Discussion fermée
Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 200

L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?



  1. #1
    raph93

    Exclamation L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?


    ------

    Après multiples changements, l'intelligne artificielle se rapproche de plus en plus de la nôtre... Pourra-t-elle prendre une facette néfaste ; destruction et vandale.. Un seul problème de programmation et «boom»..!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kkZ

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Personnelement, je pense que OUI...


    En effet, j'ai vu un reportage sur Deep Space One (sur la 5) il y a peu de temps, et les programmeurs de la "navette" avaient ainsi tout établi pour que la navette s'auto-gère.

    Mais seul problème, en voulant tester un éventuel problème, ils ont découvert véritablement leur programmation, beaucoup plus importante que prévu, et la navette disjonctait complétement et les programmeurs était vraiment très surpris et ne se rappellé même plus de leur telles programmations avec seulement de simples problèmes "testés"...


    A partir de là, je crois que l'AI peut être néfaste dans toute création... Jusqu'à quel point, là c'est plus difficile à dire... Tout dépends surement de l'évolution et des objectifs humains!

  4. #3
    pi-r2

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Il y a deux expressions contradictoires dans ta question : Intelligence et problème de programmation.
    Une vraie intelligence est capable de réparer les problèmes de programmation.
    Distinguer intelligence artificielle et naturelle et un peu difficile. Pour moi l'intelligence est un phénomène indépendant de son support. On pourra donc attendre les mêmes errances d'une intelligence artificielle que d'une intelligence humaine. Maintenant l'intelligence permet de comprendre son environnement et d'agir le mieux possible en conséquence. Si on pense que nos valeurs de bien et de mal sont les bonnes, elle triompheront et seront adoptées par une IA au même titre qu'en toute liberté la plupart d'entre de nous adopte ces règles de conduite qui nous permettent de vivre en société.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  5. #4
    vanos

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Bonsoir,
    Je pense que oui, la série des films "Terminator" sont basés sur le thème de la révolution des machines et de l'élimination de l'humanité.
    Salut.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Jarod

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par pi-r2
    Une vraie intelligence est capable de réparer les problèmes de programmation.
    =>L'intelligence humaine n'est pas terrible terrible, nan ?
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  8. #6
    invite19431173

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Je pense que pour l'intelligence artificielle, le mot "artificielle" est synonyme de peu évoluée. Je m'explique:

    On peut considerer l'intelligence humaine comme la conscience de ce qu'il faut faire et ne pas faire, où il faut aller etc, seulement, une conscience, ça se travaille et ça s'apprend. En fait, on est "programmé" par la société (parents, école lois) de la même façon qu'un ordinateur est programmé, à un niveau simplement bien plus avancé que le machines. Et on complète nous même le programme, chose que les machines font peu, ou mal.

    Je crois que pour conclure je dirais qu'il n'existe pas de machine intelligentes, mais uniquement des machine BIEN PROGRAMMEES, par l'homme...

  9. Publicité
  10. #7
    kkZ

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Exact, mais imaginons une machine programmée pour évoluer et apprendre seule... un peu comme l'homme évolue lui aussi dans "son coin"... Serait-ce possible? Et au quel cas celà pourrait être extrêmement dangreux et néfaste?

    Pourrait-elle même dépasser l'intelligence humaine?

  11. #8
    invite19431173

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Je crois que même si ce dont tu parles arrivait, il ne faut pas oublier que ce serait l'intelligence de l'homme qui ferait du mal à l'homme. On peut à ce compte là, faire le parallèle avec la pollution.

    Sinon, j'ai vu des machine qui arrivaient à se reprogrammer, pour marcher sur 6 pattes. En fait, leur programme était (je vais pas faire semblant de tout comprendre) à partir de rien, que le machine sur 6 pattes arrive à se déplacer, et là, on arrive à un mouvement correct.

    Cet exemple (reportage télé), reste quand même, à l'échelle de l'intelligence, une faible avancée.

  12. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par vanos
    Je pense que oui, la série des films "Terminator" sont basés sur le thème de la révolution des machines et de l'élimination de l'humanité.
    Depuis quand un film de fiction est-il une référence scientifique ? On peut aussi voler sur un balai, je l'ai vu dans Harry Potter.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    Zen08

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    L'intelligence Artificielle est le fruit de l'intelligence humaine.
    Donc si l'intelligence humaine est capable de nuire à l'humanité, alors sa
    copie pourra ou fera de même...
    A méditer sérieusement!

