Répondre à la discussion
Page 20 sur 356 PremièrePremière 2021 22 23 24 25 26 27 28 29 30 DernièreDernière
Affichage des résultats 571 à 600 sur 10660

Construction réaliste d'un poêle de masse



  1. #571
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse


    ------

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    ...Je me suis même amusé un jour à mettre le tuyau de mon aspirateur dans la buse afin d'injecter plus d'air ( chaud ) et franchement je n'ai pas vu suffisamment de différence pour arriver à une conclusion...
    Bonjour Riri,

    Although I like and encourage the 'spirit of testing' and although I am also the type of person that will do all kinds of tests, I don't think that could be called a very representative test. The outlet of a vacuum cleaner will put a stove under totally unrepresentative 'over'pressure conditions. While most stoves are designed to work with 'under'pressure.

    Greetings,

    Dirk

    -----

  2. Publicité
  3. #572
    ririmason

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    Bonjour Riri,

    Although I like and encourage the 'spirit of testing' and although I am also the type of person that will do all kinds of tests, I don't think that could be called a very representative test. The outlet of a vacuum cleaner will put a stove under totally unrepresentative 'over'pressure conditions. While most stoves are designed to work with 'under'pressure.

    Greetings,

    Dirk
    I totally agree with yr view, that is why i have stopped the experiment .

    riri

  4. #573
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Des nouvelles de nos apprentis PDMistes briqueux? Grospère et les autres ?

    riri

  5. #574
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tous,

    Je viens de rentrer et vais tenter de répondre a quelques posts me concernant en même temps que je surveille mon petit feu.
    Et oui 32°C ou je me trouvais hier et 4°C en arrivant ce matin c'est pas top, alors vive le feu.

    Je reviens

    Polar Bear

  6. #575
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    [QUOTE=ririmason;819280]Salut Dirk,

    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur l'analyse de la combustion. Je voulais juste dire que par rapport à la simple grille et le système "over air" de Marcus, je n'ai aucun problème pour bruler les braises ( embers ) jusqu'à la fin.

    Salut RIRI,

    Le systme de Marcus n'est pas un problème, lui ajouter seulement une petite arrivée d'air sous la grille permettra de reduire plus rapidement les braises en cendres, le système "over air" permet de bruler aussi les braises jusqu'a la fin.

    Juste pour info, les Kachelofen de Vincent Pirard n'ont pas de grille, pas de cendrier, le feu est fait directement sur la brique comme dans un four a pizza.
    L'air arrive en bas et en haut de la porte(made in germany). Les braises sont intégralement brulées et le peu de cendres est facilement enlevé.

    A+ Polar Bear

  7. #576
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par yrou88 Voir le message
    bonjour

    j'ai quelques questions concernant un composant du poele de masse

    je veux parler de ce "linteau" en feraille

    a quoi sert-il ?

    de quoi se compose les plaques qui se glissent dedans ?

    comment tiennent t'elles a l'interieur sans être inclinées ?

    est ce qu'elles obstruent totalement l'orifice de sortie ?

    merci de vos reponses
    Salut yrou 88,

    Selon toi à quoi peut servir un linteau autre qu'a supporter les rangs de briques supérieurs.
    Les plaques qui se glissent dedans sont des briques coupées en deux et posées sur des cornières support elles memes soudées au linteau.
    Ces plaques servent de protection au linteau mais également au haut de la porte.
    De quel orifice de sortie parles tu ?

    Voici une photo supplementaire qui te permettra peut etre de comprendre un peu mieux ce "linteau en ferraille" qui lui n'a aucun risque de craquer comme un linteau en beton.
    Images attachées Images attachées

  8. Publicité
  9. #577
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par athomas Voir le message
    Salut tout le monde,

    Voici les raisons pour lesquelles j'ai utilisé de la vermiculite :

    - même granulométrie que le sable donc je ne vois pas trop ou peut être le problème pour faire du mortier
    - elle est utilisée pour faire des bétons réfractaires résistants à + de 1200 degrés
    - son prix est acceptable
    - je n'ai pas trouvé de chamotte ni de granulats réfractaires chez les fournisseurs de matériaux à proximité de chez moi
    - le mortier réfractaire tout fait coûtait trop cher...

