Répondre à la discussion
Page 5 sur 11 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 304

Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.




  1. #121
    mattttttt
    Oui, mais avant de les decreter infinitesimales, il faut savoir si elles sont infinitesimales, non ?

    Et comme personne ne s'etait posé la question avant (et que je me mefie des impressions).....

    Mais rassure toi..le sujet est clos

    -----


  2. Publicité
  3. #122
    delrem

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par mattttttt
    Afin de ne pas polluer le post ou on a commencé à discuter de ca...un petit calcul :


    Par principe de conservation d'energie d'un systeme :
    Si une éoilienne produit 1MWh, ce MWh sera ponctionné sur l'energie du vent donc sur sa vitesse et son debit.

    L'energie ne vient pas du saint esprit ; si elle est recupérée qque part, elle est perdue ailleurs.

    Quelques chiffres :

    L'energie portée par les vents sur tout le globe est de 50 milliards de GWh par an soit une puissance instantannée de 5 700 000 GW.

    La france produit et consomem grosso modo une puissance de 100 GW.

    L'energie portée par les vents sur le territoire francais est de 1 000 000 GWh par an soit une puissance instantannée de 11 GW.

    Supposons qu'on fasse un parc éolien qui permette de produire en France 5% de l'energie nationale, ca reviendrait à puiser sur les vents une puissance de 5GW.

    DONC...les systemes de vent en France, delivrant initialement une puissance de 11GW, se verraient ponctionner 5GW soit 45% (forcement matérialisé par une perte de 45% des debits et vitesse des vents)

    Aucun impact ecologique à ca ??? hum
    eh!???

    vous êtes vous déjà demandé quelle impacte sur l'environnement et nos écosystèmes avait une production d'énergie électrique d'origine nucléaire, pétrolière????????

    juste comme çà?????????????????????

    juste histoire de minimiser le problème des éoliennes qui sont à mon avis avec les autres énergies renouvelables (force des marées tout cequi est lié à l'hydraulique....)

    je n'ai pas de chiffres juste une conviction!
    lol

    allez je vous laisse méditer

    a falloir que je retourve le chemin de ce sujet moi lol

    bye

    delrem

  4. #123
    kalywake

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par mattttttt
    L'energie ne vient pas du saint esprit ; si elle est recupérée qque part, elle est perdue ailleurs.

    Quelques chiffres :

    L'energie portée par les vents sur tout le globe est de 50 milliards de GWh par an soit une puissance instantannée de 5 700 000 GW.

    La france produit et consomem grosso modo une puissance de 100 GW.

    L'energie portée par les vents sur le territoire francais est de 1 000 000 GWh par an soit une puissance instantannée de 11 GW.
    L'énergie éolienne est prélevée sur la chaleur de l'ensoleillement, et fini... principalement sous forme de chaleur.
    Chui surpris : une puissance instantannée de 5 700 000 GW pour la Terre entière, et seulement 11 GW pour la France, soit un rapport de 1 pour 518 182 alors que notre pays fait environ 1/900 ème de la surface du globe?!!

    N'y aurait-il pas une petite erreur de calcul quelque part ?? A moins que le mistral ne soit finalement qu'une petite brise ?!!
    A un problème, il y a des tas de solutions !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  5. #124
    Candide-raton
    Invité

    Cool Batman

    Voila 2 fois que grace à Google (promis, des que j'ai des sous, j'achète des actions) je me retrouve sur cette page, alors bon je finis par craquer et je m'inscris pour l'occase.

    Je ne sais pas bien si je m'aventure au-delà des limites imposées par les modérateurs, dei ex-machina qui semblent si sensés ici et qui me liront forcément jusqu'au bout avant d'appliquer leur censure magnanime (un coup de lèche pour essayer de passer mieux…), mais je voudrais apporter une petite contribution oblique à ces bien nombreuses pages, où l'on voit des physiciens s'intéresser au derrière des diptères de beaucoup plus près que le regretté Henri Fabre.

    Surprenante cette discussion sur ce thème, et curieux comme à cette occasion des gens se disant scientifiques jettent à la figure des autres des chiffres invérifiables en quantité, les traitent d'incultes à tout bout de phrase (ou tout comme : "Tu es sûr d'avoir fait de la thermo un jour ?", "C'est de la physique d'il y a 4 siecles", "C'est mathematique et incontournable"), quitte à se sentir vexé par de bien normaux retours d'agressivité, au point de bouder, pour finir par un imparable "Matthieu (Physicien - Yvelines)" (J'ajouterai, mutin : Eurodif ou Cogema ?)

