Répondre à la discussion
Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 183

La science est-elle infinie ?



  1. #61
    myoper
    Modérateur

    Re : La science est-elle infinie ?


    ------

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    Il n'y a pas besoin de faire appel à des notions de dénombrabilité pour dire si on sait plus de chose que 1500. Il suffit de dire qu'il y a des choses qu'on sait et qu'on ne savait pas tandis qu'il n'y a rien qu'on savait et que nous ne sachions plus.
    Me semble évident et très bien résumé.

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    Bonjour,

    C'est là que se tenait ma démonstration promise:

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    tandis qu'il n'y a rien qu'on savait et que nous ne sachions plus.
    C'est faux. Il y a quantité de choses que nous ne savons plus. La connaissance n'est pas quelque chose de matériel mais de matérialisable. Elle est faite de proposition réactive. Dont certaines parties s'annulent l'une l'autre. Comme des potentiels. Je peux dire une chose, tenu pour vrai et son contraire, tenu pour vrai également. Nier l'oublie, pourquoi pas...

    Comme on va être tenté de conserver les propositions tenuent pour vrai et oublier les propositions tenuent pour fausse. On va juger la valeur d'une proposition. Si on considére que la valeur de cette proposition ou le serieux de son auteur ne franchisse un seuil fixé, sa connaissance sera rejeté. La synthése seule n'est pas la connaissance, le savoir, la science. La synthése n'est pas compléte sans la thése et sans l'anti-thése.

    Un vieillard qui meurt c'est une bibiothéque qui brule

  4. #63
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    tandis qu'il n'y a rien qu'on savait et que nous ne sachions plus.
    C'est vrai. Les capacités de stockage matérielle des informations autrement que la virtualité de nos cerveaux augmentent. La plupart des livres et enseignement majeur de l'antiquité nous sont parvenu.
    Il y aurait des documents indéchiffrable. Quand bien même, nous pourrions dechiffrer même des langues mortes et de lire les vestiges de civilisations disparues.

    Pas d'accord. On en sait quand même plus qu'en l'an 1500. faut pas pousser quand même.
    Tout a fait. Tous ceux qui ne comprendraient pas le propos de ceux qui verraient la connaissance absolu comme inatteignable seront qualifié de porteur de jugement de valeur...

  5. #64
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    La dénombrabilité n'a rien à voir avec la finitude. Vous avez des ensembles dénombrables infinis.

    De plus ce dont nous parlons est en fait plutôt de savoir si la science est bornée (au sens mathématique), plutôt que finie ou non. Et pour le coup il y a des ensembles indénombrables bornés.

    Les mathématiques utilisent un vocabulaire précis. Si vous dites que vous faites quelque chose "mathématiquement" et que vous vous permettez d'utiliser des termes mathématiques, alors utilisez les pour leur définition.


    Posons :

    devrait être égal à

    tel que est bornée en 1 avec une quantité d'informations non-bornée et inversement proportionnel.


    nous avons:



    avec



    donc



    Dans ce cas, la science est fini...

  6. #65
    S321

    Re : La science est-elle infinie ?

    Lorsque je parlais de savoir, je parlais évidemment de savoir scientifique. Je pense que c'était clair, mais après réflexion que ça peut servir de le préciser.

    Pour ce qui est du savoir antique, il y a probablement des réflexions assez avancées qui se sont perdues. Mais vous remarquerez que 1500 est bien après l'antiquité et que ce que nous ne savons pas du savoir antique maintenant n'était pas non plus su en 1500.

    C'est faux. Il y a quantité de choses que nous ne savons plus. La connaissance n'est pas quelque chose de matériel mais de matérialisable. Elle est faite de proposition réactive. Dont certaines parties s'annulent l'une l'autre. Comme des potentiels. Je peux dire une chose, tenu pour vrai et son contraire, tenu pour vrai également. Nier l'oublie, pourquoi pas...
    D'un point de vue de connaissances scientifiques ? Ce n'est pas une question d'oubli. Une découverte scientifique qui aurait été faite avant 1500, qui aurait été connu en 1500 (pour moi une "connaissance" que possède l'humanité, c'est plus d'une personne), qui aurait été oublié depuis ce moment là et jamais redécouverte avec les moyens scientifiques puissant auquel on a eu accès par la suite...

