Discussion fermée
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 107

Fabriquer un réacteur à fusion froide



  1. #31
    erik

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide


    ------

    Peut être faut il decrire une de ces experiences precisement qui genèrent de la fusion froide pour que des milliers de chercheurs et physiciens la reproduisent.
    Les expériences concernant la "fusion froide" ont été très précisément décrite et publié, mais aucun autre laboratoire n'a réussi à les reproduire. Ce qui laisse fortement penser qu'il y'avait une erreur de mesure ou de manipulation dans l'expérience d'origine.

    Ces catalyseurs ont peut être eté utilisés par les alchimistes quand ils ont transmuté du plomb en or
    Aucun alchimiste n'a jamais transmuté du plomb en or !!!

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    bonjour,

    Quand tu dits qu'aucun alchimiste n'a reussi cette transmutation, c'est une affirmation raisonnable et à 99,9% sure.
    La légende pretend le contraire, mais là aussi aucun laboratoire serieux n'a reussi cette transmutation dans les conditions des alchimistes....

    Alors nous restons dans le domaine du rêve, mais restons curieux, attentif, sans nous laisser tromper par des affirmations inverifiables.

  4. #33
    Garion

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Citation Envoyé par nanotube Voir le message
    Vous savez,lorsque les frère Wright ont fabriquer leur appareil volant qui à fonctionner à merveille,personne n'y croyait pas même les scientifique.Ils disait que c'était impossible qu'un appareil plus lourd que l'air puisse voler.
    Tu crois vraiment que les scientifiques de l'époque n'avaient pas remarqués que les oiseaux étaient plus lourd que l'air et volaient quand même ? Faut pas non plus les prendre pour des idiots.
    Ils savaient très bien que c'était possible. C'est une légende le fait qu'on dise que personne ne croyait les frères Wrights.

  5. #34
    nanotube

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Ce n'est pas ce que dit la vidéo les archives oublié.

  6. #35
    Fred des montagnes

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Bonjour à tous,

    Ce n'est pas ce que dit la vidéo les archives oublié.
    Peut être que ce n'est pas ce qu'ils disent, mais ce n'est pas non plus un référence... Ils peuvent dire n'importe quoi. De plus c'est des journalistes qui n'ont pas forcément des notion de ce qu'ils parlent... Il y a l'épisode sur Nikola Tesla, ou il parle d'énergie envoyé dans la ionosphère qui créer des décharges de 2 milliard de volts mais qu'il pouvait encore augmenter la puissance de ces décharges (trouvez l'erreur ). Ou du rayon de la mort qui envoi des particules (accélérées par effet électrostatique) avec une énergie de 10^10 joules !!!! le lhc c'est un lance pierre comparé à une fusée au décollage...

    ça me fait pensé à un autre expert en énergie-bizaroïdo-psychique.. ici

    Sinon pour nanotube, je comprends que ça fait rêver, et on aimerait tous y croire, mais malheureusement c'est pas nous qui fixons les règles.. si le doute persiste, je pense que rien ne vaut l'expérience.. Fait le montage, fait les mesures de température (départ/finale), de la masse d'eau (départ/finale), et de l'énergie électrique fournit au système..

  7. #36
    nanotube

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Quand je parlais de réacteur je voulais dire expérimental.

  8. Publicité
  9. #37
    obi76
    Modérateur*

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Citation Envoyé par Alvin le faiseur Voir le message
    Allez soyez objectifs, ne me dites pas que vous faites parti des gens obtus ou des lobbys énergétiques.
    Je suis surpris que les constructeurs automobiles ne fassent pas de subventions sur ces recherches.

    Un peu d'info, ça aide aussi non ?

    http://video.google.fr/videoplay?doc...43734985&hl=fr
    Si tous ceux qui n'y croient pas (avec des arguments, eux) sont des abrutits sous la botte des lobby énergétiques, il dois yen avoir du monde sous les bottes...

    Nous avons des arguments pour dire que non, vous non.

    montrez moi un réacteur qui marche, on en reparlera après (et bon nombre de laboratoires sont pareils, le jour où ils en verront un marcher vraiment, les recherches seront faites, ne vous inquiétez pas pour ça).

  10. #38
    curieuxdenature

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    A en croire certains, le puissant lobbying des extracteurs de cuivre n'a pas réussi à faire passer à la trappe la découverte de la radio.
    Pensez donc, au lieu de continuer à poser des cables au fond des mers ils devraient stopper la production, faire des milliers de chomeurs, et se contenter d'une retraite minable.
    Enfin bref, passons.
    L'electronique, c'est fantastique.

