Répondre à la discussion
Page 4 sur 7 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 192

BD de science-fiction se déroulant en 2130



  1. #91
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130


    ------

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    tout ça dans 100 ans ??
    Pas complètement.
    Mais l'univers que j'ai conçu commence à partir de 2030, où j'émets une hypothèse (pas très folichonne d'ailleurs). Les suppositions et choix qui viennent ensuite, comme la colonisation de Mars telle que je la décris, ne sont que des conséquences de mon hypothèse de base.

    -----
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  2. Publicité
  3. #92
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Iking Voir le message
    En réalité c'est pas plus long qu'un Europe-Nouveau Monde au 16° siècle.
    La comparaison est excellente Iking. Dans tous les sens du terme.
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  4. #93
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Valkyrie Voir le message
    Pas tout à fait d'accord avec toi Ansset.
    Il peut donner une date assez précise, mais alors il lui faut justifier les choix qu'il a fait.
    Pourquoi une base lunaire ? Qui a décidé ? Quand ? Dans quel but ? etc etc
    Si l'ensemble est rendu crédible, le fait que cela ne se passe que dans 100 ans n'a que peu d'importance.
    ben, justement, 100 ans c'est très court pour tout ça !
    surtout si on cherche une crédibilté scientifique ( en tout cas une probabilité ).
    mais dans un cadre pur SF, tout est possible !
    voir star wars et star trek !

  5. #94
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    ben, justement, 100 ans c'est très court pour tout ça !
    surtout si on cherche une crédibilité scientifique ( en tout cas une probabilité ).
    mais dans un cadre pur SF, tout est possible !
    Pas tant que ça Ansset.
    Je prends un exemple : dans le projet Mars Direct tel qu'il a été conçu on devait lancer une mission tous les 6 mois environ. La première envoyait le module de retour (chargé de synthétiser l'ergol pour repartir), la seconde (6 mois plus tard, le temps que les ergols soient synthétisés) le module habité qui devait se poser près du module de second. Pendant le voyage de l'équipage un nouveau module de retour (ou servant de module de secours si le premier ne marchait pas) était lancé vers une autre région en vue d'une seconde mission habitée.
    Bref des lancements à la chaîne.
    Dans l'esprit des concepteurs ces lancements permettraient de valider plusieurs approches au fur et à mesure : atterrissage avec faible marge d'erreur, synthèse in situ d'ergols, etc etc.
    L'idée finale était de faire en sorte qu'on puisse faire atterrir suffisamment près les uns des autres pour pouvoir les déplacer et les joindre entre eux pour former une colonie (type Concordia).
    Tout ça en moins d'une dizaine d'années (et encore en choisissant la prudence).
    Rien après n'exclut qu'on passe ensuite à la vitesse supérieure.

    Et comme tu l'as dit dans un cadre de SF rien n'est impossible
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  6. #95
    Lucius Magnus

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    En réalité c'est pas plus long qu'un Europe-Nouveau Monde au 16° siècle.

    Je vais donc partir sur un voyage de cette durée, faut bien accepter que les voyages dans l'espace soient plus long. Par contre, vu la dangerosité de Mars (tempêtes) et son éloignement, je verrais bien une pré-colonie construite grâce à des robots semi-pilotés à distance, presque intelligents, et les humaines n'auraient qu'à se mettre au chaud et finir les détails. Ce serait une base souterraine bien sur
    C'est exactement cette ressemblence entre les voyages spatiaux et les voiyages en voilier que je veux développer dans ma propre BD. Non seulement c'est assez réaliste, mais en plus ça permet de réutiliser le cadre maritime que j'adore : des vaisseaux de croisière de luxe avec au fond des cales des centaines d'émigrants entassés, des pirates qui sillonnent le système solaire, des vaisseaux de contrebandiers qui transportent des marchandises proibés et surtout, comme mon histoire est en réalité une histoire de guerre futuriste, cela permet de décrire une longue guerre u sein même du système solaire, avec des mouvements de flotte et des stratégies prévues sur le long terme. Or cela ne serait pas possible si les flottes pouvaient traverser le système solaire, il n'y aurait qu'une ou deux batailles et ce serait terminé.

