Répondre à la discussion
Page 7 sur 16 PremièrePremière 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 464

Dalle béton pour inertie



  1. #181
    eric_h

    Re : Dalle béton pour inertie


    ------

    Voici un schéma pour illustrer ma question.

    Un ravoirage isolant permettrait il de mieux gérer les apports solaires ?

    Merci d'avance.

    -----
    Images attachées Images attachées
    Moselle sud-est (57)

  2. Publicité
  3. #182
    hotto

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bonjour à tous
    J'ai une ptit question siyouplait!
    Le fait ou non de rajouter du gravier pour une dalle béton donne quel intéret ...
    -Gagner du volume et donc économiser du ciment?
    -Rendre la dalle vraiment plus solide qu'avec qu'un mélange simple sable 0-5 ciment ?
    Je vous le demande car dans le meme esprit je voudrais savoir si je pouvais aussi élaborer des facades de four (50 cm max avec 10cm d'épaisseur) dans un pdm à partir de mortier refrataire tout fait ou faudrait il que je rajoute qq cailloux en plus , ou ça ne serait pas du tout une bonne idée de faire sans béton refractaire ?
    Merci !
    Hotto

  4. #183
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Un ravoirage isolant permettrait il de mieux gérer les apports solaires ?
    surtout RIEN du tout si la dalle est en face d'une beau vitrage exposé au Sud !!! et donc susceptible de pièger un max de calories solaires

    sauf peut-être dans les pièces nord et en cas de plancher chauffant (pas d'inertie )

    donc ni ravoirage , ni isolant , le PSE des poutrelles est déjà largement suffisant !

    juste descendre un peu plus l'isolant vertical prévu en partie enterrée ( au moins 50 cms de plus )

  5. #184
    bonbec

    Re : Dalle béton pour inertie

    Pardon de me répéter, je copie-colle le message en entier (je n'avais plus le droit de l'éditer) :


    je relance ce post après avoir tout bien lu (mais pas tout compris...)

    Mon obj : prévoir des fondations économiques qui ne s'opposent pas à mon rêve de maison passive en bois.

    Je crois avoir le choix entre :
    1 dalle sur vide sanitaire. Ce que prévoit le concepteur de la maison. Le plus cher ?
    2 dalle flottante sur hérisson et isolation verticale enterrée. Moins cher que 1 ?
    3 dalle sur terre plein, et isolation verticale enterrée. Le moins cher et le plus inertiel ?


    En outre, j'imagine une baie de 4 m plein sud, et un mur (en brique platrière ?) à 4 ou 5 m de cette baie et parallèle à celle-ci, pour capter les rayons de demi-saison. Un poele adossé à ce mur pour rayonner vers le reste de la maison.

    - quelles fondations sont les moins chères ?
    - comment calculer la bonne distance du mur de refend à la baie vitrée ?
    - si la dalle apporte assez d'inertie, puis-je me contenter d'un "petit" poele pour l'appoint ?

    Merci de m'éclairer !

    Bonbec

  6. #185
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    2 dalle flottante sur hérisson et isolation verticale enterrée. Moins cher que 1 ?
    3 dalle sur terre plein, et isolation verticale enterrée. Le moins cher et le plus inertiel ?
    ben c'est pratiquement la même chose entre 2 et 3 ..autant d'inertie entre ces deux dernières solutions , je vois pas où il y a une différence de coût ? sauf peut-étre que la dalle flottante est à conseiller pluôt qu'une dalle ancrée aux fondations , alors que le hérisson + terre-plein peut se tasser à la longue , d'ou la pertinence de la dalle flottante ...

  7. #186
    bonbec

    Re : Dalle béton pour inertie

    Merci pour ton retour Heraklès.

    Je viens de discuter avec le maçon qui vend le terrain : il déconseille la dalle sur terre plein car la terre est argileuse et risque de soulever la dalle.
    Il pense qu'un vide sanitaire de 60 cm, sans être plus cher, est plus sécurisant.
    Et, à la louche, pour un carré de 12 x 12, il estime ça à 15000 euros...

    Qu'en pensez-vous ?
    Dans ce cas, l'isolation verticale - sachant que le bon sol est à 1m50 - fonctionne quand même, ou il faut isoler sous la dalle ?