  11. #39
    whoami

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Chandragon Voir le message
    Ce n'est pas l'avis de wikipédia en tout cas ^^
    Mais Wiki est la plus grande source mondiale de bêtises, en particulier concernant les sciences.

    (Ceci est mon premier message sur le forum, il peut paraître un peu sec... mais le principe même de Wiki en fait en même temps une source d'information correcte (parfois) et à éviter (très souvent), car la qualité dépend directement du rédacteur, qui peut être n'importe qui. Et en sciences, le manque de contrôle pose très rapidement des problèmes. Or, qui ne connaît pas le sujet traité ne peut pas décider de la validité de l'article, et généralement l'acceptera s'il va dans le sens de ses a priori).
    Dernière modification par whoami ; 25/01/2009 à 19h05.

  12. #40
    fderwelt

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Bonjour,

    Je ne résiste pas à la tentation d'intervenir dans cette discussion. Mais que ce soit bien clair : l'intérêt de celle-ci est principalement de faire prendre conscience de la difficulté technique de réaliser une réction de fusion (et a fortiori dans un bocal sur sa table de cuisine).

    Bon, d'abord, les réactions de fusion sont parfaitement possible (fait expérimental !). Et ne nécessitent pas forcément de hautes températures (elles ont plutôt tendance à produire de la chaleur qu'à en absorber, sinon quel intérêt ?). Un réacteur qui marche ? N'imporrte quelle bombe thermonucléaire. Les atomes sont à température ambiante ou tout comme, et c'est en augmentant la pression (je simplifie à mort) qu'on les jette le uns sur les autres et qu'on provoque la fusion. Evidemment, le nombre d'atomes qui fusionnent effectivement est absolument dérisoire...

    Le jeu est donc de forcer les atomes à se collisionner. Et la réaction est éminemment instable, donc a une méchante tendance à s'interrompre spontanément. L'hypothèse du palladium smble séduisante sur le papier mais je ne l'ai pas regardée de suffisamment près, le moins qu'on puisse dire est qu'elle est controversée.

    La technique Iter utilise des hautes températures et des champs magnétiques pour confiner les atomes dans un espace suffisamment restreint. Mais ça coûte cher...

    Sinon j'avais bien aimé le réacteur à striction : un mélange deutérium / tritium est injecté dans un "tube" auquel on applique une grosse (très grosse) impulsion magnétique. Les courants de Laplace induits forcent le faisceau à se contracter et les atomes (enfin, quelques-uns) à fusionner. La réaction s'arrête aussitôt, mais il n'y a qu'à recommencer, à une fréquence suffisante. Enfin, tout dépend de ce que l'on appelle "aussitôt" et "suffisante".

    Bon, je crois qu'il est définitivement clair que ce n'est pas dans un bocal de cuisine qu'on y arrivera, et que Iter a probablement de beaux jours devant lui...

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  13. #41
    whoami

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Bonjour,
    Citation Envoyé par fderwelt Voir le message
    Bon, d'abord, les réactions de fusion sont parfaitement possible (fait expérimental !). Et ne nécessitent pas forcément de hautes températures (elles ont plutôt tendance à produire de la chaleur qu'à en absorber, sinon quel intérêt ?). Un réacteur qui marche ? N'imporrte quelle bombe thermonucléaire. Les atomes sont à température ambiante ou tout comme, et c'est en augmentant la pression (je simplifie à mort) qu'on les jette le uns sur les autres et qu'on provoque la fusion.
    Tu sais réellement à quelle température s'amorce la fusion dans une bombe thermonucléaire ?
    Si on a besoin d'une bombe à fission pour l'amorcer, ce n'est pas pour seulement augmenter la pression (augmentation qui d'ailleurs participe elle-même à celle de la température).

    Bref, ça nécessite quelques millions de degrés. Ce n'est pas ce qu'on appelle de la fusion "froide".

  14. #42
    Chandragon

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Citation Envoyé par whoami Voir le message
    Bonjour,

    Mais Wiki est la plus grande source mondiale de bêtises, en particulier concernant les sciences.

    (Ceci est mon premier message sur le forum, il peut paraître un peu sec... mais le principe même de Wiki en fait en même temps une source d'information correcte (parfois) et à éviter (très souvent), car la qualité dépend directement du rédacteur, qui peut être n'importe qui. Et en sciences, le manque de contrôle pose très rapidement des problèmes. Or, qui ne connaît pas le sujet traité ne peut pas décider de la validité de l'article, et généralement l'acceptera s'il va dans le sens de ses a priori).
    Je suis d'accord, mais dans ce cas là wiki ne prédentait ni l'existance ni la non existence de la fusion froide, il n'exposait que les faits:
    certains laboratoires ont prétendu réussir, et beaucoup n'ont pas réussit.
    Il n'y a que quand on dit "c'est faux" ou "c'est vrai" qu'on prend le risque de se tromper.

