Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 90

Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?



  1. #1
    Sica

    Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?


    ------

    Hello à Toutes et à Tous,

    J'espère que vous allez bien et que tout baigne pour vous.

    Dans le cadre de la réhabilitation de notre home, nous sommes, avec Mon Loustic, face à une interrogation que je souhaite vous exposer.

    - Le solivage actuel, matérialisant la séparation entre la salle à manger au Rdc et l'étage, a été posé incurvé et calé avec les moyens du bord (découpes de planches pour obtenir une surface plane)
    - Ce solivage est composé de poutres en chêne de section moyenne 230x230 mm
    - Voici le solivage sur ce plan
    - Poutres en couleur verte
    - A l'étage :
    * cloisons placo en couleur jaune (toutes les côtes de l'étage sont entourées en jaune)
    * Dressing crée sur la droite en couleur grisée

    -----
    Images attachées Images attachées  
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  2. Publicité
  3. #2
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Quelques photos:
    Images attachées Images attachées  
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  4. #3
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Celle-ci:
    Images attachées Images attachées  
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  5. #4
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Et celle-ci:
    Images attachées Images attachées  
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Sur le plan est indiqué "Voir photo B" que voici:
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Sica ; 15/12/2015 à 12h39.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  8. #6
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Le sol à l'étage est composé d'un plancher fait UNIQUEMENT avec des longueurs de 3200 mm dont la pose n'est pas .... répertoriée.
    Pour preuve:
    Images attachées Images attachées  
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  9. Publicité
  10. #7
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Passons à l'analyse:
    - La différence de hauteur du solivage Point Haut - Point bas = 185 mm (voir coupe AA sur plan d'ensemble)
    - Pièce à l'étage vide => Bonjour le trampoline !!

    Pourquoi ?
    - Et bien à cause de l'entraxe du solivage et de l'épaisseur du plancher de 30 mm
    - Ce plancher n'est pas de toute première jeunesse, mais il n'est pas "pourri" et de toute façon sera conservé pour être recouvert
    - Et puis, son look vu du dessous est plus que correct

    Cependant !!
    - Lorsque nous avons créé le dressing (A l'époque, ce forum nous était inconnu..), nous avons réalisé un platelage, pour récupérer un niveau plan, avec des chevrons posé à la perpendiculaire du solivage
    - Puis pose de polyane
    - Puis pose de granules d'égalisation PLACOFORME
    - Puis pose d'osb 22 mm
    - Puis pose sous couche isolante
    - Et enfin parquet flottant

    Quand on saute dans le dressing, pas d'effet trampoline ou alors un Tipeu...

    PS: Le solivage actuel est scellé dans les murs (pierres de schiste au Sud et bauge pour les autres) sur minimum 400-450 / 600 mm de profondeur.

    Venons-en au projet.
    - L'idée est de réaliser un platelage, identique à celui du dressing, à partir de la marche de ce dernier (voir photo en post #5) jusqu'au mur Sud.

    QUESTIONS:
    - Que pensez-vous de ce solivage actuel ?
    - Sauriez-vous nous préciser quel charge il peut supporter car perso et, étant donné sa configuration, je ne sais vraiment pas comment opérer un tel calcul ?

    Des infos complémentaires ? d'autres questions ? d'autres photos ? => n'hésitez pas à me solliciter

    Désolée si j'ai été un peu longue, et comme diraitAlan Greenspan :
    « Si vous avez compris ce que je viens de vous dire, c’est que je me suis probablement mal exprimée »

    Excellente après-midi à Vous
    Sica
    Dernière modification par Sica ; 15/12/2015 à 13h18.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  11. #8
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Dernière chose que j'avais zappée

    - Sur le plan d'ensemble figure C, C' et Pilier
    - En l'occurrence, et suivant le résultat de vos calculs, nous pourrons "éventuellement" mettre une solive perpendiculaire et au dessous de celles actuelles, ET avec un pilier intermédiaire car, pour des raisons pratiques, nous souhaitons cette solive en 2 parties...

