Répondre à la discussion
Page 6 sur 6 PremièrePremière 6
Affichage des résultats 151 à 153 sur 153

La masturbation masculine



  1. #151
    JPL

    Re : La masturbation masculine

    Bof, après avoir lu des choses affligeantes on peut sourire un peu... sans aller trop loin.

    Et si on revenait à des propos sérieux, pour autant qu'il y ait encore quelque chose de neuf à dire ?

    -----

    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  2. Publicité
  3. #152
    Saint-Sandouz

    Re : La masturbation masculine

    Je pose la question au modérateurs : vu le nombre de questions récurrentes sur la masturbation, les dimensions du pénis, la couleur et la quantité normales de sperme, etc., ne serait-il pas opportun de créer un fil du genre « Important : à lire avant de poster » regroupant les informations générales et les liens intéressants sur ces sujets ?

    À mon avis il faudrait faire un fil par sujet (le pénis, le sperme, la masturbation, etc.) avec un titre explicite pour que les jeunes puissent trouver d’emblée l’info qui les intéresse. En compilant tout ce qui a été dit il devrait être possible des faire des topos assez clairs. Il serait peut-être utile de faire aussi des topos pour les filles sur la masturbation et des sujets similaires.

    Quelques titres possibles :
    Tout sur le zizi
    Je me masturbe, ça vous dérange ?
    Osez le clito.
    Etc.

    Bon, ce ne sont que des suggestions

    ND

    PS
    Les liens dans le fil http://forums.futura-sciences.com/co...-question.html sont morts.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  4. #153
    Saint-Sandouz

    Re : La masturbation masculine

    Je voudrais insister auprès de 006 sur cette question de l’usage du jargon scientifique, usage que je trouve frauduleux. Comme argumentaire cela tient de la publicité mensongère.

    Ça me fait penser à ces régimes autoritaires qui s’affublent du titre de république démocratique et qui organisent des élections truquées pour élire un parlement croupion. Autrement dit ils ont besoin de se déguiser sous les oripeaux de la démocratie pour se donner une légitimité. Aucun régime ne s’est jamais intitulé Dictature totalitaire et despotique et nul chef d’état n’a jamais pris le titre de dictateur, préférant en général celui de président.
    C’est le vice rendant hommage à la vertu : cela signifie qu’aux yeux des dictateurs eux-mêmes la dictature est honteuse et inavouable. Au moment de leur chute on les voit en général détruire leurs archives, montrant ainsi qu’ils ont conscience d’avoir mal agi.

    Il y a un phénomène similaire avec le site anael.
    Pour donner un vernis de sérieux à leurs thèses ils utilisent des termes scientifiques en toute ignorance des concepts qu’ils recouvrent, les utilisant donc systématiquement à contresens.
    Par conséquent, en l’absence de tout savoir, ce discours n’est que du vent et ne fait que masquer un grand vide conceptuel chez ses auteurs et donc des arrières pensées qu’ils ne veulent, ou ne peuvent, pas avouer. Pourquoi emprunter le jargon d’un domaine qu’on ne maitrise pas, au risque de se rendre ridicule ?
    Autrement dit, comme leurs idées sont impossibles à soutenir avec l’argumentaire affiché c’est que leurs véritables motivations sont d’une autre nature. De quoi s’agit-il si ce n’est pas scientifique ? Je fais l’impasse sur l’hypothèse d’un délire psychotique toujours possible.
    Une hypothèse rationnelle serait en fait un point de vue moral. Se masturber serait moralement condamnable. C’est à peu près le fond de la pensée de mes éducateurs curés. Ce serait alors plus honnête de dire : « Se masturber est mal. ». Tout acte sexuel ne se justifierait qu’en vue de la procréation. Mais le fait est que c’est difficile à justifier en l’absence d’une vérité révélée venue d’en haut. Bref, c’est quand même assez court et ça tient mal la route. Et puis sachant que la morale a tout de même chez ces gens une certaine prééminence sur la science, pourquoi recourir à un argumentaire pseudo-scientifique ? La morale ne se suffit-elle pas à elle seule ?
    Il y a surtout l’hypothèse irrationnelle, ou émotionnelle, à savoir que ce gourou est lui-même très insécure sur ce plan et qu’il projette ainsi, avec une volonté de pouvoir sur les autres, sa propre névrose. Phénomène plutôt banal chez les gens qui aspirent à devenir des guides spirituels.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

Sur le même thème :

Page 6 sur 6 PremièrePremière 6

Discussions similaires

  1. nécessité physiologique de la masturbation ?
    Par epilef dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/08/2016, 19h31
  2. Caresses vaginales après masturbation + pilule du lendemain : risques ?
    Par Zool1234 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 33
    Dernier message: 16/04/2012, 08h13
  3. Contraception masculine
    Par kinette dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 22
    Dernier message: 11/09/2009, 21h39
  4. masturbation
    Par nedhir med dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/02/2007, 18h55
  5. maternité masculine!
    Par ado dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/06/2004, 13h47