    Enfin voilà, une fois de plus la théorie c'est bien beau mais quand on commande le matos chez les fournisseurs on est bien contraint de s'adapter à ce qu'il y a de dispo, et à ce qui rentre dans son budget !

    En tout cas maintenant c'est fait, et je pense que ça va le faire !! enfin en tout cas je ne vois pas pourquoi ça ne conviendrait pas !

    @+ (je retourne dans ma vermiculite)
    Salut Athomas,

    La pate refractaire de jointoiement de mes briques refractaires vaut 30€ le seau de 25kg
    1 seau permet de monter 200 briques au format 230 x 114 x 64.
    Le produit est prêt à l'emploi, il suffit d'ouvrir le seau et de le refermer le soir point.
    Cette pate se trouve chez pratiquement tous les fournisseurs de briques refractaires.
    Je pense qu'il faudrait faire la comparaison avec d'autres produits employés si tu veux nous donner ton prix de revient pour 200 briques c'est parfait.


    Pour RIRI,

    En Belgique tu peux trouver ce poduit chez "LEBAILLY"


    Bon courage A+ Polar Bear

  10. #578
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonsoir a tous,

    J'ai vu quelque part ou on parlait "Credit d'Impôt" et je me permets de vous donner mon avis

    Mon foyer de masse va me revenir tout compris avec le conduit de fumée et l'electronique de mesure à 11000€.
    Ce foyer mesure 2,70m de largeur avec son banc et sa niche à bois, 1.08 m de profondeur et 2.40m de hauteur.
    Ce foyer comprend aussi un four blanc.
    Cet ensemble pèse +-8000kg + le conduit de fumées de 9 ml.

    Je crois avoir vu qu'un foyer artisanal avec un coeur composé de 250 briques coute 13000€ pour 3t avec des portes en acier pas en fonte.
    Il faut rajouter un banc, un four et le conduit de fumées + la difference de prix entre l'habillage granit et celui en brique.
    J'en deduit donc q'un foyer comme le mien monté par un artisan revient à environ 25 000 € et peut etre davantage.
    Etant donné que le crédit d'impôt ne s'applique qu'a la fourniture et dans tout les cas limité à 8 000 €, il me resterais donc à sortir, tout en gonflant les factures de matériaux à 16 000 €(ils me reviennent en réél à 6500€ y compris la quincaillerie UPO)la somme de 17 000 € donc la dépense est plus importante que sans CI en montant l'habillage moi meme.
    Donc le plus grand beneficiaire du credit d'impôt n'est finalement pas le client mais l'artisan.
    De plus les impôts n'ont pas besoin de connaitre mon mode de chauffage sauf dans l'interet de nous infliger une taxe sur le bois peut etre !!!
    Le CI n'apporte pas non une meilleure qualité de travail de l'artisan.
    Peut être que mon cas est particulier mais je pense que Vacheatuba n'avait pas non plus quelque chose à gagner avec le CI car je doute que son foyer soit réalisable pour 13 000 € mais davantage
    Pour conclure, je pense preferable d'utiliser le CI pour de l'isolation exterieure et autre vitrage performant.

    Donc futurs briqueux faites vos comptes et ne vous laisser pas endormir par le CI, même si vous ne faites faire que le coeur de votre poele, demander les prix à plusieurs artisans, comparez leur travail et seulement après decider.

    Bonne nuit A+ Polar Bear

  11. #579
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Bonsoir a tous,

    J'ai vu quelque part ou on parlait "Credit d'Impôt" et je me permets de vous donner mon avis

    Mon foyer de masse va me revenir tout compris avec le conduit de fumée et l'electronique de mesure à 11000€.
    Ce foyer mesure 2,70m de largeur avec son banc et sa niche à bois, 1.08 m de profondeur et 2.40m de hauteur.
    Ce foyer comprend aussi un four blanc.
    Cet ensemble pèse +-8000kg + le conduit de fumées de 9 ml.

