Répondre à la discussion
Page 7 sur 11 PremièrePremière 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 312

Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe



  1. #181
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe


    ------

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    ok ! (Ta preuve n'est pas du tout comme la mienne. Je ne me place pas dans une logique de Boole)
    C'est justement la ma question. En quoi la logique utiliser pour démonter que non (P ou nonP) est faux est différente de celle qui démontre que P ou (non P) est vrai.

    J'ai l'impression que depuis le début du fil que tu appliques une logique hétérogène leon1789 inconnu (par moi j'en convient car je ne suis pas un expert du domaine) jusqu'alors

    Patrick

    -----

  2. Publicité
  3. #182
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    C'est justement la ma question. En quoi la logique utiliser pour démonter que non (P ou nonP) est faux est différente de celle qui démontre que P ou (non P) est vrai.
    Tu commences ta preuve par dire : <<Deux cas possible (en logique de boole) ...>>
    Là, tu es exactement en train de dire << j'accepte le tiers exclus. >> car le tiers exclus, c'est ça : pas de tiers possibilité.
    Ensuite ton raisonnement est correct et tu retrouves le tiers exclus.

    Mon raisonnement ne fait pas appel à la validité du tiers exclus.
    Il y a deux points points clés dans la preuve que j'ai rappelée
    -1- la double négation (non non P) du tiers exclus est vrai (sans faire appel à la validité du tiers exclus).
    -2- la triple négation (non non non P) est équivalente à la simple négation (non P), quel que soit P.

    Ce sont deux théorèmes en logique.

    Attention : (non non P) n'implique pas (P), donc le -1- ne montre pas que le tiers exclus est vrai.

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    J'ai l'impression que depuis le début du fil que tu appliques une logique hétérogène leon1789 inconnu (par moi j'en convient car je ne suis pas un expert du domaine) jusqu'alors

    Patrick
    Que veux-tu dire par logique hétérogène ?

  4. #183
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Tu commences ta preuve par dire : <<Deux cas possible (en logique de boole) ...>>
    Là, tu es exactement en train de dire << j'accepte le tiers exclus. >> car le tiers exclus, c'est ça : pas de tiers possibilité.
    Ensuite ton raisonnement est correct et tu retrouves le tiers exclus.
    Je cherche juste à te répondre quand tu dis que (P ou Non P) est indécidable mais je démontre non (P ou Non P) est décidable.

    Si j'utilise la même logique que toi (P ou non P) est décidable.

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Que veux-tu dire par logique hétérogène ?
    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Mon raisonnement ne fait pas appel à la validité du tiers exclus.
    Il y a deux points points clés dans la preuve que j'ai rappelée
    -1- la double négation (non non P) du tiers exclus est vrai (sans faire appel à la validité du tiers exclus).
    -2- la triple négation (non non non P) est équivalente à la simple négation (non P), quel que soit P.

    Attention : (non non P) n'implique pas (P), donc le -1- ne montre pas que le tiers exclus est vrai.
    Patrick

  5. #184
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Je cherche juste à te répondre quand tu dis que (P ou Non P) est indécidable mais je démontre non (P ou Non P) est décidable.
    Oui, tu retrouves le tiers exclus, mais ce n'est pas étonnant car tu l'utilises au tout début de ta preuve : tu es d'accord ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Si j'utilise la même logique que toi (P ou non P) est décidable.
    Non, tu n'utilises pas la même logique que moi car, dans la preuve que j'ai rappelée, on ne suppose jamais que le tiers exclus est vrai. Tu es d'accord ?

  6. #185
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Il y a quelque chose qui doit m'échapper. Deux cas possible (en logique de boole). Soit P est vrai alors P ou Non P est vrai. Soit P est faux donc non P est vrai donc P ou non P est vrai. Dans tous les cas (en logique de boole) P ou Non P est toujours vrai
    Le problème de fond est qu'on ne s'occupe pas ici d'algèbre de Boole, mais du principe du tiers exclu.

    Ce que j'en comprends:

    Il y a une distinction à faire entre une démonstration et l'algèbre de Boole.

    La question du principe du tiers exclu n'est pas une question qui peut se traiter avec l'algèbre de Boole (en algèbre de Boole (A ou (non A)) est une tautologie, toujours vrai, suffit d'en faire la table de vérité). C'est une question de démonstration, de l'inclure ou non dans les principes qui peuvent être évoqués dans la succession des étapes qui forment une démonstration. D'autres exemples de tels principes sont le modus ponens, modus tollens, etc.