    Personelement je suis comme wiki, je ne me mouille pas sur le sujet car je n'étais pas là le jour où ils ont fait l'expérience la première fois.
    Mais je ne suis pas d'accord avec ceux qui prétendent savoir que c'est faux, car dans des cas comme celui-ci où tous les phénomènes ne sont pas parfaitement connus, je vois difficilement comment on peut reproduire exactement la même expérience. Peut-être que l'une des contitions dans lesquelles ils ont fait l'expérience la première fois leur a échappé et n'a pas été respectée dans les autres expériences ... je ne sais pas (et je ne prétend pas savoir).

  15. Publicité
  16. #43
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    bonjour,

    il y a les lois connues de la physique et celles qui sont encore inconnues

    il est commode de juger par rapport aux lois connues, et c'est rassurant

    Il est par contre hasardeux de juger avec des lois encore inconnues pour valider un phénomène encore jugé impossible.

    Par contre le fait qu'il semble difficile de revalider certaines experiences rend le risque d'erreur de validation des phenomènes de fusion froide encore plus hasardeux.

    Faut il exclure cette possibilité de fusion froide ? je pense que nos connaissances actuelles nous poussent à exclure ce phenomène.
    Par contre il faut continuer à ecouter, voire poursuivre les recherches dans cette direction mais avec toute la prudence qu'impose le doute, pour voir apparaitre peut être un jour le debut d'une explication.

    La question peut on exclure totalement ce phenomène et conclure de façon certaine que c'est rigoureusement impossible.

  17. #44
    curieuxdenature

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Bonjour

    je suis d'accord avec calculair, il y a des lois qui s'appliquent et qui permettent de ne pas perdre son temps en vagues supputations sous prétexte qu'on ne sait pas encore tout.
    Quand on sait un minimum on évite, par exemple, de rêver d'envoyer une fusée sur la lune avec un gros pétard, ça, même un gamin de 14 ans sait que ça ne le fait pas.
    Ici, dans le phénomène supposé de la fusion froide, on connait quelques lois en rapport avec la pression et la température(plus de 40 ans de recherches avec des réacteurs du genre Tokamak l'ont démontrés), de plus on sait aussi quels sont les produits recueillis dans une fusion alors bon, c'est bien de rêver mais certaines barrières évitent tout de même de rêver debout.

    Si les collégiens s'appliquent à faire les exercices qu'on leur demande en physique ce n'est pas pour rien, cela permet aussi de savoir faire des comparaisons adéquates et de ne pas prendre des vessies pour des lanternes face au premier gugusse qui s'amène avec des affirmations sans preuves.
    L'electronique, c'est fantastique.

  18. #45
    obi76
    Modérateur*

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Je pense que tu as parfaitement résumé la situation.

  19. #46
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Bonjour

    Que pensez vous de ce prix Nobel ???

    Corentin Louis Kervran
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, RechercherCorentin Louis Kervran est un scientifique français né à Quimper en 1901 et mort en 1983. Il est surtout connu pour ses travaux sur la transmutation biologique des éléments chimiques, la radioactivité biologique qui a lieu au sein des êtres vivants, transmutation nucléaire à froid dite fusion froide (en anglais cold fusion).

    Il était membre de la New York Academy of Sciences, Directeur de conférences de l'Université de Paris[réf. nécessaire], Membre du Conseil d’Hygiène de la Seine, et de la Commission du Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (1966).

    Il était reconnu expert sur le syndrome d'irradiation aiguë pour le gouvernement français depuis 1945.

    En 1993 le prix Ig Nobel de physique lui est décerné pour sa conclusion que le calcium des coquilles d'œufs de poulet est créé par un processus de fusion froide.
    Il a consacré plusieurs livres à étudier et à prouver[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7] la réalité des transmutations biologiques, aussi nommées Effet Kervran.

    Il a coopéré avec Olivier Costa de Beauregard pour fonder la théorie de ce phénomène.