    Je crois avoir vu qu'un foyer artisanal avec un coeur composé de 250 briques coute 13000€ pour 3t avec des portes en acier pas en fonte.
    Il faut rajouter un banc, un four et le conduit de fumées + la difference de prix entre l'habillage granit et celui en brique.
    J'en deduit donc q'un foyer comme le mien monté par un artisan revient à environ 25 000 € et peut etre davantage.
    Etant donné que le crédit d'impôt ne s'applique qu'a la fourniture et dans tout les cas limité à 8 000 €, il me resterais donc à sortir, tout en gonflant les factures de matériaux à 16 000 €(ils me reviennent en réél à 6500€ y compris la quincaillerie UPO)la somme de 17 000 € donc la dépense est plus importante que sans CI en montant l'habillage moi meme.
    Donc le plus grand beneficiaire du credit d'impôt n'est finalement pas le client mais l'artisan.
    De plus les impôts n'ont pas besoin de connaitre mon mode de chauffage sauf dans l'interet de nous infliger une taxe sur le bois peut etre !!!
    Le CI n'apporte pas non une meilleure qualité de travail de l'artisan.
    Peut être que mon cas est particulier mais je pense que Vacheatuba n'avait pas non plus quelque chose à gagner avec le CI car je doute que son foyer soit réalisable pour 13 000 € mais davantage
    Pour conclure, je pense preferable d'utiliser le CI pour de l'isolation exterieure et autre vitrage performant.

    Donc futurs briqueux faites vos comptes et ne vous laisser pas endormir par le CI, même si vous ne faites faire que le coeur de votre poele, demander les prix à plusieurs artisans, comparez leur travail et seulement après decider.

    Bonne nuit A+ Polar Bear
    Salut Polar Bear,

    Peut-être qu'il était un peu tard ou alors est-ce le décalage horaire , mais je ne comprends rien à ton calcul... De quel foyer artisanal parle-tu?

    riri

  12. #580
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tous,

    Pour le linteau, il est vrai qu'en béton réfractaire ( non armé ) représente une faiblesse. Le mien a beau faire 2 x la hauteur d'un brique réfractaire, c'est vrai que je me suis posé la question.

    Ici encore, j'ai suivi la démarche de Heikki qui avant avait des linteaux en acier et maintenant plus. Bonne chose ou pas?

    Il est certain qu'au niveau des dilatations on est plus en accord entre le béton réfractaire et la brique réfractaire. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai maconné avec la FONDULITE car vu que j'employais du ciment fondu pour mes moulages, je voulais un mortier qui ait les mêmes caractéristiques de dilatation.

    riri

  13. #581
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut Polar Bear,

    Peut-être qu'il était un peu tard ou alors est-ce le décalage horaire , mais je ne comprends rien à ton calcul... De quel foyer artisanal parle-tu?

    riri
    Salut RIRI,

    C'est vrai que je n'ai pas fourni le labrador pour lire ce texte en clair ce qui suit:

    Cout total de mon poêle monte par un artisan 25 000 €+la cheminée
    Cout réel des matériaux dans mon cas : 6 500 €
    Crédit d'impôt applicable sur 50% du cout des matériaux: 6 500 x 0.5 = 3 250 €
    Cout de la facture pour moi : 25 000 - 3 250 = 21 750 €
    Mon poele me revient fini avec la cheminée à 11 000 € en ayant fait faire le coeur par un pro sans credit d'impôt.
    Donc j'aurais dépensé deux fois plus en utilisant un artisan pour la construction complète tout en beneficiant du credit d'impôt.
    Es ce que cela est plus clair?

    Pour les poeles à 13 000€, il me semble que c'est le tarif des poeles Debriel sans four, sans banc et sans cheminée avec un habillage simple en brique + enduit et avec une quincaillerie en ferraille.
    Les options doivent rapidement alourdir la note.

    Bonne journée A+ Polar Bear

  14. #582
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Bonjour à tous,

    Pour le linteau, il est vrai qu'en béton réfractaire ( non armé ) représente une faiblesse. Le mien a beau faire 2 x la hauteur d'un brique réfractaire, c'est vrai que je me suis posé la question.

    Ici encore, j'ai suivi la démarche de Heikki qui avant avait des linteaux en acier et maintenant plus. Bonne chose ou pas?

