Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 215

La diabolisation des Sciences



  1. #1
    haricotnain

    Unhappy La diabolisation des Sciences


    ------

    Bonjour,

    Je suis étudiante en BCPST deuxième année : juste pour dire que je m'interresse beaucoup aux sciences, mais que bon, je ne suis pas une grande scientifique.

    En fait, j'ai cru remarquer que le public diabolise de plus en plus les sciences.

    Recemment, j'ai lu un article de journal (très détaillé) de mon quotidien régional (l'Alsace) sur la foire BIO de Colmar. Dans cette foire, il y a des gens qui vendnet du BIO (ok..), mais il y aussi des stands anti vaccins, anti OGM, anti-nucléaire. Ils ont aussi décidé de creer une "reflexion" (moi j'appelerai ça du lavage de cerveau) autour de plusieurs thèmes dont "les nanosciences, mégaprofits", "comment se guérir avec les plantes" ou encore "la science s'oppose t'elle au citoyen" etc..
    Bien sur ces "reflexions" sont orientées dès le départ. Cette année, c'est surtout le thème des nanosciences qui est abordée, et bien sur, ils n'en font pas l'éloge.

    C'est un exemple, mais je pense que ce genre de foire existent partout.

    Mais pour moi, c'est SCANDALEUX, qu'on accepte un tel lavage de cerveau. J'ai presque envie de comparer ça à une secte.

    Qu'on se pose des questions sur les dangers eventuels des sicences, je veux bien. Qu'on les diabolise, ça me révolte !

    Malheureusement, la plupart des gens que je connais partagent ce genre d'opinion, parce qu'ils sont soumis à une véritable propagande. Le journaliste lui-même (qui représente un peu le citoyen lambda dans le domaine des sciences) semblait lui même prendre partie pour cette foire, en expliquant son "engagement citoyen", etc...

    Autre exemple : dans la rue, combien de fois des représenatnts de Greenpeace ou d'Attac sont ils venus me parler des dangers des OGM ???

    ENcore un autre exemple qui m'a complétement scandalisée : Arte (que je croyais une chaine sérieuse) avait fait un reportage sur les gens qui ne respectent pas la loi soit disant pas citoyenneté (je ne sais plus le nom) et il y avait notamment une jeune faucheuse d'OGM : subtilement, le reportage se plaçait du coté de la faucheuse.



    En fait, j'ouvre ce sujet, pour demander comment est-ce que les sientifiques pourraient réagir contre ce genre de véritable propagande anti-sciences ?? Il faudrait que l'opinion public sache que le BIO c'est pas si écologique que ça et qu'on est super prudents avec les OGM. Il faudrait aussi qu'elle sache que le nucléaire est une energie propore et qui fonctionne bien !!

    Bref, que faire contre ça ?

    -----

  2. #2
    Cyrille999

    Re : La diabolisation des Sciences

    Un débat difficile qui demanderai beaucoup de vérité de part et d autre...

    Tu sais, il y a un lavage du cerveau AUSSI DU COTE des sciences...N oublies pas (un bon cours d épistémologie serait le bienvenu) qu un certain nombre de scientifiques utilisent les sciences pour des buts qui n ont rien à voir avec l évolution de l humanité... Evidemment, en cours, "on" ne te le crie pas haut et fort...et puis, pour beaucoup, c est "toujours du passé"

    Donc pour éviter le type de dérive que tu cites, il faut:
    - Des scientifiques honnêtes qui n hesitent pas à affronter les zones sombres de l histoire des sciences
    - Se positionner sur des sujets où les scientifiques, indirectement, sont complices (par exemple, la construction d arme de guerres de plus en plus folles... pas de scientifiques, pas d armes de ce type !!!)

    Les personnes ont peur...de ce qu elles ne connaissent pas...Ceci est vrai depuis l aube de l humanité !

    Cyrille

  3. #3
    Rann

    Re : La diabolisation des Sciences

    Bonjour,
    Je suis un anti-ogm de base(viscéralement du à l'antériotité d'autre affaires désastreuses etc etc). Puis peut être ai je un faible pour les cools, il me semble que le monde serait plus tranquille. Donc tout ça est très subjectif n'est ce pas! Pour ce qui me concerne.
    Nous sommes libres de nos opinions, à toi de convaincre avec des arguments scientifiques que telle ou telle technologie ne risque rien.
    Malheureusement la mémoire des hommes enregistrent plus facilement les dégats car ils sont souvent plus spectaculaires ,d'où la responsabilité des média dans cette diabolisation, Arté y compris.
    Mais d'autre part aillant mon libre arbitre j'ai discutté ici avec des gens compétants sur les OGM.
    Et bien mon avis est maintenant plus mesuré et je dois bien en convenir la plupart des gens ne savent pas de quoi il s'agit.
    Alors tranquillement il faut faire un travail d'information, le bilan sera forcemment positif.
    Quelle amélioration réelle pour l'homme a été refusé par celui ci ?