    Oui là ça commence à faire vraiment beaucoup de condition pour que l'existence de tels "connaissances" me semble raisonnable. De là à penser que ces connaissances perdues pourraient être supérieures en quantités à celles que nous avons aujourd'hui ça devient simplement ridicule.

    Vous pouvez tourner en rond et me tourner en dérisions en disant que je nie l'existence de l'oublie, vous ne changerez pas le fait que c'est pure évidence historique que nos connaissances actuelles sont supérieures aux connaissances de 1500.

    Votre seul argument est l'existence de la notion d'"oublie". Qu'il soit possible d'oublier quelque chose je n'en doute pas. Qu'il soit vraisemblable qu'une découverte scientifique connue à une époque durant laquelle l'écriture existait ait disparue sans laisser de trace et jamais été redécouverte ça je suis certains que non.

    Comme on va être tenté de conserver les propositions tenuent pour vrai et oublier les propositions tenuent pour fausse. On va juger la valeur d'une proposition. Si on considére que la valeur de cette proposition ou le serieux de son auteur ne franchisse un seuil fixé, sa connaissance sera rejeté. La synthése seule n'est pas la connaissance, le savoir, la science. La synthése n'est pas compléte sans la thése et sans l'anti-thése.

    Un vieillard qui meurt c'est une bibiothéque qui brule
    Dans ce paragraphe vous tentez de défendre les pseudo-sciences et dogmes en tout genre ? Vous accordez autant de valeurs à toutes les assertions qu'elles soient vraies où non ?
    Vous dites que vous trouvez dommage que des propositions tenues pour fausses soient oubliés ?

    En quoi appelez vous une assertion dont on est certains de sa facticité une connaissance ?
    La connaissance c'est le fait de savoir que c'est faux (ce fait étant lui même une assertion vraie).

    Par exemple : Une personne dit qu'elle a été enlevé par des extraterrestres. Après investigation on découvre que c'est faux. On va oublier l'assertion fausse que cette personne a été enlevé par les extraterrestres.

    On n'a pas perdu de connaissance dans l'opération.

    D'un point de vue argumentaire vous tournez admirablement en rond, et si c'est pour faire de la rhétorique vous n'êtes pas le bienvenue dans une discussion scientifique.

  7. #66
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    Bonjour S321,

    Non, non et non. Tous vos raisonnements sont tout à fait fondés. Les miens aussi.

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    Vous pouvez tourner en rond et me tourner en dérisions en disant que je nie l'existence de l'oublie
    Hors de question parce que

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    Vous accordez autant de valeurs à toutes les assertions qu'elles soient vraies où non

  8. Publicité
  9. #67
    S321

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Posons :

    devrait être égal à

    tel que est bornée en 1 avec une quantité d'informations non-bornée et inversement proportionnel.


    nous avons:



    avec



    donc



    Dans ce cas, la science est fini...
    C'est des maths niveau collège et en plus même avec vos définitions (ridicules au demeurant) vos équations sont fausses et votre raisonnement ne tiens pas debout. Sans parler de la conclusion qui est aussi dans vos hypothèses. Merci donc d'avoir prouvé que vous n'avez pas la moindre espèce de connaissances en mathématiques.

  10. #68
    S321

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Tous vos raisonnements sont tout à fait fondés. Les miens aussi.
    Euh non. Vos raisonnements ne sont pas fondés car vous ne vous basez sur rien pour sortir des assertions de nuls part.
    La différence entre vos raisonnements et les miens, c'est que contrairement à vous j'ai des arguments.

