Répondre à la discussion
Page 4 sur 7 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 193

poêle de masse made in Alsace



  1. #91
    chataxe

    Re : poêle de masse made in Alsace


    ------

    Bonjour,
    Citation Envoyé par dolf7 Voir le message
    Pour l'instant il serait le seul avec les H a avoir la certif 15250... :
    Peut-être le seul Made in France, mais je pense que les autres fabricants européens ont aussi tout ou parte de leur poêles certifiés
    Citation Envoyé par dolf7 Voir le message
    mais le tarif n'est pas le meme malgré que se soit les soldes chez H
    Attention de bien comparer à travail identique (montage, enduit…)
    Tu as fini tes travaux ?
    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    vinsurvain

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Citation Envoyé par dolf7 Voir le message
    Il serait possible d'avoir l'ensemble des infos sur le rapport d'essais établi par le cstb?
    -combien de kilos de bois pour l'essai
    -puissance moyenne
    -rendement moyen
    -teneur en co2
    -temps pour la chauffe max et le temps pour redescendre a 50%
    Ils attendent le courrier du cstb !!! J'ai posé les mêmes questions que toi... elle ne savait plus exactement.
    Par contre, rendement de 91 %, c'est sur.
    Teneur en co2 : 0.1% aussi !
    Me semble bien que l'essai a été fait avec 8 kg de bois... faut juste attendre un petit peu.

  4. #93
    dolf7

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Bonjour
    Ok merci pour les infos; tu sais pourquoi il a réduit son foyer ? (c'est pas pour avoir un meilleur rendement par hasard? )

    @ chataxe

    La question se pose vu la différence de tarifs entre les deux car cela représente un budget important dans une construction.
    Un Vp pour 4000 et un Hie a 12470€ ...Meme avec les soldes chez Hie de -30% il y a encore de la marge !
    Mais effectivement,il faut comparer ce qui est possible ..et là ce n'est pas le cas, tu as raison .
    Je vais faire un petit mail a Mme Marchand pour en savoir plus sur les soldes histoire d’être sur des tarifs
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  5. #94
    kikou67

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Diversité de l'humanité? Mon oeil, je suis comme plus d'un d'entre vous sur ce fil.

    -Il me faut "du", heu, "un" H
    -Ouille, c'est vraiment coûteux (pas dans le sens je n'ai pas cette somme mais" est-ce que pour le service rendu cela vaut-il ce montant?")
    -Il devrait y avoir autre chose... Oh oui! : VP

    Nuances :
    Comme l'a écrit KroM67, H c'est clean : Buches de 60, réglages négligeables, grille sous le foyer permettant de finir les braises (mieux alimenter en air?), couleurs diverses et variées d'usine , taille des charge plus polyvalentes? peu de modèle mais ils ont été éprouvés. La question est : cela vaut-il 5 à 8000EUR?

    Il y a le fil "Béton français versus pierre finlandais"... J'ouvrirais bien "Béton français du sud versus béton français du nord"
    Dernière modification par kikou67 ; 17/09/2011 à 07h06.

  6. #95
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    je suis un peu étonné (et surtout curieux) que le nouveau modele soit plus petit car mon flamme inversée est prévu pour des buches en 33.
    je rentre pas plus de 8kg non plus, mais bon, c'est du sapin...
    je pense surtout que l'effort à apporter est sur les entrées d'air.

  7. #96
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    salut,
    après presque 3 mois de chauffage avec mon flamme inversée, je suis très satisfait du résultat.
    J'utilise ce poele dans une maison rénovée des années 60 que nous avons isolée de l'extérieur (je vais prochainement faire un compte rendu de mes impressions sur le fil isolation par l'ext.).
    J'avais chauffé la maison en travaux l'hiver dernier (mais déjà isolée) 3 à 4 jours par semaine et atteint les 14° de moyenne.
    Avec une simple règle de 3 et une inertie conséquente, j'en avais tiré la conclusion qu'avec un feu quotidien, ça devait le faire.
    La conclusion c'est que ça le fait.
    Avec un poele utilisé quotidiennement et un chargement anticipé (6 heures avant la prochaine flambée), la flambée moyenne de 6-7kg est magnifique. Elle dure autour d'une heure. Je réduit les braises pendant une heure avant de tout fermer. Je ne pense pas etre arrivé aux limites du poele qui doit pouvoir bruler deux fois plus par jour. Je l'ai fait par temps froid (-10°) et le poele a continué de monter en temp.
    Je ne sais pas ce que cette mesure vaut mais j'ai mesuré la t° du conduit émaillé en sortie autour des 80° avec un termometre IR...
    Le seul bémol que je trouverais est la combustion sur sole, moins pour la réduction des braises que pour la poussière qu'elle produit dans la maison lors du vidage du foyer, encore que je n'ai jamais eu d'autre poele (fonte, masse, etc...) et donc pas de point de comparaison.
    Je brule moitié sapin, moitié charme et ce mélange me semble assez bien équilibré.
    Concernant le charbon imbrulé, je le tamise grace à une écumoire à gros trous et il brule à la flambée d'après.
    Contrairement à ce que j'avais pu lire ailleurs, je n'ai pas de CO dans la piece si je ferme tot, du moins mon détecteur ne bouge pas de 0.
    Je pense toutefois que les bons résultats que je constate sont grandement dus à l'isolation.
    J'oublie surement des choses, si vous avez des questions, n'hésitez pas...
    A+