  7. #96
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Lucius Magnus Voir le message
    C'est exactement cette ressemblence entre les voyages spatiaux et les voiyages en voilier que je veux développer dans ma propre BD. Non seulement c'est assez réaliste, mais en plus ça permet de réutiliser le cadre maritime que j'adore : des vaisseaux de croisière de luxe avec au fond des cales des centaines d'émigrants entassés, des pirates qui sillonnent le système solaire, des vaisseaux de contrebandiers qui transportent des marchandises prohibés et surtout, comme mon histoire est en réalité une histoire de guerre futuriste, cela permet de décrire une longue guerre au sein même du système solaire, avec des mouvements de flotte et des stratégies prévues sur le long terme. Or cela ne serait pas possible si les flottes pouvaient traverser le système solaire, il n'y aurait qu'une ou deux batailles et ce serait terminé.
    Je fais de même, mais à une échelle légèrement plus grande. Disons une galaxie et quart
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  8. Publicité
  9. #97
    Lucius Magnus

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Au fait Iking, j'ai eu une idée pour ton système politique lunaire : comme dans ton scénario l'ONU a gagné en puissance, tu peux immaginer que la Lune est devenue le pays de l'ONU et que, par exemple, l'ONU y a installé des bases militaires, une capitale, le siège de l'assemblée et du conseil de sécurité, des ports de flotte en orbite, etc... . L'objectif ? Avoir un territoire depuis lequel, en cas de besoin, une armée et une flotte des Nations-Unies pourrait partir pour intervenir dans un pays terrien ou pour contrôler le traffic spatial, devenu crucial à cette époque.

  10. #98
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Lucius Magnus Voir le message
    Au fait Iking, j'ai eu une idée pour ton système politique lunaire : comme dans ton scénario l'ONU a gagné en puissance, tu peux immaginer que la Lune est devenue le pays de l'ONU et que, par exemple, l'ONU y a installé des bases militaires, une capitale, le siège de l'assemblée et du conseil de sécurité, des ports de flotte en orbite, etc... . L'objectif ? Avoir un territoire depuis lequel, en cas de besoin, une armée et une flotte des Nations-Unies pourrait partir pour intervenir dans un pays terrien ou pour contrôler le traffic spatial, devenu crucial à cette époque.
    Par définition l'ONU ne peut être un pays. A la rigueur les territoires lunaires peuvent être indépendants et considérés comme membres de l'ONU.
    Mais si tu veux considérer l'ONU comme une nation alors le pays c'est la Terre, tout simplement.
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  11. #99
    Iking

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Ca brode ca brode, on écrit un livre

    Dans mon histoire la colonie lunaire est assez réduite, des scientifiques, un hôtel pour le côté people et parce que les riches le demanderont c'est sur, et voila. La colonie lunaire servira de relais vers Mars, mais c'est pour beaucoup plus loin dans ma BD.

    L'idée de contrôler le trafic spatial depuis la Lune est sympa, mais dans 100 je ne pense pas qu'il y ait des milliers de vaisseaux se baladant un peu partout, on sait jamais, j'espère

    Pour en revenir à la Lune, maintenant que l'aspect voyage est solutionné, je compte imaginer et donc anticiper la construction de ce fameux hôtel, premier "vrai" bâtiment lunaire après l'installation de la base faite de bulles et de compartiments.

    Durant la construction, j'imagine les ouvriers travailler en scaphandres, aidés par des robots spécialisés. Je souhaite aussi imaginer des problèmes techniques lors de la construction, par exemple une poutre qui "tombe", tombe-t-elle d'ailleurs ?
    Cet hôtel aura-t-il besoin de fondations ? Comment aménager un intérieur à la fois luxueux, "terrien" et sécuritaire pour gérer la pression, l'oxygène, etc.
    D'ailleurs je voudrais aussi représenter la réflexion de la lumière propre à la Lune, qui a des infos sur cette réflexion ? Comment elle fonctionne ?
    Il faut se protéger des rayonnements solaires aussi si je ne me trompe, oui-non ?

    Finalement cet hôtel de riches pourrait rentabiliser le reste de la colonie lunaire, télescopes, expéditions en véhicules, forages miniers, etc.