    En photos:
    Images attachées Images attachées
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  12. #9
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Erreur en ma faveur avec la photo du #Post 4

    Voici la bonne - Merci

    PS:
    - L'étai avec le bastaing a été positionné lors de la création du dressing à l'étage et n'a pas encore été enlevé.
    - Le solivage chêne est sain dans son ensemble
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Sica ; 15/12/2015 à 13h44.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  13. #10
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Hello Sica,

    Erreur en ma faveur avec la photo du #Post 4
    Ma foi, quand on retrouve le Nord qu'on a perdu , il y a pas honte...

    Sauriez-vous nous préciser quel charge il peut supporter car perso et, étant donné sa configuration, je ne sais vraiment pas comment opérer un tel calcul ?
    On peut regarder ce qu'il a dû supporter ce pauvre plancher...
    Peut-être une grosse récolte de rutabaga ou de topinambour à la fin de la guerre de 39-45 dont plus personne ne voulait entendre manger!!!
    0,98 x 6100 x = ~6,1 m² x 2000 kg/m² = ~12000 kg, c'est un peu faiblard mais pas loin des 180 mm de flèche ...
    Je reviens plus tard...
    A+

  14. #11
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bien Le Bonsoir Cher AMATY,

    Comment vas-tu ?
    Pas trop de prise de tête sur la passionnante discussion de Kate ?
    http://forums.futura-sciences.com/br...-3-metres.html

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Ma foi, quand on retrouve le Nord qu'on a perdu , il y a pas honte...
    MerKi, et en parlant de foie.... Doucement sur le "Cocholat" pendant les Fêtes

    On peut regarder ce qu'il a dû supporter ce pauvre plancher...
    Peut-être une grosse récolte de rutabaga ou de topinambour à la fin de la guerre de 39-45 dont plus personne ne voulait entendre manger
    Ben justement, That is The question !!
    - Ces solives ont-elles été posées en l'état avec un calage à l'arrache ?
    OU
    - Ces solives ont-elles été posées en l'état avec un calage parfaitement plan et, que la situation actuelle est liée à l'entreposage massif des diverses "récoltes" dont tu parles ?

    - Ben pour notre part, nous aurions tendance a opté pour la première hypothèse. Pourquoi ?
    - Et bien parce qu'il y a une dépendance en terre battue avec étage, à l'arrière de notre home, distante d'environ 4-5 mètres et qu'il y a de quoi stocker !!

    0,98 x 6100 x = ~6,1 m² x 2000 kg/m² = ~12000 kg, c'est un peu faiblard mais pas loin des 180 mm de flèche ...
    - Ceci est quelque peu erroné...
    - En effet, il existe un "décrochage" d'épaisseur de mur à partir du 1° étage, de -100 mm jusqu'au faîtage
    - Donc au RDC, largeur de 5900 mm et à l'étage 6100 mm => "On ne nous dit pas tout !!"

    Donc: 0,98 x 6100 = ~ 5.9 m² x 2000 Kg/m² = ~ 11800 Kg
    - Bon OK, la différence comme tu dis, est peanuts ...

    PS: nous avons fait un essai ce soir en chargeant au maximum cette pièce à l'étage => l'effet trampoline est moindre
    Il est vrai que le plancher actuel d'épaisseur 30 mm n'est pas du tout en corrélation avec l'entraxe des solives, via ceci http://forums.futura-sciences.com/br...-solivage.html

    Excellente fin de journée
    Bien à Toi
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  15. #12
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Pas trop de prise de tête sur la passionnante discussion de Kate
    Non, le problème de Kate, c'est son Ingé BE qui se prend pour un Grand Maître pas très Spirituel et estime que tous les autres et particulièrement les femmes sont des ânes... Même son fils et son commercial le craignent... Un despote? Ça existe encore à notre époque???

    Doucement sur le "Cocholat" pendant les Fêtes...
    Ne parle pas des choses qui fâchent... Je me suis laissé attendrir par un flan aux œufs de Madame, banal dessert, mais que mon foie délicat, rejetait allègrement (avec 3 jours de diète) quand j'étais pitchounet... Spolié donc, je n'ai pu résister et aujourd'hui ma femme m'a traité d'asiatique... D'accord, les smileys, j'ai le teint jaune mais il ne faut pas pousser et je reste quand même beau!!!...