  8. Publicité
  9. #97
    nino79

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Salut les amateurs de poêle alsacien!!

    Je possède un pirard en flamme inverse depuis un moment et je me pose une question concernant les cendres.
    J'en retrouve pas mal dans mon foyer au point de devoir le vider assez souvent , et entre deux feux le cendres restent "actives".

    Ma manière de procéder:
    tout ouvert prise de feu
    puis je ferme la flamme inverse
    tas de cendres je ferme tout

    Par contre la combustion est moins rapide quand le foyer est rempli de cendres.

    Qu'en pensez vous?

    merci

  10. #98
    rhic25

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Bonsoir à vous Suis aussi possesseur depuis quelques mois (3) de l'alsamasse fi non certifié avec 3 niv sup arrivée air ext par ss pour l'instant et une vmc hygro b Je me pose la question sur son utilisation la plus juste - bois vertical ou pas - sapin, palette ou autre - tous les clapets ouverts, puis une fois le feu lancé, fermer le clapet fi, 1h30 à 2h, une recharge en bois éventuellement, les braises rouges, je ferme tout - A votre avis, dois je attendre que les braises réduisent de volume, ou est ce le fait que la combustion continue en circuit fermé En espérant qu'un utilisateur soit encore en ligne @+

  11. #99
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Bonjour rhic25 et bienvenu sur nos forums.
    J'attirerais juste ton attention sur le fait de veiller à la ponctuation. Il n'y a qu'une phrase dans ton message, et de fait, il peut être difficile à lire, voire à comprendre. Merci d'avance.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  12. #100
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Citation Envoyé par rhic25 Voir le message
    A votre avis, dois je attendre que les braises réduisent de volume, ou est ce le fait que la combustion continue en circuit fermé
    Que veux-tu dire par là ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  13. #101
    rhic25

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Merci et pardon pour l'absence de ponctuation. Pour vous, qui êtes possesseur d'un alsamasse, de quel manière remplissez vous le foyer, bois debout ou à plat. Je vais décrire la procédure que je suis pour allumer le poêle. J' ouvre tous mes clapets, sortie cheminée, arrivée air extérieur et flamme inversée (FI). Une fois le feu lancé, je ferme le clapet FI. 1h30 à 2h de combustion, peut on recharger en bois? Quand doit on fermer tous les clapets?(braises rouges ou pas). Et peut on jouer sur le clapet d'arrivée d'air, grand ouvert ou peut on réduire en le fermant un peu.
    Merci par avance pour les réponses

  14. #102
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    salut à tous,
    après avoir fait pas mal d'expérimentations sur les buchers, les rechargements, etc., voici comment je procède:

    je vide systématiquement les cendres du foyer. En effet, j'ai également remarqué que laisser celles du feu précédent ralentit le feu.
    Je pense que c'est parce qu'elles sont très isolantes et surtout qu'elles empèchent l'air de bien se répartir dans le bucher, du moins avec la méthode que j'utilise pour le monter.
    Je monte le bucher en rangs croisés en veillant à placer seulement deux petites buches au départ afin que le premier rang ne repose pas sur la sole.
    Avec cette technique j'ai pu constater que les braisent se consument très fort, meme pour le premier rang.
    Sur ces deux "buchettes" je monte un premier rang dans le sens de la profondeur.
    J'empile 4 à 5 rangs croisés: j'ai pas mal refendu mon bois (4x4cm) mais comme l'avait expliqué Jérome P., ce n'est pas la peine de refendre aussi petit. J'obtiens exactement le meme résultat avec des buches plus grosses (pas 10x10 non plus).
    Avec le petit bois d'allumage, je monte jusqu'en haut de la porte. J'ouvre l'air (extérieur dans mon cas), le clapet de cheminée et j'allume, en top-down ça va sans dire.
    Je n'ai que 4m de conduit et pourtant je n'ai aucun problème de tirage, si bien que je n'utilise le bypass que vraiment si le poele n'a pas chauffé depuis qq jours ou s'il fait très humide dehors.
    Si vous pouvez vous permettre un seul feu quotidien, je vous conseille de monter le bucher quelques heures à l'avance: je monte mon bucher le matin pour le bruler le soir, le résultat est garantit!
    Le bois sera chaud et sec et ne demande qu'une allumette.