    Bien sûr le principe d'un débat est que vous pouvez tout à fait critiquer la validité de mes arguments et de mes raisonnements. La réciproque est difficile car vous ne raisonnez pas, vous donnez uniquement des conclusions sortie de rien (donc, par définition d'un fondement, sans fondement).

  11. #69
    myoper
    Modérateur

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Posons :
    devrait être égal à
    tel que est bornée en 1 avec une quantité d'informations non-bornée et inversement proportionnel.
    nous avons :
    Non, toute la science est incluse dans le savoir (par définition) et en retirer l'ignorance (devrait alors être démontré comme faire partie de la science et ne pas être confondue avec le "doute" qui n'a strictement rien à voir). Et pour le reste vous écrivez simplement des aphorismes avec une notation mathématique et ça n'a jamais démontré ou valu quoique ce soit mais souvent fabriqué des syllogismes et des sophismes qui fondent de grands nawacks.


    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    C'est faux. Il y a quantité de choses que nous ne savons plus.
    Oui mais quoi ?
    Qu'est ce qui vous permet de dire que des choses (scientifiques valides) ont été oubliées ?

    On peut corréler les avancées de la science à leurs applications techniques pour avoir une référence fiable ou utiliser tout autre indicateur objectif.

  12. #70
    myoper
    Modérateur

    Re : La science est-elle infinie ?

    Je prédis une durée de vie courte à ce fil qui n'est pas porteur de connaissance(même pas de s) et ne va pas tarder a mériter l'oubli.

  13. #71
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    Je m'incline devant votre puissance ô grand scientifiques. Votre science est sans limite (ce qui répondra au moins à la question).

    Je ne suis qu'une bête

  14. #72
    myoper
    Modérateur

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Votre science est sans limite (ce qui répondra au moins à la question).
    Démonstration ?

  15. Publicité
  16. #73
    Médiat

    Re : La science est-elle infinie ?

    C'est marrant mais ce fil me fait de plus en plus penser à une citation d'Einstein.
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  17. #74
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    Je laisse ma place à Socrate

    ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα
    Cela revient a dire qu'on tiens là un bon paradoxe. Car comment pourrait-on savoir une chose, même celle là, en ne sachant rien.

  18. #75
    S321

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Je m'incline devant votre puissance ô grand scientifiques. Votre science est sans limite (ce qui répondra au moins à la question).

    Je ne suis qu'une bête
    Et voila, absence d'argument, on fait dans l'ironie. Ne seriez vous pas un sophiste par hazard. Quoi que de nos jours on dises plutôt "un troll" ^^.

  19. #76
    myoper
    Modérateur

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    ... un sophiste ...
    Quand j'étais petit, je croyais que c’était un musicien et plus tard on ne pas détrompé : on m'a dit que c'était un joueur de pipeau.
    Citation Envoyé par Médiat Voir le message
    C'est marrant mais ce fil me fait de plus en plus penser à une citation d'Einstein.
    Zut, je croyais que c'était d'Audiard ...

    Devant tant de lacunes de ma part,

  20. #77
    Médiat

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Zut, je croyais que c'était d'Audiard ...
    Oui, il y en une aussi d'Audiard qui convient bien, mais moins en rapport avec le titre de ce fil .
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  21. #78
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    Et voila, absence d'argument, on fait dans l'ironie. Ne seriez vous pas un sophiste par hazard. Quoi que de nos jours on dises plutôt "un troll" ^^.
    J'ai essayé de répondre à la question. En donnant mon point de vue et mes arguments. C'est pas ma faute à moi si ils sont irrecevable. Maintenant c'est facile de tomber sur quelqu'un en arguant de sa science. C'est pas bien, en plus. J'ai mal.

    On menace de fermer le fil, j'ai peur.

    J'aimerais bien savoir ce que vous pensez vous, j'ai soif.

    Ils ne répondent pas, ils commentent les réponses

  22. Publicité
  23. #79
    maxwellien

    Re : La science est-elle infinie ?