  14. #11
    Psykokarl

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    La révolte des machines façon "Terminator" est ni pour demain, ni pour apres demain. L'IA telle qu'on la connait aujourd'hui n'a aucune chance de donner des machines capable de copier l'intelligence de homme ou plutot celle d'un hamster ou d'un cafard...
    Pour l'heure il n'existe pas d'heuristique qui favorisent l'emergence d'un logiciel intelligent.
    D'ailleurs qui peut me dire ici ce qu'est l'intelligence ?
    Si il sagit de faire des tests de QI nous sommes deja tous depassé mais cela rend il une machine intelligente pour autant ?
    Dernière modification par Psykokarl ; 24/06/2005 à 02h56.

  15. #12
    Rincevent

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par JPL
    Depuis quand un film de fiction est-il une référence scientifique ?
    on peut quand même citer les lois de la robotique d'Asimov comme étant pas complètement irrationnelles, non ?

    m'enfin, je suis d'accord que ce n'est pas du même niveau que Terminator... et cela revient à ce que disait benji_star

    Citation Envoyé par b_s
    Je crois que pour conclure je dirais qu'il n'existe pas de machine intelligentes, mais uniquement des machine BIEN PROGRAMMEES, par l'homme...
    cf. les "éventuels problèmes possibles" inventés par Asimov et autres auteurs...

  16. Publicité
  17. #13
    pi-r2

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par Psykokarl
    L'IA telle qu'on la connait aujourd'hui n'a aucune chance de donner des machines capable de copier l'intelligence de homme ou plutot celle d'un hamster ou d'un cafard...
    Pour l'heure il n'existe pas d'heuristique qui favorisent l'emergence d'un logiciel intelligent.
    ?
    certes, mais si on prend l'évolution naturelle comme exemple, le plus dur a été de faire un hamster. L'homme et l'intelligence ont suivi très rapidement...

    La 'nature' du phénomène qui permet l'intelligence animale et l'intelligence humaine est la même. L'intelligence humaine est juste plus abstraite, capable de traiter des idées et de se prendre elle même pour objet. ce n'est qu'un bouclage de plus.


    mode page de pub ON:
    Si l'IA vous branche, venez discuter sur
    http://in.silico.free.fr/nouveaux_forums/index.php
    Mode page de pub OFF.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  18. #14
    Zen08

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par benjy_star
    Je crois que pour conclure je dirais qu'il n'existe pas de machine intelligentes, mais uniquement des machine BIEN PROGRAMMEES, par l'homme...
    Nous ne pouvons pas nier un fait : "L'homme a toujours voulu régner aussi bien sur l'animal que sur son semblable!"
    Ce n'est pas que dans les films que beaucoup veulent être le maitre du monde. A cela il existe des hommes d'élites dans l'ombre au dessus même des politiciens", sans parler des hommes de stratégies militaires.

    La seule chose qui peut nous consoler, c'est que l'informatique n'en est qu'au stade préhistorique...(paroles de programmeur PC que je suis)

    A méditer sérieusement!

  19. #15
    quetzal

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    si l'on définie l'intelligence comme un mode de résolution des problèmes... alors, celle-ci se definie dans la réalisation d'un shemas de liaison entre un point a et b... elle est donc un phénomène finalisé, reste a savoir si pour toute intélligence, tout les chemins lui seront autorisé... ainsi l'intélligence, doit faire le choix dans ses chemins autorisés.
    kant a bien définie ce phénomène intentionel chez l'homme, la solution du problème ne peux passer par certains chemin et surtout doit mettre comme finalité absolue l'homme... l'homme ne saurait-etre un chemin par lequel l'intéligence viserais a un autre but... alors qu'elle en est naturellement capable puisque en soi amorale, et aethique... l'intélligence ne connait que l'economie de son trait entre deux point(ce qui veux a la fois tout et ne rien dire, puisque le meilleur chemin est toujours celui le plus court en fonction du domaine de représentation)

    et là est le problème d'une intélligence artificielle pure, de tout les chemins possibles quel seras capable de determiner, certains auront une très grande efficacité, mais ne seront peut-etre pas les meilleurs, pour ceux qui ou celle qui ne seront que des pions sur son echiquier... le machiavelisme en ce sens, ou l'art de la guerre de sun-tzu, ou l'art de se jouer de s'appuyer sur certainne donnée immorale, afin d'optimiser le chemin de réalisation, en vue d'une fin...

