OGM : de la puissance des mots creux.
Discussion fermée
Page 1 sur 11 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 316

OGM : de la puissance des mots creux.



  1. #1
    Ryuujin

    OGM : de la puissance des mots creux.


    ------

    Vous avez remarqués que les mots qui reviennent le plus avec les mot OGM sont "risques" et "contamination" ?

    pour commencer par le premier qui est assez spectaculaire : on en parle beaucoup, mais vous êtes vous déjà demandé "risques de quoi ?" ?

    à force de répéter un mot, même s'il ne renvoit à rien, on lui donne dans l'esprit des gens une consistance.

    ainsi, sans même mentionner ce qu'il signifie, à quoi il renvoye, on va persuader les gens qu'il existe, sans qu'ils sachent de quoi il s'agit.


    "risques de dissémination".
    celui-là est pas mal non plus.

    saviez-vous que lorsqu'on parle des risques de disséminations, le mot "risque" est alors un synonyme de "probabilité" et non de "danger" ?

    car la dissémination présente t'elle nécessairement des risques ? il faut croire que non, puisque l'analyse d'une dissémination du colza vers la ravenelle a montré que non seulement, elle était négligeable, mais qu'en plus elle était réversée en 4 ans !


    et que pensez-vous de la dissémination chez le porte-greffe résistant au court-noué ?

    on a tellement parlé des risques de disséminations "des OGM" qu'on en oublie souvent qu'ils ne concernent pas tous les OGM...



    pour lancer le débat :
    - savez-vous quels sont les risques mentionnés ?
    - avez-vous des preuves de leur existence ?
    - pensez-vous qu'ils concernent tous les OGM ?


    ah au fait, prière de ne pas troller ; si ce n'est pas pour répondre à ces trois questions, allez donc poster ailleurs.

    Je rappelle la charte du forum :

    La courtoisie est de rigueur sur ce forum : pour une demande de renseignements bonjour et merci devraient être des automatismes
    JPL, modérateur

    -----
    Dernière modification par JPL ; 05/04/2006 à 18h19.

  2. #2
    invite47fc570e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Salut

    Si on cultivait des OGM partout et en grande quantité, par exemple et pour faire simple, et bien il y aurait une grande perte de la biodiversité !

    Voilà une conséquence directe et fiable !

    Gilles

  3. #3
    invited71abbcc

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    car la dissémination présente t'elle nécessairement des risques ? il faut croire que non, puisque l'analyse d'une dissémination du colza vers la ravenelle a montré que non seulement, elle était négligeable, mais qu'en plus elle était réversée en 4 ans !
    Salut
    J avoue que je suis pas expert, mais pourtant cette simple phrase me parait bizare. Le plus souvent j entends surtout parler de dissémination vers les champs voisins qui n ont rien demandés a personne. De colza a colza.
    Reprenons le gene terminator. Si A contamine B avec ce gene, une partie du champs de B sera contaminé et les graines ne pourront pas etre réutilisées pour planter. Comme je le disais suis pas expert et je connais pas exactement les pratiques agricole, mais deja ca je trouve ca derangeant.
    Des preuves: des test sur des champs voisins a monsanto ont deja été fait et je crois que les resusltats sont clair et dans ce sens.

    Ensuite tu dis reversé en 4 ans. Je suppose si il y a arret des ogm autour. Si il y a persistances des OGM autour, ca se reverse aussi ou plutot la proportion augmente lentement jusque un seuil critique de non reversibilité?

    Est ce que ca concerne tout les OGM, j en sais foutre rien. Tout ce que je sais ce que les test sont fait de maniere opaque quand il s agit des grands groupes de semence et que bizarement je leur fais pas trop confiance.

  4. #4
    invitee31f9ee0

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    L'étude des OGM par monsanto sur des rats est maintenue secret défense , maintenant par les députés européens, les résultats? Attaque du sang de la rate et du foi, greenpeace ,après passage devant les tribunaux, a réussi à avoir le rapport de 900 pages , gardé je le rapel, pour " non entrave aux accords financiers passés.....

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    invite765732342432
    Invité

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par rr-rg-rq
    Si on cultivait des OGM partout et en grande quantité, par exemple et pour faire simple, et bien il y aurait une grande perte de la biodiversité !

    Voilà une conséquence directe et fiable !
    Ca n'a aucun sens:
    En partant de ce principe je peux aussi te dire:
    Si on cultive du blé (oui, du blé normal, pas OGM) partout et en grande quantité, et bien il y aurait une grande perte de la biodiversité !
    Quel rapport avec les OGM ?