    Bonjour, je pense qu' on doit se mettre d' accord sur ce qu' on défini par science.
    La science ne donne pas de véritées absolues, ce sont juste des considéraions selon un certains point de vue parmi une infinité.
    En ce sens elle n' a ni début ni fin pour ma part.

  24. #80
    myoper
    Modérateur

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par maxwellien Voir le message
    Bonjour, je pense qu' on doit se mettre d' accord sur ce qu' on défini par science.
    La science ne donne pas de véritées absolues, ce sont juste des considéraions selon un certains point de vue parmi une infinité.
    Quelque chose de valide (seln la méthode ... scientifique) - pour ma part.

  25. #81
    hassen001

    Smile Re : La science est-elle infinie ?

    Salut à tous

    bon je crois que la science est infinie parce que la vérité scientifique n'est plus absolue, elle change suivant plusieurs critères et sinon on aura pas la physique relativiste après la physique newtonienne que l'homme a cru pour un moment que c’était la fin ...

  26. #82
    invite6754323456711
    Invité

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par maxwellien Voir le message
    La science ne donne pas de véritées absolues,
    Elle ne l'a jamais prétendu contrairement à d'autre courant de pensée.

    ce sont juste des considéraions selon un certains point de vue parmi une infinité.
    Elle pose, me semble t-il, en toute conscience ses clôtures épistémologique, a-priori, axiome, postulats, principes, prémisses, hypothèses ... basé sur des faits observationnels et l'inter-subjectivité, raisons, intuitions fonction de la discipline pour construire un système structuré, cohérent qui puisse être confronté aux données empiriques ou à des modèles qui servent de structure pour valider une théorie logique ou mathématique.


    Patrick

  27. #83
    Xoxopixo

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par S321
    Et voila, absence d'argument, on fait dans l'ironie. Ne seriez vous pas un sophiste par hazard. Quoi que de nos jours on dises plutôt "un troll" ^^.
    On écrit Hasard, sinon c'est de l'anglais.

    Citation Envoyé par S321
    Hasard est un mot qui vient de l'arabe al-zahr signifiant à l'origine dés et ayant pris la signification de chance car il désigna jusqu'au XIIe siècle un jeu de dés, mais aussi par métaphore tous les domaines relevant de la « science de la Chance » (Averroès).

    Le mot se charge de nouvelles significations, et notamment de celle de danger. Déjà perceptible dans le mot hasardeux, ce nouveau sens est devenu le noyau sémantique de l'anglais hazard.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hasard#.C3.89tymologie

    N'est-ce pas justement faire preuve d'absence d'arguments que de traiter quelqu'un de "Troll" ?
    Savez-vous ce que représente le mot Troll ?
    Je vous instruit.
    Citation Envoyé par Wiktionary
    (Mythologie) (Fantastique) Créature merveilleuse, lutin du folklore scandinave, habitant des montagnes ou des forêts.
    Vous pensez donc que cet intervenant est un être fantastique ?
    Ou vous essayez-vous au langage des enfants ?
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  28. #84
    Amanuensis

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Savez-vous ce que représente le mot Troll ?
    Je vous instruit.
    Ben non...

    troll est un mot anglais qui désigne une méthode de pêche proche de la ligne à la traîne. (C'est un mot d'origine française (cf. ), mais "troller" avait disparu du français courant...)

    Un "troll" sur un forum est quelqu'un qui lance des idées ou des discussions pour attirer certaines réponses, pour déclencher des polémiques, provoquer, perturber un forum ou une discussion, etc.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Troll_%28Internet%29

  29. Publicité
  30. #85
    myoper
    Modérateur

    Re : La science est-elle infinie ?


  31. #86
    Xoxopixo

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par Myoper
    Pas mal celle-là..

    Citation Envoyé par Amanuensis
    troll est un mot anglais qui désigne une méthode de pêche proche de la ligne à la traîne
    Aussi, mais j'ai trouvé la première définition plus parlante, il faut savoir s'adapter à son interlocuteur.

