Répondre à la discussion
Page 8 sur 16 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 464

Dalle béton pour inertie



  1. #211
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie


    ------

    la décennale couvre surtout le gros-oeuvre (plancher hourdis) et pas le second oeuvre dont font partie les chapes

    c'est à faire vérifier par le bureau d'études = résistance de la poutre BA du centre , des poteaux du VS et de la largeur des semelles isolées ..

    les calculs de portance pour les structures BA sont souvent affectées d'un coefficient de 5 à 6 pour des raisons de sécurité .

    pour résumer:

    après avoir fait vérifier les portances de la dalle hourdis/poutrelles/poutre BA /semelles isolées , passer aux travaux :

    -bande verticale d'isolant entre chape et mur extérieur , armatures de renfort sous la future contre-cloison
    -chape en béton "normal"
    -petite bande extérieure d'enduit isolant couvrant largement l'about de dalle avec joints creux et tons différents dans l'enduit
    -isoler sous les poutrelles supplémentaires dans le VS

    voila voila ..

    -----
    Dernière modification par herakles ; 07/02/2009 à 08h46.

  2. Publicité
  3. #212
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Le plancher a été prévu pour un chauffage au sol plus lourd (14 cm de béton minimum je pense) qu'une simple chape sans plancher chauffant.

    C'est cet unique poteau au milieu de la zone de 90 m² qui ne m'inspire pas confiance vu sa faible surface d'appui au sol: un simple trou coulé pas très large (80 cm légèrement conique, pas de pieu ni de semelle en "X"). La plus grande concentration de charges lourdes (poêle, cloisons de briques rouges autour, cumulus...) ne se trouvera pas sous la poutre centrale, mais 1m50 à côté.

    Le Foamglass ou autres isolants ayant une grande résistance à la compression de peuvent pas supporter les contre-cloisons ?
    Images attachées Images attachées
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  4. #213
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    D'après le constructeur qui a rappelé le fabricant de plancher, il n'y aurait pas de soucis pour la contre-cloison de carreaux de plâtre, sans parler de perpendiculaire ou parallèle aux poutrelles. Une table de compression de 4 cm est apparemment plus solide qu'on ne l'imagine...
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  5. #214
    maylis1609

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bonjour Optimal,
    Je suis aussi de la région Toulousaine (dans le Lauragais), je suis également obligé de réaliser un système de plancher Poteaux Poutres à cause du terrain argileux.
    Je voulais donc savoir ou tu en étais de ta reflexion pour avoir un maximum d'inertie ????

    Herakles m'a indiqué quelques solutions mais je crains que mon maçon fasse les gros yeux !!!!
    http://forums.futura-sciences.com/ha...auffage-5.html

  6. #215
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Salut, dis à ton maçon de poser un lit de gravier sous tes futurs meubles de cuisine avec l'évacuation des eaux usées le traversant. Tu pourras ainsi récupérer les calories des eaux délaissées par le lave-vaisselle. Pour cela choisis un tuyau très conducteur de chaleur, type inox. Tu auras également l'avantage de te rafraichir un peu l'été !
    Concept à prévoir également sous la douche...

    Non sérieusement si tu as un plancher de type pieux-poteaux, comme dis Herakles, rien ne t'empêche, sauf le conducteur de travaux peut-être , de préférer des entrevous agglo ou même pleins, avec seulement des polystyrènes pour limiter les ponts thermiques de la périmétrie de la dalle. Il n'y aura plus qu'à isoler par le dessous et la partie haute de la périphérie des soubassements si l'accès est possible (d'ailleurs il est toujours préférable qu'il le soit, un conseil gratuit en passant, mais dans ton as il faudra seulement creuser un accès).