    Et puis un rappel: les OGM font eux aussi partie de la biodiversité. Si, dans une région, tu cultives 5 espèces de mais OGM différent, il y a plus de biodiversité que si tu ne cultives qu'une seule espèce de mais "classique"

    Ce dont tu parles n'a donc rien à voir avec les OGM mais avec les modes de culture...

  7. #6
    invitef87b7d1f

    Exclamation Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Salut,
    En ce qui concerne la vigne porte greffe résistant au court noué, il 'agit d'une sorte de vaccination génique contre le virus résponsable de la maladie. ( si j'ai tout compris ! )
    Le seul risque de dissémination non contrôlée que j'entrevois, mais qui dans ce cas précis n'a pas l'air de présenter un danger quelquonque, si bien sûr, d'autres caractères des portes-greffe ne sont pas modifiés, pourrait venir d'une vigne abandonnée à elle même et dont le porte greffe reprendrait le dessus jusqu'à produire des fleurs, et donc avoir la possibilité de transmettre le gène en question.
    C'est un cas très particulier, et à première vue, je ne vois pas d'objection à cette utilisation.
    De plus, je dois reconnaitre que cette solution est "meilleure" que les traitements classiques car ne faisant pas intervenir de produits phyto-sanitaires dangereux comme les carbamates et autres nématicides.
    Certaines pratiques culturales permetraient de s'en passer, mais les conditions de sols n'existent que dans des régions très limitées.
    Mais on doit aussi se poser cette question : Est-ce bien nécessaire si l'on sait qu'il y a surproduction de vin, baisse des prix, faillites et que nombre de viticulteurs doivent arracher leurs vignes et arrêter cette culture ?
    Aussi, cette transgénèse concerne la vigne, mais quid des autres espèces qui sont aussi concernées par ce virus ? Car dans les autres cas, il ne s'agit pas de "coller" un greffon sur un porte greffe résistant ( j'ai jamais vu de concombre greffé ) et donc il faut évaluer les risques d'un autre point de vue.
    A première vue, et dans ce cas précis de la vigne, le porte greffe OGM apparait comme moins dangereux que tout autre traitement phytosan.
    ( Comme quoi, vraiment chaque cas doit être évalué individuellement avec soin.)
    @+

  8. #7
    invitef87b7d1f

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Salut,
    Mais ce sont plutôt ce genre de risques qui amènent tant de monde à être contre les OGM :
    http://www.futura-sciences.com/news-...verte_8626.php
    @+

  9. #8
    invite28c3fd8e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par MARCOH
    Attaque du sang de la rate et du foi, greenpeace ,après passage devant les tribunaux, a réussi à avoir le rapport de 900 pages , gardé je le rapel, pour " non entrave aux accords financiers passés.....
    Bonjour,

    Si tu savais tout ce qui est classé secret ou confidentiel (clause de confidentialité) ... ne serait-ce que dans les essais des nouveaux médicaments ... Sauf bien sûr s'il y a une grosse catastrophe (comme ce qui s'est passé en Grande-Bretagne dernièrement).
    Tu ne prendrais plus de médicaments du tout.

    Khôi.

  10. #9
    Ryuujin

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    J avoue que je suis pas expert, mais pourtant cette simple phrase me parait bizare. Le plus souvent j entends surtout parler de dissémination vers les champs voisins qui n ont rien demandés a personne. De colza a colza.
    Reprenons le gene terminator. Si A contamine B avec ce gene, une partie du champs de B sera contaminé et les graines ne pourront pas etre réutilisées pour planter. Comme je le disais suis pas expert et je connais pas exactement les pratiques agricole, mais deja ca je trouve ca derangeant.
    pour commencer, il n'y a pas de gène terminator ; terminator est un surnom donné à une construction qui n'a de toute façon jamais été utilisée commercialement.

    d'ailleurs, les OGM n'ont pas pour vocation de tous intégrer cette construction, ce problème ne les concerne donc pas tous !



    L'étude des OGM par monsanto sur des rats est maintenue secret défense , maintenant par les députés européens, les résultats? Attaque du sang de la rate et du foi, greenpeace ,après passage devant les tribunaux, a réussi à avoir le rapport de 900 pages , gardé je le rapel, pour " non entrave aux accords financiers passés.....
    c'est l'étude D'UN OGM, pas de tous, et d'ailleurs, ces "résultats" non publiés sont à confirmer.