    Il est certain qu'au niveau des dilatations on est plus en accord entre le béton réfractaire et la brique réfractaire. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai maconné avec la FONDULITE car vu que j'employais du ciment fondu pour mes moulages, je voulais un mortier qui ait les mêmes caractéristiques de dilatation.

    riri
    Que d'inquiétude avec les dilatations!

    Mon linteau en ferraille va se dilater de 3.024 mm pour une temperature de 300°C. mais en tenant compte des briques de protection du dessous cette dilatation sera en réalité moindre
    Les briques au dessus vont dans le meme temps se dilater de 720 x 0.028 = 2 mm à 300°C
    La difference de 1.024 mm est minime.
    Au niveau des dilatations tu n'est pas plus en accord entre le béton réfractaire et la brique réfractaire qu'entre la brique et le métal. A mon humble avis ce n'est qu'une fauuse idée.
    En comparaison avec un linteau béton, si tu prends les caracteristiques thermiques de tes briques et celles du beton de ton linteau tu verras que les dilatations de l'un par rapport à l'autre sont aussi differentes.

    Es ce que cela eclaire ta lenterne?

    Il n'y a donc aucun problème a utiliser un linteau metallique bien monté.

    A+ Polar Bear

  15. Publicité
  16. #583
    vacheatuba

    Unhappy Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Salut RIRI,

    C'est vrai que je n'ai pas fourni le labrador pour lire ce texte en clair ce qui suit:

    Cout total de mon poêle monte par un artisan 25 000 €+la cheminée
    Cout réel des matériaux dans mon cas : 6 500 €
    Crédit d'impôt applicable sur 50% du cout des matériaux: 6 500 x 0.5 = 3 250 €
    Cout de la facture pour moi : 25 000 - 3 250 = 21 750 €
    Mon poele me revient fini avec la cheminée à 11 000 € en ayant fait faire le coeur par un pro sans credit d'impôt.
    Donc j'aurais dépensé deux fois plus en utilisant un artisan pour la construction complète tout en beneficiant du credit d'impôt.
    Es ce que cela est plus clair?

    Pour les poeles à 13 000€, il me semble que c'est le tarif des poeles Debriel sans four, sans banc et sans cheminée avec un habillage simple en brique + enduit et avec une quincaillerie en ferraille.
    Les options doivent rapidement alourdir la note.

    Bonne journée A+ Polar Bear

    Je pense que l'erreur de calcul vient du fait que tu te base sur 25 000€ et non 11 000€.

    En fait après consultation des impôts, tu peux bénéficier du crédit d'impot sur les matériaux, même si marcus ne réalise que ton coeur. Pour ce faire il te faut une facture de Pyromasse indiquant les matériaux, quicailleries etc en détail + la main d'oeuvre avec bien évidemment la TVA. Elle doit obligatoirement provenir de Pyromasse et en aucun cas de toi.
    Tu ajoute un pseudo certificat de Marcus indiquant que l'installation a bien un rendement supérieur à 65%. Tu joint les deux documents à ta déclaration et c'est bon. Sauf que dans notre cas, point de facture ni d'attestation de Marcus, à moins de faire des faux, ce que je me refuse...

    Dans mon cas j'aurais eu un crédit d'impôts d'environ 1500€ sur mes 8900€ du cout global du projet (conduit+coeur+habillage).

    Dans ton cas tu aurais pu hypothétiquement bénéficier d'un crédit d'impots de 3250€ sur tes 11 000€.

    Il ne reste plus que nos yeux pour pleurer...

  17. #584
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut Polar Bear,

    Je sais que les dilatations tu connais mais quand même. Ici à l'endroit du goulet tu dois compter sur des t° ( hors flammes ) de l'ordre de 900°, ce qui d'après tes calculs donne un différentiel de dilatation de + de 3mm.

    J'imagine que Marcus aura pris soin de préserver un espace de dilatation en bout de linteau ce qui n'est pas un problème. Moi ce qui me chiffone plus, c'est la liaison au dessus du linteau. Sais-tu comment elle est réalisée. Les réfractaires sont-elles maconnées sur le linteau ou y a t-il un joint céramique entre? C'est là que je vois une faiblesse, car en cas de maconnage direct, les joints minces et non élastiques peuvent souffrir. Peut-être est-ce un excès de méfiance de ma part...