  4. #4
    jobherzt

    Re : La diabolisation des Sciences

    en fait, je pense qu'il y a surtout un amalgame enorme et de plus en plus courant entre la technologie d'une part, et la science en tant que demarche, que methode d'autre part....

    tout ca allié a une idee de plus en plus repandue, et naturellement absurde, que la science et les scienitifiques sont bornés, obtus, refusant de s'ouvrir a "autre chose", propagandiste, et j'en passe.

    ceci va de paire avec un regain d'interet grandissant tout ce qui est medecine douce, new age, astrologie,... et autre.

    bref, une tendance a rejeter tout ce que la science represente, y compris helas l'esprit critique et la demarche rationnelle, au nom de questions technologique...

    la demarche scientifique va bien au dela de la science, l'esprit critique, la mise en doute, la validation d'un fait, ca sert aussi quand on veut acheter un aspirateur pour ne pas se faire avoir... ou pour ne pas justement tomber dans une secte, pour savoir distinguer le vrai du faux... et meme par exemple pour voter sans obeir a des mythes, sans se faire avoir par des idees simplistes et reductrices..

    la science par definition c'est la discipline des sceptiques, c'est le domaine du doute, de la remise en question, de la verification, de la refutation... c'est l'antithese absolu du dogme !

    je suis le premier a dire que les OGM, le nucleaire posent de serieux problemes a plusieurs niveaux... et on peut dire cela justement quand on a l'esprit un peu scientifique et qu'on essaie de creuser et de comprendre.. mais helas ca derive souvent sur le rejet en bloc du rationnel, et donc derive sur des fantasmes ahurissant et d'ailleurs contre productifs quant a la cause qu'ils sont sensé servir : idee que les vaccins sont des "corps erangers" qui "agressent le corps", que tout ce qui est "chimique" est foncierement mauvais (comme si les plantes n'etaient pas chimique elle aussi..), et j'en passe, le tout arrosé en general d'une bonne dose de mystique diverse et varié.

    je trouve aussi cela extremement inquietant... des stats a nice ont montré qu 75% des etudiants pensaient que l'astrologie etait scientifiquement demontré, mais seulement 20% affirmaient que la theorie de la relativité etait autre chose que de la pure speculation...

    en fait la science est caricaturé aux 2 extremes : par le fabriquant de shampoing qui etale des mots pseudo scientifiques vide de sens en montrant des types en blouses blanches dans un labo tout propre, et par l'altermondialiste qui rejette (a raison a mon avis) les derives de la consommation, mais rejette aussi du coup (a tort) la science sous pretexte que c'est elle qui se cache derriere le shampoing.....

    bref, oui, il y a une forme d'obscurantisme qui gagne du terrain aujourd'hui, dans plein de domaines differents, et c'est flippant.. tres flippant...
    Dernière modification par jobherzt ; 21/05/2007 à 13h22.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    rodago

    Re : La diabolisation des Sciences

    Alors tranquillement il faut faire un travail d'information, le bilan sera forcemment positif.
    Je pense aussi que la solution est la.

    Et cela commence par informer les professionnels de la recherche et de la science des bienfaits (et dirai-je meme de l'aspect fondamental) de la communication claire et honnete au public.
    R-D G

  7. #6
    jecario

    Re : La diabolisation des Sciences

    Effectivement, le mot-clef c'est INFORMATION...

    Un autre exemple bon a citer : le nucleaire !

    Le discours le plus entendu, c'est : ca pollue, les dechets durent des millenaires, c'est dangereux.

    Mais :
    la pollution engendree est tres facilement confinable (les dechets entreposes);

    les residus sont stockables dans des endroits ou ca ne gene personne, et il "suffit" de trouver un moyen de les reutiliser (accessoirement, je ne me suis pas vraiment penche sur la question, mais je crois que c'est en projet...);

    le danger presente par les centrale est controle, personne en France n'accepterait un second Tchernobyl et je doute que ce soit le fantasme de l'un ou l'autre des directeurs de centrale

    Alors peut etre que ces arguments sont contestables, mais il est inadmissible de parler du nucleaire sans en connaitre les principes fondamentaux (qu'est ce que la fission ? Qu'est ce qu'un noyau stable ? instable ? un neutron ? un electron ??? pourquoi utilise-t-on un caloporteur et pas de l'eau de la riviere ?).

  8. #7
    haricotnain

    Re : La diabolisation des Sciences

    bref, oui, il y a une forme d'obscurantisme qui gagne du terrain aujourd'hui, dans plein de domaines differents, et c'est flippant.. tres flippant...
    Tout à fait d'accord !!