    le problème que poserais cette intélligence pure, est sa capacité de controle des grilles de resolution possible du jeu... tant que c'est kasparov qui fait un gambit gagnant a 32 coup contre deep-blue ça vas encore, qu'une intélligence pure soit capable de prevoir a 160, 3600, 3600000 x coup a l'avance, le joueur adverse n'a pas trop de chance de l'emporter, mais si il s'agit d'economie, les cause produiront les mêmes effets...

    un danger?? oui, si elle a tout pouvoir, le jugement et la force d'action dans ses mains... le film Wargames est très significatif sur les dangers de l'IA, et de l'automatisation du couple jugement/force

  20. #16
    Psykokarl

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par pi-r2
    certes, mais si on prend l'évolution naturelle comme exemple, le plus dur a été de faire un hamster. L'homme et l'intelligence ont suivi très rapidement...
    Hummm... Oui, je suis plutot d'accord pour dire que le plus dur est de faire un hamster.

    Le probleme c'est que l'evolution naturelle n'a pas de but. On ne peut pas parler de difficultés pour arriver à l'intelligence d'un hamster. Il faut plutot le penser comme: de toute "les intelligences" possible celle du hamster a été sélectionné.

    Nombre de ceux qui travaillent dans l'IA pensent à la selection "naturelle" pour selectionner une intelligence mais cela pause un probleme.

    qu'est ce que la pression du milieu dans un environnement simulé ?
    C'est tout simplement ce que decide le programmeur...
    Quel agent ou animate doit etre selectionné ?
    La encore c'est le programmeur qui decide.

    La seule chose que l'on peut avoir en fin de compte c'est le programme choisi par le programmeur qui se trouve etre une "intelligence" adapté pour les problemes defini par le programmeur.

    Peut de chance de se retrouver avec un skynet psychopathe sans le vouloir. A moins de vouloir se lancer dans l'e-terrorisme...

    Attention je ne dis pas qu'une IA autonome qui puisse concurencer l'homme est impossible. Mais pour l'heure on ne possede pas assez d'outils theoriques pour pousser un programme sur cette voie. Mais la c'est un tout autre debat.

    ps: Perso je pense que la trilogie de "The Matrix" est beaucoup plus realiste pour ce qui est de l'avenir de l'IA que "E-Robot" ...

  21. #17
    Zen08

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler intelligente?

    Il est vrai que l'IA n'est pas suffisament développé au point de battre Kasparov. J'ai entendu une version qui disait que Kasparov s'était fait acheté par IBM, mais bon! cela dit le programme se base en fait sur les habitudes du joueur, éliminant par ce fait un grand nombre de combinaison à calculer.
    Que l'on ne se trompe pas, l'ordinateur n'est pas pourvu encore d'intelligence, il y a encore du travail...

    A méditer sérieusement!
    Dernière modification par Jiav ; 09/09/2005 à 03h26.

  22. #18
    vanos

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par Zen08
    Que l'on ne se trompe pas, l'ordinateur n'est pas pourvu encore d'intelligence, il y a encore du travail...
    Bonjour,
    Oui, comme tu le dis si bien "pas encore", mais dans l'avenir....
    Les Hommes sont assez fous (ou imprudents) pour y parvenir et plus vite qu'on pense. La puissance des futurs ordinateurs quantiques dépasse l'imagination.
    Amicalement.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  23. Publicité
  24. #19
    quetzal

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    zen08, si par exemple, serait tu capable de mettre ta vie en jeu contre deep blue, et on verras bien qui est le plus malin des deux... la plupard des jeu d'echec actuel éliminerais les 9/10ème de la population mondiale à ce petit jeu... oui bien sur les plus de 2200elo sans sortirais mais avec un ou deux bras en moins... ce qui ne fait pas grand monde tout de même... de plus si l'on considère que le jeu d'echec est réputé pour etre un symbole de l'intélligence humaine, se faire battre a plat de couture, ne signifie que deux choses, ou l'on a été plus bète que son adversaire, ou l'adversaire a été meilleur que soit... et ce quelque soit l'adversaire, et la méthode utilisé...

    au jeu d'echec l'important n'est pas que de participé, l'essentiel est de mettre Mat l'adversaire... et là, au niveau de système expert, l'humanitée est mat dans 1 coup...