    De tout manière, je suis d'accord qu'un linteau en béton non armé, n'est pas forcément plus pérenne Alors on verra...

    riri

  18. #585
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par vacheatuba Voir le message
    Je pense que l'erreur de calcul vient du fait que tu te base sur 25 000€ et non 11 000€.

    En fait après consultation des impôts, tu peux bénéficier du crédit d'impot sur les matériaux, même si marcus ne réalise que ton coeur. Pour ce faire il te faut une facture de Pyromasse indiquant les matériaux, quicailleries etc en détail + la main d'oeuvre avec bien évidemment la TVA. Elle doit obligatoirement provenir de Pyromasse et en aucun cas de toi.
    Tu ajoute un pseudo certificat de Marcus indiquant que l'installation a bien un rendement supérieur à 65%. Tu joint les deux documents à ta déclaration et c'est bon. Sauf que dans notre cas, point de facture ni d'attestation de Marcus, à moins de faire des faux, ce que je me refuse...

    Dans mon cas j'aurais eu un crédit d'impôts d'environ 1500€ sur mes 8900€ du cout global du projet (conduit+coeur+habillage).

    Dans ton cas tu aurais pu hypothétiquement bénéficier d'un crédit d'impots de 3250€ sur tes 11 000€.

    Il ne reste plus que nos yeux pour pleurer...
    Salut Vacheatuba,

    Dans le cas ou la possibilité de CI uniquement sur le coeur, le calcul aurait été le suivant.
    cout du matos (briques + quincaillerie = 2700 €)
    donc CI = 1350€.
    Seulement ce que tu ne comptes pas c'est que Marcus, s'il te fait une facture ce ne sera pas le meme prix et si lui commande les materiaux, il faudra ajouter sa marge donc je persiste en disant que nous sommes gagnant dans notre cas sans credit d'impôt
    Pour exemple un coeur construit par Callander revient à 6000€ + four= 1350€ +banc chauffant 900€ le ml donc dans mon cas = 8700€ seulement le coeur construit avec 350briques refractaires pour 710€ +la quincaillerie en ferraille pour à peu près autant soit un total materiaux de 710 + 700 + la colle et le beton moulable soit 60 €+300€ =1 770 € Ci de 50% = 885€
    Cout de l'opération = 8 700 - 885 = 7 815 € seulement pour un coeur qui n'a pas les dimensions de ce que j'ai donc la comparaison s'arrête là.

    A= Polar Bear

  19. #586
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut Polar Bear,

    Je sais que les dilatations tu connais mais quand même. Ici à l'endroit du goulet tu dois compter sur des t° ( hors flammes ) de l'ordre de 900°, ce qui d'après tes calculs donne un différentiel de dilatation de + de 3mm.

    J'imagine que Marcus aura pris soin de préserver un espace de dilatation en bout de linteau ce qui n'est pas un problème. Moi ce qui me chiffone plus, c'est la liaison au dessus du linteau. Sais-tu comment elle est réalisée. Les réfractaires sont-elles maconnées sur le linteau ou y a t-il un joint céramique entre? C'est là que je vois une faiblesse, car en cas de maconnage direct, les joints minces et non élastiques peuvent souffrir. Peut-être est-ce un excès de méfiance de ma part...

    De tout manière, je suis d'accord qu'un linteau en béton non armé, n'est pas forcément plus pérenne Alors on verra...

    riri
    Que de mefiance.

    Ci joint une photo qui te permettras de voir l'emplacement du linteau, tu peux aussi facilement deviner par les joints de briques la forme de l'encorbellement.
    Le goulet se trouve 6 rangs de briques au dessus soit 384 mm.
    900°C dans le goulet, permet moi de douter, les gazs chauds qui tourbillonent grace à l'encorbellement sont comprimés dans le goulet tout en vehiculant l'air secondaire du haut de porte qui permattra d'enflammer ces gazs en se détendants dans la seconde chambre.