    Le seul risque de dissémination non contrôlée que j'entrevois, mais qui dans ce cas précis n'a pas l'air de présenter un danger quelquonque, si bien sûr, d'autres caractères des portes-greffe ne sont pas modifiés, pourrait venir d'une vigne abandonnée à elle même et dont le porte greffe reprendrait le dessus jusqu'à produire des fleurs, et donc avoir la possibilité de transmettre le gène en question.
    C'est un cas très particulier, et à première vue, je ne vois pas d'objection à cette utilisation.
    Quand le porte-greffe "reprend le dessus", on appelle ça un sauvage ; en vigne c'est arraché systématiquement.

    en outre, dans ce cas précis, on peut très bien envisager une stérilisation des portes-greffe qui ne coute absolument rien.

    ces portes-greffes sont actuellements testés, mais pas dans le cadre d'une exploitation agronomique, uniquement dans le cadre de la recherche dans le domaine de la lutte contre le court-noué.



    Certaines pratiques culturales permetraient de s'en passer, mais les conditions de sols n'existent que dans des régions très limitées.
    en toute franchise, à la vitesse à laquelle ce virus peut contaminer une parcelle, je doute qu'un viticulteur puisse se permettre de suivre vraiment les recommandations en la matière.

    pour info, ces pratiques culturales impliquent une friche de 8 ans ( !!! ) après arrachage. Ajoutez à cela le temps que la nouvelle vigne reprenne, et il vous faut un vignoble énorme pour une production minuscule.


    Mais on doit aussi se poser cette question : Est-ce bien nécessaire si l'on sait qu'il y a surproduction de vin, baisse des prix, faillites et que nombre de viticulteurs doivent arracher leurs vignes et arrêter cette culture ?
    oui, c'est nécessaire, car le court-noué ne choisit pas les vignobles condamnées car peu compétitifs.



    Aussi, cette transgénèse concerne la vigne, mais quid des autres espèces qui sont aussi concernées par ce virus ? Car dans les autres cas, il ne s'agit pas de "coller" un greffon sur un porte greffe résistant ( j'ai jamais vu de concombre greffé ) et donc il faut évaluer les risques d'un autre point de vue.
    il n'y a rien à évaluer : je ne vois pas de quoi tu parles.
    Il n'y a absolument rien d'envisagé pour d'autres espèces ; d'ailleurs a ma connaissance, la vigne est la seule culture attaquée par le Grapevine fanleaf virus.


    Salut,
    Mais ce sont plutôt ce genre de risques qui amènent tant de monde à être contre les OGM :
    http://www.futura-sciences.com/news-...verte_8626.php
    @+
    et quel est le rapport avec la transgénèse ?

  11. #10
    invitef87b7d1f

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par Ryuujin

    1) Quand le porte-greffe "reprend le dessus", on appelle ça un sauvage ; en vigne c'est arraché systématiquement.

    2) en outre, dans ce cas précis, on peut très bien envisager une stérilisation des portes-greffe qui ne coute absolument rien.

    3) il n'y a rien à évaluer : je ne vois pas de quoi tu parles.
    Il n'y a absolument rien d'envisagé pour d'autres espèces ; d'ailleurs a ma connaissance, la vigne est la seule culture attaquée par le Grapevine fanleaf virus.


    Salut,
    1 : Dans le cas de vignes abandonnées aussi ?
    2 : Ah ? tu peux être plus précis ?
    3 : Les NEPOVIRUS ne concernent pas que la vigne, il me semble que beaucoup de plantes sont touchées. Et le GFV est de cette famille de virus.
    @+

  12. #11
    invite47fc570e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par Faith
    Ca n'a aucun sens:
    En partant de ce principe je peux aussi te dire:
    Si on cultive du blé (oui, du blé normal, pas OGM) partout et en grande quantité, et bien il y aurait une grande perte de la biodiversité !
    Quel rapport avec les OGM ?

    Et puis un rappel: les OGM font eux aussi partie de la biodiversité. Si, dans une région, tu cultives 5 espèces de mais OGM différent, il y a plus de biodiversité que si tu ne cultives qu'une seule espèce de mais "classique"

    Ce dont tu parles n'a donc rien à voir avec les OGM mais avec les modes de culture...
    Sauf une chose que tu semble oublier volontèrement, c'est que les OGM on été modifier par incersion alétoire et par rapport a certain paramètres génétique (soit de résistance ou autre) et ceci afin de controler leurs environnement immédiat de manière artificielle (ce qui modifie la cinergie naturelle !!!!).

    C'est là justement la différence avec la nature !

    1 - Incersion aléatoire !
    2 - Risque non calculer véritablement pour les transfères horizontaux face a la pression sélectives des espèces et de leurs adaptation au nouveau milieu !
    3 - Risque non calculer non plus sur l'aspect transposable (transposon ou gènes sauteur) avec une génétique modifier artificiellement !
    4 - La route continut et imprévisible de la sélection ou de la pression sélective des espèces pour l'avenir (avec entre autre les mutation ponctuelle par rayonnement ou radioactivité entre autres) !