    Il est naturel que ces principes respectent l'algèbre de Boole au sens où si on remplace les énoncés par des "vrai" ou "faux" booléen et qu'on applique les tables logiques correspondant aux principes évoqués alors cela "marche bien". Mais cela ne s'applique qu'aux valeurs booléennes, pas de manière totalement intuitive à la notion de "prouvé" pour un énoncé.

    En bref, le principe du tiers exclu est lié à la notion de démonstration, le respect de l'algèbre de Boole est une nécessité, mais on ne peut pas aller sans danger dans l'autre sens, i.e., prendre une propriété algébrique et l'appliquer à la notion de démonstration. (Et un principe n'est ni "vrai" ni "faux", il est admis ou pas admis...)

    Cordialement,
    Dernière modification par invité576543 ; 29/01/2009 à 21h01.

  7. #186
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    PS : à u100fil. Un conseil est de bien lire, relire et comprendre le papier cité par Skydancer. Discuter du sujet sur ce fil ne semble pas amener quoi que ce soit d'autre que de la confusion. Si Médiat et God's Breath on arrêté d'intervenir, il y a une raison.

    Cordialement,

  8. Publicité
  9. #187
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    (Et un principe n'est ni "vrai" ni "faux", il est admis ou pas admis...)
    Une assertion démontrable est-elle "vraie" ou "fausse" ?
    La double négation d'un principe "admis ou pas admis" peut-elle être "vraie" ou "fausse" ou ni l'un ni l'autre ?


    PS : La double négation du principe du tiers exclus est démontrable.
    (http://people.math.jussieu.fr/~alp/philomatique.pdf , ligne 1 de la page 6)

  10. #188
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    PS : à u100fil. Un conseil est de bien lire, relire et comprendre le papier cité par Skydancer. Discuter du sujet sur ce fil ne semble pas amener quoi que ce soit d'autre que de la confusion. Si Médiat et God's Breath on arrêté d'intervenir, il y a une raison.

    Cordialement,
    tout à fait, et il est clair que les choses vont mieux quand les insultes ne fusent pas... Insultes venant d'incompréhensions, systématiquement.

  11. #189
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    PS : à u100fil. Un conseil est de bien lire, relire et comprendre le papier cité par Skydancer. Discuter du sujet sur ce fil ne semble pas amener quoi que ce soit d'autre que de la confusion. Si Médiat et God's Breath on arrêté d'intervenir, il y a une raison.

    Cordialement,
    Le doute est le début de la sagesse

    Citation Envoyé par Russel
    "Tout le problème de ce monde, c'est que les idiots et les fanatiques sont toujours si sûrs d'eux, tandis que les sages sont tellement pleins de doutes."
    (Bertrand Russell / 1872-1970)
    merci du conseil
    Patrick

  12. #190
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Un conseil est de bien lire, relire et comprendre le papier cité par Skydancer.
    Oui, c'est un bon document. Mais celui que je citais à l'avantage de présenter bcp d'exemples "concrets", celui de Skydancer aucun n'exemple si ce n'est l'algorithmique théorique en dernière section.

  13. #191
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    C'est marrant de reprocher aux forumeurs d'apporter des réponses prouvées aux questions qu'on se pose. J'ai rarement vu ça...

  14. #192
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Il y a une distinction à faire entre une démonstration et l'algèbre de Boole.
    Je n'étais pas focalisé sur l'algèbre de boole mais sur :

    Ce qu’il se passe en réalité est que le tiers exclu est indécidable (et non pas faux) en mathématiques constructives.
    l'ambiguïté : dans quel logique on se place ? peut on dire de même en logique classique ? peut on raisonner en mélangeant les logiques (sans rajout d'axiomes à une logique pour être équivalente à une autre) ?

    Patrick

  15. Publicité
  16. #193
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Je n'étais pas focalisé sur l'algèbre de boole mais sur :
    Ce qu’il se passe en réalité est que le tiers exclu est indécidable (et non pas faux) en mathématiques constructives.
    l'ambiguïté : dans quel logique on se place ? peut on dire de même en logique classique ? peut on raisonner en mélangeant les logiques (sans rajout d'axiomes à une logique pour être équivalente à une autre) ?

    Patrick
    La phrase que tu cites n'a de sens que dans une logique où le tiers exclus n'est pas validé. Par exemple en logique intuitionniste (ou constructive).

    En logique classique, celle que pratiquent 99% des matheux, le tiers exclus est valide : (P ou non P) est vrai.

  17. #194
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Il y a quand un truc qui me dérange dans tout ça...

    Page 6 de http://people.math.jussieu.fr/~alp/philomatique.pdf
    le tiers exclu est indécidable (et non pas faux) en mathématiques constructives.
    Sur http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9...idabilit%C3%A9
    Une proposition (on dit aussi énoncé) est dite décidable dans une théorie axiomatique, si on peut la démontrer ou démontrer sa négation dans le cadre de cette théorie.
    Ainsi, comme le tiers exclus est indécidable (en logique constructive), c'est que ni le tiers exclus, ni sa négation ne sont démontrables (en logique constructive). (*)



    Or page 92 de http://www.reunion.iufm.fr/Recherche...cleJambon3.pdf
    en logique constructive , on a
    ¬P <=> ¬¬¬P .
    ¬¬(Q v ¬Q) .
    Si on applique cela à P = (Q v ¬Q) , on obtient ¬(Q v ¬Q) <=> ¬¬¬(Q v ¬Q) = ¬vrai = faux

    Donc ¬(Q v ¬Q) est décidable (puisque faux), mais cela est contradictoire avec (*)


  18. #195
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    ......... message supprimé

  19. #196
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Ainsi, comme le tiers exclus est indécidable (en logique constructive), c'est que ni le tiers exclus, ni sa négation ne sont démontrables (en logique constructive). (*)
    non, ceci est faux.


    En fait,
    un énoncé mathématique est indécidable dans une théorie s'il est impossible de le déduire, ou de déduire sa négation, à partir des axiomes.

    Donc le tiers exclus est indécidable (car on ne peut pas le déduire), mais sa négation est bien décidable (car fausse) . Michel m'a fait douter
    Dernière modification par leon1789 ; 29/01/2009 à 23h59.

  20. #197
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Donc le tiers exclus est indécidable (car on ne peut pas le déduire), mais sa négation est bien décidable (car fausse)
    Cela est contradictoire avec la définition usuelle de "décidable", celle que tu as citée juste avant (dans le contexte d'une notion de démonstration bien définie, par exemple un langage, un ensemble d'axiomes et des principes de démonstration).

    Maintenant, libre à toi de choisir un vocabulaire différent.

    Cordialement,

  21. #198
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    l'ambiguïté : dans quel logique on se place ? peut on dire de même en logique classique ? peut on raisonner en mélangeant les logiques (sans rajout d'axiomes à une logique pour être équivalente à une autre) ?
    Je me répète : ce n'est pas une question de logique, c'est une question de démonstration. Exemple de nuance : si on considère que "démontré" est équivalent au booléen "vrai", quelle peut être la valeur en booléen de P dans les cas respectifs "(non P) est démontré", et "P n'est pas démontré"?

    On voit que parler de démonstration va plus loin que de parler de "logique" au sens algébrique.

    C'est pour cela que le début de l'article cité parle de pré-ordre et de foncteurs, et non pas de "logique". La confusion est facile, puisque les deux langages sont très proches.

    Cordialement,

  22. Publicité
  23. #199
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Il y a quand un truc qui me dérange dans tout ça...

    Ainsi, comme le tiers exclus est indécidable (en logique constructive), c'est que ni le tiers exclus, ni sa négation ne sont démontrables (en logique constructive).
    Un dernier essai : àmha, le dérangement vient de la confusion entre la notion de décidable (ce qui demande un langage, des axiomes et des principes de démonstration) et un principe de démonstration.

    Ma compréhension est que le tiers exclu est un principe de démonstration, qu'on admet ou pas, donc hors du champ de la décidabilité (qui demande des principes de démonstration comme préalable).

    Cordialement,

  24. #200
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Cela est contradictoire avec la définition usuelle de "décidable", celle que tu as citée juste avant (dans le contexte d'une notion de démonstration bien définie, par exemple un langage, un ensemble d'axiomes et des principes de démonstration).

    Maintenant, libre à toi de choisir un vocabulaire différent.

    Cordialement,
    Je ne choisis pas les définitions, je les lis !

    Une proposition (on dit aussi énoncé) est dite décidable dans une théorie axiomatique, lorsqu'on peut la démontrer ou démontrer sa négation dans le cadre de cette théorie.


    Un énoncé mathématique est indécidable dans une théorie lorsqu'il est impossible de le déduire, ou de déduire sa négation, à partir des axiomes.
    Es-tu d'accord avec ces définitions ? (qui, encore une fois, ne sont pas les miennes !) On peut en changer si tu veux.

    Par ailleurs, démontrer une proposition, c'est prouvé qu'elle est vraie. Tu es d'accord ?

    On sait qu'il est impossible de prouver le tiers exclu (en logique intuitionniste) donc , par définition, les tiers exclu est indécidable. Es-tu d'accord ?

    La négation du tiers exclu est fausse car sa négation (ie. la double négation du tiers exclu, que l'on appelle aussi tiers exclu affaibli) est vraie. Es-tu d'accord ?

  25. #201
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Ma compréhension est que le tiers exclu est un principe de démonstration, qu'on admet ou pas, donc hors du champ de la décidabilité (qui demande des principes de démonstration comme préalable).

    Cordialement,
    Dans la référence de skydancer, il est pourtant bien écrit (page 6) que le tiers exclu est indécidable ... non ?
    Alors pourquoi dis-tu que le tiers exclu est hors du champ de la décidabilité ?

  26. #202
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Dans la référence de skydancer, il est pourtant bien écrit (page 6) que le tiers exclu est indécidable ... non ?
    Alors pourquoi dis-tu que le tiers exclu est hors du champ de la décidabilité ?
    Si tu réfères à la phrase

    Ce qu’il se passe en réalité est que le tiers exclu est indécidable (et non pas faux) en mathématiques constructives.
    je la comprends comme suit (et c'est une répétition de quelque chose que j'ai déjà indiqué):

    En mathématiques constructives, un énoncé de la forme "P ou (non P)" a par défaut le statut "indécidable". Il est prouvé si et seulement si P est prouvé ou (non P) est prouvé; dans tout autre cas l'énoncé est indécidable.

    Avec cette réécriture il n'y a pas de confusion entre ce qui est principe de démonstration (le tiers exclus, qui s'applique à des démonstrations) et la notion de décidabilité (qui s'applique à des énoncés).

    Cordialement,

  27. #203
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    On sait qu'il est impossible de prouver le tiers exclu (en logique intuitionniste) donc , par définition, les tiers exclu est indécidable. Es-tu d'accord ?

    La négation du tiers exclu est fausse car sa négation (ie. la double négation du tiers exclu, que l'on appelle aussi tiers exclu affaibli) est vraie. Es-tu d'accord ?
    Si tu as lu mes messages, tu saurais déjà que je ne peux pas être d'accord. Comment expliquer que tu poses ces questions?

    Cordialement,

  28. #204
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Je me répète : ce n'est pas une question de logique, c'est une question de démonstration. Exemple de nuance : si on considère que "démontré" est équivalent au booléen "vrai", quelle peut être la valeur en booléen de P dans les cas respectifs "(non P) est démontré", et "P n'est pas démontré"?

    On voit que parler de démonstration va plus loin que de parler de "logique" au sens algébrique.

    C'est pour cela que le début de l'article cité parle de pré-ordre et de foncteurs, et non pas de "logique". La confusion est facile, puisque les deux langages sont très proches.

    Cordialement,
    C'est un peu confus pour un néophyte car cela n'apparait pas clairement dans la littérature internet.

    Si on fait le parcours wikipédia :

    La théorie de la démonstration, aussi connue sous le nom de théorie de la preuve (de l'anglais proof theory), est une branche de la logique mathématique. Elle a été fondée par David Hilbert au début du XXe siècle.

    Aujourd'hui, une partie de la théorie de la démonstration se confond avec la sémantique des langages de programmation et interagit avec de nombreuses autres disciplines de la logique ou de l'informatique théorique.

    La logique mathématique est née à la fin du XIXe siècle de la logique au sens philosophique du terme.

    Au cours du XXe siècle, la logique mathématique s'est ramifiée en de nombreux sous-domaines :

    * la théorie des ensembles ;
    * la théorie de la démonstration ;
    * la théorie des modèles ;
    * la théorie de la calculabilité.

    En logiques classique et intuitionniste, on distingue deux types d'axiomes : les axiomes logiques qui expriment des propriétés purement logiques comme par exemple A or not A (principe du tiers exclu, valide en logique classique mais pas en logique intuitionniste) et les axiomes extra-logiques qui définissent des objets mathématiques, par exemple les axiomes de Peano qui définissent l'arithmétique ou les axiomes de Zermelo-Fraenkel qui définissent la théorie des ensembles. Quand le système possède des axiomes extra-logiques, on parle de théorie axiomatique.



    Pour Wikipédia le principe du tiers exclu est un axiome logique. Mais la notion de logique revêt plusieurs définitions.

    En est il de même pour le concept de démonstration ? à t'il plusieurs définition ? comment se formalise t'il ? par des règles d'inférences ?

    On comprend intuitivement qu'une démonstration par l'absurde utilise "les règles" (je ne sais pas comment le nommé) : si non P conduit à une contradiction alors c'est non (non P) qui est "non contradictoire/valide/vrai ?". Puis d'après le tiers exclu comme il ne peut y avoir que P ou Non P et que en logique classique non (non P) = P donc on déduit P.

    Faut il comprendre le tiers exclu comme un axiome "logique" qui sert à la démonstration ?