  8. Publicité
  9. #187
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Sur terrain bien drainé autour de la maison , il ne devrait pas y avoir des variations hydriques importantes risquant d'amener un gonflement de l'argile , et une dalle flottante est la meilleure solution pour l'inertie ; par ailleurs , tout ce qui est structures(murs extérieurs, murs de refend , cloisons lourdes , poteaux ..) doit s'appuyer soit sur semelles filantes ancrées au bon sol ( avec l'isolation vericale ) soit sur longrines et puits en BA

    la dalle fottante bougera légèrement avec le temps mais si elle est bien feraillée , peu de risques de fissuration

    ceci dit , si vous optez pour un vide sanitaire de 60cms , mettez une dalle lourde ( hourdis béton) et isolez vos fondations en enterré

  10. #188
    ofmika

    Re : Dalle béton pour inertie

    Salut,

    Le vide sanitaire n'est pas une solution bioclimatique : on perd l'inertie du sol.

    Maintenant j'ai vu à la TV des maisons transformées en ruines juste par les mouvement de l'argile.... Le propriétaire fait une croix sur la maison : c'est une perte sèche.... et invendable.

    Quelque soit la solution choisie, un drainage bien concu doit être mis en oeuvre.
    Les fondations doivent être conséquentes à tes conditions de terrain.
    Il faut aussi voir le niveau de la nappe phréatique sur ton terrain.

    Ton architecte doit être conscient de ces caractéristiques et construire en conséquence. Peut être qu'il faudra faire une étude de sol. A voir avec ton architecte.

    En construction, il n'y a pas de règles, chaque cas est particulier et ton architecte doit en tenir compte.
    Si ton architecte ne se donne pas la peine d'aller voir ton terrain, son exposition, ce qu'il y a autour, ... avant de démarrer quoi que ce soit, fuis le...

    Michel

  11. #189
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Si ton architecte ne se donne pas la peine d'aller voir ton terrain, son exposition, ce qu'il y a autour, ... avant de démarrer quoi que ce soit, fuis le...
    Bien dit , Michel!!

    Mais ne tape pas trop sur mes confrères ..pour ma part , il m'arrive d'emporter mon p'tit déjeuner et d'aller sur le terrain de mon client assister au lever du soleil pour me mettre dans la peau du futur maître des lieux ....m'imprégner de l'ambiance ..de la est née par exemple cette maison ...la premiere solaire en 82 ..bâtie sur un remblai avec poches de sable , donc fondation sur puits et longrines , dalle flottante , sol argilo-sablonneux sur marne(bon sol) à 5m de profondeur , o probleme !

    Bâtie sur stockage intersaisonnier ,isolation par l'extérieur , etc ..

    devinette : elle est où ? Le Sud est en bas..
    Images attachées Images attachées

  12. #190
    Bioclimatix

    Re : Dalle béton pour inertie

    je me demandai si il était possible de mettre des bouteilles remplies d'eau (et glycol peut être) dans une chape béton exposée au soleil (un peu comme ici http://www.scribd.com/doc/2655626/Ha...pour-1500-Euro) pour augmenter l'inertie de la dalle. L'eau ayant presque 5 fois plus de capacité thermique que le béton. L'on a actuellement une dalle de 15 cm béton sur terre plein isolé par en dessous avec 5 cm de pse. Par dessus nous devons faire une chape d'un peu près 10 cm pour niveller tout ça... il ya de fortes amplitudes thermiques et la maison serait habité continuellement d'où l'idée de mettre un maximum d'inertie thermique.
    Egalement pour le carrelage (si on en met) par exemple un grès cérame, il faudrait qu'il soit sombre (bleu foncé par exemple, noir c'est un peu trop à notre goût) et j'ai lu quelque part qu'il était préférable qu'il soit mat et texturé. Mais comme on préférait du poli brillant, je me demandai si la différence d'absorption thermique était si grande entre carrelage poli et mat ? D'ailleurs par rapport au carrelage y'a t'il de grosses différences de capacité thermique entre les pierres, grès, schiste ou pourquoi pas marbre ou faux marbre... ? Le marbre est très conducteur (froid) je crois ? Plus c'est lourd mieux c'est non ?Sinon une solution plus économique serait de laisser la chape en béton et de durcir, colorer la surface au quartz et pourquoi pas la polir aussi. Le rendement thermique de ce sol en béton devrait être encore meilleur qu'avec du carrelage non ? (probablement devra t'on faire prévenir les fissures avec un treillis métallique) Sinon nous pensions aussi mettre des grosses bonbonnes d'eau coloré bouché hermétiquement devant les fenêtres ou des bancs thermiques à l'intérieur... Car plutôt que d'installer un plancher solaire direct (plus de 20000 euros) autant capter les calories des rayons solaires directement là où ils serviront, c'est à dire dans la maison ! Merci de votre sollicitude.