    En fait, la différence majeurs est dans la manipulation, l'une est d'ordre naturelle et donc directement en cinergie avec son milieu (les règles de la nature, disont !) et son équilibre évolutif et l'autre est entièrement artificiel et causé essentiellement par l'homme et ceci fait entièrement imprédictible sur le long therme et a grande échelle !

    Laquelle est plus imprévisible selon toi ! Il me semble que la réponse est simple ici ! N'est-ce pas !!!!

    Gilles

  13. #12
    piwi

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Etes vous certain que la fabrication des OGMs vegétaux (n'oubliez pas de centrer votre discours sur votre propos sinon on ne sait plus si l'on parle de blé ou de souris) se fait encore par transgenèse simple?

    Je crois (bon ok! Je fais un peu plus que croire ) que l'on utilise de la mutagenèse dirigée.
    C'est à dire que l'on choisit son gène cible et que l'on mute spécifiquement, comme on le désire, ce gène.
    On sait ce que l'on fait. (notez que le "on" ne m'engage pas personnellement . Je l'utilise comme il se doit comme définissant justement quelqu'un d'indéfini, ici, le chercheur.)
    L'étude des transposons se fait classiquement quand on fait un OGM en labo, je ne vois pas pourquoi elle ne serait pas faite sur les plantes... Là, faut m'expliquer.

    Enfin je conclue en disant que si l'on a peur d'un hypothétique inconnu, on ne fait plus rien! Onpeut craindre de ne pas connaitre l'impact de toute mutation sur un génome mais enfin, il faut bien avancer un peu quand même. Sinon on peut abandonner toute idée de la modernité (on y viendra peut être) et refonder nos sociétés.

    Cordialement,
    piwi

  14. #13
    piwi

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    J'ai oublié ceci:
    http://www.inra.fr/actualites/DOSSIE.../OGM.htm#avant

    Pour alimenter la discussion.

  15. #14
    Ryuujin

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Salut,
    1 : Dans le cas de vignes abandonnées aussi ?
    2 : Ah ? tu peux être plus précis ?
    3 : Les NEPOVIRUS ne concernent pas que la vigne, il me semble que beaucoup de plantes sont touchées. Et le GFV est de cette famille de virus.
    1) et bien il suffit de l'arracher...

    2) c'est bien simple : de toute façon, les portes-greffes n'ont pas pour visée de produire des graines fertiles, alors pourquoi ne pourrait-on pas les rendre stériles ?

    3) les népovirus, oui, mais c'est une catégorie de virus.
    la manipulation faite sur ces porte-greffes n'est pas efficace pour tous les népovirus !



    Sauf une chose que tu semble oublier volontèrement, c'est que les OGM on été modifier par incersion alétoire et par rapport a certain paramètres génétique (soit de résistance ou autre) et ceci afin de controler leurs environnement immédiat de manière artificielle (ce qui modifie la cinergie naturelle !!!!).
    et alors ? la nature est bourrée d'évènements aléatoire, notamment en ce qui concerne la génétique.

    les insertions des transposons ne sont-elles pas aléatoires ? et les recombinaisons ? et les insertions de gènes par des bactéries comme Agrobacterium Tumefasciens ? ou par des virus ?


    2 - Risque non calculer véritablement pour les transfères horizontaux face a la pression sélectives des espèces et de leurs adaptation au nouveau milieu !
    quel charabia.

    ce sont de jolis mots ( pour certains mal orthographiés, mais bon... ) mais ensembles, ils ne veulent pas dire grand chose.

    explique donc simplement ce que tu veux dire, et n'essaye pas de te la jouer expert si tu ne sais pas de quoi tu parles.

    les transferts horizontaux, il n'y en a pas plus avec des OGM qu'avec des non-OGM, et ils ne sont pas plus aléatoires.


    d'ailleurs, si tu prends l'exempel des peupliers appauvris en lignine, ça devient ridicule : le gène inséré est un gène de peuplier !


    3 - Risque non calculer non plus sur l'aspect transposable (transposon ou gènes sauteur) avec une génétique modifier artificiellement !
    1) un insert n'est pas un transposon ; une fois inséré, il est stable.

    2) et alors ? un transposon n'a pas plus de chances de tomber sur un gène inséré que sur un autre, et c'est pas parcequ'un gène est inséré artificiellement que c'est plus dangereux !

    les gènes insérés, c'est des gènes comme les autres : ils sont ni plus ni moins dangereux.