    Ce qu'il faudrait aussi faire comprendre aux gens, c'est que souvent une technologie, c'est un outil. Cet outil peut être utlisé d'une mauvaise façon ou d'une bonne. Je pense au nucléaire notamment. Les OGM, c'est pareil. Il ne faut pas faire n'importe quoi (enfin, je pense que c'est vrai pour toutes les variétés, mais bon), mais ça peut représenter aussi des chances uniques (écologie, médicaments, aider des populations et puis... économique tout simplement)


    Alors tranquillement il faut faire un travail d'information, le bilan sera forcemment positif.
    Oui, ca c'est sûr !! Le problème, c'est qu'en ce moment, que ce soit à la télé, dans les journaux il y a plus de desinformation que d'information (dans ce domaine au moins, le reste j'en sais rien), je trouve. Combien de reportages diabolisent les OGM et combien les défendent ?? Des informations sérieuses, on en trouve sur certains sites (comme celui-ci), mais il faut aller les chercher !

    A la télé, je crois n'avoir jamais vu d'interview ou reportage parlant objectivement des OGM. On est toujours en train de les diaboliser.

    Je prend souvent l'exemple de la transgénèse, car elle est vraiment diabolisée à outrance (encore plus que le nucléaire).

  9. #8
    jobherzt

    Re : La diabolisation des Sciences

    mouais, enfin le coup des OGM qui vont soigner les gens et regler le probleme de la famin dans le monde, je classe ca a peu pres autant dans le discours pseudo scientifique (en l'occurence comme argument de vente) que le discours anti ogm de base...

    evidemment qu'il y a des tonnes de fantasmes sur les OGM, mais il y a aussi un discours qui glorifie la technologie de la meme maniere que pour la pub de shampoing.. dans les 2 cas c'est de l'emotionnel et de l'image, de la peur impuslive d'un coté et du marketing de l'autre.

  10. #9
    jecario

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    mouais, enfin le coup des OGM qui vont soigner les gens et regler le probleme de la famin dans le monde, je classe ca a peu pres autant dans le discours pseudo scientifique (en l'occurence comme argument de vente) que le discours anti ogm de base...
    A mon sens, le discours scientifique sur les OGM se resume a ceci : on sait modifier le code genetique de telle et telle plante, ce qui fait que ses proprietes macroscopiques sont modifiees. Elles resiste a tel parasite, elle a besoin de moins d'eau...
    Du point de vue marketing, on peut "oublier" de preciser que ces plantes ne peuvent pas etre resemees ou bien qu'elles nuisent a telle espece vivante (on peut aussi ne pas avoir cherche a l'etudier, d'ou l'interet de la Loi).

    Le reste, ce n'est, au mieux, que speculation ou publicite, et au pire, de la propagande.

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    evidemment qu'il y a des tonnes de fantasmes sur les OGM, mais il y a aussi un discours qui glorifie la technologie de la meme maniere que pour la pub de shampoing..
    Glorifier la technologie n'est pas un mal si on en parle au sens de savoir ou de progres... Mais s'en servir en disant : "J'ai la Technologie donc j'ai raison", c'est plus genant.

    En corollaire, je crois qu'il n'y a pas suffisamment de place sur les bouteilles de shampooing pour ecrire le logo et le cours de bio ou de physique qui va avec

  11. #10
    haricotnain

    Re : La diabolisation des Sciences

    mouais, enfin le coup des OGM qui vont soigner les gens et regler le probleme de la famin dans le monde, je classe ca a peu pres autant dans le discours pseudo scientifique (en l'occurence comme argument de vente) que le discours anti ogm de base...
    Ah bon ??
    Tu n'as jamais entendu parler du "riz doré" ??

    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article506

    Et je te ferai remarquer que l'insuline et l'hormone de croissance humaines sont déjà fabriquées par des bactéries génétiquement modifiées !

    Alors non, ce n'est pas un mythe.

  12. #11
    haricotnain

    Re : La diabolisation des Sciences

    Enfin, je ne dis pas que ce va regler la famine dans le monde, mais c'est d'être de mauvaise foi que de dire que les OGM n'ont pas d'applications interressantes.

  13. #12
    Imaginos

    Re : La diabolisation des Sciences

    J'ajouterai qu'il serai aussi très important de faire un maximum de pédagogie auprès des médias, car après tout c'est par eux que l'information passe et si ils ne connaissent pas le sujet, ils ne peuvent pas savoir quelle valeur attribuer à tel ou tel témoignage...

    Si ils savaient que tel documentaire est etayé par des erreurs et ne tient pas debout, ça leur éviterai de le diffuser...

    Ils ont certainement des conseillers scientifiques, mais pas suffisamment au courant dans tous les domaines

    Si ils étaient mieux tenus au courant des pours et des contres, ça leur éviterai aussi d'être de parti pris dans les JT, car c'est par là que beaucoup de gens se forgent une opinion
    Contre l'imbécilité, les dieux eux-mêmes sont impuissants (I. Asimov)

  14. #13
    jobherzt

    Re : La diabolisation des Sciences

    primo, le debat ne porte pas sur les ogm mais sur les caricatures de la science.