    J'ai rencontré au départ quelques problèmes de fumées, de feu qui ne demarrait que d'un coté, etc...
    Je pense qu'il est très important de soigner la façon dont on monte le bucher: laisser la place à l'air pour passer entre les buches (c'est le role que jouent les deux buchettes).
    En demie saison, je pense également qu'il vaut mieux faire un petit feu par jour qu'un gros plus espacé de façon à garder le poele chaud, il fonctionne bien mieux.
    Je brule du sapin et du charme fifty-fifty mais il m'est arrivé de bruler de la palette seule ou d'autres essences.
    Après avoir testé de nombreux mélanges, je pense que moitié moitié est un bon compromis: le sapin brule vite avec beaucoup de flammes et lorsqu'il est seul dégaze tellement vite (s'emballe) que j'ai l'impression qu'on a du mal à bruler tous les gaz. Le charme seul est un peu trop lent et surtout assez cher pour un poele où on peut bruler de la palette! Le charme est surtout beaucoup plus lourd et donc plus calorifique.
    Ainsi, le feu est équilibré et une charge unique me permet de ne pas recharger.

    Avec une charge j'ai 1H30 de feu environ. Si j'ai monté mon bucher correctement, j'obtiens alors un beau bucher de braises, sans flammes. L'air circule entre les braises qui sont très activées dans toutes les rangées.
    Au bout d'un moment assez court (1/4h) le bucher finit par s'écrouler et il reste un tas de braises sur la sole.
    La combustion sur sole a de nombreux avantages mais a l'inconvénient de noyer les braises dans la cendre et de les rendre difficiles à réduire.
    Vient alors le choix difficile du moment où on ferme tout...
    Là j'avoue ne pas avoir de réponse: j' ai du mal à estimer le gain ou la perte de rendement. Si l'on ferme tot, on aura pas mal de charbon imbrulé, on a l'impression d'avoir gaché...
    Encore que j'ai pesé une fois le charbon en ayant fermé tot et j'en ai eu 300g sur environ 6kg de bois, soit seulement 5%.
    Si on ferme tard, on a l'impression de refroidir le poele.
    Je n'ai jamais eu de probleme de CO en fermant tot, mais faut faire gaffe quand meme!
    Pour ma part, j'essaie de réduire un minimum les braises en les tisonnant. Je pensais que l'air était en très fort excès pendant le temps de réduction des braises mais j'ai l'impression que lorsque la t° du foyer baissant, le tirage aussi.
    Finalement, je n'ai pas observé de différence fondamentale sur le résultat: ça chauffe.
    J'ai acheté un thermometre IR avec lequel je fais souvent des mesures mais je ne sais pas vraiment en tirer de conclusions.
    petite remarque: j'ai fait une rangée horizontale de trous d'air supplémentaire à mi hauteur (dans la tranche du joint) qui a pour effet de donner une belle combustion dans le haut du foyer.
    Essayer de régler l'air ne sert à rien s'il s'agit comme moi d'un papillon.

    Pour moi l'inconvénient le plus important de la combustion sur sole est le ramassage des cendres qui produit beaucoup de poussière dans mon salon.
    d'un autre coté, je n'ai jamais eu d'autre poele que celui là, donc je ne sais pas si c'est plus salissant. Avez vous une technique particulière pour ramasser les cendres?

    Ouf! j'ai du oublier des choses, si vous avez des questions...

  15. Publicité
  16. #103
    vinsurvain

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Merci pour ton retour.

    Sinon quel comportement après la grosse période de froid : quelle température moyenne avec combien de feux par jour (par rapport à ta surface/isolation maison) ?