    4 - La route continut et imprévisible de la sélection ou de la pression sélective des espèces pour l'avenir (avec entre autre les mutation ponctuelle par rayonnement ou radioactivité entre autres) !
    encore pire.
    et alors ? là, que ce soit un OGM ou pas, c'est pareil.



    En fait, la différence majeurs est dans la manipulation, l'une est d'ordre naturelle et donc directement en cinergie avec son milieu (les règles de la nature, disont !) et son équilibre évolutif et l'autre est entièrement artificiel et causé essentiellement par l'homme et ceci fait entièrement imprédictible sur le long therme et a grande échelle !
    ah la bonne vieille erreur.
    "la nature fait bien les choses" ?


    et bien non : les modifs naturelles sont ALEATOIRES.
    beaucoup plus même que celles faites en labo : en labo on choisi le gène qu'on insère, dans la nature, il n'est même pas choisi !

    bien sûr, si tu pars du principe que quand la nature fait quelque chose, c'est forcément mieux et moins dangereux que quand c'est l'homme, on a pas fini...

  16. #15
    Narduccio

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par MARCOH
    L'étude des OGM par monsanto sur des rats est maintenue secret défense , maintenant par les députés européens, les résultats? Attaque du sang de la rate et du foi, greenpeace ,après passage devant les tribunaux, a réussi à avoir le rapport de 900 pages , gardé je le rapel, pour " non entrave aux accords financiers passés.....
    Tu dois parler de cette étude disponible sur Pub Med par n'importe quelle personne d'abonnée au site (ce que je ne suit pas, de plus ma compréhension de l'anglais est limitée).
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/q...&dopt=Citation

    Autrement suffit de fouiller parmis toutes ces publications de Monsanto sur des rats : http://scholar.google.com/scholar?q=...=&start=0&sa=N
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  17. #16
    Yoyo

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Bonsoir

    Je me demande quand meme souvent pourquoi un OGM aurait une probabilité plus importante d'envahir le champs voisin (et au passage de refiler ses genes aux petites plantes qui passaient par la), que de disparaitre?... vous avez souvent vu des plantes domestiquées prendre le pas sur les plantes sauvages??? c'est plutot l'inverse qui se produit systematiquement non ?

    A mon avis ce qui pose probleme aux personnes opposées aux OGM, ce n'est ni les "risques", ni la biodiversité, mais plutot que ca soit l'Homme qui soit à l'origine de l'organisme en question... et dans ces conditions il n'y a rien a faire car les arguments ne sont plus du domaine du rationel.

    Yoyo

  18. #17
    invitee999dc00

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Il me semble que la grande différence entre les modifications génétiques naturelles et humaines tient au facteur temps.
    La nature expérimente patiemment, se trompe, détruit, recommence, etc...
    L'homme fort de sa certitude de détenir la vérité, peut se précipiter (pour des motifs bien éloigné de l'éthique).

    Il y a une différence entre la patiente maturation de ce gène introduit qui "fait ses preuves" et celui qu'on étale sur 90 millions d'hectares parce qu'il est bon et qu'aucun risque n'est prouvé.

    L'avenir aura raison.

    Cordialement,

    Isis

  19. #18
    Narduccio

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par isis oui
    La nature expérimente patiemment, se trompe, détruit, recommence, etc...
    L'homme fort de sa certitude de détenir la vérité, peut se précipiter (pour des motifs bien éloigné de l'éthique).
    Il suffit, parfois, d'une seule mutation, d'un seul gène pour transformer certains microbes inofensifs en redoutables tueurs. Alors, la nature qui prend son temps
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  20. #19
    invite47fc570e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par Yoyo
    Bonsoir

    Je me demande quand meme souvent pourquoi un OGM aurait une probabilité plus importante d'envahir le champs voisin (et au passage de refiler ses genes aux petites plantes qui passaient par la), que de disparaitre?... vous avez souvent vu des plantes domestiquées prendre le pas sur les plantes sauvages??? c'est plutot l'inverse qui se produit systematiquement non ?

    A mon avis ce qui pose probleme aux personnes opposées aux OGM, ce n'est ni les "risques", ni la biodiversité, mais plutot que ca soit l'Homme qui soit à l'origine de l'organisme en question... et dans ces conditions il n'y a rien a faire car les arguments ne sont plus du domaine du rationel.

    Yoyo
    A chacun ses choses, mais le facteur économique qui est axée sur le dépendance des graines et entreméler de la fause lutte contre la pauvreté qu'on cherche a nous vendre, est a mon avis la plus grande cause immédiate pour les anti-OGM-PM, une cause d'éthique versus celle de la rentabilité a tout pris a la Monsento par exemple.