    Le même système pourrait alors être étendue vers Mars, nécessitant des technologies supérieurs.

    La station orbitale que j'imagine, autour de la Terre, aura permit cela aussi, mais dans mon histoire elle est déjà construite et elle sert de relais vers la Lune, de labo et en plus d'hôtel.

    Comme les voiliers et frégates il y a 4 siècles, il faudra je pense séduire les riches investisseurs, donateurs et passionnés de l'espace pour construire des choses la-haut. La simple visée scientifique reposant sur l'Etat semble peu pérenne. De grosses compagnies, genre Coca-cola, pourraient financer ce genre de vaisseaux en échange d'une publicité, ou d'un coup marketing, genre un astronaute en train de boire son coca sur la Lune, etc.

    Ca parait très mercantile et ca l'est, mais en retour ca ferais avancer l'astronautique et ferait venir l'argent si nécessaire à toutes ces idées. Petit à petit les coûts se réduiraient et les choses avanceraient.

    Enfin, je change de sujet, à l'image des sous-maris à propulsion nucléaire, peut-on envisager des vaisseaux spatiaux à propulsion nucléaire construis dans l'espace ou les paramètres sont-ils totalement différents ?

  12. #100
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Iking Voir le message
    Enfin, je change de sujet, à l'image des sous-maris à propulsion nucléaire, peut-on envisager des vaisseaux spatiaux à propulsion nucléaire construis dans l'espace ou les paramètres sont-ils totalement différents ?
    Oh que oui. Que ce soit à fusion ou à NEP tous les vaisseaux spatiaux conçus pour les voyages rapides utiliseront probablement des propulsions nucléaires.
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  13. #101
    Iking

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Je pourrais donc imaginer la construction d'un vaisseau spatial à propulsion nucléaire depuis la Lune alors.
    En cas d'accident la Lune peut-elle résister à une explosion atomique ou vaudrait-il mieux le construire dans l'espace, mais alors où ?

  14. #102
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Iking Voir le message
    Je pourrais donc imaginer la construction d'un vaisseau spatial à propulsion nucléaire depuis la Lune alors.
    En cas d'accident la Lune peut-elle résister à une explosion atomique ou vaudrait-il mieux le construire dans l'espace, mais alors où ?
    bonjour, en tant qu'astre, il me semble que oui.
    par contre les installations sur place ... pshitt ! ( si elles sont à proximité bien sur ).
    a propos de lieu , on peut aussi se demander ou placer les deux lieux majeurs que tu cites (hotel et centre de construction ).
    cotés face à la terre ou coté opposé, ou en bordure.
    j'imagine mal un hotel sans vue sur la terre.

    et quid des météorites ? ( a vrai dire je ne sais pas s'il continue régulièrement à "pleuvoir" un peu ou plus sur place.

  15. Publicité
  16. #103
    Lucius Magnus

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Par définition l'ONU ne peut être un pays. A la rigueur les territoires lunaires peuvent être indépendants et considérés comme membres de l'ONU.
    Mais si tu veux considérer l'ONU comme une nation alors le pays c'est la Terre, tout simplement.
    C'est le mot "pays" qui est mal choisi. En fait je voulais dire que la Lune pourrait faire l'objet d'un traité du genre traité de l'Antarctique qui interdit aux Etats de la Terre d'y construire des installations, et seule l'ONU a ce droit. De cette façon, cela permettrait à l'ONU d'avoir un territoire qu'elle peut gérer elle-même et surtout où elle peut installer des bases militaires et des ports de flotte pour intervenir sur Terre ou en orbite terrestre en cas de pépin.
    Sinon, je trouve que l'idée de Iking de faire du marketing pour coloniser la Lune est excellente et, si notre société de consommation n'évolue pas trop d'ici 2130, ce sera sûrement comme ça que ça se passera.

  17. #104
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Lucius Magnus Voir le message
    C'est le mot "pays" qui est mal choisi. En fait je voulais dire que la Lune pourrait faire l'objet d'un traité du genre traité de l'Antarctique qui interdit aux Etats de la Terre d'y construire des installations, et seule l'ONU a ce droit.
    bonjour,
    c'était aussi mon idée au mess#21 de ce fil

  18. #105
    kalish

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Probablement que l'antenne lunaire de l'ONU prendra avec le temps de plus en plus d'autonomie, ça commencera par un nom particulier pûisqu'il faut bien un nom au projet lunaire de l'ONU (UN), du genre UNLO (united nation lunar organization) pûis deviendra peut-être une nation à part entière.
    j'aspire à l'intimité.