    secundo, je sais bien qu'il y a des progres en ce sens, ce que je dis c'est qu'il ne faut pas faire preuve d'angelisme. et qu'il y a des industriels, d'ou ma comparaison avec les shampoing, qui exploite l'image d'une science qui est aussi caricaturé avec des labos super propres, des tas de machines vachement sophistiquée et une voix off qui explique comme les ogms vont resoudre tous les problemes du monde. j'en rajoute, bien sur, mais l'idee est la. je maintiens que si d'un cote il y a un rejte absurde de la science, de l'autre, du cote ds industriels, il y a aussi un interet marketing a presenter une vison technologique idealisé et des promesses de bienfait qui sont tourné comme des arguments publicitaires.

    mais c'est une evidence que ce n'est pas parce que certain caricature la chose dans un sens ou dans l'autre qu'il n'y a pas des vrais chercheurs qui font des vrais decouvertes utiles, et ceux la ont tout mon soutien.
    je veux juste dire qu'il ne faut pas en reaction a la betise de certains anti ogm, tomber dans l'exces inverse et idealiser tout ca.

    j'espere que tu mesure le gouffre qui separe ton texte fort interressant d'une plaquette publicitaire d'un industriel...

  15. #14
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    primo, le debat ne porte pas sur les ogm mais sur les caricatures de la science.
    Non seulement j'approuve, mais je précise que tout autre message sur les OGM sera modéré : il y a en effet suffisamment de discussions sur le sujet dans ces forums. Quand vous aurez lu tout ce qui a été dit vous pourrez rajouter votre contribution originale à l'une ou l'autre de ces discussions.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. #15
    Démostène

    Wink Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    ... la science par definition c'est la discipline des sceptiques, c'est le domaine du doute, de la remise en question, de la verification, de la refutation... c'est l'antithese absolu du dogme !
    ...
    Salut,

    Ca, c'est la science SANS la techologie

    En fait, savoir = pouvoir, et l'artefact du péché originel nous revient ici en plein dans la g...., avoir touché à la connaissance est diabolique !! Pour ceux qui ne l'ont pas fait ou qui veullent le garder pour eux car ça leur confère des avantages, des pouvoirs ou des richesses en plus que les autres.

    Au delà de ça, il semble de plus en plus évident que ce qu'on nous présentait naguère comme des miracles de la sciences portent en eux des taches que l'on a ignoré ou caché dés le début.

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  17. #16
    jobherzt

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Ca, c'est la science SANS la techologie
    c'est bien ce que je dis !! il faut distinguer entre :

    - la science en tant que demarche rationnelle, esprit critique, possibilité d'argumenter et de refuter.
    - les scientifiques en tant que personne, qui ne sont pas plus a l'abri du fantasme, de l'irrationnel
    - la technologie, qui comme tout bien marchand peut etre utile ou gadgetique, libre ou breveté, bon ou nefaste, etc... et les gens qu les fabriquent et les vendent, qui comme toute personne qui a quelque chose a vendre (ou presque) aura tendance a embellir la relaité, a proposer un monde rose fluo et merveilleux ou son produit change la vie.

  18. #17
    rodago

    Re : La diabolisation des Sciences

    En fait, savoir = pouvoir, et l'artefact du péché originel nous revient ici en plein dans la g....,
    Je suis d'accord sur le fait que l'inquietude et la mefiance vis a vis de celui qui sait sont des encombrements (incroyablement genants) a l'ouverture du public. Mais aussi des tentations (financieres ou simplement de satisfaction d'ego) de la part du chercheur...

    Concernant le peche originel (ou mythe de Promethe...comme on veux), on pourrait decrire la situation ici comme inverse: la condamnation ne vient pas tant du fait de savoir...mais justement d'etre les seuls a savoir, sans partage avec le profane...
    R-D G

  19. #18
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message

    En fait, savoir = pouvoir, et l'artefact du péché originel nous revient ici en plein dans la g...., avoir touché à la connaissance est diabolique !! Pour ceux qui ne l'ont pas fait ou qui veullent le garder pour eux car ça leur confère des avantages, des pouvoirs ou des richesses en plus que les autres.
    Pas bien clair.


    Dans ton idée, les scientifiques auraient tendance à garder la science pour eux, dans le but de "garder le pouvoir ou des richesses en plus que les autres" ?

    a+
    Parcours Etranges

  20. #19
    Démostène

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Pas bien clair.


    Dans ton idée, les scientifiques auraient tendance à garder la science pour eux, dans le but de "garder le pouvoir ou des richesses en plus que les autres" ?

    a+
    Salut,
    Exactement, presque tous les scientifiques sont en concurrence déjà avec certains des leurs ( il faut être le premier à publier, ou à tirer des avantages financiers du boulot en cours, donc "on" cache aux autres )
    Même dans la recherche pure, ils en sont à vouloir être "les premiers".
    Ce qui se passe un peu dans les domaines très vastes, c'est parfois une sorte de partage du gateau entre différents "labos" ( quant ça coute très très très cher ex; ITER)
    @+

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  21. #20
    rodago

    Re : La diabolisation des Sciences

    Exactement, presque tous les scientifiques sont en concurrence déjà avec certains des leurs ( il faut être le premier à publier, ou à tirer des avantages financiers du boulot en cours, donc "on" cache aux autres )
    Oui mais dans le secteur public, academique, cette concurence n'entraine pas que nous gardions pour nous nos decouvertes...il est vrai que pour etre correctement finance il faut publier dans des revues de haut impact factor, donc souvent publier en premier...mais publier signifie au final partager la connaissance. la faire entrer dans le domaine public!