    Parcequ'il me semble par expérience que l'important pour comprendre le feu de cette discussion est dans les (je cite toujours, évidemment) "la vraie-fausse solution eolien" et "Il n'existe nulle part au monde une zone de 20 hectares sur laquelle le vent fournit 20 TWh" (curieux qu'un internaute ait répondu sérieusement sur le vent quand on lui parlait là de Tricastin).

    La question initiale était intéressante ; le débat l'était beaucoup moins, ayant tourné à la bataille de chiffonnier en grande part du fait de son initiateur qui ne semblait pas, contrairement a quelques dénégations, chercher vraiment à etre convaincu, mais plutôt ferrailler vigoureusement tous azimuts du haut de ses certitudes.

    Et voila ma contribution (ô modérateur, ouvre-lui les portes du Net -): je travaille depuis quelques années sur l'impact de ces machines, et ce genre de débat sur une interrogation initiale, a priori honnête, que l'on poursuit ensuite ad libitum au-delà du raisonnable, on le retouve partout en éolien.

    Pour les oiseaux par exemple, ou aujourd'hui pour les Chauve-souris, la moindre observation de mortalité sur éoliennes devient la preuve d'un génocide, d'une catastrophe écologique sans précédent. Toutes les études sérieuses montrent le contraire à ce jour ? leurs auteurs sont vendus au lobby industriel du vent, ou on les cite à l'oposé de ce qu'ils disent réellement en prenant soin de les choisir étrangers pour décourager la vérification.
    Aux opposants féroces, qui ne peuvent échanger sur ces impacts sans glisser que de toutes façons l'éolien ne remplacera pas le nucléaire - (autre grand classique du débat : j'te fais dire des trucs pour mieux les démolir) - parfois aussi allumés graves, s'ajoutent des braves gens comme vous et moi, pas trop informés, honnêtement inquiets, d'autant que les premiers ont les moyens de diffuser rumeurs et contrevérités, grace à l'Internet...

    Du coup on demande, que dis-je, on exige de l'éolien "industriel" de répondre à toutes les questions qu'on n'a jamais posées avant lui (ex : connaissance fondamentales sur les chauve-souris, leur répartition, leur moeurs, recherches lourdes sur les impacts par percussion, preuve de sa totale inocuité), quitte à lui reprocher de façon très cohérente de n'etre pas rentable, ou trop subventionné... Et on brandit triomphalement contre lui des chiffres - avérés - de 1 à 10 oiseaux tués par éolienne et par an, ou de 2 à 10 chauve-souris, en oubliant que l'impact des lignes haute-tension, des voitures sur les routes, des baies vitrées de nos jolies villas, des tours de refroidissement et buildings divers, sont plusieurs milliers de fois supérieurs, et qu'on ne s'en est jamais inquiété. Pour les chauve-souris, l'impact de la protection des Chouettes, y a 30 ans, devrait à mon avis correspondre à pas mal de gigawatts éoliens, ça vous donne une idée.

    Voila, vos histoires de climat et mes histoires de chauve-souris me semblent avoir pas mal de points en commun, sur lesquels je vous laisse réfléchir.

    Ceci dit, il reste qu'il faut aussi répondre aux interrogations, et qu'une nouvelle énergie qui se prétend propre doit pouvoir le démontrer plus qu'une autre. Mais faut pas pousser mémé, et un regard qui n'est critique que dans une direction n'est plus critique du tout. Ayons donc les memes exigences pour tout, on tendra sans doute vers un monde parfait - mais sans jamais plus bouger !

    De Matthieu, je ne retiens que le fait qu'il faut effectivement se soucier de tous les impacts de nos activités, j'espère qu'il le fait toutes les fois qu'il peut.

    J'ajouterai : vérifiez toujours les sources des informations qui vous sont balancées, gardez distance et bon sens : le sujet est chaud bouillant, piégé - et n'est peut-être bien qu'un écran de fumée (là, c'est parano qui parle).

    PS : quitte à ce que les mouches m'en veuillent : "on" (pas moi, je le jure) construit les éoliennes à 3 à 6 diamètres les unes des autres, au-delà l'effet de sillage est considéré négligeable, on pourrait en théorie en construire tous les 200 à 300 m.
    Les brise-vent comme les haies - ou les filets -, à condition d'etre semi-perméables (pas les vilaines haies de thuyas qui font juste que des tourbillons) ont un effet sur 20 fois leur hauteur.
    Il me semble que c'est notamment parcequ'elles absorbent trop l'énergie que les branches feraient de mauvaises hélices d'avion, et que les pales des éoliennes sont profilées comme ces dernieres pas pour absorber, mais pour transmettre le mouvement vers le bidule plein de bobines qui se charge de transformer ça en électricité - Il me semble que les obstacles compacts doivent bien absorber une bonne partie de l'énergie du vent, sinon pourquoi l'industrie automobile paierait-elle très cher les études en souffleries pour économiser l'essence ? et la terre n'est fort heureusement pas une thermos close, y belle heurette qu'on se les gèlerait grave sans ce vieux soleil ?
    mais bon, peut-etre me gourrè-je, la physique, je n'en fais plus depuis ma prépa y a 30 ans, je bosse pas dans le nucléaire.