  17. #104
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    je ne faisais qu'un feu par jour jusqu'à la période de froid. Je suis à Annecy, on avait en moyenne 5° dans la journée et des gelées nocturnes, soit 7 feux par semaine.
    La température intérieure variait entre 20 et 21° soit une différence int/ext de ~18°. Ma maison parpains de 1964 est isolée de l'extérieur (16cm de PSE). J'ai des menuiseries neuves et 40cm de ouate dans les combles.
    J'ai une bonne inertie qui permet d'absorber les variations rapides de t°.
    Pendant la période de froid, on avait en moyenne -10° la nuit et -5° en journée, je dirais donc 10° de moins.
    La t° a varié entre 17 et 18 en faisant 3 feux supplémentaires par semaine, soit autour de 10 feux. Pour une différence int/ext de 28°, ce qui représente autour de 50% de plus.
    les trois feux de plus représentent autour des 50% d'énergie supplémentaire à fournir.
    J'aurais donc pu tenir une t° supérieure en faisant des feux supplémentaires mais ça m'allait bien comme ça.
    Il faut avouer que le confort n'est pas le meme avec 18 et un pdm+inertie qu'avec 18 et une ITI.
    Je chauffe comme ça un 1er étage de ~90m² avec des appoints élec. très légers dans deux chambres et un seche serviette elec. aussi.
    Je pense que ce poele est bien adapté pour une maison bien isolée.
    A+

  18. #105
    zmarc

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Citation Envoyé par camalot Voir le message
    Pour moi l'inconvénient le plus important de la combustion sur sole est le ramassage des cendres qui produit beaucoup de poussière dans mon salon.
    d'un autre coté, je n'ai jamais eu d'autre poele que celui là, donc je ne sais pas si c'est plus salissant. Avez vous une technique particulière pour ramasser les cendres?
    tu as essayé un aspirateur à cendres ? certes il faut le vider aussi, mais on peut faire ça dehors.
    c'est ce que j'utilise dans mon jotul d'atelier quand je veux éviter la poussière.
    cdlt, marc

  19. #106
    vinsurvain

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Citation Envoyé par camalot Voir le message
    ...
    Pendant la période de froid, on avait en moyenne -10° la nuit et -5° en journée...
    La t° a varié entre 17 et 18 en faisant 3 feux supplémentaires par semaine, soit autour de 10 feux. Pour une différence int/ext de 28°, ce qui représente autour de 50% de plus.
    ...
    Il faut avouer que le confort n'est pas le meme avec 18 et un pdm+inertie qu'avec 18 et une ITI.
    Je chauffe comme ça un 1er étage de ~90m² avec des appoints élec. très légers dans deux chambres et un seche serviette elec. aussi.
    Je pense que ce poele est bien adapté pour une maison bien isolée.
    A+
    Intéressant... finalement, on se rend compte que tous les poêles de masse fonctionnent bien dans des maisons isolées avec inertie. Toutes marques confondues.
    10 feux par semaine avec la vague de froid exceptionnelle que l'on a eu, je trouve ça très bien.
    Bon, 17/18°c me semblent un peu juste mais je ne connais pas le couple poêle/inertie isolée avec parois non froides... (je le saurai l'hiver prochain !!! )
    Une précision : tu chauffais 90 m2 en RDC + 90 m2 étage avec léger appoint, c'est ça ?

    Question subsidiaire : tu as regardé le taux d'humidité dans ta maison pendant cette période ?

  20. #107
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Le poele de ~1300kg n'a bien sur pas l'inertie des poeles finlandais autoconstruits que l'on peut voir ici (type riri, PB...) mais dans mon cas je pense que c'est la maison qui prend le relais.
    Ma maison est typiquement une maison des années 60 avec un RDC avec un plafond à 2.15m pas vraiment destiné à etre habité.
    J'habite et ne chauffe que le 1er. Le RDC sert de zone de stockage (garage, cuisine d'été, buanderie...) et thermiquement de zone tampon.
    La dalle sur radier + sable a un déphasage que je n'ai pas estimé mais qui doit etre de plusieurs mois et qui donne de la fraicheur en été mais qui permet sans chauffer de maintenir le RDC autour de 12°.
    Je ne chauffe et n'occupe l'hiver que le 1er étage qui fait 110m². J'ai rénové entièrement cette maison et, prévoyant un poele, ai choisit de décloisonner un maximum. J'ai donc une cuisine, salle à manger, salon de ~70m² + 3 chambres + sdb + WC.
    Le poele ayant un canal arrière de convection, j'ai une entrée unique d'air extérieur (pour la VMC) qui arrive dans ce canal, ce qui fait que la VMC hygro tire dans la cuisine, WC et SDB de l'air préchauffé par le poele qui a traversé via un tube tout le rdc.
    J'ai placé un programmateur sur l'alimentation de cette VMC qui la fait tourner 4h par jour.
    Ainsi je n'ai pas encore ressenti d'air froid et le taux d'humidité est autour de 50% en permanence. La maison n'est pas du tout humide mais je pense que c'est l'ITE qui joue ici un role prépondérant avec des températures de paroi constantes et loin du point de rosée.
    Les portes des chambres sont ouvertes en permanence et ont des radiant en appoint qui sont programmés pour chauffer 3h par jour, en HC.
    J'ai pris le parti de ne pas mettre de menuiseries avec aérations et nous aérons manuellement les chambres.