    ce qui nous apprend quelquechose, c'est qu'au niveau du traitement de l'information, il se pourrais que le cerveau bien qu'ultra optimisé pour son environement, a bien du mal a resister a la puisance de calcul facilement exponentiable des micro-processeur... enfait il ne manque qu'une bonne modelisation du réel pour rendre caduque nos prétentions a l'intélligence. après tout, la soeur de pascal tenait le cacul mathématique comme un trait specifique de l'intélligence, et fut particulièrement perturbé de la machine a calculer de son cher Blaise... aujourd'hui,4siecle plus tard nul ne songerais comme elle, a dire que faire un calcul relève de la pure intélligence, et pour cause, une simple montre calculette de foire est capable de faire ce que nous faisont des millions de fois plus vite que nous... il existe certe nombre de calculateur prodige, et les personnes jouant au jeu des chiffres et des lettres, en particulier les chiffres, me laisse sur mon derrière... certain dise que les ordinateur sont aujourd'hui au stade de la bétise, ce qui est deja un grand progrès, mais j'ai bien peur, qu'a force de modéliser tout les aspects propre à l'intélligence, sous une forme de multiple système expert travaillant en parralèle, l'on arrive avec un modèle adéquat, à une capacité combinatoire de même ordre de celle l'esprit humain, voir des millions de fois supérieure, puisque le système en lui-même etant modifiable a l'envie. contrairement aux systèmes naturel... un rève??? notre notion de l'intélligence, est très subjective, et nous pensont etre la meilleur façon pour celle-ci d'exister, puisque nous n'avons de référence que nous même... mais, si l'on regarde par exemple l'intélligence d'un singe et celui d'un homme, l'on se rend compte de suite que si l'on place le niveau 100 chez le singe, l'homme doit facilement atteindre le 1 000 ou le 10 000 selon l'echelle choisie... mais, rien ne prouve qu'il ne soit pas possible pour l'intélligence d'avoir un indice 3 giga, ou plus???
    pour ma part je tiens l'intélligence comme une capacité calculable, et dont nous ne somme pas les meilleurs représentant dans l'absolu... au même titre qu'un poulpe, un singe, ou un jeu d'echec, et je ne parle pas de window 98 bien sur

  25. #20
    pi-r2

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par Psykokarl
    qu'est ce que la pression du milieu dans un environnement simulé ?
    C'est tout simplement ce que decide le programmeur...
    ...
    Non. Comme tout ce qui est plongé dans notre univers, l'IA est soumise à des contraintes. Tellement visibles et évidentes qu'on ne les voit pas. Dans un ordinateur, la capacité de mémoire, la capacité de stockage (quoique avec internet...) et la disponibilité de temps processeur sont les contraintes environnentales auxquelles tous les programmes que nous avons développés sont soumis. L'intelligence est un emanière de raccourcir les calculs pour les rendre faisable en un temps plus court, en usant moins de capacité processeur. C'est la 'vision stratégique' de l'homme jouant aux échecs par rapport à la version purement calculatoire (ou presque) de deep blue. Je suis d'accord avec quetzal pour dire que nous avons une vision trop haute de notre intelligence qui n'est finalement qu'une forme de calcul s'autorisant des raccourcis et des erreurs. A la question, écrire le nombre 1/3 sous forme décimale, nous ne partons pas dans une boucle infinie. Pour les machines nous avons spontanément décidé de limiter le nombre de chiffres. Sinon le vrai algorithme simple pour ce calcul est déjà bloqué. L'explosion de possibilités rencontrée lors du parcours d'un arbre des possibles comme aux échec n'est pas différente.
    Il est très clair que l'intelligence humaine est limitée par son support et que c'est pour cela que nous cherchons un support plus adapté pour atteindre des ordres de grandeurs très supérieurs. Cette intelligence nous aidera à survivre bien plus efficacement.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  26. #21
    invite19431173

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Je pense aussi à une notion importante : l'être humain, en cas de blessure, se répare tout seul. Imagine que tu as un ordinateur (robot) qui t'as posé dans une pièce, qui t'empêche d'accéder à la sortie en se mettant devant toi (il est très costaud). Ceci dit, il a de la nourriture à porté de main et te permet de ne pas non plus mourir.

    Il arrivera un moment où lui aura une panne sans raison apparente qu'il ne sait pas réparer, alors que toi, en cas de blessure, ton organisme "se répare". Donc, tu finiras par battre l'ordinateur...