    Je pense qu'en bas du goulet 600°C est maxi sinon cela voudrait dire que ces gaz sont rebrulés avant la seconde chambre.
    Je positionne un thermocouple de suite au niveau du linteau et à l'entrée du goulet je brule ensuite 12 kg (6kg chene, 3kg charme et 3kg sapin) et je t'informe du resultat d'ici 2 heures.

    Revenons donc au linteau

    Les briques sont posées sur le linteau sans joint ni ceramique ni colle pour quoi faire d'ailleurs?
    Tu peux voir sur la photo qu'a l'extremité du linteau il y a le joint ceramique de 13 mm qui compense la dilatation du foyer et assure l'etancheité des canaux latéraux.
    Il ne faut pas oublier que le linteau ou plutot les 1/2briques de protection dessous sont au niveau du passage d'air de la porte ce qui limite la montée en température à cet endroit.

    A+ Polar Bear
    Images attachées Images attachées

  20. #587
    vacheatuba

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Je pense surtout, et dans l'esprit de ririmason, que son impact psychologique, peut aider un couple à choisir un PDM artisanal ,maintenant que les PDM, fait par un artisan étranger, sont eux aussi candidat au crédit d'impot. Il y a toujours un certain plaisir à récupérer de l'argent venant des impots...

    C'est quelque chose qui, si économiquement n'est pas forcèment valable comme le souligne Polar Bear, cela peut inciter dans la démarche d'achat.

  21. #588
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Comme promis, quelques chiffres durant ma flambée de 12 kg

    TC1 Boite a feux 640°C max maintien d'une temperature comprise entre 490° et 640°.
    Fermeture des clapets à 370° dans la boite à feux

    TC2 dans le goulet 540° max

    TC3 au niveau du linteau 325°C max
    TC4 milieu canal lateral 340°C max
    TC5 Entrée banc 200°C max
    TC6 Pied de cheminée 124°C max
    TC7 Tête de cheminée 96°C max

    Durée de la flambée (allumage ___ fermeture clapets) 70 mn
    Temp ext 7.6° Hygro ext 70% et int 59%
    Fumée blanche les 10 premières mn puis diminution progressive de la fumée blanche jusqu'a ne plus rien voir sortir au bout de 10mn donc un total de 50 mn sans fumée apparente.

    Je ne peux pour l'instant charger davantage car l'habillage n'est pas monté, mes réglages d'air sont donc actuellement un peu archaiques mais cela fonctionne
    Les résultats avec une vrai flambee de 25 à 30 kg seront certainement un petit peu differents sauf pour le TC1
    Qu'en penses tu RIRI ?
    D'autres opinion sont également bienvenues

    Bonne soirée Polar Bear

  22. Publicité
  23. #589
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    ...Fumée blanche les 10 premières mn puis diminution progressive de la fumée blanche jusqu'a ne plus rien voir sortir au bout de 10mn...
    Bonjour Polar Bear,

    Good results! The white smoke is, most probably, just water vapour, condensing at the exit.

    Dirk

  24. #590
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Super interessant Polar Bear tes TC. J'ai pas eu le courage de les installer ( toujours ma peur des dilatations... ).

    Tes mesures ressemblent assez fort à celles que j'ai pu relever manuellement pour un petit feu.

    Ceci dit, avant hier j'ai brulé de la charpente sèche archi-sèche et j'ai relevé 700° dans la boîte à feu ( hors flamme ). Je me suis dit que dans le goulet ca devait monter à 900°. Les dernières recherches qu'Heikki m'avait donné à lire, indiquaient que la combustion secondaire avaient plus lieu dans le goulet qu'après comme il était coutume de penser. Avec les injecteurs on voit assez bien que cette combustion a lieu dans le goulet ou même juste avant.

    J'ai hâte que tu fasses un gros feu pour voir les résultats!

    Alors t'es content?

    riri

  25. #591
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Super interessant Polar Bear tes TC. J'ai pas eu le courage de les installer ( toujours ma peur des dilatations... ).

    Tes mesures ressemblent assez fort à celles que j'ai pu relever manuellement pour un petit feu.