    Belle nuit

  6. #125
    Bufo v

    Re : Batman

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par Candide-raton
    Pour les oiseaux par exemple, ou aujourd'hui pour les Chauve-souris, la moindre observation de mortalité sur éoliennes devient la preuve d'un génocide, d'une catastrophe écologique sans précédent. Toutes les études sérieuses montrent le contraire à ce jour ? leurs auteurs sont vendus au lobby industriel du vent, ou on les cite à l'oposé de ce qu'ils disent réellement en prenant soin de les choisir étrangers pour décourager la vérification.
    Je trouve que tu exagères quand même un peu. Une première fois en généralisant ta lecture des réactions face à la mortalité (avérée donc) sur les chiros et l'avifaune : génocide .... même si le mot à été employé une fois ici, c'est loi d'être l'expression habituelle des forumeurs de Futura . Il me semble que dans l'ensemble le débat est plutôt équilibré et pas si mal argumenté (il y a d'autres fils sur le sujet...)
    Une seconde fois en minimisant les impacts sur la faune. Tu fais état seulement de quelques études (références ??) qui effectivement ne signalent qu'une faible mortalité.
    Mais quid de la nature des protocoles mis en oeuvre pour arriver à ces résultats ?
    Et d'un point de vue qualitatif quelles sont les espèces impactées ?
    De plus si la plupart des travaux effectués ou en cours proviennent de l'étranger qu'y pouvons nous ! Mais de toute manière cela n'empêche aucunement la vérification A tout hasard je te signale quand même que sur le domaine scientifique l'essentiel des publis se fait en anglais...
    Enfin tu cites à juste titre une flopée de causes de mortalité extra-éolienne. Est-ce bien une raison pour ignorer les nouveaux risques ? Qu'ils soient relativisés d'accord (à condition qu'ils soient si minimes que tu sembles le dire) Mais que serait un médecin qui ne soigne plus la peste sous prétexte que le cancer fait 1000 fois plus de victimes....

    Bufo v

  7. #126
    pilet14

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Pour l'impact des éoliennes, une étude californienne a montré que ce sont principalement les grands voiliers (hérons, cigognes... et surtout les rapaces) ainsi que les petits passereaux qui payent le plus lourd tribu et qui sont intégralement protégés pour la plupart d'entre eux au niveau de notre pays.

    Je n'ai pas envie de retrouver ne serait-ce qu'une cigogne ou un balbuzard pécheur au pied d'un aérogénérateur.

  8. #127
    Jarod

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Ben oui mais il faut bien faire un compromis, si nos installations actuelle font 100 fois plus de morts d'oiseaux et que les éoliennes tres peu il faudrait mieux choisir les éoliennes nan?

    Personne n'aime voir un oiseau mort(moi je dis faut éradiquer toute les vérrandas...) mais je ne pense pas qu'il faille remplacer le débat rationnelle par le débat émotionelle comme le souligne t'as derniere phrase pilet 14.

  9. Publicité
  10. #128
    Bufo v

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Salut Jarod
    Citation Envoyé par Jarod
    mais je ne pense pas qu'il faille remplacer le débat rationnelle par le débat émotionelle comme le souligne t'as derniere phrase pilet 14.
    La rationalité ça peut être lu de diverse manière !
    Un exemple : Il reste en France (sud) environ 20 couples d'un rapace extrêmement rare , l'Aigle de Bonelli. La baisse des effectifs est constante depuis des années. La productivité de ces couples est limitée et les jeunes individus ne sont plus en nombre suffisant pour même compenser la mortalité des adultes. Pour cette espèce les causes de régression sont nombreuses (évolution négative des habitats, braconnage, dérangements, électrocution...)
    Alors ajouter le risque supplémentaire de la percussion avec les éoliennes...oui... non ?? Et d'une modification supplémentaire de ses habitats ? On prend le risque ?
    Et sachant que l'implantation de parcs éoliens ne supprimera pas pour autant les lignes "basse/moyenne tension", une des principales causes de mortalité des oiseaux immatures.
    Le choix peut donc être discuté. Mais avec des éléments objectifs d'appréciation, éléments qui à ce jour font encore largement défaut.
    Bufo v

  11. #129
    pilet14

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Depuis une vingtaine d'année, on assite à un phénomène ornithologique en Normandie: la nidification des cigognes blanches, qui du marais Vernier, de la vallée de la Dives en passant par la baie des Veys et les marais du Cotentin compte désormais plus d'une centaine de couple.