  13. #191
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    L'eau ayant presque 5 fois plus de capacité thermique que le béton
    Non, désolé ..si on raisonne en volume ..l'eau stocke 2x plus à volume égal que du béton

    650Wh/m3/K pour le béton standard et 700Wh/m3/K pour du béton vibré et ferraillé (2.2 à 2.4T/m3)
    1164Wh/m3.K pour 1m3 d'eau (1T)

    Pourquoi se donner tant de mal pour associer des bouteilles d'eau.à du béton ..mieux vaudrait couler une dalle béton sur prédalles ou hourdis spécial type phonique où la table de compression est 2 fois + épaisse que sur un hourdis standard ...

    Avec un très bon niveau d'isolation autour de la construction (dalle+refends en blocs stepoc) et des vitrages bien orientés , les apports solaires seront suffissants pour une quasi-autonomie énergétique ..

  14. #192
    Bioclimatix

    Re : Dalle béton pour inertie

    ok, mais la dalle est déjà coulé, 15 cm de béton armé sur 5cm pse sur terre plein rocheux. Là dessus il faut qu'on coule une chape pour égaliser les niveaux. Si on coule simplement du béton (350kg/m3) avec du carrelage grès cérame bleu foncé poli on aurait un déphasage de combien ? 12h un peu près non pour 25 cm de béton. Le sol ne va pas devenir brûlant non ?

  15. Publicité
  16. #193
    SyntaxError

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bonjour,

    J'ai lu les quelques pages de ce fil très interessant. Il y a bcp de bonnes remarques mais comme je suis novice en la matière, j'ai besoin de clarifications concernant la fameuse inertie de la dalle.

    Je vais rénover une vieille maison (fin XIX s.) en bord de Loire près de Nantes. Les murs sont en pierre. Le bâtiment est orienté Nord - Sud et mitoyen à l'Est et l'Ouest. Le mur Sud fait 70 cm d'épaisseur et prend le soleil sur toute sa surface; le mur Nord est à l'ombre (ruelle) et n'est pas aussi épais que le mur Sud : c'est étonnant, mais c'est comme ça.

    J'ai pris des mesures de température ce week-end :
    - samedi 12h : extérieur à env. + 4°C, intérieur à + 11 °C
    - dimanche 9h : extérieur à env. - 3 °C, intérieur à + 9 °C
    Il s'avère donc que grace à l'intertie des murs, il ne semble pas y avoir de grosses variations de la température intérieure.

    Nous en venons donc à la dalle existante (sur terre-plein) : elle est très froide. L'ensemble du bâtiment est humide (proximité du fleuve). Compte tenu de l'orientation au Sud, j'aimerais faire deux grandes baies vitrées pour profiter du soleil. En ce moment (fin décembre), le soleil tape sur l'ensemble des 45 m² au sol.

    J'ai lu pas mal de posts à ce sujet et j'ai besoin qu'on confirme mes "conclusions" :
    - compte tenu de l'inertie existante, je n'ai pas besoin d'une dalle lourde,
    - compte tenu des futures baies vitrées, un planchet chauffant n'est pas une bonne idée du fait de la faible réactivité du système (déphasage important, problèmes de surchauffe, difficulté de régulation, etc.),
    - compte tenu de l'humidité du sol, la dalle doit être isolée par en-dessous (ce qui impose de casser la dalle existante pour en faire une nouvelle),

    Si ces points sont exacts, je m'orienterai alors vers quelque chose de simple :
    - dalle fine et isolée sur terre-plein sans PC
    - un système de chauffage réactif

    Merci pour vos conseils.

  17. #194
    igloodhumour

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bonjour

    j'aurais voulu savoir si je pouvais isoler l'ensemble d'une dalle avec du béton cellulaire...?

    J'ai bien pensé au liège mais ça n'est pas le même prix et vu que je dois mettre du beton cellulaire sous le PDM, je me disais pourquoi pas partout...

    Si oui, dois-je "maçonner" l'ensemble...?

    Dans le cas du liège, dois-je coller ou jointer les plaque entre elles...?

    Merci d'avance...

  18. #195
    igloodhumour

    Re : Dalle béton pour inertie



    Personne...?