    Nous sommes soumis aux regles (soit tacites et de bon sens, soit officielles avec contrat ecrit) de proprietes intellectuelles...mais ce n'est que le temps de la publication.
    R-D G

  22. #21
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La diabolisation des Sciences

    Et c'est reparti pour être une nouvelle tribune pour les détracteurs, parmi lesquels on retrouve, au surprise... Démostène .

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Exactement, presque tous les scientifiques sont en concurrence déjà avec certains des leurs ( il faut être le premier à publier, ou à tirer des avantages financiers du boulot en cours, donc "on" cache aux autres )
    Même dans la recherche pure, ils en sont à vouloir être "les premiers".
    La rétention d'information dans la recherche pure (dans le but de ne pas être grillé pour une publication) ne concerne que des points extrêmement pointus qui ne concernent en aucune manière le public. De plus elle ne dure habituelle que quelques mois au plus, parce qu'une fois publié c'est dans le domaine public (comme le dit le verbe publier).
    Quant à la recherche appliquée, la rétention concerne généralement des techniques de pointe et les choses ne restent jamais secrètes très longtemps.

    Pour le reste il y a suffisamment de revues et livres de vulgarisation pour public un peu cultivé pour qu'on ne puisse pas dire

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Dans ton idée, les scientifiques auraient tendance à garder la science pour eux
    ce qui semble avoir choqué, à juste titre, Gilgamesh.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  23. #22
    Médiat

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Citation Envoyé par Gilgamesh
    Dans ton idée, les scientifiques auraient tendance à garder la science pour eux
    ce qui semble avoir choqué, à juste titre, Gilgamesh.
    Moi aussi , d'autant plus que la démonstration contient sa propre réfutation :
    Si la science c'est le pouvoir, et si les scientifiques gardent la science pour eux, nous pouvons en conclure que les scientifiques ont le pouvoir partout dans le monde. Ce qui m'avait échappé.
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  24. #23
    predigny

    Re : La diabolisation des Sciences

    La seule chose qui m'inquiète dans la science, c'est quand elle passe entre les mains des politiques, des industrielles et des financiers mais est-ce alors encore de la science ? J'ai été particulièrement écoeuré par les mensonges "officiels" dans l'affaire des retombées radioactives de Tchernobyl, mais ce n'est pas de la science, c'est de la technologie aux mains des financiers et des états ...! pourtant des scientifiques ont vendu leur âme au diable dans cette histoire et c'est toute la Science qui a perdu en crédibilité aux yeux de l'opinion publique.

  25. #24
    Gwyddon

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Exactement, presque tous les scientifiques sont en concurrence déjà avec certains des leurs ( il faut être le premier à publier, ou à tirer des avantages financiers du boulot en cours, donc "on" cache aux autres )
    Même dans la recherche pure, ils en sont à vouloir être "les premiers".
    Ce qui se passe un peu dans les domaines très vastes, c'est parfois une sorte de partage du gateau entre différents "labos" ( quant ça coute très très très cher ex; ITER)
    @+

    @+
    Message typique de quelqu'un qui ne sait pas de quoi il parle. Demostene, arrête de raconter des imbécilités. Des fois je me demande si tu as mis un jour les pieds dans un labo

    La recheche par essence se fait en discutant avec les autres --> la publication, ie la mise à disposition de tous, est un aspect essentiel. Si tu es tout seul dans ton coin et que tu ne révèles rien de ce que tu fais, ça ne sert strictement à rien.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  26. #25
    JC (Exether)

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    c'est bien ce que je dis !! il faut distinguer entre :

    - la science en tant que demarche rationnelle, esprit critique, possibilité d'argumenter et de refuter.
    - les scientifiques en tant que personne, qui ne sont pas plus a l'abri du fantasme, de l'irrationnel
    - la technologie, qui comme tout bien marchand peut etre utile ou gadgetique, libre ou breveté, bon ou nefaste, etc... et les gens qu les fabriquent et les vendent, qui comme toute personne qui a quelque chose a vendre (ou presque) aura tendance a embellir la relaité, a proposer un monde rose fluo et merveilleux ou son produit change la vie.
    Je suis complètement d'accord avec ça, je suis étonné qu'on n'aborde pas plus les aspects financiers, car pour moi la méfiance vient du manque de transparence et le manque de transparence vient des enjeux économiques. Il est important pour les entreprises de sortir les technologies en premier, le plus vite possible et en minimisant leur coûts de recherche. Or pour n'importe quel nanoproduit, nouvelle molécule, organisme modifié, il faudrait pour être sûr de son innocuité faire des études absolument hors de prix pour vérifier qu'ils ne posent pas de problèmes par eux même, mais aussi en interraction avec les milliers d'autres produits existants, au soleil, à la chaleur, auprès des centaines d'espèces végétales et animales auxquelles elle pourra être en contact, sur le court terme mais aussi le long terme ... etc. Bref, les études seraient tellement longues qu'on finirait par ne plus rien pouvoir sortir de nouveau.