    Ces oiseaux sont venus eux même peuplés nos prairies marécageuses fuyant sans doute l'Alsace pour des raisons essentiellement de modification de biotope. L'apparition d'une nouvellle espèce nicheuse, surtout de cet acabit, est un formidable signe d'espoir et a permis de voir apparaitre de fortes collaborations entre agriculteurs, chasseurs, pécheurs, ornithologues pour tenter de continuer à développer et amplifier ce phénomène.

    Je refuse de voir ces zones transformées en no man's land d'autant que Cogéma oblige (?), la grande majorité des lignes à basse et moyenne tension a été entérrée dans ma région.

    Pourquoi rajouter des pylones qui ne nous serviront à rien?

    Pour mémoire, je vous rappelle qu'avec 3 centrales nucléaires et un centre de retraitement des déchets, il me semble que ma région fait suffisamment preuve de solidarité énergétique avec le reste de notre pays. Il me semble d'ailleurs que la Lorraine n'est pas en reste dans ce domaine, n'est ce pas Bufo?

    Des éoliennes, oui, sur le champs de Mars ou les champs Elysés

  12. #130
    Jarod

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Entre les éoliennes et les centrales nucléaires laquelles des deux contribuent le plus au réchauffement climatique ?

  13. #131
    Félix

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Entre les éoliennes, les centrales thermiques et les centrales nucléaires, lesquelles des trois contribuent le plus au réchauffement climatique et à la pollution ?
    Et on constate le nombre de décès par pollution desdites centrales thermiques qui ont eu lieu dans l'ex-RDA et en Chine (exemples les plus connus).

    Je quitte peut-être un peu le sujet, mais il me semble qu'il faut aussi savoir recadrer les débats, et remettre les choses en perspective. Et on peut aussi penser à l'énergie "propre" hydraulique, mais souvenons-nous de la catastrophe du barrage de Fréjus (et d'autres).
    Ceci pour dire qu'avec une vision plus globale, on aurait une meilleure discussion sur les inconvénients et avantages de chaque type de production d'énergie.
    Sans oublier le fait que l'on doit aussi cerner les possibilités quantitatives de chacun : jamais l'éolien ne pourra avoir une part majoritaire de la production électrique d'un pays évolué, et, pour revenir au sujet, il me semble assez clair que tenter d'obtenir une part très significative se heurte à des problèmes de surface au sol et, justement, de risques aérodynamiques lors d'implantations irraisonnées.
    Amicalement.
    Félix

  14. #132
    jipe

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    bonjour
    en tout cas une affaire profitable on constate que les multinationales par le bias de leurs societes satellites demarchent sans repit les communes qui ont des sites productifs

    en effet l energie eolienne n est elle pas rachetee par edf a un bon prix ?

    au fait ce prix de rachat n est il pas subventionne par les usagers de l electricite sous forme d une taxe ?

    les collectivites sous forme de syndicat ou autre ne pourraient se substituer a ces societes ?

  15. #133
    jipe

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    bonjour
    au sujet du rechauffement de la planete par le nucleaire ou l eolien peut etre par les utilisateurs de l electricite ?
    Dernière modification par jipe ; 24/08/2004 à 12h05.

  16. #134
    Candide-raton
    Invité

    Re : Batman

    Merci Bufo, Merci Pilet 14,

    Mais je bosse comme un malade sur les publis anglaises et autres depuis des semaines
    Pour les références, il y en a deux pleins CD ROM que vous connaissez forcément (celui de la LPO très bien foutu et celui de la SFEPM un peu vrac), plus tout ce qu'on trouve sur le net de plus ou moins costaud.

    Thanks a lot, my english is fluent enough to démerde les publis anglosaxonnes à la pelle, but, du coté de certains énervés on aime bien évoquer des "études" lointaines et invérifiables (je parle ici d'une assoce de chasseurs de gibier d'eau de la Drôme si, si, - 10 balbus contre 1 friquet que Bufo les connaît - qui part en croisade depuis des mois et "cite" contre les éoliennes une étude de Winkelman à l'envers de ce que cet honorable membre de la Vogelbescherming dit vraiment : c'est pratique, c'est pas un anglais, mais un hollandais… ou d'un certain Marc DUCHAMP qui évoque le même Winkelman pour transformer 2 chauve-souris trouvées mortes en plusieurs milliers - un peu long à expliquer sur un forum)

    J'évoquais donc ces gens qui me font beaucoup travailler ces temps, désolé que les participants d'un autre forum se soient sentis visés, je débarque - je vais d'ailleurs rembarquer, c'est dangereusement chronophage, tout ça.