    Sinon puisque tout le monde fait référence à l'ouvrage "L'isolation écologique" de JP OLIVA, je cite page 151:
    "Cette famille de techniques pour l'isolation intérieure est certainement celle qui est la plus satisfaisante d'un point de vue du rapport isolation/inertie et même en matière de régulation hygrothermique. Si ce n'est la persistance des ponts thermiques, elle constitue souvent une solution plus satisfaisante que l'isolation par l'extérieur: l'inertie thermquie est excellente sans être pénalisante, et les matériaux peuvent stocker une grande quantité d'eau pour la rendre quand l'air s'assèche."
    Ils parlent d'un mur en parpaings avec enduit chanvre-chaux de 12 cm (350 Kg/m3) et enduit de finition mais la performance thermique serait limitée à un R<2 pour un mur de 33 cm.

    Les défenseurs de l'isolation extérieure ont eu peur !!!
    Toujours d'après le livre pages 119/120:
    "L'isolation par l'intérieur permet un échauffement rapide de l'air dans les locaux à utilisation intermittente (résidences secondaires, bureaux, écoles, etc...)... L'isolation par l'extérieur apporte une forte inertie (ce peut dans certains cas être un désavantage dans les locaux à utilisation intermittente)"
    Tu es engagée avec une isolation intérieure avec ton constructeur ?

    Car pour une question budget, il faut bien comprendre qu'une isolation extérieure te fera gagner plusieurs mètres carrés de surface habitable, par rapport à un doublage intérieur de 12 cm. En effet pour une maison de 90 m², cela représente 5 m².

    Gagner ou économiser des m² car tu peux réduire ta maçonnerie en l'anticipant. A 1000€ le m² fini, voilà du budget gratuit pour financer une partie du surplus d'une isolation extérieure, le reste par une économie de chauffage et climatisation et donc de confort sans risque de panne d'un système de chauffage compliqué.

    Sinon afin d'augmenter l'inertie, d'après mes recherches, on ne peut que doubler son isolation intérieure avec une cloison lourde, monter des cloisons de distribution lourdes en parpaings creux remplis de sable par exemple ou briques pleines de 5 cm par exemple. Il y a aussi les carreaux de plâtre mais des risques de fissures existent. Attention s'assurer que le plancher peut supporter la surcharge (notamment pour les densités supérieures à 1000 Kg/m3), surtout si la cloison est parallèle et entre deux poutrelles.

    On peut aussi couler une chape plus épaisse, ce que je vais d'ailleurs faire. En effet, sur 110 m², rajouter 3 cm apporte 7 tonnes d'inertie supplémentaire. Voir aussi si plancher compatible. Le mien était prévu pour un chauffage au sol plus lourd donc logiquement c'est bon. Cela permet également de placer un isolant de 3 ou 4 cm pour sol sur la dalle, en périphérie, afin de limiter le pont thermique du nez de dalle, problème sans vraie solution en isolation intérieure. Je pense probablement couler deux chapes de 7 et 3 cm, la dernière maigre en dosage pour une éventuelle dépose facilitée du carrelage (et de cette chape) dans un but de son remplacement dans 10 ou 20 ans.

    Vous aurez une mezzanine ? Faites un hourdis plutôt qu'un plancher bois...

    Herakles m'avais conseillé de faire un hourdis même si pas de mézanine ni étage. Je pense que ce n'est pas une solution raisonnable, budgétairement parlant. Faites un devis à votre constructeur. Vos combles seront aménageables si charpente traditionnelle, et/ou votre habitation réhaussable (si les fondations l'autorisent).
    Hourdis sans charpente traditionnelle = inertie supplémentaire certaine mais combles non aménageables = incompréhension totale du maçon !!!

    Vous avez également l'alternative avec les matériaux à changement de phase:

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2168369

    Ces conseils n'engagent que moi et sont uniquement la synthèse personnelle de tout ce que j'ai pu lire et comprendre, et ce dans un but d'amélioration de mon habitation.

    A + et bon courage.
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  7. #216
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Ce fil est consacré aux discussions sur l'inertie de la dalle spécialement. J'ai déjà fait quelques petits hors sujets. Si tu veux parler d'isolation intérieure, tu peux venir là:

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ormante-7.html

    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  8. Publicité
  9. #217
    optimal

    Re : Dalle béton pour inertie

    Je viens de lire ta discussion: http://forums.futura-sciences.com/ha...auffage-5.html.