  19. #106
    Lucius Magnus

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Probablement que l'antenne lunaire de l'ONU prendra avec le temps de plus en plus d'autonomie, ça commencera par un nom particulier pûisqu'il faut bien un nom au projet lunaire de l'ONU (UN), du genre UNLO (united nation lunar organization) pûis deviendra peut-être une nation à part entière.
    Justement, l'intérêt serait de créer un Etat sans nation qui pourait ainsi contrôler de manière impartielle (théoriquement) les autres pays. C'est d'ailleurs le rôle de l'ONU à l'heure actuelle, sauf que là on donne à l'Organisation un territoire pour avoir un poids "physique" et non plus "virtuel" dans les affaires internationnales.

  20. #107
    kalish

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    D'accord, je pense néanmoins que ça finirait par naturellement se détacher. Premièrement la terre contesterait naturellement cette autorité venue d'on ne sait où, il n'y a qu'à voir les critiques du peuple envers les dirigeants qui ne vivent pas "sur le même monde qu'eux", ici ce serait littéralement le cas, de plus je crois que la lune devra de plus en plus s'occuper de ses affaires, puisque ce n'est pas facile de vivre sur la lune, et qu'ils chercheront naturellement l'autonomie, même si à la base ce n'était pas le cas. Du moins c'est ce que j'estime être réaliste. Si la base en antartique n'a pas ce genre de revendication, c'est à cause de la dépendance en matière première par rapport à la terre et parce que ce sont avant tout des missions scientifiques. Si jamais une quelconque exploitation de la lune était possible, immédiatement naitrait des intérêts locaux. On le voit par exemple avec les territoires d'outre mer, il y a des indépendantistes, qui réclament plus d'autonomie parce que la culture est très différente et surtout parce que le commerce se ferait mieux avec les voisins si ils étaient moins liés. Et c'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont des statuts particuliers, et qu'il y a eu des révoltes en guadeloupe (si je me souviens ) il y a deux ans.
    j'aspire à l'intimité.

  21. #108
    Lucius Magnus

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Je me place dans le contexte donné par Iking : dans son histoire apparament (à moins que j'ai mal compris) l'ONU est devenue réellement puissante, donc si un pays ne se plie pas à ses exigences, il peut y être contraint par la force. De plus Iking ne veut apparement pas une colonie avancée, seulement une petite base avec un hotel, des labos, éventuellement une base militaire, donc un sentiment nationaliste ne se sera pas encore créé.
    Et pour ton information, les troubles en Guadeloupe en 2009 n'avaient rien d'une révolte indépendentiste. C'était au départ un mouvement de ras-le-bol contre la hausse des prix, nottament du carburant, qui s'est peu à peu changé en émeute.

  22. Publicité
  23. #109
    Iking

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Oui je pars sur une petite base, sous autorité de l'ONU mais l'ONU n'est pas autonome en financement, donc c'est pas encore l'Etat des Etats. Elle gère les problèmes internationaux, mais c'est sur la base de compromis que s'est déroulée cette avancée spatiale.

    J'ai du mal à envisager une Lune autonome et se divisant de la Terre. Déjà parce que les Luniens seraient mal barrés niveau ressources , et aussi parce que ce sont 2 territoires trop proches.

  24. #110
    kalish

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    ok je suis désolé j'avais pas lu toute la conversation, ou plutot vachement en diagonal. Mais les sentiments indépendantistes c'est très courant. Et pour ton info, la martinique et la guadeloupe sont complètement noyautées par des groupes indépendantistes, tu peux demander à ce sympathique syndicaliste "totalement apolytique" ce qu'il en pense:
    http://www.lexpress.fr/actualite/pol...te_742045.html

    Pourquoi crois tu que la vie est chère en dom tom? Parce que d'un côté l'état "délaisse" ces régions (mais pas tellement), de l'autre ils ont quelques restrictions pour importer des produits des pays les plus proches, à cause des lois françaises. C'est justement ce dont je parlais dès qu'il y a des intérets LOCAUX, il y a des revendications pour plus d'autonomie.Intérêt ça ne veut pas dire forcément profit mais aussi moins de perte. C'est pareil les gens défendent leur biftek.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9...A9rique#Statut
    Dernière modification par kalish ; 23/05/2011 à 22h37.
    j'aspire à l'intimité.