    Ce ne sont pas QUELQUES références qui montrent une faible mortalité, ce sont la grande majorité des sérieuses qui TENDENT à le montrer, mais à force le faisceau de présomption commence à devenir un câble. En revanche on a bien observé une mortalité sensible,en deux sites à ma connaissance (Californie, Espagne), qui sont toujours repris par l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui croit avoir vu l'ours. Mais là aussi, quand on creuse on est plutôt rassuré - ne me croyez pas, vérifiez, c'est pas non plus ma faute si c'est en anglais.

    Et non, je ne minimise pas l'impact, je crois bien connaître ce qui a été fait sur ce sujet - j'ai pas de mérite - je dis qu'il faut continuer à bosser, et en attendant etre prudent. Evidemment que perdre un Bonnelli de plus ce serait la cata, mais quand je propose de relativiser, c'est pas un balbu contre un gigawatt, c'est un balbu ici contre 100 balbus par ailleurs - ne me prenez pas au pied la lettre, c'est juste une image.

    Je m'étonne simplement de la très grande émotion et de l'acharnement contre l'éolien. Plus je bosse là-dessus, plus je métonne. Je compare avec tout le reste, et je me dis que peut-être il y a, sinon grosse manip', du moins curieux phénomène de foule, qu'Internet et notamment un véhicule puissant de la rumeur, etc.

    Quand je dis : impact 1 ici, 100 là, si on me rétorque "ne détourne pas l'attention", que puis-je dire sinon - vérifie quand même ce que tu crois savoir, demande toi si ton attention n'est pas détournée quand elle se focalise sur 1 futur en oubliant 100 actuels, sous prétexte qu'il sont bien installés dans nos habitudes, mais que ça ne t'empêche pas de rester vigilant sur l'éolien, juste en recadrant et en étendant ton juste courroux, coucou, à tout.

    Je me méfie y compris de mes propres réactions, je me relis, et je me trouve encore trop polémique, mais merci de bien vouloir croire que je n'exagère pas - pas volontairement ? - et que surtout je ne cherche pas à minimiser, j'ai juste un peu les nerfs sur un sujet qui m'occupe et que j'essaie d'approfondir honnêtement.

    Salut Bufo, Salut Pilet, continuez,

    Bon je connais pas les règles, mais on est franchement hors le sujet initial la non ?
    désolé.

  17. #135
    Bufo v

    Re : Batman

    Salut Candide raton
    Citation Envoyé par Candide-raton
    Bon je connais pas les règles, mais on est franchement hors le sujet initial la non ? désolé.
    Non pas vraiment hors sujet. Je ne pense pas.
    (je parle ici d'une assoce de chasseurs de gibier d'eau de la Drôme si, si, - 10 balbus contre 1 friquet que Bufo les connaît -
    Heu ! là désolé, je ne les connaît pas...
    Ce ne sont pas QUELQUES références qui montrent une faible mortalité, ce sont la grande majorité des sérieuses qui TENDENT à le montrer, mais à force le faisceau de présomption commence à devenir un câble. En revanche on a bien observé une mortalité sensible,en deux sites à ma connaissance (Californie, Espagne),
    C'est vrai que quelques études ont été relativement bien faites. ( Tarifa, Altamon Pass...) Mais je le répète encore une fois, il conviendrait de pouvoir comparer (et adapter) des suivis se basant sur des protocoles sensiblement comparables et intégrant les variations de paramètres tels que topographie, climat, météo, dates d'études....qui sont nécessairement bien différents d'un lieu à l'autre.
    Dans certaines études "minimalisantes" les protocoles ne sont même pas décrits !
    Je n'ai personnellement pas d' a priori sur cet aspect technique mais il me parait tout de même normal que le boulot soit fait sérieusement à la base.
    Je m'étonne simplement de la très grande émotion et de l'acharnement contre l'éolien. Plus je bosse là-dessus, plus je métonne. Je compare avec tout le reste, et je me dis que peut-être il y a, sinon grosse manip', du moins curieux phénomène de foule, qu'Internet et notamment un véhicule puissant de la rumeur, etc.
    Ouais ! Je pourrait te citer des installations locales, où le projet a été soigneusement dissimulé jusqu'à l'enquête publique.
    Et des études d'incidences sur l'avifaune réalisées par des bureaux d'études à la botte des développeurs qui disent, entre autres :
    1) "Il n'existe aucun axe de migration sur l'emplacement retenu pour la pose des machines" . Travail effectif pour en arriver à cette conclusion ? Eh bien il est mentionné dans le rapport : Une demi journée en décembre et une demi journée en janvier sur le terrain !!!! C'est sûr, la migration bat son plein à cette époque de l'année
    Etude bibliographique : 0
    Consultation des ornithologues locaux : 0
    Par contre les petits malins ont trouvé un truc infaillible pour exonérer les éoliennes de tout impact résultant de la percussion, cité textuellement :
    "Les oiseaux ne sont quand même pas aveugles". C'est tout !