    Gilles

  21. #20
    invite47fc570e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Salut Ryuujin

    Citation Envoyé par Ryuujin

    et alors ? la nature est bourrée d'évènements aléatoire, notamment en ce qui concerne la génétique.
    Alors pourquoi l'orienter vers d'autre schéma type servant comme une sorte d'amplification par exemple !

    1) un insert n'est pas un transposon ; une fois inséré, il est stable.
    Et alors, il peut-être impliqué éventuellement dans un t'el phénomène par la suite et non lors de l'incersion !

    2) et alors ? un transposon n'a pas plus de chances de tomber sur un gène inséré que sur un autre, et c'est pas parcequ'un gène est inséré artificiellement que c'est plus dangereux !
    Et voilà, sauf que là on lui en donne la possibilité !

    ah la bonne vieille erreur.
    "la nature fait bien les choses" ?
    Au moins elle a une expérience prouvé de plus de 3,5 milliards d'années. Pouvont-nous en dire autent de notre communauté scientifique !

    et bien non : les modifs naturelles sont ALEATOIRES.
    beaucoup plus même que celles faites en labo : en labo on choisi le gène qu'on insère, dans la nature, il n'est même pas choisi !
    De là la nouvelle orientation qu'on lui donne (l'orientation artificielle) !

    bien sûr, si tu pars du principe que quand la nature fait quelque chose, c'est forcément mieux et moins dangereux que quand c'est l'homme, on a pas fini...
    Et voilà, malgré que je suis pour l'expérimentation sur des petites échelles et dans un environnement controlé !

    Gilles

  22. #21
    invite47fc570e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Salut

    Question de ne pas faire trop de doublons !

    Les OGM, bons ou mauvais ? quels OGM ?

    Voir aussi le poste 75 de cette même discussion !

    Plusieurs si sont froté et plusieurs n'on pas plus convincre d'avantage devant l'évidence même de leurs érreurs !

    Gilles

  23. #22
    Yoyo

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par rr-rg-rq
    A chacun ses choses, mais le facteur économique qui est axée sur le dépendance des graines et entreméler de la fause lutte contre la pauvreté qu'on cherche a nous vendre, est a mon avis la plus grande cause immédiate pour les anti-OGM-PM, une cause d'éthique versus celle de la rentabilité a tout pris a la Monsento par exemple.

    Gilles
    Il a deja ete dit sur d'autres postes que cette excuse de la dépendance n'etait pas vrai, puisqu'actuellement c'est deja le cas avec les semences "non OGM" que les agriculteurs sont obligés de racheter chaque année!
    Ensuite il y a l'argument contre la faim (pas la pauvreté), mais aussi contre certaines maladies, on imagine aussi des plantes plus riches en certaines substances benefiques etc... ca a deja ete dit plus haut mais chaque cas est particulier alors pas d'amalgames.

    Toutes les entreprises tendent naturellement vers le maximum de rentabilité c'est un processus economique ca n'a rien de spécifique aux OGM donc laissons cela de coté, si c'est le capitalisme et l'economie de marché qui te gene dans cette histoire va en debattre sur d'autres forums.

    De tous les arguments donnés aucun ne prouve que consommer un OGM est potentiellement dangereux pour notre santé, aucun ne montre que cela va detruire toute biodiversité... donc si tu es contre les OGM c'est UNIQUEMENT pour des raisons economiques (c'est toi meme qui le dit) et ceci est un autre combat qui n'aura pas lieu ici. pas la peine de nous sortir de fausses excuses vaguement scientifiques surtout quand tu ne connais pas ce dont tu parles.

    YOyo

  24. #23
    invite47fc570e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par Yoyo
    Toutes les entreprises tendent naturellement vers le maximum de rentabilité c'est un processus economique ca n'a rien de spécifique aux OGM donc laissons cela de coté, si c'est le capitalisme et l'economie de marché qui te gene dans cette histoire va en debattre sur d'autres forums.
    Une cause parmis tent d'autre effectivement ! (il y a aussi l'aspect généralisé de l'implantation a grandes échelles des PGM, zone bien obsure encore, n'est-ce pas !)

    De tous les arguments donnés aucun ne prouve que consommer un OGM est potentiellement dangereux pour notre santé, aucun ne montre que cela va detruire toute biodiversité...
    Rien n'indique le contraire aussi, sur le liens que j'ai fournis plus haut, on pourrait pensé le contraire, alors vut que tout est relatif a chacun ses croyance sur la solution PGM !

    donc si tu es contre les OGM c'est UNIQUEMENT pour des raisons economiques (c'est toi meme qui le dit)
    Comme de labitude on conclut vite et avec préjugé !

    et ceci est un autre combat qui n'aura pas lieu ici. pas la peine de nous sortir de fausses excuses vaguement scientifiques surtout quand tu ne connais pas ce dont tu parles.