    Ces solives ont-elles été posées en l'état avec un calage à l'arrache ?
    Un peu je subodore, mais en général, on profitait de la forme courbe des troncs comme contre-flèche... Oui une sorte de prétension naturelle en somme... Elle va être contente Kate....
    Les gens étaient peut-être pas couillons mais nul en feeling RDM quand même...

    Là, je pense qu'une récolte restait longtemps dans le grenier (l'hiver avec humidité dans l'air), ou ils avaient beaucoup de gosses (un remariage???) ou tout simplement un voleur de grand chemin...(les lingots, c'est petit mais très lourd > comment se faire abuser...). Enfin, on peut tout imaginer...

    Et bien parce qu'il y a une dépendance en terre battue avec étage, à l'arrière de notre home, distante d'environ 4-5 mètres et qu'il y a de quoi stocker !!
    Peut-être construite après à force de voir le plafond descendre...

    Bon OK, la différence comme tu dis, est peanuts .
    J'ai fait un calcul très rapide pour voir ou on allait en poids ...

    Maintenant combien on peut charger, il faudrait charger une poutre avec 1000 kg (invite beaucoup de copains avec un sac de ciment dans les bras) et une mesure de la hauteur restante...

    Une poutre plie sous une charge, OK, de l'humidité dans l'air, la poutre se déforme, on profite d'élasticité des fibres de bois...
    On enlève la charge, la poutre reste déformée (disons 20 mm) ... On recharge la poutre même problème et on reprend 20 mm...etc, etc... En fait , je pense qu'on assiste plus à une "déstructuration progressive" du bois (les fibres, les unes par rapport aux autres) qu'un problème d'élasticité aidé par l'humidité contenue dans le bois...
    Mon père utilisait cette propriété pour cintrer les flancs en planches de ses barques... Il mouillait, augmentait progressivement la charge, il humidifiait tous les jours, puis il augmentait la charge...

    En clair quand on imprime une traction à une pièce de bois, les fibres lâchent les unes après les autres et finalement le tasseau se déchire... Et quand on le charge d'une charge plutôt ponctuelle, on assiste à une cassure des fibres...
    Je vais rechercher, il doit bien y avoir un petit gars qui a dû passer sa vie à fouiner ce problème...
    La Bonne Journée...
    Dernière modification par AMATY ; 16/12/2015 à 09h41.

  16. Publicité
  17. #13
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bien Le Bonjour,

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Maintenant combien on peut charger, il faudrait charger une poutre avec 1000 kg (invite beaucoup de copains avec un sac de ciment dans les bras) et une mesure de la hauteur restante...
    Ben Voui, mais moi je ne suis pas trop adepte de cette pratique : mettre la charrue avant les boeufs, car si la poutre casse et que tout ce petit monde se retrouve au Rdc.... ben ce serait quand même ballot pour ...... le ciment

    - Plus sérieusement, avant de créer cette discussion, j'ai parcouru pas mal de sujets similaires.
    - Ne peut-on pas s'inspirer de ce thread ?
    http://forums.futura-sciences.com/br...tre-chene.html

    Bon OK, je reconnais que la configuration n'est pas identique puisque les solives sont déjà cintrées en "chapeau de gendarme inversé"
    - A ce propos, la coupe AA du plan #post 1 est assez proche de la réalité
    - La pente est BEAUCOUP plus prononcée du côté du dressing
    - D'ailleurs, POUR RAPPEL il n' existe qu'un "décrochement de 45 mm" du bas de la marche du dressing jusqu'au mur opposé

    - C'est vrai que ce n'est pas facile à "juger" et à "jauger", notamment pour une personne non-expérimentée comme moi.


    Questions pour mieux comprendre:
    - Quelle flèche maximale peut supporter une poutre en chêne de section 230x230 mm, portée de 5900 mm et encastrée de 450 mm de chaque côté dans des murs de 600 mm d'épaisseur ?
    - Comment se casse, se fractionne, se déchire... une telle poutre sous une trop forte charge sur sa demie-portée ?
    Certes, AMATY a communiqué des premiers éléments à ce sujet, mais encore .....