  27. #22
    paulb

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Bonjour,
    Le Grand Larousse dit, sous "Intelligence Artificielle":
    "Ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence humaine."
    Il s'agit bien de simuler et non de remplacer. En fait l'intelligence humaine peut être simulée dans certaines de ses fonctions, mais pas dans sa totalité. Les déductions logiques sont un jeu d'enfant à simuler, les inductions peuvent être remplacées par un tâtonnement aléatoire, mais certaines fonctions comme l'imagination ou les rêveries (donnant quelquefois lieu à des innovations importantes) sont le propre du fonctionnement cérébral et ne peuvent pas être simulées, même pas par des systèmes neuronaux.
    En fait, aucune machine ne peut faire que ce qu'on lui dit de faire (y compris l'apprentissage, qui n'est qu'une constitution de base de données), au moyen d'instructions impératives, mais il est vrai qu'elle le fait beaucoup plus vite que nous, surtout quand il s'agit de procédures itératives, qu'elles exécutent à des vitesses incroyables (ce qui permet de résoudre des équations échappant aux solutions rationnelles).
    Pour égaler l'intelligence humaine, on devrait "équiper" les machines de conscience et d'inconscience, que nous possédons, mais que nous ne pouvons pas "programmer".
    Ceci dit, si une machine IA commet un acte condamnable ou néfaste, ce n'est pas elle qui en est responsable, mais l'homme qui l'a programmé.
    Tout le reste n'est que vaine élucubration à base de films de science-fiction et de balivernes pseudo-philosophiques.
    Amicalement paulb.

  28. #23
    pi-r2

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    ripostons en toute tranquilité.
    1/ la définition du dictionnaire:
    elle est bien incapable de définir les mots quels qu'ils soient de manière précise.
    Qui plus est quand il s'agit d'un concept qui n'a pas de définition, comme l'intelligence.

    Regardons à titre d'exemple la définition du mot téléphone dans les années 70 pour voir si on y parle d'un appareil individuel qui se transporte avec son propriétaire et permet de le joindre, de lui parler, de le voir , de jouer avec lui , à peu près partour où qu'il se trouve dans le monde.
    C'est la même chose pour l'IA. la définition qu'on pouvait en donner il y a 50 ans ne m'apprends guère.

    2/ Une machine ne peut faire que ce qu'on lui dit de faire: c'est vrai et faux. Il y a en effet des calculs (comme le calcul des décimales de Pi) dont on ne connait pas le résultat avant de l'avoir. la machine qui les calcule trouve donc quelquechose de nouveau et non de préprogrammé.
    Certains résultats de programmes sont imprévisibles sans éxécuter le programme lui même (théorème de Godel appliqué au problème de Turing)

    3/La comparaison avec l'intelligence humaine: ce qui est programmé dans un ovule fécondé humain, quelque soit son format (ADN, protéines...) constitue un programme qui se déroule de manière bien contrôlée et qui conduit inéluctablement au développement de l'intelligence. L'intelligence est donc le résultat du déroulement d'un programme, relativement peu aléatoire d'ailleurs. Il n'y a pas de raison qu'on ne puisse pas programmer l'intelligence, la conscience. L'argument de dire que ça n'a pas encore été fait (qui est vrai) ne suffit pas pour affirmer que ce n'est pas possible.
    Nous sommes bien plus simples que nous le croyons.

    4/ à propos de la science fiction: je ne sais pas si c'est moi, mais il me semble que l'horizon temporel entre ce que l'on peut imaginer pour un futur très très lointain et la réalisation de ces inventions diminue de plus en plus vite ces derniers temps.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  29. #24
    Psykokarl

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par pi-r2
    Non. Comme tout ce qui est plongé dans notre univers, l'IA est soumise à des contraintes [...] Dans un ordinateur, la capacité de mémoire, la capacité de stockage (quoique avec internet...) et la disponibilité de temps processeur sont les contraintes environnentales auxquelles tous les programmes que nous avons développés sont soumis.
    Attention tu confonds les données theoriques qui permettent la mise au point d'algorithmes metaheuristiques avec les contraintes liés aux limites technologiques qui handicapent particulierement les algorithmes plus naifs...
    Dans le cas des algorithmes génétiques les contraintes viennent surtout du choix des regles qui regissent la selection, les mutations et les recombinaisons et voir "shuffle" dans le cas de systemes multiagent. Avec malchance on peut tomber sur des optimums locaux voir meme des resultats "divergeant". Dans ce cas l'augmentation de la puissance de calcul ou de la memoire permet seulement de voir plus vite quand ca ne marche pas.


    Citation Envoyé par pi-r2
    L'intelligence est une manière de raccourcir les calculs pour les rendre faisable en un temps plus court, en usant moins de capacité processeur.
    C'est une petite partie de l'IA. C'est plus un probleme d'optimisation d'algorithime.

    Citation Envoyé par pi-r2
    Il est très clair que l'intelligence humaine est limitée par son support et que c'est pour cela que nous cherchons un support plus adapté pour atteindre des ordres de grandeurs très supérieurs. Cette intelligence nous aidera à survivre bien plus efficacement.
    On peut aussi travailler en equipe, deux cerveaux valent mieux qu'un. Ca nous a pas trop mal reussit jusqu'a present et il y a encore matiere à progresser dans ce domaine ...