  19. #196
    optimal

    Question Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par Korriged Voir le message
    Pour ma part, je ne compte pas mettre de plancher chauffant, juste une chape suffisemment épaise pour créer de l'inertie dans ma future MOB.
    Ma copine ne veut pas de plancher chauffant : elle préfère un sol froid : elle marche toujours pieds nus et a toujours trop chaud aux pieds, même l'hiver.
    Une femme qui n'a pas froid aux pieds je ne savais pas que ça existait !
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    pour ma part , il m'arrive d'emporter mon p'tit déjeuner et d'aller sur le terrain de mon client assister au lever du soleil pour me mettre dans la peau du futur maître des lieux ....m'imprégner de l'ambiance ..
    ... et des architectes faisant preuve d'autant de professionnalisme non plus !
    Ça fait plaisir.

    Salut, tout le monde. Je viens de lire cette discussion intéressante mais pas évidente à suivre dans tous les détails.

    Aujourd'hui mon vide sanitaire est coulé: dalle de compression 4 cm avec entrevous polystyrènes.

    Je souhaiterais néanmoins favoriser l'inertie en augmentant la hauteur de la chape de ravoirage.

    Je vais devoir très prochainement dire à mon constructeur quelle hauteur je souhaite comme réservation pour cette chape (réservée en auto-construction) car il est toujours resté sur le plancher chauffant que j'ai entre-temps laissé tomber, tellement vous m'avez fait peur.

    Les déçus du plancher chauffant

    Sans plancher chauffant, le constructeur à l'habitude de la prévoir de 7 cm environ + la finition.
    Citation Envoyé par Korriged Voir le message
    Quisit disait que 10 cm de chape (sur l'isolation) était un bon compromis.
    Mais mon maître d'oeuvre me dit qu'il ne veut pas faire une chape aussi épaisse car il y aurait de gros risque de fissures, notamment dus à un isolant qui ne serait pas uniforme. Il m'a dit 3-4 cm.
    Le maçon de Philou67, quant à lui, est prêt à faire une chape de 7 cm.
    Citation Envoyé par Korriged Voir le message
    J'ai revu mon maître d'oeuvre, et il m'a dit qu'on pourrait partir pour la solution suivante :
    - dalle sur ourdis ;
    - isolant 5 cm ;
    - chape béton de 10 cm (en 2 fois 5 cm).
    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    Je dirais qu'une bonne inertie est obtenue à partir de 8cm de chape, et au dela de 10, il parait que ca ne sert plus à rien.
    Ah bon ? Alors pourquoi vouloir des dalles si épaisses? Je ne comprends plus.
    Si une épaisseur supérieure à 10 cm est inutile, pourquoi ne pas éradiquer tous mes ponts thermiques en posant 30 mm d'isolant avec périphérie et 10 cm de chape dessus ?

    Merci d'avance. Ça devient urgent...
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  20. #197
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Ah bon ? Alors pourquoi vouloir des dalles si épaisses? Je ne comprends plus.
    Si une épaisseur supérieure à 10 cm est inutile, pourquoi ne pas éradiquer tous mes ponts thermiques en posant 30 mm d'isolant avec périphérie et 10 cm de chape dessus ?

    Merci d'avance. Ça devient urgent...
    30 mm d'isolant avec bande périphérique et 10cm de chape (armée par une bande treillis anti-fissuration supplémentaire sur le pourtour pour tenir compte du poids des contre-cloisons )

    les contre-cloisons reposent sur cette chape , cette chape de 10étant écartée de 30mm du mur extérieur, par la bande de 30mm d'isolant verticale , il y a bien affaiblissement du pont thermique à ce niveau voila voila

    Quant au mur de garage , ben, fais le en agglos ordinaires ..ou briques à alvéoles verticales (bourrées de terrre si possible) et isole le côté garage..

    Pour info , un enesmeble de Bureaux voit le jour à côté de Graumhet , avec des dalles de béton vibré en 30cm d'épaisseur partout , y compris murs et refends ; tout est isolé par l'extérieur par 25 cm de ouate de cellulose ..avec chauffage solaire passif par les grandes baies vitrées SUD..