  25. #111
    Yaourt à la viande

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par kalish Voir le message
    ok je suis désolé j'avais pas lu toute la conversation, ou plutot vachement en diagonal. Mais les sentiments indépendantistes c'est très courant. Et pour ton info, la martinique et la guadeloupe sont complètement noyautées par des groupes indépendantistes, tu peux demander à ce sympathique syndicaliste "totalement apolytique" ce qu'il en pense:
    http://www.lexpress.fr/actualite/pol...te_742045.html

    Pourquoi crois tu que la vie est chère en dom tom? Parce que d'un côté l'état "délaisse" ces régions (mais pas tellement), de l'autre ils ont quelques restrictions pour importer des produits des pays les plus proches, à cause des lois françaises. C'est justement ce dont je parlais dès qu'il y a des intérets LOCAUX, il y a des revendications pour plus d'autonomie.Intérêt ça ne veut pas dire forcément profit mais aussi moins de perte. C'est pareil les gens défendent leur biftek.
    Etant in situ, je peux répondre un minimum à ça. Pour les indépendantistes en Martinique, ça n'est qu'une minorité, peu prise au sérieux. Pourquoi : parce que la population est dans l'ensemble moderne, qu'il y a une certaine continuité territoriale et surtout, une grande dépendance à l'effet stabilisateur de la république (regardez le reste de la Caraïbe...) et des sous-sous et diverses subventions françaises et européennes (qui n'empêchent pas un chomage aux alentours de 35% chez les moins de 25 ans). L'article 44 n'est pas passé en Martinique.
    La situation est différente en Guadeloupe, donc je ne me risquerais pas à commenter.

    Pour la vie chère il faut bien comprendre qu'il s'agit d'une économie insulaire, non pas que ce soit le transport qui coûte cher, mais qu'une petite minorité contrôle le commerce et l'import (avec des monopôles officieux, des ententes sur les prix etc). Ca plus "l'octroi de mer" (ça fait très colonial....)

    Votre colonie sera donc forcément dépendante de sa métropôle, du fait de l'environnement très hostile, de l'importation des denrées (alimentaires, somptuaires etc).

    Par contre,
    certains ont fait un parallèle avec les voyages transatlantiques en direction de l'Amérique au 16ème siècle. AMHA ça n'est pas pertinent, ne serait-ce que parce que les hommes qui effectuaient le voyage à l'époque, arrivaient sur une terre certe hostile, mais foisonnante de vie, de nourriture, un ciel bleu.. la Terre quoi.
    Mars c'est des radiations, une pesanteur du tiers de celle de la terre dont on ne connait pas les effets à long terme (du développement embryonaire au rythme cardiaque), des poussières toxiques (merci les silicoses), une atmosphère irrespirable... Un désert à l'échelle d'une planète.
    C'est comme si tous ces hommes c'étaient dirigés vers l' Antarctique à l'époque.
    Autan je n'ai aucun mal à concevoir une équipe scientifique débarquant là-bas, autant, je gage à 90% qu'il se passerait la même chose ensuite qu'avec la Lune....
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  26. #112
    Iking

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Je faisais le parallèle pour le voyage et le fait qu'il faut bien accepter que les voyages spatiaux soient longs.

    Par contre je n'envisage pas de sécession lunaire ou martienne car ces astres sont invivables sans les ressources de la Terre, et en plus ce serait totalement stupide et je n'aime pas(plus) imaginer des scénarios inutiles et néfastes.