    Ceci dit, avant hier j'ai brulé de la charpente sèche archi-sèche et j'ai relevé 700° dans la boîte à feu ( hors flamme ). Je me suis dit que dans le goulet ca devait monter à 900°. Les dernières recherches qu'Heikki m'avait donné à lire, indiquaient que la combustion secondaire avaient plus lieu dans le goulet qu'après comme il était coutume de penser. Avec les injecteurs on voit assez bien que cette combustion a lieu dans le goulet ou même juste avant.

    J'ai hâte que tu fasses un gros feu pour voir les résultats!

    Alors t'es content?

    riri
    Bien sur que je suis content et des le premier feu il y a environ 3 semaines.
    Dans mes mesures, je n'ai pas celle de la seconde chambre car j'ai pris ce thermo-couple pour mesurer dans le goulet et les autres thermo à ma disposition etaient un peu short.
    J'attends mon granit pour mardi et j'attaque dans la foulée car je repars au Quebec pour 1 mois à compter du 20 novembre

    A+ Polar Bear

  26. #592
    jmc53

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tertous,
    Je me demande si la chambre de combusion des gaz peut servir de four (à pain, pizza...) en dehors des heures de chauffe.
    Qu'en pensez vous?
    Merci

  27. #593
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par jmc53 Voir le message
    Bonjour à tertous,
    Je me demande si la chambre de combusion des gaz peut servir de four (à pain, pizza...) en dehors des heures de chauffe.
    Qu'en pensez vous?
    Merci
    Je sais que Dirk n'est pas d'accord avec moi sur le sujet mais perso je l'emploie comme four vu que je n'ai pas de four dédié. Je me suis bricolé une cadre ( à base de cornières ) dans lequel je mets des réfractaires que j'ai coupé à une épaisseur de 2cm. Cela me fait un genre de plateau de cuisson. Le feu fini, j'attends un peu et puis je mets mon plateau de cuisson sur la grille. J'attends plus ou moins une heure ( trop chaud ) et au bout d'une heure j'ai 250° dans le foyer qui est la t° idéale pour le pain et les pizzas.

    Ce qui marche aussi super bien c'est la cuisson lente. Le matin tu mets un poulet dans une cocotte, tu reviens le soir et c'est cuit et moelleux. Cela agit comme une sorte d'étuve.

    L'an dernier à Noël, je me suis même lancé dans la fabrication d'un saumon fumé "home made". Je l'ai épicé, fait reposé dans un mélange salé. Puis je l'ai lavé et je l'ai mis avec des herbes toute une journée. Pas mal pour une première.

    Cet hiver je vais essayer ma belle-mère

    Il reste qu'un, vrai four c'est mieux et mon prochain PDM aura un four. Ici dans mon intérieur, cela ne se prêtait pas au style cuisinière.

    riri

  28. #594
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Re JMC53,

    Ref: ta photo sur "retour d'expérience..."

    Si j'ai bien compris ton projet, tu veux faire un PDM arrondi, un peu style four à pain à l'ancienne. Il faudrait que tu donnes plus de détails pour qu'on puisse te dire ce qu'on en pense. L'arrondi fonctionne généralement très bien au niveau de la chaleur. Quid de l'évacuation des fumées? du goulet et de la deuxième chambre de combustion?

    riri

  29. Publicité
  30. #595
    jmc53

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Re bonjour, procédons par ordre, le plus dur étant fait (placer trois photos dans les pièces jointes) voici la base, une coupe shématique des doubles parois avec trappes de nettoyage, et celle de ramonage de la gaine tubex 180 mm de diamètre, je n’ai pas plus gros mais le tirage est excellent car la cheminée toujours chauffée légèrement par ailleurs dans les étages. Au centre, la place du bac à cendres. La troisième photo montre la coupe à la hauteur de la grille. Le diamètre du foyer est de 60 cm pour un tout de 180 cm environ. Contrairement à la première photo à la quelle Riri fait référence, je pense ne plus avoir de passage à l’arrière du poéle, le rapprocher du mur de gauche et couvrir celui ci d’une mosaïque réfléchissante…
    Bon, j’essaie de charger d’autres photos pour la suite.
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Yoyo ; 03/11/2006 à 21h09.