    Alors, que les responsables (c'est leur rôle) commencent eux à pratiquer la transparence, et à réaliser de vrais études d'impact. Les détracteurs seront peut être un peu moins nombreux....et les quelques extrapolations hasardeuses concernant la mortalité moins utilisées comme ultime recours !
    Amicalement
    Bufo v

  18. #136
    Candide-raton
    Invité

    Re : Batman

    Salut Bufo
    Complètement d'accord pour ta conclusion
    Pour le reste, la biblio dont je parle n'est évidement pas une liste d'études d'impacts préalables, mais de suivis, qu'il est effectivement bien difficile d'extrapoler vu les variations de localisation, d'espèces concernées, de types et nombre de machines, de méthodo, mais qui cmmencent à être nombreux, avec déjà quelques trucs sérieux en France.
    Les seules conclusions que j'en tire c'est :
    - que l'impact est "quantitativement" semble-t-il modeste sur les nicheurs, qualitativement potentiellement très fort s'il affecte une espèce en danger. Qu'il peut devenir "significatif" sur les migrateurs (quoique les chiffres doivent toujours être rapportés à une population totale et aux autres mortalités)
    - que donc des études d'implantation sérieuses doivent être conduites, notamment ornithologiques.

    Ca ne m'empêche pas de m'étonner, pour revenir aux premières pages de ce sujet, sur l'intérêt écolopointilliste soudainement porté à cette seule activité, par des gens qui contrairement à toi ne semblent pas avoir toujours eu de telles préoccupations, jusqu'à poser la question bien connue de l'influence de la masturbation des crocodiles sur les crues du Nil.

    Et désolé, je te voyais méridional, je te dois 10 balbus, j'avais pas vu ta localisation à Nancy

    aaaaargh. Ne me dis pas que tu bosses sur les lignes HT !

    CR

  19. #137
    Bufo v

    Re : Batman

    Citation Envoyé par Candide-raton
    Pour le reste, la biblio dont je parle n'est évidement pas une liste d'études d'impacts préalables,
    Non en effet, je citais juste cela en exemple afin d'expliquer l'éventuel "énervement" de quelques associations ou ornithologues...

    Ca ne m'empêche pas de m'étonner, pour revenir aux premières pages de ce sujet, sur l'intérêt écolopointilliste soudainement porté à cette seule activité
    C'est ce que j'essayais de dire. Il ne reste parfois -face à la mauvaise foi des décideurs et de l'administration - que cet unique recours, de mauvaise foi itou !
    Un autre aspect, qui certes est plus subjectif, concerne le volet paysager. Et là en gros tout le monde s'en fout. Or ici, si l'ensemble des projets aboutissent (120 !!) une éolienne sera quasiment visible de n'importe quel point de Lorraine
    Alors étant donné le fait que l'éolien ne sera jamais une vraie alternative au GES (juste un complément à d'autres sources énergétiques), est-il pertinent de gâcher jusqu'à la vue de millions de personnes... En sus évidement de tout le gâchis existant. La perception du paysage n'est-elle pas aussi une composante essentielle, une aménité, de notre quotidien ?
    aaaaargh. Ne me dis pas que tu bosses sur les lignes HT !
    Si si, cela m'arrive ! Notamment en ce moment (projet d'enfouissement d'une ligne THT sur une des 3 stations connues du plus rare amphibien de France, le Pélobate brun)
    Que personne ne rigole !!! J'ai l'impression d'être dans un mauvais film.
    Bufo v

  20. #138
    pilet14

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Bufo, on peut enfouir les lignes à très haute tension?

    Pour l'aspect paysager, c'est en effet le grand absent du débat, n'oublions pas que si nous sommes le pays le plus touristique au monde, c'est en bonne partie gràce à la variété de nos paysages et leur état de conservation correcte.