    A+

  21. #108
    vinsurvain

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Impec, merci : on sait maintenant ce que l'on peut en attendre !
    Ce n'est pas le dernier modèle certifié que tu as si j'ai bien suivi... malheureusement on ne pourra jamais savoir la différence de rendement car ton modèle ne sera jamais testé, j'ai l'impression. Disons que ce serait légèrement supérieur à ton résultat.
    Tu cuisines avec ?

  22. Publicité
  23. #109
    zmarc

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Citation Envoyé par vinsurvain Voir le message
    ... car ton modèle ne sera jamais testé ...
    il n'est pas interdit de louer ou d'emprunter un testo et de faire une test à domicile, ou demander à lutopiste qui justement cherche des modeles à tester.

    cdlt, marc

  24. #110
    rhic25

    Re : poêle de masse made in Alsace

    A l'attention de Camalot, merci pour la réponse détaillée
    Pour ma part, je charge le bois refendu debout et un peu incliné contre un des côtés dans le foyer, avec papier journal et chute de cagette, toutes les ouvertures sur open, feu d' 1h30 à 2h, braises bien avancées, je ferme tout
    Je suis satisfait de ce poêle, mais mon isolation est à revoir afin d'en profiter au maximum, je compte sur de la ouate en combles perdus en30 voir 40 d'épais Question: ouate posée manuellement ou avec machine par pro ou bien?
    @+ rhic25

  25. #111
    ofmika

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Bonjour,

    Pour rhic25 :

    Je te conseille plutot 40 cm. Attention si en comble perdu, il vaut mieux augmenter nettement la hauteur de ouate car la densité sera faible. Du coup, il y aura tassement (20 à 30% si mes souvenirs sont bons). Pour compenser, il faut donc augmenter l'épaisseur....


    Citation Envoyé par camalot Voir le message
    ...
    J'ouvre l'air (extérieur dans mon cas), le clapet de cheminée et j'allume, en top-down ça va sans dire.
    ....
    petite remarque: j'ai fait une rangée horizontale de trous d'air supplémentaire à mi hauteur (dans la tranche du joint) qui a pour effet de donner une belle combustion dans le haut du foyer.
    Essayer de régler l'air ne sert à rien s'il s'agit comme moi d'un papillon.
    Merci de ton retour.
    Dans le post 65 de ce fil, tu écrivais que tu ouvrais la porte pour apporter plus d'air au feu.
    Est ce que tu fais toujours cela ?
    Est ce que tu as fait ces trous d'air supplémentaires pour pallier à cela ?
    Est ce Vincent Pirard qui t'as conseillé de faire ces trous ? Si non, qu'est ce qui t'as décidé de faire ces trous à cet endroit ? (une photo éventuellement ...)

    Concernant les cendres, as tu essayé de mettre dans le foyer un porte buche en fer forgé ? cela permet de démarrer avec un peu de hauteur et de faire tomber les cendres plus bas sans gêner le feu. En tout cas, chez moi (c'est juste un insert), cela marche du tonnerre...

    Est ce que ton apport d'air par le dessous vient directement de l'extérieur ou de la cave ?
    Serait il intéressant de prendre directement l'air de la cave (censé être moins froid que celui de dehors) ?

    Concernant l'arrêt du feu, as tu demandé à Vincent Pirard quand il décide de couper les arrivées d'air ?

    J'ai souvent lu qu'avec un PDM, la combustion est tellement complète, qu'il n'y a quasiment pas de cendre car tout est brulé. J'ai lu que certains vidaient leur cendrier une fois par mois. Or tu produis 300 g de cendres par feu... est ce que cela signifie que la combustion n'est pas assez suffisante ou pas suffisamment efficace sur ce type de PDM ?