    Donc tu rejoins le clan des isoleurs extérieurs.

    Mais tu as encore besoin d'inertie ? T'en veux combien ???

    Je n'y connais pas grand chose mais à un moment trop d'inertie pourra s'avérer être un désavantage. Tu en es probablement loin vu tous les conseils qu'on peut lire sur le forum.

    A titre d'information, quelle est la limite conseillée ???
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  10. #218
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Je n'y connais pas grand chose mais à un moment trop d'inertie pourra s'avérer être un désavantage
    Oui si on s'absente 2 semaines par mois...

    NON , si on habite régulièrement cette maison dans nos régions autour du Midi Toulousain ( contrastes climatiques réguliers)

    Il semble que tu n'as pas bien lu la page 24 de la doc Effinergie pourtant donnée en lien ...

    L'inertie ne sera vraiment significative qu'au delà de 50 à 100 tonnes ..

    A méditer = 0.65 KWh /M3/°C pour le béton armé par exemple...(2.2T/m3)
    10M3 = 6.5 Kwh pour un delta de 1°C
    100 M3 = 65 Kwh pour un delta de 1°C
    L'équivalent de 400 m2 de murs , refends et dalles d'épaisseur 25 cm pour une maison de 180m2 habitables . sur 2 niveaux


    Bien isolée par l'extérieur , avec double-vitrages plein sud (20% de la surface habitable = 36m2) et bonnes fermetures , cette maison voit ses dépenses de chauffage diminuer de 30 à 40% par rapport à une maison identique sans inertie (isolation intérieure ) avec très peu de risque de surchaufe estivale

    Avec 65KWh par degré accumulés dans de tels murs (béton , terre crue , briques foraines d'une toulousaine , terre-plein isolé en profondeur .etc..), la température chute très lentement en cas de coupure prolongée d'électricité...10 à 15 jours d'autonomie ..

    Reportez-vous à l'exemple de la société TRIFYL (890m2 surface utile , tous les murs en béton vibré , 30cms d'épaisseur , y compris refends , 15Kwh/m2/an ) ITE de 25 cm d'ouate de cellulose ..la Maison du Clos = soubasemnt de 20cm de bton + hérisson compacté de 60cm puis isolation de 100mm dessous = 100TONNES...
    Dernière modification par herakles ; 12/02/2009 à 06h55.

  11. #219
    ririmason

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bjr,

    J'ai habité une maison qui était construite sur le rocher ( la à mon avis il y avait plus que 100T! ) et le problème que je recontrais chaque, les beaux jours venus, c'est un suintement du carrelage. L'air +- chaud se condensait et perlait sur le carrelage. Rien de dramatique, car le phénomène disparaissait de lui même une fois la dalle un peu réchauffée et/ou l'air devenant moins humide. Bon c'était un peu ennuyeux car il fallait nettoyer souvent.

    riri

  12. #220
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Dans le cas de Ririmason , il faut tenir compte de plusieurs facteurs :

    le soubassement du terre-plein (rocheux, donc très conducteur de chaleur ) était-il ISOLE en périphérie ?
    les murs étaient-ils aussi isolés ? en hiver , ce sous-sol rocheux a pu se charger excessivement en froid ..

    je rencontre aussi ce phénomène chez moi, mais c'est un peu de ma faute= je ventile à fond les bureaux la nuit, en été , pour rafraîchir la dalle = résultat = cette dalle est agréablement fraîche presque toute la journée ..

    MAIS , ca condense uniquement lors de certaines journées d'été lourds et chauds ( petits suintements ..)

    La parade est simple = Puits Provençal pour aérer la maison = l'air s'y décharge de son humidité avant d'entrer dans la maison !

  13. #221
    maylis1609

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Oui si on s'absente 2 semaines par mois...

    NON , si on habite régulièrement cette maison dans nos régions autour du Midi Toulousain ( contrastes climatiques réguliers)

    Il semble que tu n'as pas bien lu la page 24 de la doc Effinergie pourtant donnée en lien ...