  21. #139
    Bufo v

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par pilet14
    on peut enfouir les lignes à très haute tension?.
    Eh oui on peut !
    Même si c'est très coûteux.
    Bufo v

  22. #140
    Candide-raton
    Invité

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    On peut vraiment pas dire que le paysage soit absent du débat éolien...

    D'ailleurs je propose d'enfouir les éoliennes !

    Bon d'accord on gâche pas la vue de MILLIONS
    de personnes, on continue surtout sans l'éolien, d'ailleurs on n'a rien fait de pire depuis l'invention de la roue, à la rigueur on fait que du petit éolien, qui bien sûr posé sur chaque toit ne sera ni moche, (des MILLIONS d'éoliennes vues par les passants en des MILLION de coins, ça t'a plus de gueule qu'une vue par des Millions de personnes, non) ni bruyant, ni tueur d'oiseaux, ni produit par des méchantes multinationales appatées par un marché porteur, etc.

    scuzez, un coup de barre, j'me lache en fin de journée.

    Amitiés
    (Eh, Bufo, le Calamite se vend mal, je sais, mais gaffe à tes fréquentations quand meme, la déontologie élastique est cultivée pas loin de toi - tiens bon garçon)

  23. #141
    coco

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par Candide-raton
    D'ailleurs je propose d'enfouir les éoliennes !
    Il y a déjà la géothermie...
    Bon, mais ceci dit... je n'y connaît pas grand chose en production d'énergie, mais ...
    Si les éoliennes ont tant de défauts, si le pétrole augmente l'effet de serre et pollue, si les centrales atomiques sont dangereuses, si les barrages détruisent les paysages, si...
    Et à côté de cela nous ne pouvons nous passer d'énergie... Ah oui, il y a l'énergie solaire à la base de toutes les autres...
    Allons, je referme la parenthèse....

  24. #142
    Dansteph

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par coco
    Ah oui, il y a l'énergie solaire à la base de toutes les autres...
    Oui mais la je pose la question QUE PERSONNE N'A JAMAIS POSE:
    tu prélève 5% de l'énergie Solaire sur la france quel serait l'impact
    sur les balbusards à crête molle ? (il en reste, 5 tous des mâle)

    LOL, désolé ... le ferait plus !

    Dan

  25. #143
    Bufo v

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Bonsoir,

    pour repartir une fois encore dans le même débat.
    Toutes les contributions un peu étayées sur ce forum et les projections consultables sur les sites, (certains maintenant bien connus***** ) orientent quand même vers des conclusions assez évidentes.
    L'éolien ne constituera jamais (en France à tout le moins) une part prépondérante de la production d'énergie. Pour toutes les bonnes raisons évoquées sur les différents fils.
    Notamment :
    - production irrégulière, donc nécessité de disposer en parallèle d'une autre source "stable" pouvant prendre le relais = thermique pour l'essentiel
    - surfaces à couvrir considérables en regard de la production
    - sites d'implantation favorables limités
    - stockage difficile (soit conversion = pertes de rendement)
    Il est vrai que d'autres sources possibles présentent aussi un ou plusieurs de ces inconvénients.
    Alors Balbuzards ou non il semble incontournable d'envisager le problème de la fourniture pérenne d'énergie sur un plan bien plus vaste que le seul éolien.
    A commencer par cesser de gaspiller
    Cela à déjà été dit mais il convient quand même de rappeler que sans les tarifs bloqués de rachat de l'électricité par EDF, ...nous ne serions pas ici en train d'en discuter !
    A+
    Bufo v

  26. #144
    Dansteph

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par Bufo v
    Bonsoir,
    Alors Balbuzards ou non...
    A crête molle ne l'oublions pas... les autres ne sont pas en danger

    Pour rester sérieux on discute on discute mais seul l'avenir donnera raison
    soit au pessimistes qui hurlent à la crise energetique majeur avec la fin du pétrole
    et à des bouleversement sans précédent pour l'humanité.

    Soit à ceux qui pensent que nous trouveront des solutions en temps voulu.
    Pour trouver des solutions il faudrait commencer à chercher et ce n'est visiblement
    pas trop dans l'air du temps.

    Je pense personnellement que le réveil rique d'être très dur et si ce cas est
    verifié je parie que nous jetterons les balbuzard avec leurs crêtes ou non
    bien content d'avoir des énergie alternative.

    De toute façon mon intime conviction est que ceux qui veulent chercher des poux
    aux éoliennes ne ce sont pas sérieusement posé les bonnes questions. Ca restera
    une énergie mineure pour les raisons que tu évoque.

    Perso je vote La fusion mais il faudrait qu'ils ce dépechent, ca urge.