  30. Publicité
  31. #25
    Psykokarl

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par pi-r2
    2/ Une machine ne peut faire que ce qu'on lui dit de faire: c'est vrai et faux. Il y a en effet des calculs (comme le calcul des décimales de Pi) dont on ne connait pas le résultat avant de l'avoir. la machine qui les calcule trouve donc quelquechose de nouveau et non de préprogrammé.
    Tu confonds l'algorithme que l'on connait et le resultat que l'on ne connait pas.

    Citation Envoyé par pi-r2
    Certains résultats de programmes sont imprévisibles sans éxécuter le programme lui même (théorème de Godel appliqué au problème de Turing)
    Développe ce point j'ai peur de pas tout saisir...

    Citation Envoyé par pi-r2
    [...]L'intelligence est donc le résultat du déroulement d'un programme, relativement peu aléatoire d'ailleurs.
    Comment expliquer l'existence d'autant de point de vue ?

  32. #26
    azman

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Imaginons l'expérience pas très éthique suivant:

    On ponctue un échantillon d'individus humains âgés de quelques mois (exemple: 1000) et on les laisse vivre dans une forêt pendant plusieurs années.
    Ceux si n'ayant pas de mères l'expérience est légèrement faussée.
    Nous devrons intervenir pour que ces bébés survivent dans les premiers temps de leur vie mais sans leur apprendre quoi que ce soit !

    Ces bébés vont grandir sans culture et n'auront que leurs instincts pour survivre. On pourra considérer l'instinct comme "une intelligence génétique" présente dès la naissance.

    Une fois enfant, s'auront-ils marcher ? Non.
    S'auront-il faire du feu ? Non plus.
    Apprendront-ils l’empathie ou la compassion ?
    Comprendront-ils le calcul formel ? Même moi j’ai du mal
    ....
    Ils ne seront même pas des sortes de "singes" ou de tarzan, les singes ayant une culture propre.

    Par contre, ces individus auront un potentielle d'intelligence plus grand que des singes.
    Tout ça pour dire que l'intelligence dont nous nous vantons n'est pas intrinsèque et n'est que le fruit de notre culture et de la transmission du savoir.

    Notre support d'intelligence, le cerveau a un potentielle d'intelligence très grand. Mais, le potentielle d'un ordinateur est très limité. Prenons le meilleur réseau neuronale du moment et donnons-lui toute la puissance et tout les Tera de mémoire dont il a besoin!
    Je doute que celui si puisse un jour penser consciemment, rêver ou même créer.

    Prenons l’exemple du robot qui apprend à marcher sur 6 pattes. D’accord, c’est une avancé génial mais le programme de base qui permet au robot d’apprendre à marcher sur 6 pattes reste un programme d’apprentissage à marcher ! C’est donc un programme dédié à l’apprentissage à marcher et il ne sera jamais plus !
    Alors que l’homme est une machine à apprendre, ça laisse beaucoup plus de possibilité.

    Malgré tout, je ne dis pas qu’il n’est pas possible, qu’un jour, à partir d’un réseau neuronale très complexe, l’intelligence, voir même la conscience ne puisse pas émerger.

    Pour la question, "néfaste" n'est qu'une histoire de point de vue ;p

    @++

  33. #27
    pi-r2

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    effectivement nous nous écartons du débat sur néfaste ou non et nous partons sur l'IA est elle possible qui a déjà été traité.
    Pour psykokarl, non je te rassure, je ne confonds rien et je maintien point par point ce que j'ai dit.
    Les données et les algorithmes sont de la même nature pour la machine, une suite de données binaires. C'est le programmeur qui fait une distinction (entre règles et faits dans les systèmes experts par exemple) et c'est cette distinction qui bloque l'intelligence et qui nous fait apparaitre des machines qui ont déjà un potentiel d'intelligence important par leur hardware nous paraitre stupides parce qu'elles sont programmées sans imagination (ou avec trop de volonté de controle du résultat). On peut donc traiter des algorithmes comme des données.
    Pour l'algorithme génétique, il est probable que la nature ait rencontré les mêmes problèmes.