    L'inertie ne sera vraiment significative qu'au delà de 50 à 100 tonnes ..
    Dans mon cas 120m2 habitable, isolation par l'extérieur R=5, vitrage au sud 16.2m2 inertie total mur + dalle + enduit terre paille intérieur + mur en BTC derrière le poêle = 55.5T c'est peu non ?

  14. #222
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    Oh que non c'est pas peu... beaucoup de personnes habitent des maisons sans inertie dans des régions variées, et s'en contentent, dans la mesure ou le climat n'offre rien d'exceptionnel. Alors 55T et une conception poussée, je pense que tu seras agréablement surpris du résultat...

  15. Publicité
  16. #223
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    beaucoup de personnes habitent des maisons sans inertie dans des régions va
    on en a vu quelques-unes se plaindre au JT il y a 2 ans d'avoir eu trop chaud dans des maisons très isolées par l'intérieur lors des canicules....
    Et lors des coupures EDF , ces mêmes maisons - s'ils sont "tout electriques" - se refroidsissement vite , à moins de boucher es aérations des fenêtres ..

    BA13+plafond BA13 + cloisons agepan ou placostil dans une maison de 100m2= environ 4 à 5 M3 de plâtre =3 à 4 Tonnes = 1 à 2KWh/°C...c'est peu ..

    rajoutons la chape mince de 0.04 + dalle béton0.04 + revêtement mince sur entrevous isolant PSE =8 m3 = 17.6T = 11.8 KWh/°C

    c'est pire avec un plancher chauffant à chape mince de 5 cm , cette inertie se réduit presque de moitié ...

    ce qui conforte ce que dit poulif : avec 55 T , maylis 1609 sera déjà agréablement surpris du résultat !

    Avec des murs en agglos à bancher de 20 + ITE , on passerait à
    40 T environ , rien que pour les murs extérieurs (en façade ) au lieu de 14T pour du monomur de 20 ..ou 1.1 T pour le BA13 dans le cas d'une ITI ...

    Même raisonnement en passant d'une chape mince sur isolant à une vraie dalle béton avec isolant en sous-face ou un terre-plein + isolation périphérique ..

  17. #224
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    on en a vu quelques-unes se plaindre au JT il y a 2 ans d'avoir eu trop chaud dans des maisons très isolées par l'intérieur lors des canicules....
    J'avais bien précisé, "dans la mesure ou le climat n'offre rien d'exceptionnel"

    Herakles, puisqu'on est dans le sujet, connaitrais tu le poids et la capacité d'accumulation d'une chape liquide à base ciment, 85m² sur 7 cm ? merci

  18. #225
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    chape liquide base ciment 85m2 de 0.07 = 6m3 environ
    densité 2.2 à 2.6T/m3 soit entre 13.2 à 15.6 T
    0.65Kwh /M3/°C soit environ 4 Kwh/°C pour l'ensemble de la chape

    Il faut tenir aussi compte du carrelage , et de ce qu'il y a sous la chape= dalle de compression béton d'un hourdis isolant ou isolant si c'est une chape chauffante ?

    si isolant sous chape , seule son inertie compte .

    par un belle journéee ensoleillée de février , de 10h à 15h (5h ) on peut recevoir par m2 de vitrage l'équivalent de 2 à 3 Kwh/m2, multiplies par 15m2 de vitrages sud = 30 à 45 Kwh ..à stocker quelque part ..la chape ne va pas suffire si elle est déjà chaude au matin (cas du plancher chauffant ) = capacité de seulement 4KWh par degré , 8KWh pour2°C , 12 Kwh pour 3°C..etc..
    intérêt donc d'avoir une chape+dalle béton épaisse et des murs lourds ..associés à de tels vitrages au SUD .

  19. #226
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    Il y a 50m² de carrelage , 8m² de vitrage sud au RDC, pas de PC.
    Isolée par dessous R=2 sur terre plein

    Donc 16 à 24 Kwh reçus est ce que ça passe ? Que signifient les 4Kwh/°C ?