  21. #198
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    surtout RIEN du tout si la dalle est en face d'une beau vitrage exposé au Sud !!! et donc susceptible de pièger un max de calories solaires

    sauf peut-être dans les pièces nord et en cas de plancher chauffant (pas d'inertie )

    donc ni ravoirage , ni isolant , le PSE des poutrelles est déjà largement suffisant !

    juste descendre un peu plus l'isolant vertical prévu en partie enterrée ( au moins 50 cms de plus )
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    30 mm d'isolant avec bande périphérique et 10cm de chape
    Comme toujours merci pour tes réponses mais je suis désolé, c'est toujours flou pour moi.
    10 cm seraient donc suffisants pour l'inertie en fait?
    Puis-je en conclure que l'inertie de la dalle de compression n'est pas indispensable?
    Le conducteur vient de me laisser un message pour mon répondeur. Il vaut savoir pour la réservation!
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    les contre-cloisons reposent sur cette chape , cette chape de 10étant écartée de 30mm du mur extérieur, par la bande de 30mm d'isolant verticale , il y a bien affaiblissement du pont thermique à ce niveau voila voila
    Ça je l'avais compris. C'est pour cette raison que je voulais rajouter cette isolation sous chape.
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    (armée par une bande treillis anti-fissuration supplémentaire sur le pourtour pour tenir compte du poids des contre-cloisons)
    Si j'arme la chape comme une dalle sur le pourtour, je ne serai pas gêné pour passer mes gaines électriques ?

    Encore merci.
    Dernière modification par optimal ; 05/02/2009 à 11h19.
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  22. Publicité
  23. #199
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    10 cm seraient donc suffisants pour l'inertie en fait?
    20cm c'est même mieux , mais coupons la poire en deux ..alors va pour 10cms

    Puis-je en conclure que l'inertie de la dalle de compression n'est pas indispensable?
    l'inertie de cette dalle de compression s'ajoute à celle de la chape = total 4+10 = 14cm = tout bon..

    C'est pour cette raison que je voulais rajouter cette isolation sous chape.
    inutile si votre VS est isolé en périphérie en complément des entrevous polystyrène de votre plancher

    passer mes gaines électriques ?
    avec 10cm de chape et deux treillis écartés de 4cm , ca devrait aller sauf si vous passez un très très gros câble électrique ...
    Dernière modification par herakles ; 05/02/2009 à 11h30.

  24. #200
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    l'inertie de cette dalle de compression s'ajoute à celle de la chape = total 4+10 = 14cm = tout bon..
    Je ne sais donc pas ce qui est préférable entre isoler ou ne pas isoler sous la chape.

    Isoler la chape serait:
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    inutile si votre VS est isolé en périphérie en complément des entrevous polystyrène de votre plancher
    Pour l'isolation en périphérie je pense qu'il y a un pont thermique car il n'y a rien de plus que les entrevous polystyrènes à part les simples panelles en briques alvéolées.
    Des ponts thermiques sont également localisés sous les poutrelles doublées ou triplées. Il faudra corriger ça par dessous.

    J'ai donc le choix entre:

    - conserver l'inertie de la dalle de compression de 4 cm en n'isolant pas la chape mais en renforçant l'isolation par le dessous là où c'est possible,

    ou

    - isoler de 30 mm sous la chape pour éradiquer les ponts et augmenter l'épaisseur de cette chape (8 ou 10 cm si pas de risque de fissures)
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  25. #201
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    conserver l'inertie de la dalle de compression de 4 cm en n'isolant pas la chape mais en renforçant l'isolation par le dessous là où c'est possible,
    c'est cette solution la meilleure..
    tu peux isoler les soubassements du Vs soit intérieurement soit extérierement , le pont thermique sera minimisé sans disparaître complétement (on n'est pas en Sibérie !!)

    les entrevous PSE entre poutrelles ont bien une talonnette isolante qui recouvre le dessous des poutrelles ,non ?

    Il convient de re-vérifier la charge maximale admise apr ce plancher -hourdis selon les portées des poutrelles ..en plus de la surcharge d'utilisation (150 à 180kg/m2..en habitat individuel si je me souviens bien )

    Bonne cogitation !
    Images attachées Images attachées

  26. #202
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Oui les entrevous recouvrent les poutrelles mais c'est léger au niveau de l'épaisseur.

    Pour renforcer localement le plancher pour les cloisons de briques pleines, poêle, cumulus, des poutrelles ont été doublées et triplées en juxtaposition. Là pas de retour possible avec les entrevous.

    Pour ce qui est de la résistance du plancher, Rector annonce 250 daN /m² de charge fixe et 150 de charge libre.