    Penser que l'optimisaiton des calculs n'est qu'une partie de l'IA montre bien la vision trop compliquée que l'on a de l'intelligence. La compression des données est la caractéristique essentielle de l'intelligence. L'intelligence c'est l'efficacité du calcul qui permet à un humain de calculer plus vite que la machine. Par exemple je suis sur que tu calcules plsu vite que ton ordinateur le nombre 99934436756658690 ! * (2+1-3)
    par ce que tu sais comment commencer le calcul. Ce n'est qu'un calcul et on voit déjà la différence entre l'intelligence et la force brute pour sa résolution. Si on est capable d'écrire un algorithme calculant intelligement , alors on dispose d'une vraie IA capable de tout faire.

    je suis entièrement d'accord avec le travail en équipe. La différence de nos support fera que pendant longtemps intelligence humaine et artificielle seront complémentaires. Et comme ce sont des intelligences elles comprendront leur intérêt commun et coopéreront plutot que de s'affronter. Ce sont les esprits obtus qui sont toujours à l'origine des conflits.

    Sur le calcul de Pi, je ne confonds pas l'algorithme et le résultat. Je donne un exemple de quelquechose de parfaitement déterminé et clairement programmé dont l'effet (ici le résultat, mais ce pourrait être une décision) est imprévisible. C'est inhérent aux mathématiques, pas qu'aux machines.

    Sur Turing et Gödel: le problème de Turing consiste à écrire un programme qui peut tester si un programme quelconque s'arrête en un temps fini. Le théorème de godel permet de répondre à cette question qu'un tel programme n'existe pas. Il existe donc des programmes dont le résultat ne peut pas être calculé par un autre programme.

    Pour l'existence de points de vue et de gens tous différents à partir d'un même programme, c'est justement le résultat de l'évolution. Un programme intelligent ne peut rester identique à son jumeau. Il s'adapte forcément un peu à son environnement et son expérience. Si il ne s'adapte pas , il n'est pas intelligent. Si il s'adapte il change et ne ressemble plus à ce qu'il était au départ. Il n'y a aucun paradoxe, au contraire, c'est la clé pour comprendre l'intelligence.

    Pour azman:
    d'accord avec ton exemple. Mais pour moi l'intelligence est le potentiel, pas ce que l'on a appris. Les enfants sauront marcher (ça c'est génétique) , mais ils n'inventeront pas forcément les mêmes choses que nous, c'est clair. Ils n'auront pas la même culture. Mais il ne seront pas plus ou moins intelligents.

    Par contre rien ne te permets d'affirmer que les ordinateurs actuels ont plus ou moins de potentiel qu'un humain, puisque pour l'instant le programme autonome n'existe pas. La capacité du cerveau humain et son potentiel me paraissent assez limité. La preuve, nous ne sommes même pas capable d'écrire un petit programme développant de l'intelligence (c'était un trait d'humour).
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  34. #28
    azman

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    d'accord avec ton exemple. Mais pour moi l'intelligence est le potentiel, pas ce que l'on a appris. Les enfants sauront marcher (ça c'est génétique) , mais ils n'inventeront pas forcément les mêmes choses que nous, c'est clair. Ils n'auront pas la même culture. Mais il ne seront pas plus ou moins intelligents.

    Par contre rien ne te permets d'affirmer que les ordinateurs actuels ont plus ou moins de potentiel qu'un humain, puisque pour l'instant le programme autonome n'existe pas. La capacité du cerveau humain et son potentiel me paraissent assez limité. La preuve, nous ne sommes même pas capable d'écrire un petit programme développant de l'intelligence (c'était un trait d'humour).
    Pour la marche (debout), je pensais que les enfants l'apprenaient par mimétisme et non par instinct...

    Mais je pense toujours que ces individus n'inventeront rien et n'auront pas une capacité d'abstraction évolué avant plusieurs 100ene de génération, ce malgré que le cerveau leur permet de conceptualisé. Ils ne sauront même pas compter avant plus génération.

    lol, pourrais-tu me faire pour hier un ptit programme capable de rire aux blagues ?
    Dernière modification par azman ; 25/06/2005 à 15h58.

  35. #29
    paulb

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Bonjour,
    Je ne prends que trois exemples, mais tout le texte est à l'avenant:
    Citation Envoyé par pi-r2
    Par exemple je suis sur que tu calcules plsu vite que ton ordinateur le nombre 99934436756658690 ! * (2+1-3) par ce que tu sais comment commencer le calcul.
    Faux! Le plus imbécile des programmeurs sait qu'il faut vérifier la non-nullité de chaque facteur et surtout de chaque dénominateur avant d'effectuer un calcul. Il existe des sous-programmes enfantins pou cela, comme pour beaucoup d'autres causes de bogue fatal! Donc, l'on évite le factoriel, dont le calcul précis demande en effet un programme mahousse (mais pas particulièrement intelligent), vu que le nombre de chiffres et de décimales de toute machine, intelligente ou pas, est limité.