  20. #227
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    J'ai compris, ca veut dire que ma chape peut amortir 5h d'ensoleillement en s'élevant de 4° à 6°... Il reste 19h ensuite pour se décharger.

  21. #228
    ririmason

    Re : Dalle béton pour inertie

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    Isolée par dessous R=2 sur terre plein
    C'est pas plutôt une dalle que tu as? 7cm parait beaucoup pour une chape et le fait qu'il n'y ait rien dessous me font penser qu ec'est plus une dalle qu'un chape. La dalle est beaucoup plus dense donc bonne nouvelle pour toi.

  22. Publicité
  23. #229
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    Non non, c'est une chape, c'est moi qui ait pensé le truc mais au début je la voulais plutot vers 10cm, mais après étude et compromis thermico-financier je me suis tourné vers :
    terre-plein/dalle BA 12cm/isolant Poly 7cm R=2/Chape liquide 7cm/carrelage

  24. #230
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    Il y a 50m² de carrelage , 8m² de vitrage sud au RDC, pas de PC.
    Isolée par dessous R=2 sur terre plein
    il faut aussi prendre en compte la globalité des parois de la pièce ..

    ex: une pièce de 10x5 et de 2.50m de haut a 50m2 de sol , 50m2 de plafond ; et 75m2 de parois verticales , portes et fenêtres comprises ..

    là , les rayons chauffent l'un après l'autre la paroi (ouest) puis la chape , puis la paroi EST ..l'air chauffe et va chauffer le plafondet les autres parois ..etc ...y a aussi le rayonnement d'une paroi à l'autre ..ce qu'avait expliqué un jour Ririmason dans un autre fil (PDM...)

    imaginons 2 cubes fictifs tout en polystyrène avec chape lourde dans le premier , et chape + parois verticales en briques réfractaires lourdes , les 2 étant équipés du même vitrage sud , il est évident que la courbe de température du 2eme cube ( chape + briques ) sera plus étalée en amplitude et en durée = moins chaud vers 15h et moins froid au milieu de la nuit...

    j'ai visité une maison "Euromac 2" en gironde ..chape ultra-mince (PC) sur dalle et entevous PSE, blocs neopor avec coffrage béton , plafond constituué d'un hourdis euromac , cloions Placostil BA 13 de 0.05 ..grands vitrages sud ... Les pauvres..je les plains ...

  25. #231
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    terre-plein/dalle BA 12cm/isolant Poly 7cm R=2/Chape liquide 7cm/carrelage
    Bon sang ...pourquoi donc n'as tu pas place le poly SOUS la dalle béton ???????? 12 + 7 + carrelage= inertie intéressante...

  26. #232
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    J'y ai bien pensé pour compenser cette faible inertie, muret de bar en carreaux de platre face à la baie Sud, en continuité avec l'adossement-niche en briques du poêle. Cloison d'entrée en carreaux de platre également à 90° de la baie pour le captage ouest (en fait SSO car mon sud est un SSE) c.f mon blog pour des commentaires...

  27. #233
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bonne question, mon maçon étant plutot de la vieille école ne semblait pas aguerri aux ruptures de pont thermique périphérique. J'ai préféré l'envoyer sur cette solution pensant faire une chape de 10cm...

  28. #234
    optimal

    Question Re : Dalle béton pour inertie

    Bonjour.
    Dans beaucoup de constructions anciennes à parois épaisses, (maçonneries en pierre), la sensation d'inconfort thermique peut venir de l'humidité, mais le plus souvent, c'est la faible effusivité de ces matériaux (leur basse chaleur spécifique) qui agit comme un radiateur froid.
    OK
    Une isolation réelle par l'intérieur n'est pas toujours souhaitable car elle annule les effets de l'inertie de ces murs, et par l'extérieur, elle apporte une inertie souvent trop importante sans corriger les effets du rayonnement froid.
    (page 147 du bouquin référence) Pourquoi dans ce cas l'inertie n'est pas un avantage ???
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  29. Publicité
  30. #235
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    (page 147 du bouquin référence) Pourquoi dans ce cas l'inertie n'est pas un avantage ???
    Le bouquin que tu cites est "l'isolation écologique " et pas celui auquel il faut se référer" conception BIOCLIMATIQUE" c'est à dire gérer des apports extérieurs (solaires , chaleur ..ou fraîcheur) et les STOCKER...(masse, inertie, chliarolite,etc..)