    Dans son livre de Preuves en Biologie [7], Kervran dit de lui-même :
    p 18 : ... j'intervenais pour obtenir une règlementation préventive efficace ... pour protéger le personnel physicien ou médical qui utilisait les substances radio-actives ... après 1945, je fus appelé à Paris comme seul délégué scientifique près d'un ministre, afin de le représenter dans toutes les commissions ministérielles et interministérielles chargées notamment d'étudier la protection contre les effets de la radioactivité. De ce fait j'étais par arrêtés nommé membre d'autres commissions ... d'autres ministères (Intérieur, Protection civile, Santé publique, Industrie, normalisation etc.) J'étais directeur, aux services extérieurs ; le directeur général du ministère était, dans les commissions de ce ministère, nommé par les mêmes arrêtés que moi, lui ..., tandis que je l'était à titre personnel, chargé de l'aspect scientifique, du fait de mes travaux dans ce domaine, remontant alors à 10 ans.
    p 21 : Du fait de ma position, unique en France, à la charnière de la physique et de la biologie, il m'était demandé de présenter mes travaux dans l'enseignement supérieur. ... au CNAM ... examinateur à l'oral, deux jours par an. A la Faculté de Médecine de Paris ... au jury, à l'oral, pour un certificat de spécialité. ... Il m'était demandé des cours à la faculté de Paris avec le titre de "chargé de conférences". Tandis que dans un institut relevant directement de l'Université de Paris je donnais une trentaine d'heures de cours par an, avec le titre de "Directeur de conférences". On trouvera aussi mon nom dans les annuaires des enseignants à "Sciences Po". J'avais en outre à orienter l'action des médecins du travail.


    Notes et références [modifier]
    ↑ Transmutations à faible énergie, synthèse et développements..., 1964
    ↑ A la découverte des transmutations biologiques, une explication des phénomènes biologiques aberrants, Paris 1966, le Courrier du livre.
    ↑ Preuves relatives à l'existence de transmutations biologiques, échecs en biologie à la loi de Lavoisier d'invariance de la matière..., Paris : Maloine, 1968, 238 p.
    ↑ Les Transmutations biologiques en agronomie, des exemples de travaux pratiques pour laboratoires, conférences faites à l'Institut national agronomique [en janvier 1969].., 1970.
    ↑ Transmutations à faible énergie, naturelles et biologiques.., 1972.
    ↑ Preuves en géologie et physique de transmutations à faible énergie..., Paris : Maloine, 1973, 186 p, ISBN 2224000537.
    ↑ a  b  Preuves en Biologie de Transmutations à Faible Energie, Louis C. Kervran, Paris 1975, Maloine, ISBN 2-224-00178-9.

    Liaison [modifier]


    voir le lien

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Corentin_Louis_Kervran

  20. #47
    mach3
    Modérateur

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Que pensez vous de ce prix Nobel ???
    non, ce n'est pas un prix nobel, c'est écrit clairement :

    En 1993 le prix Ig Nobel de physique lui est décerné
    petit explication de ce qu'est un prix Ig Nobel : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig_Nobel

    et quand à ce gugusse breton ami des poulets, on en a déjà beaucoup parlé et ses recherches sont tout aussi contreversées que celle sur la fusion froide.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  21. #48
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    bonjour,
    je ne savais pas qu'il existait un prix Nobel pour les decouvertes farfeulus, mais quand même interessantes ....!

    J'ai du mal à penser que cette fusion froide existe, mais cela serait tellement extraordinaire si ça existe...

    Après tout nous avons connu dans le passé des evolutions dans la pensée scientifique qui ont modifié la manière de voir les choses...

    Pour l'instant je m'en tiens aux thèses classiques bien sur.... mais toute proposition serieuse qui cherche à demontrer l'existance de cette fusion froide doit être analysée avec rigueur et suspicion. Je ne me laisserais pas convaincre facilement.

  22. Publicité
  23. #49
    curieuxdenature

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    petit explication de ce qu'est un prix Ig Nobel : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig_Nobel
    m@ch3
    Waouuuuh, je savais qu'on ne les avait pas tous enfermés mais là c'est assez extraordinaire.
    L'electronique, c'est fantastique.

  24. #50
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    bonjour,

    Sueur ou fusion froide ?

    Qui fera les manip " dites reproductibles " suivantes ( voir le lien )

    http://quanthomme.free.fr/energielib.../extraits.html

    Nous croyons tous à la fusion chaude, mais nous n'avons pas fait la manip. On est convaincu par les theories enseignées. Sans remettre en cause ces théories, ne faut il pas explorer ces nouvelles voies??? Je reconnais qu'il faut y croire un peu pour consacrer du temps pour faire manip et avoir le materiel necessaire

  25. #51
    erik

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Nous croyons tous à la fusion chaude, mais nous n'avons pas fait la manip
    Ah si, pour la fusion chaude, la manip à déjà été faite.

    Images attachées Images attachées  

  26. #52
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    bonjour,

    tu l'as faite toi même la manip ?, tu crois seulement comme vrai ce que les profs et bouquins t'ont enseigné.

  27. #53
    erik

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Je pense que tu as posté ton dernier message avant que la photo soit validée. De toute façon mon aurait du te faire comprendre qu'il y'avait de la boutade dans l'air.

  28. #54
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Citation Envoyé par erik Voir le message
    Je pense que tu as posté ton dernier message avant que la photo soit validée. De toute façon mon aurait du te faire comprendre qu'il y'avait de la boutade dans l'air.
    bonjour,

    j'avais deviné le type de photo que tu pouvais envoyer!

  29. Publicité
  30. #55
    curieuxdenature

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    bonjour,

    Sueur ou fusion froide ?

    Qui fera les manip " dites reproductibles " suivantes ( voir le lien )

    http://quanthomme.free.fr/energielib.../extraits.html

    Nous croyons tous à la fusion chaude, mais nous n'avons pas fait la manip. On est convaincu par les theories enseignées. Sans remettre en cause ces théories, ne faut il pas explorer ces nouvelles voies??? Je reconnais qu'il faut y croire un peu pour consacrer du temps pour faire manip et avoir le materiel necessaire
    Déja, la réaction de fusion pseudo-nucléaire indiquée est complétement bidon...
    2 atomes de C + 2 atomes d'O16 ça donne du Fe52 qui se désintègre en Mn52

    Avec de l'O17 on aboutit à du Fe54 stable mais le problème est que le % d'O17 est de 0.038% par rapport à O16, ce qui laisse rêveur quant à l'affirmation que la réaction produirait un fer identique à ce qu'on trouve dans la nature :
    Fe54, 56, 57 ,58
    5.845%, 91.754 %, 2.119%, 0.282%
    idem pour le % de C13 + O17, 1.07% de Carbone13 + 0.038% de O17 ça ne peut pas donner 92% de fer...

    et les isotopes 57 et 58 il les trouve comment l'expérimentateur ?

    ça raconte n'importe quoi sur le site Quant'homme.
    L'electronique, c'est fantastique.

  31. #56
    calculair

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    bonjour

    Tu as sans doute raison, mais j'avoue que je suis très intrigué par cette histoire de fusion froide.

    J'aimerai me trouver une manip qui me permettrait de commencer à y croire plus qu'a un rêve.

    Il parait qu'il se produit des phènomènes analogues en biologie, peut être plus facile à realiser, mais plus complexes à comprendre.

    Pour le moment je reste curieux

  32. #57
    curieuxdenature

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Bonjour

    Ne te méprend surtout pas, moi aussi je reste curieux, sinon tu penses bien que je ne serais pas allé visité ce site de fond en comble.
    Et ça ne date pas d'hier.
    L'electronique, c'est fantastique.

  33. #58
    arload

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Et si on essayait la cavitation et la sonoluminescence comme indiqué dans wikipedia par 7 références. Avec une pompe (à 200 bar minimum ! ) et une turbine.

  34. #59
    obi76
    Modérateur*

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    Citation Envoyé par arload Voir le message
    Et si on essayait la cavitation et la sonoluminescence comme indiqué dans wikipedia par 7 références. Avec une pompe (à 200 bar minimum ! ) et une turbine.
    Hé bien l'énergie récupérée sera moindre que celle nécessaire à déclencher la sonolominescence (et encore, il faudrai prouver que la luminescence provienne bien d'une fusion nucléaire, pour le moment ça a été évoqué mais jamais prouvé ni observé).
    \o\ \o\ Dunning-Kruger encore vainqueur ! /o/ /o/

  35. #60
    arload

    Re : Fabriquer un réacteur à fusion froide

    D'après les documents cités 11 à 17, il y a des fusions, des fissions, des atomes qui transmutent, des excès de chaleur, c'est pas rien.

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. réacteur à fusion nucleaire
    Par ursule dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 36
    Dernier message: 23/09/2008, 13h54
  2. reacteur a fusion (suite)
    Par yvesm dans le forum La radioactivité
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/10/2007, 20h02
  3. fusion froide
    Par t0ma dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/09/2007, 17h50
  4. réacteur a fusion froide
    Par stuart le chat dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/09/2006, 15h47
  5. Réacteur en surchauffe, de l'eau froide dessus
    Par [RV] dans le forum Actualités
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/02/2004, 23h16