    Mais pour ma grande zone de 90 m², je n'ai qu'un poteau à la place de mur de refend.

    photo 1

    photo 2

    Et merci pour le croquis !

    Merci de poster les images en pièce jointe
    Philou67 pour la modération
    Dernière modification par Philou67 ; 05/02/2009 à 13h55. Motif: Liens cassés
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  27. #203
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    mais c'est léger au niveau de l'épaisseur.
    pas se casser la tête , ca suffira , sur un VS très modérément
    ventilé . juste isoler en périphérie les soubassements


    Il ya bien une poutre BA qui reprend la charge de toutes ces poutrelles et s'appuyant sur ces poteaux ..

    Là ,pas de retour possible avec les entrevous.
    juste sous la contre-cloison , l'épaisseur de la chape (+10cm) permet de placer une armature renforcée qui répartira le poids sur chaque poutrelle . voili voilou..

    et comme la charge verticale est très près du mur de soubassement , ça risque pas de casser en principe ..contacter tout de même votre fournisseur Rector..

  28. #204
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par optimal Voir le message
    Pour renforcer localement le plancher pour les cloisons de briques pleines, poêle, cumulus, des poutrelles ont été doublées et triplées en juxtaposition. Là pas de retour possible avec les entrevous.
    Je voulais dire qu'il n'y a pas d'entrevous entre deux poutrelles montées en juxtaposition, et donc pas de "talonnette", donc pont thermique. D'où la nécessité d'isoler par dessous à ces endroits. Elles sont vers le milieu du plancher.

    Rector annonce 250 Kg de charge fixe donc il ne devrait pas y avoir de souci pour la contre-cloison de carreaux de plâtre de 950 Kg comme densité, soit environ 125 Kg par mètre linéaire, pour une épaisseur de 5 cm et une hauteur de 2m50, surtout si elle se retrouve parallèle aux poutrelles et près du mur, limitant le porte-à-faux comme tu le dis.

    Sinon je viens de rappeler mon constructeur pour lui annoncer officiellement l'abandon du plancher chauffant.

    (cependant descendre le sol fini de la maison ne m'arrange pas trop par rapport au seuil du garage qui du coup se retrouve sensiblement plus haut. Je ne souhaite pas trop le faire descendre lui aussi à cause de la pente "limite" vers la rue pour les eaux de pluie. Isoler et augmenter la chape m'aurait permis de retrouver ma hauteur prévue)
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  29. Publicité
  30. #205
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bonsoir, vous écoutez SARKOZY sur France 2 ?

    Herakles tu me parles d'isoler la périphérie de mes soubassements. C'est à l'intérieur je suppose (oui je suis lourd ). Et il faut également traiter les poteaux, les poutres, en plus des poutrelles doublées car apparentes, sans pour autant avoir supprimé le pont en bout de dalle.
    Je sais pas si ça va bien respirer avec l'enduit bitumeux côté remblais.

    Crois-tu que je n'ai vraiment que peu d'intérêt à isoler de 40 sous la chape ? (augmentée de 10 cm)

    Car mon isolation intérieure des murs et toit sera renforcée alors c'est logique que le plancher suive !

    La masse inertielle au delà de 10 cm est-elle facilement "accessible" aux "calories" ?

    (et ça me permettrait aussi de retrouver la hauteur de ma plateforme initialement prévue avec plancher chauffant, et ce par rapport au seuil du garage).
    Dernière modification par optimal ; 05/02/2009 à 21h12.
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  31. #206
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    La masse inertielle au delà de 10 cm est-elle facilement "accessible" aux "calories" ?
    Bien entendu . passes à 14cm de chape sur la dalle de compression pour rattraper le niveau du garage .

    donc pont thermique. D'où la nécessité d'isoler par dessous à ces endroits. Elles sont vers le milieu du plancher.
    a isoler bien sûr si le VS est accessible .

    rappel = on n'est pas en sibérie mais en midi-pyrénées ou la t° de base retenue pour le calcul des déperditions maximales est -5°C et dans le VS , la t° ne descendra pas en dessous de 10°C..