  31. #596
    jmc53

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Pour les photos, ça a l’air de marcher !
    Pour la coupe suivante je suis sur le plancher du four, dans lequel on aperçoit l’ouverture vers le bas en courbe à droite qui serait le goulot, un rebord le long de cette fente évite de faire tomber quelques chose dans le foyer et ce rebord serait supprimer dans le fond pour permettre l’évacuation des cendres en cas d’une cuisson par feu de bois à l’intérieur du four, en été, alors que le PDM ne fonctionne pas.
    Une des difficulté de cet étage sera l’étanchéité de la porte du four, car si j’ai bien compris, il doit y avoir à ce niveau une détente des gaz pour qu’ils se consument à nouveau.
    La coupe suivante, au niveau du four, montre les doubles parois et la répartition des conduits de fumée, équilibrés en fonctions des positions des ouverture du PDM
    La dernière coupe montre le dôme, démonté pour le nettoyage et au sommet du four le trou d ‘évacuation des fumées…
    Qu’en pensez vous ?
    Est réaliste ?
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Yoyo ; 03/11/2006 à 21h09.

  32. #597
    jmc53

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Je sais que Dirk n'est pas d'accord avec moi sur le sujet mais perso je l'emploie comme four vu que je n'ai pas de four dédié. Je me suis bricolé une cadre ( à base de cornières ) dans lequel je mets des réfractaires que j'ai coupé à une épaisseur de 2cm. Cela me fait un genre de plateau de cuisson. Le feu fini, j'attends un peu et puis je mets mon plateau de cuisson sur la grille. J'attends plus ou moins une heure ( trop chaud ) et au bout d'une heure j'ai 250° dans le foyer qui est la t° idéale pour le pain et les pizzas.

    Ce qui marche aussi super bien c'est la cuisson lente. Le matin tu mets un poulet dans une cocotte, tu reviens le soir et c'est cuit et moelleux. Cela agit comme une sorte d'étuve.

    L'an dernier à Noël, je me suis même lancé dans la fabrication d'un saumon fumé "home made". Je l'ai épicé, fait reposé dans un mélange salé. Puis je l'ai lavé et je l'ai mis avec des herbes toute une journée. Pas mal pour une première.

    Cet hiver je vais essayer ma belle-mère

    Il reste qu'un, vrai four c'est mieux et mon prochain PDM aura un four. Ici dans mon intérieur, cela ne se prêtait pas au style cuisinière.

    riri
    Tu parles de la chambre de combusion du foyer quand tu dis que tu disposes ton plateau de cuisson sur la grille? La question que je pose concerne la chambre de combusion supérieure, là où les gaz s'enflamment et dans la quelle en principe on ne met pas le bois de chauffe... tu verras sur les photos ce dont je parle. J'aimerais me servir de cette endroit du PDM pour le four à pains.

  33. #598
    jmc53

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Est ce normal que les photos ne se valident pas?

  34. #599
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    voici la première etape de mon poele de masse...

    boisseau avec accés ramonage en dessous dans le vide sanitaire
    arrivee d'air frais également par le vide sanitaire pour le tirage



    j'attends vos commentaires

    ps l: a dalle n'est pas encore coulée... la structure sera noyée dedans

  35. #600
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par jmc53 Voir le message
    Tu parles de la chambre de combusion du foyer quand tu dis que tu disposes ton plateau de cuisson sur la grille? La question que je pose concerne la chambre de combusion supérieure, là où les gaz s'enflamment et dans la quelle en principe on ne met pas le bois de chauffe... tu verras sur les photos ce dont je parle. J'aimerais me servir de cette endroit du PDM pour le four à pains.
    Oui excuses moi je n'avais pas saisi ta question. Bien entendu tu peux créer un four dans la chambre de combustion secondaire. C'est cette solution qui est employée dans les cas de combinaison four/foyer. Dans le bouquin d'Heikki "finnish fireplaces the heart of the home" tu as des plans de telles combinaisons.

    riri

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 11h31
  2. Taille d'un poêle de masse ?
    Par André-Charles dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2006, 11h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison