Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 145

rendement d'une fac



  1. #1
    bILLI

    rendement d'une fac

    Par hasard je suis passé devant le panneau des résultats aux exams de la faculté d'Avignon section biologie
    en L1 63 etudiants se sont présentés aux exams 18 ont été reçus(certains sous réserve)
    en L3 10 étudiants se sont présentés 6 ont été reçus
    Globalement cette année la fac d'Avignon à "produit" 6 licenciés en SVT
    J'en déduis qu'une structure qui n'est pas capable de former ses étudiants doit remettre en question ses methodes, son recrutement, sa raison d'être.
    Que dirait on d'un lycée qui produirait seulement 10% de bachelier?
    Ils semblerait que ces chiffres ne dérangent personne
    Qu'en pensez vous?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gwyddon

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par bILLI Voir le message
    J'en déduis qu'une structure qui n'est pas capable de former ses étudiants doit remettre en question ses methodes, son recrutement, sa raison d'être.
    Est-ce un problème de formation, ou un problème de pré-requis ? Effectivement il y a ici un problème et des questions à se poser : les élèves qui sont là ont-ils le niveau pour suivre la formation ? S'ils ne l'ont pas, comment faire pour les mettre à niveau ? Comment gérer la sélection (car c'est une sélection, bien plus insidieuse que la sélection prépa/école), sachant qu'il n'y a pas la place pour tout le monde en master ou en thèse ?
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #3
    ananda

    Re : rendement d'une fac

    Yo

    Citation Envoyé par bILLI Voir le message
    J'en déduis qu'une structure qui n'est pas capable de former ses étudiants doit remettre en question ses methodes, son recrutement, sa raison d'être.
    Que dirait on d'un lycée qui produirait seulement 10% de bachelier?
    Ils semblerait que ces chiffres ne dérangent personne
    Qu'en pensez vous?

    c'est la logique du processus de sélection. On pourrait croire à un monde merveilleux, où l'on aide chaque étudiant à se réaliser...mais non.

  5. #4
    chwebij

    Re : rendement d'une fac

    parfois pour augmenter le niveau de réussite, les professeurs baissent le niveau et réduisent la quantité de cours mais ca se répercute sur les années d'après, souvent en s'amplifiant.
    je pense que la réussite de la premières années n'est pas représentative.
    il y a un taux d'abandon non négligeable.Elle est aussi piège pour ceux qui n'ont pas réussi à adopter le rythme fac et toutes les responsabilités que ca engageaient. Pour réussir à l'université, il faut une certaine maturité.
    pour les L3 , 60% de réussite, ce n'est effectivement pas formidable.mais la réforme LMD permet de faire passer des élèves qui n'ont pas réussi un semestre sur les deux première années et ca peut porter un préjudice sur les prérequis nécessaires a une L3
    je ne pense pas que les résultats soient à l'image de la qualité des cours pour ca il faut questionner les élèves et les profs.
    AH NON! au moment où la petite flûte allait répondre aux cordes. Vous êtes ODIEUX!!

  6. #5
    Poone

    Re : rendement d'une fac

    et puis il y a des facs bien plus sélectives que d'autres. Maintenant en 1ère année, les taux de réussite sont assez catastrophiques partout donc rassure toi c'est pas que dans ta fac !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    felnor

    Re : rendement d'une fac

    Le problème de l'échec à la fac est compliqué, avec pas mal de facteurs rentrant en jeu. Un des problèmes depuis toujours est qu'on doit limiter les accès aux M2 et aux thèses, donc s'est instaurée une sélection progressive, de toute façon c'est en partie voulu l'échec. On as en gros 30% de réussite en L1, 50% en L2, 60% en L3, et 80% en M1 en gros, avec variantes! Mais bon y a quand même un niveau requis pour franchir chaque année, donc les étudiants peuvent faire bouger la tendance On a un échec progressif parce que les exigences montent au fur et à mesure, le travail devient de moins en moins scolaire, avec de plus en plus de réflexion, on peut donc franchir quelques étapes mais pas tout. Dans les faits on considère qu'on a donné sa chance à tout le monde, ce qui n'est pas vraiment le cas!

    Pour l'échec en 1ère année qui est énorme, y a plusieurs raisons, motivations floues de étudiants, aucune méthode de travail, séchage de cours, problèmes matériels et personnels, pas mal de facteurs peuvent faire que le fossé de plus en plus grand entre le lycée et la fac soit plus difficile à franchir pour certains, on ne donne pas les même chances à tout le monde. Il faudrait revoir le système d'orientation pour que les lycéens connaissent mieux la fac avant d'y entrer, ça serait déjà un bon point, et que le lycée arrête de donner de moins en moins de cartes au lycéens pour s'adapter à la fac. Les professeurs de la fac font de plus en plus le grand écart pour assurer la transition entre le lycée et la fac, mais un problème d'esprit se pose, l'ancien lycéen est habitué maintenant à la formule qui marche qui ne sort de nulle part, à la fac on calcule et on trouve la formule qui s'adapte au cas présent...Bref le secondaire ne prépare pas du tout à réfléchir et s'adapter!

    Ensuite un point très important mais qui ne mobilise pas les étudiants c'est le problème du financement! Quelqu'un qui est obligé de travailler, hors cas exceptionnel sera en situation d'échec, ou alors au mieux validera ses années mais avec un moins bon dossier que ceux qui ne bossent pas, et pourra donc se retrouver coincé tôt ou tard. ça participe à l'échec, plus on monte dans les années, moins on voit de gens dans le besoin...et meilleurs sont les taux de réussite.

    Juste un speech politique pour montrer que tout n'est pas simple, j'ai surement oublié pas mal de choses, mais que tout n'est pas de la faute de la fac, et tout n'est pas non plus de la faute des étudiants...

  9. Publicité
  10. #7
    felnor

    Re : rendement d'une fac

    Pour en avoir discuté avec des profs, certes des fois ils réduisent le niveau des exams, mais pas tant que ça, ils préfèreront, du moins à Toulouse, avoir un peu plus d'échec mais garder certains pré-requis, même si il commence à manquer d'étudiants en master dans certaines matières...

  11. #8
    Poone

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par felnor Voir le message
    Le problème de l'échec à la fac est compliqué, avec pas mal de facteurs rentrant en jeu. Un des problèmes depuis toujours est qu'on doit limiter les accès aux M2 et aux thèses, donc s'est instaurée une sélection progressive, de toute façon c'est en partie voulu l'échec. On as en gros 30% de réussite en L1, 50% en L2, 60% en L3, et 80% en M1 en gros, avec variantes! Mais bon y a quand même un niveau requis pour franchir chaque année, donc les étudiants peuvent faire bouger la tendance On a un échec progressif parce que les exigences montent au fur et à mesure, le travail devient de moins en moins scolaire, avec de plus en plus de réflexion, on peut donc franchir quelques étapes mais pas tout. Dans les faits on considère qu'on a donné sa chance à tout le monde, ce qui n'est pas vraiment le cas!
    De toute façon les chiffres en fac sont complètement faussé par les gens qui s'inscrivent en 1ère année sans aucune motivation ou qui savent très bien qu'ils vont faire autre chose après...en gros il ne faut pas se fier aux chiffres car ils sont trompeurs.

  12. #9
    chwebij

    Re : rendement d'une fac

    en même temps je connais pas de mal d'étudiant qui après leur L2 ont changé d'orientation car ils se sont rendu compte que ca ne plaisaient pas ou que c'était trop dur. Les réorientations sont très larges ca va du BTP, gendarmerie , esthétisme, bts chimie...
    comme quoi, les stats peuvent etre trompeuses car bien qu'ils n'ont pas eu leur année ca ne tient ni à la fac ni au niveau , juste un problème d'orientation.
    autrement le message de felnor est très pertinent!bravo
    AH NON! au moment où la petite flûte allait répondre aux cordes. Vous êtes ODIEUX!!

  13. #10
    Poone

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par chwebij Voir le message
    en même temps je connais pas de mal d'étudiant qui après leur L2 ont changé d'orientation car ils se sont rendu compte que ca ne plaisaient pas ou que c'était trop dur. Les réorientations sont très larges ca va du BTP, gendarmerie , esthétisme, bts chimie...
    comme quoi, les stats peuvent etre trompeuses car bien qu'ils n'ont pas eu leur année ca ne tient ni à la fac ni au niveau , juste un problème d'orientation.
    autrement le message de felnor est très pertinent!bravo
    Exact ! comme quoi des prétendus échecs ne le sont pas forcément ! et la fac n'y est pas pour grand chose !

  14. #11
    invite67423456789

    Re : rendement d'une fac

    On parle de 30% de reussite en L1 mais pas de 70% d'échec nuance...
    mais il est vrai qu en L1 (pour ma part) enormément d'étudiants n'ont rien a faire là, ne font rien pour reussir et créent une ambiance pas terrible...

  15. #12
    felnor

    Re : rendement d'une fac

    C'est vrai qu'une réorientation réussie est... une réussite, mais le choix de tout plaquer et de changer complètement de domaine ne doit pas être simple non plus, surtout que je pense pas que l'université s'en occupe! Donc réussite de l'étudiant, mais échec de l'université qui n'a pas su l'accompagner vers la réorientation

  16. Publicité
  17. #13
    bILLI

    Re : rendement d'une fac

    j'ai annoncé des résultats aux examens, donc qui ne concernent que les étudiants qui n'ont pas abandoné en cours d'année. Les notes sont tres basses, jamais de 15 16 mais des 10, 11. Comment se fait il que le niveau soit si bas alors que le niveau de terminal scientique est élevé. Il faudrait savoir ce qui se passe à l'étranger pour des filiéres comparables, il faut peut être une préparation aux disciplines de la biologie.
    Quand les infirmières demandent que leurs études soient requalifiées en licence j'ai vraiment l'impression qu'elles sous estiment la difficulté de ce parcours dans le domaine de la biologie ou de médecine et cela sans sous estimer leur compétence professionnelle.

  18. #14
    Inovarua

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par bILLI Voir le message
    Comment se fait il que le niveau soit si bas alors que le niveau de terminal scientique est élevé.
    Je ne trouve pas que le niveau de TS soit particulièrement élevé. Et, pour moi, le problème est là. On ne cesse de simplifier le programme de TS, donc, cela crée de plus en plus d'écart avec le niveau qu'on attend des élèves à la fac.


    Citation Envoyé par bILLI Voir le message
    Quand les infirmières demandent que leurs études soient requalifiées en licence j'ai vraiment l'impression qu'elles sous estiment la difficulté de ce parcours dans le domaine de la biologie ou de médecine et cela sans sous estimer leur compétence professionnelle.
    Eh bien moi, j'ai l'impression que tu sous estimes les études d'infirmière !
    Elles font plus de trois années, avec peu de vacances, et on ne leur fait pas de cadeaux. Alors qu'en fac, la licence, c'est trois années, avec trois mois de vacances entre, et selon la fac, la licence, c'est plus ou moins un diplôme-cadeau.

  19. #15
    spoutnix

    Re : rendement d'une fac

    De toutes façons, quelque soient la filière (fac, prépa, bac pro, bep boulanger ...) il y a forcément une selection quelque part.

    Qu'on décide de la cacher, comme c'est malheureusement le cas de la fac de mon point du vue, ou qu'on l'exacerbe comme en prépa, elle aura forcément lieu.

    Je persiste à penser qu'il vaut mieux qu'elle soit apparente, par respect et par interet pour la personne concernée. Il est bien plus facile d'evaluer la difficulté quand on peut la voir.

    Pour rebondir sur le problème du niveau de TS, je suis tout a fait d'accord sur le fait que celui-ci diminue d'année en année. Il n'y a qu'a voir la proportion de gens qui décrochent un bac général aujourd'hui par rapport à quelques années. Je ne pense pas que ce soit du à une hausse générale du niveau des élèves mais plus a une dévalorisation des filières techniques et professionnelles (tendance qui tend à s'inverser aujourd'hui), trop de personnes persistent coute que coute dans des filières inadaptées.

    Pour le problème de la fac, c'est aussi du en partie à l'idée à laquelle s'attachent les universitaires, qui veut que la fac soit ouverte à tous aux dépend de ceux qui le méritent vraiment.

  20. #16
    Poone

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par felnor Voir le message
    C'est vrai qu'une réorientation réussie est... une réussite, mais le choix de tout plaquer et de changer complètement de domaine ne doit pas être simple non plus, surtout que je pense pas que l'université s'en occupe! Donc réussite de l'étudiant, mais échec de l'université qui n'a pas su l'accompagner vers la réorientation
    attention à ne pas mettre tout sur le dos des facs...notamment en ce qui concerne l'orientation ! La fac est elle responsable des choix hasardeux des étudiants arrivant en 1ère année ? Elle doit sans aucun doute plus communiqué sur le sujet mais je crois que les erreurs d'orientations sont avant tout des erreurs pré-bac.

  21. #17
    Aekold

    Re : rendement d'une fac

    Pour moi le principale problème des universités (pour l'enseignement), c est surtout le lycée.

    A force de faire croire à tout le monde, que n'importe qui est capable d'avoir son bac et que n'importe qui est capable d'avoir un diplôme, on finit par avoir que 30% de réussites en première année. Avec ca on rajoute le fait que le bac général est de moins en moins sélectif (ou que les bacheliers sont soit disant meilleur d'après certain...), on rajoute le faite que l'orientation des filières générale devient un peu du grand n'importe quoi. Sous couvert d'élitisme, tout le monde se rue dans la filière S, pour finalement se retrouver en droit, en bts, en prepa eco... chose qui devient de plus en plus une norme, et finalement que reste-t-il pour la fac de science, les gens non sélectionner en prépa, les gens ayant déjà redoubler d'ailleurs (médecine), les gens des filières technologiques, qui n'ont plus trouver de place en bts, et iut, et enfin beaucoup de gens très peu motivé, dont le seul motif de présence est le fait d'avoir vue une lumière dans le couloir.

    Heureusement, il reste toujours une poignée d'irréductibles qui croient à la fac et à ce qu'ils font mais ils sont de moins en moins nombreux.

  22. #18
    felnor

    Re : rendement d'une fac

    attention à ne pas mettre tout sur le dos des facs...notamment en ce qui concerne l'orientation ! La fac est elle responsable des choix hasardeux des étudiants arrivant en 1ère année ? Elle doit sans aucun doute plus communiqué sur le sujet mais je crois que les erreurs d'orientations sont avant tout des erreurs pré-bac.
    Non non je ne met pas tout sur le dos des facs, justement, mais je considère qu'un échec c'est dur à vivre moralement et donc que la fac pourrait faire un effort pour accompagner les étudiants en échec, tout en continuant à laisser ceux qui réussissent se débrouiller tout seuls.

  23. Publicité
  24. #19
    Etile

    Re : rendement d'une fac

    Sans compter que les exigences de la fac ne volent pas bien haut dans certaines filières... Il est par exemple marrant de comparer le programme en mathématiques de certaines universités dans la filière physique avec celui des PCSI.

  25. #20
    felnor

    Re : rendement d'une fac

    Sans compter que les exigences de la fac ne volent pas bien haut dans certaines filières...Il est par exemple marrant de comparer le programme en mathématiques de certaines universités dans la filière physique avec celui des PCSI.

    Les exigences de la fac sont différentes de la prépa dans les 2 premières année, on cherche surtout à permettre une bonne orientation progressive pas basée sur un concours, on fait un peu de tout, et on monte le niveau progressivement avec les années. Mais ne crois pas qu'on soit pas exigeant à la fac, je t'assure plus on monte et plus on le sent et on se sent progresser

  26. #21
    Gwyddon

    Re : rendement d'une fac

    Disons aussi que comparer un cycle de 2 ans avec un cycle de 3 ans n'a pas tant de sens que ça : en effet la licence étant en 3 ans, il y a des notions qui dans certaines facs sont vues en L3 alors que dans d'autres elles sont vues en L2, par exemple...

    La prépa, où que ce soit, c'est en 2 ans.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  27. #22
    Etile

    Re : rendement d'une fac

    Et il y'a aussi énormement de notions qui n'y sont jamais vues... On peut par exemple citer la théorie des ensembles, les cours sur les propriétés de N/dénombrement, continuité, géometrie affine ; tout le programme d'algèbre vu en prépa et ces chapitres d'analyses.
    Dernière modification par Etile ; 03/07/2007 à 19h42.

  28. #23
    _Mayou_

    Re : rendement d'une fac

    Comme il y a des choses qui ne sont jamais vues en prépa et qui font parties des piliers à la fac

  29. #24
    Etile

    Re : rendement d'une fac

    Sauf qu'en physiques, ces notions de mathématiques sont PRIMORDIALES.

  30. Publicité
  31. #25
    chwebij

    Re : rendement d'une fac

    tu as des prepa qui ont des cours sur la relativité restreinte et la physique quantique?réponse non et pourtanti j'ai eu ca a bac+2 en fac de physique.
    et pis j'ai aussi fait de l'algèbre affine à la fac.
    je t'accorde que le programme est plus lourd en prépa qu'à la fac, mais la fac a une liberté sur les programmes et ca peut occasionner de belles surprises.
    et pis de toute facon bien qu'ils aient plus de cours qu'à la fac, je ne pense pas qu'ils soient tous utiles dans leur scolarité.
    un programme lourd permet aussi d'avoir une plus grande sélection au concours.
    enfin bon, on ne va pas repartir sur ce sujet prepa/fac, il a été plus d'une fois traité et ca ne s'est que rarement bien fini.
    AH NON! au moment où la petite flûte allait répondre aux cordes. Vous êtes ODIEUX!!