    C'est à l'intérieur je suppose
    oui , oui , voir sur croquis la bande verticale de fibrastyrène plaquée contre le soubassement par l'intérieur du VS

    sans pour autant avoir supprimé le pont en bout de dalle
    tu as cité une planelle en terre cuite creuse qui corrige légèrement ce pont thermique = amélioration possible locale le long de la dalle avec un enduit extérieur isolant de 20mm genre isolteco ..si tu es perfectionniste ..


    encore plus =places une bande horizontale de 30mm de PSE entre la chape et la dalle de compression en périphérie de tout le plancher sur 0.60 m de large ..mais soigner l'armature de renfort en bordure de chape (celle qui porte la cloison ) = de ce fait le flux thermique est allongé et le pont thermique mieux traité .
    bonne soirée

  32. #207
    phil12

    Re : Dalle béton pour inertie

    Je sais pas si ça va bien respirer avec l'enduit bitumeux côté remblais.
    Dixit optimal

    Au fait petit hs que pensez vous du "bitumage" des murs de fondation :
    pollution ,respiration du mur pensez vous que ce soit incontournable (surtout avec un VS)comme le pense quasiment tout les macons.
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  33. #208
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Bien entendu . passes à 14cm de chape sur la dalle de compression pour rattraper le niveau du garage.
    Je ne veux pas dépasser 10 de chape pour ne pas trop rajouter de poids sur le plancher (10 cm -> 14 cm = 10 tonnes).
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    a isoler bien sûr si le VS est accessible.
    J'ai insisté auprès du constructeur pour qu'il le soit.
    Citation Envoyé par Herakles Voir le message
    rappel = on n'est pas en sibérie mais en midi-pyrénées ou la t° de base retenue pour le calcul des déperditions maximales est -5°C et dans le VS , la t° ne descendra pas en dessous de 10°C.
    Même si ventilation forcée due à la prise d'air extérieure du poêle donnant dans le vide sanitaire ?
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    oui , oui , voir sur croquis la bande verticale de fibrastyrène plaquée contre le soubassement par l'intérieur du VS
    Je l'avais regardé, merci, et maintenant il est dans le disque dur du PC.
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    tu as cité une planelle en terre cuite creuse qui corrige légèrement ce pont thermique = amélioration possible locale le long de la dalle avec un enduit extérieur isolant de 20mm genre isolteco ..si tu es perfectionniste ...
    J'ai fait plus que la citer; je l'ai pointée du doigt.
    Un ami, futur voisin dans le même cas que moi, m'avait suggéré de remplir les alvéoles des panelles avec de la mousse de polyuréthane par deux petits trous préalablement faits, et en purgeant.
    Pour l'enduit extérieur c'est délicat pour la liaison avec l'enduit principal (j'aurai une terrasse suspendue et donc un soubassement apparent).
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    encore plus =places une bande horizontale de 30mm de PSE entre la chape et la dalle de compression en périphérie de tout le plancher sur 0.60 m de large ..mais soigner l'armature de renfort en bordure de chape (celle qui porte la cloison ) = de ce fait le flux thermique est allongé et le pont thermique mieux traité.
    Oui j'y avais pensé. Je l'ai lu dans ces pages. Ça implique de combiner chape normale et flottante avec deux hauteurs et ça me plait que moyennement par rapport à la tenue dans le temps (fissure du carrelage au niveau des épaisseurs différentes et avec le tassement possible de l'isolant, aussi infime soit-il).

    J'ai fait un calcul grossier pour évaluer la différence de masse inertielle disponible entre les deux solutions:

    - la chape isolée de 0,60 en périphérie (hauteur 7 cm) + le reste de la chape au centre (hauteur 10cm) + dalle de compression (4 cm) moins la périphérie de 0,60 perdue = environ 33 T

    - uniquement la chape isolée de 10 cm = 26 T.

    Différence 7 T minimum.

    En partant du principe que les premiers centimètres seront les plus "accessibles" aux calories, on pourrait en déduire une différence moins grande entre les deux solutions.

    Comparer une masse inertielle qui fuit,
    avec une relative plus petite masse mais sans ponts thermiques ou presque... Je ne sais pas, je ne sais plus.

    Beaucoup d'inconvénients qui me donnent quand même envie d'isoler cette chape, même si ce n'est pas la meilleure alternative en faveur de l'inertie. Excusez mon côté obtus.

    Si tout le monde est contre moi, je me soumets.

    En tous les cas je remercie Herakles pour sa patience et sa capacité à rebondir pour proposer des solutions.