    Mon père utilisait cette propriété pour cintrer les flancs en planches de ses barques
    Absolument, idem pour la fabrication des Doris dans notre région

    Excellente après-midi
    Sica
    Dernière modification par Sica ; 16/12/2015 à 12h12.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  18. #14
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Absolument, idem pour la fabrication des Doris dans notre région
    Ah Bon? Ils fabriquaient des poissons bleus!!! Marlin, Marlin à demi...

    A ce propos, la coupe AA du plan #post 1 est assez proche de la réalité + - D'ailleurs, POUR RAPPEL il n' existe qu'un "décrochement de 45 mm" du bas de la marche
    Donc en vérité, ou est la vraie flèche, car le décrochement de 45 mm par rapport au scellement de gauche...
    Mais par rapport à l'altitude de l'encastrement de droite, on obtient 185 mm.
    Le plancher a été monté le plancher est faiblement cintré???
    ou 140 mm et le plancher a été monté incliné de 140 mm de la droite vers la gauche??? et avec une petite courbure de 45 mm???
    Là, je suis paumé moi...

    Comment se casse, se fractionne, se déchire... une telle poutre
    Comme je ne suis pas une vrillette, je ne sais pas...Est-ce que les fibres s'allongent, est-ce que les fibres glissent les unes par rapport aux autres, tout ceci permis par une humidité importante constante, Quelles pertes au niveau résistance du bois??? Je recherche des liens sur le sujet.... Patiente un peu, d'autres forumeurs ont peut être des infos...
    A+

  19. #15
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Hello Man,

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Donc en vérité, ou est la vraie flèche, car le décrochement de 45 mm par rapport au scellement de gauche...
    Mais par rapport à l'altitude de l'encastrement de droite, on obtient 185 mm.
    ou 140 mm et le plancher a été monté incliné de 140 mm de la droite vers la gauche??? et avec une petite courbure de 45 mm???
    - Oui, je vois ce que tu veux dire
    - Je vais interroger notre home plus sérieusement à ce sujet, afin d'avoir plus de billes ou granulés pour procéder à une analyse plus objective

    De toute façon, rien n'est droit dans cette baraque !!
    - Jette un oeil sur le post # 26 de cette discussion
    - Nous sommes au même étage, le mur de refend à gauche sépare la pièce avec le dressing
    - Et ne me dit pas que ces clampins ont aussi stocké du rutabaga sur le palier
    http://forums.futura-sciences.com/br...e-chere-2.html

    - Et ici, où au final, nous avons du virer tout le solivage
    http://forums.futura-sciences.com/br...-a-letage.html

    Les discussions de "cette époque récente" étaient relativement animées mais cependant assujetties à un travail rigoureux
    - Un petit clin d'oeil à Obijoba (Ben, où est-il passé ce Cher Voisin ?) pour son expérience en post # 83 (tu en parles assez régulièrement de cette expérience)
    - Et un autre clin d'oeil à Marc (Coucou !!) dans tous ses états avec ses "miches à l'air" en post #132

    Oki, j'arrête sinon je vais me faire sérieusement modérer
    Allez, sans rancune et passez une douce (14°c) fin de journée
    Sica
    Dernière modification par Sica ; 16/12/2015 à 14h24.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  20. #16
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Tiens, regarde un joli lien de 172 pages pour les très longues soirées d'hiver...
    Bon, ce n'est que du lin, mais on doit entrevoir des choses...
    https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01133091/document
    A Bientôt

  21. #17
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bonjour Sica,

    Je progresse...
    Le fluage > déformation permanente due aux contraintes de charges ainsi qu'aux vieillissements des matériaux.
    Dans ton cas, les poutres en bois sont régis par 2 type de fluage
    - Viscoélasticité qui induit peu de fluage
    - Mecanosorption qui lui en présence d'humidité favorise ce fluage en agissant sur le faisceau de fibre (voir lien sur le lin)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sorption
    La sorption est le processus par lequel une substance est adsorbée ou absorbée sur ou dans une autre substance. Elle résulte de l'action de molécules de gaz ou de liquide mis en contact avec un matériau solide, et qui adhèrent à sa surface ou s'incorpore dans la totalité de son volume...