    On pourrait peut-être aussi envisager des stations en orbite autour de tous ces astres invivables. Par exemple une station autour de Vénus, Mars, Jupiter. Ne serait-ce pas plus simple ? On ferait alors décoller un très grand vaisseau de la Lune, pour un voyage tout aussi long, avec quelques membres d'équipages. Ils positionneraient le vaisseau qui deviendrait une station en orbite et rejoindraient la Lune avec un module de retour plus rapide. En même temps qu'ils partent d'autres quittent la Lune, le vaisseau étant fortement automatisé, pas de problème. Comme ca ca permet d'aller jeter un coup d'oeil sur Mars par exemple sans se faire ****** avec les tempêtes et tout le reste, voire de piloter plein de robots depuis la station pour étudier la planète.

    On pourrait sonder Jupiter de la même manière, la station enverrait des drones suicides dans ses nuages, idem pour Saturn, Vénus ou même Mercure mais je pense que la station finirait en tranche de pain grillé
    e

    Qu'en pensez-vous ?

  27. #113
    kalish

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Je pensais plutôt à des revendications qu'à une autonomie totale, mais bon, c'est ton histoire quand même . A part ça, comment justifie tu que la lune prenne sa puissance juste parce qu'elle et sur la lune? Quel est l'avantage de décréter que les personnes qui vivent à cet endroit là seront plus puissants? Je ne saisi pas bien.

    Par contre pour l'exploration des autres planètes c'est à la fois une bonne idée et une mauvaise, déjà c'est pas top autour de jupiter car il y a des radiations assez importantes (d'après ce que je sais), et puis c'est un peu dommage d'aller jusqu'à mars sans y poser le pied, mais je crois que ça a déjà été envisagé, le seul avantage c'est de se passer du temps d'attente entre l'émission du signal et sa réception, on perd tout l'intérêt de la flexibilité humaine. Pour jupiter tu envisages que tes sondes volent et soient pilotables, ou il s'agira simplement de gros cailloux?? On peut aussi imaginer des ballons qui vont à différentes altitudes selon leur poid final.
    j'aspire à l'intimité.

  28. #114
    Lucius Magnus

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Par contre,
    certains ont fait un parallèle avec les voyages transatlantiques en direction de l'Amérique au 16ème siècle. AMHA ça n'est pas pertinent, ne serait-ce que parce que les hommes qui effectuaient le voyage à l'époque, arrivaient sur une terre certe hostile, mais foisonnante de vie, de nourriture, un ciel bleu.. la Terre quoi.
    Mars c'est des radiations, une pesanteur du tiers de celle de la terre dont on ne connait pas les effets à long terme (du développement embryonaire au rythme cardiaque), des poussières toxiques (merci les silicoses), une atmosphère irrespirable... Un désert à l'échelle d'une planète.
    C'est comme si tous ces hommes c'étaient dirigés vers l' Antarctique à l'époque.
    Autan je n'ai aucun mal à concevoir une équipe scientifique débarquant là-bas, autant, je gage à 90% qu'il se passerait la même chose ensuite qu'avec la Lune....
    C'est sûr que si tu balances la Santa-Maria sur Mars, Colomb "and the band" n'ont pas beaucoup de chances de survie . Par contre, je pense qu'il serait envisageable dans le futur de construire des villes bâties sous des dômes étanches (un peu comme dans Total Recall). A ce moment là, Mars deviendrait une planète où l'on ne rencontrerait que deux types de paysages : des villes et des déserts. Je trouve du coup l'analogie avec les grandes découvertes pas si foireuse que ça, puisque, là où l'or, les plantes et les pierres précieuses faisaient la richesse des colonies américaines, pour Mars ce sera tous les minerais qui pourront être revendus à prix d'or ou en quantités industrielles sur Terre. Et du coup à ce moment là il y aura plein de pauvres Terriens qui migreront sur Mars pour y exploiter les ressources et gagner leur vie, comme au XVIème siècle.
    Mais bon, de toutes manières, je pense que la timeline de Iking et le degré d'avancée technologique présenté dans son scénario ne permettent pas une colonisation de Mars si ce n'est par des équipes de scientifiques.

  29. Publicité
  30. #115
    Iking

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    J'aime bien la comparaison avec les colons et la possibilité de revendre des ressources minières.

    Je ne me suis pas penché sur la question des minerais à revendre pour la Terre mais c'est intéressant.

    Peut-être des gaz sont-ils récoltables sur les géantes gazeuses ?