    YOyo
    Toujours la même solution pour discalifier l'autre ! Mais de quoi parle tu en fait, parlon-nous de la même chose !

    Gilles

  25. #24
    invitef87b7d1f

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par Ryuujin
    1) et bien il suffit de l'arracher...

    2) c'est bien simple : de toute façon, les portes-greffes n'ont pas pour visée de produire des graines fertiles, alors pourquoi ne pourrait-on pas les rendre stériles ?

    3) les népovirus, oui, mais c'est une catégorie de virus.
    la manipulation faite sur ces porte-greffes n'est pas efficace pour tous les népovirus !



    ...
    Salut,

    1) Comprens-tu vraiment le sens de "abandonné" ?

    2) Est-ce le cas pour cette exemple particulier ? Ce porte greffe est-il stérile ?

    3) Ok, Est-elle efficace pour plus d'un virus de cette famille ?

    @+

  26. #25
    invitece4c4d59

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par rr-rg-rq
    Au moins elle a une expérience prouvé de plus de 3,5 milliards d'années. Pouvont-nous en dire autent de notre communauté scientifique !
    Bon tu cites d'autre postes sur les OGM, mais tu sembles en oublier le contenu !

    Alors pour Mémoire, les plantes domestiques ont moins de 10 000 ans de séléction et plus encore la quasi totalitée des espèces que tu trouves aujourd'hui dans nos champs ont moins de cinquante ans. elles sont le produit des laboratoires d'agronomie des années cinquantes à nos jours qui ont cherchés à améliorer au maximum les rendements.

    Alors merci de se renseigner avant d'avancer des arguments

  27. #26
    Narduccio

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par rr-rg-rq
    A chacun ses choses, mais le facteur économique qui est axée sur le dépendance des graines et entremêlé de la fausse lutte contre la pauvreté qu'on cherche a nous vendre, est a mon avis la plus grande cause immédiate pour les anti-OGM-PM, une cause d'éthique versus celle de la rentabilité a tout pris a la Monsanto par exemple.

    Gilles
    D'accord, le point d'acchoppement de la lutte des anti-OGM (c'est bien eux qui se nomment ainsi) ce sont bien des critères économiques. Pourtant dans toute leur réthorique envers le grand public, c'est des arguments scientifiques (et faux de surcroit ) qui sont mis en avant. Nous sommes ici sur un forum scientifique, cela a été rappellé à de nombreuses reprises, alors quand je débat sur ce forum,, les considérations économiques, je m'en bat les ..... (oui, je suis éxcédé par ce rabâchage continuel). j'aimerais qu'un anti-OGM ose dire au grand public, ce que nous vous racontons au sujet du risque, c'est des bêtises, c'est pas vrai.

    Le 8 avril, il va y avoir une journée anti-OGM, la réthorique des promoteurs de cette journée est pseudo-scientifique. Les problèmes économiques sont mis en arrière-plan.
    http://altercampagne.free.fr/
    http://www.agirpourlenvironnement.or...ampagneOGM.pdf

    Comme il m'arrive, trop souvent, de le répéter: si l'on a raison, pourquoi mentir ?
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  28. #27
    invite47fc570e

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Salut

    Arreté de rabaisser le clan des anti-OGM, car il y a peut-être moins de scientifique dans se clan car indépendant, et la raison en est simple c'est qu'il y a moins de bailleurs de font également !

    Nous vous parlons de situation globale (perte de la biodiversité par rapport a mille contre quelques uns d'une même espéce) et vous nous nous rebatés toujours la même renguaine sur un seul exemple type et fournis en plus par l'industrie !

    Alors qui est honnète ici ! L'érreur du coton de l'inde de 2002, et tout les conséquences qui en ont résultées pour la population, les champs des agriculteur biologique Canadiens dont les champs ont été contaminé par du colza ogm poussé par le vents et etcccc.....

    Vous croyez réellement que lon controle tous les moindres petit paramêtre expérimentale ! Avez-vous entendu parlé du porc au hormone de croissence humain, devenu diforme, ou du porc a la peau d'une vache ou encore des saumons pour les oeuf, et etc....

    Aujourd'uit ce sont des porc et des saumons, mais demain ça sera Gozilla et les montre de nos mythologies tout simplement !