    Vraisemblablement des ions hydrogène seraient intégrés aux parois des fibres élémentaires. Ceci accompagné de rupture parois transversales de cellules se produisant lors du séchage (lamelle mitoyenne )... Ce processus est en toute logique irréversible pour de grosse déformations...
    On perdrait ainsi environ 50 % des capacités mécaniques du bois... Le phénomène viscoélasticité restant actif...
    C'est un 1er pas... Je cherche encore...
    Bonne Journée

  22. #18
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bonjour à Toutes et à Tous,

    Pour ma part, j'ai trouvé ceci qui pourrait intéressé certains lecteurs:
    http://tropix.cirad.fr/fiches-disponibles

    Par contre, je ne sais pas comment interpréter la fiche concernant le chêne

    Par exemple quand je lis:
    - Contrainte de rupture en flexion statique : moyenne 105 Mpa => Comment interpréter cette valeur ?
    - Point de saturation des fibres : 31 % => idem ?

    Au fil de la lecture de cette fiche, j'ai trouvé ceci à la fois surprenant et édifiant : Risque de déformation élevé pendant le séchage
    - Ça me paraît étonnant, pas vous ??

    Je continue mes investigations
    Bonne journée
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  23. Publicité
  24. #19
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Hello Sica, encore remontée???

    Et ne me dit pas que ces clampins ont aussi stocké du rutabaga sur le palier
    Non, mais ils dormaient tous sur le palier...

    Contrainte de rupture en flexion statique : moyenne 105 Mpa => Comment interpréter cette valeur ?
    1 Méga Pascal (MPa)= 10 daN/cm²
    Cas d'une poutre que tu dois rencontrer chez toi > Effet statique dû aux charges d'occupation et permanente...
    Escalier > Quand on descend les escaliers quatre à quatre en courant, comme tu le fais, une partie de la charge d'occupation est d'origine dynamique... Ton poids propre + l'accélération créée par la pesanteur...

    Point de saturation des fibres : 31 % => idem ?
    Il manque une info pour recoller...

    Risque de déformation élevé pendant le séchage
    C'est pour cela qu'il faut monter les pièces de bois séchées ou étuvées...
    Cela correspond bien au fluage par mécanosorption...
    La Bonne Après-Midi...

  25. #20
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bonjour AMATY,

    Intéressantes tes 2 dernières proses. Il est vrai que le taux d'humidité n'est grandement non négligeable.

    En fouinant sur la toile, j'ai trouvé ceci également qui m'est apparu également avantageux pour notre réflexion, notamment les informations données en page 13:
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...R5gVaw&cad=rja

    Et puis ceci, traitant d'une comparaison entre poutre sapin et chêne, ayant chacune des essences de bois très fibreuses:
    - Le module élastique (dit de young) est sensiblement équivalent vers 11000 à 12000 MPa
    - La contrainte de rupture (sigma E) est sensiblement equivalente vers 24 à 25 MPa
    - La masse volumique est radicalement différente, autour de 400-500 kg/m3 pour du résineux sec à 20%, et autour de 800 kg/m3 pour du chêne

    La conclusion est sans appel, une poutre en chêne s'auto pénalise de par son poids propre, c'est à dire qu'à poutre équivalente, on pourra la charger un peu moins (à la rupture)
    .


    "S'auto pénalise", je n'y avais pas pensé !!

    En fait, pour notre cas, il faudrait savoir comment ont été posées ces poutres à l'origine !!
    Affaire à suivre, je poste une autre photo concernant ta précédente interrogation:
    Là, je suis paumé moi...
    Excellente après-midi
    Dernière modification par Sica ; 17/12/2015 à 12h55.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  26. #21
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Hello AMATY,

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Il manque une info pour recoller...
    Ben, disons que le lien direct étant protégé, il va falloir que tu jongles avec ta "Tite souris" pour visualiser les propriétés physiques du chêne (3° sur la droite) sur le lien général ci-dessus. Merci

    Comme promis, la photo.
    - A partir du plan en post#1, celle-ci a été prise de la côte 1600 mm en bas à droite et, la marche du dressing se situe sur la ligne horizontale jaune qui traverse le 8 de la côte 580 (verticale) un tipeu plus haute sur la gauche. Tu me suis .....
    - Comme une gourde, j'assume, j'ai pris la photo mais pas les mesures. Donc, celles-ci sont approximatives...
    - D'ailleurs, sur celles-ci j'aurais enlever les épaisseurs de l'OSB, de la sous-couche et du parquet flottant
    - Ben Voui, je sais, ça n'aide pas..., mais le cas échéant, je peux faire un plan de coupe.