    Malgré tout, je pense qu'il faut être prudent, et probablement plus qu'on peut l'être aujourd'hui. Je pense aussi que ce qui manque le plus c'est la tranparence sur les risques qu'on accepte (après tout beaucoup de gens tolèrent très bien les riques bien plus considérables de mourir en voiture ou du tabac). Pour finir sur une note optimiste, il faut quand même regarder brièvement en arrière pour constater que malgré les milliers de nouveaux produits potentiellements dangeureux que nous cotoyons quotidiennement, l'espérance de vie n'a cessé d'augmenter.

  27. #26
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La diabolisation des Sciences

    Pour JC (Exether)

    Les études préliminaires à la sortie d'un nouveau produit sont définies par un cadre réglementaire. Pour les technologies émergentes (comme les nanotechnologies) il est évident que la réglementation se cherche encore plus ou moins, mais de ce point de vue l'Europe apporte un plus en se souciant du problème, peut-être plus que ne le feraient les politiques des pays eux-mêmes.

    Pour Démostène (en renforcement de ce que dit Gwiddon)

    Outre les publications les scientifiques échangent beaucoup dans les congrès ou colloques. Ils partagent des informations sur des recherches en cours, discutent parfois de façon très critique après chaque communication, dans les couloirs... et c'est généralement bien plus riche que la simple lecture d'une publication.

    Bref je pense en effet que tu n'as aucune idée de la façon dont circule l'information dans les milieux scientifiques.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #27
    quetzal

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par haricotnain Voir le message
    Bonjour,

    Je suis étudiante en BCPST deuxième année : juste pour dire que je m'interresse beaucoup aux sciences, mais que bon, je ne suis pas une grande scientifique.

    En fait, j'ai cru remarquer que le public diabolise de plus en plus les sciences.

    Recemment, j'ai lu un article de journal (très détaillé) de mon quotidien régional (l'Alsace) sur la foire BIO de Colmar. Dans cette foire, il y a des gens qui vendnet du BIO (ok..), mais il y aussi des stands anti vaccins, anti OGM, anti-nucléaire. Ils ont aussi décidé de creer une "reflexion" (moi j'appelerai ça du lavage de cerveau) autour de plusieurs thèmes dont "les nanosciences, mégaprofits", "comment se guérir avec les plantes" ou encore "la science s'oppose t'elle au citoyen" etc..
    Bien sur ces "reflexions" sont orientées dès le départ. Cette année, c'est surtout le thème des nanosciences qui est abordée, et bien sur, ils n'en font pas l'éloge.

    C'est un exemple, mais je pense que ce genre de foire existent partout.

    Mais pour moi, c'est SCANDALEUX, qu'on accepte un tel lavage de cerveau. J'ai presque envie de comparer ça à une secte.

    Qu'on se pose des questions sur les dangers eventuels des sicences, je veux bien. Qu'on les diabolise, ça me révolte !

    Malheureusement, la plupart des gens que je connais partagent ce genre d'opinion, parce qu'ils sont soumis à une véritable propagande. Le journaliste lui-même (qui représente un peu le citoyen lambda dans le domaine des sciences) semblait lui même prendre partie pour cette foire, en expliquant son "engagement citoyen", etc...

    Autre exemple : dans la rue, combien de fois des représenatnts de Greenpeace ou d'Attac sont ils venus me parler des dangers des OGM ???

    ENcore un autre exemple qui m'a complétement scandalisée : Arte (que je croyais une chaine sérieuse) avait fait un reportage sur les gens qui ne respectent pas la loi soit disant pas citoyenneté (je ne sais plus le nom) et il y avait notamment une jeune faucheuse d'OGM : subtilement, le reportage se plaçait du coté de la faucheuse.



    En fait, j'ouvre ce sujet, pour demander comment est-ce que les sientifiques pourraient réagir contre ce genre de véritable propagande anti-sciences ?? Il faudrait que l'opinion public sache que le BIO c'est pas si écologique que ça et qu'on est super prudents avec les OGM. Il faudrait aussi qu'elle sache que le nucléaire est une energie propore et qui fonctionne bien !!