    Dan
    Dernière modification par Dansteph ; 25/08/2004 à 01h10.

  27. #145
    pilet14

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par Bufo v
    Eh oui on peut !
    Même si c'est très coûteux.
    Bufo v
    Le prix n'a aucune importance en raison de la nuisance environnementale de ces lignes a tres haute tension.

    Citation Envoyé par Candide-raton
    D'ailleurs je propose d'enfouir les éoliennes !
    Tu as pense aux taupes, courtilliere et autres larve de hanneton

    Pour l'eolien, je suis a 100% pour l'emploi du principe de precaution en evaluant reellement les benefices et les risques.

    Pour les prix imposes a EDF, je me demande si cela ne se finira pas devant la cour europeenne de justice, il me semble que les etats ou l'europe n'ont pas le droit d'intervenir dans le controle des prix d'achat ou de vente.

  28. #146
    Chris77

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par pilet14
    Pour les prix imposes a EDF, je me demande si cela ne se finira pas devant la cour europeenne de justice, il me semble que les etats ou l'europe n'ont pas le droit d'intervenir dans le controle des prix d'achat ou de vente.
    Ca va pas tarder... En effet, EDF est devenu une SA, et bientot il perdra le monopole de l'électricité, du coup, je ne suis pas sûr que EDF acceptera de supposer seul le surcout du rachat obligatoire... C'est pas à une entreprise qu'on fait payer pour favoriser l'électricité solaire/éolienne.

    Je maintiens que le choix d'avoir l'électricité verte doit rester un choix personnel, càd que si qq'un veut l'avoir, qu'il paye de sa propre poche, sans demander les subventions ni le rachat... Je n'ai aucune envie de voir qu'une partie de mes impots va dans l'installation de ces systèmes à usage personnelle (en revanche si c'est à usage collective, ok). Si un voisin installait des capteurs solaires avec les subventions, pensez-vous s'il sera d'accord de me donner un partie de son électricité, sous prétexte que c'est moi qui a financé en partie l'installation ?

  29. #147
    Dansteph

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par Chris77
    Je n'ai aucune envie de voir qu'une partie de mes impots va dans l'installation de ces systèmes à usage personnelle (en revanche si c'est à usage collective, ok).
    Oui mais même un système à usage personnel bénéficiera indirectement à toute la communauté
    en bref tu paye pour moins de pollution.

    Ca vaut pas le coup ca ?

    Dan

  30. #148
    vince

    Angry Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Citation Envoyé par Chris77
    Si un voisin installait des capteurs solaires avec les subventions, pensez-vous s'il sera d'accord de me donner un partie de son électricité, sous prétexte que c'est moi qui a financé en partie l'installation ?

    On a déjà eu cette discussion 10 fois !!

    Tes impots servent déjà à ce que les enfants de ton voisin aillent à l'école !!! Ca s'appelle la solidarité nationale et ça peut aussi servir à réduire les effets de la catastrophe écologique en cours si le législateur décide que cette cause dépasse le seul interet particulier !!!!

  31. #149
    pilet14

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Tu a raison, Vince, mais dans le domaine de la production énergétique, certaines régions sont nettement plus solidaires que d'autres, alors pourquoi ne pas un peu tenter de rééquilibrer la "solidarité" nécessaire dans ce domaine.

    J'ai du mal à penser que Porcheville soit suffisant pour alimenter l'île de France en électricité...

  32. #150
    Chris77

    Re : Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

    Moi je suis allé à l'école, donc ca m'a profité directement

    Le problème que je "dénonce", c'est que d'aprés tout, si le voisin s'équipe des capteurs solaires, il sera largement gagnant quand il aura rentabilisé son installation, je ne suis pas sûr que la communauté profitera directement des économies réalisées par le voisin (rappel : EDF rachète le surplus d'électricité 3 fois le prix du marché, et c'est les clients d'EDF qui "payent" ce surplus). Alors subventions en amont + gains en aval, c'est toute la communauté qui "paie" le voisin... Bien sûr pour équilibrer, il aurait fallu que le voisin rembourse les subventions une fois l'installation rentabilisée et que le rachat obligatoire soit supprimé...

Page 5 sur 11 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Maison basse énergie, quel chauffage d'appoint et quel ECS?
    Par erness dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 55
    Dernier message: 19/01/2012, 22h59
  2. energie éolienne
    Par 090792 dans le forum Technologies
    Réponses: 19
    Dernier message: 30/10/2008, 10h26
  3. de l'eau? oui mais quel type?
    Par dorifolle dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/01/2007, 17h42
  4. Energie éolienne
    Par chaouia dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/02/2005, 22h00