    Je sais que certains pensent qu'on peut faire de la science en comparant des courbes au simple coup d'oeil mais on n'en est pas là.

    Dire d'ailleurs "Based on Houston's weather history, researchers said a storm like Harvey would occur about once every 9,000 years." , ça ne veut pas dire grand chose. Une fois tous les 9000 ans à Houston, ça veut dire tous les combien quelque part ?
    Oui mais même l'article grand public permet de comprendre que ce n'est pas la question.
    The Harvey studies used a combination of established and new techniques. An international team used computer simulations and decades of past observations to estimate the odds for the record rainfall that came with Harvey over a period of three days in August with and without global warming. By comparing those two, they concluded global warming tripled the likelihood for the deluge, which reached more than 50 inches in one location.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  8. Publicité
  9. #1177
    Archi3

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Argumentaire très simpliste: d'un côté un article de blog utilisant des méthodes de blog cad nécessairement très limitées pour des raisons de temps et de moyens. De l'autre des études (pas une)qui utilisent des simulations calibrées sur l'historique . Autrant dire qu'on fait la course entre une 2 CV et une Ferrari
    La méthode consiste à faire une grand nombre de simulations avec et sans le Rc, vérifier que ces simulations sont capables de simuler la statistique observée quand on les nourrit des données passées de SST en particulier, puis de voir ce que deviennent ces statistiques avec ou sans RC.
    Je sais que certains pensent qu'on peut faire de la science en comparant des courbes au simple coup d'oeil mais on n'en est pas là.
    désolé mais l'article en question est un article grand public, je ne vois pas en quoi il serait supérieur au blog d'un climatologue, qui n'est d'ailleurs pas classé comme climats-sceptique. L'article lui même dit d'ailleurs
    "While Emanuel wouldn't directly blame climate change on Harvey, he said destructive hurricanes will be more likely in a warmer world."

    Autrement dit : les simulations prévoient des ouragans plus violents (ce qui n'est pas une preuve en soi qu'elles aient raison), mais les conditions dans lesquelles Harvey s'est développé ne sont pas spécialement celles qui sont prévues par les simulations comme devant augmenter. C'est pour ça que je dis que c'est "opportuniste".

    L'absence de trend est d'ailleurs un contre -argument sur l'attribution due au RC : si c'est du au RC, comment expliquer alors que ça ne se voit pas sur le comportement à long terme ?



    Oui mais même l'article grand public permet de comprendre que ce n'est pas la question. "An international team used computer simulations and decades of past observations to estimate the odds for the record rainfall that came with Harvey over a period of three days in August with and without global warming. By comparing those two, they concluded global warming tripled the likelihood for the deluge"
    si je compte bien, tripler la probabilité c'est passer de une fois tous les 9000 ans à une fois tous les 3000 ans : ça reste toujours aussi exceptionnel, et donc, inexplicable !
    et encore une fois l'absence de trend plaide beaucoup plus pour une conjonction de hasards défavorables qu'à une influence déterministe, et ne permet pas de valider le résultat des simulations (dont il est bien connu qu'elles sont incapables de simuler des phénomènes à si petite échelle).
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  10. #1178
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    De quel trend parles tu ?
    De la tendance à l'augmentation des précipitations lors des ouragans qui passent au dessus de Houston ? Et ca serait statistiquement significatif ça ?
    Dernière modification par yves25 ; 25/12/2017 à 20h59.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #1179
    Archi3

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    De quel trend parles tu ?
    De la tendance à l'augmentation des précipitations lors des ouragans qui passent au dessus de Houston ? Et ca serait statistiquement significatif ça ?
    ben justement je parlais de l'absence de tendance significative ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  12. #1180
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Et combien y a t il eu de cyclones au dessus de Houston en 50 ans ?
    De quoi faire une statistique peut être ?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #1181
    DonPanic

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Harvey est arrivé à un moment où les eaux superficielles n'étaient pas significativement plus chaudes que la moyenne
    Et dans le cas où la température des couches inférieures de l'air de la dépression tropicale auraient été nettement supérieures à celle des eaux du Golf du Mexique,
    serait-il absolument nécessaire que ces dernières soient plus chaudes que la moyenne?