    Bref, que faire contre ça ?
    hm, le problème ici, est que d'une part tu ne fait pas toi-même la différence entre science, et application des sciences, les technologies.

    il me semble que tu devrais deja posé le roblème sous cet angle et tu verras sans doute le "divin" amalgame qui ait généralement fait enre les deux..

    toi même, tu penses qu'attaquer les technologies(application du savoir scientifique) consiste a attaquer la méthode scientifique, la Science.

    or ce dont les gens ont légitimement peur, ce n'est pas du savoir lui-même, mais bien de ce que certains peuvent faire avec ce savoir..

    il faut aussi bien comprendre qu'entre connaitre(science) et agir(technologie) il y a une différence de taille, la première, la connaissance ne concerne que le scientifique. la seconde l'agir est un fait politique, economique et social.

    si savoir quelque chose est en soi quelquechose de positif, agir avec la technologie peux s'averer etre tout aussi positif pour l'homme que dangereux pour lui. c'est ce que montaigne appelait "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". c'est aussi ce que nous apprend tout le devellopement des technologie tout au long du XIX et XXème siècle.. connaitre l'atome n'est rien, mais le pouvoir lié a cette energie et à ces technologies elles sont tout autant positive que négative(civil-millitaire) et il en est idem pour chaque application du savoir scientifique dans notre quotidien..

    bannalitées? sans doute on le l'a que trop dit. si pour ma part je défend plus que ma prunelle l'idée de savoir, et d'augmentation de celui-ci, autant il peux m'arriver de rester un peu perplexe devant cette volonté de progrès lié aux technologie, technologie qui sont pour le mieux douteuse, pour le pire franchement inquiétante. car en fait, ou est le problème avec les technologies, certainne sont bonne d'autre mauvaise. le problème est que l'homme n'ayant pas de recul en face des technologies nouvelles que propose les industriels, que celui-ci n'a pas de "connaissance" ni de savoir quand a l'impact de cette technologie sur sa propre vie, de sa société, ou bien de son environement. il ne peux former un jugement "rationnel" sur le futur et le bien-fondé de l'usage de se savoir sous cette forme-ci.

    qui as peur des mathématiciens?? personne, qui a peur des industriels, plus enclin a regarder le chiffre de leur courbe de vente, que de vouloir vriament le bien des gens. que penser qu'en il faut près de 15ans pour arracher des mains des labo pharmaceutique le droit de sauver des population entière en produisant des médicaments générique par exemple.

    or, c'est bien ce contre quoi certains se battent contre un monde ou l'on confondent technologie et science, ou l'on doivent se plier a n'importe quelle technologie "toujours prometteuse", au pretexte que ce se sont des scientifique qui dans leur labo (ces grand savants) qui l'on inventé. et que ceux-ci ont la raison pour eux. voilà le discours du progrès vue par l'industrie. qui est le grand mechand loup de l'histoire. lui seul etant vraiment intéréssé par autre chose que le progrès du savoir et le bien-etre de l'homme(en général). les industriel n'en n'ont que pour leur argent, et l'augmentation de leur capital, qu'il fasse ds shampoins, ou des micro-ordinateur, des semances OGM, ou autres.

    pour ma part, je dirais, regarde quel est le maitre de celui qui parle, est-ce l'argent, ou est-ce le bien commun, l'humanité ? et tu sauras quoi penser.

    comme disait kant, au travers de l'impératif catégorif qui fonde son ethique, c'est bien de faire attention que nos actions soit en premier et dernier lieu tourné vers l'homme et que celui ne soit jamais un moyen pour d'autre fin.

    faire la distinction entre technologie et science est importante pour tous afin de ne pas tuer la necesité d'acquerir du savoir et des connaissances, en même temps que l'on jette au oubiette de l'histoire une technologie qui s'est démontré finalement plus dangereuse qu'on ne le pensait.
    a-t-on rejeté la médecine toute entière parceque les rayons-X etait au début mal utilisé(marie curie en est morte), parcequ'il y a eut des problèmes avec certains vaccins, ou avec les premières tansfusion? etc etc.

    bien faire cette différence c'est pouvoir comprendre les peurs légitime du public face non a des savoirs, mais au manque de savoir quand aux impacts des technologies elle-mêmes. car là se trouve le coeur du problème de nos sociétés, a ne pas faire le tri etre savoir et technologie, l'on en viens a rejété la science a cause des certainne technologies, ou a défendre certainnes technologie pour le comptes de La science.

    et pour finir, si le savoir est le travail du scientifique, l'application de se savoir, le droit a utilisé ou non une technologie est bien un fait qui est du ressort du politique, donc chez nous, de la société toute entière. et qui se plaindra de l'interdiction faite du clonage reproductif humain ?? il me semble personne.

    quand aux technologies ne sont-ce pas là de bien grand pouvoir pour etre laissé au mains de n'importe qui?? des alumettes pour certainne je vous dit

    a+ et vive les sciences..