    Désolé de te poser toutes ces questions mais ce poêle m'intéresse beaucoup ....

    Tu l'avais monté tout seul ou c'est V.P. qui l'a monté avec toi ?

    Merci d'avance.

    Michel

  26. #112
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    salut et désolé pour le retard...

    @ vinsurvain:
    je cuisine dedans et c'est très agréable. Je pense qu'il faut un thermometre pour ne pas enfourner trop tot.
    C'est typiquement une cuisson à t° tombante. Autant dire que j'ai brulé le premier poulet, enfourné trop tard le deuxième, etc...
    Au départ, je plaçait directement la cocotte sur la sole mais je pense qu'elle est trop chaude pour les plats à mijoter (type bourguignons...).
    Je place donc ma cocotte sur un bloc de siporex qui permet d'éviter un point chaud.
    J'ai récemment fait une épaule d'agneau aux pommes de terre, miam!!!

    @ rhic25:
    j'ai posé la ouate avec un pro à qui j'ai donné la main pour économiser de la main d'oeuvre. Je suis d'accord avec ofmika, en combles il faut augmenter l'épaisseur ou la densité de la cardeuse. On en a posé entre 40 et 50cm il y a 1 an et elle a du se tasser autour des 35cm mais il avait mis le paquet en densité.

    @ ofmika:
    en effet au départ, je tenais à réduire le plus possible et le plus vite possible les braises. J'ai eu tendance à couper l'air du poele par le papillon et à ouvrir la porte au premier cran. La question que je me posait était de savoir quel était l'excès d'air ainsi obtenu. J'ai acheté un thermomètre IR et j'ai fait des comparaisons de t° du tube de sortie, qui je pense doit etre un minimum lié à la t° des fumées.
    Je me suis aperçu que la t° était plus basse porte ouvert même si les braises se consumaient plus vite et plus fort; j'en ai déduis un rendement moindre.
    Finalement, je n'utilise que l'air du poele et je ferme tout plus tot qu'avant (lorsque j'ouvrais la porte, je n'avait plus que des cendres à la fin).
    J'ai fait un test ce WE en pesant: flambée de 8kg, 1h30 de feu, 30 minutes de réduction des braises en les tisonnant deux fois les 10 dernières minutes. Il me reste un peu plus de charbon imbrulé que d'habitude. Je l'ai séparé des cendres et pesé: 180g.
    J'avais donc du faire une erreur la première fois.
    Un petit calcul: le charbon est environ 2X plus énergétique que le bois, on peut donc estimer les imbrulés à environ 360g de bois sur la flambée, soit à une perte de 4,5%.
    Si on applique à cette quantité le rendement du poele (80%?) on obtient un chiffre de l'ordre de 3-4% de perte.
    Ma conclusion est donc: rien ne sert de vouloir finir les braises indéfiniment pour gagner ces 3-4% en prenant le risque de refroidir le poele.

    Concernant les trous, je les ai fait constatant au départ que la combustion avec du sapin seul ne semblait pas entière. Je pense surtout que je ne savait pas m'en servir et que peut-etre il n'était pas sec (le poele).
    Cela dit, la quantité d'air qui rentre dans le poele est déterminée par le diamètre du tube d'arrivée d'air (pour moi air extérieur diametre 80mm).
    Réaliser ces trous ne change que la répartition de l'air entre les différents orifices et pour la dizaine de trous que j'ai fait ça doit représenter autour de 8cm², c'est à dire autour de 20%. Je pense toutefois que cela uniformise la combustion et le mélange des gaz en créant un "rideau" de flamme au fond.
    Je n'ai, par contre, pas l'avis de VP à ce sujet...

    pour ce qui est de l'air extérieur, en effet il ne l'est pas vraiment puisqu'il est puisé dans le garage. J'ai calculé qu'une flambée devait consommer environ une fois le volume d'air de ce garage. Cela me fait donc une ventilation de garage sans pour autant le refroidir et de l'air de combustion à 12°.
    Les cendres prennent peu de place, c'est le charbon imbrulé qui en prend. En ce qui concerne la fermeture, le mode d'emploi dit de fermer lorsqu'il n'y a plus que des braises. on retombe sur la discussion ferme-tot/ferme-tard. Jérome P. conseille de fermer plus tot, quite à récupérer le charbon qui reste pour le BBQ.
    J'ai réalisé le montage du poele moi même. C'est accessible à n'importe quel bricoleur, enfin, ça m'a pas paru compliqué...