    Toujours est-il, et comme tu l'avais supposé, la pente du plancher est raide à partir du mur Nord (côté dressing) jusqu'au point A
    - Mur NORD au point A, soit sur environ 300 mm, on passe de 0 à -70 mm
    - Ensuite sur environ 1000 mm, on passe de -70 à -105 mm
    - Et sur 300 mm de -105 à -140 mm (photo B)

    Donc:
    - Sur 1600 mm correspondant à la largeur du dressing, on passe de 0 à -140 mm
    - Et sur la largeur restante, soit 4300 mm, nous sommes en face d'une cuvette de profondeur 45 mm

    Ça va, tu me captes toujours ?

    Je viens de penser à une chose:
    - Je vais mesurer au rdc, les hauteurs de chaque solive, de leur base jusqu'au sol

    La Bonne Après-Midi...
    Tout pareil
    Sica
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Sica ; 17/12/2015 à 14h02.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  27. #22
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bien Le Bonsoir,

    Citation Envoyé par Sica Voir le message
    Je vais mesurer au rdc, les hauteurs de chaque solive, de leur base jusqu'au sol
    Mais quelle était bonne cette idée
    J'aurais du commencer par là

    - Figures toi que sur la solive centrale, nous avons du sol à sa base:
    - Côté NORD = 2510 mm
    - Côté Sud = 2420 mm
    - Soit une différence arrondie à 100 mm !!

    Sous entendu que le sol soit bien de niveau... Ce que je n'ai pas vérifié... Mais bon !!

    - Je suis désolée AMATY
    - J'aurais du commencer par là


    Pour les autres solives, elles sont effectivement toutes scellées plus haut côté Nord que côté Sud
    - La différence minimale étant de 40 mm pour certaines, notamment celles // aux murs Est et Ouest

    J'ai fait deux photos, mieux qu'un long discours, d'une poutre:
    - Celle-ci côté Nord
    Images attachées Images attachées  
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  28. #23
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    il va falloir que tu jongles avec ta "Tite souris" pour visualiser les propriétés physiques du chêne
    Oui, mais pas suffisant...
    Les arbres contiennent 2 types d'eau > L'eau dite "liée" ou imprégnée dans les membranes des cellules et l'eau "libre" contenue dans les cellules... Quand tu coupes un arbre, l'ensemble de l'arbre contient beaucoup d'eau (plus de 100%) des racines aux branches ainsi que les feuilles qui sont vertes... Cette eau libre va peu à peu s'évaporer sans que le bois se déforme ou se fende... Les feuilles vont fanées et se desséchées...
    Quand cette eau libre a entièrement disparu, il reste l'eau liée qui représente le "Point de saturation des fibres voisin de 30%..."

    Ça va, tu me captes toujours
    Non, j'ai un peu de mal à la tête >
    J'ai regarder les pentes, il n'y a rien de constant... > 233 mm/ml, puis 35 mm/ml et enfin 116 mm/ml
    Je ne sais ce que je dois prendre comme flèche...
    La Bonne Soirée...
    Dernière modification par AMATY ; 17/12/2015 à 21h14.

  29. #24
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Re,

    Et celle-ci côté Sud.