  32. #26
    Gwyddon

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par Etile Voir le message
    Et il y'a aussi énormement de notions qui n'y sont jamais vues... On peut par exemple citer la théorie des ensembles, les cours sur les propriétés de N/dénombrement,
    C'est vu en prépa PCSI/PC ça ?

    continuité, géometrie affine ;
    Mmh il y a des facs où c'est enseigné, donc là c'est un problème local et non global...

    tout le programme d'algèbre vu en prépa et ces chapitres d'analyses.
    Et ? A la fac de physique je ne vois pas à quoi sert l'algèbre linéaire (et encore moins la générale) au niveau L1/L2... Au niveau L3 c'est un autre problème, et cela revient à ce que j'ai dit : la licence c'est en 3 ans, pas 2...

    Sauf qu'en physiques, ces notions de mathématiques sont PRIMORDIALES.
    Excuse moi de te contredire : un physicien s'en fout de la théorie des ensemble et de la théorie des corps de nombres algébriques

    Au fait, je me trompe ?u tu es en L2 ? Comment peux-tu donc avoir le recul pour juger de la pertinence du cycle L vis-à-vis de la prépa en terme d'acquisition de connaissance ?
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  33. #27
    _Mayou_

    Re : rendement d'une fac

    Il n'y a pas que la physique à l fac, et on parle là de la bio me semble-t-il ?

    Pour revenir sur les échecs de cette fac, je suis déjà surprise du peu de monde étudiant la biologie !! Ici à Montpellier pour donner quelques chiffres :
    -- 800 étudiants en bio en L1S1.
    -- 500 étudiants en bio en L1S2
    -- 300 étudiants en L2.
    Ceci, tous parcours de bio compris. (chiffres approximatifs par rapport aux listes). Donc ca correspond en pourcentage à peu près aux chiffres que tu donnes.

    Pour la 1ere année, comme beaucoup l'ont dit, c'est du essentiellement aux gens qui sont arrivés ici parce qu'ils ne savaient pas quoi faire, ou sont inscrits juste pour les bourses. En plus de ceux qui veulent faire de la bio mais croient qu'ils vont y arriver sans bosser..

  34. #28
    Etile

    Re : rendement d'une fac

    Oui c'est vu en PCSI/PC Gwyddon.

    Sinon en ce qui concerne mon "recul", c'est très facile. Je me suis tout simplement renseigné sur les programmes à venir. Le fait est que ses notions de mathématiques ne me seront jamais enseignées dans mon université.

    A par ça, à Lyon1 nous étions 490 en 1ere année, pour ne plus être que 150 en 2eme année en prenant en compte les physique-chimies, mécanique, et physiques.
    Dernière modification par Etile ; 03/07/2007 à 19h59.

  35. #29
    Gwyddon

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par Etile Voir le message
    Oui c'est vu en PCSI/PC Gwyddon.
    Et bah manque de pot, c'est faux au moins en ce qui concerne la théorie des ensembles (si par enseigner la théorie des ensembles, on entend être rigoureux un minimum et ne pas faire de vulgarisation).

    Sinon en ce qui concerne mon "recul", c'est très facile. Je me suis tout simplement renseigné sur les programmes à venir. Le fait est que ses notions de mathématiques ne me seront jamais enseigné dans mon université.
    Dommage

    Je persiste à te dire que c'est un problème local : ce n'est pas un problème de l'Université, c'est un problème dans TON université.

    Et là, c'est un tout autre niveau de discussion, au-delà de la critique toujours aussi stérile de la fac vis-à-vis de la prépa, et bien plus important...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  36. #30
    Gwyddon

    Re : rendement d'une fac

    Citation Envoyé par Etile Voir le message
    Sinon en ce qui concerne mon "recul", c'est très facile. Je me suis tout simplement renseigné sur les programmes à venir. Le fait est que ses notions de mathématiques ne me seront jamais enseignées dans mon université.
    .

    J'ai regardé sur le site de Lyon1, parcours physique. Tu te moques de nous, puique j'y ai trouvé :

    _ de l'algèbre linéaire en pagaille

    _ de l'analyse très poussée, avec des notions de continuité dès la première année

    _ de la théorie des distributions et de la théorie spectrale en 3e année

    _ de la géométrie affine dans le plan, avec représentations paramétriques

    _ de l'analyse de Fourier

    _ des probabilités et statistiques (ce qu'il n'y a pas en prépa)


    Bref c'est bien de faire de la désinformation, bravo
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Sur le même thème :

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Augmentation du rendement d'une synthèse
    Par oli_28_88 dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/11/2007, 19h54
  2. Rendement d'une machine thermique (niveau SUP)
    Par redvivi dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/05/2006, 17h27
  3. améliorer le rendement d'une R°
    Par the strange dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/12/2005, 12h43