    Je vais aussi me renseigner pour le testo car j'aurais aimé avoir des mesures réelles qui fixent définitivement d'autres questions que je me pose sur les excès d'air selon le moment de la combustion, etc...
    Je vais essayer de prendre des photos.

    A+

  27. #113
    ofmika

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Bonjour,

    Merci pour tes réponses.

    Que penses tu de l'idée du porte buche pour maintenir les buches en hauteur par rapport à la sole ?

    Le modèle certifié a un rendement de 92%.

    Et si tu agrandissais le trou de 80mm par un trou de 125 ou 150mm de diamètre ? Tu aurais du coup un apport d'air bien plus important.

    Durant la période froide, qu'est ce qui t'amenait à faire le 2ème feu ? Au toucher du poêle (il était plus froid) ? Ou la température ambiante ?
    Si c'était par rapport à la température ambiante, tu n'avais pas peur de surcharger le poêle en chaleur (au delà d'une certaine accumulation de chaleur, la pierre/le béton claque) ?

    Michel

  28. #114
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    salut,
    je comptais essayer le porte buche mais je n'en ai pas trouvé qui rentre dans la boite à feu (35x35cm).
    Deplus ceux que j'ai pu voir avaient les barres relativement espacées (3-4cm) et donc pas vraiment adaptées.
    Je vais peut-etre essayer d'en fabriquer une moi meme avec un pote chaudronnier.
    J'ai réalisé les trous dans la dalle arrière uniquement pour homogénéiser les apports d'air.
    Il s'y crée une combustion secondaire et je pense que cela permet également de réaliser une turbulence dans le mélange gaz-air.
    Je ne les ai pas percé pour amener de l'air en quantité supplémentaire. Comme je le disait, quels que soient les surfaces des orifices d'air dans le poele (AP, AS, AS du canal), le débit d'air total ne dépendra que du tirage et de la section de départ de l'air entrant; chez moi un tube de 80mm de diamètre soit 200cm². Je ne sais pas si cette section a été mise au point par VP empiriquement ou si c'est calculé mais elle semble donner un résultat correct et je pense pas qu'il me manque de l'air.

    Durant la période froide, j'avais tout simplement une température inférieure chez moi.
    Il faut imaginer que le poele se décharge plus vite s'il est dans un environnement plus froid.
    Quand je dit qu'il a un cycle de 24h en temps normal, je veux dire que je fais un feu tous les 24h pour garder une t° qui me convient. Si la t° ne varie quasiment pas (1°) dans la journée, c'est grace à mon ITE et pas grace au poele. Je ne sais pas quel résultats donnerait ce poele dans une maison bien isolée sans inertie (type ITI), surement plus de yoyo qu'avec un poele de 4T.
    Mais cela ne veut pas dire que le poele est saturé et que je ne pourrais pas faire de flambée supplémentaire: la décharge doit etre de +/-12h.
    Donc si je faisais systématiquement 2 flambées par jour, je pense que j'aurais 25° dans la maison sans pour autant saturer le poele.
    Bien sur on peut pas tirer le raisonnement jusqu'au mois d'aout...
    Je n'ai pas mesuré la t° du poele avant la flambée (au bout de 24h) mais comme la décroissance est exponentielle inverse (ok, c'est barbare) la t° varie de moins en moins au fur et à mesure du temps. Le poele est encore relativement tiède.

    A+

  29. Publicité
  30. #115
    zeds

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Bonjour

    J'envisage également d'installer un alsamasse à la maison et, vu que la maison est en train d'être montée, je me demande quel conduit installer.

    Comme dit dans le sujet là http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post3975862, j'ai eu plein d'avis:
    - prendre le conduit le plus simple, "c'est bien suffisant",
    - un chauffagiste m'a conseillé un conduit inox double paroi isolé
    - un grossiste m'a renvoyé à l'aukatherm (http://www.auka.de/f/produkte-aukatherm.htm), conduit de fumée à triple parois... d'ailleurs en creusant ce produit il me semble qu'il faudrait en fait un tel conduit avec glaçage (http://www.auka.de/f/produkte-aukathermgl.htm) vu qu'un poêle de masse produit des fumées basses températures avec bcp de condensation...

    Le conduit est prévu, sur les plans, pour passer de la cave au toit, au milieu de la maison.