    Bonne nuit. A+.
    Dernière modification par optimal ; 06/02/2009 à 03h04.
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  34. #209
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Je ne veux pas dépasser 10 de chape pour ne pas trop rajouter de poids
    possibilité d"allèger" le béton de la chape en incorporant des agrégats légers type billes de verre expansé (expanver) =chape homogène en épaisseur

    à la prise d'air extérieure du poêle donnant dans le vide sanitaire ?
    un banal tuyau de PVC 200mm permettra de ne pas trop refroidir le VS..

    Pour l'enduit extérieur c'est délicat pour la liaison avec l'enduit princip
    soit tu fais deux tons différents avec joint horizontal creux entre ces enduits , soit tu traites toute la façade en rajoutant un peu de R à ton mur...
    le truc du polyuréthane injecté = ok..

    chape normale et flottante
    un isolant genre foamglass est parfaitement incompressible, sinon , béton allègé avec agrégats de billes de verre expansée ..

    premiers centimètres seront les plus "accessibles" aux calories
    le béton de la chape a une excellente diffusivité , donc c'est toute l'épaisseur qui est accessible aux "calories" (exemple du mur Trombe ou du mur capteur : son épaisseur optimale est de 35 à 40cm pour un bon déphasage apports journaliers/restitution sur 24h ..)

  35. #210
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    possibilité d"allèger" le béton de la chape en incorporant des agrégats légers type billes de verre expansé (expanver) =chape homogène en épaisseur
    Mais du coup la chape devient isolante ! On tourne en rond (moi du moins ).
    J'avais pensé à du Bétostyrène (1 mètre) pour la périphérie à la place des plaques de PSE.
    Et je perds 7 cm d'inertie sur la périphérie que j'aurais pu avoir sur le PSE: ça représente 17 T !
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    soit tu fais deux tons différents avec joint horizontal creux entre ces enduits , soit tu traites toute la façade en rajoutant un peu de R à ton mur...
    le truc du polyuréthane injecté = ok..
    OK j'y réfléchirai.
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    un isolant genre foamglass est parfaitement incompressible, sinon , béton allègé avec agrégats de billes de verre expansée ..
    Je suis allé voir sur le site du fabricant et ça m'a l'air pas mal ce Foamglass. Donc on peut sans risque monter des cloisons lourdes dessus ? Car je pense que l'isolation PSE en périphérie est incompatible avec la contre-cloison en carreaux de plâtre, et des cloisons de distribution en briques pleines de 5 cm (qui partent de la périphérie vers l'intérieur de l'habitation).
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    le béton de la chape a une excellente diffusivité , donc c'est toute l'épaisseur qui est accessible aux "calories" (exemple du mur Trombe ou du mur capteur : son épaisseur optimale est de 35 à 40cm pour un bon déphasage apports journaliers/restitution sur 24h ..)
    Très bon argument pour ne pas isoler la dalle par le dessus.

    Sauf que perdre l'inertie d'un mètre sur la périphérie par une chape de 7 cm allégée et isolante (43 m² = 6 T) et "se contenter " d'une chape centrale de 10 cm (67 m² = 15 T) avec la partie centrale (et un peu plus) de la dalle de compression (80 m² = 11 T avec épaisseur moyenne estimée à 6 cm avec poutrelles), soit 26 T au total, n'aurait qu'une différence de 2 T avec une chape totalement isolée de 10 cm (110 m² = 24 T).
    Toujours d'après mes calculs grossiers avec densité 2,2 T pour les chapes et 2,4 T pour les dalles.

    Avec une isolation périphérique PSE de largeur 60 cm, épaisseur 30 mm (que tu conseilles), on récupère 10 T (grâce à la chape de 7 cm sur le PSE). Voir alors les matériaux incompressibles que tu cites plus haut ou Bétostyrène pour supporter l'écrasement de la contre-cloison et cloisons de briques pleines.

    Peut-on sans risque (décennale entre autres), couler des chapes de densité et épaisseurs différentes sur un plancher, avec présence périphérique éventuelle d'isolant, en concentrant une masse sur la partie centrale ?
    Dernière modification par optimal ; 06/02/2009 à 22h00.
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

Page 7 sur 16 PremièrePremière 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. problème dalle béton humide
    Par georges louise dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/06/2009, 19h43
  2. Isolation dalle beton
    Par bibice dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 57
    Dernier message: 30/06/2008, 16h53
  3. dalle béton
    Par philou5731 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/03/2008, 21h58
  4. Dalle en béton de chaux!
    Par leodunord59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/03/2007, 07h38
  5. dalle béton armé
    Par lappin dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2006, 21h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...