    pages 155 & 157 =l'isolation avec des enduits isolants par l'extérieur aporte une inertie thermique et des gains appréciables de chauffage dans les habitats occupés de façon permanente

    Il serait intéressant de comparer les courbes du tableau page 24 de la documentation "effinergie" avec cette page 147 ...

    cette phrase me surprend =
    mais le plus souvent, c'est la faible effusivité de ces matériaux (leur basse chaleur spécifique) qui agit comme un radiateur froid
    or dans les tableaux comparatifs de ces deux livres de OLIVA , les pierres se caratérisent par une forte effusitivité d'autant plus forte qu'elles sont lourdes . dans la même cour que les bétons et la terre compressée .(ce qui explique -par exemple - la froideur au toucher de l'aluminium par sa très forte effusivité )

    une coquille d'impression ? il aurait du écrire "forte" au lieu de "faible " ??

  31. #236
    Bioclimatix

    Re : Dalle béton pour inertie

    Dans le livre d'oliva et comme il est rappelé dans ce post, il est dit que un matériau à faible effusivité comme un plancher mince de 1.5cm en bois dur et collé apporte une sensation de chaleur non négligeable. Oui, mais j'ai lu aussi que pour l'inertie c'était les premiers centimètres qui comptaient. Cela m'interpelle car on voudrait chauffer principalement notre maison avec 20m2 de capteurs à air Jumbosolar (twin solar industriel, bien moins cher). Ces 800m3 heure d'air chaud passeraient dans 5m3 d'un espace fermé sous escalier béton rempli de bouteilles pour tamponner la chaleur excessive, mais nous voudrions aussi que petit à petit elle s'imprègne dans la dalle chape de 15,20cm en béton suffisament rapidement. Alors j'avais pensé tout faire en carrelage et puis mettre des tapis là où il faut et acheter de bons chaussons bien chaud ! cette chape béton, carrelage schiste ou grès devrait absorber bien mieux et plus vite la chaleur s'accumulant dans notre maison qui est très bien isolé par l'extérieur non ?

  32. #237
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    eau= 1.164 Kwhm3/°C
    Contenance réelle d'eau dans un espace fermé de 5m3= déduire les espaces d'air entre bouteilles = reste 3.3 m3

    Apports solaires d'une belle journée , y compris albedo , par 20m2 de capteurs à air , en 4h d'ensoleillement = 40 KWh environ

    capacité thermique de 3.3 m3 d'eau =3.84 KWh/°C
    soit une augmentation d'une dizaine de degrés après 4h d'ensoleillement , mais attention à la succession de plusieurs journées bien ensoleillées ..si on ne décharge pas chaque nuit , boum....

    Une fois la caleur accumulée dans ce cube de 5m3 , comment comptes-tu redistribuer la chaleur de manière homogène ? (même problématique que pour un poêle de masse )

    Ne faut-il pas mieux disposer plusieurs unités de stockage de 1m3 plutôt qu'un seul , chaque unité travaillant avec 4 ou 5 m2 de capteurs ?

    La surface au sol est très étendue , avec piliers intérieurs = pourquoi ne pas poser contre ces piliers des tubes en acier inox remplis d'eau de grande hauteur (3 ou 4 m) et de 40 à 60cm de diamètre , avec habillage carré , et chicanes de métal , ailettes , profilés etc .( disposés dans une double paroi habillant les réservoirs d'eau ) .entre lesquelles l'air circule en cédant sa chaleur à l'eau contenue dans ces tubes ..

    un tube=5m2 de capteur, un petit ventilo individuel et 150m3/h d'air par heure = gaines discrétes , et restitution homogène de chaleur dans le volume habitable .

    ca éviterait d'avoir à mettre une grosse gaine (800m3/h = 0.222 m3/s = presque 5/ms dans une gaine de 250 mm ou 8 m/s dans une gaine de 200mm = risque de bruits de sifflement ...