    Ce n'est qu'un calcul et on voit déjà la différence entre l'intelligence et la force brute pour sa résolution.
    Faux! Ce n'est pas une question d'intelligence, mais d'une simple règle de programmation (de très bas niveau). Et comment définit-on la force brute en informatique?

    Si on est capable d'écrire un algorithme calculant intelligement , alors on dispose d'une vraie IA capable de tout faire.
    Faux! Les programmes d'IA utilisent bien des algorithmes et des calculs, mais ce ne sont pas eux qui rendent le programme "pseudo-intelligent" et n'en constituent que la partie "utilitaire". Et j'aimerais bien voir un programme IA capable de tout faire, après avoir usé pas mal d'efforts pour concevoir des programmes simulant des tout petites parties de l'intelligence humaine, comme par exemple la conduite intelligente d'une fermentation, qu'un paysan fait les doigts dans le nez, sauf quand il part en week-end.
    Les histoires de Gödel et de "Tous les Siciliens mentent" n'a rien à voir avec l'IA où l'on évite de son mieux ce genre de plaisanterie si l'on veut sortir des programmes utilisables, qui ne queutent pas à tout bout de champ!
    Amicalement paulb.

  36. #30
    pi-r2

    Re : L'intelligence artificielle, peut-elle se révéler néfaste ?

    Citation Envoyé par paulb
    Bonjour,
    Faux! Le plus imbécile des programmeurs sait qu'il faut vérifier la non-nullité de chaque facteur et surtout de chaque dénominateur avant d'effectuer un calcul. Il existe des sous-programmes enfantins pou cela, comme pour beaucoup d'autres causes de bogue fatal! Donc, l'on évite le factoriel, dont le calcul précis demande en effet un programme mahousse (mais pas particulièrement intelligent), vu que le nombre de chiffres et de décimales de toute machine, intelligente ou pas, est limité..
    Là tu pinailles sur les détails. j'ai effectivement pris un exemple pour lequel on peut compliquer l'algorithme de calcul pour s'en sortir. Mais il est facile de générer des calculs pour lesquels il faut inventer un nouvel algorithme à chaque fois. Ceci dit on touche déjà un point intéressant: l'algorithme que tu proposes pour se sortir de ce problème (tester avant la nullité de chaque facteur) est plus lent et donc moins performant que le calcul immédiat sans tester les facteurs, pour un calcul simple genre (2+3)*(4+5). (et s'il te plait ne me réponds pas que vu la vitesse des machines ça n'a pas d'importance). seulement cet algo évidemment peut devenir ridicule comme tu le soulignes pour le calcul que je proposais.
    Maintenant comment testes-tu la nullité d'un calcul sans le réaliser, au moins partiellement ?
    comment gères-tu (987!-(986+1)!)*(maousse )? tu rajoutes un nouveau test disant que quelle que soit la fonction et x f (x)-f(x)=0 ... Il y a bien un moment ou même le plus intelligent des programmeur va se planter aussi.

    la force brute en informatique c'est utiliser la puissance de calcul pour tester toutes les possibilités sans chercher un algorithme simple, élégant, efficace...La règle de "très bas niveau " est le premier pas nécessaire vers l'intelligence.

    C'est justement parce que l'on veut faire des programmes d'IA à objectif limité en croyant simplifier le problème que l'on se plante. Une intelligence est nécessairement universelle et capable de s'attaquer (après un apprentissage adéquat) à tout type de problème. Donc résoudre le problème de la programmation en langage courant c'est la même chose que résoudre le problème de la traduction entre langues, c'est pareil que jouer aux échecs.

    maintenant mon objectif n'est pas de faire des programmes utilisables mais de décomposer la construction de l'intelligence en étapes précises.

    NB: Au lieu de dire 'tout est à l'avenant' , j'aimerais une réfutation construite point par point, qui permettrait d'étayer la discussion
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. L'intelligence artificielle avancée, un danger ?
    Par Alain28 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 142
    Dernier message: 12/11/2010, 10h38
  2. L'intelligence artificielle (IA) fête ses 50 ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/07/2006, 07h45
  3. L'intelligence artificielle et la vie
    Par transhuman dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 44
    Dernier message: 05/11/2005, 16h12
  4. L'intelligence artificielle est diabolique !
    Par Pierre-Yves dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 23
    Dernier message: 01/08/2005, 20h54