    Il y a l'expérimentation expérimentale (le transfère aléatoire), mais par la suite il y a la vie a long therme dans la nature, et qui dit vie dit aussi adaptation ! (transfère horizontaux, transposons et mutation par rayonnement ou chimique et autre)

    Gilles

  29. #28
    Narduccio

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par rr-rg-rq
    Arreté de rabaisser le clan des anti-OGM, car il y a peut-être moins de scientifique dans se clan car indépendant, et la raison en est simple c'est qu'il y a moins de bailleurs de font également !
    Décidément, quand on veut pas comprendre. Les arguments utilisés par les anti-OGM n'ont pas de base scientifique sérieuse. Ils servent à attiser la peur des gens. Il s'agit d'une méthode populiste qui a déjà montré ses capacités à de nombreuses reprises. Mais cela attaque la science et renforce les peurs infondées des gens. Or, si l'on veut sauver la planète, nous aurons besoin de la science. Donc, les anti-OGM scient la branchent sur laquelle ils sont assis. Un jour, ils comprendront. Espérons que ce ne sera pas trop tard.

    Pour le reste de ton message, lis les diverses discussions sur les OGM: tout à déjà été dit et je suis fatigué du rabâchages.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  30. #29
    Ryuujin

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    c'est pourtant pas compliqué : de la même façon qu'on ne peut pas être contre les couteaux sous prétextes que certains les utilisent pour tuer, on ne peux pas interdire la transgénèse sous prétexte que certains peuvent les détourner.


    Alors pourquoi l'orienter vers d'autre schéma type servant comme une sorte d'amplification par exemple !
    tu n'as pas compris.
    On n'a rien inventé en la matière : on a pas détourné ; on a exploité.


    Et alors, il peut-être impliqué éventuellement dans un t'el phénomène par la suite et non lors de l'incersion !

    Et voilà, sauf que là on lui en donne la possibilité !
    tu sembles ne pas comprendre.

    si ça venait à se produire, ça se verrait dès la première génération, et pas à retardement.


    Au moins elle a une expérience prouvé de plus de 3,5 milliards d'années. Pouvont-nous en dire autent de notre communauté scientifique !
    es tu sûr que la nature a une mémoire ?

    son expérience ne semble pas lui servir à gand chose puisqu'elle fait encore ses tranferts et mutations de gènes de façon aléatoire !


    De là la nouvelle orientation qu'on lui donne (l'orientation artificielle) !
    c'est quoi ce mot "orientation" ?

    il a pas changé le gène inséré : c'est toujours le même, dans le même sens...



    concernant le coton en Inde, l'erreur n'avait rien à voir avec la transgénèse : le transgène n'était pas mis en cause.

    c'est l'utilisation de ces plants OGM qui était inappropriée.

  31. #30
    invite9e05fb01

    Re : OGM : de la puissance des mots creux.

    Citation Envoyé par Ryuujin
    c'est pourtant pas compliqué : de la même façon qu'on ne peut pas être contre les couteaux sous prétextes que certains les utilisent pour tuer, on ne peux pas interdire la transgénèse sous prétexte que certains peuvent les détourner.
    Salut:
    j'admire la conscience avec laquelle tu tentes d'expliquer le problème des OGM.

    Je viens de recevoir un ouvrage signé par l'Académie de médecine et celle de pharmacie de notre pays concernant les OGM et les riches perspectives que cette technique ouvre dans le domaine de la santé.

    Ces académiciens protestent contre les restrictions que l'on impose aux chercheurs européens.

    Il est certain que les académiciens n'ont pas de charisme suffisant pour mobiliser les foules.

    Je ne vois pas d'académicien qui aille bruler un mac do ou aller saccager des champs péniblement cultivés par des chercheurs consciencieux..

    De pauvres demeurés manipulés par les semenciers qui ne savent pas produire eux mêmes les OGM continueront d'aller faucher et détruire de précieuses recherches conduits par des agitateurs professionnels.

    Car le fond du problème est celui d'une concurrence entre ceux qui ont fait des progrès et ceux qui rament derrière craignant de perdre un juteux marché.

    Actuellement 50% de la population mondiale consomme des OGM et n'a pas plus de boutons que les éleveurs de chèvres du Larzac.

    Mais faire peur et semer la panique est un moyen efficace de manipuler des gens qui ne savent rien.

    Bon courage pour tes efforts d'explication.
    Dernière modification par JPL ; 08/04/2006 à 22h10. Motif: Correction de balise

Page 1 sur 11 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Bloquer des pages selon des mots clefs
    Par invite216cbd05 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/11/2006, 00h47
  2. Rigiditer maximum des axes pleins ou creux???
    Par invite01038c11 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/10/2006, 16h54