  29. #28
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La diabolisation des Sciences

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    autant il peux m'arriver de rester un peu perplexe devant cette volonté de progrès lié aux technologie, technologie qui sont pour le mieux douteuse, pour le pire franchement inquiétante. car en fait, ou est le problème avec les technologies, certainne sont bonne d'autre mauvaise. le problème est que l'homme n'ayant pas de recul en face des technologies nouvelles que propose les industriels, que celui-ci n'a pas de "connaissance" ni de savoir quand a l'impact de cette technologie sur sa propre vie, de sa société, ou bien de son environement. il ne peux former un jugement "rationnel" sur le futur et le bien-fondé de l'usage de se savoir sous cette forme-ci.
    La première phrase laisse à penser que la technologie est (très) suspecte par nature, ce qui est tout à fait dans l'air du temps. Personnellement je ne suis pas forcément naïf devant le tout technologique mais je suis choqué par cette suspicion a priori.

    La suite du passage mérite aussi de prendre du recul. Nous passons tout notre temps dans la vie de chaque jour à prendre des décisions sur la base d'informations incomplètes. Et c'est absolument nécessaire sinon on ne ferait jamais rien. Cela ne nie pas qu'il faille toujours essayer d'en savoir un peu plus, mais de façon totalement inévitable on est emmené à faire de même dans le domaine des technologies. Attendre d'avoir toutes les informations est utopique, parce qu'il en manquera toujours. Ce qu'il faut, c'est un équilibre raisonnable entre ce qu'on doit connaître, ce qu'on peut imaginer des risques possibles, ce qu'on pense être acceptable ou négligeable...

    En outre les connaissances sont faites pour évoluer et on peut difficilement jeter la pierre aux pratiques qui ont été mises en oeuvre à une époque sur la base de connaissances qu'on a maintenant et qu'on n'avait pas à l'époque. Prenons un exemple : l'utilisation d'amalgame dentaire a permis une amélioration considérable de l'hygiène bucco-dentaire, donc de la santé ; sur la base des connaissances actuelles on peut s'interroger sur le danger du mercure qu'il contient et l'opportunité de le remplacer par d'autres produits lorsque c'est possible. Il n'empêche que ses avantages ont largement excédé les risques éventuels.

    Par contre il est vrai qu'il y a eu des dérives aberrantes dans certains cas. L'exemple peu connu qui me vient à l'esprit, c'est la diffusion, au début du XXème siècle, d'appareils de radioscopie dans certains magasins de chaussures pour voir si le pied était à l'aise dans les chaussures choisies. Mais je pense qu'une dérive aussi énorme n'est plus possible actuellement, même s'il convient d'être prudent pour certaines techniques nouvelles.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. #29
    quetzal

    Re : La diabolisation des Sciences

    salut JPL, globalement d'accord avec toi. j'aimerais revenir sur le point de la suspiscion en face des technologies. il me semble ici, que c'est une question simplement subjective, tel que de demaner a quelqu'un si un verre est a moitié plein ou vide. la réponse dirais-je depend du contenu du verre.

    si c'est de l'eau, il est a la fois plein et vide..
    si c'est un bon vin, il seras toujours a moitié vide(si on aime le vin)
    si c'est de l'huile de ricin, il seras fatalement trop plein.

    or ici l'on ne connais pas la nature du contenu du verre..
    et que sais-tu de tes expérience passé fasse a d'autre liquide?? c'est toujours relatif au résultat des expériences passés.

    pour ma part je sais que le contenu peut-etre tout à la fois du ricin comme du vin. voir simplement neutre.

    alors la question que je me pose est: dois-je boire, cul-sec, le contenu du verre?? avec la possibilité que celui-ci soit un odieux vinaigre buchonné, ou du ricin?? car la est le risque JPL, et l'homme est homme, et si celui-ci aime les surprises, il ne les goutes vriament que si elle lui sont agréable

  31. #30
    Ryuujin

    Re : La diabolisation des Sciences

    à mon sens, il y a un autre point important : un énorme manque de formation des enfants à la logique, ce qui rend très perméable à ce genre de discours les gens qui n'ont pas eu une formation scientifique.

    Parmis les gens qui ont une formation scientifique, peu de gens déjà ont une idée précise de ce qu'est la science, une définition claire et valable.
    Mais alors en ce qui concerne le grand public, c'est bien souvent le flou le plus complet.

    Même remarque pour le raisonnement ; nos jeunes ne savent majoritairement pas tester la cohérence logique d'un ensemble de propositions, ils n'ont dès lors pas les moyens de faire efficacement la part du vrai et du faux.

    Avec ce genre de contexte, vous pouvez faire autant d'information que vous voulez, les théories fantaisistes mais plaisantes auront toujours plus de succès qu'une vérité somme toute banale.
    Vous pourrez toujours publier les comptes complets des instituts de recherche, on vous accuseras de les falcifier, on les décortiquera de façon fantaisiste pour leur faire raconter un peu n'importe quoi etc...

Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 34
    Dernier message: 23/06/2019, 15h18
  2. Y a-t-il des sciences "molles" et des sciences "dures" ?
    Par çacévraiça dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 46
    Dernier message: 22/04/2017, 23h40
  3. Déséquilibre des sexes : la polémique des sciences et l'ingénierie aux USA
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 107
    Dernier message: 12/10/2006, 21h34
  4. café des sciences
    Par Rincevent dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/07/2005, 15h10