  14. #1182
    Archi3

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Et combien y a t il eu de cyclones au dessus de Houston en 50 ans ?
    De quoi faire une statistique peut être ?
    les graphiques donnés ne concernent pas que les ouragans sur Houston, mais de façon générale l'évolution des paramètres (précipitations, vents, etc... ) sur la côte vers Houston. Il me semble que si l'augmentation des ouragans était expliquée par la variation d'un paramètre climatique à long terme , qui les favorise, on devrait d'abord constater une variation de ce paramètre. Pour Don Panic : non je ne crois pas que la température de l'air suffise, in fine c'est l'enthalpie de l'eau chaude qui s'évapore et se recondense dans l'atmosphère qui est le moteur des cyclones.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  15. Publicité
  16. #1183
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Dans cette discussion à propos de l'intensification des cyclones, je pensais avoir compris que selon toi, les statistiques sur les cyclones ne permettaient pas de conclure quoi que ce soit.
    On parle bien d'un cyclone sur Houston, je ne fais que reprendre ton argument qui d'ailleurs me semble justifié sur ce point. Les cyclones sont des événements extraordinaires (au sens propre: hors de l'ordinaire) , ceux qui touchent terre le sont encore plus, et ceux qui touchent Houston se comptent peut être même sur les doigts de la main, espérer trouver une tendance statistiquement significative est sans doute illusoire.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  17. #1184
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Et dans le cas où la température des couches inférieures de l'air de la dépression tropicale auraient été nettement supérieures à celle des eaux du Golf du Mexique,
    serait-il absolument nécessaire que ces dernières soient plus chaudes que la moyenne?
    Il me semble , oui.
    Pour bien comprendre de quoi il retourne, il vaut mieux faire un retour aux sources:
    l'évaporation est due à l'agitation moléculaire des molécules du liquide. Certaines atteignent une énergie cinétique supérieure à l'énergie de cohésion du liquide et passent dans l'air. Plus le liquide est chaud, plus l'agitation est grande et donc plus il y a passage dans l'air.
    Dans l'air, ces molécules continuent à s'agiter et certaines reviennent dans l'eau. L'équilibre est obtenu quand l'air est "saturé" ce qui dépend de sa température.
    Si l'air est renouvelé par le vent , il n'est plus saturé et l'évaporation continue.

    Si la température de l'océan est inférieure à celle de l'air, le flux peut aller dans l'autre sens (il y a condensation à la surface de l'eau !). L'évaporation n'est donc possible que si l'humidité relative est assez faible mais c'est pas très favorable aux cyclones, ça ! ou le vent fort (les alizés sont pas mal pour ça)
    Dernière modification par yves25 ; 26/12/2017 à 18h09.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #1185
    DonPanic

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Dans l'air, ces molécules continuent à s'agiter et certaines reviennent dans l'eau. L'équilibre est obtenu quand l'air est "saturé" ce qui dépend de sa température.
    Si l'air est renouvelé par le vent , il n'est plus saturé et l'évaporation continue.
    Si la température de l'océan est inférieure à celle de l'air, le flux peut aller dans l'autre sens (il y a condensation à la surface de l'eau !). L'évaporation n'est donc possible que si l'humidité relative est assez faible mais c'est pas très favorable aux cyclones, ça ! ou le vent fort (les alizés sont pas mal pour ça)
    J'ai posé la question dans le cas de Harvey, avec ses dégâts d'inondation importants et ses dégâts venteux plus modérés. Les eaux n'étant pas à une température pas très élevée, et Harvey bien établi en puissante dépression tropicale.
    J'avais en tête le cas d'un sèche-cheveux soufflant sur l'eau d'un casserole avec lesquels j'obtiendrai beaucoup plus d'évaporation que de chaleur transférée à l'eau.
    Ceci dit j'avoue avoir quelque difficulté avec l'agitation moléculaire seule pour essayer de visualiser la transition de phase

  19. #1186
    Archi3

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Dans le cas d'Harvey, une particularité était aussi que la vitesse de déplacement était très faible et que du coup toute l'eau est tombée au même endroit. Mais là aussi il ne semble pas que ça vienne d'une tendance générale due au RC à un plus faible déplacement, juste à une conjonction de facteurs malheureuse.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  20. #1187
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    J'ai posé la question dans le cas de Harvey, avec ses dégâts d'inondation importants et ses dégâts venteux plus modérés. Les eaux n'étant pas à une température pas très élevée, et Harvey bien établi en puissante dépression tropicale.
    J'avais en tête le cas d'un sèche-cheveux soufflant sur l'eau d'un casserole avec lesquels j'obtiendrai beaucoup plus d'évaporation que de chaleur transférée à l'eau.
    Ceci dit j'avoue avoir quelque difficulté avec l'agitation moléculaire seule pour essayer de visualiser la transition de phase
    Dans le cas de ton sèche cheveux deux choses comptent : 1c'est de l'air chaud donc de l'air qui peut contenir d'avantage de vapeur d eau
    2 renouvellement de l'air
    Dans le cas de la formation dun cyclone : moi il me semble que dans le cas de l'air plus chaud que l'ocean. Il y a une grosse difficulté, c'est que la convection a de la peine à démarrer puique lair en contact avec la surface se refroidit...ce qui le stabilise au contraire.
    Une fois le cyclone en route ce n'est plus trop critique sans doute mais manifestement ce n'est pas la situation idéale
    Dernière modification par yves25 ; 27/12/2017 à 13h57.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  21. #1188
    DonPanic

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    @yves25: je prends bonne note de tes remarques.

    [HS]Autre chose, en dépit des ravages des cyclones, http://www.noaa.gov/media-release/gu...-ever-measured
    ceux-ci ne sont-ils pas une bénédiction pour la vie marine en brassant et en réoxygénant les eaux superficielles? [/HS]

  22. Publicité
  23. #1189
    DonPanic

    Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    http://blogs.ei.columbia.edu/2017/12...se-says-study/

    D'un autre côté, on devrait assister au reverdissement de certaines zones arides, non?