    Après, j'ai vu pas mal de produits évoquant des sujets comme: dépression/surpression, indépendance à l'air, conduit ventilé, sensibilité à l'humidité. Dans le cas de l'alsamasse, je dirai que ça donne:
    - dépression,
    - indépendant à l'air,
    - pas de besoin d'aération du conduit,
    - fumée froide (<200 °c)
    - beaucoup de condensation -> conduit insensible à l'humidité requis

    Sur le fond d'ailleurs la question de la dépendance à l'air ambiant est franchement flou pour moi, vu qu'on a prévu d'amener l'air au poele via un tube venant de l'extérieur (en fait venant de la sous la dalle et sortant de la cave). Du coup pour moi le poele doit être indépendant de l'air ambiant, mais bon, là on cause pas de son alimentation en air mais de l'évacuation.

    Enfin, concernant l'aukatherm SI, se pose la question du glaçage: à priori il est utile pour de la basse température (type alsamasse donc) mais par contre cela fait que le conduit n'est plus inflammable, ce qui pourrait même poser soucis aux assurances...

    Qu'en dites vous?

    Merci d'avance

  31. #116
    zeds

    Re : poêle de masse made in Alsace

    Ce n'était pas un poisson d'avril... personne pour répondre?

    Bon,j'ai écris à Marie Pirard, mais de réponse depuis une semaine. On va dire qu'elle est en vacances J'ai aussi appelé un revendeur tulikivi, qui me disait que le glaçage n'était pas nécessaire pour leur poêles, étant donné que la température de sortie des fumées est dans les 200°C... Je viens de vérifier sur le site d'alsamasse, là on parle de température moyenne des fumées en sortie de 73°C pour le modèle certifié... Du coup la question du glaçage ou non n'est toujours pas tranché, snif...

    Qu'en dites vous?

  32. #117
    camalot

    Re : poêle de masse made in Alsace

    salut,

    j'ai tubé mon conduit boisseaux béton moi meme avec du Pou****at inox.
    J'avoue que je me suis pas posé autant de questions...
    En ce qui concerne la température des fumées, je confirme qu'elles sont basses (autour de 70°) et donc on a surement plus de condensation.
    J'ai remarqué que j'avais de la condensation surtout en début de saison. Je pense que ça vient du fait que meme si la t° extérieure était supérieure à celle au plus froid de l'hiver, le taux d'humidité ext.
    faisait que le point de rosée était rencontré plus tot.
    C'est quoi le glaçage?

    Je devais poster des photos mais je n'ai pas réussi à en prendre une correcte...
    A+

  33. #118
    zeds

    Re : poêle de masse made in Alsace

    merci pour cette réponse.

    Est il possible d'avoir un cout approximatif du boisseaux + tubage inox? Pour l'Au***herm, c'est de l'ordre de 200 Eur/ml avec glaçage.

    Le glaçage est un revêtement intérieur du tubage destiné aux fumées basses température, histoire que les conduits ne soient pas sensibles à l'humidité. Je ne pense pas qu'un tubage inox soit sensible à l'humidité, mais je ne suis pas expert.

  34. #119
    zeds

    Re : poêle de masse made in Alsace

    J'ai eu un vendeur auka au téléphone (mais vendeur en Allemagne et non en France, pour le contexte: on ne passe pas par lui pour l'achat). Dans le cas de fumée à 70°C, il recommande le glaçage. Ce dernier au demeurant ne rend pas le conduit sensible au feu, c'est juste qu'en cas de feu de cheminée le glaçage serait mort, sinon la résistance du conduit reste la même.

    Reste à comparer avec la solution boisseaux béton + tubage inox...

  35. #120
    operat49

    Re : poêle de masse made in Alsace

    salut,

    J'aurais aimé savoir si, comme je le pense, c'est mieux de commander le kit et de le monter soi même. Je parle financièrement parlant (car le crédit d'impôt n'est plus qu'a 15% sur le matériel), et si le montage est à la portée de tout le monde

Page 4 sur 7 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Foyer fermé, insert, cuisinière, poële, poële de masse : un peu d'aide à la décision
    Par Yoghourt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/08/2011, 07h46
  2. besoin de conseils pour choisir entre poêle de masse et poêle simple/classique
    Par steffy2010 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2010, 16h57
  3. poele a bois godin faience contre poele masse
    Par colas10 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/04/2009, 08h11
  4. poele a granule kmp made in suede
    Par jbug dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2009, 17h00
  5. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 10h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...