  31. #116
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Iking Voir le message
    J'aime bien la comparaison avec les colons et la possibilité de revendre des ressources minières.

    Je ne me suis pas penché sur la question des minerais à revendre pour la Terre mais c'est intéressant.

    Peut-être des gaz sont-ils récoltables sur les géantes gazeuses ?
    Oh que oui !! He-3 pour ne citer qu'eux
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  32. #117
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Iking Voir le message
    J'aime bien la comparaison avec les colons et la possibilité de revendre des ressources minières.

    Je ne me suis pas penché sur la question des minerais à revendre pour la Terre mais c'est intéressant.

    Peut-être des gaz sont-ils récoltables sur les géantes gazeuses ?
    Pour Mars pour l'instant il n'y a pas eu de mise en évidence de métaux précieux pour la terre (les sondes ont par contre mises en évidence de grands dépôts de sulfates et phosphates. Très utiles pour une colonie).
    Par contre il semblerait que certains astéroïdes aient des quantités plus qu'appréciables de métaux rares (platinides, terres rares, ...) dont le prix sur terre se chiffre en milliers de dollars/tonnes. Alors imaginer la valeur d'un astéroïde où se trouverait des gisements de plusieurs milliers de tonnes.
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  33. #118
    Lucius Magnus

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Pour Mars pour l'instant il n'y a pas eu de mise en évidence de métaux précieux pour la terre (les sondes ont par contre mises en évidence de grands dépôts de sulfates et phosphates. Très utiles pour une colonie).
    Par contre il semblerait que certains astéroïdes aient des quantités plus qu'appréciables de métaux rares (platinides, terres rares, ...) dont le prix sur terre se chiffre en milliers de dollars/tonnes. Alors imaginer la valeur d'un astéroïde où se trouverait des gisements de plusieurs milliers de tonnes.
    C'est pour cela que dans ma BD, la ceinture d'astéroides est une zone de forte piraterie : tous les vaisseaux de transport de métaux précieux passent par là. Un vaisseau minier c'est un peu comme un gallion espagnol

  34. #119
    Valkyrie

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Citation Envoyé par Lucius Magnus Voir le message
    C'est pour cela que dans ma BD, la ceinture d'astéroides est une zone de forte piraterie : tous les vaisseaux de transport de métaux précieux passent par là. Un vaisseau minier c'est un peu comme un gallion espagnol
    Avec des voiles et tout et tout ?
    De mon côté c'est un peu différent puisqu'une colonie a été établie par le gouvernement de Mars sur Cérès. Autant te dire que dans la ceinture les pirates ont de fortes chances de faire connaissance avec un croiseur de combat s'ils s'amusent à jouer les flibustiers (d'autant que les transports se font façon convois de Liberty Ship et que tous les navires sont armés).
    La Terre est le berceau de l'humanité. Il est temps d'en sortir

  35. #120
    Xoxopixo

    Re : BD de science-fiction se déroulant en 2130

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Kalish
    A part ça, comment justifie tu que la lune prenne sa puissance juste parce qu'elle et sur la lune? Quel est l'avantage de décréter que les personnes qui vivent à cet endroit là seront plus puissants? Je ne saisi pas bien.
    J'y verrais bien une raison.

    Il est plus facile d'y faire décoller un engin.
    Qui plus est, il doit être plus facile de recolter les "roches" et débris dans l'espace, de la Lune vers la Lune, que depuis la Terre, vers la Terre. C'est une question de Gravité.

    C'est un peu le principe du chateau, plus la liberté.
    Avantageux non ?
    Si on regarde bien, c'est un peu dans la nature de l'homme que de considerer les hauteurs comme plus avantageuses.
    Et c'est confirmé lors des conflits armés je pense.

Page 4 sur 7 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Génétique] Science fiction
    Par cronos59 dans le forum Biologie
    Réponses: 36
    Dernier message: 15/06/2011, 13h50
  2. Actu - Jules Verne : quand la science rend hommage à la science-fiction
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/02/2011, 11h15
  3. science fiction ou science de la nature
    Par fab_79 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/05/2008, 14h34
  4. Science-Fiction
    Par zélion dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/08/2007, 18h06