    Analyse:
    - A l'étage, épaisseurs OSB, sous-couche et parquet flottant retirés, le point le plus bas par rapport au point 0 au nord, est de -140 mm (et non -185 mm comme précédemment avancé)
    - La solive centrale est scellée -100 mm plus bas au Sud que celle au Nord
    - De là à en déduire que, si les solives étaient scellées au même niveau, il n'y aurait "en théorie" que 40 mm (140-100) à rattraper, je ne pense pas, enfin si, tout du moins en surface à l'étage, mais rappelons-le ce solivage est actuellement incurvé....
    - Donc, comme Toi "Je suis paumée"

    Mais comme d'hab., je pense que je me prends l'artichaut pour rien
    - Le trampoline n'existe pas dans le dressing mais est réel dans la pièce le jouxtant
    - Nous avons vu que la corrélation plancher épaisseur 30 mm, entraxe solivage était aberrante
    - La lecture de plusieurs discussions et le feeling (nous sommes sur place), me laisse à penser que ces solives, malgré leur apparence, ne sont pas prêtes de céder
    - Donc, le fait de rattraper le niveau à l'étage en appliquant notre méthode exposée au post #7, est, semble-t'il, jouable

    Qu'en penses-tu ?

    Excellente fin de journée
    Bien à Toi
    Sica
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Sica ; 17/12/2015 à 21h16.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  30. Publicité
  31. #25
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Hello Man,

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Non, j'ai un peu de mal à la tête >
    J'ai regarder les pentes, il n'y a rien de constant... > 233 mm/ml, puis 35 mm/ml et enfin 116 mm/ml
    - Pour le mal de tête, j'ai du Chouchenn
    - Quant à la pente, lorsque les photos seront validées, tu y verras un peu plus clair après une bonne gorgée

    A + AMATY
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  32. #26
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Quant à la pente, lorsque les photos seront validées, tu y verras un peu plus clair après une bonne gorgée de Chouchenn
    En tout cas ceux (peut-être de tes ancêtres) qui ont scellé ces poutres, y devaient vachement en avoir abusé du chouchenn... Mortel ce truc... la tête qui penche ou alors un œil qui monte et l'autre qui descend... Tu parles d'un niveau visuel....

    il n'y aurait "en théorie" que 40 mm (140-100) à rattraper,
    Non, il faut appliquer un correctif proportionnel de ta poutre de la différence d'altitude, c'est comme un levier que tu montes ou que tu baisses....
    Vu le manque de pente régulière, il faudra peut-être le faire en plusieurs points...ou décomposer en plusieurs longueurs...
    Admettons au point le plus bas 155 mm à 3,2 m (la mesure doit être faite avec règle et niveau ou laser 360° à partir du mur et non du sol > S'il est aussi biscornu...)
    Correctif du décalage > 100 mm/6,1 m X 3,2 m = ~52 mm
    Hauteur réelle de la flèche 155 - 52 mm = 103 mm

    Pourquoi tes poutres sont toutes noires?
    Avec le chouchenn, ils mettaient du goudron sur les poutres au lieu du bateau? A moins qu'ils faisaient un feu comme les indiens?
    A+
    Dernière modification par AMATY ; 18/12/2015 à 07h45.

  33. #27
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Hello AMATY,

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    En tout cas ceux (peut-être de tes ancêtres) qui ont scellé ces poutres, y devaient vachement en avoir abusé du chouchenn... Mortel ce truc... la tête qui penche ou alors un œil qui monte et l'autre qui descend... Tu parles d'un niveau visuel....
    T'as vu ça !!
    - Ahh mais j'te dis pas mon p'tit gas, y'a du lourd dans not'e campagn', un ch'ti coup de chouchenn, un ch'ti coup de chichon et j'm'en vas poser tes pout'es"

    Non, il faut appliquer un correctif proportionnel de ta poutre de la différence d'altitude, c'est comme un levier que tu montes ou que tu baisses....
    Vu le manque de pente régulière, il faudra peut-être le faire en plusieurs points...ou décomposer en plusieurs longueurs...
    Admettons au point le plus bas 155 mm à 3,2 m (la mesure doit être faite avec règle et niveau ou laser 360° à partir du mur et non du sol > S'il est aussi biscornu...)
    Correctif du décalage > 100 mm/6,1 m X 3,2 m = ~52 mm
    Hauteur réelle de la flèche 155 - 52 mm = 103 mm
    - Assurément, vu sous cet angle, tu as entièrement raison
    - Remarques, ça dépend de quel point de vue on se place par rapport à l'idée qu'on s'en fait
    - Tu sais, moi hier soir, les mesures ont été vite faites avec un télémètre
    - Je reprends tout ça ce week-end solive par solive

    - Pourquoi tes poutres sont toutes noires?
    - Avec le chouchenn, ils mettaient du goudron sur les poutres au lieu du bateau? A moins qu'ils faisaient un feu comme les indiens?
    - Ben, quand tu vois la bête avec son foyer au sol, rien d'étonnant de se retrouver rapidement acteur ou actrice de Germinal
    - Quand tu penses qu'à l'achat, toute cette pièce était cloisonnée par du placo, même la cheminée !!