  24. #1190
    Archi3

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    Comme tres souvent , ces résultats sont obtenus en utilisant le scénario extreme RCP 8.5. Or il faut savoir
    1) que ce scénario suppose que les consommations de fossiles aient augmenté d'un facteur 3 à la fin du siècle, alors que toutes les réserves conventionnelles auraient été épuisées depuis longtemps
    2) que cette augmentation de la consommation , jointe à l'amélioration prévisible de l'intensité énergétique, conduirait à une augmentation de la richesse mondiale d'au moins un facteur 10, c'est à dire que le niveau moyen de vie dans le monde serait au moins celui des américains actuels et, basiquement, il n'y aurait plus de pays pauvres (dans les scénarios détaillés du GIEC, on prévoyait la disparition totale de la consommation de biomasse non commerciale, c'est à dire des pays pauvres). Or souvent ces études prennent en compte juste l'influence de la température sans considérer les possibles adaptations sociales (et par ailleurs sans considérations de la plausibilité des scénarios)
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  25. #1191
    Cendres

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Comme tres souvent , ces résultats sont obtenus en utilisant le scénario extreme RCP 8.5.
    Avec ici, ceux du RCP 4.5.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  26. #1192
    DonPanic

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Comme tres souvent , ces résultats sont obtenus en utilisant le scénario extreme RCP 8.5. Or il faut savoir
    1) que ce scénario suppose que les consommations de fossiles aient augmenté d'un facteur 3 à la fin du siècle, alors que toutes les réserves conventionnelles auraient été épuisées depuis longtemps
    On ne sait pas quelle quantité de méthane va se dégazer du pergélisol, lequel méthane est à mon avis le facteur amplifiant des variations de l'irradiance solaire sur le climat
    et les clathrates de méthane ne font pas partie des réserves conventionnelles

  27. #1193
    DonPanic

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    @Archi3: Dernier point, quand tu parles de consommation d'énergie fossile, tu parles du CO2, cela ne prend pas en compte la vapeur d'eau comme gaz à effet de serre

  28. #1194
    yves25

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Olequel méthane est à mon avis le facteur amplifiant des variations de l'irradiance solaire sur le climat
    [/URL]
    Que veux tu dire ?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  29. Publicité
  30. #1195
    yves25

    Re : Réchauffement climatique dernière news

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    @Archi3: Dernier point, quand tu parles de consommation d'énergie fossile, tu parles du CO2, cela ne prend pas en compte la vapeur d'eau comme gaz à effet de serre
    La vapeur d'eau est bien un gaz à effet de serre mais ses variations sont commandées par la température pas par l'activité humaine.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  31. #1196
    Archi3

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Avec ici, ceux du RCP 4.5.
    pour 4.5, ils disent que les effets n'existeraient pas
    Limiting emissions to follow RCP 4.5 entirely eliminates exposure to that extreme threshold.
    Autrement dit le danger n'existe que dans un scénario improbable, et sans tenir compte de l'augmentation des moyens pour lutter contre.
    Citation Envoyé par DonPanic
    Dernier point, quand tu parles de consommation d'énergie fossile, tu parles du CO2, cela ne prend pas en compte la vapeur d'eau comme gaz à effet de serre
    je parle bien de la consommation de carbone à la base des scénarios telle qu'elle est visible par exemple sur ce graphique du GIEC (http://ar5-syr.ipcc.ch/topic_futurechanges.php)

    AR5_SYR_Figure_2.3.jpg
    la vapeur d'eau est une rétroaction incluse déjà dans les modèles, quant au méthane, il n'y a pas de signe de rétroaction importante dans les graphiques ci-dessus : c'est donc une théorie personnelle.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  32. #1197
    Cendres

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    pour 4.5, ils disent que les effets n'existeraient pas

    Autrement dit le danger n'existe que dans un scénario improbable, et sans tenir compte de l'augmentation des moyens pour lutter contre.
    Tu parlais des "résultats". J'ai donc compris que tu ne parlais pas seulement des dangers éventuels; et les résultats sont bien issus des deux scénarii.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  33. #1198
    Archi3

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    oui l'article scientifique parle des deux scénarios, mais la référence du blog donné par Don ne semble parler que des scénarios extrêmes, c'est de ça que je parlais.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  34. #1199
    yves25

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Avec ici, ceux du RCP 4.5.
    Il reste plus de 1000 Gt C sous forme de charbon, pétrole et gaz (réserves) , les resoursces sont nettement plusélevées.
    En se contentant des seules réserves, on dépasse largement le total des émissions de la RCP 4.5, en fait on se situe entre les deux dernières RCP (6.5 et 8.5)
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  35. #1200
    Archi3

    Re : Avec le réchauffemen, l'ennemi: l'humidité

    oui si on supppose qu'on ait tout brulé en 2100, mais rien ne dit que ce soit le cas (et vu que la consommation n'est pas encore nulle dans les scénarios plus intensifs, la consommation extrapolée est plus grande que celle à la fin du siècle)/
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. rechauffement climatique
    Par shadok le bon dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/02/2009, 09h09
  2. Réchauffement climatique
    Par genny:) dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/09/2005, 09h40