    Patrick

  29. Publicité
  30. #205
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Avec cette réécriture il n'y a pas de confusion entre ce qui est principe de démonstration (le tiers exclus, qui s'applique à des démonstrations) et la notion de décidabilité (qui s'applique à des énoncés).

    Cordialement,
    Ok, disons qu'on est d'accord sur ça.

    Pour une proposition P quelconque, on a bien "non non (P ou non(P))" (c'est le tiers exclu affaibli).
    Ainsi, par définition du "non", on a non (P ou non(P)) => faux

    C'est cela que j'entends quand je dis que la négation du tiers exclu est fausse.

    Es-tu d'accord avec non (P ou non(P)) => faux ?

  31. #206
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par leon1789 Voir le message
    Es-tu d'accord avec non (P ou non(P)) => faux ?
    Oui, au sens où pour tout énoncé P, l'énoncé "non (P ou non(P)) => faux" est démontrable avec les principes de démonstration acceptés par les constructivistes.

    la négation du tiers exclu est fausse.
    Non. Parce que tu emploies là un terme (tiers exclu) qui dénote un principe de démonstration, et la notion de "faux" ne s'applique pas plus à cette catégorie de termes, pas plus que "bleu" ou "fluide" ou "sale".

    Cordialement,

  32. #207
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    C'est un peu confus pour un néophyte car cela n'apparait pas clairement dans la littérature internet.
    Bien d'accord. Et je me considère comme un néophyte, et j'ai bien peur que beaucoup de textes que l'on trouve sur la toile, dont Wikipédia, soit écrits par des néophytes.

    Dans les textes sérieux que je lis, la distinction entre la logique (au sens algébrique, genre algèbre de Boole) et la démonstration est toujours soigneusement faite. Le texte cité par Skydancer rentre dans cette catégorie : tout le début introduit un formalisme concernant la démonstration, et cela ne parle pas de logique au sens "logique bivalente suivant l'algèbre de Boole", même si le mot "logique" apparaît.

    Faut il comprendre le tiers exclu comme un axiome "logique" qui sert à la démonstration ?
    C'est comme cela que je le comprends. Ou comme une règle de démonstration. Quelque chose qui permet de passer d'un énoncé à un autre dans la séquence d'une démonstration.

    En évitant d'utiliser le mot "axiome", on évite une confusion avec les théories axiomatiques, comme l'algèbre de Boole par exemple.

    Cordialement,

  33. #208
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Oui, au sens où pour tout énoncé P, l'énoncé "non (P ou non(P)) => faux" est démontrable avec les principes de démonstration acceptés par les constructivistes.
    ok !

    Ainsi on a un exemple de proposition indécidable dont la négation est décidable (car fausse) :
    il s'agit de (P ou non(P)) lorsque (P ou non(P)) est indécidable.
    Ok ?


    si Q est vrai alors non(Q) est faux
    si Q est faux alors non(Q) est vrai
    si Q est indécidable alors non(Q) est faux ou indécidable
    ok ?

  34. #209
    invité576543
    Invité

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Tant que tu mélanges "décidable" et "vrai" ou "faux", il est difficile de répondre sans ergoter sur les termes.

    décidable est lié à "prouvé", pas à vrai ou faux.

    Plein de discussions sur les "fondements de mathématiques" sont pourries par le mauvais usage des termes "vrai" et "faux".

    ----

    Sinon, au-delà de la forme qui n'aide pas, je pense comprendre ce que tu cherches à dire. Il se peut que l'approche intuitionniste amène à une autre définition des mots "décidable" et "indécidable". Je ne sais pas; faudrait trouver quelqu'un ou des textes permettant d'obtenir plus de détails sur les approches constructivites et intuitionnistes.

    Cordialement,

  35. #210
    leon1789

    Re : Démontrable par l'absurde...démonstrable par voie directe

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Tant que tu mélanges "décidable" et "vrai" ou "faux", il est difficile de répondre sans ergoter sur les termes.

    décidable est lié à "prouvé", pas à vrai ou faux.
    Ok d'accord.
    Dernière modification par leon1789 ; 30/01/2009 à 12h03.

Page 7 sur 11 PremièrePremière 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Raisonnement par l'absurde
    Par allan03 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 34
    Dernier message: 27/11/2013, 19h33
  2. Raisonnement par l'absurde
    Par aNyFuTuRe- dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/12/2007, 20h38
  3. Logique , raisonnement par l'absurde PTSI
    Par Xanagol dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/11/2006, 12h09
  4. raisonnement par l'absurde ou par contraposé, URGENT!
    Par EoleF1 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/09/2006, 13h43