    Excellente journée à Toutes et à Tous
    Sica
    Images attachées Images attachées  
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  34. #28
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bien Le Bonjour,

    Citation Envoyé par Sica Voir le message
    - Je reprends tout ça ce week-end solive par solive
    Désolée AMATY, j'suis à la bourre...
    Donc, ces fameuses mesures ont été faites selon tes desideratas, en l'occurence:
    - Différence de hauteur sous solives entre le point le plus haut et le point le plus bas

    - A partir du plan en post #1, nous avons précédemment vu que la pente était beaucoup plus prononcée du côté du dressing
    - Nous avons donc pris comme référence, ce mur côté nord pour effectuer ces mesures réalisées principalement sur les 3 solives "centrales"
    - Celle où est noté en rouge pilier: 160 mm, point bas situé à 2400 mm
    - Celle du dessous: 170 mm, point bas situé à 2800 mm
    - Celle encore du dessous: 190 mm, point bas situé à 2800 mm

    Il est vrai que cette dernière, objet des photos en post #9 (solive au dessus du mot Nord) #22 et #24, est un peu plus sollicitée que ces consoeurs.

    Ça t'inspire ??

    Excellente journée
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  35. #29
    invite58706596

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Bonjour Sica, Bien à Toi et à ton double(?)

    - La solive centrale est scellée -100 mm plus bas au Sud que celle au Nord + Sous entendu que le sol soit bien de niveau... Ce que je n'ai pas vérifié... Mais bon !!
    As-tu tenue compte de tes infos précédentes???
    Tu n'aurais pas un petit schéma tout simple de te poutre la plus cintrée???

    Quand tu penses qu'à l'achat, toute cette pièce était cloisonnée par du placo, même la cheminée !!
    Le trésor ne doit pas être bien loin...
    Peut-être des gens conservateurs ou prévoyants... Plus d'énergie fossile ou autre...
    A+

  36. #30
    Sica

    Re : Ce solivage incurvé peut il encore supporter de la charge supplémentaire ?

    Hello AMATY,

    T'as chaussé tes skis ?

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    As-tu tenue compte de tes infos précédentes ?
    - Ben non, et je dirais poétiquement "on s'en tape le coquillard"
    - En effet, le sol pourrait très bien être, par exemple, une pente d'accès à un garage souterrain....

    Tu n'aurais pas un petit schéma tout simple de te poutre la plus cintrée???
    - Ben, je veux bien en faire un, mais, mais.....

    - La poutre la plus cintrée est donc celle objet photos en post #9, #22 et #24

    A partir de la photo en post #22, la mesure de 190 mm a été prise sur ce MUR NORD entre:
    - La partie inférieure de la solive
    ET
    - Le haut du cadre de la porte-fenêtre qui correspond au point le plus bas, situé à 2800 mm de ce mur nord, de ladite solive.

    Et j'en remets un tite couche pour une meilleure compréhension

    Sur la coupe AA du plan en post #1, A DROITE:
    - Cette hauteur de 190 mm correspond au dessous de la solive, jusqu'à la partie supérieure des chiffres "12-2015" qui matérialise le point le plus bas de la solive (soit 190 mm = 1 carreau et demi)

    C'est bon ou je réalise quand même un plan ?

    Bonne fin de journée AMATY et A+
    Sica
    Dernière modification par Sica ; 19/01/2016 à 13h47.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 23/06/2015, 00h31
  2. plancher peut-il supporter ?
    Par moustache85 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/12/2014, 17h06
  3. Taille max de DD que peut supporter mon PC
    Par cesairefo dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/10/2010, 13h25
  4. combien de ram peut supporter windows 7
    Par ticlement01 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/08/2009, 18h23
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...