    Bref , trop centraliser la chaleur dans un unique volume compact peut amener plus d'inconvénients que d'avantages ..


    elle s'imprègne dans la dalle chape de 15,20cm en béton suffisament rapidement
    où est cette dalle ? au RDC ? je crois me souvenir qu'il y a du PU sous la chape de 6 cm d'épaisseur ?? et non 15 ou 20cm de béton ??

    tu devrais remettre une coupe de l'habitat nord-sud et un plan ...

  33. #238
    Bioclimatix

    Re : Dalle béton pour inertie

    Nous comptions redistribuer l'air chaud dans la maison en passant par la vmc double flux à côté. Pour le bruit un large plénum au plafond sur toute la longueur devrait diminuer le bruit non ? la dalle chappe fait 20cm un peu près, il y a 6cm de pse dessous, un trottoir isolant d'1m50 autour. Ne faudrait il pas mettre les 7 bouches d'insufflation à ras de terre pour souffler sur la chappe et la charger directement ? Ou bien peut être sur les murs de refends (en parpaings creux, mais que je compte remplir de mortier) ?
    Images attachées Images attachées

  34. #239
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Dalle béton pour inertie

    pour Optimal , dolf et poulif , vu ce témoignage d'un utilisateur de plancher chauffant électrique fonctionnant en HC :http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2186584

    Pour ma conso electrique (j'ai oter les 200€ d'abo/an), bien j'ai tarif HC de 23h à 7h, je met à chauffer la dalle de 2h à 7h comme ca quand je suis en horaire jour je ne fais que maintenir la température j'ai pas mal de vitrage plein sud et dans le coin je suis au plus au nord que le smog de la région Strasbourgoise, j'ai donc plus souvent du soleil et j'ai l'impression que ma dalle absorbe pas mal la chaleur, dès que j'ai 3-4 heures de soleil même par -5°C dehors quand il se couche je ferme immédiatement les volets et la tempérautre passe de 22-23°C à 20 en a peu près 3h, je règle à partir de 18h en mode nuit (consigne = 18°C)

    ce type de dalle est plus épais - donc plus d'inertie - que pour une chape chauffante à circuit hydraulique - normal = il doit accumuler la chaleur entre 2h et 7h , et fait entre 10 et 14 cm d'épaisseur , or pour un plancher hydraulique , la chape doit être très réactive et très mince (4 à 6 cm) sur isolant performant

    Il parle ici de réchauffement de la dalle par le soleil - l'électricité étant coupée dès 7h du matin - , et de restitution lente après le coucher .

    Inertie. inertie...Dommage qu'on ne lui accorde pas l'importance qu'elle mérite ..mais charrier des matériaux lourds ne fait pas toujours le bonheur des artisans

  35. #240
    poulif

    Re : Dalle béton pour inertie

    Bigre en effet, ca chute vite. Il faudrait être sûr que cette dalle fait entre 10 et 14cm. Mais si ça monte à 22-23 en plein hiver par -5, qu'est ce que ça doit être en mi-saison. Quoique avec une dalle non chauffante, celle-ci doit mieux absorber les surchauffes du fait de sa température matinale plus basse... A suivre, cet été j'espère que je vais pas trop morfler ...

Page 8 sur 16 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. problème dalle béton humide
    Par georges louise dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/06/2009, 19h43
  2. Isolation dalle beton
    Par bibice dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 57
    Dernier message: 30/06/2008, 16h53
  3. dalle béton
    Par philou5731 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/03/2008, 21h58
  4. Dalle en béton de chaux!
    Par leodunord59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/03/2007, 07h38
  5. dalle béton armé
    Par lappin dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2006, 21h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...