    Sinon celle-la est bien aussi.
    Citation Envoyé par Wiktionary
    (Chasse) Quêter au hasard dans une enceinte où l’on n'a pas fait détourner la bête.
    http://fr.wiktionary.org/wiki/troller

    Ceci pouvant donner un élément de reflexion sur l'infinité de la science.

    La linguistique est considéré dans ce débat comme faisant partie de la science ?
    Les mots et leur signification évoluent, s'ajoutent.

    Doit-on considerer les mots (ou concepts) obsoletes comme etant sortis de la linguistique ?
    La Physique newtoniene doit-elle être "sortie de la science" du fait de la RG, celle-ci s'apauvrissant donc en terme de connaisances ?
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  32. #87
    Amanuensis

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Aussi, mais j'ai trouvé la première définition plus parlante, il faut savoir s'adapter à son interlocuteur.
    Jouer sur les homonymes n'est pas s'adapter, c'est juste, au mieux, une forme d'humour, au pire ? du trollage ?

  33. #88
    Xoxopixo

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par Amanuensis
    Jouer sur les homonymes n'est pas s'adapter, c'est juste, au mieux, une forme d'humour, au pire ? du trollage ?
    Il serait peu sage de vous répondre sur ce point.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  34. #89
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science est-elle infinie ?

    STOP!
    Merci.

  35. #90
    skyzboob

    Re : La science est-elle infinie ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Non, toute la science est incluse dans le savoir (par définition) et en retirer l'ignorance (devrait alors être démontré comme faire partie de la science et ne pas être confondue avec le "doute" qui n'a strictement rien à voir). Et pour le reste vous écrivez simplement des aphorismes avec une notation mathématique et ça n'a jamais démontré ou valu quoique ce soit mais souvent fabriqué des syllogismes et des sophismes qui fondent de grands nawacks.


    Bonjour,

    Sympa la vidéo du troll, vu la maniére dont il ban les types je le soupçonne d'être un modo. Que la nana, par ses charmes, fini par devenir a son tour.

    C'est l'inverse, c'est bien le savoir, pluriel chez moi, qui est inclus dans la science , non le contraire. La science n'est pas une science, c'est la science, la science absolu. Si j'inclus l'ignorance c'est parce que je considére que la science est ce qu'on sait et ce qu'on ne sait pas. Comme dans la question: Vas t'on arriver a tout savoir.

    Je suis en train de regarder cette vidéo de me rendre compte que j'utilise des choses que je n'ai pas inventé. Bien que ça n'a rien a voir.
    Dans mon equation j'utilise l'ignorance comme entropie... On s'en fiche. C'est pas le sujet.

    Citation Envoyé par myoper Voir le message

    Oui mais quoi ?
    Qu'est ce qui vous permet de dire que des choses (scientifiques valides) ont été oubliées ?

    On peut corréler les avancées de la science à leurs applications techniques pour avoir une référence fiable ou utiliser tout autre indicateur objectif.
    Les grandes pyramides en egypte et les murs cyclopéens inca comme a macchu picchu. Je demanderais que la science qui a permis leurs constructions soit sans poulies et sans décoller et recoller les blocs en polissant avec la technique du noir de fumée. Sans que la fabrication prennent des siécles en gros.

    Et n'allez m'accuser de croire que ces monuments sont la preuve du LGM ou autres farfadets. Je parle de science humaine. J'aurais pu prendre la transformation du plomb en or . Mais bon, comment je pourrais connaitre quelque chose que j'aurais oublié.

    Bonne nuit...

    Je suis pas encore aussi moche

Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La science est elle objective?
    Par boniface dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 75
    Dernier message: 19/11/2010, 22h52
  2. La science est-elle objective ?
    Par Cécile dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 72
    Dernier message: 12/04/2008, 16h32
  3. science des rêves est t elle une science?
    Par helpme09 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/10/2007, 21h20
  4. Croire en la science est ce douter d’elle ?
    Par seya dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2007, 17h54
  5. La science est-t-elle dogmatique ?
    Par lusitain dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/09/2004, 17h56